Présentation des championnats du monde 2010

 

Un sondage commandé par l'agence SID le mois dernier donne la mesure du problème : 13,9% des Allemands savent qu'un championnat du monde de hockey sur glace aura lieu dans leur pays. Ce n'est déjà pas si mal vu la place de ce sport, répondent les organisateurs. plus parlant encore, 95,7% des personnes interrogées sont incapables de citer le moindre joueur de l'équipe d'Allemagne.

Le match d'ouverture Allemagne - États-Unis à Gelsenkirchen pourrait être l'occasion d'y remédier. Il y aura 76000 personnes dans le stade pour l'évènement, battant le record du Mondial 1957, mais la rencontre ne sera diffusée que sur la chaîne sportive et gratuite Sport1 (ex-DSF), et pas sur une chaîne généraliste puisqu'aucun accord n'a été trouvé avec la télévision publique. L'accès au grand public restera donc limité, et l'Allemagne aura besoin d'une grande performance pour marquer les consciences.

C'est censé être le bon moment pour créer une surprise. Dans une année olympique, les grandes nations peinent souvent à impliquer leurs joueurs dans les deux grandes compétitions et se présentent moins fortes. Mais c'est aussi à ce moment que les vétérans fatigués sont remplacés par les générations montantes, et ce Mondial pourrait permettre la révélation de nouvelles têtes, parfois très jeunes comme chez les nordiques.

 

 

Groupe A

 

Pendant des années, la Russie avait vécu une fracture avec ses joueurs de NHL, qui dédaignaient leur équipe nationale et leur pays d'origine. Aujourd'hui, les stars comme Aleksandr Ovechkin et Ilya Kovalchuk répondent sans réfléchir au premier appel, et ce sont les autres pays qui regardent les Russes avec envie.

Et heureusement que les joueurs de NHL sont là ! Une incroyable hécatombe a en effet frappé les attaquants vedettes de la KHL. La ligne ZZM a été victime d'un jeu d'élimination, avec Zinoviev aux JO puis Zaripov et Morozov pendant les play-offs que leur club de Kazan a malgré tout remporté. Et il y a deux jours, le forfait de Radulov, dont la jambe inquiétait le staff russe depuis deux semaines, a été confirmé.

La Russie en profite pour intégrer quelques jeunes joueurs comme Dmitri Kulikov, le meilleur défenseur du junior majeur canadien l'an dernier qui s'est imposé dès sa première année de NHL avec sa vision du jeu et son patinage, et Artem Anisimov, un centre spectaculaire parti pour former une ligne d'inspiration offensive avec Sushinsky et Mozyakin. La Sbornaïa conservera donc son style qui donne priorité au talent : les muscles de Svitov et d'Artyukhin, dont le père était un champion de lutte gréco-romaine, ont pour l'instant été laissés de côté.

Les centres Aleksei Tereshchenko (qui s'entraîne entre Kovalchuk et Frolov) et Sergei Fedorov (qui reconstituera la ligne-phare du Mondial de Québec avec Ovechkin et Semin) ont cependant passé la majorité de la saison à accomplir des tâches défensives en club : ils se retrouvent dépositaires de la créativité offensive, même si c'est un secret de polichinelle que la Russie attend l'élimination de Datsyuk des play-offs NHL pour en faire son premier centre.

D'ores et déjà, la Russie a suffisamment de talent offensif pour faire figure de favorite, mais elle a une très grosse pression. Même nanti de deux titres consécutifs, Slava Bykov n'a plus le droit à l'erreur après l'échec olympique. C'est d'ailleurs cet esprit de revanche qui anime ses joueurs, désireux de faire oublier le désastre du quart de finale contre le Canada, même s'il faudra quatre ans et les JO de Sotchi, pour pouvoir se venger totalement.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
30 EREMENKO Aleksandr   179  75  10/04/1980  Salavat Yulaev Ufa  RUS-1   44   1,73   93,2%
40 VARLAMOV Semion      182  88  27/04/1988  Washington Capitals  NHL    32   2,52   90,9%
83 KOSHECHKIN Vassili   200  91  27/03/1983  Togliatti / Magnit. RUS-1   58   1,98   92,7%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 5 NIKULIN Ilya         191 100  12/03/1982  Ak Bars Kazan       RUS-1   71   11  33   44   100'
 7 KALININ Dmitri       189  96  22/07/1980  Salavat Yulaev Ufa  RUS-1   68   14  13   27    90'
22 KORNEEV Konstantin   180  82  05/06/1984  CSKA Moscou         RUS-1   58    7  23   30    28'
27 ATYUSHOV Vitali      188  88  04/07/1979  Met. Magnitogorsk   RUS-1   59    6  20   26    51'
37 GREBESHKOV Denis     185  93  11/10/1983  Edmonton / Nashville NHL    53    7  16   23     6'
43 KULIKOV Dmitri       185  84  29/10/1990  Florida Panthers     NHL    68    3  13   16    32'
74 EMELIN Aleksei       186 100  25/04/1986  Ak Bars Kazan       RUS-1   68    6  14   20    74'
   DENISOV Denis        185  84  13/12/1981  Dynamo Moscou       RUS-1   58    9  12   21    73'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 8 OVECHKIN Aleksandr   188  99  17/09/1985  Washington Capitals  NHL    79   55  64  119    89'
10 MOZYAKIN Sergei      180  78  30/03/1981  Atlant Mytishchi    RUS-1   60   28  42   70    44'
23 TERESHCHENKO Aleksei 181  78  16/12/1980  Ak Bars Kazan       RUS-1   74   14  18   32    24'
24 FROLOV Aleksandr     188 105  19/06/1982  Los Angeles Kings    NHL    87   20  35   55    26'
28 SEMIN Aleksandr      189  93  03/03/1984  Washington Capitals  NHL    80   40  46   86    70'
29 FEDOROV Sergei       189  92  13/12/1969  Met. Magnitogorsk   RUS-1   58   10  21   31    51'
33 SUSHINSKY Maksim     172  79  01/07/1974  SKA St-Pétersbourg  RUS-1   60   29  39   68    91'
41 KULEMIN Nikolai      185  83  14/07/1986  Toronto Maple Leafs  NHL    78   16  20   36    16'
42 ANISIMOV Artem       194  89  24/05/1988  New York Rangers     NHL    82   12  16   28    32'
52 KOZLOV Viktor        195 106  14/02/1975  Salavat Yulaev Ufa  RUS-1   64   13  22   35    43'
61 AFINOGENOV Maksim    183  88  04/09/1979  Atlanta Thrashers    NHL    82   24  37   61    46'
71 KOVALCHUK Ilya       188  99  15/04/1983  Atlanta / New Jersey NHL    81   43  48   91    59'
   ARTYUKHIN Evgeni     195 116  04/04/1983  Anaheim / Atlanta    NHL    54    9   7   16    72'
   SVITOV Aleksandr     192 105  03/11/1982  Avangard Omsk       RUS-1   47    8  17   25    99'

Les joueurs sans numéro sont des réservistes, pas encore déclarés.

Absents notables : Evgeni Nabokov (G, play-offs NHL), Ilya Bryzgalov (G, dos), Andrei Markov (D, ligament croisé antérieur), Anton Volchenkov (D, pied), Sergei Gonchar (D, play-offs NHL), Fedor Tyutin (D, problèmes de passeport), Aleksandr Radulov (A, jambe), Oleg Saprykin (A, choix du coach), Konstantin Gorovikov (A, choix du coach), Aleksei Kovalev (A, ligaments croisés), Sergei Zinoviev (A, genou), Danis Zaripov (A, côtes), Aleksei Morozov (A, épaule), Evgeni Malkin (A, play-offs NHL), Pavel Datsyuk (A, play-offs NHL).

 

 

Après le succès inespéré de la demi-finale olympique, Jan Filc a décidé de quitter son poste de sélectionneur un peu plus tôt. Mieux vaut prendre la tangente que se compromettre lors d'un Mondial où la Slovaquie ne risque rien (elle organise le suivant et est protégée comme l'a été l'Allemagne l'an dernier) et pense n'avoir rien à gagner.

Glen Hanlon, chargé de reprendre l'équipe avec 2011 comme objectif principal en ligne de mire, a appris à ses dépens la situation de la Slovaquie : une telle contagion de forfaits que les joueurs se démotivent les uns et les autres et ne veulent pas venir faire un mauvais résultat en sachant leurs camarades absents.

La Slovaquie sauve les meubles en défense avec le stable Andrej Sekera, seul participant aux JO à revenir avec les deux gardiens qui avaient servi de doublures de Halak à Vancouver. On peut y ajouter Richard Lintner qui avait été sélectionné mais s'était blessé.

L'attaque slovaque, en revanche, n'a jamais été aussi dépeuplée. En l'absence de tous les leaders, les joueurs de troisième ligne vont devoir former les trios majeurs (Bartovic-Podkonicky-Kukumberg et Panik-Zagrapan-Svatos). La moyenne d'âge offensive, canonique à Vancouver (32 ans), est brutalement tombée à 24 ans ! On reprochait à Filc de ne jamais intégrer de jeunes, son successeur y est bien obligé. C'est la première fois depuis 1997 (!) que des juniors - Tatar et Panik - sont incorporés dans l'équipe slovaque pour un championnat du monde.

Mais comment Hanlon peut-il travailler à réussir les championnats du monde à domicile si tout le monde se désintéresse de ces Mondiaux "de transition" ?

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                             MJ   Moy.     %
 2 HAMERLIK Peter       187  90  02/01/1982  Trinec             TCH-1   40   2,94   91,1%
31 BUDAJ Peter          183  91  18/09/1982  Colorado Avalanche  NHL    16   2,69   91,5%
35 STANA Rastislav      186  79  10/01/1980  Sever. Cherepovets RUS-1   49   2,59   90,6%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 8 MAJESKY Ivan         195 105  02/09/1976  Skelleftea AIK     SUE-1   65    4  17   21    92'
15 GRANAK Dominik       182  78  11/03/1983  Rögle BK           SUE-1   60   10  27   37    58'
19 STAROSTA Tomas       183  89  20/05/1981  Neft. Nijnekamsk   RUS-1   62    5  11   16    70'
41 LINTNER Richard      189  87  15/11/1977  Dynamo Minsk       RUS-1   33    2   9   11    34'
43 FRÜHAUF Peter        183  86  15/08/1982  Banska Bystrica    SVK-1   50    9  31   37    46'
44 SEKERA Andrej        182  92  08/06/1986  Buffalo Sabres      NHL    54    4   7   11    13'
56 MIHALIK Vladimir     202 110  29/01/1987  Norfolk Admirals    AHL    75    2  16   18    67'
                                             Tampa Bay Lightning NHL     4    0   0    0     2'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
14 PODKONICKY Andrej    184  95  09/05/1978  Liberec            TCH-1   58   19  24   43    69'
16 KUKUMBERG Roman      184  86  08/04/1980  Togliatti / Kazan  RUS-1   75   19  11   30    12'
17 MACHO Michal         186  92  17/01/1982  Mlada Boleslav     TCH-1   66   16  27   43    57'

20 ZALESAK Miroslav     183  84  02/01/1980  HK 36 Skalica      SVK-1   54   28  15   43    82'
21 ZAGRAPAN Marek       183  90  06/12/1986  Sever. Cherepovets RUS-1   51   10   6   16    40'
22 DRAVECKY Vladimir    181  83  03/06/1985  HC Kosice          SVK-1   60   25  28   53    38'
27 CIERNIK Ivan         183  89  30/10/1977  Cologne            ALL-1   58   30  30   60    91'
28 PANIK Richard        183  89  07/02/1991  Windsor/Belleville  OHL    60   21  20   41    55'
                                             Norfolk Admirals    AHL     5    0   1    1     0'
40 SVATOS Marek         185  85  17/06/1982  Colorado Avalanche  NHL    57    8   4   12    37'
61 BARTOVIC Milan       182  87  09/04/1981  Liberec            TCH-1   59   27  19   46    42'
88 BULIK Tomas          178  82  27/08/1985  Banska Bystrica    SVK-1   50   25  34   59    40'
90 TATAR Tomas          177  80  01/12/1990  Grand Rapids Grif.  AHL    58   16  16   32    12'
97 GRON Stanislav       187  93  28/10/1978  HC Kosice          SVK-1   59   16  25   41    40'

Absents notables : Jaroslav Halak (G, play-offs NHL), Zdeno Chára (D, play-offs NHL), Andrej Meszaros (D, refus), René Vydareny (D, blessé), Lubomír Visnovský (D, refus), Ivan Baranka (D, genou), Pavol Demitra (A, refus), Marian Hossa (A, play-offs NHL), Michal Handzus (A, refus), Marian Gaborik (A, refus), Branko Radivojevic (A, famille), Martin Cibák (A, mental), Jozef Stümpel (A, refus), Lubos Bartecko (A, refus), Richard Zednik (A), Marcel Hossa (A, fin de contrat), Miroslav Satan (A, play-offs NHL), Zigmund Pálffy (A, retraite internationale).

