Viry - Angers (11 septembre 1999)

 

Match comptant pour la deuxième journée du championnat de France Elite.

Dès l'entame du premier tiers, les Ducs prenaient l'ascendant sur Viry qui était obligé de commettre des fautes. Sur une charge trop dure de Couturier, les Ducs se trouvaient en supériorité numérique et la transformaient, grâce à Vogin (3'56") qui expédiait une mine dans la lucarne droite de Ménard. Puis le jeu commençait à s'équilibrer et les contacts devenaient sévères. Viry se montrait dangereux sur quelques tirs de Roger et de Mô, mais Rodrigue était présent devant sa cage. A la douzième minute, l'Angevin Ferrari trouvait l'ouverture après avoir contourné la cage castelviroise. Mais ce but fut refusé car Vogin avait un patin dans la zone du gardien... A moins de deux minutes de la fin du tiers, l'ex-banlieusard parisien Rhéaume inscrivit le deuxième but angevin, en poussant la rondelle entre les jambières de Ménard, après une superbe passe de Martineau. Le score de 2-0 reflétait bien cette première période où Angers dominait, sans plus.

Dès la reprise les Jets "surmotivés" marquaient un but grâce à Mô (22'09") qui expédiait une frappe puissante dans la lucarne d'un Rodrigue battu. Le but eut le don d'énerver Bargman, qui s'en est pris à Kivakka, le Finlandais des Jets. Cette bagarre a contribué à réveiller le (maigre) public qui, il faut bien l'avouer, voyait un match médiocre, entrecoupé de scènes de violence. Quatre minutes après le but de Viry, Pihant partit en solo battre Ménard d'un tir puissant à ras de terre. Mais les Jets sentaient que les Ducs étaient prenables et, en cinq minutes, ils parvenaient à égaliser : un but de l'impressionnant Roger (27'05") qui prenait un rebond de Rodrigue après une frappe de Tremblay, et un but de Sadoun (32'41") parti en breakaway (merci la défense angevine qui avait déjà laissé filer Fortin au début du tiers, lequel avait buté sur un super Rodrigue). Angers commençait à douter et balbutiait son hockey. Paradoxalement, c'est à ce moment-là que Tuominen marquait le quatrième but des Ducs après une relance hasardeuse dans l'axe de Couturier (35'15").

Le troisième tiers fut plus un champ de bataille qu'un match de hockey (où l'arbitre M. Durand était en difficulté). Les gardiens arrêtaient tout mais Pihant rassurait ses coéquipiers en fin de match en reprenant un centre de Tuominen (56'33").

Compte-rendu signé Sylvain Mareil

 

Commentaire d'après-match :

Derek Haas (entraîneur d'Angers) : "Quel match de m...! Les joueurs dormaient, ils n'étaient pas concentrés. Face à Viry, il convient de jouer simple, or ils se sont compliqué les choses avec, à la clé, de grosses fautes défensives. Si l'on ajoute à cela un mauvais arbitrage avec une pluie de prisons, on obtient un pénible premier match. Il ne faut pas continuer comme ça, sinon nous ne battrons pas beaucoup d'équipes en jouant de la sorte."

 

Viry - Angers 3-5 (0-2, 3-2, 0-1)

Arbitres : MM. Durand, Magnier et Blick.

Pénalités : 14' pour Viry, 20' pour Angers.

Tirs sur les gardiens : 33 sur Rodrigue, 34 sur Ménard.

Évolution du score :

0-1 à 03'56" : Vogin assisté de Pihant et Rhéaume

0-2 à 17'50" : Rhéaume assisté de Martineau et Viherva

1-2 à 22'09" : Mô

1-3 à 26'29" : Pihant assisté de Girard et Ferrari

2-3 à 27'05" : Roger assisté de Tremblay

3-3 à 32'41" : Y. Sadoun assisté de Roger

3-4 à 35'15" : Tuominen

3-5 à 56'33" : Pihant assisté de Tuominen

 

Retour au championnat de France Elite