Briançon - Chamonix (11 octobre 2008)

 

Ligue Magnus, sixième journée.

Il n'est pas sûr que les spectateurs de l'île Lacroix soient d'accord avec cette assertion après la nouvelle défaite de Rouen à domicile, mais, sans faire injure à l'équipe de Chamonix, ce match donne raison à Luciano Basile quand il déclare dans la presse locale que l'écart entre les grosses et les petites cylindrées s'est accentué cette saison ! Les Haut-Savoyards ont fait illusion les six premières minutes, jusqu'à ce que le défenseur offensif briançonnais Groleau monte un peu haut et que Richard Aimonetto marque le premier but en leur faveur, en 2 contre 1 avec Cesky. Ensuite, ils ont explosé...

Malgré le score, ils peuvent même remercier leur portier finlandais Sami Heinonen ! Rien qu'au premier tiers, les Diables rouges ont effectué 25 tirs cadrés (contre 3 pour Chamonix). Chaque fois que les locaux accéléraient, la défense jaune était au supplice ! Edo Terglav, servi dans l'enclave par Groleau, et Greg Owen, échappé sur une longue passe de Marton Vas, trouvent chacun la lucarne. Et encore, le power-play des rouges n'est pas encore au point, sinon l'addition aurait pu être plus salée. Ce n'est qu'en toute fin de tiers que les Briançonnais concrétisent en supériorité numérique avec un but de Vas.

Les Chamoniards ont pourtant patiné, ils ont essayé, mais en face c'était solide ! Par contre, leurs défenseurs font pas mal de fautes et laissent souvent Heinonen livré à lui-même... Il s'incline ainsi, seul face à Sébastien Rohat, qui a pris de vitesse tout le monde sur le quatrième but. Mis à part les doublés de Greg Owen et d'Edo Terglav, les 5 autres buts briançonnais auront été inscrits par 5 buteurs différents. Tout ça prouve que Briançon, cette saison, c'est d'abord un collectif, une vraie équipe qui ne dépend pas d'une ou deux individualités !

Le pourcentage d'efficacité en jeu de puissance s'améliore lui aussi avec un lancer de la bleue de Milovanovic dévié par Szélig, puis avec deux buts à cinq contre trois de la première ligne. Briançon mène ainsi 9-2 après six minutes dans le troisième tiers, lorsque Luciano Basile fait sortir son gardien Tommi Satosaari. Sans doute a-t-il voulu le préserver car l'équipe va jouer 3 matchs la semaine prochaine (mardi à Tours, jeudi à Gap en match avancé de coupe de la ligue et samedi contre Angers).

Chamonix marque alors trois buts en 1'19" au pauvre Aurélien Bertrand. Peut-être qu'il ne s'attendait pas à avoir du temps de glace car il n'est pas exempt de tout reproche sur les trois buts qu'il encaisse. Enfin, c'est le métier qui rentre... D'ailleurs, Andy Foliot qui vient de reprendre l'entraînement collectif, devrait retrouver sa place sur le banc bientôt ! Luciano Basile demande un temps mort après cette mauvaise passe et son équipe serre les rangs jusqu'à la fin.

À noter que Marton Vas a touché deux fois le poteau.

Côté ambiance, ça s'est arrangé. L'Unité Diabolique a donné de la voix pour encourager l'équipe, et il y avait de la musique pendant les arrêts de jeu et à l'échauffement... Seul le synthé de Jean-Paul Garnero était absent, mais c'était pour raison professionnelle (il gère le bowling de Méribel). Une ambiance redevenue normale pour un début de saison...

Compte-rendu signé BG

 

Briançon - Chamonix 9-5 (3-1, 3-1, 3-3)

Samedi 11 octobre 2008 à 20h30 à la patinoire René-Froger. 1528 spectateurs.

Arbitrage de Frédéric Bachelet assisté d'Alexis Grabit et Anne-Sophie Boniface.

Pénalités : Briançon 26' (4', 4', 8'+10'), Chamonix 24' (8', 4', 12').

Tirs : Briançon 50 (25, 16, 9), Chamonix 14 (3, 4, 1+6).

Évolution du score :

0-1 à 06'35" : Aimonetto assisté de Cesky et Torgersson

1-1 à 08'24" : Terglav assisté de Groleau et Lee

2-1 à 11'17" : Owen assisté de Vas

3-1 à 19'29" : Vas assisté de Ladanyi et Milovanovic (sup. num.)

4-1 à 27'04" : Rohat assisté de Raux et Milovanovic

5-1 à 30'52" : Owen assisté de Dermigny

5-2 à 33'19" : Kevorkian assisté d'Aimonetto et Tobiasson-Harris (sup. num.)

6-2 à 36'31" : Milovanovic assisté de Szélig et Vas (sup. num.)

7-2 à 42'25" : Terglav assisté de Dufour et Gagné (double sup. num.)

8-2 à 44'33" : Raux assisté de Rohat et Larsson

9-2 à 45'57" : Dufour assisté de Terglav et Gagné (double sup. num.)

9-3 à 48'11" : Cesky

9-4 à 48'59" : Pinc assisté d'Audibert

9-5 à 49'30" : Aimonetto assisté de Tobiasson-Harris

 

Briançon

Gardien : Tommi Satosaari puis Aurélien Bertrand à 45'57".

Défenseurs : François Groleau - Brian Lee ; Johan Larsson - Jakob Milovanovic ; Viktor Szelig - Sébastien Dermigny ; Gary Lévèque.

Attaquants : Jean-François Dufour (A) - Karl Gagné - Edo Terglav (C) ; Balasz Ladanyi - Marton Vas - Greg Owen ; Brice Chauvel - Timo Seikkula - Mickaël Perez ; Cédric Boldron (A) - Damien Raux - Sébastien Rohat.

Remplaçant : Stanislas Cocetta . Absent : Andy Foliot (cheville).

Chamonix

Gardien : Sami Heinonen.

Défenseurs : Anders Torgersson - Maxime Claret-Tournier ou Damien Torfou ; Patrick Mbaraga (A) - Fabien Veydarier.

Attaquants : Jaroslav Cesky - Richard Aimonetto (C) - Emil Tobiasson-Harris ; Aram Kevorkian (A) - Thibault Geffroy - Michal Pinc ou Vincent Kara ; Dorian Duchosal - Alexandre Audibert - Marc Slupski ; Valérian Croz.

Remplaçants : Tom Charton (G). Absent : Erwan Pain.

 

Retour à la Ligue Magnus