Présentation des championnats du monde 2000

 

Le président de l'IIHF René Fasel n'aura jamais paru aussi crispé à une cérémonie d'ouverture d'un championnat du monde. En général, il s'agit d'une simple formalité et personne ne prête vraiment attention aux discours de circonstance des organisateurs et des autorités locales. Mais cette année, la cérémonie est menée par Vladimir Poutine, président de la Russie depuis le début d'année, et 100 millions de téléspectateurs y assistent. Ce premier grand évènement mondial doit servir de vitrine au retour de la Russie sur la scène internationale.

Dans les délégations, ceux qui se remémoraient un précédent voyage en Russie ont été agréablement surpris par le confort des chambres et la qualité du buffet à l'hôtel quatre étoiles Pribaltiskaïa, où logent les équipes. Il s'agit aussi de se montrer sous un jour favorable auprès des supporters étrangers. Les Tchèques, peut-être par méfiance atavique envers la Russie, ont craint ce voyage et sont bien plus rares qu'à l'accoutumée. En revanche, d'autres sont venus en nombre comme les Finlandais et les Lettons qui ont fait le cours déplacement. Et même si les billets restent très chers pour le Russe moyen, les billets pour les matches de la Sbornaïa ont été tellement pris d'assaut que beaucoup se sont rabattus sur les "petites rencontres". Cela assurera que les tribunes ne seront jamais vides.

Les organisateurs sont très actifs, avec une omniprésence des forces de sécurité, y compris avec des chiens à la recherche d'explosifs. Derrière la façade, des négociations dures ont toutefois été menées à cause des taxes douanières russes. Le sponsor de la fédération internationale Škoda s'était ainsi vu demander des taxes supérieures à la valeur des 60 voitures qu'il comptait importer pour les exhiber. Même les télévisions qui retransmettent l'évènement ont été menacées de taxes astronomiques se comptant en millions de dollars, car fondées sur la valeur de leur matériel. Les ouvriers qui s'affairent en coulisses sur les finitions rappellent aussi que les travaux se sont finis "juste à temps".

Ce Mondial était en effet mal parti quand on s'est aperçu que la patinoire de la ville co-organisatrice de Yaroslavl ne serait jamais prête à temps. Le jeune Ministre des sports, le controversé Boris Ivanyuzhenkov (soupçonné de faire partie du groupe mafieux Podolsk mais blanchi par la justice en n'ayant reconnu qu'un délit de possession illégale d'arme à feu), avait même évoqué en juillet de déplacer les deux groupes concernés... dans la belle patinoire moderne qu'il vient justement de faire construire à Podolsk. Mais c'est finalement Saint-Pétersbourg qui a hérité de la totalité de l'organisation : ses habitants espèrent ainsi que le président Poutine - originaire de la ville - réorientera ainsi les investissements jusqu'ici tous dirigés vers la capitale Moscou. En plus de la nouvelle salle copiée sur la Hartwall Arena de Helsinki et construite par la compagnie suédoise Skanska pour 85 millions de dollars avec 12 000 places en tribune et quatre écrans géants sur un cube sous le plafond, 6 millions de dollars ont été consacrés à réaménager la vieille patinoire Yubileiny, où la glace semble toutefois moins de bonne qualité.

Mais ce n'est pas juste une démonstration de sa capacité d'organisation à un niveau international que la Russie recherche dans cette quinzaine : c'est surtout une résurrection de sa gloire passée à travers un succès de son équipe de hockey sur glace, autrefois sa plus éminente représentation sportive mais qui n'a plus rien gagné depuis sept ans. Après avoir rassemblé toutes leurs stars de NHL, les Russes sont les favoris obligés de la compétition : comment gèreront-ils la pression de tout un peuple ?

Groupe A (au Palais des sports) : Suède, Lettonie, Bélarus, Ukraine.

Groupe B (au Yubileiny) : Finlande, Slovaquie, Autriche, Italie.

Groupe C (au Yubileiny) : Tchéquie, Canada, Norvège, Japon.

Groupe D (au Palais des sports) : Russie, États-Unis, Suisse, France.

 

 

Groupe A

La Suède vient de vivre une décennie dorée avec 9 médailles en dix Mondiaux plus l'or olympique de Lillehammer. Mais elle a connu une saison internationale difficile en terminant bonne dernière de l'Euro Hockey Tour, qu'elle avait pourtant remporté l'an passé. La stratégie d'avoir deux "co-entraîneurs" de rang égal, Stephan Lundh et Hardy Nilsson, a peut-être montré ses limites. À chaque tournoi, le sélectionneur changeait, et chacun avait ses joueurs de confiance, et cela n'a pas aidé à développer un cadre stable. Ils devront démontrer qu'ils peuvent collaborer dans cette situation délicate de co-direction.

Au niveau des hommes, Hardy Nilsson semble avoir l'avantage puisqu'il a introduit quatre joueurs de Djurgården : c'est légitime puisqu'il a emmené le club de Stockholm au titre alors qu'il venait de passer trois années sabbatiques depuis ses dernières missions en Allemagne. Ces joueurs ne sont de toute façon pas inconnus de Lundh, qui était lui-même assistant-coach au DIF avant d'être engagé par Malmö il y a deux ans. C'est plus sur les options tactiques et les systèmes de jeu - données toujours essentielles dans le hockey suédois - que les deux hommes devront faire cause commune.

Les Suédois disposent de sept joueurs de NHL, mais peut-être pas des tout meilleurs (Forsberg et Sundin sont toujours en course en play-offs). Michael Nylander est clairement le plus talentueux alors que Fredrik Modin peut amener sa puissance de tir. Les deux sélectionneurs n'ont pas hésité à se séparer d'un joueur de NHL après des performances décevantes l'an passé, ce que beaucoup n'osent pas après les avoir fait venir : Anders Eriksson (Chicago Blackhawks), pourtant titulaire l'an passé, a ainsi dû céder son poste quand deux autres arrières (Persson et Norström) sont arrivés après le premier tour des play-offs. Mais le joueur-clé de la Tre Kronor, ce devrait être de nouveau le gardien Tommy Salo : il a été élu dans l'équipe-type des championnats du monde trois années de suite et tient un rôle essentiel dans une équipe à la réputation très défensive.

Gardiens

                        cm  kg   Naissance                               MJ   Moy.     %
30 HADELÖV Andreas      180  77  23/07/1975  Malmö IF            SUE-1   54   2,51   89,6%
32 TELLQVIST Mikael     180  79  19/09/1979  Huddinge IK         SUE-2   11   3,30   88,2%
                                             Djurgårdens IF      SUE-1   43   2,01   91,8%
35 SALO Tommy           181  79  01/02/1971  Edmonton Oilers      NHL    75   2,37   91,2%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 5 ANDERSSON Peter      183  90  29/08/1965  HC Lugano           SUI-1   54   10  48   58    58'
 7 PERSSON Ricard       188  93  24/08/1969  St. Louis Blues      NHL    44    1   8    9    38'
 8 FRANZÉN Rikard       178  85  21/03/1968  AIK Solna           SUE-1   49   17  29   46    54'
14 NORSTRÖM Mattias     186  93  02/01/1972  Los Angeles Kings    NHL    86    1  13   14    72'
28 NORD Bjorn           183  89  05/04/1972  Djurgårdens IF      SUE-1   62   21  13   34    70'
29 MAGNUSSON Mikael     180  89  15/03/1973  Djurgårdens IF      SUE-1   62    8   8   16   107'
34 TJÄRNQVIST Daniel    188  89  14/10/1976  Djurgårdens IF      SUE-1   47    3  16   19    10'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
10 GAHN Kristian        176  83  17/02/1972  AIK Solna           SUE-1   50    9  39   48    52'
11 AXELSSON Per-Johan   185  89  26/02/1975  Boston Bruins        NHL    81   10  16   26    24'
12 SEDIN Daniel         188  84  26/09/1980  MoDo Hockey         SUE-1   63   27  32   59    46'
15 HÅKANSSON Mikael     189  91  31/05/1974  Djurgårdens IF      SUE-1   61   20  25   45    38'
16 PÅHLSSON Samuel      181  93  17/12/1977  MoDo Hockey         SUE-1   60   19  14   33    95'
19 NORDSTRÖM Peter      184  90  26/07/1974  Färjestads BK       SUE-1   52    8  17   25    50'
20 SEDIN Henrik         190  89  26/09/1980  MoDo Hockey         SUE-1   63   14  47   61    24'
21 JÖNSSON Jorgen       184  88  29/09/1972  NY Isl. / Anaheim    NHL    79   12  19   31    16'
22 HUSELIUS Kristian    187  86  10/11/1978  Västra Frölunda HC  SUE-1   55   23  25   48    28'
23 LINDQUIST Fredrik    183  86  21/03/1971  HC Davos            SUI-1   49   16  30   46    24'
24 RÖNNQVIST Jonas      187  91  22/08/1973  Luleå HF            SUE-1   57   18  27   45    46'
33 MODIN Fredrik        191 101  08/10/1974  Tampa Bay Lightning  NHL    80   22  26   48    18'
92 NYLANDER Michael     181  87  03/10/1972  Tampa / Chicago      NHL    77   24  30   54    30'

Entraîneurs : Hardy Nilsson et Stephan Lundh.

 

 

La Lettonie a failli se retrouver avec son président de la fédération dans les cages à cause d'un paquet de chips ! Voilà comment on pourrait résumer - avec un peu de mauvaise foi dans le raccourci - le scandale qui a tenu en haleine le pays balte. Tout a commencé quand la fédération nationale - la LHF - a signé un contrat publicitaire avec l'entreprise Latfood qui incluait les droits d'image des hockeyeurs de l'équipe nationale sur ses produits, en l'occurrence les chips les plus connues du pays (Adazu). Paul Theofanos, l'agent des deux vedettes de NHL Arturs Irbe et Sandis Ozolinš, a aimablement prévenu que, si la fédération pouvait utiliser les noms des joueurs pour sa propre promotion, elle ne pouvait pas pour autant céder ces droits à un tiers sans leur consentement.

