Championnat du monde des moins de 20 ans 2000/01

 

Championnat du monde (du 26 décembre 2000 au 5 janvier 2001 à Moscou et Podolsk, Russie)

Groupe A

États-Unis - Kazakhstan 9-1 (5-0,1-0,3-1)
République Tchèque - Suède 2-1 (0-0,1-0,1-1)
Kazakhstan - République Tchèque 1-9 (1-5,0-2,0-2)
Suède - Slovaquie 3-1 (1-0,0-1,2-0)
Slovaquie - États-Unis 2-7 (1-3,1-2,0-2)
Kazakhstan - Suède 2-8 (1-0,1-4,0-4)
République Tchèque - États-Unis 4-2 (1-0,2-1,1-1)
Slovaquie - Kazakhstan 7-0 (1-0,3-0,3-0)
République Tchèque - Slovaquie 5-0 (1-0,1-0,3-0)
États-Unis - Suède 3-1 (1-1,1-0,1-0)

Classement (4 matches)

                          Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 République Tchèque    8   4  0  0   20-4   +16
2 États-Unis            6   3  0  1   21-8   +13
3 Suède                 4   2  0  2   13-8   +5
4 Slovaquie             2   1  0  3   10-15  -5
5 Kazakhstan            0   0  0  4    4-33  -29

 

Groupe B

Bélarus - Canada 0-9 (0-5,0-1,0-3)
Russie - Suisse 3-3 (2-0,0-1,1-2)
Suisse - Finlande 2-3 (2-1,0-0,0-2)
Russie - Bélarus 12-1 (4-0,4-1,4-0)
Finlande - Canada 2-2 (0-1,1-1,1-0)
Bélarus - Suisse 1-3 (0-1,0-2,1-0)
Russie - Canada 3-1 (0-0,1-0,2-1)
Finlande - Bélarus 5-0 (1-0,3-0,1-0)
Russie - Finlande 1-3 (0-1,0-2,1-0)
Canada - Suisse 8-4 (4-0,2-0,2-4)

Classement (4 matches)

                          Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Finlande              7   3  1  0   13-5   +8
2 Russie                5   2  1  1   19-8   +11
3 Canada                5   2  1  1   20-9   +11
4 Suisse                3   1  1  2   12-15  -3
5 Bélarus               0   0  0  4    2-29  -27

La Russie a établi un record en tirant plus de cent fois sur la cage biélorusse.

 

Quarts de finale

République Tchèque - Suisse 4-3 (1-1,1-2,2-0)
Russie - Suède 2-3 (0-1,1-1,1-1)
États-Unis - Canada 1-2 (1-1,0-0,0-1)
Finlande - Slovaquie 3-1 (0-0,2-0,1-1)

La Suisse pousse les Tchèques dans leurs derniers retranchements, mais l'excellente première ligne des champions en titre (Brendl - Nedorost - Blatny) est suppléée cette fois par le joueur de troisième ligne Plekanec, auteur d'une égalisation salvatrice.

 

Matches de classement

Russie - Suisse 2-3 (0-1,1-1,1-1)
États-Unis - Slovaquie 3-2 (1-1,1-1,1-0)

Décevants Russes, qui terminent ce mondial juniors en queue de poisson et se contenteront du match pour la septième place, à l'issue d'une rencontre perdue contre la Suisse, où ont été exclus Shastin, Kovalchuk, Svitov d'une part, Camenzind, Herberlein et Jobin de l'autre, après une bagarre générale provoquée par les Russes.

Une sélection contestée, un manque de stratégie, une équipe lente et peu disciplinée, un entraîneur (Pyotr Vorobyov) aux méthodes contestées (jeu excessivement défensif et népotisme supposé envers les joueurs de Yaroslavl pour lesquels il toucherait des commissions de la part des recruteurs nord-américains), et c'est un nouveau désastre pour la Russie. Décidément, les grands championnats organisés à domicile ne réussissent pas aux équipes russes... La crise est profonde.

 

Demi-finales

République Tchèque - Suède 1-0 (1-0,0-0,0-0)
Canada - Finlande 2-5 (0-1,1-2,1-2)

Le gardien finlandais Ari Ahonen écśure les Canadiens.

