Championnats du monde 2019

 

Championnat du monde (du 10 au 26 mai 2019 à Bratislava et Košice, Slovaquie)

Patrick Kane et Mark Stone (photo Michel Bourdier)

Présentation des championnats du monde

Groupe A (à Košice)

10 mai
Finlande - Canada 3-1 (1-1,0-0,2-0)
États-Unis - Slovaquie 1-4 (1-1,0-2,0-1)
11 mai
Danemark - France 5-4 t.a.b. (2-1,1-3,1-0,0-0,1-0)
Allemagne - Grande-Bretagne 3-1 (0-0,1-0,2-1)
Slovaquie - Finlande 2-4 (1-2,1-0,0-2)
12 mai
États-Unis - France 7-1 (3-0,2-0,2-1)
Danemark - Allemagne 1-2 (0-0,0-2,1-0)
Grande-Bretagne - Canada 0-8 (0-2,0-3,0-3)
13 mai
États-Unis - Finlande 3-2 a.p. (2-1,0-1,0-0,1-0)
Slovaquie - Canada 5-6 (2-2,2-3,1-1)
14 mai
Grande-Bretagne - Danemark 0-9 (0-3,0-5,0-1)
Allemagne - France 4-1 (1-0,2-1,1-0)
15 mai
États-Unis - Grande-Bretagne 6-3 (1-1,3-1,2-1)
Allemagne - Slovaquie 3-2 (0-0,1-2,2-0)
16 mai
Canada - France 5-2 (3-0,0-1,2-1)
Finlande - Danemark 3-1 (0-0,2-1,1-0)
17 mai
France - Slovaquie 3-6 (0-2,2-1,1-3)
Finlande - Grande-Bretagne 5-0 (0-0,3-0,2-0)
18 mai
Danemark - États-Unis 1-7 (0-4,1-2,0-1)
Canada - Allemagne 8-1 (2-0,2-1,4-0)
Grande-Bretagne - Slovaquie 1-7 (1-3,0-3,0-1)
19 mai
Allemagne - États-Unis 1-3 (1-1,0-0,0-2)
France - Finlande 0-3 (0-1,0-1,0-1)
20 mai
France - Grande-Bretagne 3-4 a.p. (0-0,3-2,0-1,0-1)
Canada - Danemark 5-0 (3-0,1-0,1-0)
21 mai
Finlande - Allemagne 2-4 (1-1,1-1,0-2)
Slovaquie - Danemark 2-1 t.a.b. (0-0,1-0,0-1,0-0,1-0)
Canada - États-Unis 3-0 (2-0,1-0,0-0)

Classement (7 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Canada             18   6  0  0  1   36-11  +25
2 Finlande           16   5  0  1  1   22-11  +11
3 Allemagne          15   5  0  0  2   18-18   0
4 États-Unis         14   4  1  0  2   27-15  +12
5 Slovaquie          11   3  1  0  3   28-19  +9
6 Danemark            6   1  1  1  4   18-23  -5
7 Grande-Bretagne     2   0  1  0  6    9-41  -32
8 France              2   0  0  2  5   14-34  -20

Les quatre premiers en quart de finale. La France descend en division IA.

 

La mascotte Macejko (photo Michel Bourdier)

Groupe B (à Bratislava)