Une position somme toute logique. Mais le président de la fédération Kirovs Lipmans, au lieu d'en tenir de compte et d'essayer de négocier, a choisi de faire la sourde oreille. Le gardien Arturs Irbe a alors haussé le ton en brandissant une menace : "Tant que la LHF n'a pas fourni d'explications sur l'affaire des chips, je ne rejoindrai pas la Lettonie. Toutes les questions sur ma participation aux championnats du monde ne seront révélées qu'après ces discussions." Certains membres de la fédération ont alors plutôt envenimé les choses en feignant de s'interroger sur ce qu'ont vraiment apporté Irbe et Ozolinš au hockey letton. Quant au sélectionneur national Haralds Vasilejvs, il a pris position en renvoyant la responsabilité à qui de droit par cette phrase déjà devenue légendaire : "Bien entendu, la fédération doit renouer les liens avec Irbe et Ozolinš, sinon Lipmans devra prendre place lui-même dans la cage".

Les caricaturistes s'en sont alors donné à coeur joie en représentant la Première Ministre de la Lettonie en train de se voir remettre le "maillot du meilleur gardien du pays", le président de fédération et homme d'affaires Kirovs Lipmans. Mais avec cette phrase un peu osée, Vasiljevs s'est fait un ennemi haut placé : son propre employeur !

La fédération a finalement dû céder sur toute la ligne. Elle a versé les droits d'image sous forme d'un don à la "Fondation Irbe et Ozolinš" (qui aide les jeunes Lettons de familles moins riches à pratiquer le hockey, histoire de démontrer que les deux joueurs peuvent effectivement agir pour le bien du hockey national), et a en plus payé avec retard à Irbe 5000 de dollars de prime de participation aux Mondiaux... 1998. Irbe a alors pris l'avion et a pris place dans les buts de son équipe sous l'ovation de 5000 spectateurs lors du second match de préparation contre la France (6-2). Son équipe avait été tenue en échec au premier match 2-2 sans lui, peut-être une preuve de l'effet psychologique qu'Irbe peut avoir sur l'équipe.

Le gardien Irbe est d'autant plus la star incontestée de la sélection que le défenseur renommé Ozolinš est toujours en lice en play-offs NHL et que l'attaquant-vedette Sergejs Zoltoks est auprès de sa femme sur le point d'accoucher.

Gardiens

                           cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.     %
 1 IRBE Arturs            175  78  02/02/1967  Carolina Hurricanes  NHL    75   2,42   90,6%
30 NAUMOVS Sergejs        179  79  04/04/1969  San Diego Gulls     WCHL    55   3,00   90,8%

Défenseurs

                           cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 2 LAVINS Rodrigo         180  80  03/08/1974  Ilves / HPK         FIN-1   61    8  13   21    91'
 3 IGNATJEVS Viktors      190  92  26/04/1970  Nuremberg           ALL-1   60    3  15   18    56'
 4 SEJEJS Normunds        185  85  12/02/1968  EHC Coire           SUI-1   40   11  20   31    38'
 5 BONDAREVS Igors        179  80  09/02/1974  Jokipojat/Kärpät    FIN-2   49    9  21   31    32'
 7 SKRASTINS Karlis       188  85  09/07/1974  Nashville Predators  NHL    59    5   6   11    20'
                                               Milwaukee Admirals   IHL    19    3   8   11    10'
23 TRIBUNCOVS Atvars      190  89  14/10/1976  Croco. Hambourg     ALL-2   36    4  10   14    36'
                                               Tallahassee         ECHL     4    0   0    0     0'
28 MATICINS Andrejs       180  85  30/01/1963  IK Nyköping         SUE-2   55   14  30   44    58

Attaquants

                           cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén 
 8 FANDULS Vyacheslav     179  79  17/03/1969  Kärpät Oulu         FIN-2   53   27  43   70    66'
 9 BELAVSKIS Aleksandrs   180  83  17/01/1964  IF Björklöven       SUE-2   54   27  29   56    60'
10 OPULSKIS Juris         176  80  21/04/1969  GEC Nordhorn        ALL-2   18    6   7   13     0'
                                               ERC Selb            ALL-3   26   11  13   24     4'
11 SENINS Sergejs         178  77  16/04/1972  Frederikshavn IK    DAN-1   52   23  50   73    52'
13 PANTELEJEVS Gregorijs  175  83  13/11/1972  Hanovre Scorpions   ALL-1   37   21  30   51    63'
14 TAMBIJEVS Leonids      177  80  26/09/1970  Lukko Rauma         FIN-2   56   19  15   34    50'
16 SPRUKTS Janis          190 104  31/01/1982  Lukko Rauma U20     FINjr   29    2   5    7     6'
17 NIZIVIJS Aleksandrs    175  75  16/09/1976  Torpedo Yaroslavl   RUS-1   47   10  17   27    51'
20 VITOLINS Harijs        189  83  30/04/1968  EHC Coire           SUI-1   53   34  34   68    65'
21 KERCS Aleksandrs       176  83  16/03/1967  Oberhausen          ALL-1   67   17  36   53    66'
26 ABOLS Artis            185  86  03/01/1973  IK Nyköping         SUE-2   42   13  23   36    24'
27 SEMJONOVS Aleksandrs   179  80  08/06/1972  Heilbronn           ALL-2   50   14  25   39    32'
29 CIPRUSS Aigars         175  78  12/01/1972  Pelicans Lahti      FIN-1   60   16  18   34    14'

Entraîneur : Haralds Vasiljevs.

 

 

Même si le Bélarus est également un pays limitrophe, il ne faut pas attendre à ce qu'il déplace des spectateurs aussi nombreux que la Lettonie ou la Finlande. L'explication est simple et avant tout économique. Le salaire mensuel moyen au Bélarus est de 50 dollars, et un billet de train entre Minsk et Saint-Pétersbourg coûte déjà 10 dollars, sans compter l'hébergement et les places. C'est également pour cette même raison que les hockeyeurs biélorusses évoluent tous à l'étranger. On notera qu'ils évoluent presque tous dans de grands championnats, alors que les Lettons - leurs rivaux les plus proches et les directs - jouent souvent dans des divisions inférieures.

Le Bélarus a aussi l'avantage d'un climat apaisé. Après l'échec du Mondial B à Eindhoven - sa seule défaite en trois matches officiels contre la Lettonie - 20 joueurs de l'équipe nationale avaient signé une lettre ouverte à la direction de la fédération pour demander l'éviction de leur entraîneur Andrei Sidorenko. Ils ont eu gain de cause, et depuis, on n'a pas eu vent du moindre désordre du même type. Il faut dire que le nouveau sélectionneur Anatoli Varivonchik va de succès en succès. Le quart de finale aux Jeux olympiques de Nagano a ouvert l'appétit pour des ambitions élevées, et un quart de finale ne paraît pas impossible.

L'équipe biélorusse est effet une formation de métier, qui bénéficie de la technique de l'école soviétique mais est également tactiquement très assurée. Les deux joueurs de NHL (Ruslan Salei et Vladimir Tsyplakov) s'intègrent sans le moindre problème avec un comportement professionnel sur et en dehors de la glace. Mais le véritable leader de cette équipe, l'homme qui tient le vestiaire, c'est le gabarit très imposant d'Aleksandr Andrievsky (1m96 et près de cent kilos).

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                               MJ   Moy.     %
 2 SHABANOV Sergey       179  72  24/02/1974  D.-E. Ekaterinbourg  RUS-1   18   3,12   88,9%
31 MEZIN Andrei          180  76  08/07/1974  Berlin Capitals      ALL-1   60   2,82   89,7%
33 FATIKOV Leonid        184  82  24/04/1968  Molot-Prikamie Perm  RUS-1   34   2,19   90,9%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
 3 KHMYL Oleg            182  85  30/01/1970  Lada Togliatti       RUS-1   45    6  14   20    34'
 5 ROMANOV Oleg          182  85  31/03/1970  Ak Bars Kazan        RUS-1   44    0   9    9    40'
 6 MATUSHKIN Igor        185  93  27/01/1965  Bodens IK            SUE-2   46   11  17   28    42'
 8 MAKRITSKY Aleksandr   183  85  11/08/1971  Oberhausen           ALL-1   65    1   6    7   122'
23 SALEI Ruslan          185  95  02/11/1974  Anaheim Mighty Ducks  NHL    71    5   5   10    94'
25 KRIVOKHIZHA Yuri      190  95  30/05/1968  Arkansas Riverblades  ECHL   15    0   2    2    29'
                                              Ayr Scottish Eagles  GBR-1   24    5   6   11    28'
26 STAS Sergei           181  86  28/04/1974  Oberhausen           ALL-1   63   12  16   28   122'
30 KOPAT Vladimir        181  82  23/04/1971  Sever. Cherepovets   RUS-1   42    2  13   15    60'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
 9 ANDRIEVSKY Aleksandr  196 100  10/08/1968  Oberhausen           ALL-1   43   16  28   44    44'
10 KARACHUN Viktor       187  89  12/08/1968  Oberhausen           ALL-1   59   12  21   33    46'
13 KOVALEV Andrei        182  84  02/04/1966  Krefeld              ALL-1   53   15  23   38    40'
14 PANKOV Vasily         185  85  15/08/1968  Slovan Bratislava    SVK-1   63   22  35   57    52'
16 SKABELKA Andrei       186  88  20/01/1971  Lada Togliatti       RUS-1   45   15  18   33    22'
17 KALYUZHNY Aleksei     178  81  13/06/1977  Dynamo Moscou        RUS-1   55    4  12   16    24'
18 DUDIK Dmitri          185  90  02/11/1977  Nuremberg            ALL-1   60    0  10   10    57'
24 STAROSTENKO Dmitry    183  80  18/03/1973  CSKA Moscou          RUS-1   38    3  13   16    20'
29 TSYPLAKOV Vladimir    187  96  18/04/1969  LA Kings / Buffalo    NHL    68   12  21   33    18'
32 PANKOV Dmitry         185  87  29/10/1974  Torpedo Yaroslavl    RUS-1   47    5   9   14     6'
34 VALUI Vitali          184  86  17/04/1974  Met. Novokuznetsk    RUS-1   52   10  10   20     6'
55 GALCHENYUK Aleksandr  181  87  28/07/1967  Asiago Hockey AS     ITA-1   46   37  84  121    40'

Entraîneur : Anatoli Varivonchik.

