Janvier 2002

 

01/01 Mondial juniors

Match de relégation : Belarus - France.

Quart de finale : Slovaquie - Suisse.

Quart de finale : Etats-Unis - Russie.

Quart de finale : Canada - Suède.

Quart de finale : Finlande - République Tchèque.

Interview d'Aram Kevorkian : Apregrave;s le match contre le Belarus (3-2), Aram Kevorkian parle de son expérience avec l'équipe de France des moins de 20 ans et de son futur à Rouen ou ailleurs.

01/01 Décès de Jacques Benoist

L'ancien arbitre international Jacques Benoist n'aura pas vu la nouvelle année. Le père de l'actuel arbitre d'Elite Jean-Christophe Benoist est décédé dans son lit à 74 ans ces jours derniers. C'est une nouvelle figure du hockey français qui nous quitte.

02/01 Mondial juniors

Demi-finale : Canada - Suisse.

Demi-finale : Finlande - Russie.

03/01 Mondial juniors : cruel dénouement pour les Bleuets

Match de relégation : Belarus - France.

04/01 La sélection française aux JO

Confiance a été donnée aux anciens avec le retour en match officiel pour Bonnard et la confirmation de Pourtanel en défense. Filippin, de même que les jeunes Pousset et Dermigny (finalement desservi par son périple suisse), ne sont pas retenus. Par rapport aux derniers championnats du monde, le retour des blessés (Briand, Barin et Ouellet) et l'arrivée des Rémois (Mortas et Zwikel) coûtent leur place aux naturalisés Vogin et Allard ainsi qu'à Laurent Gras. Le retour de Serge Poudrier n'aura finalement pas lieu.

Gardiens : Huet (Lugano), Lhenry (Mulhouse), Rolland (Grenoble).

Défenseurs : Amar (Mass Lowell, NCAA), Bachet (Reims), Bonnard (Grenoble), Carriou (Rouen), Dewolf (Amiens), Perez (Amiens), Pourtanel (Angers).

Attaquants : Aimonetto (Reims), Bachelet (Grenoble), Barin (Krefeld, ALL), Besse (Rouen), Bozon (Genève-Servette, SUI), Briand (Luleå, SUE), Meunier (Mass Lowell, NCAA), Mortas (Reims), Ouellet (Anglet), F. et M. Rozenthal (Björklöven, SUE), Treille (Mass Lowell, NCAA), Zwikel (Reims).

04/01 Mondial juniors : une finale grandiose

Finale : Russie - Canada.

Match pour le bronze : Finlande - Suisse.

04/01 Elite : match avancé

Compte-rendu de match : Amiens - Rouen.

05/01 Retour sur le tournoi du Mont-Blanc

De retour de République Tchèque et de la couverture live du Mondial juniors, je vous propose un petit retour sur le tournoi du Mont-Blanc avec un compte-rendu des trois matches des Bleus.

Compte-rendu de match : France - Slovénie.

Compte-rendu de match : France - Sélection Mestis (FIN).

Compte-rendu de match : France - Spartak Moscou (RUS).

05/01 Elite : Reims manque de reprise

Compte-rendu de match : Reims - Mulhouse.

Compte-rendu de match : Grenoble - Anglet.

05/01 Division 1 : la revanche de Besançon

Compte-rendu de match : Strasbourg - Briançon.

Le match aller, en ouverture de la saison, s'était transformé en cauchemar pour Besançon, battu 12-1 et finalement forfait par manque de joueurs avec une licence en règle après une expulsion. Il tenait particulièrement au cur des Séquanes de prendre leur revanche au match retour, ce qu'ils ont fait en s'imposant 3-2 à Dijon. C'est une très mauvaise affaire pour le club bourguignon, qui laissent s'échapper le co-leader Villard-de-Lans, vainqueur 9-3 de Cergy. D'autres équipes ont redémarré fort, Nantes (9-3 devant Clermont) et Tours (3-2 à Epinal) notamment. Les équipes en dessous de la barre de qualification passent désormais la vitesse supérieure pour tenter le tout pour le tout : outre Briançon, Dunkerque a gagné 6-1 à Gap et, dans ce contexte, le match nul entre Megève et Saint-Gervais équivaut à un point de perdu pour les deux équipes. Les résultats.

05/01 Division 2 : Brest gagne sur tous les tableaux

Après que sa réclamation quant aux forfaits infligés pour défaut de licence de Potapov a été déclarée recevable par le CNOSF, ce qui aboutira à une réunion de conciliation dans une dizaine de jours, Brest est également sorti gagnant sur la glace en écrasant son principal rival Asnières 11-2. Les Franciliens devront se concentrer sur la préservation de la deuxième place, aidés en cela par la contre-performance de Limoges, qui a concédé le nul 6-6 face au Vésinet après avoir été mené 1-5. Cherbourg entretient l'espoir par une victoire 8-5 dans le derby normand contre Le Havre.

En poule sud, Annecy évolue encore en demi-teinte comme avant les fêtes en concédant le nul à domicile devant Avignon (5-5) dans un match marqué par cinq expulsions. Derrière, la défaite de Toulouse devant Chambéry (2-3) ouvre grand la porte à Chamonix, qui a renversé la partie dans le dernier tiers pour battre un des ses principaux rivaux, Nice (3-1 avec un dernier but dans la cage vide), et qui est désormais favori pour la deuxième place. Les résultats.