10 mai
Russie - Norvège 5-2 (2-0,2-0,1-2)
République Tchèque - Suède 5-2 (1-0,1-2,3-0)
11 mai
Suisse - Italie 9-0 (4-0,2-0,3-0)
Lettonie - Autriche 5-2 (1-1,0-0,4-1)
Norvège - République Tchèque 2-7 (1-3,0-2,1-2)
12 mai
Russie - Autriche 5-0 (1-0,2-0,2-0)
Italie - Suède 0-8 (0-1,0-1,0-6)
Lettonie - Suisse 1-3 (0-0,1-1,0-2)
13 mai
Russie - République Tchèque 3-0 (1-0,1-0,1-0)
Norvège - Suède 1-9 (0-3,0-5,1-1)
14 mai 
Italie - Lettonie 0-3 (0-0,0-2,0-1)
Suisse - Autriche 4-0 (1-0,0-0,3-0)
15 mai
Suisse - Norvège 4-1 (1-0,1-0,2-1)
Russie - Italie 10-0 (4-0,4-0,2-0)
16 mai
Suède - Autriche 9-1 (5-0,2-0,2-1)
République Tchèque - Lettonie 6-3 (0-2,4-0,2-1)
17 mai
Autriche - Norvège 3-5 (0-1,1-1,2-3)
République Tchèque - Italie 8-0 (1-0,4-0,3-0)
18 mai
Lettonie - Russie 1-3 (1-0,0-3,0-0)
Italie - Norvège 1-7 (0-1,0-0,1-6)
Suède - Suisse 4-3 (1-1,2-1,1-1)
19 mai
Autriche - République Tchèque 0-8 (0-2,0-3,0-3)
Suisse - Russie 0-3 (0-1,0-1,0-1)
20 mai
Suède - Lettonie 5-4 (1-0,1-1,3-3)
Autriche - Italie 3-4 t.a.b. (2-1,0-2,1-0,0-0,0-1)
21 mai
République Tchèque - Suisse 5-4 (1-1,3-1,1-2)
Norvège - Lettonie 1-4 (1-0,0-1,0-3)
Suède - Russie 4-7 (1-0,0-6,3-1)

Classement (7 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Russie             21   7  0  0  0   36-7   +29
2 Tchéquie           18   6  0  0  1   39-14  +25
3 Suède               15   5  0  0  2   41-21  +20
4 Suisse             12   4  0  0  3   27-14  +13
5 Lettonie            9   3  0  0  4   21-20  +1
6 Norvège             6   2  0  0  5   19-33  -14
7 Italie              2   0  1  0  6    5-48  -43
8 Autriche            1   0  0  1  6    9-40  -31

Les quatre premiers en quart de finale. L'Autriche descend en division IA.

Finlande - Sučde (photo Michel Bourdier)

 

 

Quarts de finale (23 mai 2019)

Canada - Suisse 3-2 a.p. (0-1,1-1,1-0,1-0)
Russie - États-Unis 4-3 (2-0,0-1,2-2)
Finlande - Suède 5-4 a.p. (1-2,2-2,1-0,1-0)
République Tchèque - Allemagne 5-1 (0-0,1-1,4-0)

 

Demi-finales (25 mai 2019 à Bratislava)

Russie - Finlande 0-1 (0-0,0-0,0-1)
Canada - République Tchèque 5-1 (1-0,2-0,2-1)

 

Match pour la troisième place (26 mai 2019 à Bratislava)

Russie - République Tchèque 3-2 t.a.b. (1-2,1-0,0-0,0-0,1-0)

 

Finale (26 mai 2019 à Bratislava)

Canada - Finlande 1-3 (1-0,0-1,0-2)

La Finlande est championne du monde.

Finlande championne du monde 2019 de hockey (photo de Jonathan Vallat)

Bilan des championnats du monde

Meilleur joueur (vote des journalistes) : Mark Stone (Canada).

Meilleurs marqueurs

                               B   A  Pts
 1 William Nylander         5  13   18
 2 Nikita Kucherov          6  10   16
 3 Nikita Gusev             4  12   16
   Jakub Voracek            4  12   16
 5 Mark Stone               8   6   14
 6 Anthony Mantha           7   7   14
   Michael Frolik           7   7   14
 8 Dominik Kubalik          6   6   12
 9 Dominik Simon            4   8   12
10 Patrick Kane             2  10   12
11 Evgeni Dadonov           7   4   11
12 Filip Hronek             3   8   11
13 Sakari Manninen          2   9   11
14 Patric Hörnqvist         7   3   10
15 Jan Kovar                5   5   10

Meilleur gardien : Andrei Vasilevski

Meilleur défenseur : Filip Hronek

Meilleur attaquant : Nikita Kucherov

Équipe-type des journalistes : Andrei Vasilevski  / Mikko Lehtonen - Filip Hronek  / Mark Stone - William Nylander - Jakub Voracek

 

 

 

Division IA (29, 30 avril, 2, 4 et 5 mai 2019 à Nur-Sultan, Kazakhstan)

Hongrie - Corée du Sud 1-5 (1-1,0-2,0-2)
Lituanie - Bélarus 3-4 (2-3,0-0,1-1)
Slovénie - Kazakhstan 2-3 (0-3,2-0,0-0)

