Matches internationaux 1992/93

 

Le 04/08/1992 à Calgary (CAN), Italie - Japon 5-2 (2-0,0-2,3-0)
Le 28/08/1992 à Kouvola, Finlande - Russie 0-3 (0-0,0-1,0-2)

 

Coupe Sauna (du 30 août au 2 septembre 1992 à Turku, Finlande)

République Tchèque - Russie 2-3 (1-0,1-1,0-2) [à Helsinki]
Finlande - États-Unis 2-2 (0-1,2-0,0-1)
République Tchèque - États-Unis 6-1 (1-0,3-0,2-1)
Finlande - Russie 0-7 (0-4,0-0,0-3) [à Helsinki]
Russie - États-Unis 6-2 (2-1,0-0,4-1)
Finlande - République Tchèque 2-7 (0-1,1-6,1-0)

Classement : 1 Russie 6, 2 République Tchèque 4, 3 États-Unis 1 (-9), 4 Finlande 1 (-12).

Meilleur marqueur : Aleksei Tkachuk (Russie), 5 points (3 buts, 2 assists).

Équipe-type : Andrei Trefilov (RUS) ; Drahomir Kadlec (TCH) - Sergueï Sorokin (RUS) ; Otakar Janecký (TCH) - Aleksandr Barkov (RUS) - Aleksei Tkachuk (RUS).

 

Le 18/10/1992 à Johannesburg, Afrique du Sud - Hongrie 2-18
Le 20/10/1992 à Johannesburg, Afrique du Sud - Hongrie 1-6
Le 20/10/1992 à Trois-Rivières, Canada - France 7-2 (0-0,4-1,3-1)
Le 21/10/1992 à Rimouski, Canada - France 4-0 (1-0,1-0,2-0)
Le 22/10/1992 à Johannesburg, Afrique du Sud - Hongrie 2-13
Le 23/10/1992 à Baie-Comeau, Canada - France 3-5 (1-1,0-1,2-3)

Bien qu'obtenue face à un Team Canada qui n'est plus vraiment une référence, cette victoire de Baie-Comeau est alors une date historique pour le hockey français, celle de la première victoire d'une sélection tricolore face au Canada, avec des buts de Pousse, Pajonkowski (2), Ville et Pouget.

Le 24/10/1992 à Sept-Iles, Canada - France 6-3 (1-1,4-1,1-1)
Le 26/10/1992 à Campbellton, Canada - France 6-1 (3-0,2-1,1-0)
Le 27/10/1992 à Saint-Basile, Canada - France 4-2 (1-1,2-0,1-1)
Le 03/11/1992 à Varèse, Italie - Canada 6-4 (2-1,2-2,2-1)
Le 04/11/1992 à Lugano, Suisse - Canada 3-1 (2-1,1-0,0-0)
Le 04/11/1992 à Esbjerg, Danemark - Grande-Bretagne 4-3
Le 05/11/1992 à Biasca, Suisse - Italie 2-0 (1-0,1-0,0-0)
Le 05/11/1992 à Esbjerg, Danemark - Grande-Bretagne 4-2

 

Deutschland Cup (du 6 au 8 novembre 1992 à Stuttgart, Allemagne)

République Tchèque - Canada 7-4 (2-0,2-3,3-1)
Allemagne - Russie 4-5 (0-2,2-3,2-0)
Allemagne - Canada 5-3 (2-1,3-0,0-2)
Russie - République Tchèque 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Allemagne - République Tchèque 4-3 (0-0,3-2,1-1)
Russie - Canada 6-3 (3-0,1-3,2-1)

Classement : 1 Russie 6, 2 Allemagne 4, 3 République Tchèque 2, 4 Canada 0.

 

Le 10/11/1992 à Klagenfurt, Autriche - Canada 2-4
Le 10/11/1992 à Göteborg, Suède - Russie 4-2 (2-0,1-2,1-0) 
Le 11/11/1992 à Graz, Autriche - Canada 1-4
Le 12/11/1992 à Södertälje, Suède - Russie 6-4 (2-0,2-2,2-2)
Le 14/11/1992 à Tampere, Finlande - Lettonie 6-3 (2-1,2-2,2-0)
Le 15/11/1992 à Jyväskylâ, Finlande - Lettonie 3-6 (2-4,1-1,0-1)

 

Tele Hockey Cup (du 20 au 22 novembre 1992 à Oslo, Norvège)

Autriche - France 6-0 (5-0,1-0,0-0)
Norvège - Pologne 4-2 (1-0,1-2,2-0)
France - Pologne 3-0 (2-0,1-0,0-0)
Norvège - Autriche 7-3 (2-2,2-1,3-0)
Autriche - Pologne 4-0 (2-0,2-0,0-0)
Norvège - France 2-2 (0-0,0-1,2-1)

Classement : 1 Norvège 5, 2 Autriche 4, 3 France 3, 4 Pologne 0.