 

Finale

 République Tchèque -  Finlande 2-1 (1-0,1-1,0-0)

Les juniors tchèques prennent goût à la victoire et conservent leur titre de champion du monde, grâce à une défense de fer, menée par l'imposant Libor Ustrnul (1m94, 103 kg) et par Rostislav Klesla, qui sait se muer en buteur aux moments fatidiques comme en finale. L'excellent gardien, Tomaš Duba appartient au Sparta Prague mais, outre les juniors de ce club, il joue habituellement à Slany en troisième division.

Dommage pour les Finlandais, menés par leur star Jani Rita, meilleur buteur du tournoi, auteur d'un splendide but en finale (parti de derrière son but, il traversa la glace pour tromper Duba), et par les frères Ruutu.

Match pour la troisième place

 Suède -  Canada 1-2 a.p. (1-0,0-1,0-0,0-1)

Match pour la cinquième place

 Suisse -  États-Unis 0-4 (0-1,0-1,0-2)

Match pour la septième place

 Russie -  Slovaquie 3-3 a.p. (2-0,1-1,0-2,0-0) / 3-1 aux tirs au but

 

Barrages de maintien

 Bélarus -  Kazakhstan 5-2 (0-1,1-1,4-0)
 Bélarus -  Kazakhstan 5-5 (1-1,1-1,3-3)

Le Kazakhstan est relégué après quatre années de présence au plus haut niveau.

 

 

Meilleurs marqueurs

                             B  A Pts
 1 Pavel Brendl           4  6  10
 2 Jani Rita              8  1   9
 3 Jan Disalvatore        6  3   9
 4 Vaclav Nedorost        4  5   9
 5 Andy Hilbert           4  5   9
 6 Jeff Taffe             6  2   8
 7 Zdenek Blatny          5  2   7
 8 Ville Hämäläinen       4  3   7
 9 Jamie Lundmark         4  3   7
10 Rostislav Klesla       3  4   7

Meilleur gardien : Tomáš Duba

Meilleur défenseur : Rostislav Klesla

Meilleur attaquant : Pavel Brendl

Équipe-type : Ari Ahonen  ; Tuukka Mäntylä - Rostislav Klesla  ; Pavel Brendl - Jason Spezza - Jani Rita .

Trophée du fair-play : Finlande.

 

 

 

Division I (du 10 au 16 décembre 2000 à Füssen et Landsberg, Allemagne)

Groupe A

Ukraine - Autriche 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Norvège - Pologne 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Norvège - Autriche 3-3 (1-1,1-0,1-2)
Pologne - Ukraine 2-5 (0-3,1-1,1-1)
Autriche - Pologne 8-5 (0-2,4-2,4-1)
Ukraine - Norvège 4-3 (2-0,2-2,0-1)

Classement : 1 Ukraine 6, 2 Norvège 3 (+1), 3 Autriche 3 (-1), 4 Pologne 0.

 

Groupe B

Allemagne - Lettonie 5-1 (2-0,1-1,2-0)
France - Italie 2-1 (1-0,1-1,0-0)
France - Lettonie 3-4 (1-1,1-3,1-0) 
Allemagne - Italie 1-0 (1-0,0-0,0-0)
Lettonie - Italie 4-4 (0-0,3-3,1-1)
Allemagne - France 1-2 (0-1,0-0,1-1)

Classement : 1 France 4, 2 Allemagne 4, 3 Lettonie 3, 4 Italie 1.

Battus par les Lettons, les Français réalisent l'exploit contre la jeune et prometteuse équipe allemande, archi-favorite de ce tournoi qu'elle organise, pour se qualifier. Les Bleuets marquent le but vainqueur à trente-neuf secondes de la fin par Yann Vannhienwenhove, après avoir sorti leur gardien pour tenter le tout pour le tout.

 

Poule finale

Rappel : Allemagne - France 1-2 (0-1,0-0,1-1)
         Ukraine - Norvège 4-3 (2-0,2-2,0-1)
Allemagne - Ukraine 2-1 (0-1,1-0,1-0)
France - Norvège 0-7 (0-2,0-3,0-2)
Allemagne - Norvège 5-2 (1-1,0-1,4-0)
Ukraine - France 1-2 (0-1,1-1,0-0)

Classement : 1 France 4, 2 Allemagne 4, 3 Ukraine 2, 4 Norvège 2.

