Championnat du Japon 1999/2000

 

Ligue japonaise

Saison régulière (30 matches)

                      Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
1 Kokudo Yokohama      47  22  3  5  130-75   +55
2 Seibu Tokyo          41  20  1  9  104-79   +25
3 Cranes Kushiro       31  14  3 13   94-88   +6
4 Oji Tomakomai        28  13  2 15  103-97   +6
5 Yukijrushi Sapporo   22   9  4 17   79-110  -31
6 Nikko Ice Bucks      11   3  5 22   45-106  -61

L'entreprise Furukawa Denko, qui avait créé l'équipe de hockey sur glace de Nikko dans la préfecture de Tochigi, s'est retiré, mais la fédération de hockey de Tochigi a fait en sorte pendant l'étéannonce qu'un HC Nikko succède à Furukawa en reprenant la majorité de ses joueurs, avec un de ses dirigeants - Mitsuhira Seshita - comme président du club.

 

Meilleurs marqueurs

                                        MJ    B   A  Pts   Pén
 1 Chris Bright (CAN/JAP)      Seibu    30   27  27   54   73'
 2 Ryan Fujita (CAN/JAP)       Seibu    30   25  22   47   48'
 3 Darcy Mitani (CAN/JAP)      Cranes   30   19  23   42   49'
 4 Al Contoy (CAN)             Cranes   30   18  24   42   71'
 5 Joel Oshiro Dyck (CAN/JAP)  Cranes   30   10  27   37   30'
 6 John Tucker (CAN)           Kokudo   24   14  22   36   18'
 7 Ryan Kuwabara (CAN/JAP)     Kokudo   30   19  15   34   36'
 8 Stefano Figliuzzi (ITA/JAP) Sapporo  27   15  18   33   55'
 9 Takahito Suzuki             Kokudo   29   10  23   33   22'
10 Kunihiko Sakurai            Oji      30   11  19   30   18'
11 Toshiyuki Sakai             Kokudo   28   21   8   29   69'
12 Shin Larsson (SUE/JAP)      Kokudo   26    9  20   29   20'

 

Demi-finales (11, 12, 14, 18 et 19 mars 2000)

Kokudo Yokohama - Oji Tomakomai 5-1 (0-1,2-0,3-0)
Kokudo Yokohama - Oji Tomakomai 6-3 (1-1,4-1,1-1)
Kokudo Yokohama - Oji Tomakomai 6-1 (2-0,3-0,1-1)

Seibu Tokyo - Cranes Kushiro 4-0 (2-0,2-0,0-0)
Seibu Tokyo - Cranes Kushiro 3-4 a.p. (1-0,2-1,0-2,0-1)
Seibu Tokyo - Cranes Kushiro 5-3 (2-2,2-1,1-0)
Cranes Kushiro - Seibu Tokyo 3-2 (0-1,2-1,1-0)
Cranes Kushiro - Seibu Tokyo 1-2 (0-1,0-1,1-0)

Seibu est poussé dans ses retranchements mais remporte la demi-finale avec 5 buts et 4 assists de Ryan (ou "Kiyoshi" selon son prénom japonisé Fujita).

 

Finale (25, 26, 30 mars et 1er avril 2000)

Kokudo Tokyo - Seibu Tokyo 4-0 (2-0,1-0,1-0) [à Sapporo]
Kokudo Tokyo - Seibu Tokyo 4-5 t.a.b. (2-0,1-2,1-2,0-0,0-1) [à Sapporo]
Seibu Tokyo - Kokudo Tokyo 4-2 (1-0,3-0,0-2)
Seibu Tokyo - Kokudo Tokyo 3-2 (1-1,0-0,2-1)

Le Seibu Tokyo détrône Kokudo et remporte sa dixième ligue japonaise sur un but décosof en avantage numérique de Matt Kabayama.

 

Meilleur joueur : Dusty Imoo (Seibu Tokyo).

Meilleur débutant : Makoto Kawashima (Oji Tomakomai).

Équipe-type : Dusty Imoo (Seibu) ; Joel Dyck (Cranes) - Corey Foster (Kokudo) ; Chris Bright (Seibu) - Darcy Mitani (Kushiro) - Toshiyuki Sakai (Kokudo).

 

 

Senshuken (67e championnat national du Japon, à la Yoyogi Arena de Tokyo)

Groupe A (du 11 au 13 janvier 2000)

Seibu Tokyo - Yukijrushi Sapporo 6-3
Nikko Ice Bucks - Yukijrushi Sapporo 3-4
Seibu Tokyo - Nikko Ice Bucks 4-2

Classement : 1 Seibu 4, 2 Sapporo 2, 3 Nikko 0.

Groupe B (du 11 au 13 janvier 2000)

Kokudo - Cranes Kushiro 3-1
Oji Tomakomai - Cranes Kushiro 2-0
Kokudo - Oji Tomakomai 5-0

Classement : 1 Kokudo 4, 2 Oji Tomakomai 2, 3 Kushiro 0.

Demi-finales (samedi 15 janvier 2000)

Seibu Tokyo - Oji Tomakomai 2-3
Kokudo Yokohama - Yukijrushi Sapporo 2-2 / 3-1 aux tirs au but

Match pour la cinquième place (dimanche 16 janvier 2000)

Nikko Ice Bucks - Cranes Kushiro 4-3

Match pour la troisième place (dimanche 16 janvier 2000)

Seibu Tokyo - Yukijrushi Sapporo 0-3

Finale (dimanche 16 janvier 2000)

Kokudo Yokohama - Oji Tomakomai 4-7

Oji remporte le championnat du Japon grâce à trois buts de Makoto Kawahira et deux buts de Hiroshi Matsuura. Ce match met fin à la domination de Kokudo qui restaient sur trois titres de champion consécutifs plus deux victoires dans la ligue japonaise. Mais il faut dire que Kokudo, qui avait battu ce même adversaire 5-0 en poule, éait affaibli par l'absence de son gardien Shinichi Iwasaki, qui s'était fait un étirement à l'aine lors de la demi-finale.

 

 

La saison précédente (1998/99)

La saison suivante (2000/01)

 

Retour aux archives