Corée du Sud - Slovénie 5-3 (1-3,3-0,1-0)
Bélarus - Hongrie 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Kazakhstan - Lituanie 3-1 (1-0,1-0,1-1) [mercredi 1er mai]

Lituanie - Hongrie 1-4 (1-2,0-2,0-0)
Bélarus - Slovénie 4-1 (1-0,0-0,3-1)
Corée du Sud - Kazakhstan 1-4 (0-2,0-1,1-1)

Hongrie - Slovénie 0-6 (0-1,0-3,0-2) [vendredi 3 mai]
Corée du Sud - Lituanie 1-2 (0-1,0-0,1-1)
Kazakhstan - Bélarus 3-2 t.a.b. (2-0,0-1,0-1,0-0,1-0)

Slovénie - Lituanie 9-0 (2-0,4-0,3-0)
Bélarus - Corée du Sud 1-4 (1-0,0-1,0-3)
Kazakhstan - Hongrie 3-1 (0-0,1-0,2-1)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Kazakhstan     14   4  1  0  0   16-7   +9
2 Bélarus        10   3  0  1  1   14-12  +2
3 Corée du Sud    9   3  0  0  2   16-11  +5
4 Slovénie        6   2  0  0  3   21-12  +9
5 Hongrie         3   1  0  0  4    7-18  -11
6 Lituanie        3   1  0  0  4    7-21  -14

Le Kazakhstan et le Bélarus sont promus dans l'élite mondiale. La Lituanie redescend en division IB.

 

Meilleurs marqueurs

                               B  A  Pts
1 Jan Drozg                 5  2   7
2 Kim Sang-Wook             4  3   7
3 Geoff Platt               3  4   7
4 Anze Kopitar              2  5   7
5 Shin Sang-Hoon            6  0   6
6 Nikita Mikhailis          4  2   6
7 Artyom Demkov             3  2   5
  Robert Sabolic            3  2   5
9 Kim Ki-Sung               2  3   5

Meilleur joueur : Nikita Mikhailis

Meilleur gardien : Matt Dalton

Meilleur défenseur : Darren Dietz

Meilleur attaquant : Geoff Platt

Équipe-type des journalistes : Matt Dalton  / Leonid Metalnikov - Darren Dietz  / Nikita Mikhailis - Geoff Platt - Kim Sang-Wook

 

 

 

Division IB (28, 29 avril, 1er, 2 et 4 mai 2019 à Tallinn, Estonie)

Ukraine - Japon 2-3 (1-2,1-1,0-0)
Roumanie - Estonie 4-3 t.a.b. (2-0,0-2,1-1,0-0,1-0)
Pays-Bas - Pologne 1-8 (1-1,0-2,0-5)

Japon - Roumanie 2-3 (2-0,0-2,0-1)
Pologne - Ukraine 7-3 (2-1,4-1,1-1)
Estonie - Pays-Bas 4-1 (1-0,2-1,1-0)

Pays-Bas - Ukraine 1-8 (0-1,1-4,0-3)
Japon - Estonie 5-2 (4-1,0-0,1-1)
Pologne - Roumanie 2-3 a.p. (0-1,0-0,2-1,0-1)

Japon - Pays-Bas 2-3 (0-1,0-1,2-1)
Ukraine - Roumanie 1-5 (0-2,1-1,0-2)
Estonie - Pologne 2-3 (0-1,0-0,2-2)

Roumanie - Pays-Bas 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Pologne - Japon 7-4 (1-1,4-0,2-3)
Estonie - Ukraine 4-3 a.p. (1-3,1-0,1-0,1-0)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Roumanie       13   3  2  0  0   18-9   +9
2 Pologne        13   4  0  1  0   27-13  +14
3 Japon           6   2  0  0  3   16-17  -1
4 Estonie         6   1  1  1  2   15-16  -1
5 Ukraine         4   1  0  1  3   17-20  -3
6 Pays-Bas        3   1  0  0  4    7-25  -18

Énorme surprise : la Roumanie, venue pour jouer le maintien, se surprend à chaque match et se retrouve promue en division IA pour une renaissance totalement inattendue. C'est sa meilleure place depuis 24 ans. Elle n'avait jamais devancé la Pologne et le Japon au classement mondial depuis respectivement 1977 (l'année où elle a joué dans l'élite mondiale) et 1982, et elle n'avait jamais battu l'Ukraine de son histoire (la différence de buts cumulée était de 4-39 dans leurs confrontations en championnat du monde). Il s'agit certes d'adversaires déclinants, et il faut préciser que les Roumains bénéficient de trois joueurs ukrainiens naturalisés dont Pavlo Borysenko, auteur du but-clé en avantage numérique lors de la prolongation contre la Pologne. Mais ce qui est nouveau, c'est qu'ils révèlent de jeunes talents, et la complicité entre Tamas Reszegh (21 ans) et Szilard Rokaly (20 ans) sur la deuxième ligne a fait plaisir à voir alors qu'ils ne jouent sur la même ligne en club que depuis trois mois.