 05/01 Division 3 : les choses sérieuses commencent

Après une première phase en poules géographiques sans grand relief (surtout dans l'est où il y avait trois qualifiés pour trois places), la deuxième partie de la saison de division 3, qui commençait ce soir, s'annonce plus prometteuse. On a ainsi pu assister à une belle rencontre entre les successeurs des deux disparus de l'élite, Yerres/Viry et Caen (5-6). Les résultats de division 3.

06/01 Juniors : deuxième phase dans le sud

Dans un championnat junior "élite" assez bancal, la zone sud attaque également sa deuxième phase avec six équipes qualifiées : Grenoble, Villard-de-Lans, Briançon, Saint-Gervais, Gap et Chamonix. La poule nord poursuit elle son cours avec le probable futur champion Amiens qui écrase tout sur son passage. Les résultats juniors.

07/01 Coupe de France : deuxième tour

Le découpage géographique a abouti à d'alléchants derbys, même si l'on assistera à aucune rencontre entre équipes d'élite. Parmi les plus attractifs, la rencontre entre deux clubs ambitieux, Besançon et Mulhouse, un derby de la Loire entre Nantes et Angers, et surtout un prometteur derby de l'Isère entre Villard-de-Lans et Grenoble, qui devrait être inversé à la demande des Ours du Vercors afin de pouvoir jouer la rencontre devant un public plus nombreux et avec une meilleure assistance à Grenoble. Le match le plus déséquilibré verra s'opposer Cergy et Rouen, alors que Saint-Gervais et Clermont-Ferrand seront les deux seules équipes de division 1 à s'affronter. La Coupe de France.

Pronostics :

Nantes 15 % - Angers 85 % et Tours 15 % - Anglet 85 %.

Villard-de-Lans 15 % - Grenoble 95 % et Saint-Gervais 55 % - Clermont-Ferrand 45 %.

Strasbourg 10 % - Reims 90 % et Besançon 15 % - Mulhouse 85 %.

Cergy 1 % - Rouen 99 % et Dijon 10 % - Amiens 90 %.

07/01 Suisse : trois sur trois

Par rapport à ses rivaux Zurich et Lugano, le CP Berne ne voulait pas être en reste. Après sa décision de remplacer Riccardo Fuhrer par Kent Ruhnke (qui avait conduit Zurich au titre en 2000... avant d'être "remercié", mais pas dans le sens où il l'espérait), on en est arrivé à une situation assez symptomatique des murs de la LNA. Les trois clubs les plus riches se sont en effet séparés de leur entraîneur : Lugano avec Bilyaetdinov, Zurich avec Huras (le successeur de Ruhnke, lui aussi auréolé d'un titre et lui aussi limogé), et maintenant Berne. Dans le même temps, certains clubs recrutent un quatrième étranger pour la fin de saison : Rapperswil, qui se raccroche à de très minces espoirs de play-offs a engagé l'ancien international russe Oleg Belov (28 ans, Jönköping) alors que Fribourg-Gottéron a acquis les services du défenseur norvégien Anders Myrvold. Les résultats et comptes-rendus suisses.

08/01 Elite : le championnat à un tournant ?

Compte-rendu de match : Reims - Angers.

Compte-rendu de match : Rouen - Grenoble.

08/01 Italie : Bolzano stoppé

Après voir raté la finale pour la première fois depuis près d'une décennie, Bolzano semblait destiné à rentrer dans le rang cette année. Mais, après un début de saison en demi-teinte, l'arrivée du nouvel entraîneur Tom Coolen a transfiguré l'équipe qui a enchaîné une série de six succès durant les fêtes et a pris une première place qui ne semblait plus de voir échapper à Asiago. Mais les champions en titre, qui restait sur quatre défaites en six matches, se sont vengés de la meilleure des manières lors du choc de la soirée contre Bolzano. Préféré à Siekkinen, le gardien international italien Günther Hell a encaissé six buts, alors que son homologue François Gravel, ancien gardien de l'équipe de France, qui rentrait tout juste de blessure, a réalisé son troisième blanchissage de la saison. Cette victoire 6-0 permet à Asiago de revenir à deux points de Bolzano. Mais la division des points qui s'appliquera à la fin de la deuxième phase (et uniquement pour les matches du deuxième aller-retour) rend le classement assez aléatoire.

On l'a bien vu après une première division des points, que doit beaucoup regretter Renon. L'équipe-surprise du début de saison, qui a vécu un moment historique en atteignant la finale de la coupe, n'arrête plus depuis d'accumuler les revers (treize consécutifs). Désormais scotché en fond de cale, Renon a assisté en spectateur à la remontée de Merano (dont l'attaquant Stefan Figliuzzi a été opéré avec succès du ménisque ce soir), qui recolle désormais au gros du peloton. Celui-ci est désormais mené par Milan, qui a au mieux préparé la finale de Coupe Continentale à venir ce week-end en gagnant à Vipiteno, toujours aussi irrégulier malgré un énième changement (le défenseur finlandais Tuomo Khyä a été le troisième joueur licencié, remplacé par l'Américain Sean O'Brien). Les Lombards ont ainsi pris la troisième place à leur adversaire du jour, mais le classement est si serré que cet honneur est très fragile.

11/01 Les JO sans Forsberg

Peter Forsberg, qui avait repris l'entraînement avec Colorado pour pouvoir revenir à l'occasion des Jeux Olympiques, ne sera finalement pas du voyage, puisqu'une blessure à la cheville s'est réveillée. Une mauvaise nouvelle n'arrivant jamais seule, Pavel Bure (fracture de la min gauche) est lui aussi incertain. Côté français, on a appris que Laurent Meunier s'était fracturé l'omoplate gauche en heurtant du dos la balustrade, mais il devrait être rétabli à temps pour suivre la préparation olympique avec les Bleus.