Les Français accèdent pour la première fois de leur histoire au groupe A mondial malgré une claque infligée par les Norvégiens qui ne s'est heureusement pas avérée rédhibitoire. Ce 0-7 pourrait les préparer aux scores de l'an prochain face aux toutes meilleures nations mondiales. La préparation devra être à la hauteur du challenge pour mettre sur pied un véritable commando pour le maintien dans l'élite. Ce grand écart est surprenant car les moins de 18 ans évoluent dans le groupe C mondial (division II). Cette victoire ouvre peut-être la voie à un Grand Chelem pour le hockey français (victoire et promotion des moins de 20 ans, des moins de 18 ans et des seniors dans leurs tournois respectifs). C'est tout ce qu'on peut lui souhaiter.

Organisateurs et grands favoris, les Allemands n'auront perdu qu'un match face à la France et face à un excellent Burnet dans les cage, mais cela a suffi à casser leur rêve de retour dans l'élite. Si Greilinger était blessé et forfait pour cette compétition, ils alignaient pourtant avec Goc, Ehrhoff et Schubert trois joueurs ayant participé récemment à la Deutschland Cup avec l'équipe nationale.

 

Poule de maintien

Rappel : Autriche - Pologne 8-5 (0-2,4-2,4-1)
         Lettonie - Italie 4-4 (0-0,3-3,1-1)
Lettonie - Pologne 4-7 (1-0,2-0,1-7)
Autriche - Italie 3-3 (0-1,2-1,1-1)
Autriche - Lettonie 5-3 (2-1,2-1,1-1)
Pologne - Italie 7-3 (1-0,3-2,3-1)

Classement : 1 Autriche 5, 2 Pologne 4, 3 Italie 2, 4 Lettonie 1.

L'équipe reléguée, la Lettonie, avait battu les vainqueurs (la France) dans la poule de qualification !

 

 

Meilleurs marqueurs

                             B  A  Pts
1 Sebastian Biela         5  3   8
2 Michal Piotrowski       3  5   8
3 Christian Thygesen      6  1   7
4 Oliver Setzinger        5  2   7
5 Krzysztof Zapala        2  5   7
6 Valdis Sustko           4  2  6
7 Thomas Koch             2  4   6
  Flavio Faggioni         2  4   6

Meilleur gardien : Vadim Seliverstov

Meilleur défenseur : Christian Ehrhoff

Meilleur attaquant : Christian Thygesen

Trophée du fair-play : Lettonie.

 

 

 

Division II (du 30 décembre 2000 au 3 janvier 2001 à Elektrenaï et Kaunas, Lituanie)

Groupe A

Hongrie - Japon 0-14 (0-3,0-4,0-7)
Danemark - Croatie 10-2 (2-0,6-0,2-2)
Hongrie - Croatie 5-5 (0-2,2-1,3-2)
Japon - Danemark 6-4 (1-0,2-1,3-3)
Croatie - Japon 0-6 (0-2,0-3,0-1)
Danemark - Hongrie 8-5 (1-1,3-1,4-3)

Classement : 1 Japon 6, 2 Danemark 4, 3 Croatie 1 (-14), 4 Hongrie 1 (-17).

 

Groupe B

Grande-Bretagne - Estonie 4-2 (1-1,2-1,1-0)
Lituanie - Slovénie 3-8 (0-1,1-3,2-4)
Estonie - Slovénie 1-3 (0-1,0-2,1-0)
Lituanie - Grande-Bretagne 5-2 (1-1,3-0,1-1)
Slovénie - Grande-Bretagne 6-0 (2-0,0-0,4-0)
Lituanie - Estonie 3-0 (3-0,0-0,0-0)

Classement : 1 Slovénie 6, 2 Lituanie 4, 3 Grande-Bretagne 2, 4 Estonie 0

 

Finale

 Japon -  Slovénie 3-4 (0-1,2-1,1-2)

La Slovénie est promue en division I.

Match pour la troisième place

 Lituanie -  Danemark 5-4 (3-3,1-1,1-0)

Pays organisateur, la Lituanie en a parfaitement profité pour tenir son rang et battre des nations comme la Grande-Bretagne et le Danemark.

