Présentation des championnats du monde 2013

 

La dernière fois que la saison de NHL avait été raccourcie par un lock-out, c'était en 1995 et certains effets secondaires s'étaient peut-être fait sentir aux championnats du monde : l'équipe de France avait atteint le seul quart de finale de son histoire, en battant le Canada au passage, et la Finlande avait obtenu sa première médaille d'or. Faut-il donc s'attendre à pareille révolution cette année ?

Le retard pris par la saison NHL fait certes que les équipes ne peuvent utiliser que les joueurs des 14 équipes éliminés des play-offs, alors qu'habituellement elles piochent dans 22, voire 26, des 30 formations de NHL. Mais de manière peut-être contre-intuitive, ce handicap affecte surtout les deux pays co-organisateurs (Suède et Finlande), privés de leurs joueurs-clés, et pas du tout le Canada, qui peut compter la majorité de ses stars offensives, au point de faire figure de favori pour détrôner la Russie. Une vraie surprise, ce n'est pas quelque chose que l'on peut anticiper : alors, laissons faire la magie du sport...

Un point de règlement très important : comme le Bélarus est protégé en tant que prochain pays organisateur, ce sont les deux moins bien classés des deux groupes cumulés qui seront relégués. Cela pourrait être par exemple la France et l'Autriche, situés dans le même groupe ! Il est donc important pour toutes les équipes d'amasser le plus de points possibles, et pas uniquement de battre un adversaire donné.

 

 

Groupe de Stockholm

 

Les trois éliminations de suite en quart de finale doivent être lavées, si possible dans un bain d'or. Cette équipe du Canada ne doit pas connaître l'échec, pas après avoir rassemblé autant de grands noms en attaque. En plus d'habitués comme les frères Staal, le rapide Matt Duchene ou le buteur d'exception Steven Stamkos, deux nouveaux sont particulièrement attendus. Claude Giroux est entré dans le cercle fermé des superstars l'an passé en finissant troisième marqueur de la NHL. L'ailier fort Taylor Hall est en train de franchir ce palier vers l'élite du hockey, il a dépassé le point par match cette année.

Les passes de Giroux et la vitesse de Hall seront de nouveaux atouts majeurs pour le Team Canada. En plus, hormis les jeunes qui ont été assignés en AHL, plusieurs internationaux ont passé le début de saison en Europe et seront donc peu dépaysés sur une grande glace. Cet effectif offensif impressionne, et peut aussi compter sur des attaquants défensifs comme Andrew Ladd et Ryan O'Reilly, très responsables défensivement mais également capables de marquer.

Dans une époque où il n'y a plus de gardien canadien dominant, les portiers sont des hommes en forme : Dubnyk, déjà vu en championnat du monde, a ainsi effectué sa meilleure saison avec le dixième meilleur pourcentage d'arrêts de NHL, et est accompagné de la révélation de l'année dernière Mike Smith.

Seule la défense pourrait poser question. Hockey Canada n'a en effet pas sélectionné Shea Weber en raison... du coût de l'assurance ! Rappelons en effet que Weber dispose d'un contrat astronomique de 110 millions de dollars (sur 14 ans) que les Nashville Predators ont dû consentir pour contrecarrer l'offre agressive de Philadelphie. Brian Campbell est donc le meneur des lignes arrières, mais il s'agit de son début - très tardif - en équipe nationale, à 33 ans. Son style très propre, qui lui a valu le trophée Lady Byng de joueur le plus gentleman de la ligue l'an passé, paraît pourtant adapté au jeu international. Il sera probablement l'arme fatale en jeu de puissance, avec le jeune Justin Schultz qui développe des qualités similaires. T.J. Brodie sera le troisième défenseur offensif, celui qui a chaussé les patins de Bouwmeester lorsque celui-ci a été échangé par Calgary.

En ce qui concerne la défense pure, on peut compter sur l'impact physique de Brenden Dillon, qui bénéficiera de la présence de son "mentor" Stéphane Robidas (le vétéran l'a même hébergé deux mois dans sa famille en début d'année), et de Luke Schenn. Ce dernier devra faire oublier sa contre-performance de l'an dernier s'il veut continuer sa route sous le maillot du Team Canada. Le septième défenseur Jay Harrison est un joueur appliqué et volontaire, mais sans grand potentiel. Il ne faut pas oublier que le staff canadien a gardé des places en réserve et qu'il ajoutera sûrement au moins un défenseur important en cours de tournoi. Si l'on tient compte de ses atouts dans la manche, le Canada est donc un légitime favori.

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                               MJ   Moy.     %
34 GARNETT Michael       186  95  25/11/1982  Traktor Chelyabinsk    KHL   61   2,06   92,7%
40 DUBNYK Devan          198  95  04/05/1986  Edmonton Oilers        NHL   38   2,57   92,1%
41 SMITH Mike            190  99  22/03/1982  Phoenix Coyotes        NHL   34   2,58   91,0%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
 3 ROBIDAS Stéphane      180  87  03/03/1977  Dallas Stars           NHL   48    1  12   13    56'
 5 DILLON Brenden        191 103  13/11/1990  Texas Stars            AHL   37    3  11   14    45'
                                              Dallas Stars           NHL   48    3   5    8    65'
 7 BRODIE T.J.           185  83  07/06/1990  Abbotsford Heat        AHL   35    1  19   20    22'
                                              Calgary Flames         NHL   47    2  12   14     8'
19 SCHULTZ Justin        188  84  06/07/1990  Oklahoma City Barons   AHL   34   18  30   48     6'
                                              Edmonton Oilers        NHL   48    8  19   27     8'
22 SCHENN Luke           188 106  02/11/1989  Philadelphia Flyers    NHL   47    3   8   11    34'
44 HARRISON Jay          193  95  03/11/1982  Carolina Hurricanes    NHL   47    3   7   10    51'
51 CAMPBELL Brian        182  86  23/05/1979  Florida Panthers       NHL   48    8  19   27    12'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
 4 HALL Taylor           185  89  14/11/1991  Oklahoma City Barons   AHL   26   14  20   34    33'
                                              Edmonton Oilers        NHL   45   16  34   50    33'
 9 DUCHENE Matt          180  92  16/01/1991  Frölunda Göteborg     SUE-1  19    4  10   14    12'
                                              Ambrì-Piotta          SUI-1   4    2   3    5     2'
                                              Colorado Avalanche     NHL   47   17  26   43    12'
11 STAAL Jordan          193  99  10/09/1988  Carolina Hurricanes    NHL   48   10  21   31    32'
12 STAAL Eric            193  93  29/10/1984  Carolina Hurricanes    NHL   48   18  35   53    54'
14 EBERLE Jordan         180  82  15/05/1990  Oklahoma City Barons   AHL   34   25  26   51    10'
                                              Edmonton Oilers        NHL   48   16  21   37    16'
16 LADD Andrew           188  90  12/12/1985  Winnipeg Jets          NHL   48   18  28   46    22'
17 SIMMONDS Wayne        188  82  26/08/1988  ETC Crimmitschau      ALL-2   9    4  10   14    35'
                                              HC Liberec            TCH-1   6    4   2    6    16'
                                              Philadelphia Flyers    NHL   45   15  17   32    82'
24 READ Matt             178  84  14/06/1986  Philadelphia Flyers    NHL   42   11  13   24     2'
28 GIROUX Claude         180  78  12/01/1988  Eisbären Berlin       ALL-1   9    4  15   19     6'
                                              Philadelphia Flyers    NHL   48   13  34   47    22'
53 SKINNER Jeff          179  88  16/05/1992  Carolina Hurricanes    NHL   42   13  11   24    26'
90 O'REILLY Ryan         183  91  07/02/1991  Metal. Magnitogorsk    KHL   12    5   5   10     2'
                                              Colorado Avalanche     NHL   29    6  14   20     4'
91 STAMKOS Steven        184  84  07/02/1990  Tampa Bay Lightning    NHL   48   28  29   57    32'

Trois places ouvertes

Absents notables : Shea Weber (D, coût de l'assurance), Mark Giordano (D, refus), Dion Phaneuf (D, play-offs NHL), Duncan Keith (D, play-offs NHL), Jay Bouwmeester (D, play-offs NHL), P.K. Subban (D, play-offs NHL), Drew Doughty (D, play-offs NHL), Martin Saint-Louis (A, refus), Sidney Crosby (A, play-offs NHL), Rick Nash (A, play-offs NHL), John Tavares (A, play-offs NHL), Corey Perry (A, play-offs NHL), Ryan Getzlaf (A, play-offs NHL), Jonathan Toews (A, play-offs NHL).

 

 

L'an passé, la Suède s'était bardée de stars NHL et avait connu une immense déception en étant éliminée en quart de finale. Ses dernières finales (2006 et 2011), la Tre Kronor les avait obtenues avec des équipes essentiellement composées de joueurs évoluant en Europe. Mais aujourd'hui qu'énormément de hockeyeurs suédois ont franchi l'Atlantique, est-ce encore possible ? Contrairement à l'an passé, la Suède a cette fois réussi une très bonne préparation en avril et veut y croire.

Si pas mal d'éléments étaient indisponibles, Pär Mårts a surpris en ne daignant pas inviter Adam Larsson, le grand espoir de la défense, ni Magnus Pääjärvi, qui avait laissé des souvenirs émus en championnat du monde mais qui a malheureusement plus régressé que progressé depuis son départ en NHL.

Le résultat est une défense très inhabituelle, où seul Staffan Kronwall a déjà participé à un championnat du monde. Si un Johan Fransson, frustré à répétition par son absence des listes définitives, attendait cette consécration depuis longtemps, Pär Mårts a sorti beaucoup de noms de son chapeau au dernier moment : le rugueux Daniel Rahimi, l'ex-universitaire Erik Gustafsson, voire le vétéran Elias Fälth qui avait certes été brièvement testé il y a deux ans.

En attaque, Oscar Lindberg se retrouve propulsé comme premier centre, aux côtés de son coéquipier à Skellefteå Jimmie Ericsson. Une sacrée responsabilité à l'âge du 21 ans dans un championnat du monde à domicile où la pression du public sera forte (les premières rencontres de la Tre Kronor afficheront complet, a-t-on précisé par communiqué de presse après la polémique de l'an passé sur le prix des billets).

Les Suédois les plus connus sont encore les attaquants physiques (Lundqvist, Thörnberg, Jämtin) qui confèrent à cette sélection un profil assez défensif, que ne démentent pas les nombreux arrières réputés avant tout pour la protection de leur enclave (Kronwall, Tallinder, Granberg et Rahimi). Même si elle a moins de talent pur que d'habitude (et que les Canadiens ou les Tchèques), la Suède peut donc développer d'autres atouts pour s'imposer.

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
 1 ENROTH Jhonas         181  82  25/06/1988  Almtuna IS          SUE-2   14   2,31   91,7%
                                              Buffalo Sabres       NHL    12   2,60   91,9%
35 MARKSTRÖM Jakob       198  89  31/01/1990  San Antonio Rampage  AHL    33   2,65   92,0%
                                              Florida Panthers     NHL    23   3,22   90,1%
   GUSTAFSSON Johan      188  92  28/02/1992  Luleå HF            SUE-1   48   1,80   93,0%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 2 GUSTAFSSON Erik       179  91  15/12/1988  Adirondack Phantoms  AHL    39    5  17   22    37'
                                              Philadelphia Flyers  NHL    27    3   5    8     2'
 4 KRONWALL Staffan      194 101  10/09/1982  Lokomotiv Yaroslavl  KHL    56   13  16   29    16'
 7 TALLINDER Henrik      191  95  10/01/1979  New Jersey Devils    NHL    25    1   3    4    10'
 8 GRANBERG Petter       190  95  27/08/1992  Skellefteå          SUE-1   26    0   2    2    14'
10 FRANSSON Johan        187  88  18/02/1985  Luleå HF            SUE-1   70    3  18   21    18'
16 VIKLUND Tobias        181  88  08/05/1986  AIK Solna           SUE-1   53    2  11   13    28'
33 FÄLTH Elias           176  79  30/03/1981  HV 71 Jönköping     SUE-1   53    6  21   27    24'
48 RAHIMI Daniel         190  98  28/04/1987  Linköping           SUE-1   65    0   6    6    66'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
11 HJALMARSSON Simon     183  74  01/02/1989  Linköping           SUE-1   65   17  37   54    18'
12 PETTERSSON Fredrik    178  83  10/06/1987  Donbass Donetsk      KHL    51    7   6   13    47'
15 LINDBERG Oscar        183  86  29/10/1991  Skellefteå          SUE-1   68   21  33   54    70'
19 JÄRNKROK Calle        183  80  25/09/1991  Brynäs Gävle        SUE-1   57   13  29   42    12'
                                              Grand Rapids Griff.  AHL     9    0   3    3     0'
20 LUNDQVIST Joel        185  91  02/03/1982  Frölunda Göteborg   SUE-1   61   15  24   39    63'
21 ERIKSSON Loui         186  85  17/07/1985  HC Davos            SUI-1    7    3   3    6     0'
                                              Dallas Stars         NHL    48   12  17   29     8'
23 PERSSON Niklas        188  93  26/03/1979  CSKA Moscou          KHL    49    8  11   19    18'
27 ERICSSON Jimmie       188  92  22/02/1980  Skellefteå          SUE-1   58   11  29   40    32'
28 AXELSSON Dick         191  93  25/04/1987  Frölunda Göteborg   SUE-1   51   10  18   28    81'
44 DANIELSSON Nicklas    184  83  07/12/1984  SC Berne            SUI-1   23    4   4    8    10'
                                              Lev Prague           KHL    20    7   9   16    30'
67 THÖRNBERG Martin      183  91  06/08/1983  Torpedo N. Novgorod  KHL    54   27  12   39    36'
91 JÄMTIN Andreas        183  88  04/05/1983  Linköping / HV71    SUE-1   51   10  15   25   123'
92 LANDESKOG Gabriel     185  93  23/11/1992  Djurgården          SUE-1   17    6   8   14    32' 
                                              Colorado Avalanche   NHL    36    9   8   17    22'

Les joueurs en italique sont réservistes et pourraient être remplacés par d'autres renforts de NHL. Il reste aussi une place libre.