 

 

Le Bélarus a vécu une saison très mouvementée avec la démission de Glen Hanlon puis l'intérim du controversé Mikhaïl Zakharov pendant les JO. C'est maintenant à l'ancien adjoint Eduard Zankovets d'être propulsé sur le devant de la scène, avec des assistants eux aussi débutants, Aleksandr Andrievsky et Andrei Gusov.

Comme si les changements d'entraîneurs et de dirigeants n'avaient pas assez désorganisé la situation, un volcan islandais a pris la suite. Une seule équipe a vraiment souffert des cendres propulsées dans le ciel européen qui ont bloqué le trafic aérien, et c'est le Bélarus. Il avait mis sur pied un beau tournoi dans la nouvelle Minsk Arena qui doit accueillir le Mondial 2014, mais ses adversaires allemands, suisses et slovaques ont annulé leur voyage et se sont repliés dans les Alpes bavaroises.

Les Biélorusses se sont donc contentés de trois matchs de préparation, tous perdus, deux en Lettonie et un en République Tchèque. Le bilan est négatif aussi au niveau de l'infirmerie : le vétéran Antonenko s'est blessé aux côtes à Riga, et le jeune Zakharov a été coupé par un patin à Prague. à l'issue de ce match, Kalyuzhny s'est aussi plaint des adducteurs, mais les examens sont positifs et il devrait pouvoir jouer.

La perte du vieux Antonenko est une chance pour Mikhaïl Stefanovich, rentré de Québec après avoir fini ses années juniors. Le staff avait soudain besoin d'un attaquant tirant de la droite pour les supériorités numériques, et a donc appelé le meilleur espoir du pays, qui était en train de réfléchir à une destination de vacances. Il fera ainsi son premier championnat du monde.

Toujours protégé par son exemplaire capitaine Ruslan Salei, remis de ses problèmes de dos, le Bélarus s'est fixé comme objectif la qualification en quart de finale. Mais pour cela, il faudra passer sur le corps de la Slovaquie emmenée par... Glen Hanlon. L'ancien adjoint Zankovets peut-il surprendre le "maître", qui connaît toutes les clés tactiques de son équipe ?

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                             MJ   Moy.     %
 1 KOVAL Vitali         188  99  31/03/1980  Dynamo Minsk       RUS-1   22   2,67   90,2%
31 MEZIN Andrei         182  78  08/07/1974  Dynamo Minsk       RUS-1   31   2,67   90,2%
   SHABANOV Sergei      187  93  04/02/1974  Yunost Minsk       BLR-1   33   1,36   94,5%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 5 STASENKO Nikolaï     195 104  15/02/1987  Amur Khabarovsk    RUS-1   34    0   6    6    66'
 7 DENISOV Vladimir     181  94  29/06/1984  Dynamo Minsk       RUS-1   45    5   7   12    68'
24 SALEI Ruslan         184  96  02/11/1974  Colorado Avalanche  NHL    15    1   5    6    10'
25 KOLOSOV Sergei       193  92  22/05/1986  Grand Rapids Gr.    AHL    66    2   6    8    29'
43 KOSTYUCHENOK Viktor  187  94  07/06/1979  Amur / Spartak     RUS-1   62    0  14   14    50'
52 RYADINSKI Alexander  189  93  01/04/1978  Dynamo Minsk       RUS-1   10    0   1    1    12'
                                             Shakh. Soligorsk   BLR-1   11    1   8    9    18'
   MAKRITSKY Aleksandr  186  90  11/08/1971  Dynamo Minsk       RUS-1   15    0   3    3    10'
   GOTOVETS Kirill      180  80  25/06/1991  Shattuck St. Mary's USHS   44    8  19   27    73'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 8 MIKHALEV Andrei      185  90  23/02/1978  Dynamo Minsk       RUS-1   58    8   6   14    32'
16 STEFANOVICH Mikhaïl  188  92  27/11/1989  Remparts Québec    LHJMQ   61   28  52   80    34'
18 UGAROV Aleksei       179  78  02/01/1985  HK MVD Balashikha  RUS-1   76   26  10   36    34'
19 MELESHKO Dmitri      181  81  08/11/1982  Dynamo Minsk       RUS-1   52   11  10   21    10'
26 STAS Andrei          187  83  18/10/1988  Dynamo Minsk       RUS-1   53    5   6   11    22'
59 DEMAGIN Sergei       183  80  19/07/1986  Minsk / Nijnekamsk RUS-1   60   17  12   29    20'
68 CHUPRIS Yaroslav     179  93  12/09/1981  Dynamo Minsk       RUS-1   38    3   8   11    12'
                                             Shakh. Soligorsk   BLR-1   12    5  10   15    22'
71 KALYUZHNY Aleksei    178  84  13/06/1977  Dynamo Moscou      RUS-1   60   12  17   29    22'
84 GRABOVSKI Mikhaïl    181  83  31/01/1984  Toronto M. Leafs    NHL    59   10  25   35    10'
88 KOVYRSHIN Evgeni     178  77  25/01/1986  Dynamo Minsk       RUS-1    7    0   0    0     2'
                                             Shakh. Soligorsk   BLR-1   34    8  21   29    14'
   KULAKOV Aleksandr    182  83  15/05/1983  Dynamo Minsk       RUS-1   40    5   5   10     8'
                                             Shakh. Soligorsk   BLR-1   10    5   5   10     2'
   SENKEVICH Artem      188  82  04/05/1982  Yunost Minsk       BLR-1   39   15  17   32    26'

Les joueurs sans numéro sont des réservistes, pas encore déclarés.

Absents notables : Oleg Antonenko (A, contusion aux côtes), Sergei Zadelenov (A, problème de genou / choix du coach), Konstantin Koltsov (A, blessé), Aleksei et Sergei Kalyuzhny (A, play-offs NHL).

 

 

On avait dit au revoir sans regret en 2006 à une équipe du Kazakhstan qui bâtissait ses succès sur un jeu sans intensité destiné à endormir l'adversaire dans un faux-rythme. Quatre années ont passé avant qu'elle ait réussi à remonter, mais est-ce encore la même équipe ?

Les informations en provenance d'Italie indiquent que non. Lors des matchs de préparation à Bolzano, la formation qui s'est présentée ne correspondait pas du tout à la description antérieure : on a parlé de joueurs très physiques, qui ont mis en place un forechecking très agressif et très intense. Le Kazakhstan a donc changé de visage, grâce à une nouvelle génération de joueurs qui savent marier technique et physique, à l'instar de Vadim Krasnoslobodtsev.

Ce nouvel esprit est incarné par un jeune entraîneur, Andrei Shaïanov, qui a exactement le même âge - 41 ans - que deux de ses joueurs, les "survivants" Aleksandr Koreshkov et Konstantin Shafranov ! Le coach a l'avantage d'entraîner la majorité des internationaux tout au long de l'année avec le Barys Astana, et il a pu préparer l'équipe nationale quasiment au complet depuis huit semaines.

Il faut donc se méfier du retour des joueurs d'Asie Centrale qui aimeraient bien créer l'effet de surprise. Malheureusement pour eux, la composition de leur groupe ne leur est favorable : leur premier adversaire, le Bélarus, connaît trop bien le valeur et déclare depuis des semaines se méfier de cette confrontation. Un piège vu de loin est-il encore un piège ?

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                             MJ   Moy.     %
 1 ZHITKOV Pavel        177  79  04/06/1984  Barys Astana       RUS-1    0
20 KUZNETSOV Aleksei    183  92  01/02/1983  Barys Astana       RUS-1   25   2,82   90,5%
31 EREMEEV Vitali       184  87  23/09/1975  Dynamo Moscou      RUS-1   37   2,40   92,0%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 2 SAVCHENKO Roman      189  89  28/07/1988  Barys Astana       RUS-1   40    3   3    6    22'
 4 KAZANTSEV Anton      188  88  26/08/1986  Barys Astana       RUS-1   18    0   0    0    31'
 5 LITVINENKO Aleksei   198 105  07/03/1980  Vityaz Chekhov     RUS-1   51    6   4   10   181'
 7 SEMENOV Maksim       182  82  09/02/1984  Atlant Mytischi    RUS-1   55    4   4    8    32'
 9 ANTIPIN Vladimir     189  92  18/04/1970  Barys Astana       RUS-1   24    0   3    3    26'
29 VASSILCHENKO Aleksei 187  93  29/03/1981  Barys Astana       RUS-1   56    2   9   11    85'
37 FADEEV Evgeni        176  85  09/07/1982  Avto. Ekaterinburg RUS-1   31    2   4    6    22'
52 KOLEDAEV Aleksei     178  92  27/03/1976  Met. Novokuznetsk  RUS-1   56    2   4    6    46'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 8 ZHAILAUOV Talgat     176  77  07/07/1985  Barys Astana       RUS-1   46   11  11   22    24'
17 KORESHKOV Aleksandr  180  89  28/10/1968  Barys Astana       RUS-1   51    7   8   15    18'
21 DUDAREV Dmitri       188  90  23/02/1976  Met. Novokuznetsk  RUS-1   56   10   8   18    56'
23 SPIRIDONOV Andrei    180  88  21/05/1982  Barys Astana       RUS-1   33    6   1    7    20'
24 SHAFRANOV Konstantin 183  87  11/09/1968  Fort Wayne Komets   IHL    58   19  38   57    20'
25 SOLAREV Ilya         192  93  02/08/1982  Barys Astana       RUS-1   40    5   5   10    24'
27 BUMAGIN Evgeni       182  85  07/04/1982  Met. Novokuznetsk  RUS-1   56    4   6   10    32'
33 GAVRILIN Andrei      188  91  24/07/1978  Barys Astana       RUS-1   59    7  18   25    34'
48 STARCHENKO Roman     179  83  12/05/1986  Barys Astana       RUS-1   43    7   0    7     6'
49 SHIN Alexander       185  74  21/11/1985  Barys Astana       RUS-1   41    3   8   11    12'
62 KRASNOSLABODTSEV V.  188  89  16/08/1983  Barys Astana       RUS-1   43   10  12   22    55'
88 RYMAREV Evgeni       175  76  09/09/1988  Barys Astana       RUS-1   50    6   9   15    36'

Absents notables : Vitali Kolesnik (G), Aleksei Troshchinsky (D, blessé), Artem Lakiza (D, blessé), Nikolaï Antropov (A, opération de la hanche), Dmitri Upper (A, blessé), Fedor Polishchuk (A, blessé).

 

 

Groupe B

 

Au moment où Mark Messier a été nommé manager du Canada, on se disait qu'il nommerait Wayne Gretzky en tant que coach. Mais le numéro 99, qui se repose depuis un an après ses déboires à Phoenix, n'a pas l'intention de retourner au charbon. Messier a donc choisi un autre de ses anciens coéquipiers à Edmonton, Craig MacTavish, qui avait amené à la surprise générale les Oilers en finale de la Coupe Stanley en 2006, grâce avant tout à une trappe défensive. Un Canada moins offensif ? Possible, car l'effectif compte moins de stars.

Messier n'a pas la tâche facile pour composer son équipe. Le Canada a participé à six des huit dernières finales de championnat du monde. Les deux exceptions : 2002 et 2006. Les années olympiques sont en effet particulières pour les Canadiens, qui sont rares à enchaîner JO et Mondiaux la même année. Ils étaient deux après le titre de Salt Lake City (Brewer et Smyth, qui revient encore amener son expérience) et zéro après la débâcle de Turin. À la suite du triomphe de Vancouver, ils auraient dû être de nouveau deux. Le staff ne s'est même pas donné la peine d'appeler un Iginla par exemple, qui n'est jamais venu aux championnats du monde depuis ses 19 ans.

