Viry-Châtillon - Neuilly-sur-Marne (2 septembre 2004)

 

Match de pré-saison.

Neuilly a déjà joué et gagné avant-hier contre Le Vésinet, alors que Viry-Châtillon débute. Ce match de reprise se joue crescendo, et après un premier tiers-temps qui sert à dérouiller jambes et patins, le rythme monte sûrement tout au long de la partie entre deux adversaires qui jouent à quatre lignes (seulement trois paires défensives chez l'équipe locale).

Après avoir laissé plutôt l'initiative de jeu à l'équipe locale pendant les vingt premières minutes, Neuilly-sur-Marne prend le contrôle du jeu au retour sur la glace. Mais la première contre-attaque castelviroise aboutit au premier but de Kévin Ledoux sur une passe devant la cage de Kévin Dugas, l'attaquant revenu de l'équipe espoir de Rouen qui est désormais le compagnon attitré des casques d'or. Le même duo passe près de récidiver quelques secondes plus tard sur une action exactement similaire. Les Bisons cherchent encore un tel finisseur. Bruno Richard a la cage ouverte sur un décalage de Svitana, mais il rate carrément le palet sur sa reprise. Même Milan Vastusko n'est pas très concluant du revers alors qu'il se présente pendant une infériorité devant un Larivée qui s'est bien couché et qui aura pu se chauffer avec les régulières actions nocéennes durant cette période. Il faut une crosse haute de Costes pour que, en trois secondes de supériorité, un lancer de la bleue de Mickaël Goujot fasse mouche. On se dit que c'est assez logique si Neuilly prend l'avantage par Miroslav Kecka, mais Bertrand Danton n'a besoin de que seize secondes pour égaliser.

C'est dans le troisième tiers-temps que Neuilly-sur-Marne semble faire le trou. Toujours performant en match de pré-saison, Miroslav Kecka réussit un doublé - comme l'an dernier en ces mêmes lieux - grâce à un lancer en lucarne. Sur une nouvelle action dangereuse, le palet reste immobile devant la cage locale offerte, et Blard part au plus pressé en l'enlevant la façon la plus rapide qui soit compte tenu de sa position, c'est-à-dire avec un geste de la main qui envoie la rondelle dans les bandes. Mais, alors que Rémi Landau a été sanctionné pour retenir, Francis Larivée laisse passer un tir de Bruno Richard qu'il aurait dû arrêter. Cela fait deux buts d'avance pour les Nocéens, qui en inscrivent un cinquième logiquement refusé car Svitana avait gêné le gardien dans sa zone.

À croire que Viry-Châtillon n'a rien fait pendant cette troisième période. Au contraire, ils ont sans cesse assailli de tirs un Roman Svaty qui reste solide. Et ce sont les visiteurs qui donnent un coup de pouce. Alors que l'énigmatique Trevor Beaney est déjà en prison pour retenir, l'autre renfort (?) étranger, LukᚠCvejn (il s'agit d'un junior slovaque venu de Poprad), accroche Blard. Puis Rémi Enselme fait de l'excès de zèle dans la protection de sa cage en envoyant une droite au visage de Dugas qui se trouvait là après le coup de sifflet sans vraiment menacer le gardien. Du coup, non seulement les Nocéens sont à trois quand Guillaume Jeannette fait oublier l'absence d'Astic avec un lancer de la bleue, mais ils le restent quand Kévin Ledoux marque son second but pour égaliser à 4-4 onze secondes plus tard.

Dans la mesure où Julien Pasquereau a échangé avec un peu d'avance des amabilités d'usage avec ses ex-coéquipiers de Neuilly (2'+2'+10' à la dernière minute), il a anticipé son retour aux vestiaires, et les poignées de main se déroulent sans lui dans une ambiance franchement cordiale. Un match amical qui mérite son titre, ce n'est pas si fréquent que ça après tout.

Compte-rendu signé Marc Branchu

 

Viry-Châtillon - Neuilly-sur-Marne 4-4 (0-0, 2-2, 2-2)

Jeudi 2 septembre 2004 à 20h30 à la patinoire de Viry-Châtillon. 200 spectateurs.

Arbitrage de M. Baude assisté de MM. Fabre et Linek.

Pénalités : Viry-Châtillon 30' (6', 6', 8'+10'), Neuilly-sur-Marne 36' (10', 6'+10', 10').

Tirs : Viry-Châtillon 40 (10, 7, 23), Neuilly-sur-Marne 35 (8, 14, 13).

Évolution du score :

1-0 à 25'40" : Ledoux assisté de Dugas et Saby

1-1 à 32'31" : Goujot assisté de Litim

1-2 à 35'47" : Kecka assisté de J. Veret

2-2 à 36'03" : B. Danton assisté de Blard

2-3 à 42'02" : Kecka assisté de Tarlé et L. Veret

2-4 à 46'33" : Richard

3-4 à 56'52" : G. Jeannette assisté de Dugas et Pasquereau

4-4 à 57'03" : Ledoux assisté de Dugas et R. Danton

 

Viry-Châtillon

Gardien : Francis Larivée.

Défenseurs : Julien Pasquereau - Mathieu Blard ; Clément Dinay - Guillaume Jeannette ; Bruno Saby - Romain Costes.

Attaquants : Mathias Arnaud - Cédric Gassiot - Arnaud François (C) ; Kévin Dugas - Romain Danton - Kévin Ledoux ; Bertrand Danton - Chris Desuert - Victor Peduzzi ; Rémi Landau - Olivier Roujon - Mickaël Marouillat.

Remplaçant : Geoffroy Macron (G). Absents : Rémi Jeannette (dos), Thierry Lallemand (blessé), Hugo Astic (chez ses parents en banlieue nord), Benjamin Aubry (vacances), Ludovic Germack.

Neuilly-sur-Marne

Gardien : Roman Svaty.

Défenseurs : François Besseyre - Trevor Beaney ; Rémi Enselme - Laurent Veret (C) ; Lukas Svejn - Romain Lefèvre ; Mickaël Goujot - Jérôme Wagner.

Attaquants : Milan Vastusko - Pavol Svitana - Gaël Guilhem ; Jérôme Veret - Miroslav Kecka - Bruno Richard ; Grégory Tarlé - Jimmy Persico - Jérémy Hugues ; Haroun Litim - Romaric Priqueler - Franck Legou.

Remplaçant : Cyril Gendry (G).

 

Retour aux matches amicaux