Absents notables : Henrik Lundqvist (G, play-offs NHL), Niklas Kronwall (D, play-offs NHL), Erik Karlsson (D, play-offs NHL), Niklas Hjalmarsson (D, play-offs NHL), Alexander Edler (D, play-offs NHL), Adam Larsson (D, choix du sélectionneur), Viktor Hedman (D, blessé), Niklas Grossmann (D, commotion), Oliver Ekman-Larsson (D, cheville), Tobias Enström (D, dos), David Rundblad (D, choix du sélectionneur), Henrik Zetterberg (A, play-offs NHL), Johan Franzen (A, play-offs NHL), Jacob Silfverberg (A, play-offs NHL), Niklas Bäckström (play-offs NHL), Henrik et Daniel Sedin (A, play-offs NHL), Marcus Krüger (A, play-offs NHL), Mikael Backlund (A, bloqué par Calgary après examen médical), Magnus Pääjärvi (A, choix du sélectionneur), Linus Omark (A, choix du sélectionneur).

 

 

Comme le Canada, la République Tchèque est sur une série, mais pour elle il s'agit d'une bonne série : cela fait trois ans qu'elle est sur le podium. Un résultat appréciable pour un pays dont tous les indicateurs ne sont pas au vert, et dont les stars majeures sont aux portes de la retraite.

Il n'y a pas de superstars, mais il y a des joueurs solides. La question parfois préoccupante du gardien ne semble pas gênante cette année avec l'habitué Ondrej Pavelec et le convaincant Alexander Salak. Les défenseurs sont physiques et solides dans leur zone, mais ce qui manque à la République Tchèque, c'est toujours un vrai chef d'orchestre à la ligne bleue. Le seul qui corresponde encore au profil, c'est le vétéran Marek Zidlicky, que le sélectionneur Alois Hadamczik s'évertue à convaincre de venir, mais qui ne veut pas risquer de blessure car il est en fin de contrat. Dans tous les cas, Zidlicky a 36 ans, et le manque de défenseurs offensifs reste le souci majeur des Tchèques dans les années à venir.

En attaque, Jakub Voracek a été le meilleur marqueur tchèque en NHL cette année, et il doit confirmer ce nouveau statut de leader. Il mènera la première ligne aux côtés du buteur Jiri Tlusty et du revenant Jiri Hudler : ce dernier était autrefois un grand espoir, sélectionné la même année aux Mondiaux juniors et séniors (comme Hertl cette année), mais il a peiné à confirmer. Hudler se voit confier la position de centre numéro 1, celle à laquelle on le destinait dans sa jeunesse. Mais à Calgary, il joue aujourd'hui à l'aile...

La deuxième ligne sera aussi intégralement estampillée NHL (Fleischmann-Hanzal-Vrbata) et la troisième ligne Irgl-Novotny-Hubacek a fait ses preuves tout au long de la saison. Cela laisse donc a priori une place limitée aux jeunes, mais voir un junior comme Tomas Hertl dans l'effectif - même en quatrième ligne - est positif pour un pays qu'on dit en mal de relève. L'autre nouveau joueur à suivre est Jan Kovar. Meilleur marqueur des play-offs de l'Extraliga, on le disait suivi par pas moins sept clubs de KHL (il a finalement signé pour 3 ans à Magnitogorsk). Il fera ses grands débuts en championnat du monde, lui qui avait connu la frustration du réserviste qui avait dû repartir deux fois, de Cologne en 2010 et de Stockholm l'an passé.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
31 PAVELEC Ondrej       188  92  31/08/1987  Liberec             TCH-1   14   3,50   89,6%
                                             Pelicans Lahti      FIN-1    6   2,68   91,2%
                                             Winnipeg Jets        NHL    43   2,77   90,6%
33 FRANCOUZ Pavel       182  81  03/06/1990  Litvinov            TCH-1   53   2,54   92,3%
53 SALAK Alexander      186  86  05/01/1987  Färjestad           SUE-1   51   1,76   93,5%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 2 MICHALEK Zbynek      189  95  23/12/1982  Phoenix Coyotes      NHL    34    0   2    2    14'
 5 SMID Ladislav        191 102  01/02/1986  Liberec             TCH-1   22    2  12   14    22'
                                             Edmonton Oilers      NHL    48    1   3    4    55'
30 KREJCIK Jakub        187  88  25/06/1991  Slavia Prague       TCH-1    9    0   0    0    12'
                                             Lev Prague           KHL    42    3   2    5    34'
35 HEJDA Jan            190  95  18/06/1978  Colorado Avalanche   NHL    46    1   9   10    28'
36 CASLAVA Petr         194 100  03/09/1979  Sever. Cherepovets   KHL    56    4   9   13    45'
80 KUTLAK Zdenek        191 100  13/02/1980  Ambrì-Piotta        SUI-1   49    2  22   24    28'
87 NAKLADAL Jakub       188  92  30/12/1987  Spartak / Lev        KHL    55    1   8    9    36'
   TRONCINSKY Marek     186  94  13/09/1988  Yu. Khanty-Mansiysk  KHL    56    5  19   24    42'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
11 HUBACEK Petr         184  90  02/09/1979  JYP Jyväskylä       FIN-1   40    6  13   19    12'
12 NOVOTNY Jiri         191  97  12/08/1983  Lev Prague           KHL    47    7   9   16    22'
14 FLEISCHMANN Tomas    185  86  16/05/1984  Florida Panthers     NHL    48   12  23   35    16'
17 VRBATA Radim         185  87  13/06/1981  Phoenix Coyotes      NHL    34   12  16   28    14'
19 TLUSTY Jiri          183  95  16/03/1988  Kladno              TCH-1   24   12  11   23    12'
                                             Carolina Hurricanes  NHL    48   23  15   38    18'
20 HANZAL Martin        196  99  20/02/1987  Ceské Budejovice    TCH-1   18    8  11   19    73'
                                             Phoenix Coyotes      NHL    39   11  12   23    24'
24 IRGL Zbynek          179  83  29/11/1980  Dynamo Minsk         KHL    51   12  16   28    34'
25 HUDLER Jiri          175  84  04/01/1984  Lev Prague           KHL     4    0   1    1     2'
                                             Trinec              TCH-1    4    3   2    5     4'
                                             Calgary Flames       NHL    42   10  17   27    22'
42 KOUKAL Petr          177  80  16/08/1982  Neft. Nijnekamsk     KHL    56   15  23   38    57'
43 KOVAR Jan            180  75  20/03/1990  Plzen               TCH-1   72   28  49   77    78'
62 TENKRAT Petr         182  83  31/05/1977  Sparta Prague       TCH-1   58   22  14   36    48'
85 VRANA Petr           177  83  29/03/1985  Lev Prague           KHL    55    7  15   22    22'
90 HERTL Tomas          190  89  12/11/1993  Slavia Prague       TCH-1   54   21  17   38    16'
93 VORACEK Jakub        188  97  15/08/1989  Lev Prague           KHL    23    7  13   20    22'
                                             Philadelphia Flyers  NHL    48   22  24   46    35'

Les joueurs en italique sont réservistes et pourraient être remplacés par d'autres renforts de NHL.

Absents notables : Jakub Kovar (G, angine), Marek Zidlicky (D, en fin de contrat NHL), Filip Kuba (D, genou), Martin Sevc (D, raisons fiscales), Ales Hemsky (A, pied cassé), Patrik Elias (A, en fin de contrat NHL), Tomas Plekanec (A, play-offs NHL), Jakub Krejci (A, play-offs NHL), Milan Michalek (A, play-offs NHL), Michael Frolik (A, play-offs NHL), Lukas Kaspar (A, choix du sélectionneur).

 

 

Après deux participations consécutives aux quarts de finale, la Norvège est désormais la favorite logique pour y retourner. Un statut étonnant pour un pays qui était la vingtième nation mondiale il y a dix ans...

Cette progression est dû à des efforts importants de formation menés chez les jeunes et à un travail patient entrepris avec l'équipe nationale par Roy Johansen, le sélectionneur le plus longtemps en poste. Son credo consiste à faire confiance à des cadres qui ont fait leurs preuves. Treize (!) attaquants étaient déjà présents l'an passé, autant dire qu'il est très ardu de s'insérer dans la sélection. Deux nouveaux apparaissent toutefois : l'offensif Niklas Roest devrait être un simple remplaçant, alors que le physique Robin Dahlstrøm pourrait jouer un rôle sur les lignes défensives.

En effet, la composition norvégienne est également stable dans le détail ligne à ligne. Le trio Thoresen-Hansen-Skrøder devrait être préservé en l'état, et la seule différence éventuelle pourrait venir du deuxième bloc : Ken André Olimb, en progrès et convaincant en préparation, pourrait y avoir supplanté Lars Erik Spets, un ailier qui pourrait retrouver des tâches défensives qui lui conviennent aussi.

Aucun changement non plus dans les cages, où Haugen et Volden progressent d'année en année, faisant totalement oublier ce qui était le gros point faible de la Norvège. Aujourd'hui, l'unique talon d'Achille se situe en défense : derrière les paires Trygg-Tollefsen et Holøs-Bonsaksen, qui auront encore un temps de jeu considérable, il y a un fossé. Le débutant en compétition officielle Daniel Sørvik (23 ans) devra donc prouver qu'il peut tenir le choc dans le rythme international, aux côtés de l'habitué Solberg.

Cette constance fat un peu de la Norvège le mètre-étalon des championnats du monde. On sait aujourd'hui exactement ce qu'elle vaut. C'est donc aux autres pays de montrer qu'ils ont progressé en lui (re)passant devant !

