Suède - République Tchèque (7 février 2004)

 

Match comptant pour les Sweden Hockey Games, quatrième manche de l'Euro Hockey Tour.

Il n'y a plus une place libre dans le Globen pour assister à ce match à fort enjeu. Les Tchèques ayant toujours leurs trois points d'avance, les Suédois sont obligés de gagner cet après-midi pour rester en course à la deuxième place de l'Euro Hockey Tour et à une éventuelle finale contre la Finlande.

Comme hier, la Tre Kronor évolue à haut niveau et aligne les excellentes prestations. À une seconde de la fin de la première pénalité tchèque (faire trébucher de Novák), Niklas Andersson ouvre le score en déviant un lancer puissant de Tommy Sjödin, le doyen du tournoi à trente-huit ans. En deuxième période, c'est Magnus Kahnberg, le joyau de Västra Frölunda et meilleur marqueur de l'Elitserien, qui double la mise.

Ayant déjà enregistré deux assistances dans ce match, Johan Davidsson y ajoute un but en reprenant un excellent centre d'Andreas Salomonsson, puis c'est au tour de Fredrik Bremberg d'inscrire son premier but avec l'équipe nationale en quatre ans. Le public applaudit à tout rompre son équipe, qui a fait un très bon match, à commencer par les défenseurs Thomas Rhodin et Per Gustafsson, sans oublier le gardien Henrik Lundqvist qui obtient un blanchissage.

C'est une vraie réhabilitation pour la Suède, déjà assurée de remporter les Sweden Hockey Games avant même la dernière journée. Mais celle-ci ne sera pas inutile pour autant. Elle sera même palpitante, car au classement général de l'Euro Hockey Tour, trois équipes, Russie, Suède et République Tchèque, sont maintenant à égalité de points.

 

Commentaires d'après-match

Henrik Lundqvist (gardien de la Suède) : "C'est mon premier blanchissage avec l'équipe nationale, et dans les dernières minutes, je redoutais d'encaisser un but stupide."

Slavomir Lener (entraîneur de la République Tchèque) : "Dans les vingt premières minutes, nous avons eu plusieurs bonnes occasions de but, mais ce sont nos adversaires qui ont marqué. Le match était équilibré, et c'était à qui inscrirait le premier but. Nous l'avons encaissé, et alors, obligés d'attaquer, nous avons commis un certain nombre d'erreurs. J'espère que les joueurs se montreront plus confiants lors du match contre la Russie qui sera décisif."

 

Suède - République Tchèque 4-0 (1-0, 1-0, 2-0)

Samedi 7 février 2003 à 15h30 à la Globen Arena de Stockholm. 13850 spectateurs.

Arbitrage d'Aleksandr Poliakov (RUS) assisté d'Anders Karlberg et Leo Takula (SUE).

Pénalités : Suède 12' (6', 2', 4'), République Tchèque 6' (2', 0', 4').

Tirs : Suède 25 (6, 10, 9), République Tchèque 20 (5, 6, 9).

Évolution du score :

1-0 à 10'43" : Andersson assisté de Sjödin et Davidsson (sup. num.)

2-0 à 21'03" : Kahnberg assisté de Davidsson

3-0 à 41'22" : Davidsson assisté de Salomonsson

4-0 à 51'31" : Bremberg assisté de Karlberg

 

Suède

Gardien : Henrik Lundqvist.

Défenseurs : Thomas Johansson - Thomas Rhodin ; Per Gustafsson - Tommy Sjödin ; Ronnie Sundin - Per Hållberg ; Magnus Johansson.

Attaquants : Peter Nordström - Jörgen Jönsson - Jonas Höglund ; Niklas Andersson - Johan Davidsson - Magnus Kahnberg ; Fredrik Bremberg - Mikael Karlberg - Andreas Salomonsson ; Jonathan Hedström - Johan Franzén - Niklas Nordgrén ; Yared Hagos.

République Tchèque

Gardien : Dušan Salfický.

Défenseurs : Jan Hejda - Jan Novák ; Radek Hamr - Jirí Vykoukal ; Patr Caslava - František Ptacek ; Radim Tesarík.

Attaquants : TomᚠVlasák - Jaroslav Hlinka - Petr Prucha ; Josef Marha - TomᚠDivišek - Petr Sýkora ; Michal Mikeska - Jan Marek - Petr Sachl ; Radek Dlouhy - Jakub Klepis - Michal Travnicek ; Lukas Havel.

 

Retour aux matches internationaux