Caen - Reims (7 mars 2000)

 

Match comptant pour la trente-cinquième journée du Championnat de France Élite.

Caen avait à cur de gagner ce soir pour conforter leur deuxième place, et malheureusement, on comptait quatre absences de choix à la présentation des équipes : Virenius, le gardien titulaire, Paananen, le leader de l'équipe, Bachet et L. Chauvel. Et c'est donc avec quatre défenseurs que Caen entame la partie tambour battant. Et après cinq minutes d'attaques, Garnier ouvre le score sur un contre lancé par Mikkonen. Les Rémois ne jouaient pas vraiment et permettaient à Filippin de lancer un missile de sa cage sur l'arbitre (la bande) pour Margerit qui laissa filer Provencher marquer son premier but. Encore sur une action chaude des caennais, Pietilä était obligé de déplacer sa cage et sur la situation de supériorité numérique suivante, Lehmusvuori inscrit son premier but de la saison par un slap de la ligne bleue. Dans une ambiance surchauffée, Rautio portait même la marque à 4-0 sur un tir de la ligne médiane. Ce tiers fut donc totalement caennais et malgré les quelques contres rémois, Caillou s'interposait parfaitement.

Mais les Rémois ne sont pas leaders pour rien et dans ce deuxième tiers, ils montrent toutes leur capacités à réagir. Orsolini filait au but mais Caillou gagne son tête à tête avant que Galmiche ne le trompe. Mais le portier caennais tenait bon sur les multiples tentatives rémoises tandis que Caen procédait par quelques contres...et Savoie réduisait la marque. Le tiers se finit par deux prisons de Lehmusvuori bien gérées par les Léopards. Mais Reims avait rattrapé de moitié son retard.

Et le doute planait encore plus après que Paradis eut marqué par un tir sur l'épaule de Caillou qui rebondit dans les buts. Et c'est donc le meilleur buteur du championnat qui redonnait confiance à l'équipe en trompant Pietilä pour la deuxième fois. Les actions chaudes se suivaient, Reims poussait et Caen contrait, et à quatre minutes de la fin, Gronstrand demandait un temps mort. Pietilä sortait de ses buts et Reims marquait... mais le but était refusé parce qu'un Rémois avait le patin dans la zone de but. Et sur l'action suivante, Provencher concluait son match par un hat-trick, il est servi par Garnier qui aurait pu marquer dans le but vide. Et dans une ambiance surchauffée, le match se termina sur une belle impression des Léopards face à des Rémois absents au premier tiers mais à leur plus grand niveau lors des deux derniers. Et dès le lendemain, les retrouvailles se feront pour la demi-finale de coupe de France.

Meilleurs joueurs :

Caen : Provencher, Caillou et Margerit

Reims : Paradis

Compte-rendu signé Fabien

 

Statistiques du match :

Caen - Reims 6-3 (4-0, 0-2, 2-1).

1-0 à 05'22" : Garnier assisté de Mikkonen.

2-0 à 11'29" : Provencher assisté de Margerit et Filippin.

3-0 à 15'09" : Lehmusvuori assisté de Mikkonen et Lahtinen

4-0 à 19'14" : Rautio assisté de Margerit

4-1 à 27'21" : Galmiche assisté de L. Sadoun et Mortas.

4-2 à 36'36" : Savoie assisté de Paradis et Marcelle.

4-3 à 44'16" : Paradis assisté de Zwickel.

5-3 à 45'44" : Provencher assisté de Melong et Margerit.

6-3 à 57'??" : Provencher assisté de Garnier et Ollila.

 

Retour au championnat de France Elite