Gardiens

                           cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     % 
30 HAUGEN Lars            183  83  19/03/1987  Dynamo Minsk         KHL    23   1,78   93,4%
34 VOLDEN Lars            191  91  26/07/1992  Blues Espoo         FIN-1   11   2,01   92,7%
                                               Jokipojat Joensuu   FIN-2   12   2,78   91,6%
50 SØBERG Steffen         180  80  06/08/1993  Vålerenga Oslo      NOR-1   57   2,52   90,9%

Défenseurs

                           cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén 
 6 HOLØS Jonas            180  90  27/08/1987  Växjö Lakers        SUE-1   55    4  13   17    10'
23 TRYGG Mats             179  83  01/06/1976  HV 71 Jönköping     SUE-1   57    5   3    8    30'
39 SOLBERG Henrik         191 100  15/04/1987  Stavanger           NOR-1   41    2   6    8    73'
42 ØDEGAARD Henrik        179  85  12/02/1988  Sparta Sarpsborg    NOR-1   56    2   7    9   130'
47 BONSAKSEN Alexander    180  82  24/01/1987  Rögle BK            SUE-1   65    1   5    6    68'
55 TOLLEFSEN Ole-Kristian 188  94  29/03/1984  Färjestad           SUE-1   64    2   8   10   126'
90 SØRVIK Daniel          183  83  11/03/1990  Vålerenga Oslo      NOR-1   56    7  24   31   122'

Attaquants

                           cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén 
 8 HANSEN Mads            185  88  16/09/1978  Brynäs IF Gävle     SUE-1   46    2   9   11    44'
 9 HOLTET Marius          186  93  31/08/1984  Färjestad           SUE-1   62   12  11   23    56'
10 SPETS Lars Erik        178  82  02/04/1985  Lørenskog IK        NOR-1   47   17  31   48    22'
15 MARTINSEN Andreas      190 100  13/06/1990  Düsseldorf          ALL-1   52    6  16   22    72'
19 SKRØDER Per-Åge        180  95  04/08/1978  MODO Örnsköldsvik   SUE-1   56   18  22   40    36'
20 BASTIANSEN Anders      190  94  31/10/1980  Färjestad           SUE-1   63    8   5   13    44'
21 ASK Morten             185  90  14/05/1980  Vålerenga Oslo      NOR-1   42   19  34   53   149'
22 RØYMARK Martin         184  86  10/11/1986  Färjestad           SUE-1   65    4   2    6    22'
26 FORSBERG Kristian      186  86  05/05/1986  MODO Örnsköldsvik   SUE-1   58    4   7   11    24'
28 ROEST Niklas           174  80  03/08/1986  Sparta Sarpsborg    NOR-1   56   20  30   50   102'
40 OLIMB Ken Andre        178  81  21/01/1989  Bofors Karkskoga    SUE-2   57   17  28   45    20'
41 THORESEN Patrick       180  84  07/11/1983  SKA St-Pétersbourg   KHL    67   24  41   65    59'
45 DAHLSTRØM Robin        183 101  29/01/1988  Troja-Ljungby       SUE-2   49   12  13   25    28'
46 OLIMB Mathis           179  82  01/02/1986  Frölunda Göteborg   SUE-1   36    7   7   14    12'
51 ROSSELI OLSEN Mats     180  82  17/02/1981  Frölunda Göteborg   SUE-1   60    3   6    9    14'

Absent notable : Mats Zuccarello Aasen (A, play-offs NHL).

 

 

Si la Suisse échouait encore cette année, cela lui ferait trois ans sans quart de finale. Cela ne lui est jamais arrivé depuis l'intronisation de Ralph Krueger, au siècle dernier. Sean Simpson, le successeur de Krueger, doit donc éviter un tel scénario, qui lui serait forcément imputé. Aucune cause intrinsèque n'explique en effet un recul de la Suisse, sinon le progrès spectaculaire réussi par la Norvège, la nation qui l'a supplantée et qu'elle aura l'occasion de détrôner.

Les supporters suisses se focalisent parfois plus sur les absents que sur les présents. Il est certain que l'absence d'armes offensives majeures comme Brunner ou Wick pénalise l'équipe. En plus, la sensation de la saison Andrej Bykov s'est blessé, et on ne saura donc toujours pas - pour l'instant - si le fils de Slava est trop tendre ou pas pour le niveau international.

Mais si l'attaque compte beaucoup de noms nouveaux, c'est aussi parce que le sélectionneur Sean Simpson l'a choisi. On ne peut pas lui reprocher d'être conservateur dans le choix de ses gardiens (où il n'a pas ouvert la moindre possibilité au jeune Benjamin Conz) ou de ses défenseurs (Blum est le seul nouveau), et de l'autre regretter que l'attaque soit un peu rajeunie avec des débutants aux Mondiaux.

Simpson a en effet laissé de côté le vétéran Ivo Rüthemann et a fait confiance à Simon Bodenmann, Luca Cunti ou Reto Suri qui ont gagné leur place dans les rencontres de préparation. On verra si le principe des hommes en forme fonctionnera. Il faudra bien que chacun prenne ses responsabilités offensives si aucun leader offensif naturel ne s'impose. Et qui sait, on pourrait espérer une bonne surprise de Nino Niederreiter, le "phénomène" peut-être trop tôt porté aux nues, qui a perdu sa place en NHL et dont on attend toujours le premier point en championnat du monde, à sa troisième participation...

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
20 BERRA Reto            194  89  03/01/1987  Bienne              SUI-1   56   3,03   90,4%
26 GERBER Martin         180  91  03/09/1974  Rögle BK            SUE-1   51   2,82   91,5%
52 STEPHAN Tobias        191  85  21/01/1984  Genève-Servette     SUI-1   57   2,68   92,8%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 3 VAUCLAIR Julien       184  92  02/10/1979  Lugano              SUI-1   54    8  11   19    28'
 5 BLINDENBACHER Severin 179  82  15/03/1983  Zurich SC Lions     SUI-1   45    3   8   11    65'
31 SEGER Matthias        181  86  17/12/1977  Zurich SC Lions     SUI-1   62    9  32   41    68'
54 FURRER Philippe       187  92  16/06/1985  Berne               SUI-1   54    2  14   16    52'
58 BLUM Eric             178  82  13/06/1986  Kloten              SUI-1   50    5  12   17    22'
72 VON GUNTEN Patrick    180  84  10/02/1985  Kloten              SUI-1   40    7  12   19    28'
90 JOSI Roman            188  90  01/06/1990  Berne               SUI-1   26    6  11   17    14'
                                              Nashville Predators  NHL    48    5  13   18     8'
91 GROSSMANN Robin       180  80  17/08/1987  Davos               SUI-1   53    4  10   14    92'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
10 AMBÜHL Andres         177  87  14/09/1983  Zurich SC Lions     SUI-1   57   22  11   33    28'
12 CUNTI Luca            184  85  04/07/1989  Zurich SC Lions     SUI-1   56   12  23   35    24'
17 MONNET Thibaut        182  86  02/02/1982  Zurich SC Lions     SUI-1   62   22  24   46    24'
22 NIEDERREITER Nino     187  93  06/09/1992  Bridgeport S.Tigers  AHL    74   28  22   50    38'
23 BODENMANN Simon       178  83  02/03/1988  Kloten              SUI-1   54   15  14   29    30'
24 SURI Reto             183  84  25/03/1989  Zoug                SUI-1   60   23  16   39    54'
28 PLÜSS Martin          175  84  05/04/1977  Berne               SUI-1   70   28  22   50    36'
43 TRACHSLER Morris      183  91  15/07/1984  Zurich SC Lions     SUI-1   58    6  12   18    24'
48 BIEBER Matthias       182  85  14/03/1986  Kloten              SUI-1   50   14  18   32     6'
51 GARDNER Ryan          196 105  18/04/1978  Berne               SUI-1   68   32  25   57    51'
70 HOLLENSTEIN Denis     183  85  15/10/1989  Kloten              SUI-1   20    0  14   14    48'
82 MOSER Simon           188  94  10/03/1989  Langnau             SUI-1   53   16  15   31    54'
87 BÜRGLER Dario         184  87  18/12/1987  Davos               SUI-1   56   25  22   47    42'
95 WALKER Julian         187  94  10/09/1986  Genève-Servette     SUI-1   52    5  11   16    50'

Les joueurs en italique sont réservistes et pourraient être remplacés par des renforts de NHL.

Absents notables : Mark Streit (D, play-offs NHL), Rafael Diaz (D, play-offs NHL), Goran Bezina (D, tendon d'Achille), Steve Hirschi (D, doigt cassé), Roman Wick (A, pied cassé), Damien Brunner (A, play-offs NHL), Sven Bärtschi (A, adducteurs), Kevin Romy (A, dos), Julien Sprunger (A, raisons personnelles), Andrej Bykov (A, clavicule), Ivo Rüthemann (A, choix du sélectionneur).

 

 

Le Danemark doit viser de nouveaux objectifs après avoir raté l'accession à ses premiers Jeux olympiques. L'un est l'organisation du championnat du monde 2017, pour lequel il candidate avec la Lettonie face au couple franco-allemand. Il n'aura pas de confrontation directe sur la glace avant le vote lors du Congrès, car ses adversaires sont dans l'autre poule.

Il y a quelques différences avec l'équipe alignée en qualification olympique. Mikkel Bødker tentera d'apporter le déclic qui manquait à l'attaque. Mais la surprise est venue du retour du vétéran Kim Staal, non invité l'an passé, et qui s'est porté volontaire durant tout le camp de préparation pour gagner sa participation à son seizième championnat du monde, toutes divisions confondues (ce qui reste un de moins que les recordmen danois Jens Nielsen et Jesper Damgaard).

Mais il y a une autre différence, négative cette fois : le gardien Frederik Andersen avait été libéré par Anaheim (qui ne le fait jouer qu'en AHL) pour le tournoi de qualification olympique, mais il ne l'est plus en cette pleine période de play-offs. Patrick Galbraith, qui n'a pas réussi à succéder à Andersen à Frölunda, devra occuper le grand vide laissé par le gardien de 111 kilos.

Le plus grand changement se situe en défense, où les Lauridsen font leurs grands débuts en équipe nationale. Il s'agit de deux frères qui sont partis à 19 ans en Amérique du nord, où leurs gros gabarits sont particulièrement utiles. L'aîné Oliver, hau de près de deux mètres, s'est fait une place dans l'effectif NHL de Philadelphie cette saison grâce à ses 104 kilos. Leur agressivité comble exactement le principal handicap du Danemark, la faiblesse de ses défenseurs dans les duels.

L'arrivée de deux joueurs d'un coup ouvre également une concurrence inédite dans une défense où les places étaient acquises. Cette année, la lutte a été rude, et l'habituel titulaire Hersby est passé à la trappe en même temps que la révélation Emil Kristensen, pourtant très bon en préparation. En résolvant ainsi son point faible en défense, le Danemark est ainsi en passe de devenir une nation d'élite complète.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
 1 GALBRAITH Patrick    183  81  11/03/1986  Frölunda Göteborg   SUE-1    5   3,50   87,2%
                                             Oskarshamn IK       SUE-2   21   2,66   91,2%
31 NIELSEN Simon        188  77  27/10/1986  Lukko Rauma         FIN-1   13   3,17   88,2%
                                             TuTo / SaPKo        FIN-2    6   3,99   86,2%
32 DAHM Sebastian       182  80  28/02/1987  Rødovre             DAN-1   51   2,69   90,6%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts   Pén
 3 LARSEN Philip        183  86  07/12/1989  Lukko Rauma         FIN-1   27    5  10   15    24'
                                             Dallas Stars         NHL    32    2   3    5    18'
 4 BØDKER Mads          175  80  31/08/1987  Malmö               SUE-2   50    1  10   11    14'
 5 NIELSEN Daniel       183  80  31/10/1980  Hambourg            ALL-1   58    2  12   14    24'
 6 LASSEN Stefan        190  90  01/11/1985  Malmö               SUE-2   50    1   2    3    42'
15 NIELSEN Rasmus       176  87  08/09/1990  Herning             DAN-1   46    3   6    9    10'
22 LAURIDSEN Markus     188  89  28/02/1991  Denver Cutthroats    CHL    30    6   9   15    14'
                                             Lake Erie Monsters   AHL    36    0  12   12    16'
25 LAURIDSEN Oliver     197 104  24/03/1989  Adirondack Phantoms  AHL    59    1   5    6    77'
                                             Philadelphia Flyers  NHL    15    2   1    3    34'
41 JENSEN Jesper B.     183  82  30/07/1991  Rögle               SUE-2   53    3  11   14    42'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 8 STORM Frederik       180  86  20/02/1989  Malmö               SUE-2   50   10  14   24     8'
11 BJØRKSTRAND Patrick  184  87  01/07/1992  Mora                SUE-2   51    6   7   13    12'
13 GREEN Morten         183  88  19/03/1981  Hanovre Scorpions   ALL-1   51    6  20   26    42'
14 STARKOV Kirill       184  91  31/03/1987  Oskarshamn          SUE-2   58    7  10   17    16'
19 STAAL Kim            182  88  10/03/1978  Herning             DAN-1   30   16  20   36    18'
21 DRESLER Thor         188  94  10/03/1979  Herlev              DAN-1   41    8  15   23    16'
29 MADSEN Morten        190  87  16/01/1987  MODO                SUE-1   60   11   8   19     4'
33 JAKOBSEN Julian      184  86  11/04/1987  Hambourg            ALL-1   58   11  14   25    42'
38 POULSEN Morten H.    185  84  09/09/1988  Oskarshamn          SUE-2   56   18  14   32    12'
40 JENSEN Jesper        183  80  05/02/1987  Karlskrona          SUE-2   52   12  21   33    34'
44 HARDT Nichlas        177  80  06/07/1988  Jokerit Helsinki    FIN-1   38    6   8   14    18'
60 CHRISTENSEN Mads     178  79  02/04/1987  Eisbären Berlin     ALL-1   60   18   7   25    68'
89 BØDKER Mikkel        180  91  16/12/1989  Lukko Rauma         FIN-1   29   21  12   33    10'
                                             Phoenix Coyotes      NHL    48    7  19   26    12'

Une place d'attaquant reste ouverte pour le premier éliminé des play-offs NHL.

