Matches internationaux 1984/85

 

Le ??/08/1984 au Canada, France - Corée du Sud 15-0
Le 16/08/1984 à Stockholm, Suède - Tchécoslovaquie 3-0 (0-0,1-0,2-0)
Le 17/08/1984 à Gävle, Suède - Tchécoslovaquie 6-2 (5-0,0-0,1-2)
Le 18/08/1984 à Braunlage (ALL), Pologne - Roumanie 7-1
Le 19/08/1984 à Stockholm, Suède - URSS 1-4 (0-2,1-1,0-1) 
Le 21/08/1984 à Göteborg, Suède - URSS 3-7 (1-3,1-3,1-1) 
Le 25/08/1984 à Halifax, Canada - Tchécoslovaquie 5-4 (2-2,0-1,3-1)
Le 26/08/1984 à Kouvola, Finlande - Suède 5-3 (1-1,1-2,3-0)
Le 26/08/1984 à Montréal, Canada - Tchécoslovaquie 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Le 27/08/1984 à Heinola, Finlande - Suède 6-3 (3-0,2-1,1-2)
Le 27/08/1984 à Bloomington, États-Unis - Suède 9-7 (5-1,1-4,3-2) 
Le 29/08/1984 à London (CAN), Suède - Allemagne de l'ouest 8-0 (4-0,3-0,1-0)
Le 29/08/1984 à Montréal, Canada - URSS 4-5 (2-2,0-1,2-2)

 

Tournoi d'Anglet (France, du 29 août au 2 septembre 1984)

Hongrie - Oji Tomakomai (JAP) 1-6 (1-3,0-3,0-0)
Mannheim (ALL) - Sélection universitaire (USA) 7-3
France - Sélection universitaire (USA) 6-9 (1-2,3-5,2-2)
Oji Tomakomai (JAP) - Mannheim (ALL) 6-9
Oji Tomakomai (JAP) - Sélection universitaire (USA) 0-7
France - Hongrie 3-7 (1-3,0-3,2-1)
Hongrie - Mannheim (ALL) 5-6 (2-1,3-3,0-2)
France - Oji Tomakomai (JAP) 3-5
France - Mannheim (ALL)*
Hongrie - Sélection universitaire (USA) 5-13 (1-5,4-3,0-5)

* 18h, dernier jour du tournoi. Après les hymnes nationaux, le capitaine tricolore Michel Lussier prend le micro de la table de marque et lit le communiqué suivant : "Mesdames et Messieurs, suite à la démission de notre entraîneur Jacques Tremblay, et face à l'attitude déconcertante des dirigeants de l'équipe de France, nous avons décidé à l'unanimité d'être solidaires de notre entraîneur. En conséquence, nous ne jouerons pas ce soir afin de faire comprendre les problèmes graves qui se posent six mois avant notre objectif 85, la montée dans le groupe B mondial. En espérant que vous comprendrez votre attitude, nous vous remercions." Et les Bleus de regagner alors les vestiaires à la stupéfaction des Allemands et sous les sifflets du public et des organisateurs. Les joueurs français, qui étaient rentrés sur la glace sans leur coquille pour s'assurer qu'aucun d'entre eux ne puisse jouer, veulent ainsi manifester leur solidarité avec le sélectionneur canadien, qui s'est retiré à cause d'un conflit de personnalités avec le Comité National de Hockey et plus particulièrement avec André Ville.

Classement : 1 Mannheim (ALL) 6, 2 Sélection universitaire (USA) 4, 3 Oji Tomakomai (JAP) 2, 4 Hongrie 0. France disqualifiée.

Privé de Niederberger, Obresa, Roedger et Wolf qui participent à la Coupe Canada, Mannheim s'assure la victoire en battant la Hongrie à une minute et demie de la fin. Le MERC se félicite surtout de la bonne performances de ses recrues, Peter Just (ex-Iserlohn) et surtout le buteur canadien Paul Messier. Les Français ont d'abord été défaits (dans un match où ils ont porté le maillot d'Anglet, leurs adversaires ayant des tenues bleues) par une sélection américaine qui a beaucoup profité des casinos et discothèques de la côte basque. Dépourvus de jeu collectif face aux Hongrois, ils se sont ensuite inclinés contre les Japonais sur un but décisif à deux minutes de la fin de Takahashi avant d'être exclus du tournoi après leur forfait du dernier jour.