L'un de ces deux olympiens devaient être Doughty, mais l'excellent jeune défenseur n'a pas passé le test médical de sortie chez les Los Angeles Kings. Il ne reste donc des médaillés d'or que Corey Perry. L'attaquant d'Anaheim, patineur moyen qui n'a pas son pareil pour planter son gabarit devant la cage, a tout gagné en junior et en senior... sauf les Mondiaux, qui lui permettraient de "boucler" son palmarès à seulement 26 ans.

La continuité est incarnée par le gardien Chris Mason et par Brent Burns, qui voit enfin le bout du tunnel après avoir subi deux opérations (hanche et épaule) et deux commotions cérébrales depuis qu'il a été élu meilleur défenseur du Mondial 2008. Les deux meilleurs marqueurs de l'équipe l'an passé étaient Stamkos et Saint-Louis, mais si le jeune - meilleur buteur de la saison NHL à égalité avec Crosby - a pu comprendre sa non-sélection olympique, le vétéran l'a moins bien digérée. Beaucoup l'auraient vu à Vancouver, lui inclus, et cela ne l'a pas incité à honorer de nouveau le maillot canadien.

Place aux jeunes, donc, avec plusieurs attractions. John Tavares, le numéro 1 de la dernière draft aux formidables instincts offensifs, est évidemment le plus attendu. Michael Del Zotto n'avait pas eu un destin aussi tracé. Ce blueliner avait été recalé chez les juniors canadiens mais a été la surprise du chef à ses débuts en NHL à l'automne. Il n'est pas le seul à brûler les étapes : Evander Kane, ailier rapide au fort caractère que ses parents ont prénommé en hommage à un boxeur (Holyfield), était le plus jeune joueur de l'équipe des moins de 20 ans championne du monde 2009, où il n'avait été intégré qu'après une blessure. Il est encore le plus jeune ici, mas il ne fait pas bon essayer d'intimider le "gamin". Si on ajoute Tyler Myers, un géant natif du Texas mais qui a "grandi" (sic) en Alberta, cela fait quatre juniors, voire cinq si Eberle devient autre chose qu'un substitut.

Il y a aussi au Canada des joueurs qui percent sur le tard. Le défenseur Mark Giordano, qui avait refusé un contrat "two-way" (avec possibilité de le renvoyer en AHL) et était parti jouer une saison au Dynamo Moscou, a développé ses talents offensifs en Russie et a ensuite obtenu un vrai contrat de trois ans de la part des Calgary Flames, dont il a été le meilleur défenseur cette saison (+17). L'ailier fort René Bourque a percé en étant enfin (presque) épargné par les blessures, et Steve Downie en étant enfin épargné par les... suspensions. Il a certes été performant sur la ligne de Stamkos et Saint-Louis, mais son image est si ternie par les mauvais coups que le voir porter un maillot à la feuille d'érable n'enchante pas tous les Canadiens...

Ce n'est parce qu'il change ses joueurs que le Canada ne peut pas gagner quand même. Dans chaque famille, un futur hockeyeur sommeille, et dans certaines plus que d'autres... La famille Staal, par exemple, compte déjà deux champions du monde (Eric et Jordan en 2007) et présente le troisième des quatre frères, Marc, un défenseur physique qui a déjà deux médailles d'or chez les moins de 20 ans.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                             MJ   Moy.     %
30 JOHNSON Chad         188  79  10/06/1986  New York Rangers    NHL     5   2,35   91,9%  
                                             Hartford Wolf Pack  AHL    47   2,54   91,1%
50 MASON Chris          183  92  20/04/1976  St. Louis Blues     NHL    61   2,53   91,3%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 2 RUSSELL Kris         178  76  02/05/1987  Columbus Blue Jack. NHL    70    7  15   22    32'
 4 DEL ZOTTO Michael    185  88  24/06/1990  New York Rangers    NHL    80    9  28   37    32'
 5 GIORDANO Mark        183  92  03/10/1983  Calgary Flames      NHL    82   11  19   30    81'
 8 BURNS Brent          193  96  09/03/1985  Minnesota Wild      NHL    47    3  17   20    32'
18 STAAL Marc           191  96  13/01/1987  New York Rangers    NHL    82    8  19   27    44'
22 BEAUCHEMIN François  183  96  04/06/1980  Toronto Maple Leafs NHL    82    5  21   26    33'
28 CUMISKEY Kyle        178  84  02/12/1986  Colorado Avalanche  NHL    67    8  14   22    22'
57 MYERS Tyler          203 101  01/02/1990  Buffalo Sabres      NHL    88   12  37   49    36'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 9 DOWNIE Steve         181  90  03/04/1987  Tampa Bay Lightning NHL    79   22  24   46   208'
10 PERRY Corey          191  95  16/05/1985  Anaheim Ducks       NHL    82   27  49   76   111'
13 WHITNEY Ray          178  80  08/05/1972  Carolina Hurricanes NHL    80   21  37   58    26'
17 BOURQUE René         188  96  10/12/1981  Calgary Flames      NHL    73   27  31   58    88'
19 KANE Evander         188  86  02/08/1991  Atlanta Thrashers   NHL    66   14  12   26    62'
20 TAVARES John         183  91  20/09/1990  New York Islanders  NHL    82   24  30   54    22'
21 LAICH Brooks         188  92  23/06/1983  Washington Capitals NHL    85   27  35   62    38'
29 OTT Steve            183  88  19/08/1982  Dallas Stars        NHL    73   22  14   36   153'
47 PEVERLEY Rich        183  86  08/07/1982  Atlanta Thrashers   NHL    82   22  33   55    36'
91 STAMKOS Steven       185  89  07/02/1990  Tampa Bay Lightning NHL    82   51  44   95    38'
92 DUCHENE Matthew      180  91  16/01/1991  Colorado Avalanche  NHL    87   24  34   58    16'
94 SMYTH Ryan           185  86  21/02/1976  Los Angeles Kings   NHL    73   23  32   55    48'

Absents notables : Roberto Luongo (G, play-offs NHL), Cam Ward (G, hernie discale), Drew Doughty (D, poignet), Shea Weber (D, refus), Dan Boyle (D, play-offs NHL), Duncan Keith (D, play-offs NHL), Mike Green (D, refus), Jason Spezza (A, refus), Martin Saint-Louis (A, refus), Rick Nash (A, refus), Ryan Getzlaf (A, cheville), Mike Fisher (A, en tournée avec sa fiancée chanteuse country), Brad Richards (A, refus), Sidney Crosby (A, play-offs NHL), Dany Heatley (A, play-offs NHL), Joe Thornton (A, play-offs NHL), Jonathan Toews (A, play-offs NHL).

 

 

Ralph Krueger a rendu son tablier dès les Jeux olympiques et la succession prévue aux commandes de la Suisse a donc quelques mois d'avance. Sean Simpson a donc pris en charge l'équipe, flanqué d'un consultant de luxe, l'entraîneur triple champion du monde Andy Murray (1996, 2003, 2007). La nomination de Simpson, qui a fait plier des équipes du calibre de Magnitogorsk et Chicago avec son club de Zurich, doit marquer une nouvelle ère où la Suisse ne se contente plus d'être la "meilleure des suivantes" mais veut défier les nations-phares en égale, avec un jeu plus agressif offensivement. Mais chez les ZSC Lions, ce sont les Canadiens qui étaient en première ligne dans ce style de jeu : les Suisses peuvent-ils le pratiquer seuls.

Pour marquer le coup, on pouvait s'attendre à des changements spectaculaires dans l'effectif. Après douze années de Ralph Krueger, des habitués risqueraient logiquement leur place, et d'autres se verraient offrir une nouvelle chance... Mais il n'y a pas eu de grand bouleversement. Reto von Arx a décidé de ne pas revenir de sa retraite. Et même si Simpson a introduit des joueurs aux instincts offensifs comme Damian Brunner, cette sélection aurait presque pu être faite par Krueger.

Les choix ont surtout été dictés par la contrainte, car Simpson est loin d'avoir pu composer son équipe idéale. Les critiques de Krueger lui reprochaient de s'être mis à dos les meilleurs joueurs du pays, mais son successeur a enregistré encore plus de refus : "Il y a des éléments qui sont blessés. Il y a cependant quelques forfaits qui ont laissé une impression étrange. Je ne peux pas m'en occuper pour le moment, ce sera une chose que je ferai durant l'été."

Les absences sont dommageables pour la Suisse qui a les moyens de tirer son épingle du jeu en année olympique, mais elle a aujourd'hui suffisamment de profondeur pour s'en remettre. Tant pis pour les vétérans, cela ouvre la voie au plus grand talent suisse de l'ère moderne, Nino Niederreiter. Ce robuste ailier doté d'excellentes mains a l'occasion d'achever une saison de rêve : après s'être très vite adapté au jeu nord-américain à l'automne, il a éliminé la Russie au Mondial 20 ans et progresse à vitesse grand V à seulement 17 ans.

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                            MJ   Moy.     %
26 GERBER Martin         180  90  03/09/1974  Atlant Mytishchi  RUS-1   30   2,19   91,4%
52 STEPHAN Tobias        191  84  21/01/1984  Genève-Servette   SUI-1   67   2,35
79 MANZATO Daniel        184  84  17/01/1984  Rapperswil-Jona   SUI-1   53   2,23

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                            MJ    B   A  Pts    Pén
 3 VAUCLAIR Julien       184  92  02/10/1979  Lugano            SUI-1   39   13  15   28    74'
 4 GEERING Patrick       180  80  12/02/1990  ZSC Lions         SUI-1   49    0   6    6     8'
 6 HELBLING Timo         189  94  21/07/1981  Lugano            SUI-1   50    1   7    8   178'
13 DU BOIS Félicien      185  75  18/10/1983  Kloten            SUI-1   44    8  15   23    40'
31 SEGER Mathias         181  85  17/12/1977  ZSC Lions         SUI-1   54   10  48   58    88'
33 HIRSCHI Steve         180  82  18/09/1981  Lugano            SUI-1   53    5  11   16    16'
42 BACK René             177  85  08/09/1982  Davos             SUI-1   55    2  14   16    42'
57 BEZINA Goran          190 103  21/03/1980  Genève-Servette   SUI-1   67   11  30   41    56'
90 JOSI Roman            186  85  01/06/1990  Berne             SUI-1   35   15  19   34    18'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                            MJ    B   A  Pts    Pén
 9 SAVARY Paul           176  85  02/11/1982  Genève-Servette   SUI-1   67   13  29   42    57'
10 AMBÜHL Andres         177  87  14/09/1983  Hartford Wolf Pack AHL    64    8   6   14    37'
18 DÉRUNS Thomas         186  86  01/03/1982  Genève-Servette   SUI-1   70   28  47   65    50'
20 TRACHSLER Morris      183  91  15/07/1984  Genève-Servette   SUI-1   66    9  13   22    46'
24 NIEDERREITER Nino     185  92  08/09/1992  Portland Winterh.  WHL    78   44  32   76    84'  
25 MONNET Thibaut        182  86  02/02/1982  ZSC Lions         SUI-1   56   28  19   47    46'
28 PLÜSS Martin          175  84  05/04/1977  Berne             SUI-1   60   18  37   55    30'
30 JENNI Marcel          180  83  02/03/1974  Kloten            SUI-1   59    9  29   38    66'
32 RÜTHEMANN Ivo         172  77  12/12/1976  Berne             SUI-1   64   30  26   56    20'
37 CHRISTEN Björn        183  89  05/04/1980  Zoug              SUI-1   62   17  23   40    54'
46 DUCA Paolo            178  84  03/06/1981  Ambrì-Piotta      SUI-1   56   22  25   47    42'
67 LEMM Romano           182  86  25/06/1984  Lugano            SUI-1   45   13   7   20    20'
88 ROMY Kévin            184  87  31/01/1985  Lugano            SUI-1   39    6  12   18    28'
96 BRUNNER Damian        180  80  09/03/1986  Zoug              SUI-1   60   28  39   67    28'

Absents notables : Jonas Hiller (G, dos), Mark Streit (D, refus), Yannick Weber (D, play-offs NHL), Severin Blindenbacher (D, dos), Beat Forster (D, retraite internationale), Julien Sprunger (A, fatigue), Raffaele Sannitz (A, épaule), Sandy Jeannin (A, hors de forme), Patrik Bärtschi (A, hanche), Thierry Paterlini (A, coude), Hnat Domenichelli (A, refus), Roman Wick (A, contusion aux côtes).