Absents notables : Frederik Andersen (G, play-offs NHL), Lars Eller (A, play-offs NHL), Frans Nielsen (A, play-offs NHL), Jannik Hansen (A, play-offs NHL), Peter Regin (A, play-offs NHL).

 

 

Depuis qu'il l'a quittée en plein milieu du dernier championnat du monde, Andrei Mezin n'est plus réapparu en équipe du Bélarus. Avant la qualification olympique, il avait mal au dos, et maintenant, il se plaint de son genou. Sans exclure de pouvoir venir en cas d'urgence, il ne paraissait pas très motivé.

On aurait pu le croire peu concerné par les affaires de son équipe nationale, mais il a prouvé le contraire en s'exprimant sur la chaîne de télévision "Bélarus-2" : "Je ne vois pas de stratégie claire. Chacun suit un chemin séparé. Rien de tout cela ne travaille dans le développement du hockey. Comme je vois les choses, la sélection nationale devrait être l'équipe numéro 1. Et tout le monde devrait travailler pour qu'elle réussisse. Or, chacun s'occupe de ses affaires, et l'équipe nationale est laissée seule. Les joueurs y vont sans grande joie. Auparavant, il n'y avait pas besoin de les appeler, et maintenant ils ne se forcent pas. Cela montre l'attitude des joueurs."

Sans que cela excuse sa défection en pleine compétition, Mezin est certainement fondé dans ses propos. Que les intérêts particuliers du Dynamo Minsk (KHL) nuisent à l'équipe nationale, c'est un secret de polichinelle, puisque la sélection a perdu son coach Kari Heikkilä à l'automne lorsqu'il s'est fait virer de ce club. Les joueurs sont lassés de ces changements d'entraîneur à répétition. L'actuel sélectionneur Andrei Skabelka n'a d'ailleurs aucun contrat, c'est un vacataire précaire, une situation unique - et déjà dénoncée par le passé - qui persiste !

L'absence de Mezin a au moins un mérite : celle de rappeler que, depuis dix ans, les gardiens du Bélarus sont... des Russes naturalisés. Mezin est originaire de Chelyabinsk, et Koval de Perm. Cette fois, les Biélorusses verront le vrai niveau des gardiens qu'ils ont formés eux-mêmes, et c'est un gros point d'interrogation.

Comme le Bélarus ne risque pas la descente, il n'aurait pas pu exister un meilleur moment pour ce genre d'expérimentations. Elles ne sont pas volontaires, mais elles aboutissent à aligner un effectif extrêmement jeune, qui prendra une expérience inestimable. Même Artur Gavrus, l'attaquant révélé au Mondial junior de division IA à Amiens, est de la partie, comme réserviste dans un premier temps. Les absences sont donc un mal pour un bien, même si on ne sait pas si l'éternel duo Meleshko-Kulakov saura assumer seul le leadership qui lui est confié au milieu de ces jeunes.

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
33 GORYACHEVSKIKH Stepan 178  76  26/06/1985  Donbass Donetsk      KHL     3    0,81   96,8%
                                              Donbass Donetsk 2   UKR-1   21    2,05   89,2%
35 BELINSKY Vitali       170  79  27/11/1989  Yunost Minsk        RUS-2   22    2,53   91,3%
                                              Junior Minsk        BLR-1   11    2,28   93,1%
40 MILCHAKOV Dmitri      182  77  02/03/1986  Metallurg Zhlobin   BLR-1   46    1,37   93,6%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 8 SHINKEVICH Ilya       188  86  01/09/1989  Metallurg Zhlobin   BLR-1   60    5  12   17    84'
12 FILICHKIN Andrei      187  90  24/09/1987  HK Gomel            BLR-1   55    6  14   20    16'
22 GOROSHKO Oleg         178  77  19/11/1989  Dynamo Minsk         KHL    27    0   2    2     6'
27 MASLENNIKOV Yaroslav  184  79  23/04/1982  HK Gomel            BLR-1   45    7   8   15    83'
70 KAZNADEI Ilya         188  86  22/06/1989  Metallurg Zhlobin   BLR-1   50    7  15   22    46'
82 CHERNAOK Pavel        197 108  28/09/1986  Dynamo Minsk         KHL    41    1   2    3    34'
92 GRABORENKO Roman      191  93  24/08/1992  Albany Devils        AHL    34    1   4    5    18'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 9 ANDRYUSHCHENKO Vyach. 172  68  04/07/1989  Metallurg Zhlobin   BLR-1   60   26  33   59    26'
10 SOLOMONOV Yevgeni     178  80  09/05/1990  HK Gomel            BLR-1   51   33  19   52    49'
11 KULAKOV Aleksandr     182  83  15/05/1983  Dynamo Minsk         KHL    50    8   3   11    28'
15 DEMKOV Artyom         178  78  26/09/1989  Elmira Jackals      ECHL    39   23  17   40    26'
                                              Hambourg Freezers   ALL-1   14    0   1    1     0'
18 UGAROV Alekseï        179  80  02/01/1985  T. Nijni Novgorod    KHL    33    2   5    7    26'
19 MELESHKO Dmitry       181  81  08/11/1982  Dynamo Minsk         KHL    45    6   5   11    18'
21 EFIMENKO Aleksei      188  88  20/08/1985  Shakhter Soligorsk  BLR-1   54   19  33   52     8'
26 STAS Andreï           187  83  18/10/1988  Dynamo Minsk         KHL    49    5   9   14    30'
28 KOLTSOV Konstantin    185  87  17/04/1981  Atlant Mytishchi     KHL    57    6   7   13    26'
38 KISLY Artyom          176  74  28/04/1989  Neman Grodno        BLR-1   56   26  25   51    24'
68 STEFANOVICH Mikhail   190  91  27/11/1989  HK Gomel            BLR-1   54   17  30   47    18'
77 KITAROV Aleksandr     190  90  18/06/1987  Dynamo Minsk         KHL    57    4   7   11    40'
88 KOVYRSHIN Evgeni      178  77  25/01/1986  Sever. Cherepovets   KHL    28    0   1    1     0'
94 GAVRUS Artur          180  80  03/01/1994  Neman Grodno        BLR-1   15    5   7   12     0'
                                              Owen Sound Attack    OHL    34   11  11   22    13'

Deux places laissées libres, pour Gavrus, Korobov ou Grabovsky.

Absents notables : Vitali Koval (G, opération à l'aine), Andrei Mezin (G, genou), Vladimir Denisov (D, blessé), Nikolai Stasenko (D, blessé), Dmitri Korobov (D, play-offs AHL), Mikhaïl Grabovsky (A, play-offs NHL), Andrei Kostitsyn (A, cheville), Sergei Kostitsyn (A, genou), Aleksei Kalyuzhny (A, refus), Sergei Demagin (A, problèmes personnels / de contrat / de passeport).

 

 

La Slovénie a provoqué une énorme sensation dans le hockey mondial en se qualifiant pour les prochains Jeux Olympiques. Une performance incroyable pour un pays d'un millier de licenciés, et réussie sans crier gare, avec un entraîneur local, Matyaz Kopitar, le père de la star Anze Kopitar qui pourra donc participer aux JO même s'il n'a pu participer à la qualification.

Ironie du sort, les Slovènes retrouveront dans leur groupe les deux équipes qu'ils ont battues en qualification olympique, le Danemark et le Bélarus. Les deux adversaires auront soif de revanche, et il ne sera pas facile de rééditer l'exploit. Paradoxalement, se maintenir dans l'élite pourrait être encore plus difficile qu'accéder aux JO de Sotchi. En effet, la formule en championnat privilégiera la régularité sur une longue distance, et le Bélarus - protégé - ne "compte" pas.

La Slovénie s'appuie sur une nouvelle génération qui s'était révélée il y a deux ans malgré la relégation et qui évolue maintenant dans de grands championnats : la ligne Jeglic-Ticar-Sabolic, même si Robert Sabolic souffre d'une côte fêlée. Les vétérans ne sont plus qu'au second plan : Tomaz Razingar et les frères Rodman ne jouent d'ailleurs qu'en deuxième Bundesliga, dont les frangins sont devenus champions avec Bietigheim-Bissingen. Ils sont arrivés au tout dernier moment car la finale s'est achevée quatre jours seulement avant l'entrée en compétition des Slovènes.

Mais la révélation de la saison en Slovénie, c'est surtout Luka Gracnar. Le meilleur gardien du Mondial junior de division IA à Amiens a grimpé au troisième rang des portiers européens de sa classe d'âge sur les dernières listes de la NHL avant la draft. Fera-t-il déjà ses premiers pas aux championnats du monde à seulement 19 ans ? Et si c'est le cas, continuera-t-il d'étonner ?

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
 1 HOCEVAR Andrej       183  83  21/11/1984  Sokil Kyiv          UKR-1   39   2,21   92,5%
33 KRISTAN Robert       183  82  04/04/1983  Medvescak Zagreb    AUT-1   33   2,65   91,8%
40 GRACNAR Luka         179  82  31/10/1993  Salzbourg           AUT-1   36   2,36   92,1%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 4 TAVZELJ Andrej       188  95  14/03/1984  Rouen               FRA-1   50    4  12   16    54'
 7 PRETNAR Klemen       180  80  31/08/1986  Villach             AUT-1   56    4  24   28    28'
15 GREGORC Blaz         190  95  18/01/1990  Odense              DAN-1   54    6  21   27    22'
17 PAVLIN Ziga          193  97  30/04/1985  Troja/Ljungby       SUE-2   40    3   8   11    18'
                                             Rögle BK            SUE-1   20    0   3    3    14'
28 KRANJC Ales          182  91  29/07/1981  Cologne             ALL-1   60    7  25   32    44'
51 ROBAR Mitja          177  86  04/01/1983  Krefeld             ALL-1   59    5  22   27    50'
58 TOSIC Luka           183  80  10/03/1988  Alleghe             ITA-1   39    0   7    7    36'
86 KOVACEVIC Sabahudin  190  95  26/02/1986  HK Poprad           SVK-1   61    8  14   22    67'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 8 JEGLIC Ziga          185  80  24/02/1988  Södertälje SK       SUE-1   60   10  28   38   102'
 9 RAZINGAR Tomaz       184  89  25/04/1979  Jesenice            SLO-1    4    4   4    8     2'
                                             EV Ravensburg       ALL-2   25    7   8   15     8'
12 RODMAN David         185  83  10/09/1983  SC Bietigheim-B.    ALL-2   43   17  45   62    20'
13 KOPITAR Gasper       183  88  13/08/1992  Mora IK             SUE-2   42    8   6   14     4'
16 MUSIC Ales           176  83  28/06/1982  Olimpija Ljubljana  AUT-1   52    7  12   19    26'
19 PANCE Ziga           185  84  01/01/1989  Olimpija Ljubljana  AUT-1   54   11  20   31    30'
22 RODMAN Marcel        186  85  25/09/1981  SC Bietigheim-B.    ALL-2   56   35  43   78    78'
24 TICAR Rok            180  82  03/05/1989  Cologne             ALL-1   63   11  19   30    18'
26 URBAS Jan            192  98  26/01/1989  Växjö Lakers        SUE-1   52    4   3    7     4'
55 SABOLIC Robert       183  90  18/09/1988  HK Poprad           SVK-1   33    6  13   19    63'
                                             Ingolstadt          ALL-1   15    7   4   11    12'
71 GOLICIC Bostjan      183  88  12/06/1989  Briançon            FRA-1   44   23  22   45    22'
76 PAJIC Rok            178  76  26/09/1985  Pontebba/Brunico    ITA-1   44   22  22   44    38'
96 BASIC Luka           180  80  07/10/1989  Amiens              FRA-1   38   10  14   24     4'

Une place laissée libre.