Les Pays-Bas avaient commencé la compétition à trois lignes afin de pouvoir incorporer tardivement cinq joueurs de Tilburg, une fois que ceux-ci en auront terminé avec la finale d'Oberliga allemande. Celle-ci s'achève au cinquième match - par une défaite - et les Trappers n'arrivent donc que pour deux rencontres. Ils perdent en fin de compte sur les deux tableaux. La victoire sur le Japon prouve que les Néerlandais au complet auraient pu mieux faire, mais ils s'inclinent au dernier match face à des Roumains archi-motivés par la perspective de la montée historique. Les Pays-Bas redescendent donc en division IIA.

 

Meilleurs marqueurs

                               B  A Pts
1 Damian Kapica             6  4  10
2 Filip Komorski            6  1   7
  Vitali Lyalka             6  1   7
4 Andriy Mikhnov            2  5   7
5 Bartlomiej Neupauer       3  3   6
6 Pavlo Borysenko           2  4   6
  Andrei Makrov             2  4   6
8 Hiroto Sato               1  5   6

Meilleur gardien : Patrik Polc

Meilleur défenseur : Pavlo Borysenko

Meilleur attaquant : Patryk Wronka

 

 

 

Division IIA (9, 10, 12, 13 et 15 avril 2019 à Belgrade, Serbie)

Espagne - Chine 5-3 (2-1,1-1,2-1)
Australie - Belgique 3-4 a.p. (3-0,0-2,0-1,0-1)
Serbie - Croatie 3-1 (1-1,1-0,1-0)

Belgique - Espagne 2-4 (0-2,1-0,1-2)
Croatie - Chine 7-0 (2-0,3-0,2-0)
Australie - Serbie 3-2 (2-1,1-0,0-1)

Croatie - Belgique 5-2 (2-0,1-2,2-0)
Australie - Espagne 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Serbie - Chine 6-5 (1-2,1-3,4-0)

Chine - Australie 2-3 (0-0,2-1,0-2)
Espagne - Croatie 3-4 t.a.b. (1-0,1-2,1-1,0-0,0-1)
Belgique - Serbie 3-6 (1-2,0-2,2-2)

Croatie - Australie 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Chine - Belgique 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Serbie - Espagne 3-2 t.a.b. (1-0,0-1,1-1,0-0,1-0)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Serbie         11   3  1  0  1   20-14  +6
2 Croatie        11   3  1  0  1   19-9   +10
3 Australie      10   3  0  1  1   14-10  +4
4 Espagne         8   2  0  2  1   14-16  -2
5 Chine           3   1  0  0  4   14-21  -7
6 Belgique        2   0  1  0  4   11-22  -11

L'Australie aborde la dernière journée en position de force mais son powerplay n'arrive pas à faire la différence... et encaisse même le but décisif, inscrit en infériorité numérique par Dominik Kanaet. Celle-ci a alors une chance de remonter, malgré l'absence de Rendulic blessé, mais la Serbie parvient à égaliser à 26 secondes de la fin contre l'Espagne par un but de Stefan Boskovic après avoir sorti son gardien. Le succès aux tirs au but lui permet ensuite d'être promue en division IB. Les Serbes sont coutumiers du fait puisque leur coach Alexandre Dandenault avait déjà sorti son gardien en fin de match contre la Chine alors que le score était de 4-5... mais aussi après l'égalisation à 5-5 ! Une prise de risque maximale qui leur offre finalement la troisième montée d'une saison exceptionnelle pour le hockey serbe, après celles des moins de 20 ans et des moins de 18 ans. La Belgique, avec une seule ligne de bon niveau et un effectif trop peu homogène à cause des absences, est reléguée en division IIB.