 

 

Les mêmes questions se posent à propos de toutes les anciennes républiques soviétiques : arriveront-elles à maintenir le niveau une fois qu'elles ne bénéficieront plus de la structure de formation sportive de l'ex-URSS mais devront se débrouiller par elles-mêmes avec des moyens publics bien moindres ? En ce sens, l'Ukraine se distingue d'une manière notable. Alors que les Bélarus et la Lettonie ont les équipes les plus âgées avec 29 ans de moyenne d'âge, les Ukrainiens alignent un effectif jeune de seulement 25 ans de moyenne.

Il est certain que la retraite à 43 ans du légendaire Yuri Shundrov a fait baisser la moyenne de manière spectaculaire. Cela se fait d'ailleurs sans mal car il a trouvé un successeur : après quelques années à se faire trimbaler dans les ligues mineures nord-américaines, Igor Karpenko a conquis cette saison la place de titulaire à Magnitogorsk et est devenu champion d'Europe avec un blanchissage en finale.

Mais ce n'est pas la seule raison,. L'effet le plus spectaculaire est que cinq jeunes joueurs de la génération 1978 ont débarqué d'outre-Atlantique pour les deux matches de préparation en Norvège (le défenseur Yakushin n'y a pas participé et arrive "vierge"). Konstantin Kalmikov y a déjà inscrit ses deux premiers buts en équipe nationale, et Boris Protsenko son premier. Mais le plus attendu est sans doute Serjyi Varlamov, qui a été le joueur de l'année dans le junior majeur canadien en 1998 et qui a marqué ses premiers buts en NHL cette saison : comme il n'a jamais porté le maillot ukrainien même en juniors, son arrivée intrigue et suscite beaucoup d'espoir.

Ces cinq nouveaux sont tous partis alors qu'ils étaient encore mineurs et leur intégration dans l'équipe sera une clé pour que l'Ukraine tire son épingle du jeu contre des adversaires présumés plus forts. Ils viennent en fait de deux filières différentes. Protsenko et Varlamov ont été formés au Sokil (ou Sokol en russe), le grand club ukrainien qui évoluait dans le championnat soviétique, avant de partir chercher fortune en Amérique dès l'âge de 16 ans. En Ukraine, l'exil est souvent la promesse d'un avenir meilleur, et ce point a été crucial dans l'autre projet, pourtant né alors que l'Union Soviétique existait encore. Les trois autres novices Kalmikov, Razin et Yakushin ont en effet tous fait partie du Druzhba-78, club fondé en 1986 lorsque l'ancien footballeur de haut niveau Ivan Pravilov a fait le tour des 166 écoles élémentaires de Kharkov pour y sélectionner les enfants nés en 1978 qui semblaient avoir la constitution physique la plus solide. Certains ne savaient alors même pas patiner.

Pravilov les a alors formés lui-même à plein temps dans un projet atypique qu'il contrôlait de A à Z. Il a d'abord fait des stages à l'intérieur de l'URSS, notamment à Elektrenai (Lituanie) - où il a d'ailleurs recruté un jeune joueur local nommé Dainius Zubrus qui joue aujourd'hui en NHL et est devenu le produit le plus célèbre de son organisation. Il a ensuite bâti sa succès sur des tournées nord-américaines avec une victoire très remarquée en 1992 au tournoi Pee-Wee de Québec, le tournoi le plus célèbre au monde pour les moins de 14 ans. Le Druzhba-78 y reste gravé dans la mémoire des observateurs comme probablement la meilleure équipe vue à cette classe d'âge, avec une anticipation et des automatismes nés d'une grande pratique commune. Pravilov faisait financer ses tournées de plusieurs mois en vendant des produits dérivés, en se faisant sponsoriser par des manufacturiers comme CCM, mais surtout en contactant la nombreuse diaspora ukrainienne en Amérique du nord dans chaque ville où il passait afin de récolter des fonds. "L'Ukraine est une superpuissance du hockey junior", claironnait Pravilov dans un journal de Kiev il y a cinq ans, faisant référence à son projet et non aux écoles de hockey appauvries au pays. Deviendra-t-elle une puissance du hockey senior avec ces nouveaux visages ?

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                                  MJ
 1 BRUL Yevgen           176  82  22/02/1967  Berkut Kyiv            EEHL    42
20 KARPENKO Igor         173  79  23/07/1976  Metallurg Magnitogorsk RUS-1   31
22 SELIVERSTOV Vadym     177  74  18/02/1981  Sokil / Ldinka Kyiv    EEHL    11

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                                 MJ    B   A  Pts    Pén
 2 YAKUSHYN Dmytro       183  92  21/01/1978  Toronto Maple Leafs     NHL     2    0   0    0     2'
                                              St John's Maple Leafs   AHL    64    1  13   14   106'
 3 KLYMENTIEV Sergiy     183  90  05/04/1975  Ak Bars Kazan          RUS-1   48    7   9   16    82'
 4 POLKOVNIKOV Oleg      185  90  13/12/1973  Spartak Moscou         RUS-1   23    3   1    4    30'
 5 SAVITSKY Oleksandr    187  87  03/05/1971  HKm Zvolen             SVK-1   41    3  12   15    22'
 6 RAZIN Gennady         195  95  03/02/1978  Citadelles de Québec    AHL    69    2   9   11    29'
 8 OSTROUSHKO Artyom     187  89  18/03/1974  SKA Saint-Pétersbourg  RUS-1   32    4   7   11    72'
30 ZAVALNYUK Vyacheslav  181  90  10/12/1974  SKA Saint-Pétersbourg  RUS-1   41    3  10   13    60'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                                 MJ    B   A  Pts    Pén
 7 BOBROVNIKOV Vasyl     173  79  08/11/1971  Sokil Kyiv             EEHL    44   21  29   50    18'
10 SHAKHRAICHUK Vadim    189  94  12/06/1974  Nuremberg Ice Tigers   ALL-1   66    8  14   22    92'
11 BEZSHCHASNY Ruslan    177  79  26/06/1979  Sokil Kyiv             EEHL    48   10  23   33    33'
13 VOYUSH Andriy         182  87  28/04/1976  Berkut Kyiv            EEHL    46   22  12   34    12'
14 KALMIKOV Konstantin   193  98  14/06/1978  St John's Maple Leafs   AHL    69    8  20   28    19'
15 LYTVYNENKO Vitaly     182  88  14/06/1970  Torpedo Yaroslavl      RUS-1   47    5  10   15    14'
18 SAVENKO Bogdan        187  93  20/11/1974  HC Havirov             TCH-1   26    3   6    9    10'
                                              Sokil Kyiv             EEHL    15    4   6   10     6'
19 PROTSENKO Borys       182  87  21/08/1978  Wilkes-Barre/Scranton   AHL    64   15  21   36    41' 
21 VARLAMOV Serhiy       181  85  21/07/1978  Calgary Flames          NHL     7    3   0    3     0'
                                              Saint John Flames       AHL    71   20  21   41   112'
23 LAZARENKO Oleksiy     183  89  03/01/1976  Spartak Moscou         RUS-1   39   15   6   21    46'
24 MATVYCHUK Oleksandr   176  78  13/05/1975  SKA Saint-Pétersbourg  RUS-1   33    8   8   16    38'
25 YAKOVENKO Oleksandr   164  87  15/08/1979  Berkut Kyiv            EEHL    42   10  16   26    10'
29 OLETSKY Valentyn      176  82  02/06/1971  Sokil Kyiv             EEHL    46   21  34   55    45'

Entraîneur : Anatoli Bogdanov.

 

 

Groupe B

 

Vice-championne du monde en titre, la Finlande se présente cette fois sans les deux meilleurs marqueurs du Mondial 1999, Saku Koivu - blessé à l'épaule puis au genou dans une saison affreuse et très raccourcie pour lui - et Teemu Selänne - resté auprès de sa femme sur le point d'accoucher. Et ce n'est pas le nombre record de neuf joueurs de NHL qui suffit à rassurer les supporters finlandais, souvent sceptiques sur les choix opérés par Hannu Aravirta. Ce n'est pas la défense qui pose problème : elle sera certainement l'une des plus physiques de la compétition avec deux amateurs de mise en échec (Berg et Karalahti) sur la première paire. Le duo paraît en forme, et ce n'est pas si surprenant sachant que Jere Karalahti - pas un grand amateur de préparation estivale - commence ses saisons assez mollement mais les finit mieux.

Le cśur du débat, c'est qu'Aravirta s'est volontairement privé des deux lignes dominantes de la SM-liiga - qui reste une ligue de référence en Europe - en prenant à chaque fois deux membres du trio mais pas le troisième. La "ligne des chevaliers" (Pärssinen -Kapanen-Hentunen), qui a conduit le HPK à la troisième place du championnat, a ainsi été modifiée pour incorporer Juha Lind à la place de Timo Pärssinen. Ce trio retouché semble toutefois satisfaisant dans un rôle de quatrième ligne à vocation défensive, sans négliger d'inscrire deux buts au passage en préparation contre la Suisse. En revanche, le découpage du trio du TPS qui a tout écrasé sur son passage (Rintanen-Nurminen-Kallio) pour inclure deux centres de NHL - Antti Aalto et Olli Jokinen - à la place du joueur de l'année en SM-liiga Kai Nurminen reste en travers de nombreuses gorges. Est-ce une question d'équilibre d'équipe ? L'attaque finlandaise reste homogène mais sans ligne dominante, malgré - ou à cause de l'inclusion des cinq renforts NHL et de deux vétérans - Esa Tikkanen et Raimo Helminen - que certains soupçonnent d'avoir été pris plus pour leurs mérites passés que pour le niveau présent. Bien évidemment, il y a un point essentiel que l'on attend d'eux, le leadership, et c'est cela qui sera jugé.

La sélection des trois gardiens ne fait pas débat, mais leur ordre, si. Le titulaire de l'an passé Ari Sulander a été le meilleur joueur des play-offs suisses en conduisant Zurich au titre, mais des matches de préparation difficiles ont semé le doute. Vesa Toskala, qui a attendu son heure depuis deux ans, aura aussi sa chance cette fois puisqu'il a été annoncé que les deux gardiens alterneront les deux premiers matches. Mais Pasi Nurminen reste le numéro 3 alors qu'il compte beaucoup de partisans après son excellente saison en SM-liiga. Si les Tchèques laissent parfois de côté les joueurs évoluant en Finlande par un certain favoritisme local, les Finlandais poussent la modestie jusqu'à faire le contraire en négligeant ce qu'ils ont sous la main.

