France - All Stars (le 10 novembre 2000)

 

Match comptant pour la première journée du tournoi de l'Atlantique.

Ce match marque l'entrée du numéro 26 Alain Vogin dans la sélection nationale, pour pallier l'absence de Philippe Bozon. Rémi Caillou est dans les buts pour l'équipe de France, Phil Groeneveld dans ceux des All Stars.

Premier tiers : pas vraiment de match

Ce tiers-temps est très haché, avec une équipe all stars plus entreprenante en début de rencontre. L'équipe de France se réveille peu à peu mais reste timide, si ce n'est quelques actions mais vite reprise soit par la défense des All Stars ou par son Gardien. Durant ce tiers le Castelvirois Sébastien Roger se fait remarquer, quel travailleur, il est partout, à la relance, en échec avant, c'est vraiment un joueur très prometteur. De son côté, Phil Groenveld, au fur et à mesure que le temps s'écoule, a de plus en plus de travail à produire, son vis-à-vis passe un premier tiers assez tranquille.

Deuxième tiers : un léger mieux par rapport au premier tiers

Le niveau de jeu monte d'un ton et l'équipe de France prend le jeu à son compte mais reste confuse dans la construction de ses actions. Les All Stars procèdent par contre-attaque, et Groenveld (quel gardien !) rassure quand les Français accélèrent le jeu. Durant ce tiers-temps, l'équipe de France accroît son emprise sur le jeu, et les All Stars passent une grande partie de leur temps a défendre.

Troisième tiers : et le match fut

C'est une équipe de France vexée qui rentre sur la petite glace basque (trop petite ?), et prennent le jeu à leur compte dès le début du tiers-temps. Mais sur un contre, ce sont les All Stars qui vont battre Rémi Caillou par Lionel Bilbao, qui plus est en infériorité numérique, but 100 % angloy. La réaction des Bleus ne se fait pas attendre, et c'est Arnaud Briand, remarquablement lancé par Denis Perez, qui part tromper Phil Groeneveld. Regonflé par ce but, juste après l'engagement, Richard Aimonetto, servi par Vincent Bachet, inscrit le second but des Bleus (43'32) après avoir mystifié la défense des All Stars curieusement absente sur ce coup-là. Le match continue sur un bon rythme pour les deux équipes, avec une domination plutôt française. Mais coup de théâtre : à 53'05, David Dostal, assisté par Nicolas Carry, trompe Rémi Caillou (but assez curieux). La fin du match se fera sur ce score.

Tirs aux buts

Que dire si ce n'est que la séance fut pleine de suspense, car les Français ne sont revenus à égalité de buts que dans les deux derniers tirs de pénalité. Si, une chose : Phil Groenveld fut tout à fait remarquable. Et c'est sur un tir au but en mort subite que Patrick Genest donne la victoire aux All Stars.

L'équipe de France a du souci à se faire, car les Slovaques (qui ont surpris les Lettons vendredi après midi 5-4) sont de sérieux clients, et les Lettons auront à cur de se reprendre après avoir péché par orgueil face aux Slovaques. Cependant ce match n'est pas un reflet objectif de la valeur des deux équipes, car durant tout le match il y a eu très peu de charges et le match s'est vraiment déroulé sur un faux rythme, sauf dans le derniers tiers temps. On peut regretter l'absence de Maurice Rozenthal et surtout de Philippe Bozon, tout les deux blessés lors du match de mercredi à Bordeaux. Pour en revenir à ce match, la rencontre fut assez houleuse, surtout dans le dernier tiers, car l'équipe de France vexée aurait durci le jeu, et le dernier but des Bleus a été marqué dans une cage vide.

Joueurs du match officiels :
All Stars : Lionel Bilbao
France : Richard Aimonetto

Pour ma part :
All Stars : Phil Groenveld
France : Sébastien Roger

Compte-rendu signé Thierry Duvignau

 

Le vendredi 10 novembre à 20h30, patinoire de la Barre à Anglet :

France - All Stars 2-2 a.p. (0-0, 0-0, 2-2, 0-0) (3-4 aux tirs au but)

700 spectateurs.

Arbitre : M. Bachelet (FRA) assisté de MM. Hauchart et Bataillie.

Pénalités : France 6' (2', 2', 2'), All Stars 14' (4', 4', 6').

