Matches internationaux 1979/80

 

Le 03/09/1979 à Tilburg, Pays-Bas - États-Unis 1-8
Le 04/09/1979 à Ceské Budejovice, Tchécoslovaquie - Allemagne de l'est 9-3 (3-1,2-1,4-1) 
[Zlaty klas]
Le 05/09/1979 à La Haye, Pays-Bas - États-Unis 4-11

 

Pohár Rudého Práva (du 8 au 13 septembre 1979 à Prague, Tchécoslovaquie)

8 septembre
URSS - Canada 5-3 (1-1,3-1,1-1)
Tchécoslovaquie - Suède 3-0 (1-0,0-0,2-0)
9 septembre
URSS - Finlande 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Suède - Canada 2-0 (1-0,1-0,0-0)
10 septembre
Tchécoslovaquie - Finlande 6-4 (2-0,1-1,3-3)
11 septembre
Suède - URSS 2-8 (1-1,0-4,1-3)
Tchécoslovaquie - Canada 9-2 (2-0,3-2,4-0)
12 septembre
Suède - Finlande 3-4 (1-1,1-2,1-1)
13 septembre
Tchécoslovaquie - URSS 4-6 (0-1,4-2,0-3)
Canada - Finlande 3-1 (1-1,1-0,1-0)

Classement : 1 URSS 8, 2 Tchécoslovaquie 6, 3 Suède 2, 4 Canada 2, 5 Finlande 2.

Meilleur marqueur : Aleksandr Golikov (URSS), 7 points (2 buts et 5 assists).

Le jeune retraité canadien Bobby Orr et le plus vieux défenseur soviétique Ivan Tregubov lancent le tournoi du journal tchèque Rudé Právo en donnant le coup d'envoi symbolique de la rencontre URSS-Canada devant les 5000 spectateurs de la patinoire de Holesovice.

 

Tournoi d'Écosse (du 28 au 30 septembre 1979 à Kirkcaldy, Grande-Bretagne)

Écosse - Espagne 5-4 (2-1,2-2,1-1)
Angleterre - Belgique 15-2 (4-1,4-1,7-0)
Écosse - Belgique 8-0 (3-0,1-0,4-0)
Angleterre - Espagne 5-5 (2-1,2-2,1-2)
Espagne - Belgique 14-4 (7-0,3-3,4-1)
Écosse - Angleterre 6-2 (3-0,0-2,3-0)

Classement : 1 Écosse 6, 2 Espagne 3, 3 Angleterre 3, 4 Belgique 0.

Meilleurs joueurs : John Pullar (G, Écosse), Alberto Serrano (D, Espagne), Lawrie Lovell (A, Écosse).

 

Le 02/10/1979 à Oslo, Norvège - Pays-Bas 3-1
Le 03/10/1979 à Oslo, Norvège - Pays-Bas 3-4

Le 01/11/1979 à Heerenveen, Pays-Bas - Allemagne de l'est 3-3
Le 07/11/1979 à Helsinki, Finlande - Suède 2-3 (1-0,1-1,0-2)
Le 08/11/1979 à Oulu, Finlande - Suède 2-0 (0-0,2-0,0-0)
Le 09/11/1979 à Lausanne, Suisse - Italie 11-3 (5-0,0-3,6-0)
Le 10/11/1979 à Sierre, Suisse - Italie 4-2 (1-0,3-1,0-1)
Le 22/11/1979 à Calgary, Canada - États-Unis 7-6
Le 24/11/1979 à Calgary, Canada - États-Unis 6-2
Le 25/11/1979 à Edmonton, Canada - États-Unis 4-3
Le 28/11/1979 à Asnières, France - Hongrie 5-5 (2-2,2-3,1-0)
Le 29/11/1979 à Caen, France - Hongrie 4-4 (4-0,0-2,0-2)
Le 29/11/1979 à Assen, Pays-Bas - Danemark 6-3
Le 01/12/1979 à Bolzano, Italie - Yougoslavie 4-3 (2-0,1-3,1-0)
Le 02/12/1979 à Brunico, Italie - Yougoslavie 2-0 (1-0,0-0,1-0)
Le 10/12/1979 à Oslo, Norvège - Chine 8-5
Le 11/12/1979 à Oslo, Norvège - Chine 3-2 (1-1,1-1,1-0)
Le 11/12/1979 à Helsinki, Finlande - Tchécoslovaquie 4-9 (0-3,1-2,3-4)
Le 12/12/1979 à Berlin-est, Allemagne de l'est - Pologne 4-3
Le 13/12/1979 à Tampere, Finlande - Tchécoslovaquie 2-3 (0-0,2-2,0-1)
Le 13/12/1979 à Weißwasser, Allemagne de l'est - Pologne 1-0 (0-0,1-0,0-0)
Le 14/12/1979 à Århus, Danemark - Chine 14-6
Le 16/12/1979 à Hørsholm, Danemark - Chine 5-2