Gardiens

                       cm  kg   Naissance                                MJ   Moy.    %
30 NURMINEN Pasi       179  88  17/12/1975  Jokerit Helsinki     FIN-1   59   2,17  93,4%
31 SULANDER Ari        187  87  06/01/1969  ZSC Lions            SUI-1   60   2,22  93,2%
35 TOSKALA Vesa        179  85  20/05/1977  Färjestads BK        SUE-1   51   2,66  89,0%

Défenseurs

                        cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
 3 NUMMELIN Petteri    178  83  25/11/1972  HC Davos             SUI-1   45   15  26   41    20'
 5 BERG Aki-Petteri    191  94  28/07/1977  Los Angeles Kings     NHL    72    3  13   16    47'
 7 NIEMI Antti-Jussi   185  87  22/09/1977  Jokerit Helsinki     FIN-1   64    8  11   19    83'
 9 LYDMAN Toni         185  90  25/09/1977  HIFK Helsinki        FIN-1   55    4  22   26    42'
21 LUMME Jyrki         185  96  16/07/1966  Phoenix Coyotes       NHL    79    8  33   41    46'
42 KARALAHTI Jere      188  95  25/03/1973  HIFK Helsinki        FIN-1   13    2   2    4    55'
                                            Long Beach Ice Dogs   IHL    10    0   3    3     4'
                                            Los Angeles Kings     NHL    52    6  11   17    21'
44 NIINIMAA Janne      186  99  22/05/1975  Edmonton Oilers       NHL    86    8  27   35    91'

Attaquants

                        cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
10 TIKKANEN Esa        183  91  25/01/1965  Jokerit Helsinki     FIN-1   54   11  19   30    95'
14 HELMINEN Raimo      183  89  11/03/1964  Ilves Tampere        FIN-1   54    8  38   46    80'
16 PELTONEN Ville      180  84  24/05/1973  Nashville Predators   NHL    79    6  22   28    22'
17 KALLIO Tomi         184  84  27/01/1977  TPS Turku            FIN-1   61   30  36   66    44'
24 SIHVONEN Toni       185  87  19/02/1971  HIFK Helsinki        FIN-1   60    6  29   35    30'
25 HENTUNEN Jukka      178  85  03/05/1974  HPK Hämeenlinna      FIN-1   61   21  30   51    88'
27 LIND Juha           181  84  02/01/1974  Dallas / Montréal     NHL    47    4   6   10    10'
28 KAPANEN Niko        175  80  29/04/1978  HPK Hämeenlinna      FIN-1   61   21  37   58    44'
32 RINTANEN Kimmo      181  88  07/08/1973  TPS Turku            FIN-1   65   25  50   75    14'
33 TUOMAINEN Marko     192  95  25/04/1972  Los Angeles Kings     NHL    64    9   8   17    80'
34 VIRTA Tony          178  86  28/06/1972  TPS Turku            FIN-1   64   16  44   60    63'
41 AALTO Antti         187  90  04/03/1975  Anaheim Mighty Ducks  NHL    63    7  11   18    26'
62 JOKINEN Olli        188  90  05/12/1978  New York Islanders    NHL    82   11  10   21    80'

Entraîneur : Hannu Aravirta.

 

 

Après avoir conduit l'équipe nationale junior de Slovaquie à une étonnante médaille de bronze mondiale, Ján Filc s'est vu proposer les clés de la sélection. Mais il est entré en "terrain inconnu", selon ses propres mots. Sa carrière de joueur, achevée prématurément à 31 ans, s'est passée en deuxième division tchécoslovaque - à Nitra - dès qu'il a quitté l'âge junior. Malgré ses diplômes, il n'a jamais eu non plus de responsabilités d'entraîneur principal en première division. À quel point ce manque d'expérience pour gérer des joueurs de très haut niveau sera-t-il un handicap ?

La Slovaquie dispose justement de son meilleur joueur, Miroslav Šatan, indisponible ces dernières années en raison de longs parcours en play-offs NHL. La forte personnalité se mettra-t-elle au service de son coach et deviendra-t-elle son indispensable relais ? L'équipe slovaque ne manque pas de talent offensif, même sans Demitra et Nagy blessés. On la dit même au moins aussi talentueuse que son homologue tchèque, avec de forts pointeurs et un Vlastimil Plavucha qui a fait trembler tous les filets dans son pays cette saison. Le point d'interrogation réside plus dans la capacité des Slovaques à protéger leur camp. Défendre leur est souvent moins naturel, et plusieurs arrières (Suchy, Podhradský, Strbak) sont inexpérimentés. Comme si cela ne suffisait pas, Radoslav Suchý a perdu ses bagages en route depuis les États-Unis et arrivera avec retard.

L'effectif ne sera regroupé que tardivement, ce qui ne facilitera pas l'assimilation du système et la formation des lignes qui reste théorique. Filc part de principes de base en attaque (un travailleur, un créatif et un finisseur sur chaque trio) et a d'ores et déjà composé une paire d'arrières visuellement "penchée" avec le petit défenseur offensif Lubomir Visnovsky et le géant Zdeno Chara, dont les mises en échec sont renversantes mais qui sert aussi à occuper le slot adverse comme écran.

Et puis, bien sûr, il y a le gros point noir : le poste de gardien. Igor Murin a vécu une campagne de presse assassine au pays après l'échec de Nagano, mais après, on fait quoi ? Ce n'est pas pour autant qu'un portier de confiance se dégage vraiment. Pavol Rybár se retrouve titulaire par défaut alors qu'il n'est que numéro 2 dans son club tchèque de Znojmo ! La situation est si inquiétante que les Slovaques se tournent vers les jeunes comme des sauveurs. Ils ont même un temps songé à utiliser Peter Budaj, le gardien de la Slovaquie au Mondial U18, avant de finalement faire place à Jan Lasak : à 21 ans il a bénéficié de beaucoup de pratique en ECHL mais doit se réhabituer dans un premier temps aux patinoires européennes.

Gardiens

                        cm  kg   Naissance                               MJ   Moy.     %
 1 LASAK Jan           183  90  10/04/1979  Hampton Roads Adm.   ECHL    69   2,58   91,7% 
 2 LIPOVSKY Miroslav   171  71  19/11/1976  HK 36 Skalica        SVK-1   54   2,91   91,2%
30 RYBAR Pavol         180  82  12/10/1971  HC Znojmo            TCH-1   19   3,09   91,3%

Défenseurs

                        cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
 5 CHARA Zdeno         203 115  18/03/1977  New York Islanders    NHL    85    2   9   11    57'   
 6 SUCHY Radoslav      187  85  07/04/1976  Springfield Falcons   AHL     2    0   1    1     0'
                                            Phoenix Coyotes       NHL    65    0   7    7    16'
 7 STRBAK Martin       191  96  15/01/1975  HC Litvínov          TCH-1   57    5   6   11    40'
 8 JASECKO Stanislav   191  97  05/12/1972  Ceské Budejovice     TCH-1   55    7  14   21   116'
14 PODHRADSKY Peter    187  85  10/12/1979  Slovan Bratislava    SVK-1   48    5  11   16    65'
17 VISNOVSKY Lubomir   178  83  11/08/1976  Slovan Bratislava    SVK-1   60   26  27   53    54'
25 DROPPA Ivan         191 100  01/02/1972  Kassel Huskies       ALL-1   34    3  11   14    40'
77 SEKERAS Lubomir     183  83  18/11/1968  HC Trinec            TCH-1   56    7  26   33    44'

Attaquants

                        cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
 9 PLAVUCHA Vlastimil  182  83  06/11/1968  HKm Zvolen           SVK-1   64   49  32   81    76'
10 PETROVICKY Ronald   182  85  15/02/1977  Saint John Flames     AHL    70   24  34   58   137'
12 VAIC Lubomir        172  82  06/03/1977  Vancouver Canucks     NHL     4    0   0    0     0'
                                            Syracuse Crunch       AHL    67   13  32   45    50'
15 PUCHER Peter        184  93  12/08/1974  HC Znojmo            TCH-1   52   17  17   34    24'
18 SATAN Miroslav      188  89  22/10/1974  HC Dukla Trencín     SVK-1    3    2   8   10     2'
                                            Buffalo Sabres        NHL    86   36  36   72    32'
19 HURTAJ Lubomir      176  73  28/11/1975  HC Dukla Trencín     SVK-1   61   27  29   56    18'
20 HLINKA Miroslav     188  93  31/08/1972  Slovan Bratislava    SVK-1   21    6  14   20    22'
                                            Jokerit Helsinki     FIN-1   37    7  15   22    32'
23 BARTECKO Lubos      181  92  14/07/1976  Worcester Ice Cats    AHL    12    4   7   11     4'
                                            Saint Louis Blues     NHL    74   17  24   41    51'
24 PARDAVY Jan         182  89  08/09/1971  HC Vsetín            TCH-1   61   28  33   61    89'
26 BARTOS Peter        184  82  05/09/1973  Ceské Budejovice     TCH-1   55   23  26   49    32'
29 KAPUS Richard       182  90  09/02/1973  Slovan Bratislava    SVK-1   64   19  34   53    48'
36 HANDZUS Michal      193  95  11/03/1977  Saint Louis Blues     NHL    89   25  31   56    50'
39 HREUS Michal        187  94  09/03/1973  Slovan Bratislava    SVK-1   59   14  41   55    22'
   SKOVIRA Miroslav    176  86  07/11/1973  HK Poprad            SVK-1   56   22  23   45    68'

En italiques, les joueurs non encore déclarés (il y en a deux de trop par rapport au nombre de 23 permis en première phase, sachant que 5 peuvent s'ajouter à partir des quarts de finale)

Entraîneur : Jan Filc.

