Villard-de-Lans - Neuilly-sur-Marne (11 octobre 2008)

 

Ligue Magnus, sixième journée.

André-Ravix est clairsemé, 560 spectateurs garnissent les gradins de la patinoire. Rane Carnegie ouvre les hostilités pour les visiteurs d'un premier tir sur Romain Farruggia titulaire ce soir (0'23"). Nicolas Favarin profite d'une première supériorité pour un lancer à la cage, le palet est très bien stoppé par de Julien Figved (3'50"). Tomi Sykkö adresse une passe lumineuse pour Daniel Sedlak qui ouvre le score (1-0, 4'05"). C'est au tour du capitaine Romain Carry de tester la mitaine de Figved, qui reste vigilant. Villard-de-Lans domine mais reste attentif sur les contres des Bisons, la défense iséroise étant encore diminuée (absences d'Antonoff, Tanésie et Millerioux). Le slap de Carry vers les jambières du portier de Neuilly ne trouve pas la faille (8'23"). Thibault Sage-Vallier double la mise en trompant soudainement le portier des Bisons (2-0, 9'24"). Barnabas Birkeland de la bleue tire à gauche du gardien (10'04") Matthieu Leblond (12'28") et Tomi Sykkö (14'41") ne trouvent pas la porte pour donner un avantage conséquent aux locaux.

Jani Virtanen, le "joker médical" pour Mulhouse lors du titre de champion de France 2005, qui remplace cette fois Willemse à Neuilly, met à contribution d'un bon slap le goal isérois "Farrug" (14'24"). Julien Figved sort un arrêt de grande classe devant Sage-Vallier (16'59"). Neuilly-sur-Marne essaye de poser le jeu devant des Ours féroces, Santeri Immonen perce la défense mais sans réussite, son tir passant largement à côté des filets (17'36"). Joshua Boileau n'arrive pas plus à cadrer ses tirs (18'46"). Tristan Lemoine, sur un travail parfait d'Alexandre Lefebvre, propulse la galette noire sous la barre transversale (19'06") et Villard-de-Lans mène 3-0 à la fin du premier tiers-temps.

De retour des vestiaires, Matthieu Leblond apporte un avantage de quatre buts pour les hommes de Stéphane Barin (21'57"). La toute nouvelle recrue Virtanen commet un cinglage, et en supériorité, Quentin Pépy sert sur un plateau Daniel Sedlak pour une cinquième réalisation (5-0, 23'13"). C'en est trop pour Figved qui laisse sa place à Roman Svaty. Clément Rey inquiète le gardien villardien mais trouve ses bottes (24'09"). C'est au tour de Milan Vastusko de slaper à la cage de Romain Farruggia, également sans réussite puisque le palet reste dans le plastron du portier (24'15"). Vastusko est finalement récompensé de ses efforts et réduit le score (5-1, 24'15"). Il y avait un joueur qui n'avait pas scoré depuis le début de la saison, désormais c'est fait et plus que fait avec un doublé. Il s'agit de Tristan Lemoine qui porte l'estocade (6-1, 30'29"). Rane Carnegie profite du "réveil" des Bisons, mais Farruggia est impérial et stoppe le tir (31'17"). Avec un slap de la bleue de Barnabas Birkeland (31'42") ou Matthieu Leblond qui trouve le bouclier de Svaty (32'25"), ça joue bien au hockey à Ravix... Alexandre Lefebvre à bout portant "couche" le portier visiteur mais le palet reste devant la ligne du bonheur (35'29"). Carnegie réduit le score (6-2, 35'36"). Décidément, "ils ne lâchent pas l'affaire", murmure le public. Cette deuxième période ne se termine pas comme le souhaite le coach des Ours, ses hommes jouent un 3 contre 5 (cinglage de Diaferia et retenir de Sykkö), les Bisons assiègent la cage, Trevor Jon Caig insiste par deux fois (38'42" et 39'58") mais le gardien isérois repousse ses virulents slaps.

Début du troisième tiers-temps, les gradins sont quasiment vides, que se passe-t-il ? Fausse alerte... Les supporters sont aux renseignements pour trouver l'info du match Amiens / Grenoble... Le public est connaisseur et veut savoir le résultat de ce match avant de se déplacer à Pôle sud mardi prochain !

Un début de troisième période équilibré. Au tableau d'affichage, les Bisons ont du retard. Alexandre Lefebvre trouve les bottes de Roman Svaty (44'57"). Rane Carnegie est impuissant devant la défense iséroise (48'06"). Le premier 3 contre 1, contre fulgurant de Lemoine pour Lefebvre qui redouble avec son ancien partenaire à Rouen, mais ce dernier "vendange" son palet (49'00"). Thibault Sage-Vallier inscrit son second but personnel pour la joie du public de Ravix (7-2, 51'07"). Carnegie bute sur un Farruggia des grands soirs (52'00"). Yvan Fontana fusille le portier des Ours en vain (57'54")... mais c'est bien Neuilly qui clôt la marque par T.J. Caig (7-3, 58'17"). Les Ours ont maîtrisé cette rencontre, cette première victoire à domicile en Ligue Magnus est de bon augure pour la suite.

Compte-rendu signé Stéphane Gatinet

 

Villard-de-Lans - Neuilly-sur-Marne 7-3 (3-0, 3-2, 1-1)

Samedi 11 octobre 2008 à 20h30 à la patinoire André-Ravix. 560 spectateurs.

Arbitrage de Bruno Colleoni assisté de Cyril Carlin et Guillaume Gielly.

Pénalités : Villard 12' (0', 6', 6'), Neuilly 6' (4', 2', 0').

Évolution du score :

1-0 à 04'05" : Sedlak assisté de Sykkö (sup. num.)

2-0 à 09'24" : Sage-Vallier

3-0 à 19'06" : Lemoine assisté de Lefebvre

4-0 à 21'57" : Leblond assisté de Sage-Vallier

5-0 à 23'13" : Sedlak assisté de Pépy (sup. num.)

5-1 à 24'15" : Vastusko

6-1 à 30'29" : Lemoine assisté de Diaferia

6-2 à 35'36" : Carnegie assisté de Hordelalay

7-2 à 51'07" : Sage-Vallier assisté de Diaferia

7-3 à 58'17" : Caig assisté de Carnegie et Wagner

 

Retour à la Ligue Magnus