 

Coupe Canada

 

Le 05/10/1984 à Zoetermeer, Pays-Bas - France 14-1 (1-0,8-1,5-0)
Le 06/11/1984 à Tours, France - Pays-Bas 6-6 (1-1,3-3,2-2)
Le 07/11/1984 à Bordeaux, France - Pays-Bas 3-4 (1-1,0-2,2-1)
Le 07/11/1984 à Turku, Finlande - Tchécoslovaquie 3-4 (1-0,2-2,0-2)
Le 08/11/1984 à Tampere, Finlande - Tchécoslovaquie 5-5 (2-2,1-2,2-1)
Le ??/11/1984 à Angers, France - Yougoslavie 5-3 
Le ??/11/1984 à Asnières, France - Yougoslavie 2-5
Le 13/11/1984 à Hamar, Norvège - Pologne 4-5
Le 14/11/1984 à Oslo, Norvège - Pologne 7-2
Le 16/11/1984 à Hørsholm, Danemark - Pologne 3-11 
Le 17/11/1984 à Copenhague, Danemark - Pologne 2-10
Le 28/11/1984 à Berlin-est, Allemagne de l'est - Roumanie 4-3 (1-1,1-1,2-1)
Le 29/11/1984 à Berlin-est, Allemagne de l'est - Roumanie 5-2

 

Otechestven Front Cup (4, 6 et 7 décembre 1984 à Sofia, Bulgarie)

Roumanie - Corée du nord 4-2
Bulgarie - Torpedo Togliatti (URSS) 3-10
Bulgarie - Hongrie 5-2 (5-0,0-0,0-2)
Torpedo Togliatti - Corée du nord 19-0
Hongrie - Corée du nord 4-1 (0-0,3-0,1-1)
Torpedo Togliatti - Roumanie
Bulgarie - Roumanie
Roumanie - Hongrie 14-3 (9-0,2-1,3-2)
Bulgarie - Corée du nord 5-1 (2-1,1-0,2-0)
Torpodo Togliatti - Hongrie 12-1 (2-0,5-1,5-0)

Classement : 1 Torpedo Togliatti (URSS), 2 Roumanie, 3 Bulgarie, 4 Hongrie, 5 Corée du nord.

 

Le 08/12/1984 à Prague, Tchécoslovaquie - URSS 4-4 (1-1,2-1,1-2)
Le 09/12/1984 à Prague, Tchécoslovaquie - URSS 5-3 (1-1,2-1,2-1)
Le 11/12/1984 à Pardubice, Tchécoslovaquie - URSS 2-6 (1-1,0-3,1-2)
Le 11/12/1984 à Oslo, Norvège - Suède 2-11 (1-4,1-3,0-4)
Le 13/12/1984 à Oulu, Finlande - Suède 6-1 (3-0,3-0,0-1)
Le 14/12/1984 à Helsinki, Finlande - Suède 6-3 (2-0,1-1,3-2)

 

Tournoi des Izvestia (du 16 au 21 décembre 1984 à Moscou)

16 décembre
URSS - Allemagne de l'ouest 6-0 (2-0,0-0,4-0)
Tchécoslovaquie - Suède 3-1 (0-0,1-1,2-0)
17 décembre
Suède - Allemagne de l'ouest 2-1 (0-1,1-0,1-0)
URSS - Finlande 8-1 (4-0,1-0,3-1)
18 décembre
Tchécoslovaquie - Finlande 4-6 (1-2,2-2,1-2)
19 décembre
Allemagne de l'ouest - Tchécoslovaquie 3-10 (1-3,1-2,1-5)
URSS - Suède 10-0 (4-0,3-0,3-0)
20 décembre
Suède - Finlande 5-3 (1-1,1-2,3-0)
21 décembre
Finlande - Allemagne de l'ouest 6-3 (2-0,0-0,4-3)
URSS - Tchécoslovaquie 5-0 (1-0,2-0,2-0)

Classement : 1 URSS 8, 2 Tchécoslovaquie 4, 3 Finlande 4, 4 Suède 4, 5 Allemagne de l'ouest 0.

Meilleurs joueurs : Vladimir Myshkin (G, URSS), Bo Ericsson (D, Suède), Vincent Lukac (A, Tchécoslovaquie).

Meilleurs marqueurs

                            B  A  Pts
1 Vladimir Krutov     URS   2  7   9
2 Sergei Makarov      URS   4  4   8
3 Vyacheslav Fetisov  URS   3  3   6
4 Vincent Lukac       TCH   3  2   5
5 Igor Liba           TCH   3  1   4
  Aleksei Kasatonov   URS   3  1   4

Le lendemain de ce tournoi des Izvestia se déroule une cérémonie de trois des plus grands joueurs soviétiques, lors d'un match contre une sélection européenne, remporté 7-3 par l'URSS. Le gardien Vladislav Tretiak, le défenseur Valeri Vassiliev et l'attaquant Aleksandr Maltsev sont fêtés comme des héros par les 14000 spectateurs du Luzhniki qui oublient pour l'occasion les habituelles consignes de calme dans les tribunes.