Match pour la cinquième place

 Grande-Bretagne -  Croatie 7-6 (4-2,1-0,2-4)

Match pour la septième place

 Hongrie -  Estonie 5-3 (1-0,3-1,1-2)

L'Estonie est reléguée en division III. La Hongrie, qui évoluait en groupe B il n'y a pas si longtemps, est, plus encore que la Grande-Bretagne, la grande déception de ce tournoi, encaissant un carton mémorable (0-14) contre des Japonais qu'elle battait autrefois dans cette catégorie, mais elle sauvait quand même son maintien.

 

 

Meilleurs marqueurs

                               B  A Pts
1 Takeshi Saito             5  6  11
2 Daisuke Obara             6  4  10
3 Morten Green              6  4  10
4 Darius Vaiciukevicius     4  4   8
5 Alexander Sundberg        1  7   8
6 Gergely Borbas            5  2   7
  Kenta Ogawa               5  2   7
8 Gregor Poloncic           3  4   7

Meilleur gardien : Yutaka Fukufuji

Meilleur défenseur : Keisuke Matuda

Meilleur attaquant : Jurij Golicic

Trophée du fair-play : Japon.

 

 

 

Division III (du 4 au 8 janvier 2001 à Belgrade, Yougoslavie)

Groupe A

Espagne - Mexique 10-0 (3-0,2-0,5-0)
Yougoslavie - Bulgarie 9-1 (1-1,4-0,4-0)
Espagne - Bulgarie 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Yougoslavie - Mexique 1-7 (0-3,1-0,0-4)
Bulgarie - Mexique 4-2 (2-1,1-0,1-1)
Yougoslavie - Espagne 4-7 (1-1,2-4,1-2)

Classement : 1 Espagne 6, 2 Yougoslavie 4, 3 Bulgarie 2, 4 Mexique 0.

 

Groupe B

Pays-Bas - Afrique du Sud 11-1 (3-0,4-0,4-1)
Australie - Roumanie 0-13 (0-3,0-5,0-5)
Roumanie - Afrique du Sud 11-2 (3-0,6-1,2-1)
Pays-Bas - Australie 14-0 (4-0,4-0,6-0)
Roumanie - Pays-Bas 2-5 (1-2,1-2,0-1)
Australie - Afrique du Sud 7-7 (2-1,2-3,3-3)

Classement : 1 Pays-Bas 6, 2 Roumanie 4, 3 Afrique du Sud 1 (-19), 4 Australie 1 (-27).

 

Finale

 Pays-Bas -  Espagne 6-1 (1-1,1-0,4-0)

Les Pays-Bas sont promus en division II.

Match pour la troisième place

 Yougoslavie -  Roumanie 3-5 (0-2,0-1,3-2)

Match pour la cinquième place

 Bulgarie -  Afrique du Sud 3-2 (1-0,0-0,2-2)

Match pour la septième place

 Australie -  Mexique 3-5 (0-2,0-1,3-2)

L'Australie devra repasser par des matches de qualification en division III.

 

 

Meilleurs marqueurs

                           B  A Pts
1 Bob Teunissen         9  6  15
2 Nick de Jong          4  8  12
3 Ivan Bogdanovic       6  3   9
4 Jon Martin            5  4   9
5 Tibor Antal           5  3   8
6 Kevin Wuister         5  2   7
  Matthew Wegener       5  2   7

Meilleur gardien : Marcel den Hartog

Meilleur défenseur : Attila Goga

Meilleur attaquant : Bob Teunissen

Trophée du fair-play : Pays-Bas.

 

 

 

 

Qualification pour la division III (du 26 au 28 avril 2001 à Luxembourg)

Luxembourg - Islande 2-6 (0-2,1-3,1-1)
Luxembourg - Irlande 10-0 (4-0,4-0,2-0)
Irlande - Islande 1-20 (1-9,0-3,0-8)

Classement : 1 Islande 4, 2 Luxembourg 2, 3 Irlande 0.

 

 

Les précédents championnats du monde juniors (1999/2000)

Les championnats du monde juniors suivants (2001/02)

 

Retour aux archives