12/01 Coupe Continentale : l'exploit milanais

Il n'y a pas que Lugano qui a été surpris par le jeu physique des Milanais : les Italiens ont réussi un nouvel exploit en battant le champion de Slovaquie, Zvolen, fort de ses internationaux Milo, Sechny ou Török, pour se qualifier pour la finale de Coupe Continentale. Ludek Krayzel avait bien ouvert le score, mais James Hiller lui répondait moins de trois minutes plus tard. Insam et Tomasello permettait aux Italiens de se détacher en deuxième période alors que Jason Muzzatti (photo) arrêtait toutes les tentatives slovaques. Une des clefs du succès milanais était sans aucun doute la discipline. Et quand elle connaissait une petite faille en milieu de dernier tiers, puisque De Angelis (tout juste recruté spécialement pour l'occasion) et Hiller étaient pénalisés pour "accrocher", le jeu de puissance slovaque était impuissant et se faisait même piéger par Patrice Lefebvre, qui s'échappait pour tuer le match en double infériorité. Pour sa part, Muzzatti ne cédait toujours rien, si ce n'est un but pour l'honneur de Rajcak à seize secondes de la sirène. Reste à franchir l'obstacle Zurich, tenant du titre, organisateur et favori, qui a battu le Jukurit Mikkeli 4-3. La Coupe Continentale.

12/01 Elite : regroupement avant le sprint final

Compte-rendu de match : Amiens - Reims.

Le regroupement pressenti depuis une semaine que les Flammes Bleues semblent éteintes s'est produit. Une fois que les points seront divisés par deux, Reims n'aura plus que deux points d'avance sur Amiens, Rouen, et peut-être Grenoble s'il gagne à Anglet lundi soir en match reporté.

12/01 Division 1 : l'honneur de Cergy

Compte-rendu de match : Strasbourg - Dijon.

Compte-rendu de match : Tours - Saint-Gervais.

Cergy a sorti un gros match défensif pour remporter sa première victoire de la saison contre Gap (2-1), la seule autre équipe à avoir abandonné ses espoirs de play-offs. Les lourdes défaites de Saint-Gervais à Tours (2-9), et, plus inattendu, de Dunkerque face à une équipe de Megève qui garde ainsi ses chances (2-7) sonnent comme autant de glas. Pourtant, leurs concurrents ont également réalisé de bien mauvaises affaires : Clermont a mené 1-0 face à Villard après la première période mais s'est finalement incliné 1-8 (dont un triplé de Mike Sylvia, nouveau renfort des Ours qui remplace Dominic Beaudin, forfait pour le reste de la saison), et a maintenant le chaud aux fesses pour la huitième place. Briançon, qui menait 3-0 face à Epinal, n'en a cependant pas pleinement profité, concédant le nul 3-3. Dans ces circonstances, le point ramené de Besançon par Nantes (2-2) peut s'avérer très précieux. Les résultats.

12/01 Division 2 : rien ne va plus à Annecy

Derrière Brest qui a battu son propre record à Cholet (victoire 24-2 !), Asnières affirme ses prétentions à la deuxième place en blanchissant Amnéville 7-0. Avec la défaite de Courbevoie à Garges (6-5), seules deux équipes peuvent maintenant lui disputer la place en demi-finales : Limoges et Neuilly-sur-Marne. Mais pour les Bisons, accrochés au Vésinet 3-3, cela passe par un improbable exploit à Brest la semaine prochaine.

En poule sud, les Chevaliers du Lac sont toujours à la recherche du jeu qu'ils produisaient en début d'année. Dans une spirale d'échec, ils ont été nettement défaits à Nice 6-1. Bonne affaire pour les Azuréens qui contestent la deuxième place, pour l'instant propriété de Chamonix, vainqueur 3-1 à Lyon d'un match difficile et important. Mais les prétendants sont encore nombreux dans ce groupe : Toulon, qui a battu Toulouse 5-2, Morzine, qui a écrasé Avignon 8-1, ou encore Chambéry, dont le match contre Vanoise a été reporté. La surfaceuse de la patinoire était en panne, mais on a malgré tout disputé un tiers-temps dans une ambiance déplorable avant de mettre fin à la galéjade. Les résultats.

12/01 Russie : Yaroslavl et Omsk dominent

Après un premier aller-retour, on retrouve parmi les meilleurs du championnat russe le Lokomotiv Yaroslavl et l'Avangard Omsk du duo tchèque Patera-Procházka, deux clubs qui sont au-dessus du lot jusqu'à présent et n'ont perdu que trois fois dans le temps réglementaire. Quant au CSKA Moscou, il a enfin mis fin à une incroyable série de vingt et un matches sans victoire en battant le Metallurg Magnitogorsk. Saura-t-il réagir pour éviter la descente comme l'avait fait le SKA Saint-Pétersbourg l'an passé ? Les résultats russes.

13/01 Coupe Continentale : logique respectée

Compte-rendu de la finale : Zurich - Milan.

13/01 Féminines : trop dur pour les Françaises

C'étaient deux matches amicaux ardus que l'équipe de France féminine devait disputer en Allemagne contre une équipe en pleine préparation olympique, qui devait se rattraper après neuf défaites de suite. Les Allemandes se sont ainsi logiquement imposées 5-1 et 6-3 et leur entraîneur Rainer Zittel a déclaré que son équipe avait retrouvé un niveau de jeu qu'on ne lui avait plus connu depuis longtemps. Les matches internationaux féminins.