Évolution du score

0-1 à 42'17'' : Lionel Bilbao assisté de Slavomir Vorobel et David Dostal (en infériorité numérique).

1-1 à 43'14" : Arnaud Briand assisté de Denis Perez (en supériorité numérique).

2-1 à 43'32" : Richard Aimonetto assisté de Vincent Bachet.

2-2 à 53'05" : David Dostal assisté de Nicolas Carry.

Tirs au but :

0-1 : Arnaud Briand - Juha Jokiharju
1-2 : Stéphane Barin - Dominic Rhéaume
1-2 : Sébastien Roger - Lionel Bilbao
2-2 : Guillaume Besse - Eric Doucet
2-2 : Julien Pihant - Slavomir Vorobel
3-3 : Guillaume Besse - Juha Jokiharju
3-3 : Robert Ouellet- Eric Doucet
3-3 : Arnaud Briand - Franck Pajonkowski
3-3 : Pierre Allard - Larroque Jean Michel
3-4 : Baptiste Amar - Patrick Genest

Pénalités :

Pour la France : 6' (2', 2', 2')

à 12'14", pénalité de 2' au 26 Alain Vogin pour accrocher

à 20'24", pénalité de 2' au 24 Denis Perez pour retenir

à 47'59", pénalité de 2' au 79 Julian Marcos pour faire trébucher

Pour les All Stars : 14' (2x2',2x2',3x2')

à 9'13", pénalité de 2' au 18 Slavomir Vorobel pour retenir

à 17'46", pénalité de 2' au 18 Slavomir Vorobel pour accrocher

à 23'47", pénalité de 2' au 4 Patrick Genest pour accrocher

à 31'00", pénalité de 2' au 13 Franck Pajonkowski pour faire trébucher

à 41'14", pénalité de 2' au 31 Phil Groenveld pour retard de jeu

à 53'35", pénalité de 2' au 12 Jean Michel Larroque pour retenir

à 57'59", pénalité de 2' au 5 Dominic Rhéaume pour accrocher

France :

Gardien : Rémi Caillou (Caen). Remplaçant : Patrick Rolland (Grenoble).

Défenseurs : Denis Perez (Anglet) - Mathieu Mille (Amiens) ; Jean-Christophe Filippin (Caen) - Julian Marcos (Amiens) ; Baptiste Amar (Rouen) - Alan Carriou (Rouen) ; Vincent Bachet (Reims) - Benoît Pourtanel (Angers).

Attaquants : Guillaume Besse (Rouen) - Arnaud Briand (Augsbourg) - Pierre Allard (Manchester) ; Anthony Mortas (Reims) - Richard Aimonetto (Reims) - Yven Sadoun (Reims) ; Alain Vogin (Angers) - Robert Ouellet (Krefeld) - Stéphane Barin (Krefeld) ; Géraud Maréchal (Amiens) - Sébastien Roger (Viry) - Julien Pihant (Angers).

All Stars :

Gardien : Phil Groeneveld (Rouen). Remplaçant : Eric Raymond (Anglet).

Défenseurs : Vesa Lahtinen (Anglet, cap.) - Franck Pajonkowski (Rouen) ; Slavomir Vorobel (Anglet) - Nicolas Carry (Anglet) ; Roberto Baldris (Anglet) - Olivier Dimet (Anglet) ; Jean-Michel Larroque (Anglet).

Attaquants : Juha Jokiharju (Rouen) - Simon Lacroix (Rouen) - Eric Doucet (Rouen) ; Stephen Dugas (Rouen) - Dominic Rhéaume (Rouen) - Patrick Genest (Rouen) ; Loïc Sadoun (Reims) - Lionel Bilbao (Anglet) - David Dostal (Anglet) ; Édouard Manson (Anglet) - Marko Lapinkoski (Anglet) - Iñaki Izaguirre (Anglet).

 

 

L'autre match du jour :

Lettonie - Slovaquie B 4-5 (0-1, 1-1, 3-3)

Arbitre : M. Benoist assisté de MM. Bourreau et Bocquet.

0-1 à 2'11" : but du n19 Martin Hujsa assisté du n10 Martin Tomas et du n17 Lubomir Sabol.

0-2 à 23'24" : but du n12 Gabriel Spilar assité du n17 Lubomir Sabol et du n15 Jaroslav Kmit.

1-2 à 26'23" : but du n11 Sergejs Senins assisté du n4 Aigars Mironovics et du n22 Olegs Sorokins.