 

 

L'Autriche a obtenu son maintien direct l'an dernier sans passer par les qualifications automnales, et semble encore en mesure de la faire face à une Italie à sa portée. Cela pourrait être l'occasion idéale pour assurer le renouvellement des générations en l'absence du capitaine habituel Andreas Pusnik (son meilleur marqueur au dernier Mondial). La moyenne d'âge est effectivement descendue. Après Trattnig et le géant Lakos l'an passé, deux nouveaux jeunes joueurs ont été intégrés, Philipp Lukas et Gregor Baumgartner. Même Oliver Setzinger - 16 ans seulement - était dans le groupe de présélection.

Il ne s'agit pourtant pas vraiment d'une stratégie délibérée, elle a plutôt été dictée par les circonstances. Il a fallu que Rick Nasheim dise de lui-même qu'il mettait un terme à sa carrière internationale pour laisser la place aux jeunes. Le nombre de naturalisés, qui remontait d'année en année, est maintenant redescendu à trois. En plus de Simon Wheeldon, tout récent champion d'Allemagne, il s'agit de Dominic Lavoie et Tom Searle, qui restent les deux hommes d'expérience de la défense mais ne sont pas très rapides. La lourdeur, qui entrave la mobilité, est le point faible de cette équipe, surtout derrière.

Le sélectionneur Ron Kennedy sait néanmoins densifier la zone neutre avec des joueurs pas immensément créatifs mais toujours opiniâtres. Les attaquants ont plus de jus pour placer des contre-attaques. Et le gardien Reinhard Divis, clair numéro 1 dans son pays, s'est frotté au haut niveau suédois cette année avec Leksand.

Gardiens

                           cm  kg  Naissance                              MJ   Moy.     %
25 SUTTNIG Michael        178  73  08/11/1973  Klagenfurter AC    AUT-1   37   2,25   92,2%
31 DALPIAZ Claus          175  70  10/10/1971  EC Bad Nauheim     ALL-2   43
38 DIVIS Reinhard         182  87  04/07/1975  Leksands IF        SUE-1   48   3,34   89,3%

Défenseurs

                           cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts   Pén
 4 UNTERLUGGAUER Gerhard  176  88  15/08/1976  Villacher SV       AUT-1   48   12  16   28   40'
 6 LAVOIE Dominic         190  96  21/11/1967  Hanovre Scorpions  ALL-1   67   25  33   58  122'
 8 KASPER Peter           182  85  20/12/1974  Florida Everblades  ECHL   63    1  10   11   22'
 9 SEARLE Tom             181  86  26/04/1963  Villacher SV       AUT-1   44    8  22   30   53'
22 LAKOS Andre            202 105  29/07/1979  Albany River Rats   AHL    70    1   9   10   45'
30 HOHENBERGER Herbert    182  88  08/02/1969  Villacher SV       AUT-1   48   16  30   46   71'
47 ULRICH Martin          188  95  16/12/1969  Berlin Capitals    ALL-1   46    6  22   28   42'

Attaquants

                           cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts   Pén
10 BRANDNER Christoph     196  98  05/07/1975  Klagenfurter AC    AUT-1   50   37  22   59   50'
11 RESSMANN Gerald        190 100  24/07/1970  Klagenfurter AC    AUT-1   44   29  45   74   56'
12 TRATTNIG Matthias      185  95  22/04/1979  Maine University    NCAA   39    8  11   19   26'
19 LUKAS Philipp          176  72  04/12/1979  Slavia Prague      TCH-1    3    0   0    0    0'
                                               VEU Feldkirch      AUT-1   36    8   7   15   16'
20 HOHENBERGER Martin     186  93  29/01/1977  Villacher SV       AUT-1   46   10  16   26  169'
21 SCHADEN Mario          173  85  30/04/1972  Klagenfurter AC    AUT-1   50    6  10   16   42'
24 LANZINGER Günther      185  87  04/01/1972  Villacher SV       AUT-1   43   15  30   45   51'
26 WHEELDON Simon         182  84  30/08/1966  Munich Barons      ALL-1   68   28  40   68   93'
27 KROMP Wolfgang         175  82  17/09/1970  Villacher SV       AUT-1   48   28  26   54   58'
28 BAUMGARTNER Gregor     187  85  13/07/1979  Michigan K-Wings    IHL    59    6   9   15   11'
29 PERTHALER Christian    183  92  21/07/1968  Klagenfurter AC    AUT-1   46   36  13   49   94'
32 MARCZELL Arthur        191  97  27/12/1974  WEV Vienne         AUT-1   41   21  16   37   38'
74 KALT Dieter            175  83  26/06/1974  Long Beach Ice Dogs ECHL   54   11  14   25   20'
                                               Klagenfurter AC    AUT-1   11    4   7   11   10'

Entraîneur : Ron Kennedy (CAN).

 

 

Après dix années consécutives dans le top-10 mondial, l'Italie a reçu une claque l'an dernier en Norvège en subissant trois défaites pour un retour prématuré à la maison. La série de trois présences olympiques consécutives s'est arrêtée en février contre l'Allemagne dans une fin de match très frustrante. Autant dire que les alarmes se sont enclenchées quant à un possible déclin.

Fait marquant : les Azzurri se présentent avec 10 Italo-Canadiens (ou Italo-Américain dans le cas de Chris Bartolone), ils sont donc minoritaires dans l'effectif ! Du jamais vu depuis plus de dix ans... Ce n'est pas un choix politique que certains souhaiteraient, puisqu'ils étaient 13 lors du tournoi de qualification mondiale en novembre. Les trois absences ne sont pas souhaitées ; celle de Larry Rucchin est même doublement regrettée puisqu'elle est due à une chimiothérapie pour soigner une tumeur à l'intestin. Les pensées de l'équipe italienne vont en premier lieu vers lui. Tony Iob, meilleur marqueur de Vienne et qui aurait été certainement utile contre une Autriche qu'il connaît bien, est quant à lui parti finir sa saison aux États-Unis en WCHL dans l'équipe de Mike de Angelis, les Mustangs de Phoenix ; ceux-ci avaient libéré De Angelis en cours de saison pour les qualifications mondiales et olympiques, mais sûrement pas maintenant pour les play-offs qui ont lieu en mai.

Ces absences forcées ont en tout cas pour conséquence l'intégration de deux joueurs de l'équipe nationale junior (revenue à un niveau décent après deux années dans... le groupe C mondial), son capitaine Stefan Zisser et le défenseur Armin Helfer. Une lueur d'espoir à moyen terme. Mais à court terme, ce championnat du monde s'annonce compliqué à cause de l'intégration tardive de plusieurs joueurs-clés : Bruno Zarrillo débarque à peine de la finale de DEL avec Cologne, tandis que Maurizio Mansi et Chad Biafore n'ont pas fini celle de Bundesliga (deuxième division) avec Düsseldorf !

Gardiens

                           cm  kg   Naissance                             MJ   Moy.     %
33 CARPANO Andrea         174  78  09/03/1976  HC Fassa           ITA-1   38   2,34   90,9%
34 ROSATI Mike            176  84  07/01/1968  Mannheim           ALL-1   60   3,15   89,8%
35 HELL Günther           174  76  30/08/1978  HC Bolzano         ITA-1   45   1,88   91,0%

Défenseurs

                           cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts   Pén
 4 GRUBER Ingemar         178  84  25/03/1977  HC Merano          ITA-1   40   12  18   30   46'
 5 INSAM Leo              190 100  06/02/1975  Asiago Hockey AS   ITA-1   40   16  18   34   55'
 6 STRAZZABOSCO Michele   193  93  06/02/1976  Asiago Hockey AS   ITA-1   46   11  22   33   60' 
 9 HELFER Armin           187  86  31/05/1980  SG Brunico         ITA-1   36   11   8   19  116'
12 MANSI Maurizio         182  82  03/09/1965  Düsseldorfer EG    ALL-2   60   11  24   35   76'
14 LORENZI Carlo          175  75  02/09/1974  HC Alleghe         ITA-1   46    8  18   26   26'
20 COMPLOI Georg          188  97  09/11/1968  HC Bolzano         ITA-1   43    9  40   49   60'
29 BARTOLONE Christopher  179  82  24/01/1970  Krefeld            ALL-1   58    9  21   30   40'

Attaquants

                           cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts   Pén
 8 CHELODI Armando        179  82  12/01/1973  HC Bolzano         ITA-1   48   37  55   92   28'
10 DE TONI Lino           178  74  18/10/1972  HC Alleghe         ITA-1   46   46  56  102   46'
11 RAMOSER Roland         191  93  03/09/1972  Nuremberg          ALL-1   62   13  15   28   38'
16 ZARRILLO Bruno         181  77  05/09/1966  Cologne            ALL-1   58   22  28   50   20'
18 DE TONI Manuel         181  80  10/01/1979  HC Alleghe         ITA-1   46   38  26   64   34'
19 FELICETTI Dino         186  84  22/12/1970  EC Bad Nauheim     ALL-2   55   31  42   73  109'
21 BUSILLO Giuseppe       186  92  13/05/1970  Eisbären Berlin    ALL-1   65    5  14   19   96'
22 MARGONI Stefano        182  80  12/05/1975  HC Fassa           ITA-1   30   15  27   42   40'
23 ZISSER Stefan          178  82  26/03/1980  TPS Turku U20      FINjr   19    5   9   14    4'
                                               HC Bolzano         ITA-1   22    4   2    6    8'
24 CHITARRONI Mario       171  82  11/06/1967  Eisbären Berlin    ALL-1   66   20  21   41  173'
27 TOPATIGH Lucio         182  89  19/10/1965  Asiago Hockey AS   ITA-1   45   58  69  127   77'
28 SACRATINI Vezio        172  78  12/09/1966  Cardiff Devils     GBR-1   48   27  30   57   82'

Entraîneur : Adolf Insam.

 

 

Groupe C

 

La République Tchèque est championne olympique, championne du monde et championne du monde junior en titre ! Elle trône au sommet du hockey international, et devrait donc normalement être la favorite évidente. Pourtant, elle ne récolte plus les suffrages. Elle a certes prouvé qu'elle pouvait gagner sans Hašek et sans Jágr, en revanche peu de gens la pensent capable d'y parvenir sans son entraîneur charismatique Ivan Hlinka, parti depuis février se familiariser à, la NHL pour un nouveau défi inédit à Pittsburgh. Son successeur Josef Augusta s'inscrit évidemment dans la continuité du système de jeu qui fait le succès tchèque : il était adjoint de Hlinka depuis juillet 1998, et auparavant il dirigeait l'équipe nationale B. Mais pour le reste du monde, c'est juste un coach inexpérimenté qui dirige une équipe... sans expérience ! Treize joueurs - soit plus de la moitié de l'équipe - disputent leur première compétition internationale.