 

Tournoi des Izvestia (du 16 au 21 décembre 1979 à Moscou, URSS)

16 décembre
URSS - Suède 5-1 (0-1,3-0,2-0)
Tchécoslovaquie - Canada 10-1 (5-1,1-0,4-0)
17 décembre
Tchécoslovaquie - Finlande 4-4 (1-3,2-0,1-1)
Suède - Canada 7-2 (0-0,5-1,2-1)
18 décembre
URSS - Finlande 6-3 (1-1,1-1,4-1)
19 décembre
Tchécoslovaquie - Suède 6-1 (3-0,3-1,0-0)
URSS - Canada 5-2 (1-0,2-1,2-1)
20 décembre
Suède - Finlande 2-4 (1-1,0-1,1-2)
21 décembre
Tchécoslovaquie - URSS 2-3 (2-2,0-1,0-0)
Canada - Finlande 0-0 (0-0,0-0,0-0)

Classement : 1 URSS 8, 2 Tchécoslovaquie 5, 3 Finlande 4, 4 Suède 2, 5 Canada 1.

Meilleur marqueur : Vladimir Martinec (Tchécoslovaquie), 8 points (4 buts et 4 assists).

Meilleurs joueurs : Antero Kivelä (G, Finlande), Vassili Pervukhin (D, URSS), Vladimir Martinec (A, Tchécoslovaquie).

 

Tournoi aux Pays-Bas (du 27 au 29 décembre 1979 à Tilburg, La Haye et Enschede)

Norvège - Allemagne de l'ouest B 3-3 (0-2,2-1,1-0)
Pays-Bas - Autriche 2-1 (1-0,1-0,0-1)
Autriche - Norvège 3-3 (1-0,2-1,0-2)
Pays-Bas - Allemagne de l'ouest B 4-2 (1-0,1-1,2-1)
Allemagne de l'ouest B - Autriche 3-2 (1-2,1-0,1-0)
Pays-Bas - Norvège 3-3 (1-2,1-0,1-1)

Classement : 1 Pays-Bas 5, 2 Norvège 3 (0), 3 RFA B 3 (-1), 4 Autriche 1.

Meilleur marqueur : Manfred Wolf (RFA B), 6 points (5 buts et 1 assist).

 

Le 28/12/1979 à Savonlinna, Finlande - Pologne 7-3
Le 29/12/1979 à Kuopio, Finlande - Pologne 8-2 (1-1,2-1,5-0)
Le 03/01/1980 à Mannheim, Allemagne de l'ouest - Tchécoslovaquie 1-3 (0-2,1-0,0-1)
Le 05/01/1980 à Munich, Allemagne de l'ouest - Tchécoslovaquie 4-4 (1-1,2-1,1-2)

 

Super Challenge (du 11 au 13 janvier 1980 à Tokyo, Japon)

Japon - URSS B 2-7
URSS B - Canada 6-3
Japon - Canada 0-1

Classement : 1 URSS B 4, 2 Canada 2, 3 Japon 0.

 

Magyar Nemzet Kupa (du 15 au 17 janvier 1980 à Budapest, Hongrie)

Italie - Yougoslavie 4-3 (2-1,1-2,1-0)
Hongrie - France 7-5 (2-0,2-1,4-4)
Italie - France 5-2 (2-0,2-1,1-1)
Hongrie - Yougoslavie 4-4
France - Yougoslavie 5-2 (0-0,4-0,1-2)
Hongrie - Italie 4-6 (1-3,0-0,3-3) [à Székesfehérvár]

Classement : 1 Italie 6, 2 Hongrie 3, 3 France 2, 4 Yougoslavie 1.

 

Pondus Cup (1er, 2 et 4 février 1980 à Copenhague, Danemark)

Hongrie - Bulgarie 5-2
Danemark - Yougoslavie 2-10
Hongrie - Yougoslavie 3-2
Danemark - Bulgarie 9-0
Yougoslavie - Bulgarie 11-1
Danemark - Hongrie 7-3

Classement : 1 Yougoslavie 4, 2 Hongrie 4, 3 Danemark 4, 4 Bulgarie 0.

Meilleurs marqueurs : Carsten Nielsen (Danemark) et Petar Klemenc (Yougoslavie), 6 points (4 buts et 2 assists).