13/01 Allemagne : Zach quitte Kassel

Mannheim a ponctué une série de treize victoires consécutives en prenant le commandement du championnat allemand de la façon la plus indiscutable qui soit, par une victoire nette et sans bavure contre le précédent leader Krefeld (7-2). L'objectif des Adler est désormais de gagner mardi à Francfort pour établir un record depuis la création de la DEL : 14 succès d'affilée.

Mais la nouvelle-choc du moment vient de Kassel, qui vient de se faire doubler par Düsseldorf et les Eisbären de Berlin et qui ne figure donc plus en position de qualifié pour les play-offs : en effet, l'entraîneur des Huskies et de l'équipe nationale, Hans Zach, a surpris son monde en annonçant qu'il quitterait le club à la fin de la saison après quatre années de bons et loyaux services, un bail suffisamment long pour lui donner envie de changer d'air vers un club qui vise le titre. La rumeur l'envoie déjà à Cologne (où l'entraîneur Lance Nethery est sur la sellette car le KEC n'a gagné qu'une fois lors des huit derniers matches) ou à Nuremberg. Il faut dire qu'il est convoité par toute l'Allemagne : à contre-courant de la tendance de l'époque, il a fait confiance à de jeunes Allemands, et sa politique a porté ses fruits en club (qui reste sur deux demi-finales) comme en sélection. L'excellent attaquant Daniel Kreutzer (22 ans), qui avait conditionné son avenir dans la Hesse à celui de Zach, devrait retourner dans son club formateur, Düsseldorf. Cela tombe mal pour Kassel, qui voulait jouer la carte de la continuité et venait juste de prolonger jusqu'en 2005 le contrat du manager Joe Gibbs, quelques semaines après une signature cruciale, celle du capitaine Tobias Abstreiter pour deux saisons supplémentaires. Les résultats allemands.

14/01 JO : Ouellet forfait

Après avoir raté les derniers Mondiaux, Robert Ouellet sera de nouveau forfait pour les Jeux Olympiques en raison d'une fracture à un poignet. Son remplaçant sera Laurent Gras (Amiens), dont le coéquipier Denis Perez s'est cassé un doigt. Malgré un arrêt de dix jours, cela ne remet pas en cause sa participation aux Jeux.

14/01 JO : la sélection suisse

Ralph Krueger n'avait délivré fin décembre qu'une sélection partielle, laissant six places encore à attribuer. La Suisse s'enflammait autour des derniers postes vacants, d'autant que des grands noms manquaient dans la première liste. L'effectif définitif continue de surprendre : en défense, Goran Bezina, l'ex-Fribourgeois d'origine croate, retenu par l'AHL, n'exaucera pas son vu de participer aux JO. C'est finalement Martin Höhener (Kloten) qui est le dernier repêché avec Julien Vauclair. Les Romands peuvent également regretter la non-sélection de David Jobin, et carrément s'arracher les cheveux en voyant la sélection en attaque. Reto von Arx, dont les relations avec Krueger sont conflictuelles, et qui avait été très énervé de ne pas avoir trouvé son nom dans la liste de décembre, a été finalement retenu, mais pas son coéquipier Michel Riesen, revenu comme lui d'Amérique du Nord à Davos en octobre. Leur compagnon Patrick Fischer a lui été comme prévu sélectionné. Les deux dernières places sont dévolues à Ivo Rüthemann (Berne) et Björn Christen (Davos), qui n'avait jamais joué de match international jusqu'ici ! On a ainsi un autre grand absent de marque : le percutant attaquant d'Ambrì-Piotta, Alain Demuth, qui fait sans doute les frais de la saison en dents de scie de son équipe alors qu'il a pourtant prouvé ses qualités en maintes occasions.

Gardiens : David Aebischer (Colorado, NHL), Martin Gerber (Färjestad, SUE), Lars Weibel (Davos). [Remplaçant en cas d'absence d'Aebischer : Marco Bührer (Berne)].

Défenseurs : Martin Höhener (Kloten), Olivier Keller (Lugano), Edgar Salis (Zurich), Mathias Seger (Zurich), Martin Steinegger (Berne), Mark Streit (Zurich), Patrick Sutter (Lugano), Julien Vauclair (Grand Rapids, AHL).

Attaquants : Jean-Jacques Aeschlimann (Lugano), Björn Christen (Davos), Flavien Conne (Lugano), Gian-Marco Crameri (Zurich), Patric Della Rossa (Zurich), Patrick Fischer (Davos), Sandy Jeannin (Lugano), Marcel Jenni (Färjestad, SUE), Martin Plüss (Kloten), André Rötheli (Lugano), Ivo Rüthemann (Berne), Reto von Arx (Davos).

Les autres adversaires de la France et de la Suisse en poule :

Belarus :

Gardiens : Sergueï Shabanov (Novokuznetsk, RUS), Andrei Mezin (Berlin Capitals, DEL), Leonid Fatikov (Togliatti, RUS).

Défenseurs : Oleg Khmyl (Togliatti, RUS), Oleg Romanov (Kärpät Oulu, FIN), Igor Matushkin (Oberhausen, ALL), Sergueï Erkovich (Novokuznetsk, RUS), Oleg Mikulchik (Voskresensk, RUS), Sergueï Stas (Augsbourg, DEL), Aleksandr Zhurik (Avangard Omsk, RUS), Vladimir Kopat (Severstal Cherepovets, RUS).