Absents notables : Anze Kopitar (A, play-offs NHL), Jan Mursak (A, play-offs AHL).

 

 

 

Groupe de Helsinki

 

Le titre de championne du monde 2012 de la Russie devait beaucoup à un éblouissant Evgeni Malkin. Il sera donc intéressant de voir ce que donneront ses deux ailiers Perezhogin et Popov avec un centre moins divin, sachant qu'ils ne restent pas sur d'aussi bons play-offs avec Omsk que l'an passé.

Depuis son arrivée, l'entraîneur Zinetula Bilyaletdinov a mis en place un système défensif efficace, mais très souvent au prix de l'enthousiasme offensif. Dès lors que la Russie a pu compter sur ses superstars (comme en décembre dernier à Moscou), elle redevenait étincelante, mais Malkin ou Datsyuk ne sont-ils pas les arbres qui cachent la forêt ? Avec une composition moins forte, la Sbornaïa ne fait plus peur, et elle a dernièrement ulcéré le président de la fédération Tretiak par sa défaite au Danemark.

Cette année, la vedette sera Ilya Kovalchuk. Il est aujourd'hui devenu un joueur d'équipe, d'ailleurs sa blessure à l'épaule a été fatale à sa formation NHL de New Jersey qui a concédé une série de défaites en son absence. Mais peut-il vraiment mener une équipe à la victoire tout au long d'un tournoi ? La même question peut se poser au sujet d'Aleksandr Radulov, assez insondable, toujours oscillant entre rage de vaincre et rage bougonne. Les deux ailiers imprévisibles seraient placés autour d'Andrei Loktionov, un centre débutant considéré comme défensivement responsable, qui vivra son baptême du feu.

Et que dire d'Ilya Bryzgalov ? Une personnalité à part, dont on sait jamais si l'arrogance tient du génie artistique ou du mépris d'autrui. Il a encore fait parler de lui en s'assoupissant sur un banc de NHL pour montrer son ennui de ne pas être titulaire (rien de nouveau : autrefois en AHL, il avait lu un livre pendant le match...). Les progrès des jeunes gardiens ne devraient plus obliger à se plier à ses quatre volontés, mais le staff l'a rappelé. Au contraire, Bilyaletdinov a annoncé que Sergei Bobrovsky, auteur d'une fabuleuse saison en NHL qui en aurait fait un titulaire mérité, s'était dit fatigué, ce que le joueur dément en déclarant qu'il voulait venir mais qu'on lui a préféré deux autres gardiens (Bryzgalov et Varlamov)...

Au niveau de l'âme russe, on est servi. Cette Sbornaïa 2013 est tout sauf lisse. Elle ne déroulera pas son jeu en toute tranquillité. Elle est composée de caractères âpres et lunatiques, dirigés par un sélectionneur à la discipline corsetée sur la glace. Un étonnant chaud/froid qui peut mener à tout, même si Bilyaletdinov a pris soin de prendre aussi des attaquants défensifs disciplinés (Kokarev et Soin) pour la quatrième ligne autour du physique Svitov.

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
 1 VARLAMOV Semyon       182  88  27/04/1988  Loko. Yaroslavl      KHL    16   1,74   94,6%
                                              Colorado Avalanche   NHL    35   3,02   90,3%
30 BRYZGALOV Ilya        191  95  22/06/1980  CSKA Moscou          KHL    12   2,13   91,3%
                                              Philadelphia Flyers  NHL    40   2,79   90,0%
83 KOSHECHKIN Vassili    200 109  27/03/1983  Sever. Cherepovets   KHL    61   2,21   92,2%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 2 ZAITSEV Nikita        185  80  29/10/1991  Sibir Novosibirsk    KHL    56    8  11   19    49'
 5 NIKULIN Ilya          191  99  12/03/1982  Ak Bars Kazan        KHL    69   16  28   44    74'
 6 DENISOV Denis         185  87  31/12/1981  CSKA Moscou          KHL    59    6   9   15    31'
 7 BELOV Anton           193  98  26/07/1986  Avangard Omsk        KHL    58   10  20   30    54'
48 BIRYUKOV Evgeni       185  92  19/04/1986  Metal. Magnitogorsk  KHL    49    1   5    6    42'
51 TYUTIN Fyodor         188  99  19/07/1983  Columbus B. Jackets  NHL    48    4  18   22    28'
77 RYASENSKY Evgeni      180  94  18/07/1987  CSKA Moscou          KHL    57    5  14   19    34'
82 MEDVEDEV Evgeni       189  86  27/08/1982  Ak Bars Kazan        KHL    67    6  27   33    56'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
10 MOZYAKIN Sergei       179  78  30/03/1981  Metal. Magnitogorsk  KHL    55   37  45   82     6'
15 SVITOV Aleksandr      192 106  03/11/1982  Salavat Yulaev Ufa   KHL    41   10   5   15    51'
21 LOKTIONOV Andrei      180  82  30/05/1990  Manchester / Albany  AHL    40    7  15   22     6'
                                              New Jersey Devils    NHL    28    8   4   12     4'
23 KOKAREV Denis         178  76  17/06/1985  Dynamo Moscou        KHL    62   14  23   37    33'
24 POPOV Aleksandr       189  86  31/08/1980  Avangard Omsk        KHL    49    8  27   35    14'
27 TERESHCHENKO Alekseï  180  78  16/12/1980  Ak Bars Kazan        KHL    58   13  22   35    12'
29 AVERIN Yegor          182  80  25/08/1989  Lokomotiv Yaroslavl  NHL    53   11   7   18    24'
37 PEREZHOGIN Aleksandr  179  96  10/08/1983  Avangard Omsk        KHL    57   18  12   30    38'
42 ANISIMOV Artyom       191  84  24/05/1988  Lokomotiv Yaroslavl  NHL    36   12  17   29    22'
                                              Columbus B. Jackets  NHL    35   11   7   18    12'
47 RADULOV Aleksandr     186  91  05/07/1986  CSKA Moscou          KHL    57   23  52   75    86'
50 SOIN Sergei           185  90  31/03/1982  Dynamo Moscou        KHL    56    9  11   20    36'
71 KOVALCHUK Ilya        188 104  15/04/1983  SKA St-Pétersbourg   KHL    36   18  24   42    12'
                                              New Jersey Devils    NHL    37   11  20   31    18'
87 SHIPACHYOV Vadim      184  78  12/03/1987  Severs. Cherepovets  KHL    57   18  29   47    26'
90 PETROV Kirill         191  99  13/04/1990  Ak Bars Kazan        KHL    65   16   9   25    32'
92 KUZNETSOV Evgeni      190  85  19/05/1992  Traktor Chelyabinsk  KHL    76   24  31   55    70'

Les joueurs en italique sont à Helsinki, mais ne sont pas encore déclarés. Ils sont en concurrence pour les places restantes, qu'ils pourraient aussi céder à d'éventuels jokers issus des play-offs NHL.

Absents notables : Sergei Boborvsky (G, choix du sélectionneur), Aleksei Emelin (D, ligaments du genou gauche), Andrei Markov (D, play-offs NHL), Dmitri Kulikov (D, blessé au bras), Nikita Nikitin (D, pied droit), Aleksandr Ovechkin (A, play-offs NHL), Evgeni Malkin (A, play-offs NHL), Pavel Datsyuk (A, play-offs NHL), Aleksandr Semin (A, commotion), Nail Yakupov (A, choix du sélectionneur), Viktor Tikhonov (A, choix du sélectionneur).

 

 

Après cinq ans à la tête de la sélection, Jukka Jalonen a annoncé sa démission de l'équipe de Finlande depuis six mois. Le seul entraîneur finlandais champion du monde monnayera son talent en club (à Saint-Pétersbourg), et la fin de cycle arrive donc bizarrement à un an des Jeux olympiques. Une fin de cycle qui peut paraître morose.

Jalonen peut-il partir sur un dernier coup d'éclat ? Malgré l'absence de pression, il n'a pas dérogé à ses habitudes ni tenté de paris. Il a bâti son équipe autour des habitués en qui il a confiance et des besogneux qui ont démontré leur envie et leur discipline. Mais cette Finlande qui n'a pas de stars, et pas non plus de grands espoirs comme ces dernières années, est tout sauf sexy. Parviendra-t-elle à reconquérir un public refroidi contre la fédération par la polémique de l'an passé sur le prix des billets ?

Son plus grand problème sera la créativité offensive. Depuis deux ans, la Finlande est construite autour d'un axe fort au centre avec Koivu, Immonen et Kapanen. Or, Mikko Koivu est en play-offs NHL et les deux joueurs expérimentés de Kazan ont décliné l'invitation. C'est dire la pression qui pèse sur les épaules du quatrième centre, Petri Kontiola, qui devient le seul meneur de jeu. Il sera l'unique chef d'orchestre de l'attaque, avec Juhamatti Aaltonen à ses côtés pour créer du danger.

Hormis quelques rares éléments absents, la Finlande a atteint son creux générationnel. Jalonen n'a pas vraiment fait place aux jeunes. Il aligne une équipe inexpérimentée, mais ce sont des joueurs du présent et non du futur. Le seul secteur où les espoirs sont de sortie, c'est celui où il n'y a jamais eu de problème de relève : le poste de gardien. Les trois portiers viennent tous trois de SM-liiga, aucun n'a encore joué en championnat du monde, et la sensation de la saison Antti Raanta n'a même encore jamais été testée en équipe nationale !

Les attentes du public finlandais ont considérablement baissé. La majorité se contenterait d'une demi-finale, et certains la voient même ne pas passer le premier tour. Mais dans le groupe de Helsinki, hormis la Russie, les autres adversaires doivent normalement être à sa portée, même dans une année creuse. La Finlande co-organisatrice pourrait donc tout à fait gagner son billet pour le week-end final en Suède et y jouer l'équipe-surprise. Elle se retrouve en fait dans le rôle qui lui convient le mieux. La dernière fois qu'on l'a négligée ainsi, c'était en 2011 et elle s'était couverte d'or. Jalonen a donc peut-être un dernier tour dans son sac.

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
31 ORTIO Joni            186  85  16/04/1991  HIFK Helsinki       FIN-1   62   2,43   91,7%
32 RAANTA Antti          183  85  12/05/1989  Ässät Pori          FIN-1   61   1,70   94,6%
35 ENGREN Atte           185  84  19/02/1988  TPS Turku           FIN-1   47   2,64   92,4%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 2 LAAKSO Teemu          183  95  27/08/1987  Sever. Cherepovets   KHL    59    4   7   11    50'
 4 VÄÄNÄNEN Ossi         191  97  18/08/1980  Jokerit Helsinki    FIN-1   59    2  14   16    67'
 5 KUKKONEN Lasse        183  86  18/09/1981  Rögle BK            SUE-1   60    2   5    7    32'
 6 MÄNTYLÄ Tuukka        171  83  25/05/1981  Tappara Tampere     FIN-1   72    3  29   32    89'
18 LEPISTÖ Sami          185  88  17/10/1984  Lokomotiv / Lev      KHL    40    0   8    8    52'
21 MELART Ilari          192 103  11/02/1989  HIFK Helsinki       FIN-1   57    7  11   18   109'
38 HIETANEN Juuso        180  85  14/06/1985  T. Nijni Novgorod    KHL    54    4  20   24    24'
46 JALASVAARA Janne      182  88  15/04/1984  Dynamo Moscou        KHL    55   10  12   22    40'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
10 HAGMAN Niklas         183  93  05/12/1979  Lokomotiv Yaroslavl  KHL    55   12   8   20    37'
12 ANTTILA Marko         201 105  27/05/1985  TPS Turku           FIN-1   60   17  24   41    68'
15 HYTÖNEN Juha-Pekka    178  84  22/05/1981  Amur Khabarovsk      KHL    64    4  32   36    57'
19 SAVINAINEN Veli-Matti 182  82  05/01/1986  Ässät Pori          FIN-1   62   24  21   45    53'
20 PESONEN Janne         180  81  11/05/1982  Ak Bars Kazan        KHL    63   21  18   39    70'
23 SALMINEN Sakari       180  72  31/05/1988  KalPa Kuopio        FIN-1   59   28  31   59    18'
27 KONTIOLA Petri        182  93  04/10/1984  Traktor Chelyabinsk  KHL    69   22  28   50    63'
28 KORPIKOSKI Lauri      185  88  28/07/1986  TPS Turku           FIN-1   11    6  11   17    10'
                                              Phoenix Coyotes      NHL    36    6   5   11    12'
37 HAATAJA Juha-Pekka    179  79  31/10/1982  Kärpät Oulu         FIN-1   63   28  32   60    71'
39 VIITALUOMA Ville      184  85  16/02/1981  HPK Hämeenlinna     FIN-1   62   19  39   58    77'
40 KOSKIRANTA Jarmo      192  88  09/12/1986  Tappara Tampere     FIN-1   72   31  19   50    28'
41 PIHLSTRÖM Antti       180  82  22/10/1984  Salavat Yulaev Ufa   KHL    61   19   9   28    24'
50 AALTONEN Juhamatti    184  89  04/06/1985  Rögle BK            SUE-1   52   15  21   36    26'
   LAHTI Miika           188  94  06/02/1987  JYP Jyväskylä       FIN-1   71   15  19   34    71'

Absents notables : Pekka Rinne (G, refus), Kari Lehtonen (G, refus), Tuukka Rask (G, play-offs NHL), Karri Rämö (G, raisons personnelles), Kimmo Timonen (D, pied cassé), Janne Niskala (D, blessé), Mikko Mäenpää (D, choix du sélectionneur), Mikko Koivu (A, play-offs NHL), Jarkko Immonen (A, blessé), Niko Kapanen (A, retraite internationale), Jori Lehterä (A, commotion), Tuomo Ruutu (A, problèmes de hanche), Tuomas Kiiskinen (A, poignet), Lennart Petrell (A, pied), Sean Bergenheim (A, aine), Valtteri Filppula (A, play-offs NHL), Mikael Granlund (A, play-offs NHL), Jussi Jokinen (A, play-offs NHL), Leo Komarov (A, play-offs NHL), Oskar Osala (A, choix du sélectionneur).

