Allemagne - Suisse (3 avril 2004)

 

Match amical.

La Suisse aligne un second gardien débutant en deux matches. Après Züger, c'est le Tessinois de Fribourg-Gottéron, Gianluca Mona, qui est intronisé dans la cage de la "Nati", et il réalise également une bonne prestation avec trente arrêts, mais il se blesse aussi au genou.

Les visiteurs ouvrent rapidement le score à la quatrième minute par Andres Ambühl, mais les Allemands égalisent vite par Tino Boos et se créent plus d'occasions. Ils sont meilleurs offensivement, et c'est de façon méritée qu'ils font basculer la situation en leur faveur en troisième période. Après une égalisation de Christoph Ullmann, c'est l'attaquant d'Augsbourg qui a récemment fait une pige à Villard-de-Lans pour les play-offs du championnat de France, Ronny Arendt, qui creuse l'écart. Un but important d'autant que c'est son premier match international à vingt-trois ans. C'est d'ailleurs aussi le cas pour le défenseur junior Alexander Sulzer, qui n'a pas encore vingt ans, mais le parcours de ce dernier, pilier des sélections juniors, était mieux tracé.

Malgré le deuxième but en deux rencontres du jeune défenseur Beat Forster, la Suisse doit s'incliner, et elle a toujours autant de mal à s'exprimer en l'absence de ses cadres, surtout avec le handicap supplémentaire de ne pouvoir aligner quatre lignes complètes. Alors que Blindenbacher (hors de forme) et Martin Höhener (raisons personnelles) sont sur le point de quitter la seacute;lection, l'arrivée du contingent des ZSC Lions (Streit, Seger, Raffainer et Della Rossa) ne pourra faire que du bien.

Le succès allemand est salué joyeusement par les spectateurs de Landshut, où l'équipe nationale n'était plus revenue depuis vingt-deux ans. La patinoire est bien remplie pour l'occasion avec cinq mille personnes, ce qui est d'autant plus notable que le public local est particulièrement sollicité en ce moment. Le club de Landshut dispute en effet actuellement (troisième manche à domicile hier et quatrième à l'extérieur demain) les demi-finales de la Deuxième Bundesliga.

 

Commentaires d'après-match

Hans Zach (entraîneur de l'Allemagne) : "Les joueurs se battent pour gagner leurs places pour les Mondiaux. J'espère récupérer six à sept joueurs en bonne santé parmi ceux qui disputent encore les phases finales de DEL, et les joueurs le savent naturellement. C'est aussi pour cela que l'intensité était très élevée, et elle le restera car c'est la tendance actuelle du hockey."

Ralph Krüeger (entraîneur de la Suisse) : "Les deux matches ont été très intensifs. Il est difficile de bien jouer contre une formation allemande toujours aussi combative. Mon équipe a travaillé dur pendant deux fois soixante minutes. Nous pouvons tirer beaucoup de constatations précieuses de ces matches. Si cette équipe allemande est aussi forte dans le combat au premier tour des championnats du monde, selon moi elle peut aller loin par la suite."

 

Allemagne - Suisse 3-2 (1-1, 0-0, 2-1)

Samedi 3 avril 2004 à 15h30 à Landshut. 4632 spectateurs.

Arbitrage de M. Homola (TCH) assisté de MM. Russ et Velkowski (ALL).

Pénalités : Allemagne 26', Suisse 26'.

Tirs : Allemagne 33 (12, 9, 12), Suisse 23 (7, 8, 8).

Évolution du score :

0-1 à 03'14" : Ambühl assisté de Reichert

1-1 à 09'39" : Boos assisté de Goldmann

2-1 à 44'46" : Ullmann assisté de Boos (sup. num.)

3-1 à 48'32" : Arendt assisté de Kreutzer et Abstreiter

3-2 à 50'52" : Forster (sup. num.)

 

Allemagne

Gardien : Robert Müller.

Défenseurs : Erich Goldmann - Stephan Retzer ; Daniel Kunce - Jochen Molling ; Alexander Sulzer - Lasse Kopitz ; Andreas Renz - Michael Bakos.

Attaquants : Tomas Martinec - Stefan Ustorf - Klaus Kathan ; Andreas Morczinietz - Christoph Ullmann - Thomas Greilinger ; Ronny Arendt - Tobias Abstreiter - Daniel Kreutzer ; Eduard Lewandowski - Tino Boos - Boris Blank ; Petr Fical.

Suisse

Gardien : Gianluca Mona.

Défenseurs : Reto Kobach - Severin Blindenbacher ; Beat Forster - Martin Höhener ; Lukas Gerber - Fabian Guignard ; Félicien Du Bois.

Attaquants : Patrick Fischer - Michael Liniger - Thibaut Monnet ; Marc Reichert - Andres Ambühl - Daniel Steiner ; Thierry Paterlini - Patrick Oppliger - Paolo Duca ; Valentin Wirz - John Gobbi.

 

Retour aux matches internationaux