Championnat de Finlande 1988/89

 

SM-liiga

Classement (44 matches)

                       Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 TPS Turku            63   29  5  10   209-120  +89
 2 Ilves Tampere        58   27  4  13   232-171  +61
 3 JyP HT Jyväskylä     53   24  5  15   202-167  +35
 4 Tappara Tampere      49   23  3  18   226-163  +63
 5 KalPa Kuopio         49   24  1  19   188-195  -7
 6 HIFK Helsinki        48   22  4  18   163-159  +4
 7 Lukko Rauma          45   22  1  21   187-185  +2
 8 HPK Hämeenlinna      37   17  3  24   196-197  -1
 9 KooKoo Kouvola       36   16  4  24   146-194  -48
10 SaiPa Lappeenranta   31   15  1  28   171-247  -76
11 Kärpät Oulu          30   14  2  28   152-212  -60
12 Ässät Pori           29   13  3  28   165-227  -62

Kari Jalonen était de trop à Skellefteå lorsque l'Elitserien suédoise a décidé de réduire le nombre d'étrangers à un par club. Le TPS Turku a alors sauté sur l'occasion d'engager le centre d'Oulu afin de construire sa première ligne autour de lui. Avec les ailiers Arto Javanainen et Jukka Vilander et les défenseurs Heikki Leime et Hannu Virta, ce cinq majeur fait des ravages. C'est l'entraîneur du TPS lui-même, Hannu Jortikka, qui, faisant référence à la couleur des maillots du club, surnomme cette ligne la "mort noire", du nom que l'on donnait à la peste au Moyen-Âge. Cette épidémie-là ne fait heureusement qu'une seule victime, les filets adverses.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                               B   A  Pts
 1 Raimo Summanen     Ilves   35  46  81
 2 Kari Jalonen        TPS    18  56  74
 3 Esa Keskinen       Lukko   24  46  70
 4 Luciano Borsato   Tappara  31  36  67
 5 Jukka Vilander      TPS    43  23  66
 6 Dale Derkatch      Ilves   36  30  66
 7 Pekka Järvelä      Ilves   17  46  63
 8 Timo Susi         Tappara  32  30  62
 9 Pekka Peltola       HPK    28  30  58
10 Teppo Kivelä        HPK    20  38  58

 

 

Quarts de finale (17 et 19 février 1989)

JyP Jyväskylä - HIFK Helsinki 4-3
HIFK Helsinki - JyP Jyväskylä 2-3

Tappara Tampere - KalPa Kuopio 6-0
KalPa Kuopio - Tappara Tampere 6-7

 

Demi-finales (25, 26, 28 février, 2 et 5 mars 1989)

TPS Turku - Tappara Tampere 1-3
Tappara Tampere - TPS Turku 5-4
TPS Turku - Tappara Tampere 3-1
Tappara Tampere - TPS Turku 2-5
TPS Turku - Tappara Tampere 7-3

Ilves Tampere - JyP Jyväskylä 4-5 a.p.
JyP Jyväskylä - Ilves Tampere 4-2
Ilves Tampere - JyP Jyväskylä 7-4
JyP Jyväskylä - Ilves Tampere 3-1

Le Tappara Tampere tient absolument à défendre son titre et à faire obstacle à la "mort noire". Celle-ci est brisée quand Arto Javanainen se blesse au premier match. Hannu Jortikka flanque alors Jalonen des deux ailiers canadiens Mal Davis et Steve Graves, mais le rythme du TPS Turku semble cassé par ces changements de ligne. Il est mené deux manches à zéro, mais renverse le cours de cette demi-finale... comme l'avait fait le Tappara, quatre ans plus tôt, justement face au TPS. Les noirs ne pouvaient rêver meilleure revanche. Auparavant, le JyP Jyväskylä avait créé la surprise en se qualifiant pour la première finale de son histoire.