 

 

Alors que les stars canadiennes se sont rassemblées au quart de tour dès la fin de la saison NHL, les États-Unis n'arrivent toujours pas à mobiliser leurs vedettes, même à un an des Jeux olympiques.

On trouve toujours un (Paul) Stastny pour mener la première ligne, et toujours un Johnson pour démontrer son amour du drapeau en défense. Mais cette fois, il s'agit d'Erik Johnson, revenu au jeu la semaine dernière avec un bandage au poignet, bien décidé à faire partie de l'équipe. Un éventuel joker pourrait être Keith Yandle, meilleur marqueur de Phoenix bien qu'il soit défenseur : il est resté chez lui auprès de sa femme enceinte, mais s'est dit prêt à venir en renfort après l'accouchement. Pour le reste, les stars sont aux abonnés absents.

Ceci étant, compte tenu du lock-out, les Américains auraient pu s'en sortir plus mal. Ils ont quand même assemblé une équipe qui se tient. Ben Bishop a effectué une saison solide et devrait assurer dans les cages. Les défenseurs sont de bons patineurs qui savent assurer des transitions rapides et devraient bien figurer sur grande glace. L'étonnant Justin Faulk (8 points l'an passé) y sera attendu pour une confirmation. L'attaque reste toujours la question majeure. Elle avait soupé il y a deux-trois ans d'escouades incapables de mettre le palet au fond, car composées de joueurs de quatrième ligne de NHL sans véritable potentiel offensif. Mais les hockeyeurs choisis cette année ont des qualités offensives.

Dans le groupe de Stockholm, cette équipe aurait souffert pour accéder au quart de finale. Mais dans le groupe de Helsinki, elle a une carte à jouer, surtout qu'elle n'a rien à perdre. Le nouveau coach Joe Sacco, dès sa première année, a les moyens de battre la meilleure performance obtenue en trois ans par son prédécesseur Scott Gordon (septième). Sacco, ancien international (six championnats du monde et les JO d'Albertville), était l'assistant de Gordon en 2010 quand les Américains avaient fini en poule de maintien, il a donc conscience des erreurs à ne pas commettre. Mais il arrive dans un contexte psychologique délicat : entraîneur de l'Avalanche du Colorado depuis quatre ans, il a appris son licenciement deux jours après avoir été nommé aux commandes de l'équipe américaine pour ce tournoi !

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
30 BISHOP Ben           201  98  21/11/1986  Binghamton Senators   NHL   13   2,59   92,8%
                                             Ottawa / Tampa Bay    NHL   22   2,67   92,0%
35 GIBSON John          191  91  14/07/1993  Norfolk Admirals      AHL    1   4,50   85,7%
                                             Kitchener Rangers     OHL   37   2,35   93,4%
39 HEETER Cal           194  89  02/11/1988  Adirondack Phantoms   AHL   32   2,92   90,8%
                                             Trenton Titans       ECHL    8   3,18   90,0%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 2 PETRY Jeff           191  91  09/12/1987  Edmonton Oilers       NHL   48    3   9   12    29'
 4 McBAIN Jamie         188  89  25/02/1988  Pelicans Lahti       FIN-1   7    0   1    1     6'
                                             Carolina Hurricanes   NHL   40    1   7    8    12'
 6 JOHNSON Erik         193 107  21/03/1988  Colorado Avalanche    NHL   31    0   4    4    18'
 8 TROUBA Jacob         191  89  26/02/1994  Univ. of Michigan    NCAA   37   12  17   29    88'
22 HUNWICK Matt         180  86  21/05/1985  Colorado Avalanche    NHL   43    0   6    6    16'
25 CARLE Matt           183  93  25/09/1984  Tampa Bay Lightning   NHL   48    5  17   22     4'
27 FAULK Justin         183  98  20/03/1992  Carolina Hurricanes   NHL   38    5  10   15    15'
34 BUTLER Chris         185  92  27/10/1986  Karlskrona HK        SUE-2   5    0   0    0     8'
                                             Calgary Flames        NHL   44    1   7    8    19'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 7 KRISTO Danny         180  85  18/06/1990  U. of North Dakota   NCAA   40   26  26   52    24'
                                             Hamilton Bulldogs     AHL    9    0   3    3     2'
11 GIONTA Stephen       170  84  09/10/1983  Albany Devils         AHL   11    2   3    5     4'
                                             New Jersey Devils     NHL   48    4  10   14    14'
12 BUTLER Bobby         183  84  26/04/1987  Albany Devils         AHL   37   16  11   27     8'
                                             New J. / Nashville    NHL   34    4   7   11     4'
15 SMITH Craig          185  89  05/09/1989  KalPa Kuopio         FIN-1   8    4   4    8    20'
                                             Nashville Predators   NHL   44    4   8   12    20'
17 PALUSHAJ Aaron       180  86  07/09/1989  Hamilton Bulldogs     AHL   21    7   3   10    18'
                                             Colorado Avalanche    NHL   25    2   7    9     8'
18 MOSS David           191  91  28/12/1981  Phoenix Coyotes       NHL   45    5  15   20    21'
19 STAPLETON Tim        175  82  19/07/1982  Dynamo Minsk          KHL   58   26  19   45    30'
20 CARTER Ryan          188  91  03/09/1983  New Jersey Devils     NHL   44    6   9   15    31'
21 LEBLANC Drew         183  89  29/06/1989  St. Cloud State      NCAA   42   13  37   50    14'
                                             Chicago Blackhawks    NHL    2    0   0    0     0'
26 STASTNY Paul         183  93  27/12/1985  EHC Munich           ALL-1  13    7  11   18    20'
                                             Colorado Avalanche    NHL   40    9  15   24    14'
27 BJUGSTAD Nick        198  97  17/07/1992  Univ. of Minnesota   NCAA   40   21  15   36    28'
                                             Florida Panthers      NHL   11    1   0    1     2'
44 THOMPSON Nate        183  93  15/10/1984  Alaska Aces          ECHL   24    7  14   21    23'
                                             Tampa Bay Lightning   NHL   45    7   8   15    17'

Absents notables : Ryan Miller (G, refus), Jonathan Quick (G, play-offs NHL), Jimmy Howard (G, play-offs NHL), Jack Johnson (D, articulation sterno-claviculaire), Dustin Byfuglien (D, refus), Alex Goligoski (D, refus), Zac Bogosian (D, blessé à la tête), Blake Wheeler (A, refus), Cam Atkinson (A, cheville), Brandon Dubinsky (A, genou), Lee Stempniak (A, refus), Peter Mueller (A, jeune papa), Patrick Kane (A, play-offs NHL), Dustin Brown (A, play-offs NHL), Phil Kessel (A, play-offs NHL), Zach Parisé (A, play-offs NHL).

 

 

Finaliste étonnante en 2012, la Slovaquie a retrouvé le sourire et la confiance, semblant enfin prête à opérer la transition qui paraissait impossible. Les "vieux" prolongent encore le plaisir (à 38 ans pour Satan et même 40 ans pour Stumpel), gardant une aura que leurs successeurs directs n'ont pas. Ceux-ci paraissent même décliner plus vite, à l'instar d'un Radivojevic auteur d'une saison très médiocre au Spartak Moscou.

Les pères transmettent directement le flambeau aux "fils", puisque le junior Marko Dano, 18 ans, a attaqué les enclaves adverses avec tant d'énergie qu'il a convaincu de le prendre en quatrième ligne. La sélection slovaque s'ouvre enfin à des noms frais, et le pur joueur offensif Tomas Zaborsky aura enfin sa chance, avec un don de buteur-né que possède aussi un Martin Bartek. La force de cette équipe réside donc devant, avec du talent à revendre.

Mais derrière ? En kilos, le compte y est, et l'aiguille de la balance est même cassée ! En l'absence de Chara, Kudroc ou Meszaros, la Slovaquie trouve encore du poids à ajouter sur le plateau. Milan Jurcina, Branislav Mezei et Vladimir Mihalik ont tous trois déjà trimbalé leurs quintaux sur les glaces de NHL pendant plusieurs saisons (en alternance avec l'AHL pour le dernier nommé) avant de revenir en Europe. Le physique des arrières complète donc la finesse technique des avants, mais cette défense ne risque-t-elle pas d'être un peu lourde face à des adversaires rapides ?

L'an passé, la recette avait fonctionné grâce à un Jan Laco en état de grâce. Le héros est forfait cette fois, mais avec trois gardiens en forme, la Slovaquie ne se fait plus trop de soucis dans les cages. Elle reste donc éminemment capable du meilleur, sans être totalement à l'abri du pire.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
31 STANA Rastislav      188  89  10/01/1980  CSKA Moscou          KHL    43   1,75   93,5%
32 JANUS Jaroslav       183  87  21/09/1989  Slovan Bratislava    KHL    49   2,24   92,6%
39 HUDACEK Julius       186  82  09/08/1988  Frölunda Göteborg   SUE-1   54   1,94   92,8%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts   Pén
 7 DALOGA Marek         193  83  10/03/1989  Pardubice           TCH-1   42    1   3    4   26'
 8 SERSEN Michal        188  96  28/12/1985  Lev / Slovan         KHL    45    2   8   10   28'
23 VYDARENY René        186  92  06/05/1981  Ceské Budejovice    TCH-1   55    5  10   15   28'
24 MEZEI Branislav      192 104  08/10/1980  Avto. Ekaterinbourg  KHL    59    9  14   23  114'
44 SEKERA Andrej        183  87  08/06/1986  Buffalo Sabres       NHL    37    2  10   12    4'
56 MIHALIK Vladimir     202 111  29/01/1987  Slovan Bratisava     KHL    19    3   0    3   20'
68 JURCINA Milan        193 113  07/06/1983  KLH Chomutov        TCH-1   22    0   3    3   20'
                                             Lukko Rauma         FIN-1   26    6   8   14   42'
   SVARNY Ivan          188  95  30/10/1984  Slovan Bratislava    KHL    47    2   7    9   30'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
15 STÜMPEL Jozef        191  99  20/07/1972  HK Nitra            SVK-1   61   14  45   59     6'
16 KUKUMBERG Roman      184  90  08/04/1980  Slovan Bratislava    KHL    56   11  11   22    41'
18 SATAN Miroslav       188  88  22/10/1974  Slovan Bratislava    KHL    21    7   5   12    22'
19 MIKLIK Michel        184  90  31/07/1982  Slovan Bratislava    KHL    56    9  17   26    16'
20 DANO Marko           181  83  30/11/1994  Slovan Bratislava    KHL    41    3   4    7    30'
21 HUDACEK Libor        175  77  07/11/1990  Slovan Bratislava    KHL    52   11  11   22    12'
27 BARTEK Martin        184  99  17/07/1980  Pardubice           TCH-1   55   25  21   46    18'
43 SUROVY Tomas         184  95  24/09/1981  Lev Prague           KHL    55   10  10   20    28'
55 BLIZNAK Mario        183  89  06/03/1987  Slovan Bratislava    KHL    55   11  11   22    20'
67 ZABORSKY Tomas       181  91  14/11/1987  Avangard Omsk        KHL    64   23  22   45    24'
82 KOPECKY Tomas        190  91  05/02/1982  Dukla Trencin       SVK-1    4    2   2    4     0'
                                             Florida Panthers     NHL    47   15  12   27    28'
85 OLVECKY Peter        188  88  11/10/1985  Slovan Bratislava    KHL    53    7   5   12    46'
87 HASCAK Marcel        183  87  03/02/1987  Kosice              SVK-1   68   35  46   81    84'
92 RADIVOJEVIC Branko   185  92  24/11/1980  Spartak Moscou       KHL    55    5  20   25    25'

Les joueurs en italique ne seront pas inscrits au premier match et seront gardés en réserve ou remplacés par d'éventuels renforts

Absents notables : Jan Laco (G, blessé), Jaroslav Halak (G, play-offs NHL), Zdeno Chara (D, play-offs NHL), Ivan Baranka (D, blessé), Andrej Meszáros (D, blessé), Kristian Kudroc (D, blessé), Tomas Starosta (D, blessé), Dominik Granak (D, refus), Marian Gaborik (A, opération des muscles abdominaux), Marian Hossa (A, play-offs NHL), Juraj Mikus (A, blessé).