 

 

En emmenant à la surprise générale leur club du MVD jusqu'en finale de la KHL, les entraîneurs nationaux Olegs Znaroks et Harijs Vitolins ont été disponibles très tard pour l'équipe de Lettonie. Ils n'ont pas pu assister à toute la préparation, mais les mauvaises langues prétendaient que ce n'est pas grave puisque les sélections sont toujours les mêmes.

Znaroks a pourtant prouvé le contraire. Il n'a pas hésité à sortir le titulaire que l'on pensait indéracinable Armands Berzins pour faire entrer deux nouveaux centres bien plus convaincants pendant la préparation, Andris Dzerins et Sergejs Pecura. La porte est ouverte à tout le monde, même à Kaspars Saulietis qui l'avait claquée en décembre 2008 avant un match contre la France. Cet ailier au jeu très agressif s'est réconcilié avec l'entraîneur et occupe une place de réserviste, avec de grandes chances de rentrer effectivement puisque Mikelis Redlihs ne doit normalement jouer que la première phase, sa femme devant accoucher sous peu.

Il y a donc ce qu'il faut de jeunesse pour revitaliser une attaque balte dont les cadres sont toujours là. Le seul blessé est Girts Ankipans, mais cela permettra à Kaspars Daugavins d'obtenir un rôle plus important dans l'effectif. Ce remplacement doit se faire très naturellement car cette ligne avec les deux anciens joueurs de NHL Karsums et Sprukts a le style le plus nord-américain, a contrario du premier trio Cipulis–Vasiljevs–Nizivijs qui joue sur son métier technique.

Le point faible de la Lettonie se situera comme d'habitude en défense, surtout en l'absence de l'essentiel Karlis Skrastins qui a cette fois décliné la sélection. L'élimination (imminente ?) de Philadelphie en NHL est espérée pour au moins obtenir le renfort d'Oskars Bartulis lors de la deuxième phase.

Malheureusement pour elle, la Lettonie ne peut pas attendre : si elle s'était qualifiée en quart de finale aux dépens de la Suisse l'an passé, elle affronte maintenant les joueurs à croix blanche d'entrée de jeu, un match qui prédestine toute la suite de la compétition.

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                            MJ   Moy.     %
 1 RAITUMS Martins       185  95  14/04/1985  Hull Stingrays    GBR-1   23   3,68   90,1%
30 LUSINS Edgars         173  81  25/12/1984  Bremerhaven       ALL-2   38   2,69
31 MASALSKIS Edgars      175  78  31/03/1980  Dinamo Riga       RUS-1   43   2,71   91,3%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                            MJ    B   A  Pts    Pén
 3 REKIS Arvids          183  95  01/01/1979  Wolfsburg         ALL-1   60    0  12   12    68'
11 SOTNIEKS Kristaps     183  87  29/01/1987  Dinamo Riga       RUS-1   57    0   4    4    34'
13 GALVINS Guntis        186  87  27/01/1985  Dinamo Riga       RUS-1   62    7  12   19    55'
14 ANDERSONS Janis       184  86  07/10/1986  Trinec            TCH-1   48    0   0    0     6'
                                              Sumperk           TCH-2    8    1   1    2     4'
15 JEROFEJEVS Aleksandrs 188  90  12/04/1984  M. Novokuznetsk   RUS-1   48    1   6    7    49'
22 JASS Maris            185  90  18/01/1985  Nitra             SVK-1   54    5   9   14    64'
25 REDLIHS Jekabs        187  93  29/03/1982  Dinamo Riga       RUS-1   42    1   3    4    96'
71 PUJACS Georgijs       186  99  11/06/1981  Sibir Novosibirsk RUS-1   56    1  13   14    26'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                            MJ    B   A  Pts    Pén
 5 SPRUKTS Janis         190 105  31/01/1982  Dinamo Riga       RUS-1   62   12  29   41    44'
 6 STALS Juris           192  84  08/04/1982  Quad City Mallards IHL    74   26  26   52    36'
 8 SAULIETIS Kaspars     185  83  12/06/1987  Dynamo Minsk      RUS-1   24    4   1    5    39'
                                              Litvinov          TCH-1   10    0   0    0     0'
 9 KARSUMS Martins       178  90  26/02/1986  Norfolk Admirals   AHL    36    4  12   16     6'
                                              Dinamo Riga       RUS-1   21    6   5   11    20'
10 DARZINS Lauris        189  90  28/01/1985  Dinamo Riga       RUS-1   63   16  19   35    42'
12 VASILJEVS Herberts    180  81  27/05/1976  Krefeld           ALL-1   51   22  36   58    92'
16 DAUGAVINS Kaspars     183  92  18/05/1988  Binghamton Sen.    AHL    72   21  25   46    16'
                                              Ottawa Senators    NHL     1    0   0    0     0'
17 NIZIVIJS Aleksandrs   177  78  16/09/1976  Dinamo Riga       RUS-1   59   13  27   40    45'
23 DZERINS Andris        188  83  14/02/1988  Dinamo Riga       RUS-1   17    0   0    0     0'
                                              Dinamo Riga jrs   BLR-1   14    3   7   10     2'
24 REDLIHS Mikelis       181  81  01/07/1984  Dinamo Riga       RUS-1   65   19  17   36    44'
27 PECURA Sergejs        188  87  14/06/1987  Krylia Sovietov   RUS-2   37   16  13   29    47'
47 CIPULIS Martins       181  82  29/11/1980  Dinamo Riga       RUS-1   65   10   7   17    24'
87 MEIJA Gints           183  72  04/09/1987  Dinamo Riga       RUS-1   35    2   3    5     8'
                                              Dinamo Riga jrs   BLR-1   12    5  12   17     2'

Absents notables : Karlis Skrastins (D, refus), Sandis Ozolins (D, retraite internationale), Olegs Sorokins (D, retraite internationale), Rodrigo Lavins (D, usure), Oskars Bartulis (D, play-offs NHL), Girts Ankipans (A, cheville).

 

 

L'Italie n'a passé qu'un an au purgatoire et espère s'installer de nouveau dans l'élite. le meilleur compartiment est celui des gardiens : trois jeunes joueurs qui ont conquis la confiance de l'environnement pendant les deux dernières saisons. Il sera difficile de choisir un titulaire parce que, si Thomas Tragust a été l'artisan de la montée, Adam Russo a surpris tout le monde lors de l'Euro Challenge de février et Daniel Bellissimo a été déterminant pour emmener Asiago à la conquête du titre 2009/10.

La défense peut compter sur l'expérience de Helfer, Strazzabosco et Borgatello ; les meilleurs de l'année ont été les Italo-Canadiens Plastino et Johnson, ce dernier s'étant bien repris après son échec complet pour s'imposer en DEL (il est rare qu'un étranger s'y fasse virer car cela gaspille une licence). Le dernier exclu pour la première phase devrait probablement être choisi entre les jeunes Hofer et Marchetti, même s'ils ont été très bons en championnat.

Les notes sont plus douloureuses en attaque : le trio Fontanive-Ansoldi-Ramoser, entièrement d'école italienne, fonctionne, mais le trio italo-canadien Iannone-Pittis-Scandella doit encore retrouver le sens du but d'antan. Giulio Scandella est à la recherche de sa forme car il revient d'une grave blessure à la cheville qui a amputé sa saison en Suède, commencée en janvier. Dans les autres lignes, Rick Cornacchia cherchera le juste équilibre entre l'expérience de Parco, De Bettin, Margoni et Souza, la combativité de Zisser, Egger et Oberrauch, et l'intelligence tactique de Manuel De Toni.

Il faudra essayer de battre la Lettonie, comme en 2007, pour tenter d'éviter les frissons du groupe de relégation ; la tâche s'annonce difficile mais Cornacchia y croit et sa confiance pourrait se diffuser à l'équipe entière.

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                            MJ   Moy.     %
 1 RUSSO Adam            174  81  12/04/1983  Port Huron         IHL    44   2,81   90,8%
30 BELLISSIMO Daniel     187  81  15/08/1984  Asiago            ITA-1   55   2,27   93,6%
34 TRAGUST Thomas        183  87  28/05/1986  Kaufbeuren        ALL-2   50   3,15

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                            MJ    B   A  Pts    Pén
 5 JOHNSON Trevor        179  87  25/01/1982  Kassel            ALL-1   16    0   3    3    31'
                                              Bolzano           ITA-1   25    5  11   16    26'
 6 STRAZZABOSCO Michele  193  98  02/06/1976  Asiago            ITA-1   55    6  15   21   122'
 7 HOFER Armin           184  84  19/03/1987  Val Pusteria      ITA-1   50    3  17   20    22'
19 DE MARCHI Matthew     191  86  04/05/1981  Asiago            ITA-1   52    5  22   27    82'
26 HELFER Armin          188  91  31/05/1980  Val Pusteria      ITA-1   45    7  25   32    57'
44 PLASTINO Nick         181  91  20/02/1986  Asiago            ITA-1   54   11  23   34    30'
50 BORGATELLO Christian  174  79  20/10/1982  Bolzano           ITA-1   46    9  20   29    14'
   MARCHETTI Stefano     191  86  04/05/1981  Pontebba          ITA-1   27    3  13   16    20'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                            MJ    B   A  Pts    Pén
 2 ZISSER Stefan         170  84  26/03/1980  Bolzano           ITA-1   51    7  11   18    22'
 3 OBERRAUCH Max         184  92  26/04/1984  Val Pusteria      ITA-1   50   24  30   54    30'
 8 PARCO John            183  87  25/08/1971  Asiago            ITA-1   53   11  34   45    44'
10 SCANDELLA Giulio      186  88  18/09/1983  Rögle             SUE-1   20    2   4    6     6'
11 RAMOSER Roland        193  93  03/09/1972  Bolzano           ITA-1   53   14  16   30    68'
16 IANNONE Patrick       180  84  09/02/1982  Valpellice        ITA-1   45   32  29   61    68'
22 MARGONI Stefano       182  82  12/05/1975  Fassa             ITA-1   46   16   9   25    34'
27 SOUZA Michael         184  99  28/01/1978  Cortina           ITA-1   28    6  11   17    12'
28 DE TONI Manuel        181  80  10/01/1979  Alleghe           ITA-1   40    6   6   12    12'
39 PITTIS Jonathan       165  70  25/01/1982  Bolzano           ITA-1   52    7  28   35    62'
71 ANSOLDI Luca          183  92  05/01/1982  Renon             ITA-1   55   27  32   59    48'
87 FONTANIVE Nicola      167  74  25/10/1985  Alleghe           ITA-1   40   13  22   35    38'
   DE BETTIN Giorgio     175  82  07/08/1972  Cortina           ITA-1   40    9  18   27    34'
   EGGER Alexander       186  88  22/12/1979  Bolzano           ITA-1   50    6  31   37    46'

 

 

Groupe C

 

Bengt-Åke Gustafsson dirige son dernier tournoi à la tête de l'équipe de Suède avant de céder la place à Pär Mårts, l'entraîneur des juniors. Celui-ci est cependant déjà présent "par procuration" à travers tous les talents qu'il a conduit chez les moins de 20 ans ces dernières années. La Tre Kronor aligne en effet des lignes arrières pour moitié composées de juniors, du jamais vu à ce niveau à un poste où l'expérience compte autant !

Et pourtant, on serait bien en peine de considérer ces jeunes défenseurs comme un point faible. Victor Hedman est un numéro 2 de draft, Erik Karlsson et David Rundblad dirigent le jeu de puissance dans leurs clubs, et Oliver Ekman-Larsson a obtenu la meilleure fiche +/- à Leksand, même si ce n'était qu'en deuxième division. La relève s'est longtemps fait attendre en Suède, mais elle produit aujourd'hui une pléiade de talents de niveau exceptionnel.