S'il y a autant de nouvelles têtes, c'est parce qu'il y a eu une douzaine d'absents, parmi lesquels Hašek, Hlavác, Dvorák, Špacek ou Hamrlík. Une situation jamais vue chez les Tchèques : ces joueurs auraient-ils refusé de la même manière l'appel de Hlinka ? Il est permis d'en douter. En tout cas, cela ouvre la porte à d'autres. Deux joueurs ayant progressé en NHL débutent ainsi en sélection : Václav Varada et Václav Prospal, qui a beaucoup fait parler de lui cette saison par sa progression... mais aussi en déclenchant une forte polémique au Québec pour avoir traité un joueur francophone - Patrice Brisebois - de "p... de grenouille" ! Prospal a dit "ne plus avoir avoir de respect" pour cette homme qui avait mimé le geste de trancher sa gorge après un match alors qu'il discutait avec Rucinsky en présence de sa femme Monika. En l'occurrence, c'est justement celle-ci, Monika Prospalová, qui a encouragé Václav - qu'elle a épousé l'été dernier - à venir aux Mondiaux même si elle est actuellement enceinte. Restée à Ottawa et veillée par sa sśur, elle s'est même costumée en supportrice, preuve à l'appui envoyée aux médias tchèques...

Pour rassurer les nombreux novices, les cadres seront plus importants que jamais. Les Tchèques disposent de deux très fortes autorités dans le vestiaire avec Jiri Dopita et le capitaine Robert Reichel. Le duo Patera-Prochazka peut transmettre sa grande implication sous le maillot national même si ses statistiques restent modestes à Vsetín. Lui aussi champion tchèque sans avoir connu une très grande saison, le gardien Roman Cechmánek a été conforté dans son rôle de numéro 1 par son coach Augusta, qui a précisé qu'il ne ferait pas appel à un concurrent disponible de NHL (Roman Turek). La défense s'appuie toujours sur deux éléments essentiels, l'arrière sobre à la passe précise Frantisek Kaberle et le guerrier Frantisek Kucera.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                               MJ   Moy.     %
23 CECHMANEK Roman      190  85  02/03/1971  HC Vsetín            TCH-1   46   2,30   92,8%
35 HUDACEK Vladimir     184  85  28/10/1971  HC Zlín              TCH-1   39   2,14   93,7%
72 SALFICKY Dusan       186  80  28/03/1972  HC Plzen             TCH-1   59   2,12   94,2%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 3 BUZEK Petr           186  92  26/04/1977  Atlanta Thrashers    NHL    63    5  14   19    41'
 4 KUCERA Frantisek     188  93  03/02/1968  Sparta Prague       TCH-1   60    8  35   43    50'
 5 BENYSEK Ladislav     187  84  24/03/1975  Sparta Prague       TCH-1   60    1   5    6    51'
 7 MARTINEK Radek       182  92  31/08/1976  Ceske Budejovice    TCH-1   48    5  18   23    30'
12 KABERLE Frantisek    185  83  08/11/1973  LA Kings / Atlanta   NHL    51    1  15   16    10'
29 SYKORA Michal        196 106  05/07/1973  Sparta Prague       TCH-1   57   16  17   33    97'
32 STEPANEK Martin      186  80  02/04/1971  Lukko Rauma         FIN-2   56    6   9   15    32'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 6 BROS Michal          186  82  25/01/1976  Sparta Prague       TCH-1   58    7  33   40    55'
 9 VYBORNY David        179  83  22/01/1975  Sparta Prague       TCH-1   59   28  46   74    34'
10 PATERA Pavel         186  82  06/09/1971  HC Vsetín           TCH-1   38   11  18   29    56'
13 PROSPAL Vaclav       188  92  17/02/1975  Ottawa Senators      NHL    85   22  37   59    44'
14 SPANHEL Martin       188  92  01/07/1977  HC Plzen            TCH-1   59   22  31   53   110'
15 HAVLAT Martin        185  80  19/04/1981  HC Trinec           TCH-1   50   13  31   44    56'
16 CAJANEK Petr         180  78  18/08/1975  HC Zlín             TCH-1   54   24  34   58    66'
19 TOMAJKO Jan          185  82  19/06/1976  HC Vsetín           TCH-1   47   10  14   24    20'
20 PROCHAZKA Martin     180  78  03/03/1972  HC Vsetín           TCH-1   40   12  10   22    18'
21 REICHEL Robert       178  83  25/06/1971  HC Litvínov         TCH-1   52   38  36   64    28'
25 VARADA Vaclav        183  95  26/04/1976  HC Vítkovice        TCH-1    5    2   3    5    12'
                                             Buffalo Sabres       NHL    81   10  27   37    70'
26 VLASAK Tomas         182  78  01/02/1975  HPK Hämeenlinna     FIN-1   56   27  43   70    69'
30 DOPITA Jiri          192  95  02/12/1968  HC Vsetín           TCH-1   58   30  33   63    91'

Entraîneur : Josef Augusta.

 

 

"Peut-être l'année la plus difficile pour former l'équipe pour les championnats du monde", selon Cliff Fletcher. Le manager général du Canada a subi en effet les refus des principales stars que sont Rob Blake, Paul Kariya, Luc Robitaille et en tout dernier lieu Chris Pronger, défenseur physique qui a dominé la saison régulière avec Saint-Louis mais a été éliminé au premier tour des play-offs. Les jeunes centres Vincent Lecavalier (cheville) et Joe Thornton (épaule) n'ont pas passé les examens médicaux. Il saute aux yeux que les joueurs des franchises canadiennes sont curieusement majoritaires, alors qu'on sait que les joueurs sont répartis par la loterie de la draft et que seules 5 des 20 équipes de NHL ayant fini leur saison évoluent au nord de la frontière... Est-ce un signe que les staffs des équipes américaines ont rechigné à libérer leurs joueurs ? Tous les forfaits cités ci-dessus jouent aux États-Unis... Un sixième joueur de Vancouver était sur la liste initiale, mais Andrew Cassels a finalement décliné pour des problèmes de dos.

Pour autant, tous les joueurs sont des professionnels aguerris de NHL. Les joueurs qui ont passé toute la saison avec le Team Canada ont servi de partenaires d'entraînement et de bouche-trou, mais vont tous céder leur place. Logiquement, la fédération canadienne vient d'annoncer l'arrêt des activités du Team Canada, qui lui coûte plus de deux millions de francs par an. Créée par le Père David Bauer de 1963 à 1968 pour regrouper à temps complet les meilleurs amateurs du pays dans le but d'offrir une digne représentation du Canada aux Jeux Olympiques et aux Championnats du Monde, puis reformé depuis 1983, cette structure a perdu sa raison d'être maintenant que la sélection est entièrement composée de joueurs de NHL dans toutes les compétitions officielles, y compris aux Jeux olympiques. Une grande page de l'histoire du hockey qui prend fin...

Fletcher n'a pas eu le temps de verser une larme nostalgique, car il n'a cessé de négocier dans tous les sens pour confectionner l'équipe la plus cohérente possible malgré les volte-face. Il a forcément privilégié la vitesse pour les glaces européennes avec Steve Sullivan, Mike Johnson ou le capitaine désigné Mike Sillinger. Rappelons aussi que le concept de "power forward" qu'incarne Todd Bertuzzi est fondé sur la puissance, qui est une combinaison de poids et de vitesse. Et on sait que personne n'aime rencontrer ses 102 kilos lancés... Déjà vu l'an passé, Ryan Smyth amène quant à lui son travail inlassable sur chaque recoin de la patinoire.

Le portier jouera un rôle essentiel dans la performance du Canada. Jeune gardien au tempérament fier, José Théodore a été plus performant à Montréal que le titulaire présumé Jeff Hackett (qui venait de resigner pour trois ans) et rappelle à juste titre qu'il a fini avec le deuxième meilleur pourcentage d'arrêts de la NHL cette saison.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                              MJ   Moy.    %
 1 RAM Jamie            182  87  18/01/1971  Team Canada          INT    32   2,73   91,6%
40 BRATHWAITE Fred      168  77  24/11/1972  Saint John Flames    AHL     2   2,00   94,3%
                                             Calgary Flames       NHL    61   2,75   90,5%
60 THÉODORE José        178  83  13/09/1976  Montréal Canadiens   NHL    30   2,10   91,9%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 3 TRAVERSE Patrick     190  95  14/03/1974  Ottawa Senators      NHL    72    6  17   23    23'
 4 PHILLIPS Chris       190  95  09/03/1978  Ottawa Senators      NHL    71    5  15   20    43'
 5 FINLEY Jeff          190 100  14/04/1967  Saint Louis Blues    NHL    81    2  10   12    42'
 6 AUCOIN Adrian        186  96  03/07/1973  Vancouver Canucks    NHL    57   10  14   24    30'
24 ALLEN Peter          190  89  06/03/1970  Team Canada          INT    49    5  20   25    30'
28 REGEHR Robyn         186  95  19/04/1980  Calgary Flames       NHL    57    5   7   12    46'
38 TREMBLAY Yannick     186  84  15/11/1975  Atlanta Thrashers    NHL    75   10  21   31    22'
55 JOVANOVSKI Ed        186  95  26/06/1976  Vancouver Canucks    NHL    75    5  21   26    54'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                              MJ    B   A  Pts    Pén
 9 MORRISON Brendan     178  82  15/08/1975  Slavia Trebic       TCH-2    2    0   0    0     4'
                                             HC Pardubice        TCH-1    6    5   2    7     2'
                                             New Jersey / Vanc.   NHL    56    7  28   35    18'
10 JOHNSON Mike         186  90  03/10/1974  Toronto / Tampa Bay  NHL    80   21  26   47    27'
11 LETOWSKI Trevor      177  82  05/04/1977  Phoenix Coyotes      NHL    82   19  20   39    20'
15 ISBISTER Brad        191 104  07/05/1977  New York Islanders   NHL    64   22  20   42   100'
16 SILLINGER Mike       176  86  29/06/1971  Tampa Bay / Florida  NHL    84   25  30   55   104'
19 McAMMOND Dean        178  91  15/06/1973  Chicago Blackhawks   NHL    76   14  18   32    72'
21 MAYERS Jamal         190 104  24/10/1974  Saint Louis Blues    NHL    79    7  14   21    92'
26 SULLIVAN Steve       173  70  06/07/1974  Toronto / Chicago    NHL    80   22  43   65    56'
27 SCHAEFER Peter       184  90  12/07/1977  Vancouver Canucks    NHL    71   16  15   31    20'
32 SAVOIA Ryan          183  88  06/05/1973  Team Canada          INT    56   21  30   51    91'
37 BROWN Curtis         181  86  12/02/1976  Buffalo Sabres       NHL    79   23  32   55    48'
44 BERTUZZI Todd        188 102  02/02/1975  Vancouver Canucks    NHL    80   25  25   50   126'
94 SMYTH Ryan           186  90  21/02/1976  Edmonton Oilers      NHL    87   29  26   55    64'

En italiques, les joueurs inclus comme réservistes

Entraîneur : Tom Renney.