Le plus dur à remplacer sera sans conteste Tretiak : Sergueï Mylnikov s'en est rendu compte, qui a entendu des sifflets parce qu'il a encaissé un but lors du 8-1 contre la Finlande. Le petit Vladimir Myshkin a réussi à y échapper. Il n'encaisse aucun but en trois matches, une fiche parfaite que Tretiak lui-même n'avait jamais rendu, et est élu meilleur gardien de ce tournoi archi-dominé par l'URSS.

 

Tournoi de Feldkirch (Autriche, les 19, 21 et 22 décembre 1984)

Suisse - Allemagne de l'est 3-3 (1-0,1-1,1-2) [à Widnau]
Autriche - Pays-Bas 5-0 (2-0,1-0,2-0)
Autriche - Suisse 4-7 (2-4,1-3,1-0)
Allemagne de l'est - Pays-Bas 4-4 (0-2,3-0,1-2)
Suisse - Pays-Bas 6-6 (4-3,0-1,2-2)
Autriche - Allemagne de l'est 7-2 (3-0,2-1,2-1)

Classement : 1 Suisse 4, 2 Autriche 4, 3 Pays-Bas 2, 4 Allemagne de l'est 2.

 

Le 21/12/1984 à Lodz, Pologne - Italie 4-1 (2-0,1-0,1-1)
Le 22/12/1984 à Varsovie, Pologne - Italie 3-3 (1-0,1-1,1-2)
Le 28/12/1984 à Budapest, Hongrie - Bulgarie 4-2 (1-1,3-0,0-1)
Le 28/12/1984 à Jyväskylä, Finlande - Pologne 7-1 (1-1,2-0,4-0)
Le 29/12/1984 à Jászberény, Hongrie - Bulgarie 2-1 (0-0,1-0,1-1)
Le 29/12/1984 à Joensuu, Finlande - Pologne 5-3 (2-0,1-3,2-0)
Le 08/01/1985 à Weißwasser, Allemagne de l'est - URSS 1-4 (1-1,0-2,0-1) 
Le 09/01/1985 à Berlin-est, Allemagne de l'est - URSS 1-9 (0-1,0-5,1-3)

 

Magyar-Nemzet-Cup (du 7 au 9 janvier 1985 à Budapest, Hongrie)

France - Danemark 8-1 (0-1,5-0,3-0)
Hongrie - Yougoslavie 6-5 (2-2,3-0,1-3)
France - Yougoslavie 5-1 (2-0,3-0,0-1)
Hongrie - Danemark 6-3 (3-2,2-1,1-0)
Yougoslavie - Danemark 5-3 (1-0,2-1,2-2)
Hongrie - France 3-8 (2-1,1-2,0-5)

Classement : 1 France 6, 2 Hongrie 4, 3 Yougoslavie 2, 4 Danemark 0.

 

Tournoi de Bucarest (Roumanie, du 5 au 7 février 1985)

France - Bulgarie 8-1 (2-1,4-0,2-0)
Roumanie - Tchécoslovaquie juniors 3-4
Tchécoslovaquie juniors - France 7-3 (4-1,0-1,3-1)
Roumanie - Bulgarie 6-1
Bulgarie - Tchécoslovaquie juniors
Roumanie - France 5-7 (1-3,1-3,3-1)

Classement : 1 Tchécoslovaquie 20 ans 6, 2 France 4, 3 Roumanie 2, 4 Bulgarie 0.

 

Le 16/02/1985 à Prague, Tchécoslovaquie - Finlande 6-8 (4-2,1-5,1-1)
Le 17/02/1985 à Príbram, Tchécoslovaquie - Finlande 5-1 (2-0,2-1,1-0)

 

Spartakiades (du 23 février au 3 mars 1985 à Minsk, URSS)

Allemagne de l'est B - Hongrie 10-1 (2-1,5-0,3-0)
Roumanie - Bulgarie 7-2 (1-1,3-1,3-0)
Hongrie - Roumanie 4-3 (1-2,3-1,0-0)
Allemagne de l'est B - Bulgarie 8-1 (5-0,2-1,1-0)
Hongrie - Bulgarie 5-3 (0-3,3-0,2-1)
Romanie - Allemagne de l'est B 6-2

Classement : 1 RDA B 4, 2 Roumanie 4, 3. Hongrie 4, 4 Bulgarie 0.