 

Meilleurs marqueurs

                               B  A  Pts
1 Bryan Kolodziejczyk       2  7   9
2 Ivan Jankovic             3  5   8
3 Sam Verelst               4  3   7
4 Marko Sakic               4  2   6
5 Shaone Morrisonn          2  4   6
6 Mirko Djumic              1  5   6
  Alejandro Carbonell       1  5   6
8 Josef Rezek               4  1   5

Meilleur gardien : Vilim Rosandic

Meilleur défenseur : Shaone Morrisonn

Meilleur attaquant : Mirko Djumic

 

 

 

Division IIB (21, 22, 24, 26 et 27 avril 2019 à Mexico, Mexique)

Israël - Islande 6-3 (2-1,2-1,2-1)
Géorgie - Corée du Nord 4-9 (2-2,2-3,0-4)
Nouvelle-Zélande - Mexique 7-2 (4-1,3-1,0-0)

Islande - Corée du Nord 8-1 (4-0,3-0,1-0)
Nouvelle-Zélande - Israël 3-5 (1-1,0-2,2-2)
Mexique - Géorgie 2-3 (1-1,0-1,1-1)

Nouvelle-Zélande - Géorgie 6-2 (2-2,2-0,2-0)
Israël - Corée du Nord 9-3 (2-1,4-1,3-1)
Islande - Mexique 8-1 (2-0,6-1,0-0)

Corée du Nord - Nouvelle-Zélande 5-8 (3-2,1-2,1-4)
Géorgie - Islande 6-3 (2-3,2-0,2-0)
Mexique - Israël 4-5 a.p. (3-1,0-3,1-0,0-1)

Israël - Géorgie 7-3 (2-1,4-0,1-2)
Islande - Nouvelle-Zélande 4-2 (2-0,2-0,0-2)
Corée du Nord - Mexique 2-8 (1-4,0-1,1-3)

Classement (5 matches)

                       Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Israël             14   4  1  0  0   32-16  +16
2 Islande             9   3  0  0  2   26-15  +11
3 Nouvelle-Zélande    9   3  0  0  2   26-18  +8
4 Géorgie             6   2  0  0  3   18-27  -9
5 Mexique             4   1  0  1  3   17-25  -8
6 Corée du Nord       3   1  0  0  4   19-37  -18

Israël est promu en division IIA. La Corée du Nord est reléguée en division III.

 

Meilleurs marqueurs

                              B  A Pts
1 Eliezer Sherbatov        7  8  15
2 Evgeni Kozhevnikov       5  9  14
3 Sergei Frenkel           6  5  11
4 Matthew Schneider        5  5  10
5 Hector Majul             6  3   9
6 Miloslav Racansky        6  2   8
  Hong Chun-Rim            6  2   8

Meilleur gardien : Dennis Hedström

Meilleur défenseur : Stefan Amston

Meilleur attaquant : Eliezer Sherbatov

 

 

 

Division III (22, 23, 25, 26 et 28 avril 2019 à Sofia, Bulgarie)

Turquie - Luxembourg 2-3 (0-1,1-0,1-2)
Turkménistan - Taïwan 4-5 a.p. (0-0,0-3,4-1,0-1)
Bulgarie - Afrique du Sud 12-2 (7-1,1-1,4-0)

Afrique du Sud - Turkménistan 2-7 (0-2,1-3,1-2)
Luxembourg - Taïwan 4-5 (0-0,3-2,1-3)
Bulgarie - Turquie 3-1 (0-0,3-0,0-1)

Luxembourg - Afrique du Sud 5-2 (1-1,3-0,1-1)
Turquie - Taïwan 7-4 (0-2,3-2,4-0)
Bulgarie - Turkménistan 6-2 (2-0,2-2,2-0)

Afrique du Sud - Turquie 3-6 (2-1,1-2,0-3)
Turkménistan - Luxembourg 4-3 (0-2,3-1,1-0)
Taïwan - Bulgarie 2-11 (1-1,1-6,0-4)

Turquie - Turkménistan 5-4 (0-1,2-1,3-2)
Taïwan - Afrique du Sud 7-9 (1-2,2-4,4-3)
Luxembourg - Bulgarie 0-7 (0-4,0-1,0-2)

Classement (5 matches)

                     Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Bulgarie         15   5  0  0  0   39-7   +32
2 Turquie           9   3  0  0  2   21-17  +4
3 Turkménistan      7   2  0  1  2   21-21   0
4 Luxembourg        6   2  0  0  3   15-20  -5
5 Taïwan            5   1  1  0  3   23-35  -12
6 Afrique du Sud    3   1  0  0  4   18-37  -19

La Bulgarie est promue en division IIB. L'Afrique du Sud, handicapée par le niveau de ses gardiens, est reléguée en qualification.