Bengt-Åke Gustafsson a été un peu plus frileux dans ses choix offensifs, avec un seul junior, le grand talent Magnus Pääjärvi-Svensson. Ce ne sont pas les joueurs de NHL qui empêchent l'intégration. Il n'y en a qu'un, Rickard Wallin. Lorsqu'il a appris qu'il ne serait que réserviste dans un premier temps, Niclas Bergfors, l'attaquant des Atlanta Thrashers, a en effet demandé au staff de pouvoir rentrer chez lui, estimant qu'il n'amenait rien. Bergfors n'a effectivement rien montré pendant la préparation, mais a pâti d'avoir été placé aux côtés d'un Nylander vieillissant dont le retour n'a pas été convaincant. Lui aussi est "au panier" mais prend son mal en patience.

En attendant, les stars font défaut. Weinhandl sera encore un rare vrai buteur, en espérant que le duo Omark-Harju soit capable lui aussi de tirer l'équipe. Les inséparables étaient très prisés il y a un an mais avaient montré leurs limites, et le soufflé est retombé après une saison ratée en KHL qui les a résignés à se séparer en allant en NHL. Pour l'instant, la Suède ressemble à une équipe sans stars, construite sur des joueurs évoluant au pays, et qui espère l'arrivée de sa colonie de Detroit... Exactement le même scénario que lors de son dernier titre en 2006 !

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                             MJ   Moy.     %
25 MARKSTRÖM Jacob      194  84  31/01/1990  Brynäs            SUE-1    47   2,10   92,5%
35 LINDBÄCK Anders      198  85  03/05/1988  Timrå             SUE-1    47   2,51   91,2%
50 GUSTAVSSON Jonas     191  82  24/10/1984  Toronto M. Leafs   NHL     42   2,87   90,2%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 3 EKMAN-LARSSON Oliver 188  85  17/07/1991  Leksand           SUE-2    52   11  22   33   106'
 5 BÄCKMAN Christian    191  93  28/04/1980  Frölunda          SUE-1    54   11  20   31    52'
 6 JOHANSSON Magnus     178  82  04/09/1973  Linköping         SUE-1    64   14  45   59    20'
 7 RUNDBLAD David       189  89  08/10/1990  Skellefteå        SUE-1    59    1  13   14    16'
 8 LINDSTRÖM Sanny      187  96  24/12/1979  Färjestad         SUE-1    57    3   6    9    56'
11 GUNNARSSON Carl      188  86  09/11/1986  Toronto Marlies    AHL     12    0   2    2     2'
                                             Toronto M. Leafs   NHL     43    3  12   15    10'
65 KARLSSON Erik        181  78  31/05/1990  Binghamton Sens    AHL     12    0  11   11    22'
                                             Ottawa Senators    NHL     66    6  26   32    28'
77 HEDMAN Victor        198 100  18/12/1990  Tampa Bay Lightn.  NHL     74    4  16   20    79'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 9 MÅRTENSSON Tony      184  89  23/06/1980  Linköping         SUE-1    67   24  51   75    28'
12 PETTERSSON Fredrik   178  83  10/06/1987  Frölunda          SUE-1    61   23  19   42    77'
20 ENGVIST Andreas      190  88  23/12/1987  Djurgården        SUE-1    71   19  20   39    40'
21 ERICSSON Jimmie      188  92  22/02/1980  Skellefteå        SUE-1    58   19  16   35    34'
22 PERSSON Niklas       188  93  26/03/1979  Neft. Nijnekamsk  RUS-1    62   13  25   38    32'
23 OMARK Linus          179  78  05/02/1987  Dynamo Moscou     RUS-1    60   20  16   36    38'
24 HARJU Johan          190  95  15/05/1986  Dynamo Moscou     RUS-1    57    5  14   19    46'
26 NILSON Marcus        188  89  01/03/1978  Djurgården        SUE-1    69   28  36   64    38'
51 WALLIN Rickard       191  91  09/04/1980  Toronto M. Leafs   NHL     60    2   7    9    20'
71 ANDERSSON Jonas      188  95  24/02/1981  Dynamo Minsk      RUS-1    30    7  13   20    12'
80 WEINHANDL Mattias    182  88  01/06/1980  Dynamo Moscou     RUS-1    60   27  34   61    38'
91 PÄÄJÄRVI-SVENSSON M. 186  91  12/04/1991  Timrå             SUE-1    54   12  18   30     8'
92 NYLANDER Michael     181  87  03/10/1972  Grand Rapids Gr.   AHL     24    2  16   18    14'
                                             Jokerit Helsinki  FIN-1    17    5   5   10    58'

Les joueurs en italique sont pour l'instant réservistes.

Absents notables : Henrik Lundqvist (G, genou), Stefan Liv (G, fatigue), Nicklas Lidström (D, réflexion sur retraite), Niklas Kronwall (D, play-offs NHL pour l'instant), Jonathan Ericsson (D, play-offs NHL pour l'instant), Douglas Murray (D, play-offs NHL), Alexander Edler (D, play-offs NHL), Johnny Oduya (D, fracture du pied), Tobias Enström (D, fatigue), Henrik Tallinder (D, refus), Mattias Öhlund (D, refus), David Petrasek (D, refus), Anton Strålman (D, refus), Daniel Alfredsson (A, muscle abdominal), Niklas Bäckström (A, épaule), Loui Eriksson (A, côtes), Johan Davidsson (A, genou), Patric Hörnqvist (A, poignet), Alexander Steen (A, refus), Henrik et Daniel Sedin (A, play-offs NHL), Samuel Påhlsson (A, refus), Niclas Bergfors (A, choix mutuel), Henrik Zetterberg (A, play-offs NHL pour l'instant), Niklas Franzen (A, play-offs NHL pour l'instant), Tomas Holmström (A, play-offs NHL pour l'instant).

 

 

Vladimir Ruzicka a entraîné l'équipe nationale de République Tchèque en 2004/05, après le décès d'Ivan Hlinka, puis de 2008 à 2010. Après le championnat du monde, il cèdera son poste et sera remplacé par Alois Hadamczik, qui avait déjà occupé en 2005 et 2008. En présentant les choses ainsi, on pourrait avoir l'impression que les deux hommes rivalisent de courtoisie pour se succéder mutuellement. Erreur. Lors de leur dernier affrontement en demi-finale d'Extraliga, Ruzicka a déclaré que "Hadamczik, c'est du vent" et son homologue l'a qualifié en réplique de "narcissique et pédant". Or, c'est le Vitkovice de Hadamczik qui a battu le Slavia de Ruzicka pour accéder à la finale.

Une raison de plus pour Vladimir Ruzicka de prendre sa revanche, sinon il dilapiderait le crédit qu'il conserve, et qui est uniquement dû au titre mondial de 2005 qui commence à dater. Partir en pleine gloire comme à l'époque, voilà ce qu'il voudrait faire, surtout que cela placerait la battre haut pour son "adversaire".

On reprochait à Hadamczik de ne pas s'entendre avec les joueurs de NHL, alors que le plus jeune Ruzicka était censé mieux les comprendre. Il a effectivement mieux apprivoisé le mental fragile du gardien Tomas Vokoun, finalement présent après avoir laissé entendre en février qu'il zapperait les Mondiaux (rangeant au placard les velléités de retour de Hasek), et il a clairement une relation amicale avec Jaromir Jagr, son partenaire de ligne à Nagano.

Deux joueurs ne font cependant pas une équipe. Ruzicka n'a jamais réussi à convaincre le centre attitré de Jagr aux derniers Mondiaux puis aux JO, Petr Cajanek, de rechausser les patins après son élimination précoce en KHL. Même rebuffade de Jiri Hudler, qui s'est fourvoyé en allant au Dynamo Moscou dans un assortiment de vedettes qui n'a jamais pris, et était vexé de sa non-sélection olympique.

Le capitaine Tomas Rolinek s'est insurgé contre ses compatriotes qui déclinent le maillot national : "Il y a quatre ans, j'étais très content que ces joueurs refusent. Grâce à eux je suis j'ai fait le championnat du monde. Avec le recul, cela me désole. Cela nous énerve de parler de ça. Quand il y a des raisons familiales ou personnelles, ok. Mais un joueur qui se dit 'pourquoi aller en équipe nationale quand je peux me relaxer dans la chaleur de Floride', je suis vraiment en désaccord. Peut-être qu'avec Petr Caslava nous n'avons pas eu une carrière aussi facile et que nous savons apprécier notre chance. Mais nous sommes des patriotes et nous viendrons dans toutes les situations, peu importe si nous sommes fatigués physiquement ou mentalement."

Cette situation que connaissent beaucoup d'équipes conduit les Tchèques à se reposer fortement sur leur duo de choc Jagr-Cervenka, qui pourrait jouer ensemble à Omsk l'an prochain. Le fond du banc est par contre plus inexpérimenté et choisi plutôt par défaut. Certains ne s'attendaient absolument à être là comme Barinka qui a manqué la moitié de la saison sur blessure. Et les Tchèques sont même venus à 28 avec des réservistes prêts à assurer le coup en cas de problème alors qu'ils ont une faible chance de jouer.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                             MJ   Moy.     %
29 VOKOUN Tomas         185  80  31/08/1987  Florida Panthers    NHL    63   2,55   92,5%
31 PAVELEC Ondrej       183  88  20/07/1976  Atlanta Thrashers   NHL    42   3,29   90,6%
33 STEPANEK Jakub       187  71  20/06/1986  Vitkovice          TCH-1   50   2,43   92,6%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 3 ROZSIVAL Michal      185  87  03/09/1978  New York Rangers    NHL    82    3  20   23    78'
 4 RACHUNEK Karel       188 100  27/08/1979  Dynamo Moscou      RUS-1   56   10  16   26    80'
 5 NOVAK Filip          182  82  07/05/1982  HK MVD Balashikha  RUS-1   73    4  30   34   154'
 6 MOJZIS Tomas         184  87  02/05/1982  MODO               SUE-1   52    5   5   10    44'
 8 BARINKA Michal       192 102  12/06/1984  Vitkovice          TCH-1   31    3  10   13    40'
23 GREGOREK Petr        181  88  25/05/1978  Ceské Budejovice   TCH-1   55    9  23   32   104'
36 CASLAVA Petr         193  99  03/09/1979  Pardubice          TCH-1   17    0   6    6    16'
                                             Timrå IK           SUE-1   48    4  10   14    34'
44 BLATAK Miroslav      184  83  25/05/1982  Salavat Yulaev Ufa RUS-1   71    8  14   22    24'
63 NEMEC Ondrej         182  87  18/04/1984  Karlovy Vary       TCH-1   63    9  21   30    76'
73 KRSTEV Angel         180  96  15/12/1980  T. Nijni Novgorod  RUS-1   21    1   6    7    22'
                                             Kometa Brno        TCH-1    8    0   4    4    34'
                                             Färjestad          SUE-1   16    0   1    1    37'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
10 CERVENKA Roman       181  85  10/12/1985  Slavia Prague      TCH-1   66   39  58   97    90'
11 HUBACEK Petr         184  90  02/09/1979  Vitkovice / Brno   TCH-1   61   13  24   37    30'
12 NOVOTNY Jiri         191  94  12/08/1983  Atlant Mytishchi   RUS-1   49   12  22   34     8'
14 VAMPOLA Petr         185  91  21/01/1981  Plzen              TCH-1   54   18  39   57    96'
15 MAREK Jan            179  81  31/12/1979  Met. Magnitogorsk  RUS-1   45   10  14   24    18'
20 KLEPIS Jakub         186  95  05/06/1984  Avangard Omsk      RUS-1   59   10  14   24    52'
22 KASPAR Lukas         189  92  23/09/1985  Kärpät Oulu        FIN-1   49   15  21   36    32'
27 RUZICKA Martin       181  79  15/12/1985  Trinec             TCH-1   56   25  26   51    36'
42 KOUKAL Petr          176  76  16/08/1982  Pardubice          TCH-1   65   15  37   52    44'
43 KOVAR Jan            180  75  20/03/1990  Plzen              TCH-1   44    5  15   20    28'
60 ROLINEK Tomas        177  83  17/02/1980  Met. Magnitogorsk  RUS-1   64   23  15   38    55'
68 JAGR Jaromir         190 104  15/02/1972  Avangard Omsk      RUS-1   54   23  21   44    50'
91 KVAPIL Marek         178  78  05/01/1985  Vitkovice          TCH-1   66   22  25   47    18'
93 VORACEK Jakub        189  96  15/08/1989  Columbus Blue J.    NHL    81   16  34   50    26'
   GULAS Michal         176  84  30/12/1985  Ceské Budejovice   TCH-1   57   16  19   35    46'

Les joueurs en italique sont pour l'instant réservistes.

