Killian Mottet

 

Mottet, Killian

Position : LW

15-01-1991 Fribourg, SUI

Youth team / club formateur : HC Fribourg-Gottéron

 
His father Jean-Jacques Mottet was part of the legendary Fribourg-Gottéron team who got promotion into A league in 1980.
His older brother Mike played various sports including ice hockey, but Killian wanted to play only ice hockey. He was born in Fribourg but the family settled soon afterwards in neighbouring Marly. He could spend all his Wednesday afternoons on Marly rink, which could help him develop his skills.
Small winger (177 cm) who has skills and quickness to create chances. Strong one-timer on the powerplay. Often had cold and hot streaks. Had to work on his backchecking.
An agitator despite being thin. Bad reputation in his younger years : known for diving frequently and he talked a lot during stoppages of play.
When he got 28, he got through an EMDR (eye movement desensitization and reprocessing) therapy which helped him to deal better with his emotions.
He got rid of his bad habits and became Swiss league sixth best scorer in 2021.
After a Covid-19 positive test he had to stay in his room when he arrived at Beijing Olympic games but was released after two negative tests 30 minutes before going to the opening ceremony - a lifelong memory.
MB

 
Ses parents se sont rencontrés à la patinoire des Augustins. Son père Jean-Jacques Mottet faisait partie de l'équipe de Fribourg-Gottéron qui a obtenu la montée légendaire en LNA en 1980.
Son frère aîné Mike a pratiqué plusieurs sports dont le hockey sur glace, mais Killian ne voulait jouer qu'au hockey. Il est né à Fribourg mais sa famille a ensuite déménagé de la Basse-Ville pour s'installer sur les hauteurs à Marly. Il passait ses mercredis après-midi sur la patinoire de Marly, ce qui l'a aidé à se développer en plus des heures d'entraînement en club. À Fribourg, il a été formé essentiellement par Ruedi Raemy, plus exigeant envers ce jeune joueur dont il entrevoyait le potentiel élevé. Désireux trè tôt de devenir hockeyeur professionnel, Killian Mottet a arrêté sa formation de peintre en bâtiment quand il a été appelée en équipe première.
Ailier de petite taille (177 cm) qui sait se créer des occasions grâce à sa grande vivacité et à sa technique, mais qui passait par des phases de réussite et de creux. Bonne reprise directe en avantage numérique. Son repli défensif a longtemps été perfectible.
Un agitateur malgré sa maigre corpulence. Il avait mauvaise réputation dans ses jeunes années : il était décrié comme un simulateur se laissant tomber au moindre contact et il ne pouvait s'empêcher de parler sans cesse à chaque arrêt de jeu.
À 28 ans, il a effectué une thérapie d'intégration neuro-émotionnelle EMDR (désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires) pour mieux gérer ses émotions.
Il s'est débarrassé de ses mauvaises habitudes et est devenu un tout autre joueur, au point de devenir le sixième marqueur du championnat suisse en 2021.
Contrôlé positif au Covid-19 à son arrivée à Pékin en 2022, il a pu sortir de sa chambre - après deux tests négatifs - 30 minutes avant le départ pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques - un souvenir à vie.
MB

 


2021 WC   SUI   2   0   0   0   0'   HC Fribourg-Gottéron
2022 OG   SUI   5   1   0   1   0'   HC Fribourg-Gottéron

Elite           7   1   0   1   0'

 

 

Back to player register - Retour au registre des hockeyeurs internationaux