 

 

La Norvège aborde ce championnat du monde sur la pointe des pieds, un an après l'avoir organisé. La phase de qualification a été laborieuse : elle est la dernière nation à avoir obtenu sa place dans l'élite mondiale, dans un match de barrage contre la Grande-Bretagne, Ses résultats en préparation n'incitent pas non plus à l'optimisme : deux défaites au Danemark (équipe du groupe B mondial), deux roustes écrasantes en Finlande, une victoire en deux rencontres sur l'Ukraine à Oslo.

Trois joueurs majeurs sont absents. Bård Sorlie s'est gravement blessé en fin de saison. Le défenseur Anders Myrvold et le MVP de la finale du championnat suédois Espen Knusten boudent la sélection. L'entraîneur suédois Leif Boork polarise énormément, et l'absence du moindre joueur de Vålerenga (champion sortant et battu en finale ce printemps-ci) a fait grincer des dents. Mais sa volonté de rajeunir l'équipe a aussi du bon : se retrouver dans la même poule que le Japon permet de le faire avec une certaine sécurité !

L'atout majeur de la sélection norvégienne est son premier trio offensif Magnussen-Vikingstad-Skrøder, trois joueurs qui évoluent en Suède, mais les lignes de soutien semblent bien moins dangereuses. La défense ne compte aucun trentenaire, une option rare, mais son homme d'expérience Tommy Jakobsen, plus petit arrière de la compétition (1m73), est réputé pour son intelligence de jeu. Les gardiens semblent offrir peu de garanties.

Gardiens

                         cm  kg   Naissance                               MJ   Moy.     %
 1 SCHISTAD Robert      180  85  28/10/1966  ERC Schwenningen    ALL-1    17   3,38   87,0%
30 JOSEFSEN Bjorge      187  84  03/06/1976  Stjernen            NOR-1    19   3,53   89,6%
34 WOLD Vidar           187  85  07/03/1974  Frisk Asker         NOR-1    36   3,12   88,4%

Défenseurs

                         cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
 6 SELLGREN Martin      192 104  10/06/1979  Trondheim IK        NOR-1    37    0   3    3    81'
 7 JAKOBSEN Tommy       173  83  10/12/1970  Augsbourg           ALL-1    57    5  15   20    93'
15 NØRSTEBØ Svein Enok  179  85  26/02/1972  Trondheim IK        NOR-1    37    7  15   22     6'
17 KNOLD Martin         180  80  14/01/1976  Linköping HC        SUE-1    36    4   2    6    20'
22 NILSEN Johnny        183  85  27/01/1975  Frisk Asker         NOR-1    40    5  17   22    40'
23 TRYGG Mats           179  82  01/06/1976  Färjestads BK       SUE-1    32    0  10   10     8'
24 WOLD Ketil           182  97  20/03/1972  Frisk Asker         NOR-1    39    2   4    6    60'

Attaquants

                         cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén 
 3 SVENDSBERGET Geir    185  94  22/05/1974  Storhamar IL        NOR-1    44   14   4   18   105'
 8 HANSEN Mads          183  87  16/09/1978  Storhamar IL        NOR-1    44   11  11   22    18'
 9 VESTERHEIM Stig      174  81  10/04/1975  Sparta Sarpsborg    NOR-1    37    5   5   10    20'
10 FJELD Morten         178  78  04/03/1976  Storhamar IL        NOR-1    42   12  15   27    54'
14 TRYGG Marius         177  81  01/06/1976  Färjestads BK       SUE-1    50    2   7    9     4'
18 DAHLSTRØM Ole Eskild 185  91  04/03/1970  Storhamar IL        NOR-1    31    8  20   28    54'
19 SKRØDER Per-Åge      181  88  04/08/1978  Frölunda/Linköping  SUE-1    47    8   6   14    53'
20 JOHNSEN Pål          180  81  17/03/1976  Storhamar IL        NOR-1    45   30  41   71    18'
21 MAGNUSSEN Trond      175  85  01/02/1973  Färjestads BK       SUE-1    56   19  15   34    36'
25 NILSEN Sjur Robert   172  81  03/12/1967  Sparta Sarpsborg    NOR-1    40    6  13   19    97'
29 VIKINGSTAD Tore      191  93  08/10/1975  Färjestads BK       SUE-1    54   11  19   30    32'
32 SAETHER Joakim       172  76  24/07/1977  Manglerud Star      NOR-1    36    5   9   14    22'
33 FREDRIKSEN Anders    177  78  17/02/1981  Västra Frölunda U20 SUEjr    39   14  28   42    16'

Entraîneur : Leif Boork (SUE).

 

 

La nouvelle formule du championnat du monde est plus simple : il n'y aura plus de qualifications... sauf pour le Japon puisqu'une place est toujours réservée à la "meilleure nation d'Extrême-Orient", et qu'il ne devrait pas avoir de mal à la conserver face aux Chinois et aux Coréens. L'objectif de l'IIHF est économique... mais les sponsors asiatiques espérés se font toujours attendre.

Cette place réservée dans l'élite fait donc toujours râler. Il n'est même pas sûr qu'elle les fasse progresser : les Japonais ont été battus à plate couture en qualification olympique par une équipe du groupe B mondial (le Danemark). Encore heureux que l'Allemagne - organisatrice l'an prochain et automatiquement qualifiée - ait gagné le Mondial B : si une autre équipe l'avait fait, la poule de maintien aurait viré à la foire d'empoigne avec un seul survivant ! Cette fois, il n'y aura qu'une seule descente ; le Japon est compté à part, mais éviter la dernière place serait déjà un exploit.

L'habituel buteur Toshiyuki Sakai, qui a marqué 3 des 9 buts asiatiques en championnat du monde depuis deux ans, est absent cette année. Les autres joueurs japonais manquent visiblement de percussion sur la cage : aucun n'a dépassé les 10 buts en championnat ! Les deux exceptions sont deux Canadiens naturalisés, Ryan Kuwabara et Kiyoshi Fujita (qui se prénommait aussi Ryan avant sa naturalisation il y a trois ans). C'est sans doute sur leurs épaules que reposera l'offensive japonaise.

Gardiens

                        cm  kg   Naissance                               MJ    Moy.      % 
 1 IWASAKI Shinichi    178  85  21/08/1968  Kokudo Tokyo        JAP-1    24    2,54    91,1%
61 HARUNA Masahito     184  71  16/07/1973  Nikko Ice Bucks     JAP-1    29    3,32    89,0%
70 IMOO Dusty          173  68  18/07/1970  Seibu Tokyo         JAP-1    30    2,20    91,0%

Défenseurs

                        cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén 
 3 ITO Kengo           180  73  04/12/1978  Cranes Kushiro      JAP-1    30    1   3    4    28'
 5 MIYAUCHI Fumitaka   181  84  06/11/1972  Kokudo Tokyo        JAP-1    30    1   2    3    12'
 7 KOBORI Takayuki     185  98  20/04/1969  Seibu Tokyo         JAP-1    28    1   8    9    52'
 9 KATAYAMA Tatsuki    186  86  26/01/1973  Kokudo Tokyo        JAP-1    30    3   6    9    24'
11 KAWAGUCHI Yutaka    174  78  05/04/1973  Kokudo Tokyo        JAP-1    28    1  11   12    22'
28 ISOJIMA Akihito     177  75  14/07/1973  Oji Tomakomai       JAP-1    29    2   6    8     2'
39 MIURA Hiroyuki      191  87  31/12/1973  Kokudo Tokyo        JAP-1    28    2   6    8    68'
77 KAWASHIMA Makoto    178  72  02/05/1979  Oji Tomakomai       JAP-1    30    1   6    7    14'

Attaquants

                        cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
13 KON Yosuke          180  80  21/09/1978  Université Toyo     JAP-U
15 ONO Yutaka          176  65  26/03/1974  Seibu Tokyo         JAP-1    30    5   8   13    39'
16 TSUCHIDA Hideji     182  80  05/10/1973  Seibu Tokyo         JAP-1    30    0   1    1    14'
18 SUZUKI Takahito     173  75  17/08/1975  Kokudo Tokyo        JAP-1    29   10  23   33    22'
19 IWATA Yasunori      180  77  24/11/1972  Oji Tomakomai       JAP-1    26    6  13   19    14'
22 KOBAYASHI Tomohito  171  69  28/04/1974  Seibu Tokyo         JAP-1    28    9  12   21    35'
40 FUJITA Kiyoshi      171  74  25/06/1972  Seibu Tokyo         JAP-1    30   25  22   47    48'
41 NIHEI Taro          177  75  09/03/1971  Kokudo Tokyo        JAP-1    26    6   9   15    26'
47 KABAYAMA Yoshikazu  168  78  18/11/1965  Seibu Tokyo         JAP-1    29    9  15   24    34'
71 KUWABARA Ryan       185  88  23/03/1972  Kokudo Tokyo        JAP-1    30   19  15   34    36'
75 YULE Chris          175  68  29/03/1975  Kokudo Tokyo        JAP-1    20    7   8   15     8'
96 SATO Masakazu       183  79  23/09/1978  Cranes Kushiro      JAP-1    30    7   7   14    10'

Entraîneur : Steve Tsujiura (CAN/JAP).