Absents notables : Pavel Kubina (D, retraite internationale), Jan Hejda (D, non autorisé par le club), Marek Zidlicky (D, main), Roman Polak (D, épaule), Zbynek Michalek (D, pouce cassé), Rostislav Klesla (D, hanche), Ladislav Smid (D, cou), Lukas Krajicek (D, play-offs NHL), Ales Hemsky (A, épaule), Rostislav Olesz (A, inflammation à la main), Martin Erat (A, opération du genou), Tomas Fleischmann (A, pas passé l'inspection médicale de Washington), Josef Vasicek (A, dos), Jiri Hudler (A, refus), Zbynek Irgl (A, opération des sinus), Michael Frolik (A, opéré du nez), Ales Kotalik (A, non contacté, rajeunissement), Radek Dvorak (A, non contacté, rajeunissement), Martin Havlat (A, non contacté, rajeunissement), David Krejci (A, poignet), Tomas Plekanec (A, play-offs NHL).

 

 

Lors des Jeux Olympiques, la Norvège a peut-être joué au plus haut niveau de son histoire. Trois mois plus tard, elle aimerait évidemment poursuivre sur cette lancée. Mais la campagne de préparation, avec six défaites en Autriche (4-1), en Hongrie (2-1), en Allemagne (3-0 et 8-2) et en Suisse (5-4 en prolongation après avoir mené de deux buts à dix minutes de la fin, puis 4-0) ont quelque peu refroidi ses ardeurs. Cela ressemble à un bilan de relégable, pas à la nouvelle terreur du hockey mondial. Où est donc la vérité sur le niveau norvégien ?

Les performances norvégiennes sont surtout dues à un trio offensif de classe mondiale, Thoresen-Vikingstad-Aasen. Le problème est que Tore Vikingstad, récent champion d'Allemagne, a décidé de prendre sa retraite internationale. Son poste en première ligne est donc occupé par Anders Fredriksen, qui est certes aussi un centre créatif, mais seulement pour Vålerenga en championnat norvégien. Frederiksen, qui était international senior quand il était junior, a ensuite été oublié au profit des générations suivantes plus douées, et son dernier Mondial remonte à... 2001, lors de la dernière organisation allemande ! Il ne peut donc pas se targuer d'avoir la même expérience.

En défense, Ole Kristian Tollefsen n'avait encore jamais joué un championnat du monde élite, blessé ou occupé en NHL. Il va devoir encore attendre un peu, puisqu'il a pris 3 matches de suspension pour sa charge qui avait gravement assommé Bartecko aux JO. En première phase, le rajeunissement des lignes arrières, qui avait pris du retard, va donc commencer avec l'intégration du défensif Henrik Solberg et de l'offensif Lars Løkken Østli. Il est temps que la relève arrive : le capitaine Tommy Jakobsen a rempilé pour un dernier tour, mais a annoncé que ce serait son dix-septième - tous niveaux confondus - et dernier Mondial à 39 ans. Mais les joueurs du championnat norvégien ont vu en préparation qu'il n'était pas facile de prendre le rythme international.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                            MJ   Moy.     %
30 SMITH Ruben          182  75  15/04/1987  Storhamar        NOR-1    48   2,90   90,9%
33 GROTNES Pål          190  88  07/03/1977  Stjernen         NOR-1    43   3,10   90,6%
34 LYSENSTØEN André     193 108  27/10/1988  HeKi Heinola     FIN-2    17   3,05   89,6%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                            MJ    B   A  Pts    Pén
 5 KAUNISMÄKI Juha      188  84  06/05/1979  Stavanger         NOR-1   58    0   9    9   111'
 6 HOLØS Jonas          180  91  27/08/1987  Färjestad         SUE-1   58    1  13   14    26'
 7 JAKOBSEN Tommy       173  85  10/12/1970  Lørenskog         NOR-1   50    4  17   21    70'
37 ØSTLI Lars Løkken    181  87  21/11/1986  Storhamar         NOR-1   58   11  15   26   114'
39 SOLBERG Henrik       189  90  17/04/1987  Stavanger         NOR-1   63    5  25   30    76'
44 CSISZAR Brede        182  82  26/03/1987  Vålerenga         NOR-1   63    4   7   11   138'
47 BONSAKSEN Alexander  180  83  24/01/1987  MODO              SUE-1   48    0   2    2    20'
55 TOLLEFSEN Ole-Krist. 188  95  06/06/1984  Columbus           NHL    18    0   2    2    23'
                                             Grand Rapids Gr.   AHL    16    1   0    1    44'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                            MJ    B   A  Pts    Pén
 9 HOLTET Marius        185  84  31/08/1984  Färjestad         SUE-1   61    5   4    9    52'
10 SPETS Lars Erik      178  82  02/04/1985  Vålerenga         NOR-1   58   22  39   61    44'
14 LORENTZEN Peter      184  83  02/09/1983  Stavanger         NOR-1   57    8   9   17    24'
16 SPETS Knut Henrik    190  91  07/11/1982  Vålerenga         NOR-1   60   30  47   77    69'
20 BASTIANSEN Anders    190  93  31/10/1980  Färjestad         SUE-1   62    9  11   20    36'
22 RØYMARK Martin       184  84  11/11/1986  Frölunda          SUE-1   61    5   4    9    14'
25 MARTINSEN Andreas    190  93  13/06/1990  Leksand           SUE-2   22    3   2    5     8'
                                             Lillehammer       NOR-1   19    2   8   10    28'
26 FORSBERG Kristian    186  89  05/05/1986  MODO              SUE-1   55    2   2    4    14'
35 YLVEN Martin Laumann 189  90  12/12/1988  Linköping         SUE-1   66    2   4    6    46'  
40 OLIMB Ken André      177  79  01/01/1989  Frisk Asker       NOR-1   51   18  37   55    10'
41 THORESEN Patrick     180  84  07/11/1983  Salavat Y. Ufa    RUS-1   71   29  42   71   108'
46 OLIMB Mathis         179  79  01/02/1986  Frölunda          SUE-1   
62   10  28   38    24'
48 AASEN Mats Zucc.     171  73  01/09/1987  MODO              SUE-1   55   23  41   64    62'
52 FREDRIKSEN Anders    175  82  17/02/1981  Vålerenga         NOR-1   61   23  52   75    30'

Les joueurs en italique sont réservistes.

Absents notables : Mats Trygg (D, compagne sur le point d'accoucher), Tore Vikingstad (A, retraite internationale), Morten Ask (A, opéré de l'épaule), Mads Hansen (A, visage), Per-Åge Skrøder (A, cheville).

 

 

La France a prolongé le contrat de ses entraîneurs nationaux Dave Henderson et Pierre Pousse jusqu'en 2014, marquant un signe fort de confiance et de continuité. Maintenue deux ans de suite, l'équipe de France compte de nouveau dans le hockey mondial. Ses cadres ont obtenu des places dans de grands championnats grâce à cette visibilité. Ce sont maintenant à eux de faire profiter l'équipe de leur expérience en retour.

Yorick Treille a pris une dimension supplémentaire lors de sa deuxième saison en Extraliga : tout en étant l'hommede confiance de Hadamczik en infériorité, il s'est aussi affirmé offensivement. Les trois joueurs appelés en Elitserien ont engrangé de l'expérience même s'ils ont connu des fortunes diverses : la relégation pour Baptiste Amar, une saison en crescendo pour Laurent Meunier une fois qu'il a été replacé à l'aile, et la meilleure performance pour Pierre-Édouard Bellemare qui est une pièce maîtresse du jeu de puissance. Le hasard ayant mis la France dans le groupe des Suédois et des Tchèques, ces joueurs retrouveront des collègues qu'ils croisent toute l'année.

Des progrès sont attendus aussi de la part de Stéphane Da Costa : le rookie de l'année en NCAA est tout de suite devenu une vedette dans sa petite université de Merrimack qui n'avait jamais vu un tel talent. Invité-surprise l'an passé, il doit maintenant jouer un rôle plus important et quitter la quatrième ligne des ailiers forts Sacha Treille et Luc Tardif, maintenant centrée par le travailleur Brian Henderson. Son frère Teddy Da Costa, longtemps sous pression de la part de ses clubs polonais pour jouer pour le pays de sa mère, a finalement choisi l'équipe de France et débute aussi en championnat du monde. Enfin, Yohann Auvitu aussi a pris du galon à l'étranger, même s'il joue attaquant en Mestis alors que l'équipe nationale a besoin de lui comme défenseur offensif.

La France a donc des atouts supplémentaires par rapport aux années précédentes, mais cela ne rend pas sa mission plus facile. Le niveau du championnat du monde reste très élevé. Elle ne peut battre aucune équipe facilement, et un tour de relégation contre l'Italie et le Kazakhstan n'aurait rien d'une sinécure. Le premier objectif consiste donc à refaire contre la Norvège le même coup que contre l'Allemagne l'an passé.

Il reste tout de même une fragilité dans les cages : Cristobal Huet se morfond comme doublure de Niemi en play-offs avec Chicago, et le gardien d'expérience Fabrice Lhenry n'a presque pas joué de l'année en club après une rupture des ligaments croisés.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                            MJ   Moy.     %
31 FERHI Eddy           189  81  26/11/1979  Grenoble          FRA-1
42 LHENRY Fabrice       180  82  29/06/1972  Rouen             FRA-1
   HARDY Florian        182  76  08/02/1985  Dijon             FRA-1

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                            MJ    B   A  Pts    Pén
 3 BACHET Vincent       181  85  29/04/1978  Amiens            FRA-1   23    3   5    8    20'
16 QUESSANDIER Benoît   184  85  02/12/1985  Épinal            FRA-1   29    1  12   13   120'
18 AUVITU Yohann        182  85  27/07/1989  D-Team Jyväskylä  FIN-2   56   11   7   18    18'
27 AMAR Baptiste        183  87  11/11/1979  Rögle             SUE-2   52    9  19   28    68'
38 ROUSSEL Thomas       183  85  22/11/1985  Arizona Sundogs    CHL     9    0   2    2     4'
                                             Amiens            FRA-1   20    1   5    6    22'
44 MANAVIAN Antonin     191 100  26/04/1987  Grenoble          FRA-1   44    7  15   22   109'
71 IGIER Kévin          180  84  04/03/1987  Angers            FRA-1   46    2   9   11   113'
74 BESCH Nicolas        179  82  25/10/1984  Grenoble          FRA-1   40    5   8   13    75'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 7 TREILLE Yorick       190 101  15/07/1980  Vitkovice          TCH-1   65    9  14   23    54'
10 MEUNIER Laurent      183  84  16/01/1979  Timrå              SUE-1   52    5  14   19    50'
13 TARDIF Luc           192 100  30/11/1984  Rouen              FRA-1   46   21  29   50    46'
14 DA COSTA Stéphane    180  80  11/07/1989  Merrimack College  NCAA    34   16  29   45    41'
22 HENDERSON Brian      180  78  22/11/1986  Amiens             FRA-1   34   12  11   23    12'
26 LUSSIER Anthoine     183  84  08/02/1983  Lausanne           SUI-2   52    8   4   12    38'
28 GRAS Laurent         177  84  15/03/1976  Chamonix           FRA-1   38   20  26   46    62'
41 BELLEMARE Pierre-Éd. 182  87  06/03/1985  Skellefteå         SUE-1   61   11  12   23    24'
77 TREILLE Sacha        196  98  06/11/1987  Malmö              SUE-2   45    3   4    7    18'
81 PAIN Erwan           178  83  14/02/1986  Dijon              FRA-1   32   15  13   28    32'
82 RAUX Damien          179  84  03/11/1984  Briançon           FRA-1   44   14  25   39    18'
84 HECQUEFEUILLE Kévin  184  86  20/11/1984  Cologne            ALL-1   54    5  12   17    59'
87 LAMPÉRIER Loïc       185  83  07/08/1989  Rouen              FRA-1   47    8  16   24    36'

Les joueurs en italique sont en réserve pour le second tour.

NB : les stats de la Coupe de la Ligue sont incluses dans ces totaux puisqu'il s'agit d'une compétition de même niveau que le championnat.