Demi-finales

URSS militaires - Roumanie
Tchécoslovaquie militaires - Allemagne de l'est B

Match pour la troisième place

Roumanie - Allemagne de l'est B 6-3 (2-1,4-2,0-0)

Finale

URSS militaires - Tchécoslovaquie militaires 6-2 (3-1,1-0,2-1)

 

Coupe de l'Alaska (5, 6, 8 et 9 mars 1985 à Fairbanks, États-Unis)

Autriche - Pays-Bas 4-3 (0-1,1-1,3-1)
Japon bat Alaska Gold Kings
Alaska Golden Kings bat Pays-Bas
Autriche - Japon 2-2 (0-2,2-0,0-0)
Japon - Pays-Bas 6-4
Alaska Golden Kings - Autriche 0-8 (0-3,0-2,0-3)

Finale

Autriche - Japon 10-4 (0-0,2-3,8-1)

 

Pondus Cup (du 8 au 10 mars 1985 à Hørsholm, Danemark)

Danemark - Hongrie 3-2 (1-2,1-0,1-0)
Norvège - Hongrie 7-3 (3-1,2-1,2-1)
Danemark - Norvège 5-5

 

Le 11/03/1985 à Côme, Italie - Yougoslavie 8-2 (3-0,4-1,1-1)
Le 12/03/1985 à Varèse, Italie - Yougoslavie 5-2 (2-1,1-1,2-0)
Le 12/03/1985 à Köping, Suède - Suisse 5-2 (2-0,0-1,3-1)
Le 12/03/1985 à Varsovie, Pologne - Hongrie 9-4 (3-0,3-3,3-1)
Le 13/03/1985 à Varsovie, Pologne - Hongrie 14-0 (6-0,3-0,5-0)
Le 16/03/1985 à Salzbourg, Autriche - Japon 4-3 (2-1,1-1,1-1)
Le 17/03/1985 à Alleghe, Italie - Norvège 2-4 (1-0,1-1,0-3)
Le 18/03/1985 à Bressanone, Italie - Norvège 8-4 (1-2,4-1,3-1)
Le 18/03/1985 à Grindelwald, Suisse - Japon 5-1 (2-0,1-1,2-0)
Le 27/03/1985 à Moscou, URSS - Allemagne de l'est 10-0 (3-0,3-0,4-0)
Le 28/03/1985 à Moscou, URSS - Allemagne de l'est 9-0 (2-0,3-0,4-0)
Le 01/04/1985 à Francfort, Allemagne de l'ouest - Suède 4-5 (0-1,1-0,3-4)
Le 02/04/1985 à Pori, Finlande - URSS 2-6 (0-2,1-1,1-3)
Le 03/04/1985 à Berlin-ouest, Allemagne de l'ouest - Suède 2-5 (1-0,0-2,1-3)
Le 03/04/1985 à Helsinki, Finlande - URSS 3-8 (2-3,0-3,1-2)
Le 05/04/1985 à Prague, Tchécoslovaquie - Suède 4-2 (2-1,2-0,0-1)
Le 06/04/1985 à Pardubice, Tchécoslovaquie - Suède 2-4 (0-0,1-0,1-4)
Le 07/04/1985 à Rosenheim, Allemagne de l'ouest - URSS 1-8 (1-2,0-2,0-4)
Le 08/04/1985 à Munich, Allemagne de l'ouest - URSS 3-3 (1-2,1-1,1-0)
Le 10/04/1985 à Benešov, Tchécoslovaquie - Allemagne de l'est 12-3 (4-0,7-1,1-2)
Le 10/04/1985 à Kouvola, Finlande - Canada 5-3 (1-1,3-1,1-1)
Le 11/04/1985 à Tábor, Tchécoslovaquie - Allemagne de l'est 11-1 (2-0,7-1,2-0)
Le 11/04/1985 à Tampere, Finlande - Canada 4-1 (1-0,2-1,1-0)
Le 12/04/1985 à Malmö, Suède - Canada 1-5 (1-3,0-0,0-2)
Le 12/04/1985 à Augsbourg, Allemagne de l'ouest - États-Unis 7-6 (1-2,5-3,1-1) 
Le 13/04/1985 à Kaufbeuren, Allemagne de l'ouest - États-Unis 3-8 (0-3,3-1,0-4)
Le 14/04/1985 à Prague, Tchécoslovaquie - Canada 6-2 (2-2,3-0,1-0)

Le 8 avril à Munich, l'Allemagne arrache le nul à l'URSS pour la première fois de son histoire, grâce à un but égalisateur de Franz Reindl à cinq minutes de la fin. Le héros du match est le gardien "Beppo" Schlickenrieder, moins à son affaire ensuite lors du deuxième match amical contre les États-Unis. Troisième portier dans la hiérarchie allemande derrière Friesen et De Raaf, il n'ira pas aux championnats du monde.

 

Championnats du monde 1985

 

 

La saison précédente (1983/84)

La saison suivante (1985/86)

 

Retour aux archives