Suède - Finlande (16 avril 2004)

 

Finale aller de l'Euro Hockey Tour.

Avec l'introduction d'une phase finale dans l'Euro Hockey Tour, la Suède, qui a terminé deuxième du classement générale a là une chance inédite de remporter une compétition où elle fait généralement pâle figure. Il lui suffit pour cela deux réussir deux rencontres, en aller-retour, face aux éternels vainqueurs finlandais. On note que les circonstances ont bien fait les choses pour le début de ces finales, puisqu'elles opposeront des rivaux traditionnels (Suédois et Finlandais ici, Tchèques et Russes pour la troisième place) dans des confrontations qui constituent toujours les meilleures affiches possibles.

Il s'agit aussi avant tout d'une rencontre de préparation pour les championnats du monde, et pour beaucoup des joueurs présents, c'est un match de reprise. Les joueurs rapidement éliminés des play-offs de leurs championnats respectifs ont très peu joué depuis plusieurs semaines. Cela se ressentira dans la qualité du jeu, en particulier dans une troisième période très médiocre où le manque de compétition sera patent.

Auparavant, la partie aura tout de même été de bonne qualité, rapidement lancée par l'ouverture du score rapide des Suédois. Un tir en angle fermé de Hedström est dévié par Andreas Salomonsson, l'attaquant de MoDo. La Tre Kronor obtient sa première supériorité numérique après une obstruction de Jari Viuhkola, et une seconde avant le terme de la pénalité, Niklas Andersson double la mise sur un rebond lâché par Jussi Markkanen sur un bon lancer de Dick Tärnström, qui sera certainement très précieux en jeu de puissance.

Ce même Andersson commet une grosse erreur en début de deuxième période. Légèrement accroché par un attaquant finlandais, il perd le palet juste devant son but. Tomi Kallio, ravi de l'aubaine, décale du revers Ville Peltonen qui a la cage ouverte et réduit le score. Il ne faut toutefois que seize secondes aux Suédois pour reprendre deux buts d'avance, sur un très beau tir du poignet de Jonathan Hedström, et empocher ainsi la première manche avant le match retour après-demain à Helsinki.

Par la suite, les Finlandais ont en effet échoué face à Henrik Lundqvist, auteur de quelques arrêts déterminants qui en font peut-être le meilleur joueur suédois du match. On a aussi noté les débuts intéressants de Fredrik Sjöstrom, vingt ans, qui possède une très belle technique de patinage et qui a travaillé dur, même s'il n'a pas converti le breakaway qu'il avait réussi à obtenir.

 

Suède - Finlande 3-1 (2-0, 1-1, 0-0)

Vendredi 16 avril 2004 à 19h00 au Globen de Stockholm. 10216 spectateurs.

Arbitrage de Sergueï Karabanov (RUS) assisté de Mikael Ljungvist et Leo Takula (SUE).

Pénalités : Suède 16' (6', 8', 2'), Finlande 18' (6', 8', 4').

Tirs : Suède 20 (8, 9, 3), Finlande 20 (8, 7, 5).

Évolution du score :

1-0 à 04'42" : Salomonsson assisté de Hedström

2-0 à 17'54" : Andersson assisté de Tärnström (sup. num.)

2-1 à 21'26" : Peltonen assisté de Kallio

3-1 à 21'42" : Hedström assisté de Påhlsson

 

Suède

Gardien : Henrik Lundqvist.

Défenseurs : Daniel Tjärnqvist - Thomas Rhodin ; Thomas Johansson - Jonas Frögren ; Dick Tärnström - Niclas Hävelid ; Ronnie Sundin - Per Hållberg.

Attaquants : Fredrik Sjöstrom - Jörgen Jönsson - Jonas Höglund ; Niklas Andersson - Johan Davidsson - Magnus Kahnberg ; Andreas Salomonsson - Samuel Påhlsson - Jonathan Hedström ; Magnus Nilsson - Johan Franzén - Jonas Rönnqvist.

Remplaçant : Daniel Henriksson (G).

Finlande

Gardien : Jussi Markkanen.

Défenseurs : Jere Karalahti - Petteri Nummelin ; Toni Porkka - Jouni Loponen ; Antti-Jussi Niemi - Toni Söderholm ; Pekka Saravo - Tuukka Mäntylä.

Attaquants : Niklas Hagman - Esa Pirnes - Kimmo Rintanen ; Tomi Kallio - Lasse Pirjetä - Ville Peltonen ; Kimmo Kuhta - Jari Viuhkola - Timo Pärssinen ; Jukka Hentunen - Tony Virta - Antti Laaksonen.

Remplaçant : Mika Noronen (G).

 

Retour aux matches internationaux