Angers - Rouen (1er septembre 2004)

 

Match amical.

En rodage à plein régime

Les Ducs, anciens rebelles, sont devenus des hockeyeurs politiquement corrects. Peut-être, avec autant de moyens qu'actuellement, avaient-ils un peu dynamité le milieu hockey en ligue élite, à la fin du siècle dernier, en chipant quelques joueurs, S. Rodrigue, Pihant, Doucet, Vogin, Jokinen. Mais aujourd'hui lancé en ligue Magnus, Angers, à l'image du match disputé face à Rouen ce soir, patine dans la semoule. L'équipe, sur sa lancée des Koivu et autre Crochetière, semble s'être perdue dans l'anodine douceur angevine.

Toujours sur la voie de la dispersion hésitant entre le hockey rapide (!) de nos montagnes et un autre plus engagé (encore en faut-il les moyens) de nos plaines, Angers pratique un hockey beaucoup trop sage et consensuel pour convaincre. Les Ducs ont bien sûr des circonstances atténuantes. Les absences du titulaire devant la cage, de leur meilleur défenseur et d'un de leurs buteurs ne les a pas aidés dans leur tâche. Mais les Normands eux aussi étaient loin d'être au complet. Et si Frédéric Gilbert, le gardien remplaçant, a eu un match difficile (buts de Broz, Robitaille, Paré) ou pas de chance (Doucet, Pourtanel) sa défense n'a pas été du tout à la hauteur (Doucet, Paré, le second de Salminen, Pourtanel). À l'offensive, mis à part Guillaume Rodrigue, c'est le néant. Éric Raymond, le portier rouennais très affûté, a bien sorti deux ou trois réflexes de grande classe, mais c'est bien tout. Lui s'est bien préparé car cette saison il doit s'attendre, derrière une défense de fer, à une palanquée de matches à sens unique avec de-ci de-là quelques arrêts délicats à exécuter.

Les Dragons ont bien travaillé. Sans doute ce match n'apportera rien de plus que de la confiance au collectif rouennais tellement il y avait d'absents et peu d'opposition. L'alignement des nouveaux trios, malgré l'ampleur du score, n'a pas amplement convaincu, sans doute par manque d'adversité. Les jeux spécifiques ont été nombreux et parfois même en double (dés)avantages d'un homme. Ils ont été parfaitement négociés par des Normands déjà très efficaces dans ce domaine. En défense, ils n'ont pas pris de but. En attaque, ils ont compté trois fois (Broz, Doucet et Salminen). Le point noir est naturellement l'évacuation aux urgences de Simon Doreille. Pendant le dernier tiers, le jeune Rouennais à pris, malgré sa visière, une crosse dans l'il (gauche ?) au cours d'un jeu sur l'homme près de la bande. Ça s'est passé involontairement dans le cours du jeu. Un accident malchanceux pour l'arrière méritant et retrouvant du temps de glace en équipe première.

Ce match amical servira, on l'espère, aussi de préparation à M. Calamoneri, l'arbitre du match. Son impair ridicule ? Exclure Jean-Philippe Paré pour un "faire trébucher". Preuve de sa méprise ? Sa compensation par la suite en expulsant un Angevin et en sanctionnant deux Ducs coup sur coup pour permettre aux Dragons de jouer à quatre contre quatre pendant leurs cinq minutes d'infériorité... C'est bien la rentrée, les cancres sont là !

Compte-rendu signé Thierry Frechon

 

Angers - Rouen 0-7 (0-2, 0-4, 0-1)

Mercredi 1er septembre 2004 à 18h30 à la patinoire du Haras. 100 spectateurs.

Arbitrage de M. Calamoneri.

Évolution du score :

0-1 à __'__" : Salminen assisté de Broz et Doreille

0-2 à __'__" : Broz assisté de Salminen et Paré (sup. num.)

0-3 à __'__" : Robitaille assisté de Pourtanel et Briand

0-4 à __'__" : Doucet assisté de Karjalainen et Robitaille (sup. num.)

0-5 à __'__" : Paré assisté de Carlsson

0-6 à __'__" : Salminen assisté de Broz et Carlsson (sup. num.)

0-7 à __'__" : Pourtanel assisté de Briand et

 

Angers

Gardien : Frédéric Gilbert.

Défenseurs : Patrice Bellier - Simon Lacroix ; Patrik Bärgman - Sébastien Rousselin ; Benjamin Tijou.

Attaquants : Guillaume Rodrigue - Jonathan Bellemare - Martin Lacroix ; Michal Piotrowski - Tomas Mysicka - Claude Devèze ; Gianni Huet - Radek Hovora - Benjamin Mocquard.

Absents : Julien Figved (retenu en équipe de France senior), Michael Irani et Julien Pihant (blessés).

Rouen

Gardien : Éric Raymond.

Défenseurs : Daniel Carlsson - Arnaud Briand ; Jonas Elofsson - Stéphane Robitaille ; Benoît Pourtanel - Simon Doreille.

Attaquants : Kimmo Salminen - Sami Karjalainen - Ludek Broz ; Éric Doucet - Jean-Philippe Paré - Édouard Dufournet ; Alexandre Sucre - Adrien Dufournet - Alexandre Dubillot.

Remplaçant : Stéphane Burnet (G).

Absents : Guillaume Besse (suspendu). Nicolas Besch, Benoît Quessandier et Pierre-Édouard Bellemare (retenus en équipe de France senior). Tristan Lemoine, Alexandre Lefebvre et Yvan Fontana (retenus en équipe de France junior)

 

Retour aux matches amicaux