Amiens : que deux étrangers !

 

Après une saison 2001/2002 en demi-teinte, comme la précédente d'ailleurs, les dirigeants amiénois renouvellent une nouvelle fois de plus leur confiance à l'entraîneur Antoine Richer qui avait opté la saison passée pour équipe avec une majorité de joueur français dont une forte présence de jeunes joueurs.

Le coach d'Amiens, cette saison 2002/2003, a fait très fort quant à la composition de son effectif : quinze joueurs français et deux étrangers + des juniors (français bien sûr) qui poussent au portillon. Cette équipe, composée de très bons éléments, sera à mon avis redoutable et redoutée des autres clubs. Un objectif et un seul : la plus haute marche du championnat.

Antoine Richer (avec Denis Perez, joueur-coach assistant) a bâti pour cela son équipe autour des pièces maîtresses existantes la saison précédente en y ajoutant des éléments intéressants dont trois viennent du "regretté" club champion de France 2001/2002 : les Flammes Bleues de Reims (disparu suite à une liquidation judiciaire).

Le portier amiénois sera encore l'incontournable Antoine Mindjimba, gardien d'une grande efficacité, qui a tout de même sauvé en grande partie les meubles la saison passée. Celui-ci aura une nouvelle doublure, après le départ de Rémi Caillou et l'exil de Julien Macrez (international junior) à Rouen, qui vient de Saint-Gervais : Didier Drif. Un jeune gardien qui ne demande qu'à apprendre et à s'améliorer au contact de Mindjimba.

Pour cette saison les lignes arrières sont semble-t-il assez puissantes, que ce soit côté technique ou côté physique. Les dirigeants amiénois ont gardé l'ossature de l'année passée avec une venue importante, celle de Vincent Bachet (ex-Rémois et international français). Une défense expérimentée, même si elle compte quelques jeunes à son bord.

Au niveau de l'attaque, a priori une grosse artillerie va être mise en place avec le retour de François Rozenthal qui est gonflé à bloc après son passage en Suède ; ainsi que par la venue de Anthony Mortas (ex-Rémois et international français) et de Mickaël Brodin (ex-Rémois et international junior) qui est venu rejoindre son frère dans l'équipe Picarde. Ces trois éléments additionnés à Arto Kulmala (qui avait fait un début de saison 2001/2002 avec de gros scores, en s'essoufflant quelque peu en milieu de championnat et en revenant fort sur la fin de la saison), gros travailleur, ainsi que Laurent Gras, Benoît Paillet, Julien Marcos et Brice Chauvel !

Ce super 16 devrait être une récidive de 1999, année où les Gothiques ont pu touché et levé la superbe coupe Magnus. Les Amiénois ont vraiment l'air d'en vouloir, les nouveaux se sont très vite acclimatés au club et ont de bons rapports avec les anciens.

Maintenant une chose reste à savoir, est-ce qu'Antoine Richer va réussir la symbiose entre tous ses joueurs et réussir à créer une équipe de "potes" prêt à tout affronter en donnant toutes leurs tripes (ce qui a beaucoup manqué la saison précédente) ? Ce qu'il faut pouvoir mettre en place, c'est l'homogénéité d'un groupe capable de se surmonter dans toutes les situations et d'aller de l'avant.

Patrick Guillemont

 

 

Départs : Christian Lechtaler (Hammarby, SUE), Stephen Dugas (Dijon), Olivier Duclos (Amiens B, division 3), Rémi Caillou (Epinal), Mickael Burakovski (Rodøvre, DAN), Julien Macrez (Rouen), Mathieu Mille (Anglet), Yannick Maillot (Briançon), Pierre-Yves Albert (Angers), Sébastien Aris.

Arrivées : Vincent Bachet (Reims), Anthony Mortas (Reims), Mickaël Brodin (Reims), François Rozenthal (Björkloven, SUE), Didier Drif (St Gervais).

Effectif

Gardiens : Antoine Mindjimba (n31, 34 ans ans), Didier Drif (n21, 23 ans).

Défenseurs : Vincent Bachet (n15, 24 ans), Fredrik Bergqvist (n30, SUE, 29 ans), Frédérick Brodin (n7, 26 ans), Karl Dewolf (n26, 30 ans), Arnaud Mazzone (n3, 21 ans), Denis Perez (n64, 37 ans).

Attaquants : Mickaël Brodin (n12, 20 ans), Brice Chauvel (n16, 23 ans), Luc Chauvel (n24, 27 ans), Laurent Gras (n74, 26 ans), Arto Kulmala (n72, FIN, 34 ans), Julian Marcos (n93, 23 ans), Anthony Mortas (n22, 28 ans), Benoît Paillet (n5, 21 ans), François Rozenthal (n11, 25 ans).

Entraîneur : Antoine Richer.

 

 

Retour à la rubrique articles