Villard-de-Lans - Chamonix (18 octobre 2008)

 

Ligue Magnus, huitième journée.

La patinoire André-Ravix est garnie de 600 spectateurs avec des supporters venus spécialement de la Mure... Objectif clair et net, remporter les deux points et confirmer la victoire de la semaine dernière à domicile face à Neuilly-sur-Marne. Mais en face une équipe de Chamonix qui a besoin de points ! L'affiche est alléchante, Villard-de-Lans peut creuser l'écart sur les Chamois ou permettre aux hommes d'Allan Jacob de revenir dans la course aux play-offs. L'infirmerie se désemplit : Nicolas Antonoff fait son retour, Luc Tanesie rechaussant quant à lui les patins pour l'équipe espoir.

Comme prévu, Pascal Favarin est dans la cage, et les Ours entament la première période sur de bonnes dispositions. Alexandre Lefebvre se joue de la défense chamoniarde mais trouve la mitaine de Sami Heinonen (3'52"). Stéphane Guillot-Diat se retrouve en prison (accrocher, 7'53"). Les Chamois proposent un jeu fluide à 5 contre 4 mais n'arrivent pas à inquiéter le portier local. Le score est toujours vierge, Chamonix rééquilibre le jeu car le palet était bien villardien. Pascal Favarin est "bombardé" par les attaquants visiteurs. Masqué, il ne peux rien faire contre l'ouverture du score de Maxime Claret-Tournier (0-1, 13'26"). La réaction des locaux est tonitruante, Martin Millerioux assiste Tomi Sykkö pour un slap balayé. Une égalisation méritée avant le deuxième tiers-temps (1-1, 14'58").

Romain Carry le capitaine des Ours, est pénalisé pour une obstruction (20'42"), sans conséquences pour l'arrière-garde villardienne. Le jeu proposé est équilibré, Cyril Papa d'un côté et Jaroslav Cesky de l'autre ne trouvant pas l'ouverture. Les Chamois sont pressants devant la cage et logiquement Jaroslav Cesky trompe Pascal Favarin (1-2, 25'08").

Emil Tobiasson-Harris écope de deux minutes de pénalité pour faire trébucher (33'50"). À 5 contre 4, Villard-de-Lans ne se fait pas prier et égalise par Tomi Sykkö (2-2, 35'23"). Les Ours reprennent du poil de la bête, Alexandre Lefebvre tape du "bois", le gardien est pourtant bel et bien sans réaction ! Chamonix ne panique pas, bien au contraire, Richard Aimonetto donne "encore" l'avantage d'un but pour ses coéquipiers (2-3, 38'46"). La fin du tiers est musclée, Monsieur Mendlowictz joue du sifflet après une altercation entre Pépy et Kara, ce dernier écopant en plus d'une méconduite (39'52").

Le troisième tiers-temps est stressant pour le public villardien. Martin Millerioux, toujours en délicatesse avec son genou, quitte ses partenaires. Quelques "Villard, Villard" surgissent des tribunes d'André-Ravix ! Villard-de-Lans trouve une nouvelle fois le poteau par Yann Diaferia (42'36"). Les Ours évoluent à 5 contre 4 (accrocher de Veydarier, 44'57"), et Tomi Sykkö égalise sur une assistance de Stéphane Barin, son entraîneur équipé pour la seconde fois après le match de mardi à Grenoble. C'est le troisième but personnel pour l'attaquant au numéro 40 (3-3, 46'01"). Chamonix a du mal, les joueurs sont étouffés par les attaques incessantes de Lemoine, Carry ou Birkeland. Jaroslav Cesky, pour un cinglage, file tout droit au cachot, et seize secondes plus tard, Cyril Papa trouve le filet de Sami Heinonen. Pour la première fois de la partie, les locaux mènent à la marque (4-3, 48'58"). Le public de Ravix se fait de plus en plus entendre !

Chamonix ne l'entend pas de cette oreille. Aram Kevorkian avec un peu de réussite (Il en faut dans le sport) permet à son équipe de revenir sur les Ours (4-4, 49'23"). Les dernières minutes sont palpitantes, les Ours sont à 4 contre 5 pendant quatre minutes (retenir de Stéphane Guillot-Diat à 53'01" et retard de jeu de Nicolas Favarin à 55'01). Villard-de-Lans souffre mais ne rompt pas ! Impossible de départager les deux équipes. Il faudra donc jouer la prolongation !

Une prolongation plaisante, les deux formations se livrent à un duel passionnant, le public encourage son équipe (eh oui !). Romain Carry ne terminera pas le match : méconduite pour le capitaine pour contestation (62'07"). Monsieur Mendlowictz pénalise une nouvelle fois les Ours, en l'occurrence Tomi Sykkö pour retenir (67'10"). Chamonix est en supériorité numérique, la défense des ursidés tient le "choc". Pascal Favarin ferme la porte. Il reste 36 secondes de jeu avant la séance de tirs aux buts. Tomi Sykkö prend l'engagement en zone offensive et passe pour Barnabas Birkeland qui d'un missile magistral propulse la rondelle hors de portée du gardien chamoniard (5-4, 69'24").

Victoire méritée des Ours mais dans la douleur. Prochain match mardi à Pôle sud en Coupe de France, les Ours iront une nouvelle fois défier les Brûleurs de Loups de Grenoble.

Compte-rendu signé Stéphane Gatinet

 

Villard-de-Lans - Chamonix 5-4 après prolongation (1-1, 1-2, 2-1, 1-0)

Samedi 18 octobre 2008 à 20h30 à la patinoire André-Ravix. 570 spectateurs.

Arbitrage de Marc Mendlowictz assisté de Gwilherm Margry et Geoffrey Barcelo.

Pénalités : Villard 32' (2', 4', 4', 2'+10'+10'), Chamonix 20' (0', 6'+10', 4', 0').

Évolution du score :

0-1 à 13'26" : Claret-Tournier assisté de Cesky et Euverman

1-1 à 14'58" : Sykkö assisté de Millerioux

1-2 à 25'08" : Cesky assisté d'Aimonetto et Pinc

2-2 à 35'23" : Sykkö assisté de Favarin et Pépy (sup. num.)

2-3 à 38'46" : Aimonetto assisté de Cesky

3-3 à 46'01" : Sykkö assisté de Barin et Carry (sup. num.)

4-3 à 48'58" : Papa assisté de Carry et Sykkö (sup. num.)

4-4 à 49'23" : Kevorkian assisté de Cesky et Aimonetto

5-4 à 69'24" : Birkeland assisté de Sykkö

 

Retour à la Ligue Magnus