Absents notables : Julien Desrosiers (A, cheville), Christophe Tartari (A, entorse du genou), Damien Fleury (A, raisons familiales).

 

 

Groupe D

 

Après le dernier combat des anciens aux JO, la génération Selänne a pris sa retraite, et la Finlande a troqué les joueurs du passé contre les joueurs d'avenir. L'alléchant ailier Mikael Granlund a finalement été jugé trop tendre pour tenir la distance à ce niveau, mais l'autre talent de 18 ans, Sami Vatanen, incarnera la relève dans des lignes arrières qui en ont besoin. Vatanen est modèle à la Nummelin (le capitaine jouera son 15e championnat du monde), un petit gabarit patineur à la grande vision du jeu.

En attaque, Jarkko Immonen, champion de Russie avec 66% de réussite aux mises au jeu en play-offs, devra alimenter en palets Antti Miettinen et le buteur Jussi Jokinen : la non-sélection de ce dernier aux JO avait laissé dire à certains que l'entraîneur Jukka Jalonen devait lui vouer une inimitié personnelle, sa présence prouve le contraire. L'attaquant de Carolina n'est vraiment pas rancunier. Une deuxième ligne offensive a éclaté lors de la préparation avec le vétéran Sami Kapanen, le créatif Petri Kontiola et l'homme en forme Juhamatti Aaltonen.

Comme souvent, la Finlande a une distinction nette dans son attaque, les autres lignes étant constituées d'ailiers rugueux chargés d'envoyer du bois (Pihlström, Osala, Komarov) ou bien de spécialistes de l'infériorité numérique (Korpikoski, Santala, voire Hahl même s'il a perdu défensivement). Non catalogué, Jori Lehterä devra amener de la créativité sur la troisième ligne : il sera intéressant d'observer de quoi est capable le meilleur joueur de SM-liiga de la saison.

Le signe est clair : les jeunes sont là, et le hockey finlandais doit avoir confiance en l'avenir. Pour en être certain, les performances à ce championnat du monde serviront de preuve.

Gardiens

                        cm  kg   Naissance                             MJ   Min   Moy.    %    Pén
30 TARKKI Iiro         188  92  01/07/1985  Blues Espoo        FIN-1   57  3447   2,40  92,0%
31 VEHANEN Petri       184  82  09/10/1977  Lukko Rauma        FIN-1   18  1088   1,65  94,1%
                                            Ak Bars Kazan      RUS-1   47  2914   1,67  93,6%   4'
35 RINNE Pekka         194  87  03/11/1982  Nashville Predators NHL    64  3604   2,55  91,1%   2'

Défenseurs

                        cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 3 NUMMELIN Petteri    177  87  25/11/1972  Lugano             SUI-1   38    7  19   26    12'
 5 KUKKONEN Lasse      183  85  18/09/1981  Avangard Omsk      RUS-1   56    6   7   13    34'
 6 JAAKOLA Topi        186  87  15/11/1983  Södertälje SK      SUE-1   40    2   5    7    14'
 7 MÄENPÄÄ Mikko       178  79  19/04/1983  HPK Hämeenlinna    FIN-1   60   17  22   39    98'
11 HIETANEN Juuso      178  85  14/06/1985  Brynäs Gävle       SUE-1   60   13  17   30    34'
21 NISKALA Janne       183  90  22/09/1981  Frölunda Göteborg  SUE-1   57   15  20   35    40'
41 PUISTOLA Pasi       182  80  16/09/1978  HV 71 Jönköping    SUE-1   70   15  35   50   119'
44 VATANEN Sami        175  75  03/06/1991  JYP Jyväskylä      FIN-1   69   10  27   37    50'

Attaquants

                        cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
15 HYTÖNEN Juha-Pekka  178  84  22/05/1981  JYP Jyväskylä      FIN-1   70   25  39   64    44'
20 MIETTINEN Antti     182  84  03/07/1980  Minnesota Wild      NHL    79   20  22   42    44'
22 SANTALA Tommi       190  90  27/06/1979  Kloten             SUI-1   57   21  37   58    79'
23 HAHL Riku           185  87  01/11/1980  Frölunda Göteborg  SUE-1   33    5  13   18    16'
24 KAPANEN Sami        178  82  14/06/1973  KalPa Kuopio       FIN-1   62   21  38   59    58'
26 IMMONEN Jarkko      181  95  19/04/1982  Ak Bars Kazan      RUS-1   78   17  35   52    34'
27 KONTIOLA Petri      182  92  04/10/1984  Met. Magnitogorsk  RUS-1   64    9  16   25    24'
29 KORPIKOSKI Lauri    185  88  28/07/1986  Phoenix Coyotes     NHL    78    6   6   12    18'
36 JOKINEN Jussi       183  87  01/04/1983  Carolina Hurricanes NHL    81   30  35   65    36'
40 PIHLSTRÖM Antti     180  82  22/10/1984  Färjestads BK      SUE-1   43    4   6   10    44'
                                            JYP Jyväskylä      FIN-1   33   11  18   29    32'
45 OSALA Oskar         193 100  26/12/1987  Hershey / Albany    AHL    77   27  18   45    70'
                                            Carolina Hurricanes NHL     1    0   0    0     0'
50 AALTONEN Juhamatti  184  89  04/06/1985  Pelicans Lahti     FIN-1   58   28  21   49    56'
52 LEHTERÄ Jori        188  91  23/12/1987  Tappara Tampere    FIN-1   66   20  59   79    66'
71 KOMAROV Leo         180  90  23/01/1987  Dynamo Moscou      RUS-1   51    5  12   17    60'

Absents notables : Miikka Kiprusoff (G, refus), Niklas Bäckström (G, hanche), Antero Niittymäki (G, refus), Kimmo Timonen (D, play-offs NHL), Joni Pitkänen (D, blessé), Toni Lydman (D, raisons personnelles), Mikko Lehtonen (D, refus), Ossi Väänänen (D, retour de blessure), Mikko Jokela (D, refus), Mikko Koivu (A, opération du genou), Tuomo Ruutu (A, épaule), Niklas Hagman (A, famille), Valtteri Filppula (A, play-offs NHL), Sean Bergenheim (A, épaule), Jarkko Ruutu (A, raisons personnelles), Niko Kapanen (A, raisons personnelles).

 

 

Les États-Unis ont maintenant la tâche difficile de se fixer un nouveau challenge après les Jeux olympiques. Sans perspective à proposer à leurs joueurs, sauraient-ils éviter les refus ? La carotte d'un match devant soixante-dix mille spectateurs serait-elle suffisante ? Sont-ils capables de construire une équipe médaillable à chaque championnat du monde ?

La réponse est mitigée. Comme on pouvait s'y attendre, aucun Olympien ne rempile à l'issue d'une longue saison, à l'exception notable de Jack Johnson, le plus attaché à l'équipe nationale. Au lieu de Phil Kessel, on a le droit du coup à... son cousin, David Moss ! Au rayon des curiosités figure aussi Christian Hanson, fils d'un des Hanson Brothers du film Slapshot.

Hormis les ailiers T.J. Oshie et Kyle Okposo, très solides l'an passé, et le centre Brandon Dubinsky, l'attaque ne regorge donc pas de talent - même si le champion du monde junior Chris Kreider a un sens du but avéré - mais elle est constituée d'éléments responsables défensivement.

La défense peut apporter du soutien offensif, avec "JJ" mais aussi les grands débuts de Keith Yandle, meilleur défenseur du junior majeur canadien 2006 du côté de Moncton. Le registre purement défensif est occupé par Matt Greene, et dans une moindre mesure par Mike Lundin, apprécié à Tampa parce qu'il tient assidûment son marquage. Le meilleur joueur universitaire 2009 Matt Gilroy saute le pas, et même si Tyler Chorney semble a priori un second choix, USA Hockey ne l'a pas appelé par hasard : il a été capitaine de l'équipe nationale junior 2007.

Le vrai problème vient des cages. Scott Clemmensen avait fait le voyage l'an dernier et s'était retrouvé doublure d'Esche, sans jouer. Il mérite certes de goûter à la glace, mais son poste d'unique titulaire est surtout dû au refus des suspects habituels. Il va donc falloir qu'il assure car Clemmensen sera un gardien numéro un... sans filet.

Gardiens

                        cm  kg   Naissance                             MJ   Min   Moy.    %
 1 BISHOP Ben          200  95  21/11/1986  Peoria Rivermen     AHL    48  2793   2,77  90,1%
30 CLEMMENSEN Scott    190  93  23/07/1977  Florida Panthers    NHL    23  1215   2,91  91,2%
33 LEGGIO David        180  81  31/07/1984  TPS Turku          FIN-1   30  1598   2,93  90,1%

Défenseurs

                        cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 2 GREENE Matt         183 107  13/05/1983  Los Angeles Kings   NHL    81    2   8   10    83'
 3 JOHNSON Jack        184  99  13/01/1987  Los Angeles Kings   NHL    86    8  35   43    54'
 6 GREENE Andy         180  86  30/10/1982  New Jersey Devils   NHL    83    7  32   39    20'
38 HILLEN Jack         188  91  24/01/1986  New York Islanders  NHL    69    3  18   21    44'
39 LUNDIN Mike         188  89  24/09/1984  Tampa Bay Lightning NHL    49    3  10   13    18'
                                            Norfolk Admirals    AHL    27    2  14   16     4'
41 CHORNEY Taylor      180  83  27/04/1987  Edmonton Oilers     NHL    42    0   3    3    12'
                                            Springfield Falcons AHL    32    4   9   13    14'
93 YANDLE Keith        185  88  09/09/1986  Phoenix Coyotes     NHL    89   14  32   46    49'
97 GILROY Matt         185  91  20/07/1984  New York Rangers    NHL    69    4  11   15    23'

Attaquants

                        cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
13 KENNEDY Tim         178  78  30/04/1986  Buffalo Sabres      NHL    83   11  17   28    54'
16 POTULNY Ryan        183  86  05/09/1984  Edmonton Oilers     NHL    64   15  17   32    28'
                                            Springfield Falcons AHL    14    3   5    8     8'
17 DUBINSKY Brandon    185  93  29/04/1986  New York Rangers    NHL    69   20  24   44    54'
18 GALIARDI T.J.       188  86  22/04/1988  Colorado Avalanche  NHL    76   15  26   41    34'
19 KREIDER Chris       188  93  30/04/1991  Boston College      NCAA   38   15   8   23    26'
20 HANSON Christian    190  92  10/03/1986  Toronto Maple Leafs NHL    31    2   5    7    16'
                                            Toronto Marlies     AHL    38   12  19   31    35'
21 OKPOSO Kyle         185  91  16/04/1988  New York Islanders  NHL    80   19  33   52    34'
22 CARTER Ryan         183  91  03/08/1983  Anaheim Ducks       NHL    38    4   5    9    31'
23 NYSTROM Eric        185  88  14/02/1983  Calgary Flames      NHL    82   11   8   19    54'
25 MOSS David          190  91  28/12/1981  Calgary Flames      NHL    64    8   9   17    20'
71 FOLIGNO Nick        182  94  31/10/1987  Ottawa Senators     NHL    67    9  18   27    55'
74 OSHIE T.J.          180  87  23/12/1986  St. Louis Blues     NHL    76   18  30   48    36'

Absents notables : Ryan Miller (G, refus), Tim Thomas (G, play-offs NHL), Robert Esche (G, refus), Ty Conklin (G, refus), Craig Anderson (G, refus), Jonathan Quick (G, jeune papa), Ryan Suter (D, refus), Erik Johnson (D, refus car fin de contrat), Zach Bogosian (D, refus, blessé), Keith Ballard (D, refus, femme enceinte), Ryan Whitney (D, opération du pied), David Backes (A, fatigue), Bobby Ryan (A, refus car fin de contrat), Ryan Malone (A, refus, femme enceinte), Phil Kessel (A, déchirure abdominale), Ryan Callahan (A, genou), Patrick O'Sullivan (A, refus), Zach Parisé (A, fatigue), Dustin Brown (A, blessure), Patrick Kane (A, play-offs NHL), Joe Pavelski (A, play-offs NHL).