 

Le 24/11/1992 à Olds, Canada - Norvège 8-1
Le 25/11/1992 à Fairviews, Canada - Norvège 6-1
Le 27/11/1992 à Yellowknife, Canada - Norvège 3-4
Le 28/11/1992 à Whitehorse, Canada - Norvège 6-1
Le 30/11/1992 à Westlock, Canada - Norvège 4-0
Le 13/12/1992 à Tampere, Finlande - Suède 5-1 (0-1,4-0,1-0)
Le 14/12/1992 à Helsinki, Finlande - Suède 3-3 (0-1,2-1,1-1)

 

Tournoi de Zoetermeer (Pays-Bas, du 18 au 20 décembre 1992)

Pays-Bas - Danemark 4-6
Pays-Bas - Slovénie 3-3 (1-1,2-1,0-1)
Danemark - Slovénie 6-3 (1-2,2-1,3-0)

 

Tournoi des Izvestia

Groupe A (15, 17 et 19 décembre 1992 à Moscou)

Russie - Suisse 4-1 (2-0,0-0,2-1)
Canada - République Tchèque 4-4 (0-1,3-2,1-1)
Russie - République Tchèque 2-4 (0-1,1-2,1-1)
Suisse - Canada 3-2 (2-1,1-1,0-0)
Russie - Canada 4-3 (2-0,1-2,1-1)
République Tchèque - Suisse 7-2 (2-0,2-0,3-2)

Classement : 1 République Tchèque 5, 2 Russie 4, 3 Suisse 2, 4 Canada 1.

Groupe B (15, 17 et 19 décembre 1992 à Saint-Pétersbourg)

Russie B - Allemagne 8-1 (2-0,4-1,2-0)
Suède - Finlande 3-2 (0-1,2-0,1-1)
Allemagne - Finlande 2-6 (1-2,1-0,0-4)
Russie B - Suède 4-3 (1-1,0-2,3-0)
Allemagne - Suède 1-4 (0-1,1-2,0-1)
Russie B - Finlande 2-1 (1-0,1-0,0-1)

Classement : 1 Russie B 6, 2 Suède 4, 3 Finlande 2, 4 Allemagne 0.

Match pour la septième place (21 décembre 1992 à Moscou)

Canada - Allemagne 6-1 (3-1,2-0,1-0)

Match pour la cinquième place (21 décembre 1992 à Saint-Pétersbourg)

Finlande - Suisse 3-1 (0-1,0-0,3-0)

Match pour la troisième place (21 décembre 1992 à Saint-Pétersbourg)

Russie - Suède 4-1 (1-0,1-0,2-1)

Finale (21 décembre 1992 à Moscou)

Russie B - République Tchèque 2-1 (1-1,1-0,0-0)

Évincé de la sélection nationale avec comme lot de consolation le commandement d'une équipe B chargée de préparer les prochains JO, Viktor Tikhonov profite de ce tournoi des Izvestia - dispersé pour la première fois sur deux sites pour relancer l'intérêt - pour prendre une revanche personnelle. Alors que l'équipe A de son successeur Boris Mikhaïlov (nommé sélectionneur par son ancien compagnon de ligne sur la légendaire "Super-Troïka", Vladimir Petrov, devenu président de la fédération) est éliminée prématurément par les Tchèques, la sélection "olympique" de Tikhonov bat les Tchèques en finale et remporte le tournoi.

Meilleur joueur : Maksim Mikhaïlovsky (Russie B).

Meilleurs marqueurs : Juha Riihijärvi (FIN) et Patrik Juhlin (SUE), 6 points (4 buts et 2 assists).

Meilleur gardien : Maksim Mikhaïlovsky (Russie B).

Meilleur défenseur : Peter Popovic (Suède).

Meilleur attaquant : Valeri Karpov (Russie A).