 

Match pour la troisième place (6 mars 1989)

Ilves Tampere - Tappara Tampere 10-3

 

Finale (8, 9, 12, 14 et 16 mars 1989)

TPS Turku - JyP Jyväskylä 5-0
JyP Jyväskylä - TPS Turku 4-2
TPS Turku - JyP Jyväskylä 3-1
JyP Jyväskylä - TPS Turku 1-7
TPS Turku - JyP Jyväskylä 4-1

La grande question que tout le monde se pose à l'orée de la finale est de savoir si Arto Javalainen sera rétabli. Il ne l'est pas tout à fait, et reste assis sur le banc pendant deux tiers-temps. Mais le match est complètement bloqué à 0-0, et pour la troisième période, Jortikka le fait rentrer en alignant à nouveau la "mort noire" : résultat, deux buts et deux assists pour Javanainen, ce que l'on peut appeler une poussée de fièvre fatale. Déjà champion en tant que joueur du TPS en 1976, Hannu Jortikka l'est désormais comme entraîneur et entre dans la légende du club.

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                           B  A  Pts
1 Kari Jalonen      TPS    4 14  18
2 Mal Davis         TPS    9  3  12
3 Risto Jalo       Ilves   4  8  12
4 Jari Hirsimäki    TPS    5  6  11
5 Hannu Oksanen   Tappara  4  6  10

 

 

Meilleur joueur, élu par ses pairs : Jukka Vilander (TPS Turku).

Meilleur espoir : Pekka Peltola (HPK Hämeenlinna).

Meilleur gardien : Timo Lehkonen (TPS Turku).

Meilleur défenseur : Hannu Virta (TPS Turku).

Meilleur entraîneur : Hannu Aravirta (JyP Jyväskylä).

Meilleur arbitre : Seppo Mäkelä. Meilleur juge de ligne : Janne Rautavuori.

Trophée du fair-play : Jukka Vilander (TPS Turku).

Équipe-type : Jukka Tammi (Ilves Tampere) ; Hannu Virta (TPS Turku) - Risto Siltanen (Ilves Tampere) ; Jukka Vilander (TPS Turku) - Kari Jalonen (TPS Turku) - Raimo Summanen (Ilves Tampere).

 

 

Barrages de promotion / relégation

Kärpät Oulu - Jokerit Helsinki 7-3
Jokerit Helsinki - Kärpät Oulu 7-3
Kärpät Oulu - Jokerit Helsinki 8-4
Jokerit Helsinki - Kärpät Oulu 3-2
Kärpät Oulu - Jokerit Helsinki 2-5

JoKP Joensuu - Ässät Pori 5-4
Ässät Pori - JoKP Joensuu 5-4
JoKP Joensuu - Ässät Pori 5-1
Ässät Pori - JoKP Joensuu 5-3 
JoKP Joensuu - Ässät Pori 5-3

Le JoKP Joensuu et le Jokerit Helsinki sont promus en SM-liiga aux dépens de l'Ässät Pori et du Kärpät Oulu.

 

 

 

I. Divisioona

Classement (44 matches)

                         Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 JoKP Joensuu           68   32  4   8   250-137  +113
 2 Jokerit Helsinki       64   30  4  10   278-173  +105
 3 Kiekko Espoo           56   28  0  16   228-177  +51
 4 Kiekko-Reipas Lahti    52   25  2  17   215-175  +40
 5 FoPS Forssa            52   26  0  18   277-241  +36
 6 Karhu-Kissat Helsinki  45   22  1  21   220-216  +4
 7 Ketterä Imatra         44   21  2  21   216-250  -34
 8 KooVee Tampere         42   19  4  21   214-211  +3
 9 Sport Vaasa            37   17  3  24   250-228  +22
10 TuTo Turku             36   17  2  25   204-233  -29
11 Peliitat Heinola       17    8  1  35   156-325  -169
12 SaPKo Savonlinna       15    6  3  35   140-282  -142

 

 

La saison précédente (1987/88)

La saison suivante (1989/90)

 

Retour aux archives