 

 

L'Allemagne attend la décision sur l'attribution du Mondial 2017 qu'elle veut organiser avec la France, et il s'agit pour sa fédération d'une planche de salut compte tenu de la tourmente intérieure dans laquelle elle se trouve. On la dit incapable d'organiser des championnats structurés, car soumises à des barons de ligues régionales qui continuent de faire la loi. Les clubs de 2e Bundesliga ont des vocations séparatistes qu'elle a elle-même provoquée en mettant de l'huile sur le feu.

Et ce n'est pas l'équipe nationale qui redore son blason, au contraire. L'Allemagne a raté la qualification olympique pour la première fois de son histoire, en ne sachant pas triompher d'adversaires normalement à sa portée (Autriche et Italie). Si ce sont les dirigeants de la fédération qui sont pointés du doigt, c'est qu'ils ont attendu septembre pour nommer le sélectionneur (Pat Cortina) alors qu'une échéance cruciale attendait en février.

Cortina échappe pour l'instant à la curée, mais il sait qu'il doit absolument redresser la barre dans ces championnats du monde. Il doit faire adhérer tout le monde à son système, plus défensif, qui devrait éviter les débâcles de l'an dernier.

Même s'il a peu apprécié que Hospelt décline la sélection, Cortina dispose des autres forces offensives habituelles de l'Allemagne. En revanche, il a été confronté à des cascades de blessures qui ont décimé les lignes arrières. Il avait semblé trouver un recours en rappelant Patrick Köppchen, sept ans après sa dernière sélection. Auteur d'une saison solide, Köppchen semblait en mesure de stabiliser la défense... mais il a été le dernier joueur retranché.

C'est en fait un véritable coup de poker qu'a opéré Pat Cortina en préférant faire confiance à trois jeunes joueurs, Benedikt Kohl, Torsten Ankert et l'invité-surprise Peter Lindlbauer. Il fallait oser ce pari envers l'avenir dans ce contexte troublé d'exigence de résultat. Christian Ehrhoff, nommé capitaine, aura un rôle crucial de cadre au milieu de cette jeune défense.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
33 AUS DEN BIRKEN Danny  186  89  15/02/1985  Cologne             ALL-1   48   2,11   93,0% 
44 ENDRAS Dennis         183  77  14/07/1985  Mannheim            ALL-1   47   2,29   92,7%
72 ZEPP Rob              186  88  07/09/1981  Eisbären Berlin     ALL-1   59   2,76   92,0%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén 
10 EHRHOFF Christian     188  92  06/07/1982  Krefeld             ALL-1   32    8  18   26    52'
                                              Buffalo Sabres       NHL    47    5  17   22    34'
15 BAXMANN Jens          181  85  24/03/1985  Eisbären Berlin     ALL-1   58    7  12   19    62'
34 KOHL Benedikt         180  82  31/03/1988  Wolfsburg           ALL-1   64    4  15   19    16'
48 HÖRDLER Frank         183  86  26/01/1985  Eisbären Berlin     ALL-1   65    9  20   29    86'
77 GOC Nikolai           182  95  17/06/1986  Mannheim            ALL-1   54    1   6    7    36'
81 ANKERT Torsten        188  99  22/06/1988  Cologne             ALL-1   63    0  11   11    63'
91 MÜLLER Moritz         187  92  19/11/1986  Cologne             ALL-1   64    3  17   20    60'
   LINDLBAUER Peter      180  82  24/03/1991  Nuremberg           ALL-1   33    1   8    9    12'
                                              Bad Tölz            ALL-3   17    3   8   11    24'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
16 WOLF Michael          178  85  15/07/1989  Iserlohn            ALL-1   52   23  32   55    38'
17 KINK Marcus           186  93  13/01/1985  Mannheim            ALL-1   58   11   9   20    65'
21 TRIPP John            192 104  04/05/1977  Cologne             ALL-1   64   20  25   45    78'
24 RANKEL André          186  90  27/08/1985  Eisbären Berlin     ALL-1   61   24  44   68    60'
28 MAUER Frank           184  90  12/04/1988  Mannheim            ALL-1   58   15  16   31    38'
36 SEIDENBERG Yannic     171  82  11/01/1984  Mannheim            ALL-1   56    8  18   26    50'
39 GREILINGER Thomas     181  94  06/08/1981  Ingolstadt          ALL-1   44   19  29   48    24'
47 ULLMANN Christoph     182  88  19/05/1983  Mannheim            ALL-1   40   13  11   24    22'
50 HAGER Patrick         178  80  08/09/1988  Ingolstadt          ALL-1   58   10  21   31    86'
55 SCHÜTZ Felix          181  89  03/11/1987  Cologne             ALL-1   62   26  25   51    60'
57 GOC Marcel            185  92  24/08/1983  Mannheim            ALL-1   18    4  15   19     8'
                                              Florida Panthers     NHL    42    9  10   19     8'
86 PIETTA Daniel         184  91  09/12/1986  Krefeld             ALL-1   54   15  33   48    58'
87 GOGULLA Philip        188  86  31/07/1987  Cologne             ALL-1   58   15  26   41    22'
92 NOEBELS Marcel        189  89  14/03/1992  Trenton Titans      ECHL    31   11  19   30    14'
                                              Adirondack Phantoms  AHL    43   13  10   23     6'

Absents notables : Dimitrij Kotschnew (G, ligaments croisés), Jochen Reimer (G, genou), Dennis Seidenberg (D, play-offs NHL), Constantin Braun (D, famille), Justin Krueger (D, play-offs AHL), Christoph Schubert (D, blessé), Alexander Sulzer (D, ligaments croisés), Sinan Akdag (D, cheville), Florian Kettemer (D, genou), Denis Reul (D, blessé), Felix Petermann (D, fracture du tibia), Alexander Barta (A, épaule), Jerome Flaake (A, fracture du tibia), Marco Sturm (A, famille), Kai Hospelt (A, femme enceinte).

 

Ted Nolan a passé peu de temps en Lettonie. L'entraîneur canadien est en fonction depuis deux ans, mais vit toujours de l'autre côté de l'océan. Avant ces championnats du monde, cependant, il vient de passer presque deux mois à Riga, son record. Mais dans ce bref laps de temps, il a déjà réussi à imprimer sa marque sur son équipe. Les Lettons sont plus dynamiques, plus directs à la cage.

Sur le plan des résultats, Nolan a assuré la qualification pour les Jeux olympiques, menacée par la France et la Kazakhstan. Il a donc réussi à opérer une transition de style et de génération sans hypothéquer l'essentiel, la place de la Lettonie comme douzième nation mondiale.

Même si son implication fait parfois débat, Nolan ne peut pas faire beaucoup mieux avec les hommes à sa disposition. Le retour d'Ozolins n'ayant duré que le temps de la qualification olympique, les Baltes n'ont plus de vrai défenseur offensif. Krisjanis Redlihs assume ce rôle, mais il lui manque un slap puissant pour ne pas abuser de ses tirs du poignet en supériorité numérique.

La Lettonie a un problème d'efficacité offensive, qui risque de devenir criant avec les forfaits de Martins Karsums et Mikelis Redlihs. Pour ne pas laisser toute la responsabilité offensive à la seule première ligne (Darzins-Sprukts-Cipulis), il faudra compter sur la confirmation de Miks Indrasis. Révélation venue de nulle part l'an passé, l'ailier a pris du muscle entre-temps et a surtout pleinement intégré l'effectif du Dinamo Riga.

Mais lorsqu'on voit que les internationaux restent dispersés aux quatre vents et que trois d'entre eux jouent dans le championnat d'Ukraine - un pays tombé dans les tréfonds du hockey mondial - on peut se dire que c'est d'une reconstruction structurelle en profondeur dont la Lettonie a besoin. Le président de la fédération Kirovs Lipmans a choisi la fenêtre avant les Mondiaux pour annoncer son plan de mettre en place un vrai championnat national, et pas comme actuellement une compétition où se côtoient des quarantenaires et des gamins alors que tous les hockeyeurs du pays s'exportent. C'est indispensable pour ne pas dépendre totalement de la KHL.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
 1 JUCERS Maris         190  90  18/06/1987  Dinamo Riga          KHL    22   3,04   89,5%
31 MASALSKIS Edgars     178  79  31/03/1980  Khanty-Mansiysk      KHL    33   3,03   90,7%
50 GUDLEVSKIS Kristers  190  86  31/06/1992  Dinamo Riga          KHL     2   2,18   92,1%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 4 SAVIELS Agris        187  90  15/01/1982  Kompanion Kyiv      UKR-1   28    0   3    3    37'
11 SOTNIEKS Kristaps    183  87  29/01/1987  Dinamo Riga          KHL    60    4   6   10    20'
17 JASS Maris           188  90  18/01/1985  Hanovre Scorpions   ALL-1   43    5  10   15    56'
22 ANDERSONS Janis      187  88  07/10/1986  Kompanion Kyiv      UKR-1   31    0   4    4     6'
26 REDLIHS Krisjanis    189  86  15/01/1981  Dinamo Riga          KHL    56    5  17   22    12'
29 FREIBERGS Ralfs      180  86  17/05/1991  Bowling Green       NCAA     8    1   6    7     4'
32 KULDA Arturs         188  98  25/07/1988  Sibir Novosibirsk    KHL    57    9   7   16    55'
81 PUJACS Georgijs      185  98  11/06/1981  Avangard Omsk        KHL    55    1  14   15    30'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 5 SPRUKTS Janis        190 105  31/01/1982  CSKA Moscou          KHL    59    5   4    9     6'
10 DARZINS Lauris       191  91  28/01/1985  Ak Bars Kazan        KHL    37    8   8   16    10'
15 KENINS Ronalds       178  80  28/02/1991  ZSC Lions           SUI-1   57    7  18   25    22'
17 SIROKOVS Aleksejs    182  86  20/02/1981  Red Ice Martigny    SUI-2   44   15  13   28    61'
21 BERZINS Armands      192  97  27/12/1983  Kompanion Kyiv      UKR-1   27    8   8   16    26'
25 DZERINS Andris       185  85  14/02/1988  Dinamo Riga          KHL    65   11  19   30    30'
42 PAVLOVS Vitalijs     195  98  17/06/1989  Jokipojat Joensuu   FIN-2   22    8  10   18    39'
                                             Dinamo Riga          KHL    28    4   6   10    22'
47 CIPULIS Martins      180  85  29/11/1980  Lev Prague           KHL    20    3   3    6     2'
60 STALS Juris          191  90  08/04/1982  Kompanion Kyiv      UKR-1   28    3   9   12    50'
                                             HK Poprad           SVK-1   15    2   3    5    20'
70 INDRASIS Miks        190  85  30/09/1990  Dinamo Riga          KHL    56   15  18   33    27'
87 MEIJA Gints          185  80  04/09/1987  Dinamo Riga          KHL    61    5  15   21    28'
90 JASS Koba            183  87  04/05/1990  Zilina              SVK-1   24    4   6   10    55'
                                             Kladno              TCH-1   18    5   4    9    33'
91 JEKIMOVS Roberts     180  80  11/11/1989  SaiPa Lappeenranta  FIN-1   55   16  11   27    20'
   GIRGENSONS Zemgus    188  87  05/01/1994  Rochester Americans  AHL    64    9  11   20    28'

Absents notables : Oskars Bartulis (D), Arvids Rekis (D), Oskars Cibulskis (D, choix du sélectionneur), Martins Karsums (A), Mikelis Redlihs (A), Kaspars Daugavins (A, play-offs NHL).

