Allemagne - Suisse (1er avril 2004)

 

Match amical.

Cette rencontre célèbre le trentième anniversaire du Centre National d'Entraînement (Bundesleitungzentrum) de Füssen, où se préparent toutes les équipes nationales allemandes de hockey sur glace.

Même sans les joueurs de Berlin, Francfort et Hambourg qui sont encore en lice en DEL, l'Allemagne aligne ce soir dix-sept joueurs présents aux derniers championnats du monde, et part donc favorite face à une Suisse qui aligne six débutants (contre un seul chez les locaux, Felix Petermann). Deux d'entre eux, Reto Kobach et Thierry Paterlini, partent en prison dans les deux premières minutes, et Tomas Martinec ouvre le score à quatre contre trois.

En deuxième période, les Suisses se créent de nombreuses occasions, par Thibaut Monnet ou encore par les débutants Duca et Paterlini. Ce sont logiquement eux qui marquent les trois buts de ce tiers-temps, deux dans les filets adverses sur des tirs lointains de Beat Forster et Patrick Oppliger... et un contre son propre camp par le défenseur Fabian Guignard. Les deux adversaires se séparent donc sur un résultat nul équitable, avec un manque de réussite chez les locaux pour Tobias Abstreiter qui a touché deux fois le poteau, dont une à l'avant-dernière minute.

Parmi les novices en sélection côté suisse, le gardien Simon Züger a été le plus remarqué avec trente-quatre arrêts. Mais Michael Liniger et Félicien Du Bois ont aussi montré des choses intéressantes pour l'avenir. Le principal souci des Helvètes est la légère blessure au dos de leur meilleur joueur Martin Plüss. Le joueur de Kloten, qui rejoindra l'Elitserien suédoise l'an prochain, a fait un faux mouvement dans un duel à l'entraînement d'avant-match, il est forfait pour cette semaine et est rentré en Suisse dans la voiture du directeur de la fédération Peter Zahner.

 

Commentaire d'après-match

Ralph Krüeger (entraîneur de la Suisse) : "Je suis confiant que la blessure de Plüss se dissipera aussi vite qu'elle est apparue. Je crois à 90% qu'il sera de la partie aux Mondiaux. Fabian Guignard s'est aussi blessé en se jetant sur un tir pendant le match. Je n'ai jamais vu une main aussi enflée. On dirait qu'il a une balle de tennis à l'intérieur de la main."

 

Allemagne - Suisse 2-2 (1-0, 1-2, 0-0)

Jeudi 1er avril 2004 à 19h30 à Füssen. 3700 spectateurs (guichets fermés).

Arbitrage de M. Kowalczyk (AUT) assisté de MM. Russo et Fröschle (ALL).

Pénalités : Allemagne 12', Suisse 12'.

Tirs : Allemagne 34 (9, 13, 12), Suisse 30 (7, 11, 12).

Évolution du score :

1-0 à 02'42" : Martinec assisté de Retzer et Kathan (sup. num.)

1-1 à 28'15" : Forster assisté d'Ambühl et Steiner (sup. num.)

2-1 à 34'37" : Ullmann

2-2 à 39'02" : Oppliger assisté de Gerber et Wirz

 

Allemagne

Gardien : Alexander Jung.

Défenseurs : Erich Goldmann - Stephan Retzer ; Daniel Kunce - Jochen Molling ; Felix Petermann - Lasse Kopitz ; Andreas Renz - Michael Bakos.

Attaquants : Tomas Martinec - Christoph Ullmann - Klaus Kathan ; Andreas Morczinietz - Stefan Ustorf - Thomas Greilinger ; Petr Fical - Tobias Abstreiter - Daniel Kreutzer ; Eduard Lewandowski - Tino Boos - Boris Blank.

Suisse

Gardien : Simon Züger.

Défenseurs : Lukas Gerber - Fabian Guignard ; Reto Kobach - Severin Blindenbacher ; Beat Forster - Martin Höhener ; Félicien Du Bois.

Attaquants : Thierry Paterlini - Patrick Oppliger - Paolo Duca ; Patrick Fischer - Michael Liniger - Thibaut Monnet ; Marc Reichert - Andres Ambühl - Daniel Steiner ; Valentin Wirz - John Gobbi.

 

Retour aux matches internationaux