Championnat d'Ukraine 2021/22

 

En novembre, la veille du début du tournoi de l'équipe d'Ukraine à Budapest, Boris Kolesnikov, le président du Donbass Donetsk rappelle sept joueurs. Six d'entre eux quittent le camp de la sélection nationale (Filipp Pangelov-Yuldashev, Vitaly Andreikiv, Viktor Zakharov, Oleksandr Peresunko, Nikita Butsenko et Ilya Korenchuk), de même que Pavel Taran, capitaine de Kramatorsk. Le seul joueur qui refuse de rentrer, Vitali Lyalka, se fait aussitôt virer par Kolesnikov. La fédération ukrainienne de hockey (FHU) suspend de son côté les sept autres joueurs.

Lorsque le championnat reprend, le Donbass Donetsk et le HK Kramatorsk utilisent les joueurs suspendus et se voient infliger des défaites par forfait. La FHU indique ne pas les exclure après deux violations, comme le prévoit le règlement, et donner une dernière chance aux clubs de revenir dans le droit chemin. Les hockeyeurs suspendus sont alignés une troisième fois lors de Donbass-Kramatorsk, et la FHU exclut alors les deux clubs. Deux autres clubs, le HC Marioupol et le Bily Bars Bila Tserkva, annoncent se retirer eux aussi "en signe de solidarité". Les quatre "renégats" forment alors une Superligue concurrente avec deux équipes créées pour l'occasion, dont un "SK Sokol Kyiv" créé pour concurrencer le Sokil sur ses terres. Cette Superligue dispose des meilleurs joueurs car elle verse des salaires élevés (Kolesnikov étant le principal bailleur de fonds du hockey ukrainien). La FHU suspend tous ses participants, soit 150 joueurs (dont la majorité des internationaux de plus de 23 ans), 11 arbitres et 10 entraîneurs et membres de staff des clubs. Sergey Varlamov, dirigeant du Donbass, se dit prêt à soutenir financièrement les 171 suspendus et dit vouloir donner aux hockeyeurs "la possibilité de recevoir leurs salaires à temps".

Après une visite au Ministère ukrainien de la Jeunesse et des Sports en décembre, le nouveau président de l'IIHF Luc Tardif (dont la FHU a été un soutien lors de son élection) promet de s'occuper du sujet. Il revient en Ukraine en janvier et rencontre d'une part la fédération et les clubs légitimistes, d'autre part Kolesnikov. Il exprime son soutien total à la FHU, affirme que la Superligue n'a pas d'existence légale et qu'elle doit revenir sous la juridiction de la fédération. Il dit que les parties doivent se rencontrer et qu'il est prêt à servir de modérateur, mais dans le respect de la légitimité des institutions.

Quand La Russie envahit l'Ukraine le 24 février, les horreurs de la guerre font paraître bien anodin le "conflit" entre la FHU et certains clubs. Les joueurs suspendus seront pardonnés et réintégrés en équipe d'Ukraine en fin de saison, dans un symbole d'unité nationale.

 

Super league (25 matches)

                          Pts    V VP VT  DT DP D   BP-BC  Diff
1 Donbass Donetsk          47   23  0  1  0  0  1  129-43  +86
2 HK Kramatorsk            28*  13  1  1  0  0  9   92-66  +26
3 SK Sokol Kyiv            26*  13  0  0  0  1 10   87-63  +24
4 HK Marioupol             25** 12  1  0  2  0  8   83-60  +23
5 Bily Bars Bila Tserkva    7**  3  1  0  0  1 18   42-113 -71
6 HK Altair Druzhkovka      4**  2  0  0  0  1 20   39-127 -88

* un match non joué / ** deux matches non joués

La guerre a éclaté trois jours avant la fin de la saison régulière, entraînant l'annulation des quatre rencontres restantes. Les hockeyeurs cherchent à quitter la zone de guerre (pour les étrangers) ou s'engagent dans les forces de défense (pour les Ukrainiens). Il n'y a pas de champion.

Meilleurs marqueurs

                                           MJ    B   A  Pts
1 Andrei Sigarev           Donbass      24   27  20   47
2 Andrei Biryukov          Donbass      21    7  16   23
3 Pavel Medvedev           Donbass      20    7  13   20
4 Nikita Butsenko          Druzhkovka   23   12   7   19
5 F. Pangelov-Yuldashev    Donbass      20    4  15   19
6 Ilya Korenchuk           Druzhkovka   23    3  15   18
7 Sergei Kostitsyn         Sokol Kyiv   20    3  13   16
8 Mark Kaleinikovas        Donbass      16    6   6   12
9 Gatis Sprukts            Donbass      20    3   9   12

 

UHL

                          Pts  MJ   V VP VT  DT DP D   BP-BC  Diff
1 MHK Sokil Kyiv           60  37  29  2  0  0  0  6  195-86  +109
2 HK Kremenchuk            41  34  18  2  3  1  0 10  131-83  +48
3 Donbass Donetsk          32  19* 16  0  0  1  0  2   88-33  +55
4 HK Marioupol             21  19* 10  1  0  1  2  5   73-47  +26
5 HK Kramatorsk            20  20*  9  1  1  0  1  8   63-55  +8
6 Dnipro Kherson           19  35   8  3  0  2  3 19   79-134 -55
7 Rulav Odd Kharkiv        18  33   7  2  2  1  3 18   84-123 -39
8 BSFK Brovary              3  16   1  1  0  1  2 11   39-92  -53
9 Bily Bars Bila Tserkva    1  21*  0  0  1  0  1 19   33-132 -99

* clubs exclus (Donbass et Kramatorsk) ou s'étant retirés de la ligue

La saison est inachevée à cause de la guerre. Pas de champion.

Meilleurs marqueurs (au moment où le conflit éclate et où quatre clubs sortent)

                                          MJ    B   A  Pts
1 Anton Ruban             Sokil Kyiv   20   14  20   34
2 Andriy Mikhnov          Sokil Kyiv   20   12  11   23
  Aleksandr Pavlenko      Sokil Kyiv   19   12  11   23
4 Andrei Sigarev          Donbass      18   11  11   22
5 Eliezer Sherbatov       Donbass      19   10  12   22
6 Artyom Sursov           Kharkiv      19    7  15   22
7 Egor Kuzmenko           Sokil Kyiv   13    9  11   20
8 Andrei Biryukov         Donbass      18    6  14   20
  Yaroslav Sergiyevsky    Kramatorsk   18    6  14   20

 

 

La saison précédente (2020/21)

 

Retour aux archives