 

Meilleurs marqueurs

                              B  A Pts
1 Miroslav Vasilev        10  6  16
2 To Weng                  7  8  15
3 Ivan Hodulov            10  4  14
4 Hung-Ju Lin              5  7  12
5 Martin Boyadjiev         2  8  10
  Shen Yen-Lin             2  8  10

Meilleur gardien : Dimitar Dimitrov

Meilleur défenseur : Shen Yen-Lin

Meilleur attaquant : Miroslav Vasilev

 

 

 

Qualification en Division III (31 mars, 1er, 3, 4 et 6 avril 2019 à Abu Dhabi, Émirats Arabes Unis)

Bosnie-Herzégovine - Thaïlande 4-5 t.a.b. (4-1,0-1,0-2,0-0,0-1)
Kirghizstan - Koweït 14-0 (9-0,2-0,3-0) / 0-5 sur tapis vert*
Émirats Arabes Unis - Hong Kong 11-1 (5-0,6-0,0-1)

Hong Kong - Koweït 12-2 (4-1,2-0,6-1)
Thaïlande - Kirghizstan 2-6 (0-4,0-0,2-2) / 5-0 sur tapis vert*
Bosnie-Herzégovine - Émirats Arabes Unis 3-10 (0-3,1-6,2-2)

Bosnie-Herzégovine - Kirghizstan 3-14 (0-4,2-7,1-3) / 5-0 sur tapis vert*
Hong Kong - Thaïlande 6-5 (0-3,3-2,3-0)
Émirats Arabes Unis - Koweït 13-1 (5-0,8-0,0-1)

Kirghizstan - Hong Kong 8-3 (3-0,1-3,4-0) / 0-5 sur tapis vert*
Koweït - Bosnie-Herzégovine 0-9 (0-2,0-3,0-4)
Thaïlande - Émirats Arabes Unis 2-8 (1-4,1-3,0-1)

Koweït - Thaïlande 1-9 (0-0,1-4,0-5)
Hong Kong - Bosnie-Herzégovine 7-0 (3-0,1-0,3-0)
Émirats Arabes Unis - Kirghizstan 4-7 (2-3,1-0,1-4)

* Avant la dernière journée, on apprend que les quatre premières rencontres du Kirghizstan - qui faisait ses débuts en championnat du monde - sont commués en défaite en raison de l'inéligibilité du défenseur (russe) de 19 ans Aleksandr Titov, disqualifié du tournoi. Cela rend la finale annoncée contre l'équipe locale sans enjeu, même si le Kirghizstan la remporte pour l'honneur.

Classement (5 matches)

                          Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Émirats Arabes Unis   12   4  0  0  1   46-14  +32
2 Hong Kong             12   4  0  0  1   31-18  +13
3 Thaïlande              8   2  1  0  2   26-19  +7
4 Bosnie-Herzégovine     7   2  0  1  2   21-22  -1
5 Koweït                 3   1  0  0  4    9-43  -34
6 Kirghizstan            3   1  0  0  4    7-24  -17

Les Émirats Arabes Unis sont promus en division III avec l'aide de nouveaux joueurs naturalisés grâce à l'assouplissement de leurs lois sur la nationalité. Artur Zainutdinov, un Tatar de Russie formé à Almetievsk, devient ainsi leur meilleur marqueur : il joue dans le championnat émiratien depuis 2016 après avoir passé une saison en division 2 française à Annecy.

 

Meilleurs marqueurs

                               B  A Pts
1 Artur Zainutdinov        13  5  18
2 Juma Al-Dhaheri           6  8  14
3 Khalifa Al-Mahrooqi       6  4  10
4 Hideki Nagayama           3  7  10
5 Mirza Omer                2  8  10

 

 

Les précédents championnats du monde (2018)

Les championnats du monde suivants (2021) (Mondiaux 2020 annulés par la pandémie de Covid-19)

 

Retour aux archives