 

Tournoi du Mont-Blanc (du 27 au 29 décembre 1992 à Megève, France)

Lettonie - Autriche 5-2 (1-1,3-1,1-0) [à Saint-Gervais]
France - Norvège 1-4 (1-0,0-3,0-1)
Norvège - Autriche 5-3 (0-0,1-2,4-1)
Lettonie - France 7-4 (3-0,3-3,1-1) [à Chamonix]
Lettonie - Norvège 6-1 (4-1,0-0,2-0)
France - Autriche 2-2 (0-1,2-0,0-1)

Classement : 1 Lettonie 6, 2 Norvège 4, 3 Autriche 1 (-5), 4 France 1 (-6).

La Lettonie remporte le tournoi du Mont-Blanc que les Bleus terminent à la dernière place. Il faut relativiser en notant que la France était privée de Ville, de Pouget, et de tous les joueurs rouennais (Laporte, Lemoine, Perez, Poudrier, Ylönen, Saunier...) qui disputent la finale de la Coupe d'Europe. Le principal évènement de ce Mont-Blanc côté français est donc la 300ème sélection tricolore d'Antoine Richer.

 

Le 2?/12/1992 à Nowy Targ, Pologne - Kazakhstan 4-8
Le 2?/12/1992 à Nowy Targ, Pologne - Kazakhstan 2-4
Le 25/01/1993 à Budapest, Hongrie - Italie 2-11

 

Coupe Nissan

Le 04/02/1993 à Kreuzlingen (SUI), Allemagne - Finlande 5-4 (2-1,2-1,1-2)
Le 04/02/1993 à Kloten, Suisse - Canada 2-2 (1-0,1-2,0-0) / 2-0 aux tirs au but
Le 05/02/1993 à Zoug, Suisse - Finlande 2-4 (0-2,0-2,2-0)
Le 06/02/1993 à Schwenningen, Allemagne - Canada 4-1 (0-0,2-1,2-0)
Le 07/02/1993 à Rapperswil, Canada - Finlande 9-4 (4-1,2-1,3-2)
Le 07/02/1993 à Rapperswil, Suisse - Allemagne 1-3 (0-1,1-0,0-2)

Classement : 1 Allemagne 6, 2 Canada 2, 3 Suisse 2, 4 Finlande 2.

 

Tournoi de Székesfehérvár (Hongrie, du 5 au 7 février 1993)

Hongrie - Roumanie 3-4
Hongrie - Slovénie 1-2 (1-2,0-0,0-0)
Slovénie - Roumanie 4-3 (1-1,1-2,2-0)

Classement : 1 Slovénie 4, 2 Roumanie 2, 3 Hongrie 0.

 

Le 08/02/1993 à Bergen, Norvège - Canada 2-2 (0-0,0-1,2-1)
Le 09/02/1993 à Hamar, Norvège - Canada 4-6 (1-0,1-3,2-3)
Le 09/02/1993 à Milton Keynes, Grande-Bretagne - Norvège 2-5
Le 10/02/1993 à Humberside, Grande-Bretagne - Norvège 6-6
Le 12/02/1993 à Copenhague (DAN), Lettonie - Pologne 3-2 (3-1,0-0,0-1)
Le 13/02/1993 à Copenhague, Danemark - Lettonie 1-7 (1-1,0-2,0-4)

 

Sweden Hockey Games (du 11 au 14 février 1993 à Stockholm, Suède)

République Tchèque - Russie 6-1 (1-0,2-0,3-1)
Suède - Canada 9-2 (3-1,4-0,2-1)
Suède - République Tchèque 3-2 (2-0,0-0,1-2)
Russie - Canada 4-4 (2-1,1-2,1-1)
Canada - République Tchèque 7-8 (1-1,4-3,2-4)
Suède - Russie 2-4 (0-1,0-0,2-3)

Classement : 1 Suède 4, 2 République Tchèque 4, 3 Russie 3, 4 Canada 1.

Meilleur gardien : Michael Sundlöv (Suède).

Meilleur défenseur : Antonín Stavjana (République Tchèque).

Meilleur attaquant : Peter Forsberg (Suède).

 

Tournoi de Rouen (France, du 12 au 14 février 1993)

Suède B - Russie B 3-3 (1-2,1-0,1-1)
France - Slovaquie 2-2 (1-0,0-1,1-1)
Russie B - Slovaquie 5-2 (1-2,1-0,3-0)
France - Suède B 0-1 (0-0,0-0,0-1)
France - Russie B 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Suède B - Slovaquie 5-3 (2-1,1-2,2-0)

Classement : 1 Suède B 5, 2 France 3, 3 Russie B 3, 4 Slovaquie 1.

