Coupe Canada 1984

 

La compétition se déroule à Calgary, Edmonton, Halifax, Montréal, London, Vancouver (Canada) et Buffalo (États-Unis).

Premier tour (1er, 4, 6, 8 et 10 septembre 1984)

Suède - États-Unis 1-7 (0-2,1-2,0-3)
Canada - Allemagne de l'ouest 7-2 (3-0,2-1,2-1)
URSS - Tchécoslovaquie 3-0 (0-0,1-0,2-0) (le 2 septembre)

Canada - États-Unis 4-4 (2-1,2-1,0-2) (le 3 septembre)
URSS - Suède 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Tchécoslovaquie - Allemagne de l'ouest 4-4 (0-3,3-1,1-0)

URSS - Allemagne de l'ouest 8-1 (0-0,3-0,5-1)
États-Unis - Tchécoslovaquie 3-2 (1-1,2-0,0-1)
Suède - Canada 4-2 (1-1,2-0,1-1)

Suède - Allemagne de l'ouest 4-2 (1-0,1-2,2-0)
Tchécoslovaquie - Canada 2-7 (0-4,1-2,1-1)
URSS - États-Unis 2-1 (1-0,1-1,0-0)

Suède - Tchécoslovaquie 4-2 (0-2,2-0,2-0)
Canada - URSS 3-6 (2-2,0-2,1-2)
États-Unis - Allemagne de l'ouest 6-4 (2-2,2-0,2-2)

Classement

                   Pts   V  N  D    BP-BC  Diff
1 URSS              10   5  0  0    22-7   +15
2 États-Unis         7   3  1  1    21-13  +8
3 Suède              6   3  0  2    15-16  -1
4 Canada             5   2  1  2    23-18  +5
5 Tchécoslovaquie    1   0  1  4    10-21  -11
6 RFA                1   0  1  4    13-29  -16

Deux villes importantes ont de nouveau été exclues de l'organisation de la Coupe Canada, Toronto parce que le directeur de la patinoire, l'octogénaire Harold Ballard, s'est refusé catégoriquement à accueillir les Soviétiques, et Québec parce que le public y est considéré comme trop chauvin et intéressé seulement par son club, les Nordiques. Pour autant, les affluences ne sont pas exceptionnelles pour ce premier tour, les résultats moyens du Canada y étant pour beaucoup. Le public se réserve pour les play-offs, et il a déjà l'eau à la bouche quand se dessine la demi-finale. Seulement quatrième, le Canada se dresse en effet sur la route de l'URSS, invaincue et impériale.

 

Demi-finales (12 et 13 septembre 1984 à Edmonton et Calgary)

Suède - États-Unis 9-2 (4-0,2-0,3-2)
Canada - URSS 3-2 a.p. (0-0,1-0,1-2,1-0)

La Suède ne fait qu'une bouchée des États-Unis, et l'impressionnant Håkan Loob marque trois buts contre l'équipe entraînée par Bob Johnson, son coach à Calgary. Mais le public canadien n'attend que le grand défi face à l'URSS. Pas habitués aux play-offs, les Soviétiques découvrent que leurs performances du premier tour sont désormais inutiles face à des Canadiens qui font soudain preuve d'un grand esprit d'équipe. Le Canada tient bon grâce au gardien Pete Peeters et arrache l'égalisation par Doug Wilson à cinq minutes de la fin. Ce sera donc une prolongation, chose également inconnue en URSS, et c'est Mike Bossy qui devient le héros national en marquant le but la victoire après treize minutes.

 

Finale (16 et 18 septembre 1984 à Calgary et Edmonton)

Canada - Suède 5-2 (2-1,1-0,2-1)
Canada - Suède 6-5 (5-1,1-3,0-1)

L'essentiel étant de battre l'ennemi juré, la grande équipe d'URSS, le public canadien considère la finale contre les Suédois comme une formalité. Pas très respectueux envers des adversaires qui ne sont jamais ridicules, sauf au début du deuxième match où ils sont menés 5-0 avant de relever la tête. Le Canada s'impose quand même logiquement, emmené par Wayne Gretzky. La star des New York Islanders, Bryan Trottier, ne figure pas dans cette formation car il possède la double nationalité et a choisi de représenter les États-Unis. En revanche, on retrouve un nom surprenant dans cette équipe canadienne : celui de Peter Stastny, le Tchécoslovaque qui avait fui le régime de son pays quelques années plus tôt.

 

Meilleurs marqueurs

                          MJ   B  A Pts
 1 Wayne Gretzky     CAN   8   5  7  12
 2 Michel Goulet     CAN   8   5  6  11
 3 Paul Coffey       CAN   8   3  8  11
   Kent Nilsson      SUE   8   3  8  11
 5 Håkan Loob        SUE   8   6  4  10
 6 Mike Bossy        CAN   8   5  4   9
 7 John Tonelli      CAN   8   3  6   9
 8 Rick Middleton    CAN   8   4  4   8 
 9 Vladimir Krutov   URS   6   3  5   8
10 Sergueï Makarov   URS   6   6  1   7

Équipe-type : Vladimir Myshkin (URSS) ; Paul Coffey (CAN) - Rod Langway (USA) ; John Tonelli (CAN) - Wayne Gretzky (CAN) - Sergueï Makarov (URSS).

 

 

La Coupe Canada précédente (1981)

La Coupe Canada suivante (1987)

 

Retour aux archives