Lugano - ZSC Lions (30 mars 2004)

 

Demi-finale de la LNA suisse, septième manche décisive.

Le tenant du titre Lugano ne peut plus se permettre une élimination devant ses supporters qui assurent une ambiance exceptionnelle et attendent la victoire. Passé à un peu plus d'une minute de la qualification en finale, Zurich ne veut pas voir s'envoler un rêve touché d'aussi près. On pourrait craindre que la peur de perdre cloisonne le match, mais les tactiques prudentes n'ont pas le temps de prendre le pas sur le jeu, car Lugano attaque fort d'entrée pour imposer un haut rythme et ne pas laisser son adversaire prendre l'initiative.

Mais les Zurichois ne s'en laissent pas compter, ils continuent à mettre de la volonté dans leur engagement physique et de la vitesse dans leurs manúuvres et dans leur patinage. Le visiteur le plus dangereux est le jeune Sven Helfenstein avec ses tirs ou déviations devant la cage. Mais l'ouverture du score est pour Lugano, lorsque Ryan Gardner se saisit promptement d'un palet perdu pour l'offrir à Ville Peltonen, dont l'inefficacité dans ces play-offs n'est maintenant plus qu'un lointain souvenir.

Cependant, les carences défensives luganaises perçues au match précédent se confirment en deuxième période, pendant laquelle les Zurichois se jettent sur tous les palets. Après avoir égalisé d'un tir à mi-distance en supériorité, l'inoxydable Jan Alston entre également en possession de la rondelle en infériorité, dans sa zone, et lance Lonny Bohonos pour un breakaway qui fait courir un frisson dans la Resega. Deux buts encaissés par Ronnie Rüeger qui avait déjà failli se trouer sur un tir de Streit. Ce n'est pas le moment de craquer, pas dans cette manche décisive.

Lugano fait donc sonner la charge pour les vingt dernières minutes, avec un slap dévié de Patrick Sutter, un classique désormais, la modification de trajectoire ayant été assurée pour cette fois par Sandy Jeannin. Alors que Reto Stirnimann prend la dernière pénalité du match pour une obstruction, Alston et Streit se retrouvent à deux contre un malgré l'infériorité numérique, mais Petteri Nummelin sauve in extremis les meubles. Et le jeu de puissance est en fin de compte concrétisé par une nouvelle déviation, signée Flavien Conne sur un lancer d'Astley. C'était le moment décisif, Lugano a repris l'avantage, et Mike Maneluk l'augmentera à la dernière minute par un but en cage vide.

Avec son incroyable déroulement, avec cette qualification des Tessinois qui était pourtant mené trois manches à une, cette demi-finale rejoint en très bonne place la légende des séries Lugano-Zurich. Place maintenant à un autre très grand classique du hockey suisse en finale, une confrontation espérée entre les deux grands favoris de la saison, Lugano et Berne.

 

Commentaires d'après-match

Larry Huras (entraîneur de Lugano) : "Nous avons éliminé une grande équipe, aussi bien au niveau individuellement, avec les extraordinaires Sulander, Streit et Alston, que collectivement. Nous avons peiné toute l'année contre les Lions, et ça a encore été le cas ce soir. En deuxième période, ils ont patiné plus que nous et nous ont mis en sérieuse difficulté. Je crois cependant que nous avons mérité notre qualification car nous avons montré un caractère de fer. Je veux souligner la prestation du bloc Hirschi-Astley-Fair-Aeschlimann-Näser, le mérité de la victoire est en grande partie le sien. Contre Berne, connu pour son hockey jeu très physique, ce sera une autre histoire,. Nous étudierons la vidéo avec les joueurs dès demain matin et nous ne laisserons rien au hasard."

Mark Astley (défenseur de Lugano) : "Huras donne des devoirs importants à moi et à Hirschi, et nous avons bien tenu la glace. Jouer la finale fait passer la fatigue. Nous serons prêts jeudi, et tout est possible avec ce public exceptionnel qui nous a soutenus même dans les moments difficiles. Les gens ont compris qu'en nous supportant avec sportivité ils peuvent aider au mieux l'équipe. L'ambiance de ce soir était certainement meilleure que lors de la finale perdue contre les Lions il y a quelques années."

Claudio Micheli (défenseur des ZSC Lions) : "C'est une grande déception, car sur l'ensemble de la série nous n'avons pas été inférieurs à Lugano. Dans ce match, une fois que nous avons pris l'avantage 2-1, nous aurions pu et dû tuer le match en notre faveur. Nous n'y sommes pas parvenus et nous avons été punis."

 

Lugano - ZSC Lions 4-2 (1-0, 0-2, 3-0)

Mardi 30 mars à 20h00 au Resega de Lugano. 7571 spectateurs.

Arbitrage de Reto Bertolotti assisté de Jürg Simmen et Adrian Sommer.

Pénalités : Lugano 8' (4', 4', 0'), Zurich 8' (2', 4', 2').

Évolution du score :

1-0 à 17'36" : Peltonen assisté de Gardner

1-1 à 23'57" : Alston assisté de Seger et Stirnimann (sup. num.)

1-2 à 33'40" : Bohonos assisté d'Alston et Seger (inf. num.)

2-2 à 42'26" : Sutter assisté de Nummelin et Jeannin

3-2 à 48'05" : Conne assisté d'Astley et Wichser (sup. num.)

4-2 à 59'07" : Maneluk (cage vide)

 

Lugano

Gardien : Ronnie Rüeger.

Défenseurs : Steve Hirschi - Mark Astley ; Patrick Sutter - Petteri Nummelin ; Olivier Keller - Noël Guyaz ; Andreas Hänni.

Attaquants : Keith Fair - Jean-Jacques Aeschlimann - Andy Näser ; Mike Maneluk - Ryan Gardner - Ville Peltonen ; Krister Cantoni - Régis Fuchs - Raffaele Sannitz ; Adrian Wichser - Flavien Conne - Sandy Jeannin ; Daniel Peer.

Remplaçant : David Bochy (G). Absents : Éric Lecompte, Mike Fountain (étrangers surnuméraires).

ZSC Lions

Gardien : Ari Sulander (sorti de sa cage de 57'58" à 59'07" et de 59'40" à 60'00").

Défenseurs : Mark Streit - Andy Stoffel ; Mathias Seger - Edgar Salis ; René Back - Jakub Horak.

Attaquants : Sven Helfenstein - Jan Alston - Lonny Bohonos ; Claudio Micheli - Michel Zeiter - Raeto Raffainer ; Kim Lindemann - Reto Stirnimann - Patric Della Rossa ; Pascal Tiegermann - Morris Trachsler - Sandro Moggi.

Remplaçant : Matthias Schoder (G). Absents : Jamie Heward (commotion cérébrale), Mike Richard (cuisse), Christian Matte (épaule), Martin Kout (fracture de la paume), Claudio Moggi (blessé au pied), Mark Ouimet (blessé à la main).

 

Retour au championnat de Suisse