Anglet - Chamonix (21 septembre 1999)

 

Match comptant pour la cinquième journée du championnat de France Élite.

Cette saison, la patinoire de La Barre à Anglet risque d'être un bastion imprenable pour les équipes qui viendront se frotter à l'Hormadi. En effet, malgré les absences sur blessure du capitaine Lionel Bilbao et de la "fusée" basque Iñaki Izaguirre, les Orques ont une fois de plus complètement asphyxié leurs adversaires du jour. En l'absence des deux attaquants, Karlos Gordovil avait fait le choix de faire monter Nicolas Carry, un défenseur, sur l'aile droite de l'attaque angloye. Et cette décision allait être payante puisque sur la première attaque et après seulement trente secondes de jeu, Nicolas Carry passait à Denis Perez qui, tout seul devant le gardien, trompait Fabrice Lhenry. Le premier but des Orques, un but de défenseurs, était aussi le premier de "Pépé" sous ses nouvelles couleurs. Anglet dominait très nettement le match et c'est fort logiquement que Jean-Michel Larroque, capitaine du jour, ajoutait un deuxième but avec l'assistance de Stanislas Solaux.

Le troisième but survenait après vingt-quatre minutes de jeu lorsque Marko Lapinkoski, pourtant cerné par plusieurs Huskies, adressait une passe lumineuse à David Dostal qui, en embuscade au second poteau, fusillait le gardien adverse. 3 à 0 ! Et bien sûr à nouveau le public s'en est donné à cur joie en scandant le "tube" de l'été 98. Fabrice Lhenry était un peu nerveux, et on le comprend car lui qui avait si bien tenu la baraque contre les grosses cylindrées d'Amiens et de Reims voyait à deux pas de l'océan les déferlantes basques lui arriver dessus sans arrêt. Le quatrième but n'était pas loin, et c'est Marko Lapinkoski qui, profitant d'une pénalité différée, traversait la patinoire dans le sens de la longueur, et d'un revers du poignet marquait sous le gardien. Chamonix essayait bien de réagir, mais une défense sérieuse et un Eric Raymond exceptionnel dans ses buts empêchait toute velléité.

Dans le troisième tiers, d'entrée, Dominique Ducharme crucifiait Lhenry pour le cinquième but assisté par Lahtinen et Solaux. Ce but était marqué comme à l'entraînement tant il paraissait facile dans sa conception comme dans sa conclusion. A partir de là, Anglet se contentait de gérer la fin de la rencontre et en profitait pour faire rentrer trois juniors : Ludovic Hardoin, Pierre-Hervé Coulombeix et Raphaël Larrieu.

Petite inquiétude dans le public, non pas pour le match qui était depuis longtemps plié, mais pour le premier blanchissage d'Eric Raymond. Et malgré une infériorité numérique pour pénalité dans la dernière minute de jeu, le score restait acquis et le blanchissage également. Bravo Eric, continue comme ça et il y en aura d'autres ! La banda qui avait animé tout le match pouvait descendre sur la glace pour rendre hommage aux joueurs ovationnés par le public.

Les meilleurs pour Anglet : Eric Raymond - Marko Lapinkoski - Denis Perez.

Les meilleurs pour Chamonix : Kent Fordal - Pavol Zubek - Yannick Charlet.

Samedi prochain pour la venue de Caen avec l'ancien Angloy Jason Melong, les Orques sont prêts. Qu'on se le dise !

Compte-rendu signé Francis

 

Anglet - Chamonix 5-0 (2-0, 1-0, 2-0)

Le mardi 21 septembre 1999 à 20h00 à La Barre. 950 spectateurs.

Arbitres : M. Savaria assisté de MM. Juret et Faleyeux.

Pénalités : Anglet 10', Chamonix 4'.

Évolution du score :

1-0 à 00'30" : Pérez assisté de N. Carry

2-0 à 14'31" : Larroque assisté de Solaux

3-0 à 24'11" : Dostal assisté de Lapinkoski et Vorobel

4-0 à 28'24" : Lapinkoski

5-0 à 41'30" : Ducharme assisté de Lahtinen et Solaux

 

Retour au championnat de France Elite