 

Le 30/01/1980 à Garmisch-Partenkirchen, Allemagne de l'ouest - URSS 4-7 (0-3,3-0,1-4)
Le 31/01/1980 à Krefeld, Allemagne de l'ouest - URSS 2-4 (2-2,0-2,0-0)
Le 02/02/1980 à Calgary, Canada - Tchécoslovaquie 6-3 (0-0,3-1,3-2)
Le 08/02/1980 à Montréal, Canada - Tchécoslovaquie 1-5 (0-4,1-1,0-0)
Le 09/02/1980 à New York, États-Unis - URSS 3-10 (0-4,1-2,2-4)

 

Jeux Olympiques 1980

 

Le 01/03/1980 à Arosa, Suisse - Allemagne de l'est 8-3 (2-0,2-1,4-2)
Le 02/03/1980 à Kreuzlingen, Suisse - Allemagne de l'est 6-9 (1-3,4-2,1-4)

 

Trophée Thayer Tutt (du 8 au 16 mars 1980 à Ljubljana)

Cette compétition, qui porte le nom d'un ancien président de l'IIHF, est organisée pour les équipes qui n'ont pas la chance de participer aux Jeux Olympiques. Elle est organisée en Yougoslavie à l'occasion du cinquantième anniversaire du hockey sur glace dans ce pays, mais se déroule dans une ambiance particulière, car le chef de l'état, le Maréchal Tito, est mourant.

Groupe A

8 mars
Italie - Autriche 4-4 (1-0,3-4,0-0)
Yougoslavie - Chine 3-3 (0-1,1-2,2-0)
9 mars
Bulgarie - Chine 2-7 (1-2,0-3,1-2)
Yougoslavie - Autriche 9-2 (5-1,2-1,2-0)
10 mars
Italie - Bulgarie 3-4 (2-1,0-2,1-1)
11 mars
Chine - Autriche 5-7 (1-2,3-3,1-2)
Yougoslavie - Italie 4-4 (2-2,2-2,0-0)
12 mars
Yougoslavie - Bulgarie 9-4 (5-1,4-2,0-1)
13 mars
Italie - Chine 4-4 (2-1,1-2,1-1)
Bulgarie - Autriche 0-8 (0-0,0-2,0-6)

Classement : 1 Yougoslavie 6, 2 Autriche 5, 3 Chine 4, 4 Italie 3, 5 Bulgarie 2.

Groupe B

8 mars
Allemagne de l'est - Danemark 15-3 (4-0,6-2,5-1)
Suisse - Hongrie 9-3 (3-2,2-1,4-0)
9 mars
Danemark - France 2-3 (1-0,1-1,0-2)
Allemagne de l'est - Hongrie 12-1 (4-0,5-0,3-1)
10 mars
France - Suisse 5-12 (1-6,1-3,3-3)
11 mars
Danemark - Hongrie 5-5 (2-1,3-3,0-1)
Suisse - Allemagne de l'est 4-2 (1-0,2-0,1-2)
12 mars
Allemagne de l'est - France 20-0 (4-0,12-0,4-0)
13 mars
Suisse - Danemark 3-2 (1-0,1-2,1-0)
Hongrie - France 8-3 (1-0,2-1,5-2)

Classement : 1 Suisse 8, 2 RDA 6, 3 Hongrie 3, 4 France 2, 5 Danemark 1.

 

Poule finale (15 et 16 mars)

Rappel : Yougoslavie - Autriche 9-2
         Suisse - Allemagne de l'est 4-2
Suisse - Autriche 4-0 (2-0,1-0,1-0)
Yougoslavie - Allemagne de l'est 1-3 (0-1,0-2,1-0)
Autriche - Allemagne de l'est 1-7 (0-1,0-4,1-2)
Yougoslavie - Suisse 3-3 (1-1,0-0,2-2)

Classement : 1 Suisse 5, 2 RDA 4, 3 Yougoslavie 3, 4 Autriche 0.

La Suisse remporte le trophée Thayer Tutt.

Poule pour la cinquième place (15 et 16 mars)

Rappel : Italie - Chine 4-4
         Hongrie - France 8-3
France - Chine 9-3 (1-2,5-1,3-0)
Italie - Hongrie 7-0 (1-0,3-0,3-0)
France - Italie 4-10 (3-4,0-3,1-3)
Hongrie - Chine 6-2 (0-2,4-0,2-0)

Classement : 1 Italie 5, 2 Hongrie 4, 3 France 2, 4 Chine 1.