Attaquants : Aleksandr Andrievski (Oberhausen, ALL), Viktor Karachun (Wilhelmshaven, ALL), Vadim Bekbulatov (Podolsk, RUS), Andrei Kovalev (Oberhausen, ALL), Andrei Skabelka (Togliatti, RUS), Aleksei Kalyuzhny (Magnitogorsk, RUS), Oleg Antonenko (Novogorod, RUS), Andrei Rassolko (Severstal Cherepovets, RUS), Dmitry Starostenko (CSKA Moscou, RUS), Konstantin Koltsov (Kazan, RUS), Andrei Mikhalev (Regensburg, ALL), Dmitry Pankov (Novogorod, RUS).

Ukraine :

Gardiens : Konstyantin Simchuk (Fort Wayne, AHL), Igor Karpenko (Magnitogorsk, RUS), Vadym Seliverstov (Sokol Kiev).

Défenseurs : Vyacheslav Timchenko (Berkut Kiev), Sergii Klymentiev (Magnitogorsk, RUS), Oleg Polkovnikov (Dynamo Moskau, RUS), Aleksandr Savitskyy (Weisswasser, ALL), Yuriy Gunko (Kazan, RUS), Artem Ostroushko (Nizhnekamsk, RUS), Valeri Chiriaev (La Chaux-de-Fonds).

Attaquants : Vassili Bobrovnikov (Berkut Kiev), Evgueni Alipov (Berkut Kiev), Vadim Chakhraitchouk (Omsk, RUS), Ruslan Bechtchasny (Sokol Kiev), Artem Hnidenko (Berkut Kiev), Vitali Lytvynenko (Yaroslavl, RUS), Dmytro Markovskyy (Sokol Kiev), Konstyantin Butsenko (Sokol Kiev), Bogdan Savenko (Sokol Kiev), Roman Salnikov (Krylya Sovetov, RUS), Aleksandr Matvichuk (Perm, RUS), Oleg Synkov (Berkut Kiev), Konstyantin Kasyanchuk (Sokol Kiev).

14/01 Elite : contrat rempli pour Grenoble

Compte-rendu de match : Anglet - Grenoble.

Les points ont été divisés par deux après ce match, et voici donc le classement avant la dernière phase : 1 Reims 17, 2 Amiens 15, 3 Grenoble 15, 4 Rouen 15, 5 Angers 11, 6 Mulhouse 10, 7 Anglet 8.

15/01 République Tchèque : Pardubice gâche son retour

Pardubice était en train d'effectuer une superbe remontée après des victoires à Zlín (qui, perdant le contact avec la tête, a échangé le gardien international Vladimír Hudacel à Ceské Budejovice contre Michal Marík) et à Prague contre le Slavia. Ce dernier succès a été obtenu par un but décisif de Michal Tvrdik qui a trompé le gardien Roman Malek... de sa propre zone ! Mais son match nul concédé ce soir en match en retard contre Plzen lui fait perdre une bonne occasion de revenir à un point du Sparta Prague, toujours leader. Pardubice est plus que fourni au poste de gardien puisque le club dispose de deux internationaux depuis le retour des Etats-Unis de Duan Salfický, qui est désormais titulaire à tour de rôle avec Adam Svoboda. Signalons que les problèmes financiers du champion en titre Vsetín, neuvième et à la porte des play-offs, sont loin d'être réglés. La cure d'économies est indispensable, et, pour la nouvelle année, le club a vu partir deux internationaux slovaques, l'attaquant Lubomír Vaic (pour le Saipa Lappeenranta) et le défenseur Martin trbák (qui va enrichir la colonie d'étrangers du nouvel eldorado russe à Yaroslavl), ce que l'arrivée d'un autre défenseur slovaque, Patrik Luza (ex-Havírov) ne pourra pas compenser. Les résultats tchèques.

15/01 et 16/01 Elite : égalité à quatre !

Compte-rendu de match : Rouen - Mulhouse.

Compte-rendu de match : Amiens - Angers.

Compte-rendu de match : Grenoble - Reims.

16/01 Pays-Bas : dixième coupe pour Heerenveen

Compte-rendu de la finale de Coupe des Pays-Bas : Tilburg - Heerenveen.

18/01 Ambrì-Piotta : l'urgence

Quatre clubs sont dans le collimateur de la ligue suisse pour n'avoir pas présenté de documents prouvant leur capacité à poursuivre leurs activités l'an prochain : Ambrì-Piotta, Coire, Langnau et Olten. Si la situation de Coire semble très délicate, celle d'Ambrì ne l'est pas moins. Si le club a trouvé les bons étrangers pour l'avenir et vient de prolonger le contrat de Vlaák, sa situation financière est inextricable : les dettes se montent à 9 millions de francs suisses (plus de 5 millions d'euros), partagées entre la SA qui gère l'équipe professionnelle et l'Association ! Les négociations avec l'investisseur écossais Tom Stewart sont désormais arrêtées, les dirigeants léventins se lassant du manque de respect des échéances fixées. Ne voyant toujours rien venir, ils préfèrent se concentrer sur l'urgence et laisser le groupe Stewart se replier sur une nouvelle cible, La Chaux-de-Fonds. Ils viennent ainsi de lancer un appel à l'aide pour Ambrì, publiant les montants exacts et la répartition de la dette ainsi qu'un plan d'assainissement. Après une première phase de réduction budgétaire, une deuxième est lancée qui prévoit une souscription publique destinée à récolter entre 2 millions et 2 millions et demi de francs suisses. Un groupe de travail est chargé d'étudier d'autres solutions, comme une augmentation des rentrées de la publicité, du merchandising, des sponsors, etc... Lorsque les comptes de la SA seront assainis (urgence pour ne pas être dans l'incapacité de rembourser un des créditeurs), une troisième phase s'occupera de l'Association, à travers un soutien à long terme des communes de la région, et une renégociation de la dette auprès des banques.