2-2 à 41'25" : but du n27 Aleksandrs Semjonovs assisté du n17 Aleksandrs Nizivijs et du n10 Juris Opulskis.

3-2 à 42'12" : but du n21 Aleksandrs Kercs assisté du n28 Andrejs Maticins.

4-2 à 43'17" : but du n10 Juris Opulskis assisté du n17 Aleksandrs Nizivijs.

4-3 à 44'34" : but du n29 Andrej Nedorost.

4-4 à 47'15" : but du n28 Martin Trochta assisté du n27 Martin Liptak.

4-5 à 53'59" : but du n19 Martin Husja assité du n26 René Skoliak et du n9 Roman Kukumberg.

Changement de gardien : à 53'59", Juris Klodans est remplacé par Edgars Masalskis pour la Lettonie.

Pénalités :

Pour la Lettonie : 18' (6', 4', 8')

à 0'35", pénalité de 2' au 14 Leonids Tambijevs pour accrocher

à 3'29", pénalité de 2' au 9 Artis Arbol pour charge charge incorrecte

à 12'14", pénalité de 2' au 8 Aigars Mironovics pour charge incorrecte

à 24'20", pénalité de 2' au 7 Atvars Tribuncov pour charge incorrecte

à 32'05", pénalité de 2' au 9 Artis Arbols pour cinglage

à 45'39", pénalité de 2' au 27 Aleksandrs Semjonovs pour interférence

à 45'39", pénalité de 2' au 27 Aleksandrs Semjonovs pour attitude anti-sportive

à 51'07", pénalité de 2' au 7 Atvars Tribuncov pour accrocher

à 59'56", pénalité de 2' au 20 Harijs Vitolins pour jeu dur

Pour la Slovaquie : 14' (4', 4', 6')

à 2'39", pénalité de 2' au 8 Marek Topoli pour interférence

à 18'20", pénalité de 2' au 24 Peter Bohunicky pour crosse haute

à 24'20", pénalité de 2' au 19 Martin Husja pour accrocher

à 32'05", pénalité de 2' au 6 Boris Majesky pour crosse haute

à 54'45", pénalité de 2' au 29 Andrej Nedorost pour retard de jeu

à 58'42", pénalité de 2' au 8 Marek Topoli pour faire trébucher

à 59'56", pénalité de 2' au 26 René Skoliak pour faire trébucher

 

 

La troisième rencontre (samedi 11 novembre)

All Stars - Slovaquie B 3-5 (1-2, 1-1, 1-2)

Arbitres : M. Bachelet assisté de MM. Bocquet et Bataillie.

Evolution du score :

0-1 à 05'55" : but du n14 Marek Kolba assisté du n24 Peter Bohunicky.

1-1 à 08'59" : but du n9 Lionel Bilbao assisté du n21 Loïc Sadoun et du n33 David Dostal.

1-2 à 15'42" : but du n16 Lubos Pavel assisté du n29 Andrej Nedorost.

2-2 à 28'45" : but du n16 Eric Doucet du n11 Nicolas Carry.

2-3 à 38'23" : but du n9 Roman Kukumberg assisté du n26 René Skoliak et du n28 Martin Trochta.

2-4 à 41'46" : but du n12 Gabriel Spilar assisté du n13 Tomas Nadasdi.

2-5 à 48'00" : but n15 Jaroslav Kmit assisté du n17 Lubomir Sabol et du n12 Gabriel Spilar.

3-5 à 58'22" : but du n9 Lionel Bilbao assisté du n18 Slavomir Vorobel.

Pénalités :

Pour la Slovaquie : 6' (0', 2', 4')

à 28'14", pénalité de 2' au 27 Martin Liptak pour cinglage.

à 48'39", pénalité de 2' au 16 Lubos Pavel pour obstruction.

à 56'38", pénalité de 2' au 7 Jan Homer pour dureté.

Pour les All Stars : 8' (0', 4', 4')

à 25'22", pénalité de 2' au 2 Juha Jokiharju pour cinglage.

à 29'28", pénalité de 2' au 9 Lionel Bilbao pour retenir.

à 42'16", pénalité de 2' au 7 Roberto Baldris pour charge incorrecte.

à 46'41", pénalité de 2' au 6 Edouard Manson pour obstruction.

 

 

Retour au Championnat de France Elite

Retour au sommaire