 

 

L'équipe de France a atteint une exceptionnelle neuvième place l'an dernier, et si tout se passe idéalement, elle pourrait évidemment envisager mieux faire. Le réalisme oblige cependant à une très grande vigilance. La mission du maintien n'a jamais été aussi difficile que cette année, car l'Autriche 2013 est certainement plus forte que les habituels Italie ou Kazakhstan. C'est un combat de longue haleine qui attend les Bleus, pas une partie de plaisir. Et les championnats du monde à Paris en dépendent en partie.

Hormis Pierre-Édouard Bellemare consacré par un titre de champion de Suède (avec un masque spécial à la suite d'une fracture de la mâchoire), les expatriés dans les grands championnats ont vécu une saison beaucoup plus difficile que la précédente, au point que certains d'entre eux ont été renvoyés de leurs clubs à l'automne (Treille, Hecquefeuille et Guttig). Tous n'arrivent donc pas avec le plein de confiance, mais par contre avec une vraie volonté de revanche. À noter que l'accouchement de la femme du capitaine Laurent Meunier est programmé mardi prochain, et qu'il ratera donc le match contre la Finlande.

L'attaque française n'a jamais été aussi dense. Charles Bertrand est devenu un atout important, capable de créer du danger offensivement et de tier des pénalités. Depuis son excellent Mondial, le physique Antoine Roussel est même devenu un joueur de NHL alors qu'il n'était que vingtième attaquant dans la hiérarchie, une opportunité qu'on fait miroiter à beaucoup mais qui se produit rarement en pratique. Le renfort de l'année se nomme Tim Bozon, le dixième marqueur de l'excellente ligue junior majeur de l'ouest canadien, dont on attend la présence physique dans les coins et dans l'enclave.

L'absence de Baptiste Amar, qui a vu sa main enfler après avoir reçu un palet dans la main contre le Danemark à Amiens et qui a dû être opéré, a forcé à recomposer la défense au dernier moment. Thomas Roussel a été rappelé en urgence, et l'attaquant Teddy Da Costa hérite d'une toute nouvelle mission à la ligne bleue, avec Nicolas Besch, sur le jeu de puissance derrière la ligne d'expérience Desrosiers-Meunier-Treille. On attend beaucoup de Jonathan Janil en particulier après sa très bonne saison à Rouen : il avait été rarement titularisé dans les grandes échéances mais a une certaine expérience internationale avec la Coupe Continentale. Il est temps que la relève franchisse un cap car Vincent Bachet a déjà annoncé sa retraite à l'issue de la compétition.

L'échéance ne saurait tarder également pour nos deux gardiens émérites. Même si Dave Henderson se refuse à dévoiler ses projets sur les gardiens ("J'ai un plan mais je ne le dirai pas"), il est probable que Florian Hardy connaisse sa première expérience en championnat du monde, sans doute face aux grosses équipes contre lesquelles il n'y a rien à perdre (Finlande et Russie). Cristobal Huet, lui, aura encore sûrement un rôle prépondérant à jouer pour le maintien.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
39 HUET Cristobal       184  92  03/09/1975  Lausanne            SUI-2   57   2,47
41 LHENRY Fabrice       180  82  29/06/1972  Rouen               FRA-1   35   2,91   89,4%
49 HARDY Florian        182  76  08/08/1985  Angers              FRA-1   38   2,00   92,4%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 3 BACHET Vincent       179  86  29/04/1978  Amiens              FRA-1   39    5   5   10    20'
18 AUVITU Johan         182  85  27/07/1989  JYP Jyväskylä       FIN-1   54    4  10   14    26'
38 ROUSSEL Thomas       183  85  25/11/1985  Amiens              FRA-1   37    0  12   12    30'
44 MANAVIAN Antonin     191 100  26/04/1987  Innsbruck           AUT-1   50    1   5    6   160'
55 JANIL Jonathan       188  85  24/09/1987  Rouen               FRA-1   51   12  17   29    32'
74 BESCH Nicolas        179  82  25/10/1984  Cracovie            POL-1   52   10  23   33    70'
84 HECQUEFEUILLE Kévin  184  85  20/11/1984  Genève-Servette     SUI-1   21    3   5    8    10'
                                             Karlskrona          SUE-2   34    6  23   29    34'
90 MOISAND Maxime       176  77  11/06/1990  Odense              DAN-1   52    0   5    5     4'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 7 TREILLE Yorick       190  89  15/07/1980  Sparta / Chomutov   TCH-1   29    4   2    6    24'
                                             Salzbourg           AUT-1   15    4   2    6    14'
 9 FLEURY Damien        179  81  01/02/1986  Södertälje          SUE-2   61   33  23   56    60'
10 MEUNIER Laurent      183  83  16/01/1979  Straubing           ALL-1   57    7  23   30    86'
15 BOZON Timothé        186  90  24/03/1994  Kamloops Blazers     WHL    77   40  57   97    68'
22 HENDERSON Brian      180  80  22/11/1986  Angers              FRA-1   47   11  12   23    47'
24 DESROSIERS Julien    180  77  14/10/1980  Rouen               FRA-1   47   27  38   65    67'
25 RITZ Nicolas         180  80  26/02/1992  Dijon               FRA-1   39   18  25   43    39'
26 BERTRAND Charles     185  86  05/02/1991  Lukko Rauma         FIN-1   68    4   2    6    24'
41 BELLEMARE Pierre-Éd. 182  89  06/03/1985  Skellefteå          SUE-1   38    6  17   23    49'
54 ROUSSEL Antoine      183  89  21/11/1989  Texas Stars          AHL    43    8  11   19   107'
                                             Dallas Stars         NHL    37    7   7   14    85'
71 GUTTIG Anthony       186  83  30/10/1988  Mora IK             SUE-2   19    2   2    4     8'
                                             Tranås AIF          SUE-3    8    4   6   10     6'
77 TREILLE Sacha        195  96  06/11/1987  Litomerice          TCH-2    3    2   2    4     4'
                                             Sparta Prague       TCH-1   35    5   5   10    22'
80 DA COSTA Teddy       178  73  17/02/1986  GKS Tychy           POL-1   45   17  26   43    82'
82 RAUX Damien          179  82  03/11/1984  Mulhouse            FRA-1   35    9  18   27     8'

Absents notables : Baptiste Amar (D, infection à la main), Stéphane Da Costa (play-offs NHL+AHL).

 

 

On avait quitté l'Autriche il y a deux ans dans une relégation avec fracas : la sélection était conspuée et Oliver Setzinger assénait de cinglantes critiques aux dirigeants de la fédération. Mais cette saison a semblé effacer toutes les plaies : il y a eu la réconciliation avec Setzinger en décembre, puis l'étonnante qualification olympique en Allemagne en février. Soudain, toute l'Autriche semble regroupée autour d'une équipe nationale qui, pour la première fois depuis des temps immémoriaux, ne compte même aucun naturalisé !

Mais les problèmes sont-elles vraiment tous évacués ? Setzinger a été écarté de la sélection, officiellement parce l'entraîneur Manny Viveiros ne le trouvait pas revenu assez en forme après une longue blessure. Certains pensent que d'autres motifs ont pu jouer (le pardon ayant ses limites), d'autant qu'un Manuel Latusa a été conservé alors qu'il n'avait pas repris le jeu en club après sa blessure en qualification olympique.

La moindre absence fait mal à l'Autriche, car elle risque de dépendre énormément du premier trio Raffl-Koch-Vanek. Sa deuxième ligne, avec Raphael Herburger et Daniel Oberkofler aux côtés du vétéran à la barbe bicolore Markus Peintner, semble un peu tendre physiquement. L'attaque, composée de joueurs de troisième ligne avec peu de responsabilités, est-elle capable de marquer des buts ? La défense saura-t-elle construire sous la pression d'un gros forechecking adverse ? En plus, c'est la première fois que les Autrichiens devront jouer sans l'ex-ailier reconverti arrière Mathias Trattnig, qui restait sur une série de treize championnats du monde consécutifs.

C'est dire si tous les espoirs reposent sur Thomas Vanek. Véritable combattant, il doit transfigurer à lui seul un jeu de puissance anémique. Son sens du but est exactement ce qui manque à ses confrères. Mais depuis le Mondial 2004 où il avait notamment mis la France en déroute, Vanek a été moins transcendant dans ses dernières apparitions en équipe nationale. Attend-on trop de lui ?

Il existe une autre clé importante à la réussite autrichienne. L'équipe avait souvent pâti de la faiblesse de ses gardiens, mais cette année elle s'appuie sur un solide Bernhard Starkbaum qui a réussi une saison très convaincante en Elitserien suédoise.

Gardiens

                          cm  kg  Naissance                               MJ   Moy.     %
29 STARKBAUM Bernhard    186  89  19/02/1986  MODO Örnsköldsvik   SUE-1   50   2,18   92,9%
30 SWETTE René           183  80  21/08/1988  Klagenfurt          AUT-1   39   2,11   93,7%
   HÖNECKL Thomas        186  98  10/10/1989  Villach             AUT-1   15   3,83   90,1%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 4 UNTERLUGGAUER Gerhard 176  92  15/08/1976  Villach             AUT-1   42    9  15   24    44'
14 REICHEL Johannes      182  86  29/04/1982  Klagenfurt          AUT-1   67    2  17   19    46'
22 PÖCK Thomas           186  93  02/12/1981  Lake Erie Monsters   AHL    62   11  22   33    61'
23 KLIMBACHER Sven       178  82  12/09/1981  Vienna Capitals     AUT-1   63    1   9   10    30'
28 SCHUMNIG Martin       181  78  28/07/1989  Klagenfurt          AUT-1   59    6  10   16    31'
48 IBERER Florian        185  90  07/12/1982  Klagenfurt          AUT-1   40    5  16   21     4'
54 KRISTLER Andreas      179  75  30/08/1990  Salzbourg           AUT-1   62   15  16   31    67'
55 LUKAS Robert          177  80  29/08/1978  Linz                AUT-1   64    2   6    8    42'
64 LAKOS André           203 108  29/07/1979  Vienna Capitals     AUT-1   64    9  40   49    74'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 9 KOCH Thomas           173  70  17/08/1983  Klagenfurt          AUT-1   58   17  43   60    36'
10 OBERKOFLER Daniel     183  74  16/07/1988  Linz                AUT-1   64   10  14   24    41'
12 RAFFL Michael         185  87  01/12/1988  Leksand             SUE-2   59   27  25   52    44'
15 LATUSA Manuel         181  86  23/01/1984  Salzbourg           AUT-1   43    9  20   29    16'
20 WELSER Daniel         180  89  16/02/1983  Salzbourg           AUT-1   52    7  16   23    49'
21 GEIER Manuel          178  82  08/01/1988  Klagenfurt          AUT-1   68    6   9   15    29'
25 IBERER Matthias       188  91  29/04/1985  Graz                AUT-1   59   18  21   39    86'
26 VANEK Thomas          188  94  19/01/1984  Graz                AUT-1   11    5  10   15     4'
                                              Buffalo Sabres       NHL    38   20  21   41    20'
27 HUNDERTPFUND Thomas   189  92  14/12/1989  Klagenfurt          AUT-1   62   11  18   29    35'
34 PEINTNER Markus       181  83  17/12/1980  Villach             AUT-1   58   18  19   37    34'
45 SCHULLER David        182  91  06/09/1980  Klagenfurt          AUT-1   69    8  18   26    76'
79 BAUMGARTNER Gregor    185  90  13/07/1979  Linz                AUT-1   65   15  29   44    10'
89 HERBURGER Raphael     178  75  02/01/1989  Klagenfurt          AUT-1   22    4   8   12    36'

Absents notables : Mattias Trattnig (D, douleurs au genou), Thomas Raffl (A, pneumothorax), Oliver Setzinger (A, choix du sélectionneur), Michael Grabner (A, play-offs NHL), Andreas Nödl (A, bas du corps).

 

 

Marc Branchu

 

Retour à la rubrique articles