19/01 Elite : Reims arrête l'hémorragie

Compte-rendu de match : Mulhouse - Amiens.

Les Rémois ont remporté leur premier succès de l'année en battant la lanterne rouge Anglet 4-0. Mais Grenoble continue de suivre un rythme de champion en s'imposant 5-2 à Angers. Les résultats.

19/01 Division 1 : Megève et St-Ger s'accrochent

Ce sont les équipes savoyardes qui ont fait la meilleure affaire dans la course aux play-offs : Saint-Gervais a peut-être définitivement écarté Dunkerque (des Corsaires qui finiront le championnat à quatre défenseurs après la fracture de la mâchoire de Vincent Lacaes tombé face contre glace) de la course (7-5) alors que Megève a remporté une victoire difficile mais capitale contre Cergy sur ce même score. Ces succès sont d'autant plus importants que les rivaux directs ont chuté : logiquement pour Briançon face à l'attaque de feu dijonnaise (7-3) et pour Nantes contre des Tourangeaux devenus inarrêtables (2-5), mais de façon beaucoup plus surprenante pour Clermont-Ferrand, qui a dû rendre les armes (5-3) à Gap, qui signe là une belle réaction d'orgueil après sa défaite de la semaine passée à Cergy. Les résultats.

19/01 Division 2 : Annecy rejoint

Brest poursuit sa balade en écrasant un de ses principaux rivaux, Neuilly-sur-Marne (8-2). Asnières a pour sa part réalisé une très importante opération en arrachant la victoire 8-7 à Courbevoie, gardant ses distances sur les chasseurs Limoges et Neuilly.

En poule sud, Annecy a encore été déconfit, et sur sa propre glace par Vanoise (4-7). Les Savoyards sont désormais en grand danger puisque Chamonix est revenu à hauteur et que Nice, vainqueur 3-0 à Avignon, n'est plus qu'à deux points. Derrière, six équipes se tiennent en deux points, menées par Toulouse, vainqueur 4-1 de Morzine. Les résultats.

19/01 Italie : Fin de la deuxième phase

Comme en France, on divise les points du championnat italien après la deuxième phase. La différence est que l'on avait déjà effectué cette opération à la première phase, et qu'on vient de la répéter uniquement avec les matches disputés depuis ! On a ainsi joué un aller-retour avec un "vrai-faux classement" où certaines victoires valaient plus que d'autres alors qu'elles auraient le même poids au final... Ce qui est sûr, c'est qu'Asiago a repris la tête après une éclatante victoire 4-0 sur la glace de Bolzano. Les résultats italiens.

20/01 Suède : l'AIK coule

L'AIK Stockholm a fait une très mauvaise affaire ce soir en s'inclinant à domicile contre Linköping, son rival direct pour le maintien, sur qui il compte désormais quatre points de retard. Ce match était pourtant le premier de Tommy Sandlin, 58 ans, qui avait conduit la Suède au titre de champion du monde en 1987). Il avait remplacé l'entraîneur Kari Jalonen licencié deux jours auparavant. Actuellement onzième, l'AIK devrait dans l'état actuel des choses disputer les Kvalserien (fatales à Leksand l'an passé) pour conserver sa place en Elitserien.

A Luleå, le club d'Arnaud Briand, huitième et dernier qualifié pour les quarts de finale, on fête le capitaine Roger Åkerström, qui est devenu jeudi le recordman du nombre de rencontres jouées en Elitserien. Avec 716 matches, il devance les 715 unités de la légende de Djurgården, Jens Öhling, qui a pris sa retraite en 1998. Si la lutte est féroce en bas de tableau, Färjestad se promène toujours et fait un véritable cavalier seul en tête. Les résultats suédois.

20/01 Allemagne : Düsseldorf revit

Mannheim a finalement établi son record de DEL à quinze victoires consécutives, série interrompue ce soir par une défaite à domicile contre les Eisbären de Berlin, désormais entraînés par Pierre Pagé, de retour aux affaires après plus d'un an d'attente depuis son licenciement d'Ambrì. Il a en effet remplacé au cours de la semaine Uli Egen, ainsi remercié d'avoir ramené les Berlinois dans les huit premiers, et dont les sept victoires d'affilée avaient été complètement oubliées lorsqu'elles furent suivies de quatre défaites consécutives. C'est le septième changement d'entraîneur cette saison en DEL.

Alors qu'Essen, toujours miné par les problèmes financiers, sombre en fin de classement, l'équipe du moment est Düsseldorf, qui reste sur cinq victoires, et qui, surtout, est passé devant les grands rivaux de Cologne. Un des plus grands clubs de l'histoire du hockey allemand est cette fois bel et bien de retour sur le devant de la scène, mais doit encore se consolider financièrement et est en pourparlers avec divers sponsors. Signalons par ailleurs que la DEL a décidé dans son assemblée générale de poursuivre sa réduction du nombre d'étrangers (objectif : 10 d'ici 2006) en passant de 14 à 13 l'an prochain. Les résultats allemands.

21/01 Öhlund averti

Le défenseur suédois Mattias Öhlund n'a pas été suspendu mais a reçu un "sévère avertissement" de l'IIHF. Les contrôles anti-dopage diligentés sur les futurs participants aux Jeux Olympiques avaient révélé chez lui la présence d'Acetazolomide. Il s'est en effet avéré que le médecin canadien Mark Aubry lui avait prescrit du Diamox pour son il droit, qui avait été opéré à cause d'une blessure datant de 1999 qui lui avait fait perdre une partie de ses capacités visuelles.

