Chamonix - Villard-de-Lans (13 janvier 2009)

 

Ligue Magnus, vingtième journée.

Le coup d'envoi symbolique donné par l'ex-pilote de F1 Jean Alesi augure-t-il d'un départ sur les chapeaux de roues ? Oui... mais pour Villard-de-Lans ! Mathieu Leblond ouvre la marque dès la deuxième minute sur un parfait décalage de Cyril Papa (0-1). Tomi Sykkö, dont l'abnégation exemplaire est pour beaucoup dans la réussite des ours depuis un mois, se fait cependant pénaliser en milieu de tiers-temps. Le slap puissant de Jaroslav Cesky décroche alors la toile d'araignée dans la lucarne. Thibaut Geffroy donne l'avantage à Chamonix en fin de tiers sur une passe dans le slot de ce même Cesky (2-1).

La seule faute de Cesky ce soir, ce sera un palet envoyé en tribune. Une pénalité lourde de conséquence : Sykkö, en prison sur l'égalisation, prépare la réponse du berger à la bergère avec une belle reprise sur passe de Birkeland (2-2). Chamonix est rejoint et se fait une très grosse frayeur quand Mbaraga perd le palet dans sa zone au profit de Romain Carry. Celui-ci centre pour Lefebvre mais le gardien Sami Heinonen se jette admirablement sur le palet. Geffroy marque de nouveau juste avant de rentrer aux vestiaires, et encore avec l'aide de Cesky qui lui a transmis une merveille de passe aveugle (3-2).

Scénario identique en troisième période avec un nouveau but villardien en début de tiers : Quentin Pépy décale sur la gauche Yann Diaferia lancé qui bat Heinonen d'un bon tir du poignet (3-3). Mais Chamonix n'a pas l'intention de se laisser faire ce soir, à l'instar de Vincent Kara qui réplique furieusement dans une bagarre déclenchée par Pépy. Le but vainqueur est marqué par Cesky qui récupère une longue passe d'Aimonetto et lève le palet en lucarne (4-3). Stéphane Barin joue le tout pour le tout en sortant son gardien pendant une dernière minute. Les Chamois résistent deux minutes à quatre contre six et, à sa sortie de prison, Erwan Pain file sur l'aile et remet à Emil Tobiasson-Harris qui contrôle du patin et vise tranquillement la cage vide (5-3).

Cette victoire de Chamonix, conjuguée à la défaite du Mont-Blanc, donne une marge de sécurité de six points, sans doute décisive pour le maintien puisque les Chamois ont aussi l'avantage dans les confrontations particulières.

Les principaux doutes exprimés dans les travées ou au bar de la patinoire semblent avoir été levés ce soir. Les leaders ont répondu aux attentes : Jaroslav Cesky a été redoutable avec des tirs de qualité et des passes en or, et Sami Heinonen, pourtant annoncé malade, a justifié la confiance de son entraîneur avec un match impeccable pour préserver cette avance. L'attaque locale, qui fait parfois trop de gri-gri, a su développer un jeu plus simple, avec plus de tirs à la cage pour provoquer son destin. Il ne reste qu'un motif d'insatisfaction dans les travées : le temps de jeu toujours conséquent du défenseur estonien Kaupo Kaljuste, lent et peu rassurant.

 

Chamonix - Villard-de-Lans 5-3 (2-1, 1-1, 2-1)

Mardi 13 janvier 2009 à 20h30 à la patinoire Richard-Bozon.

Arbitrage de Julien Avavian assisté de Geoffroy Barcelo et Gwilherm Margry.

Pénalités : Chamonix 26' (4', 2', 10'+10'), Villard 22' (6', 2', 4'+10').

Évolution du score :

0-1 à 01'44" : Leblond assisté de Papa et Sedlak

1-1 à 12'19" : Cesky assisté de Pain (sup. num.)

2-1 à 19'22" : Geffroy assisté de Cesky

2-2 à 22'17" : Sykkö assisté de Birkeland et Lefebvre (sup. num.)

3-2 à 38'59" : Geffroy assisté de Tobiasson-Harris et Cesky

3-3 à 42'28" : Diaferia assisté de Pépy et Sedlak

4-3 à 45'54" : Cesky assisté d'Aimonetto

5-3 à 59'03" : Tobiasson-Harris assisté de Pain et Aimonetto (cage vide)

 

Chamonix

Gardien : Sami Heinonen.

Défenseurs : Anders Torgersson - Damien Torfou ; Patrick Mbaraga - Fabien Veydarier ; Kaupo Kaljuste.

Attaquants : Emil Tobiasson-Harris - Thibault Geffroy - Jaroslav Cesky ; Kristian Kovac - Richard Aimonetto (C) - Aram Kevorkian ; Vincent Kara - Alexandre Audibert - Erwan Pain.

Remplaçants : Tom Charton (G), Maxime Claret-Tournier, Dorian Duchosal, Marc Slupski, Valérian Croz. Absent : Chad Euverman.

Villard-de-Lans

Gardien : Pascal Favarin [sorti de sa cage de 56'52" à 59'03"].

Défenseurs : Stéphane Guillot-Diat (A) - Barnabas Birkeland ; Nicolas Antonoff - Nicolas Favarin (A) ; Daniel Sedlak - Martin Millerioux ; Luc Tanésie.

Attaquants : Tomi Sykkö - Alexandre Lefebvre - Tristan Lemoine ; Cyril Papa - Mathieu Leblond - Thibaut Sage-Vallier ; Quentin Pépy - Romain Carry (C) - Yann Diaferia ; Cédric Guillot-Diat, Stéphane Barin.

Remplaçant : Romain Farruggia (G).

 

Retour à la Ligue Magnus