Slovaquie - Allemagne (8 avril 2004)

 

Match amical.

Les gardiens Alexander Jung et Dimitri Kotschnew ont l'occasion de garder la cage allemande ce soir, une moitié de match chacun. Mais leurs chances de participer aux championnats du monde sont quasi-nulles. En effet, du fait de la blessure de Seliger, les places des trois gardiens sont les seules qui paraissent jouer d'avance. Le revenant Olaf Kölzig sera titularisé du fait de son statut de star de NHL, tandis que les deux postes restants ne devraient pas échapper à Robert Müller (Krefeld) et Oliver Jonas (qui dispute actuellement la finale du championnat avec les Eisbären de Berlin).

René Jarolín, qui a marqué 31 buts cette saison avec Skalica, n'a pour sa part qu'une toute petite chance de faire le voyage. Son ouverture du score plaide en sa faveur, mais à vingt-deux ans, il paraît quand même trop tendre, d'autant qu'il manque dans cette sélection les finalistes de l'Extraliga slovaque et les joueurs de NHL. Les Allemands ne lâchent pas prise et reviennent à égalité par Eduard Lewandowski, mais ils se font piéger dans la minute qui suit par Dušan Andrašovský, qui joue depuis quatre ans à Plzen et a contribué cette saison à l'élimination tonitruante de Pardubice en quart de finale du championnat tchèque.

C'est donc sur une défaite que Tobias Abstreiter, le joueur originaire de Landshut et fidèle à Kassel avec qui il a signé un contrat jusqu'en 2007, fête sa centième sélection en équipe d'Allemagne. Autre petite déception, son frère Peter ne le rejoindra pas à Kassel, en tout cas pas tout de suite. Il vient de s'engager avec Hanovre pour la saison prochaine.

Quant à la victoire slovaque, elle a été complètement éclipsée par le titre national de Trencín obtenu le même jour, pas vraiment un argument en faveur de ce genre de match de préparation trop précoce.

 

Commentaires d'après-match

Hans Zach (entraîneur de l'Allemagne) : "Ce fut encore très serré aujourd'hui. Nous nous sommes encore un peu améliorés mais nous avons malheureusement encaissé le 1-2 sur une erreur défensive. Je suis très fier de mon équipe, chaque joueur s'est bien battu pour gagner sa place dans la sélection pour les championnats du monde."

 

Slovaquie - Allemagne 2-1 (0-0, 1-0, 1-1)

Jeudi 8 avril 2004 à 17h00 à Pieštaný. 2700 spectateurs.

Arbitrage de M. Rejthar (TCH) assisté de MM. Mášik et Novák (SVK).

Pénalités : Slovaquie 8', Allemagne 10'.

Évolution du score :

1-0 à 28'56" : Jarolín assisté de Kmit

1-1 à 54'39" : Lewandowski assisté de Boos et Renz

2-1 à 55'29" : Andrašovský assisté de Tomík

 

Slovaquie

Gardien : Ján Lašák.

Défenseurs : Peter Podhradský - Ladislav Cierny ; Boris Zabka - Richard Lintner ; Jozef Frühauf - Tomáš Harant ; Boris Flamík - Marek Topoli.

Attaquants : Juraj Štefanka - Richard Kapuš - Lubos Bartecko ; René Školiak - Róbert Petrovický - Marian Cisár ; Dušan Andrašovský - Stanislav Gron - Robert Tomík ; Jaroslav Kmit - René Jarolín - Peter Hujsa.

Allemagne

Gardien : Alexander Jung puis Dimitri Kotschnew à 31'.

Défenseurs : Erich Goldmann - Stephan Retzer ; Jochen Molling - Daniel Kunce ; Lasse Kopitz - Mirko Lüdemann ; Andreas Renz - Alexander Sulzer ; Michael Bakos.

Attaquants : Tomas Martinec - Stefan Ustorf - Thomas Greilinger ; Ronny Arendt - Tobias Abstreiter - Daniel Kreutzer ; Petr Fical - Christoph Ullmann - Andreas Morczinietz ; Boris Blank - Tino Boos - Eduard Lewandowski ; Klaus Kathan.

 

Retour aux matches internationaux