23/01 JO : remplacements

Le remplaçant de Peter Forsberg dans l'équipe olympique suédois est connu : Kristian Huselius et Fredrik Modin étaient sur les rangs, mais c'est Michael Nylander qui a pris le dernier ticket. Remplacement de dernière minute également dans la formation finlandaise : Ville Peltonen (Jokerit Helsinki) a été blessé à l'épaule dans un match contre l'Ilves et sa saison est terminée. En conséquence, Niklas Hagman des Florida Panthers a été appelé en renfort. Il a immédiatement déclaré vouloir porter le n16 durant les Jeux en hommage à Peltonen.

23/01 Servette, refuge des bannis de Lugano

Les joueurs jugés indésirables par Jim Koleff se retrouvent tous au Genève-Servette : après Gaétan Voisard, à qui l'on avait fait comprendre qu'il ne serait plus que le septième défenseur, c'est Chris Lindberg, cinquième roue du carrosse des étrangers de Lugano, qui rejoint son ancien coéquipier Philippe Bozon.

26/01 Division 1 : plus disputé que jamais

Compte-rendu de match : Strasbourg - Megève.

Compte-rendu de match : Epinal - Dijon.

Compte-rendu d'un match qui a fait parler : Tours - Villard-de-Lans.

La lutte pour les play-offs est plus intense chaque semaine : les bonnes affaires du jour sont pour Nantes, qui a ramené le nul de Briançon, et pour une équipe de Clermont en plein doute, qui a obtenu une victoire salvatrice face à Saint-Gervais (2-0). La grande forme actuelle de Megève redistribue complètement les cartes, et personne ne perd espoir, même pas Dunkerque, qui a conservé ses petites chances en gagnant 4-3 à Cergy. Les résultats.

26/01 Division 2 : le derby de Savoie

Compte-rendu de match : Chambéry - Annecy.

Si en poule nord les leaders se sont imposés sans rien changer au classement, toujours favorable à Brest et Asnières, la lutte est de plus en plus serrée en poule sud où Chamonix (vainqueur 2-0 à Toulon) et Nice (3-1 contre Bordeaux) ont encore gagné. Signalons la défaite à domicile de Lyon contre la lanterne rouge Avignon (2-4). Les résultats.

Retrouvez également tous les résultats de division 3, poule finale ouest et poule finale est.

27/01 Suisse : fin de la saison régulière

Depuis sa défaite à Fribourg jeudi en match en retard, les chances de Lausanne d'atteindre les play-offs étaient minces. Mais le LHC est remonté de 1-4 à 5-4 contre Coire, puis a gagné 4-3 à Kloten (vainqueur à Berne la veille). Mais la solidarité romande n'a pas joué et Fribourg a été défait à domicile 0-3 par Berne, qui a ainsi pu conserver sa huitième place tant convoitée. Lausanne devra donc disputer un barrage de maintien contre Coire, pas gagné d'avance car l'équipe des Grisons a nettement progressé au cours du mois de janvier. Les résultats. Quant aux play-offs, ils promettent quelques belles affiches. Les pronostics :

Davos 75 % / Berne 25 %.

Lugano 75 % / Zoug 25 %.

Fribourg-Gottéron 55 % / Kloten 45 %.

Ambrì-Piotta 40 % / Zurich SC 60 %.

Barrages de maintien, premier tour : Lausanne 70 % / Coire 30 % et Langnau 55 % / Rapperswil 45 %.

28/01 Equipe de France

L'équipe de France joue ce soir contre l'Université du Minnesota le premier match se sa préparation olympique. Afin d'éviter toute blessure, le staff tricolore s'est mis d'accord avec ses adversaires pour que les charges contre la bande soient bannies. De plus, les Bleus évolueront sans les convalescents Perez et Meunier. Comme les six joueurs évoluant en Suède, en Suisse et en Allemagne sont toujours retenus par leurs championnats, l'équipe de France a fait appel à cinq remplaçants pour cette préparation : Pousset (Reims), Carrara (Reims), Maréchal (Anglet), Y. Sadoun (Reims) et Coqueux (Mulhouse).

28/01 JO : confiance suédoise et effectif allemand

La Suède a pleine confiance dans le jeu offensif de Hardy Nilsson (qui ne mettra pas en place son système "torpedo" en 1-2-2 aux jeux, faute de temps pour que les joueurs s'y habituent et en maîtrisent les rouages) et a prolongé son contrat d'un an jusqu'en 2006. Voilà qui devrait mettre un terme aux espoirs de Cologne où la rumeur l'annonçait.

De plus, l'Allemagne a annoncé son effectif olympique. Pour ce qui est des joueurs évoluant en NHL, Sascha Goc et Uwe Krupp, qui n'auraient rien apporté de plus, n'ont pas été retenus. Jochen Hecht viendra peut-être si l'Allemagne se qualifie, mais il ne disputera finalement aucune rencontre du tour préliminaire. Edmonton voulait bien le libérer pour un des matches mais cela l'aurait obligé à prendre deux avions en deux jours de marathon aérien aller-retour et il y aurait sans doute laissé trop de forces pour pouvoir être compétitif. Marco Sturm devrait être là pour le premier match, et Olaf Kölzig pourrait débarquer pour le dernier match ; il éjecterait dans ces cas-là un des trois autres gardiens.

Gardiens : Marc Seliger (Nuremberg), Christian Künast (Munich), Robert Müller (Mannheim) [+ Olaf Kölzig, Washington Capitals, NHL].

