Angers - Neuilly-sur-Marne (20 septembre 2008)

 

Ligue Magnus, deuxième journée.

Les Ducs d'Angers n'ont pas eu à forcer leur talent pour venir à bout d'une vaillante équipe de Neuilly-sur-Marne. Échaudés par le non-match à Caen en coupe de la ligue, les Angevins ne voulaient pas reproduire la même prestation contre une équipe supposée beaucoup plus faible. Les Ducs ne voulaient pas vendre la peau du Bison avant de l'avoir tué.

Le premier tiers-temps ne restera pas dans le annales... avec une domination stérile des Angevins qui butent inlassablement sur l'ex-portier local, Julien Figved. Sur une passe lumineuse de Jérôme Véret, Milan Vastusko se retrouve placé sur orbite pour aller défier Ville Koivula en un contre un. Le pauvre gardien angevin, au chômage technique depuis le début de la partie, ne peut que constater les dégâts (0-1, 5'07"). Angers maîtrise mais les banlieusards parisiens jouent crânement leurs chances et tardent à rompre. Tomas Baluch va remettre les siens dans le droit chemin en effectuant une charge monumentale sur Jérôme Wagner qui tombe sur la glace ! L'attaquant angevin récupère le palet puis fait le tour de la cage visiteuse avant de servir Hermanni Vidman qui fusille Figved à bout portant. Le gardien de Neuilly ne peut que ralentir le palet qui finit juste derrière la ligne fatidique (1-1, 14'50").

La deuxième période commence de façon cauchemardesque pour les joueurs de Jérôme Pourtanel. Engagement dans la zone visiteuse gagné par Bellemare qui peut servir Laprise qui décoche un slap puissant dans la lucarne droite de Figved (2-1, 20'20"). Moins de 4 minutes plus tard, Vidman continue son show en transperçant la défense de Neuilly... Il se retrouve seul devant le but et crucifie Figved qui ne peut rien faire, une nouvelle fois (3-1, 24'03"). S'ensuivent des pénalités à répétition pour les Ducs d'Angers. Les locaux évolueront en infériorité presque 10 minutes d'affilée. Willemse va marquer à 5 contre 3, bien aidé par Martin Lacroix qui, en plongeant devant son but, dévie le palet dans ses propres filets (3-2, 27'32"). La suite est assez rocambolesque ; Bellemare file seul au but en sortant de prison et trouve la barre transversale de Figved (28'41"). Mais Monsieur Hauchart (très bon ce soir) le renvoie une nouvelle fois en prison, estimant que l'attaquant de poche angevin était sorti de prison avant les deux minutes réglementaires.

On se dirige donc vers ce score de 3-2 pour les Ducs quand Laprise décoche un nouveau missile de la ligne bleue, dans la lucarne droite d'un Figved médusé (4-2, 39'13").

Le troisième tiers permet à Angers de gérer tranquillement ce petit avantage de deux buts. Vidman, décidément très en jambes, crucifie le portier visiteur pour la cinquième fois en shootant dans un angle quasi impossible après une passe lumineuse de Lahesalu (5-2, 44'31"). Blauch en rajoute une couche en transformant une belle passe de Metsäranta à bout portant (6-2, 46'39"). Les espoirs des joueurs du 93 sont dès lors annihilés. Le but de l'Américain Caig en fin de match reste anecdotique (6-3, 57'07").

Une prestation des Ducs loin d'être exceptionnelle mais l'essentiel est là. Hermanni Vidman a réalisé une belle rencontre (3 buts) ainsi que Sébastien Laprise (2 buts) qui s'intègre de mieux en mieux dans le jeu. Une force de frappe pour l'attaquant canadien qui rappelle aux supporters angevins celle de Lavigne la saison dernière.

Du côté de Neuilly-sur-Marne, la qualité est là avec de bonnes recrues (Immonen notamment). Nul doute que les banlieusards parisiens en feront douter plus d'un, à commencer par Dijon mercredi prochain à domicile. À noter deux blessés côté visiteur : Laurent Véret victime d'une charge spectaculaire de Simon Lacroix (25') et Tony Delage qui a dû quitter la glace à cause d'une côte fêlée.

Compte-rendu signé Sylvain Mareil

 

Commentaires d'après-match (dans le Courrier de l'Ouest)

Heikki Leime (entraîneur d'Angers) : "Au premier tiers, ça a manqué de discipline. C'était même n'importe quoi avec la défense qui allait au pressing. On a joué pour notre adversaire qui n'espérait que ça. Profiter de nos boulettes et marquer en contre-attaque. On a commencé à jouer au deuxième tiers mais il y a eu trop de prisons qui ont cassé le rythme de la partie. Le troisième tiers a été bien géré."

Jérôme Pourtanel (entraîneur de Neuilly) : "C'est dommage parce qu'on était bien en place. Après deux matchs de coupe de la ligue et deux en championnat, on sort 3 fois satisfaits mais on perd 4 fois. Bon, on sait bien que c'est un championnat à deux vitesses. Il fallait être exceptionnel pour espérer gagner à Angers. On a juste été satisfaisants. Il manque des réglages offensifs."

 

Angers - Neuilly-sur-Marne 6-3 (1-1, 3-1, 2-1)

Samedi 20 septembre 2008 à 18h30 à la patinoire du Haras. 850 spectateurs.

Arbitrage d'Alexandre Hauchart assisté de Matthieu Loos et Jérémy Rauline.

Pénalités : Angers 14' (2, 10', 2), Neuilly 4' (0', 2', 2').

Tirs cadrés : Angers 43 (20, 12, 11), Neuilly 33 (11, 12, 10).

Engagements : Angers 54 (20, 15, 19), Neuilly 29 (12, 9, 8).

Évolution du score :

0-1 à 05'07" : Vastusko assisté de J. Véret

1-1 à 14'50" : Vidman assisté de Baluch et Jodoin

2-1 à 20'20" : Laprise assisté de Bellemare

3-1 à 24'03" : Vidman assisté de Baluch (sup. num.)

3-2 à 27'32" : Willemse assisté de Harrison (double sup. num.)

4-2 à 39'13" : Laprise assisté de Fortier et Bellemare

5-2 à 44'31" : Vidman assisté de Lahesalu et Jodoin (sup. num.)

6-2 à 46'39" : Baluch assisté de Metsäranta et Bretault

6-3 à 57'07" : Caig assisté de Harrison

 

Angers

Gardien : Ville Koivula.

Défenseurs : Pierre-Antoine Simonneau - Pavol Mihalik ; Jean-François Jodoin (A) - Lauri Lahesalu ; Kévin Igier - Simon Lacroix.

Attaquants : Éric Fortier - Jonathan Bellemare - Pierre-Luc Laprise ; Tomas Baluch - Matias Metsäranta - Hermanni Vidman ; Yven Sadoun - Martin Lacroix - Julien Albert ; Rodolphe Bretault.

Remplaçants : Frédéric Gilbert (G), Nicolas Deshaies. Absent : Juho Jokinen (dos).

Neuilly-sur-Marne

Gardien : Julien Figved.

Défenseurs : Santeri Immonen - Bjorn Willemse ; Jérôme Wagner - Joshua Boileau ; Tony Delage - Alexis Birolini ; Laurent Véret.

Attaquants : Terry Harrison - Trevor Jon Caig - Benoît Paillet ; Jérôme Véret - Milan Vastusko - Yvan Fontana ; Ludovic Duranceau - Benjamin Galmiche - Grégory Tarlé.

Remplaçants : Roman Svaty (G), Guillaume Leclancher.

 

Retour à la Ligue Magnus