Meilleurs marqueurs

                             B  A Pts
1 Jürgen Franke        RDA   5  7  12
  Steve Cupolo         ITA   5  7  12
3 Friedheim Bogelsack  RDA   9  2  11
4 Gerhard Müller       RDA   5  5  10
5 Rudolf Konig         AUT   4  6  10
6 André Peloffy        FRA   7  2   9

Équipe-type : Olivier Anken (SUI) ; Rick Cunningham (AUT) - Dietmar Peters (RDA) ; Bernhard Neininger (SUI) - Jürgen Franke (RDA) - Guido Lindemann (SUI).

Avec seulement deux jours de préparation et une équipe peu motivée où les vedettes de chaque club pensent avoir leur place assurée sans faire d'efforts, la France termine avant-dernière de ce tournoi, et Philippe Rey, le joueur qui a le plus de talent, prend sa retraite internationale. Seul point positif, alors que les gardiens étaient jusqu'ici considérés comme le gros point faible du hockey français, Daniel Maric semble maintenant s'ajuster au niveau international. Par contre, à force d'engueuler les joueurs à chaque fois qu'ils reviennent sur le banc, l'entraîneur Zdenek Blaha fait peser un poids négatif sur les Français, qui perdent ainsi 4-10 leur dernier match contre l'Italie après avoir mené 3-0.

Mais c'est surtout lors du voyage du retour que le Tchèque dépasse les bornes. Il abrège l'escale prévue dans une auberge du Lac de Garde et fait rentrer le bus à son terminus de Gap, le point de ralliement habituel, plus tôt que prévu à deux heures du matin. Il rentre alors à son domicile et laisse les joueurs en plan dans la rue avec leurs bagages en pleine nuit, alors que la gare est fermée et que le premier train (pour Grenoble) ne part qu'à 4h45. Le capitaine Alain Vinard, gapençais d'origine, héberge ces "vagabonds" chez ses parents, mais certains joueurs se rendent alors au domicile de Blaha, bloquent sa sonnette avec du scotch et réveillent tout le voisinage en hurlant "Blaha démission !". Le rigoriste entraîneur tchèque ne démissionnera pas, mais la fédération l'enverra "au placard" le plus loin possible, en mission à Saint-Pierre-et-Miquelon.

 

 

Le 13/04/1980 à Kuopio, Finlande - Canada 8-2
Le 15/04/1980 à Hämeenlinna, Finlande - URSS 3-8 (2-5,1-1,0-2)
Le 16/04/1980 à Stockholm, Suède - Canada 5-2

 

GT Sweden Cup (du 18 au 24 avril 1980 à Göteborg, Suède)

Finlande - URSS 3-6 (1-5,0-0,2-1) [16 avril à Helsinki]
18 avril
Suède - URSS 2-7 (0-2,0-2,2-3)
19 avril
Tchécoslovaquie - Canada 6-1 (2-1,1-0,3-0)
20 avril 
URSS - Canada 4-1 (2-1,2-0,0-0)
Suède - Finlande 4-6 (0-1,3-2,1-3)
21 avril
URSS - Tchécoslovaquie 2-1 (0-0,1-1,1-0)
22 avril
Tchécoslovaquie - Finlande 5-2 (1-1,2-1,2-0)
Suède - Canada 6-2 (2-1,2-0,2-1)
23 avril
Finlande - Canada 4-4 (2-0,1-3,1-1)
24 avril
Suède - Tchécoslovaquie 4-3 (1-0,2-3,1-0)

Classement : 1 URSS 8, 2 Suède 4, 3 Tchécoslovaquie 4, 4 Finlande 3, 5 Canada 1.

Meilleur marqueur : Nikolaï Drozdetsky (URSS), 8 points (4 buts et 4 assists).

 

GB Open Challenge Cup (du 25 au 27 avril 1980 à Dundee, Grande-Bretagne)

Grande-Bretagne - Concordia University (CAN) 1-9 (1-5,0-1,0-3)
Pays-Bas - Esbjerg IK (DAN) 13-5 (5-3,6-1,2-1)
Grande-Bretagne - Pays-Bas 2-8 (0-0,0-4,2-4)
Concordia University (CAN) - Esbjerg IK (DAN) 8-0 (2-0,2-0,4-0)
Concordia University (CAN) - Pays-Bas 4-3 (1-1,1-1,2-1)
Grande-Bretagne - Esbjerg IK (DAN) 5-6 (1-1,1-4,3-1)

Classement : 1 Concordia University (CAN) 6, 2 Pays-Bas 4, 3 Esbjerg IK (DAN) 2, 4 Grande-Bretagne 0.

Meilleurs joueurs : Michael Geisterfer (G, Pays-Bas), Michel Blais (D, Concordia), Roy Halpin (A, Concordia).

 

 

La saison précédente (1978/79)

La saison suivante (1980/81)

 

Retour aux archives