Défenseurs : Jörg Mayr (Cologne), Christian Ehrhoff (Krefeld), Mirko Lüdemann, (Cologne), Christoph Schubert (Munich), Andreas Renz, (Cologne), Daniel Kunce (Krefeld), Dennis Seidenberg (Mannheim).

Attaquants : Marcel Goc (Schwenningen), Wayne Hynes (Mannheim), Andreas Loth (Kassel), Marco Sturm (San José, NHL), Stefan Ustorf (Mannheim), Martin Reichel (Nuremberg), Daniel Kreutzer (Kassel), Tobias Abstreiter (Kassel), Len Soccio (Hanovre), Klaus Kathan (Kassel), Mark MacKay (Schwenningen), Jan Benda (AK Bars Kazan, RUS), Andreas Morczinietz (Augsbourg).

28/01 Les Bleus battus

Après neuf minutes de jeu, Nick Angell répond à l'ouverture du score de Nicolas Pousset et la fin du tiers se transforme en calvaire pour les Français et Patrick Rolland qui encaisse trois nouveaux buts. Dès lors, l'Université du Minnesota se replie en défense et ne réagit que par contre-attaques, accentuant encore par deux fois son avance, avant que Guillaume Besse ne sauve l'honneur dans le dernier tiers pour une lourde défaite finale 2-6. Deuxième match demain contre l'Université du Wisconsin.

29/01 Coupe de France : surprises !

Compte-rendu de match : Rouen - Cergy.

Compte-rendu de match : Tours - Anglet.

Contrairement à ce qui s'était produit il y a deux ans, les huitièmes de Coupe de France ont réservé leur lot de surprises : Amiens a été surpris à Dijon (4-3) et Anglet a été dominé à Tours. Si les Picards étaient privés de trois joueurs partis avec l'équipe de France et n'ont pas su tromper l'excellent Frantisek Neckar, les Angloys n'avaient pas beaucoup plus d'absents (Smidriak, Ouellet, Maréchal) que leurs hôtes, privés de Lefrançois et Goldman suspendus après le match extrêmement tendu contre Villard. Grenoble n'a fait la différence qu'au troisième tiers devant Villard-de-Lans (2-0). Dans le match entre formations de division 1, Clermont-Ferrand a renversé la vapeur pour aller s'imposer 7-5 à Saint-Gervais. En tout cas, une chose est sûre : les équipes d'élite qui joueront demain sont prévenus qu'elles ne devront pas se relâcher, notamment celles qui ont avoué faire de la Coupe de France un de leurs objectifs majeurs, comme Mulhouse.

29/01 Les Bleus se reprennent

L'équipe de France a fait match nul 2-2 contre l'Université du Wisconsin, Coqueux et Marcos répondant à un doublé de Davyduke.

29/01 Retour sur le Mondial juniors

Après les explications de la contre-performance de l'équipe organisatrice, on clôt les championnats du monde des moins de 20 ans avec un dernier article qui fait le bilan des jeunes Français, avec leur entraîneur Dave Henderson.

30/01 Allemagne : ça s'agite

Rebondissements à gogo en DEL sur le plan des transferts : la piste Nilsson éteinte, Cologne a finalement engagé Hans Zach pour remplacer l'an prochain Rick Chernomaz (qui a pris l'intérim de Lance Nethery, finalement licencié samedi), deux semaines après l'annonce de la décision de l'entraîneur national allemand de quitter Kassel. Plus fort encore, le KEC lui a adjoint au poste de manager Gerhard Brunner, en provenance directe des grands rivaux de Düsseldorf (avec qui Zach avait d'ailleurs remporté trois titres au début des années 90, soit dit en passant). Nouveau coup de poignard pour les supporters du DEG qui ont justement vu Cologne venir s'imposer 3-0 à la Brehmstraße dimanche pour la dernière rencontre avant la trêve. Le rideau se ferme ainsi sur une lutte au couteau puisque cinq clubs (Augsbourg, Düsseldorf, Cologne, les Eisbären Berlin et Kassel) se tiennent en quatre points et qu'un d'eux devra dire adieu aux play-offs.

En perdition depuis que sa série de victoires s'est interrompue (quatre défaites de suite et Munich est passé devant en gagnant son match en retard à Francfort), Mannheim a réussi un gros coup en engageant avec effet immédiat le petit prodige Marcel Goc, qui venait de gagner son billet dans l'effectif olympique malgré un début de saison catastrophique (il faut dire qu'il a remonté la pente depuis le Mondial B des moins de 20 ans). Schwenningen a même abandonné toute velléité de récupérer les compensations financières en cas de départ du joueur pour la NHL... Tous les résultats allemands.

30/01 Coupe de France : et ça continue...

Compte-rendu de match : Strasbourg - Reims.

Les équipes de division 1 seront en majorité en quarts de finale de la Coupe de France. Quel renversement de tendance par rapport à ce qui s'était passé il y a deux ans, où elles avaient toutes été éliminées d'entrée. Mulhouse, où pourtant seul Coqueux était retenu avec les Bleus, a été dominé à Besançon 7-5. Finalement, seul le derby de l'ouest a qualifié un club d'élite, Angers, vainqueur 9-5 à Nantes. Les résultats.

Anecdotes et citations

Vous trouverez ici la nouvelle livrée d'anecdotes et de petites phrases, estampillée janvier 2002.

 Top/Flop

Retrouve les clubs européens en forme ou en crise avec le Top/Flop de janvier.

 

 

Le mois précédent (décembre 2001)

Le mois suivant (février 2002)