Après une défaite 6-1 à Angers contre la Suède B, les Bleus ne s'attendaient pas à un tournoi de Rouen aussi réussi. Après un bon nul contre les Slovaques - dû en grande partie à un excellent Ylönen dans les cages - ils tiennent longtemps les Scandinaves en échec dans une partie marquée par les maladresses, mais s'inclinent sur un rebond pris par Jonsson. Puis vient la superbe victoire sur la Russie "olympique" entraînée par Viktor Tikhonov, grâce à un but de Patrick Dunn à vingt secondes de la fin, qui déclenche une standing ovation des 3000 spectateurs de l'île Lacroix.

 

Coupe d'Asie

 

Le 06/03/1993 à Obihiro-no-Mori, Japon - Canada 3-6
Le 07/03/1993 à Kushiro, Japon - Canada 1-8
Le 13/03/1993 à Yokohama, Japon - Canada 2-5
Le 14/03/1993 à Higashi, Japon - Canada 2-5
Le 20/03/1993, Pologne - Italie 3-0 (2-0,0-0,1-0)
Le 21/03/1993, Pologne - Italie 3-2 (1-0,1-0,1-2)
Le 23/03/1993 à Bratislava, Slovaquie - Italie 7-2 (5-0,1-1,1-1)
Le 25/03/1993 à Ulm, Allemagne - Suisse 2-2 (1-1,1-0,0-1)
Le 26/03/1993 à Füssen, Allemagne - Suisse 2-2 (1-1,1-0,0-1)
Le 03/04/1993 à Lillehammer, Norvège - Suède 3-3 (0-2,3-0,0-1)
Le 04/04/1993 à Oslo, Norvège - Suède 0-5 (0-1,0-2,0-2)
Le 04/04/1993 à Kuopio, Finlande - Italie 1-0 (1-0,0-0,0-0)
Le 05/04/1993 à Joensuu, Finlande - Italie 3-2 (1-0,1-0,1-2)
Le 06/04/1993 à Rapperswil, Suisse - Russie 2-2 (1-0,1-1,0-1)
Le 07/04/1993 à Zell-am-See, Autriche - Russie 0-3 (0-2,0-1,0-0)
Le 07/04/1993 à Helsinki, Finlande - France 7-3 (2-1,2-1,3-1)
Le 08/04/1993 à Tampere, Finlande - France 6-1 (0-0,0-0,6-1) 
Le 08/04/1993 à Herisau, Suisse - Allemagne 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Le 09/04/1993 à Järvenpää (FIN), Italie - France 1-3 (1-0,0-0,0-3)
Le 09/04/1993 à Mariánské Lázne, République Tchèque - Suède 3-0 (1-0,0-0,2-0)
Le 10/04/1993 à Litvínov, République Tchèque - Suède 5-2 (2-0,1-0,2-2)
Le 10/04/1993 à Kaufbeuren, Allemagne - Russie 6-4 (1-2,0-0,5-2)
Le 11/04/1993 à Munich, Allemagne - Russie 0-2 (0-2,0-0,0-0)
Le 13/04/1993 à Rouen, France - Norvège 3-5 (1-3,1-1,1-1) 
Le 14/04/1993 à Stockholm, Suède - Finlande 4-3 (2-0,0-0,2-1)
Le 14/04/1993 à Herisau, Suisse - Autriche 3-5 (0-1,1-2,2-2)
Le 14/04/1993 à Landshut (ALL), Slovaquie - Italie 6-3 (2-1,1-1,3-1)
Le 14/04/1993 à Krefeld, Allemagne - États-Unis 4-5 (0-2,4-0,0-3)
Le 14/04/1993 à Rouen (FRA), République Tchèque - Norvège 4-1 (3-0,0-0,1-1)
Le 15/04/1993 à Göteborg, Suède - Finlande 6-6 (1-2,3-1,2-3)
Le 15/04/1993 à Dortmund, Allemagne - États-Unis 4-0 (0-0,3-0,1-0)
Le 15/04/1993 à Rouen, France - République Tchèque 1-2 (0-1,0-1,1-0)

 

Championnats du monde 1993

 

 

La saison précédente (1991/92)

La saison suivante (1993/94)

 

Retour aux archives