 

 

Uwe Krupp, le sélectionneur de l'Allemagne, a bien des soucis à l'esprit. Il a appris le mois dernier que sa femme était atteinte d'un cancer du sein et a songé à se retirer avant qu'elle ne l'en dissuade. Si Valerie n'a pas besoin de lui dans l'immédiat, il est certain qu'Uwe rentrera auprès de sa famille en Californie dès la fin des Mondiaux, et que son mandat s'arrêtera là. Personne n'a envie de le prolonger. Cinq années ont fini par user, et l'étât de grâce est fini depuis bien longtemps.

Deux candidats à la succession sont plus ou moins déclarés. L'un est Ralph Krueger, l'ex-entraîneur de la Suisse qui s'intéresse de près à l'équipe nationale allemande que vient d'intégrer son fils. L'autre est Hans Zach, qui a couronné sa carrière en club par un titre inattendu avec Hanovre et qui ne dirait pas non à un retour à une fonction de prestige. Les deux hommes ont des philosophies semblables : exigence du combat physique, apologie de la discipline défensive et dédain pour le talent qui ne travaille pas dans le sens de l'équipe. Ces principes imprègnent l'Allemagne et Krupp s'y pliera lui aussi. Le spectacle offensif n'est pas à l'ordre du jour.

L'Allemagne sait qu'elle n'arrive jamais à marquer plus de deux buts face à des équipes qui lui sont supérieures. Elle a cessé de se faire des illusions sur le sujet et en a fait son parti, considérant que même les joueurs qui sortent du lot dans son championnat ne pouvaient pas vaincre cette fatalité. Uwe Krupp n'a pas hésité à sacrifier le nonchalant génie Thomas Greilinger pour retenir une rimbabelle de profils combattants. Le sens du but de Michael Wolf ou la qualité technique de Marcel Goc restent des exceptions dans cette équipe.

Avec leur jeu direct à la cage, les énergiques André Rankel, Marcel Müller ou Kai Hospelt peuvent marquer des buts de raccroc, ce qui constitue la seule planche de salut. C'est en inscrivant seulement 11 buts en 7 matchs que l'Allemagne conduite par Zach s'était hissée en quart de finale lors de son dernier Mondial à domicile 2001. Elle espère provoquer son destin, ce qui ne pourra se faire qu'au moyen d'ingrédients similaires : soutien du public, force de la volonté, défense solide et performances des gardiens qui forment toujours un poste fort (Kotschnew et Endras).

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                             MJ   Moy.     %
 1 KOTSCHNEW Dimitrij   184  80  15/07/1981  Spartak Moscou     RUS-1   52   2,75   90,0%  
44 ENDRAS Dennis        183  76  14/07/1985  Augsbourg          ALL-1   66   3,08   91,2%
72 ZEPP Rob             186  88  07/09/1981  Eisbären Berlin    ALL-1   55   2,66   91,0%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 3 KRUEGER Justin       190  96  06/10/1986  Cornell University  NCAA   34    1  11   12    22'
 5 HOLZER Korbinian     190  94  16/02/1988  Düsseldorf         ALL-1   55    6  16   22   100'
 6 BUTENSCHÖN Sven      192  96  22/03/1976  Mannheim           ALL-1   55    1  12   13    65'
12 FISCHER Christopher  180  86  24/01/1988  Wolfsburg          ALL-1   62    4  24   28    75'
20 DIETRICH Robert      180  85  25/07/1986  Milwaukee Admirals  AHL    81    6  38   44    30'
48 HÖRDLER Frank        183  86  26/01/1985  Eisbären Berlin    ALL-1   28    0   8    8    32'
52 SULZER Alexander     187  92  30/05/1984  Nashville Predators NHL    20    0   2    2     4'
                                             Milwaukee Admirals  AHL    43    8  28   36    10'
77 GOC Nikolai          182  95  17/06/1986  Hanovre Scorpions  ALL-1   56    1   7    8    48'
90 BRAUN Constantin     190  89  11/03/1988  Eisbären Berlin    ALL-1   45    6  17   20    26'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
11 FELSKI Sven          180  80  18/11/1974  Eisbären Berlin    ALL-1   51   13  26   39    58'
16 WOLF Michael         177  80  24/01/1981  Iserlohn           ALL-1   52   29  27   56    44'
18 HOSPELT Kai          185  85  23/08/1985  Wolfsburg          ALL-1   60   24  25   49    18'
21 TRIPP John           192 103  04/05/1977  Hambourg           ALL-1   53   16  17   33    99'
23 KREUTZER Daniel      176  86  23/10/1979  Düsseldorf         ALL-1   57   21  34   55   121'
24 RANKEL André         186  89  27/08/1985  Eisbären Berlin    ALL-1   59   26  24   50    68'
25 MÜLLER Marcel        193  98  10/07/1988  Cologne            ALL-1   56   24  36   60   124'
29 BARTA Alexander      180  77  02/02/1983  Hambourg           ALL-1   43    9  22   31    36'
47 ULLMANN Christoph    182  84  19/05/1983  Cologne            ALL-1   34    9  21   30    36'
50 HAGER Patrick        177  80  08/09/1988  Krefeld            ALL-1   42   12  16   28    70'
55 SCHÜTZ Felix         178  87  03/11/1987  Portland Pirates    AHL    67   13  14   27    71'
57 GOC Marcel           183  87  24/08/1983  Nashville Predators NHL    73   12  19   31    16'
87 GOGULLA Philip       188  80  31/07/1987  Portland Pirates    AHL    79   15  20   35    27'

Absents notables : Thomas Greiss (G, play-offs NHL), Christian Ehrhoff (D, play-offs NHL), Dennis Seidenberg (D, tendon du poignet gauche lacéré par un patin), André Reiss (D, hanche et aine), Marco Sturm (A, ligaments croisés du genou droit), Jochen Hecht (A, opéré de l'auriculaire gauche), T.J. Mulock (A, hanche), Florian Busch (A, contusion thoracique), Thomas Greilinger (A, choix du coach).

 

 

Au vu de sa pyramide des âges, le Danemark est chaque année plus fort. Joueurs et suiveurs se répètent avec délectation qu'ils présentent la meilleure équipe de son histoire. En plus, elle n'a jamais été aussi bien préparée, car la plupart des joueurs ont été libérés très tôt. La première ligne Eller-Nielsen-Madsen s'est ainsi entraînée ensemble depuis deux semaines avec trois rencontres de préparation. Seule déception, Mikkel Bødker, qui avait pourtant reçu le feu vert dans un premier temps, a été contraint par les Coyotes de Phoenix à se faire opérer du doigt.

Peter Regin est attendu après une excellente saison avec les Ottawa Senators. Le centre défensif y est devenu en cours d'année un contributeur offensif lorsqu'il est passé d'un rôle limité à une place sur la ligne de parade avec Spezza et Alfredsson.

Certains joueurs progressent très vite, à l'instar de Mads Christensen. "Dès le premier jour où je l'ai vu sur la glace, j'ai su que c'était un diamant brut", avait dit à son sujet Uli Liebsch, son entraîneur à Iserlohn. Une saison en Allemagne lui aura suffi pour décrocher un contrat avec le meilleur club du pays, les Eisbären de Berlin. C'est Kim Lykkeskov qui a succédé à Christensen au titre de joueur de l'année dans le championnat danois : à son tour de se révéler au Mondial ?

Le gardien Patrick Galbraith est motivé par le besoin de trouver un nouveau club après la banqueroute de Björklöven, et il pourra compter contrairement à l'an dernier sur une défense au complet. Le jeune Philip Larsen, réputé pour sa maturité et sa vision du jeu, devra s'efforcer de limiter les erreurs qu'il commet encore au niveau international.

La surprise vient de Jesper Duus, qui avait pris sa retraite internationale en 2004 pour ses enfants, un peu plus grands maintenant, et qui a décidé de revenir en janvier, à 42 ans ! Le sélectionneur Pär Bäckman l'a accueilli à bras ouverts, et l'a même dispensé d'un tournoi au Japon en estimant qu'il n'avait plus besoin de prouver sa valeur et qu'il serait repris quoi qu'il arrive. Le papy est son meilleur avocat : "Je ne suis pas aussi spectaculaire que d'autres, mais je sais minimiser mes erreurs et jouer de façon stable. Aux championnats du monde, il faut se préparer à passer du temps dans notre zone, et je pense être utile." Les amateurs de sport danois peu au fait du hockey ont plutôt mal pris la nouvelle, qui leur a fait douter de la valeur de leur équipe nationale. Le cas Duus est pourtant peu représentatif.

L'ambitieux Danemark n'a jamais connu les affres de la relégation depuis qu'il a intégré l'élite en 2003, et il ne sait pas ce que c'est. Il n'a d'ailleurs pas envie de savoir, et il se fixe comme objectif l'accès au deuxième tour. Mais ces ambitions peuvent être contrecarrées par un groupe délicat à négocier, surtout face à l'Allemagne chez elle. Le danger de finir en poule de relégation est réel pour cet effectif qui suscite tant d'attentes.

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                           MJ   Moy.     %
 1 GALBRAITH Patrick     188  79  11/03/1986  Björklöven       SUE-2   43   2,53   91,2%
30 ANDERSEN Frederik     190  87  02/10/1989  Herning          DAN-1   40   2,36   93,0%
31 HIRSCH Peter          181  78  06/03/1979  Coventry Blaze   GBR-1   64   2,93   91,7%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                           MJ    B   A  Pts    Pén
 2 HERSBY Philip         180  83  25/07/1984  Hvidovre         DAN-1   39   10  13   23    91'
 3 LARSEN Philip         182  84  07/12/1989  Dallas Stars      NHL     2    0   1    1     0'
                                              Frölunda         SUE-1   49    1   9   10    24'
 4 BØDKER Mads           175  77  31/08/1987  Rögle BK         SUE-1   65    3   5    8    18'
 5 NIELSEN Daniel        183  80  31/10/1980  Herning          DAN-1   35   10  17   27    38'
 6 LASSEN Stefan         190  90  01/11/1985  Leksand          SUE-2   58    1   6    7    22'
 7 DAMGAARD Jesper       187  94  06/05/1975  Malmö            SUE-2   41    0   8    8    74'
14 DUUS Jesper           188  88  24/11/1967  Rødovre          DAN-1   42    6   9   15    63'
27 CHRISTENSEN Mads Bech 188  83  03/11/1984  Frederikshavn    DAN-1   45    3  18   21    26'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                           MJ    B   A  Pts    Pén
 9 DEGN Kasper           176  78  25/02/1982  Bietigheim-Biss. ALL-2   57   16  43   59    39'
13 GREEN Morten          183  87  19/03/1981  Malmö            SUE-2   56   19  25   44    34'
15 NIELSEN Frans         183  78  24/04/1984  New York Island.  NHL    76   12  16   38     6'
16 ELLER Lars            185  90  12/07/1989  Peoria Rivermen   AHL    70   18  39   57    84'
                                              St. Louis Blues   NHL     7    2   0    2     4'
18 CHRISTENSEN Mads      177  76  02/04/1987  Iserlohn         ALL-1   51   14  31   45    60'
19 STAAL Kim             182  87  10/03/1978  Malmö            SUE-2   41   18  12   30    28'
20 LYKKESKOV Kim         175  80  03/08/1983  SønderjyskE      DAN-1   46   23  36   59    22'
21 DRESLER Thor          188  94  10/03/1979  Herning          DAN-1   46   12  23   35    12'
22 JENSEN Jesper         177  73  05/02/1987  Frederikshavn    DAN-1   46   18  34   52    59'
24 SUNDBERG Alexander    192  90  19/01/1981  Hvidovre         DAN-1   39   12  21   33    45'
29 MADSEN Morten         190  87  16/01/1987  MODO             SUE-1   45   11   9   20    58'
33 JAKOBSEN Julian       183  82  11/04/1987  Södertälje       SUE-1   51    3   9   12    27'
32 HARDT Nichlas         180  83  06/07/1988  Malmö IF         SUE-2   57   20  25   45    67'
93 REGIN Peter           182  85  16/04/1986  Ottawa Senators   NHL    81   16  17   33    26'

en italiques, les réservistes pour la seconde phase.

Absents notables : Mikkel Bødker (A, caillot au doigt), Jannik Hansen (A, play-offs NHL).

 

Marc Branchu (avec Mauro Deusebio pour l'Italie)

 

Retour à la rubrique articles