Japon - Slovénie (15 avril 2009)

 

Championnats du monde 2009 de division I, groupe A.

La Slovénie a rapidement inscrit son nom au tableau d'affichage quand Andrej Hebar, démarqué au poteau opposé, a pris le rebond d'un tir de Marcel Rodman après six minutes de jeu. Mais avec aussi peu de tirs cadrés dans les vingt premières minutes, onze au total entre les deux équipes, c'était à peu près la seule fois où les gardiens Masahito Haruna et Andrej Hocevar ont été inquiétés.

Au lieu de cela, l'action s'est déroulée essentiellement loin d'eux. La Slovénie a très bien brisé les attaques japonaises en zone neutre, alors que le Japon a très bien poussé les attaquants slovènes dans les coins. En conséquence, ce fut une première période faite de bleus et de bosses, avec deux pénalités pour dureté de chaque côté, les deux équipes ayant laissé leur frustration et leur tempérament s'exprimer.

En deuxième période, deux pénalités contre Ziga Svete et Jakob Milovanovic à quinze secondes d'intervalle ont donné au Japon la place nécessaire pour gagner le contrôle de la zone offensive. Un retentissant slap de la bleue d'Aaron Keller dans le trafic a trompé un Hocevar masqué. Cependant, la parité n'a duré que 59 secondes, avant que Music ne marque en solo sur la même pénalité après avoir pris le palet aux Japonais à sa ligne bleue.

Le jeu est resté physique, et Tomaz Razingar et Mitja Robar en particulier se sont fait remarquer dans ce compartiment pour la Slovénie.

La troisième période a été identique. Le Japon poussait mais n'avait pas cette touche finale qui lui aurait permis de trouver le chemin vers les filets slovènes. Hocevar a dû faire un dernier arrêt sur Takahito Suzuki, mais ce fut tout. La sortie du gardien japonais n'a abouti qu'à deux cages vides manquées de peu par la Slovénie, dont un poteau sortant.

Dans l'ensemble, on a le sentiment que c'était le match qui déterminait la médaille d'argent. On ne peut pas s'empêcher de penser que le Kazakhstan est supérieur à ces deux équipes.

Désignés joueurs du match : Takahito Suzuki pour le Japon et Andrej Hebar pour la Slovénie.

Compte-rendu et photo de Graham Goodman

 

Japon - Slovénie 1-2 (0-1, 1-1, 0-0)

Mercredi 15 avril 2009 à 13h00 à Vilnius. 300 spectateurs.

Arbitrage de Pat Smith (CAN) assisté de Christian Tillerkvist-Jonsson (SUE) et Luca Zatta (ITA).

Pénalités : Japon 14' (6', 6', 2'), Slovénie 20' (8', 8', 4').

Tirs cadrés : Japon 25 (5, 10, 10), Slovénie 15 (6, 6, 3).

Évolution du score :

0-1 à 05'59" : Hebar assisté de M. Rodman et Milovanovic

1-1 à 23'05" : Keller assisté de Tanaka (double sup. num.)

1-2 à 24'04" : Music (inf. num.)

 

Japon

Gardien : Masahito Haruna [sorti de 58'24" à 59'09" et de 59'47" à 60'00"].

Défenseurs : Makoto Kawashima - Aaron Keller ; Fumitaka Miyauchi - Ryuichi Kawai ; Jun Tonosaki - Ryota Minami ; Yosuke Haga.

Attaquants : Shuhei Kuji - Tetsuya Saito - Takeshi Saito ; Sho Sato - Go Tanaka - Takahito Suzuki ; Yosuke Kon - Daisuke Obara - Shunsuke Shigeno ; Masafumi Ogawa - Yoshinori Iimura - Masahito Nishiwaki.

Remplaçants : Hisashi Ishikawa (G), Toru Kamino.

Slovénie

Gardien : Andrej Hocevar.

Défenseurs : Ziga Pavlin - Jakob Milovanovic ; Mitja Robar - Sabahudin Kovacevic ; Andrej Tavzelj - Bastjan Groznik ; Damjan Dervaric - Miha Rebolj ; Ziga Svete - Jurij Golicic.

Attaquants : Andrej Hebar - Marcel Rodman (C) - David Rodman ; Mitja Sivic - Ales Music - Tomaz Razingar ; Egor Muric - Gregor Poloncic - Anze Terlikar ; Rok Ticar - Ziga Pance - Matej Hocevar.

Remplaçant : Ales Sila (G).

 

Retour aux championnats du monde