Villard-de-Lans - Rouen (5 février 2005)

 

Match comptant pour la vingt-septième journée de Ligue Magnus.

Ce match opposant un favori pour le titre et une équipe n'ayant plus grand-chose à espérer avant le début de la poule nationale débute à une heure inhabituelle pour les Villardiens (19h30 au lieu de 20h30) car trois Rouennais (Besch, Bellemare et Besse) doivent partir tôt demain matin pour rejoindre de l'équipe de France qui jouera sa qualification olympique le week-end prochain. La patinoire André-Ravix est néanmoins plus remplie qu'à l'accoutumée puisque 850 personnes (dont quelques fidèles rouennais) remplissent les tribunes.

Dès le début du match, Rouen marque par l'intermédiaire de Pierre-Édouard Bellemare sur une jolie déviation. Pascal Favarin va chercher le palet au fond des filets pour la première fois de la soirée. Le Villard du début de saison aurait craqué, mais celui de la fin a la volonté de prendre les choses en main pour revenir au score. Herrington et Metro tentent leurs chances mais Raymond ne laisse rien passer. Et alors que Villard fait le forcing pour revenir à la marque, c'est encore un junior rouennais, Tristan Lemoine, qui inscrit le but du 2-0 juste avant la pause.

Le KO ? Non, pas encore, car le deuxième tiers est à l'avantage des Villardiens. Les visiteurs marquent un troisième but par Benoît Pourtanel, avant qu'Alexandre Goncalvès ne réduise le score sur une passe de Bourgey et un tir sous le ventre de Raymond. Un but qui permet aux Ours d'y croire encore un peu... Rouen laisse alors l'initiative du jeu aux Villardiens mais la finition n'est pas du coté des locaux. C'est alors que Guillaume Besse se décide à montrer ce que c'est que le réalisme. Sur une rare occasion, il file tout seul marquer un but à Favarin. 4-1 avant le début du troisième tiers, un but assassin pour Villard tant la physionomie du match est autre.

La dernière période est à l'image des deux autres, Rouen marque par deux fois sans qu'Éric Raymond ne soit battu dans les vingt dernières minutes de la rencontre. Le réalisme a été la clé de la rencontre, et visiblement Villard n'a pas la bonne clé... qui s'appelle Forsander à Morzine par exemple.

Compte-rendu signé Damien Magnat

 

Commentaires d'après-match (dans le Dauphiné Libéré)

Roland Fougère (défenseur de Villard-de-Lans) : "Le score est dur à encaisser. On reste sur trois gros matchs, on a accumulé pas mal de fatigue. Rouen est une belle équipe qui joue simple et qui va aller loin cette année. On a eu des bons passages, mais avec leur expérience, ils ont su nous mettre dedans. Il nous manque un peu de réussite aussi. Le quatrième but nous a fait mal. Maintenant, c'est repos, pour être plein pot lors de nos trois derniers matchs. Après, on va avoir la poule nationale, où l'on veut finir en tête."

Guillaume Besse (attaquant de Rouen) : "On s'était dit qu'il ne fallait pas faire de faux-pas ici car ce n'est jamais facile. On venait d'enchaîner de bons matchs donc il aurait été dommage de perdre deux points ici. On avait envie de gagner avec la manière, et je pense que c'est ce qu'on a fait ce soir. Dans le deuxième tiers, on a un peu trop ouvert le jeu, ce qui n'est plus trop notre style. Même s'ils auraient pu revenir par moment, on va dire que la chance était de notre côté."

 

Villard-de-Lans - Rouen 1-6 (0-2, 1-2, 0-2)

Samedi 5 février 2005 à 19h30 à la patinoire André-Ravix. 850 spectateurs.

Arbitrage de Julien Avavian assisté de Gwilherm Margry et Grégory Véricel.

Pénalités : Villard-de-Lans 24' (4', 2', 8'+10'), Rouen 26' (0', 6', 10'+10').

Évolution du score :

0-1 à 02'14" : Bellemare assisté de Paré et Pourtanel

0-2 à 18'55" : Lemoine assisté de Broz et Robitaille (sup. num.)

0-3 à 21'45" : Pourtanel assisté de Broz et Bellemare

1-3 à 22'47" : Goncalves

1-4 à 39'06" : Besse assisté de Lemoine et Robitaille

1-5 à 46'40" : Salminen assisté de Paré

1-6 à 50'02" : Broz assisté de Carlsson (sup. num.)

 

Villard-de-Lans

Gardien : Pascal Favarin.

Défenseurs : Jean-Marc Girard (C) - Roland Fougère ; Martin Roh - Sami Siltavirta ; Christopher Lepers - Mathieu Guidoux.

Attaquants : Franck Billieras - Alexandre Goncalves (A) - Pierre Bourgey (A) ; Rich Metro - Jamie Herrington - Luc Tardif Jr ; Damien Châlons - James Cruz - Jarret Reid.

Remplaçants : Nicolas Nogaretto (G), David Pereira, Cédric Guillot-Diat. Absents : Christophe Négro (pubalgie), Xavier De Murcia (épaule), Stéphane Guillot-Diat.

Rouen

Gardien : Éric Raymond.

Défenseurs : Nicolas Besch - Jonas Elofsson ; Stéphane Robitaille - Benoît Quessandier ; Daniel Carlsson (A) - Benoît Pourtanel.

Attaquants : Kimmo Salminen - Arnaud Briand (A) - Sami Karjalainen ; Guillaume Besse (C) - Ludek Broz - Tristan Lemoine ; Alexandre Lefebvre - Jean-Philippe Paré - Pierre-Édouard Bellemare.

Remplaçants : Stéphane Burnet (G), Simon Doreille, Adrien Dufournet.

 

Retour à la Ligue Magnus