 

 

 

Groupe D

 

À leur arrivée à la tête de l'équipe de Russie, Aleksandr Yakushev et son adjoint Zinetula Bilyaletdinov ont présenté un concept autour des joueurs restés au pays pour éviter les trop problèmes d'intégration des joueurs de NHL vécus par leurs prédécesseurs. À domicile cette année, ils pouvaient envisager d'en accepter une demi-douzaine, puis éventuellement un peu plus, mais en gardant une structure majoritairement russe. Ils n'ont finalement pas eu le choix et ont cédé à la pression politique. Le président de la fédération Aleksandr Steblin (récemment placé en garde à vue à Helsinki après une altercation dans un avion vers la Finlande) a poussé pour prendre le plus de joueurs de NHL possibles.

Le ministre des sports Boris Ivanyuzhenkov a même accompagné le manager responsable des relations avec les hockeyeurs de NHL Aleksei Kasatonov dans sa tournée nord-américaine. Ou disons plutôt qu'il a essayé de l'accompagner car il a failli être renvoyé au pays en raison de son casier judiciaire et n'a eu qu'un visa temporaire de quelques jours. Le tapis rouge a donc été déroulé et le staff russe a donc eu tous les joueurs qu'il voulait, sauf deux défenseurs blessés (Vitali Vishnevsky aux côtes et Boris Mironov au genou). Les entraîneurs ont tout juste eu le temps de téléphoner à Kasatonov d'arrêter tout contact avec les gardiens pour conserver le trio déjà présent. Les entraîneurs doivent choisir la hiérarchie de ces trois gardiens, mais le junior Ilya Bryzgalov bénéficie d'un lobbyiste très influent : le gardien de légende Vladislav Tretiak croit énormément en lui et pousse à le mettre en avant.

La Russie bénéficie ainsi de ce que certains ont déjà appelé une "Dream Team", emmenée par Pavel Bure, de très loin le meilleur buteur de la saison NHL. Mais ces individualités parviendront-elles à se fondre dans un collectif ?

Celui pour lequel la question se pose le moins, c'est Aleksei Yashin. Il répond toujours présent en équipe nationale, et était déjà intégré au système de Yakushev l'an dernier. Mais il arrive en manque de pratique après une saison complète sans match. Voulant sa part de l'escalade salariale de la NHL, il a en effet "fait grève" toute la saison pour obtenir le triplement de son salaire en refusant d'honorer son contrat en cours. Il n'a donc fait que s'entraîner toute la saison, essentiellement à Kloten avec son ancien entraîneur Vladimri Yurzinov. Il a aussi partagé le vestiaire de Milan... le temps de la fashion week où il a accompagnait sa petite amie, l'ex-mannequin Carol Alt. La NHL réussira-t-elle à continuer de l'interdire de jouer alors que toute la Russie l'attend ? Le cas n'est toujours pas tranché et devra passer par une procédure d'arbitrage auprès d'un juge américain...

Gardiens

                          cm  kg   Naissance                                MJ    Moy.     %
20 BRYZGALOV Iya         191  89  22/06/1980  Lada Togliatti       RUS-1    21    1,40    93,8%
31 PODOMATSKI Egor       177  77  22/11/1976  Torpedo Yaroslavl    RUS-1    37    1,62    92,8%
33 SOKOLOV Maksim        182  82  27/05/1972  SKA St-Pétersbourg   RUS-1    32    1,63    94,3%

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                                MJ    B   A  Pts    Pén
 4 KHAVANOV Aleksandr    185  89  30/01/1972  Dynamo Moscou        RUS-1    55    5  14   19    53'
15 MIRONOV Dmitri        192 100  25/12/1965  Washington Capitals   NHL     77    3  19   22    32'
27 GALANOV Maksim        186  92  13/03/1974  Atlanta Thrashers     NHL     40    4   3    7    20'
29 KRAVCHUK Igor         186  94  13/09/1966  Ottawa Senators       NHL     70    7  13   20    20'
32 MARKOV Andrei         183  89  20/12/1978  Dynamo Moscou        RUS-1    46   15  15   30    36'
44 ZHITNIK Aleksei       182  96  10/10/1972  Buffalo Sabres        NHL     78    2  11   13   103'
55 GONCHAR Sergei        186  95  13/04/1974  Washington Capitals   NHL     78   19  36   55    58'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                                MJ    B   A  Pts    Pén
 8 SUSHINSKY Maksim      172  80  10/07/1974  Avangard Omsk        RUS-1    46   21  30   51    70'
 9 KUDASHOV Aleksei      184  86  21/07/1971  Dynamo Moscou        RUS-1    51   12  17   29    40'
10 BURE Pavel            180  85  31/03/1971  Florida Panthers      NHL     78   59  39   98    18'
13 KAMENSKY Valeri       189  90  18/04/1966  New York Rangers      NHL     58   13  19   32    24'
14 PETROV Oleg           175  81  18/04/1971  Canadiens de Montréal NHL     44    2  24   26     8'
                                              Citadelles de Québec  AHL     16    7   7   14     4'
19 YASHIN Aleksei        192 100  05/11/1973  Ottawa Senators       NHL      0
21 KHARITONOV Aleksandr  175  77  30/03/1976  Dynamo Moscou        RUS-1    52   21  25   46    36'
23 PROKOPIEV Aleksandr   181  82  10/06/1971  Dynamo Moscou        RUS-1    55   11  29   40    68'
25 KOZLOV Viktor         196 102  14/02/1975  Florida Panthers      NHL     84   17  54   71    16'
33 ZHAMNOV Aleksei       185  91  01/10/1970  Chicago Blackhawks    NHL     71   23  37   60    61'
51 KOVALENKO Andrei      180  98  07/06/1970  Carolina Hurricanes   NHL     76   15  24   39    38'
61 AFINOGENOV Maksim     182  84  04/09/1979  Buffalo Sabres        NHL     70   16  19   35    43'
                                              Rochester Americans   AHL     23    9  13   22    12'
73 NIKOLISHIN Andrei     183  96  25/03/1973  Washington Capitals   NHL     81   11  16   27    32'

Entraîneur : Aleksandr Yakushev.

 

 

Nommé sélectionneur des États-Unis, Lou Vairo dit avoir peu de pression. La barre a en effet été mise assez bas depuis que les Américains sont repassés par les qualifications en 1998 après une piteuse douzième place. Les autres compétitions depuis 1997 ont abouti à une sixième place discrète... et on inclut là les Jeux olympiques de Nagano joués avec les stars de NHL. Depuis deux ans, le tableau de chasse des États-Unis en compétition internationale est faible : des défaites contre toutes les grosses nations, mais aussi face à la France, la Lettonie et l'Italie, et des victoires uniquement contre l'Autriche, le Bélarus, le Japon... et la Suisse par deux fois. Cela tombe bien, leur adversaire "fétiche" sera le premier qu'ils croiseront !

Les lignes arrières en imposent, emmenées par un duo aussi différent que complémentaire : le capitaine Phil Housley, meilleur marqueur américain dans l'histoire de la NHL alors même qu'il joue défenseur, est apparié à l'impressionnant gabarit de Hal Gill (plus de 2 mètres et 109 kilos) qui assure une présence aussi travailleuse qu'intimidante dans sa zone. Les défenseurs ne manquent pas d'expérience puisqu'ils ont tous déjà joué en championnat du monde, à l'exception de Ben Clymer qui a fait deux Mondiaux juniors, et surtout à l'exception de Gill qui devra s'habituer à la taille de la glace. Le poste de gardien semble moins sûr : premier joueur acquis par la nouvelle franchise d'Atlanta, Damian Rhodes a manqué plus de la moitié de la saison par une entorse de la cheville et a connu un retour au jeu délicat.

L'attaque n'a pas de grandes stars offensives, mais il faut se méfier du duo de Washington qui sait efficacement neutraliser les meilleures lignes adverses : si le centre Jeff Halpern s'est révélé en étant élu meilleur rookie du mois de mars en NHL puis a été le meilleur marqueur des Capitals en play-offs, c'est parce qu'il a bénéficié du travail inlassable dans les coins de son ailier Steve Konowalchuk, l'attaquant qui a donné le plus de mises en échec dans la ligue nord-américaine cette année.

Gardiens

                        cm  kg   Naissance                                 MJ    Moy.      %
 1 RHODES Damian       183  82  28/05/1969  Atlanta Thrashers      NHL     28    3,88    87,4%
31 ESCHE Robert        186  85  22/01/1978  Phoenix Coyotes        NHL      8    3,38    89,3%
                                            Houston Aeros          IHL      7    2,29    92,2%
                                            Springfield Falcons    AHL     24    3,16    90,7%
35 GOEHRING Karl       171  68  23/08/1978  Univ. of North Dakota  NCAA    30    1,89    92,7%

Défenseurs

                        cm  kg   Naissance                                 MJ    B   A  Pts    Pén
 3 MOTTAU Mike         184  90  19/03/1978  Boston College         NCAA    42    6  37   43    61'
 6 HOUSLEY Phil        179  84  09/03/1964  Calgary Flames         NHL     78   11  44   55    24'
 7 CLYMER Ben          185  88  11/04/1978  Tampa Bay Lightning    NHL     60    2   6    8    87'
                                            Detroit Vipers         IHL     19    1   9   10    30'
22 WEINRICH Eric       186  97  19/12/1966  Montréal Canadiens     NHL     77    4  25   29    39'
25 GILL Hal            202 109  06/04/1975  Boston Bruins          NHL     81    3   9   12    51'
27 O'SULLIVAN Chris    189  93  15/05/1974  Vancouver Canucks      NHL     11    0   5    5     2'
                                            Syracuse Crunch        AHL     59   18  47   65    24'
28 LUONGO Christopher  179  93  17/03/1967  Munich Barons         ALL-1    68    6  11   17    68'

Attaquants

                        cm  kg   Naissance                                 MJ    B   A  Pts    Pén
 8 TANCILL Chris       179  84  07/02/1968  EV Zoug               SUI-1    56   31  30   61    66'
10 KONOWALCHUK Steve   187  94  11/11/1972  Washington Capitals    NHL     87   17  27   44    82'
11 LEGWAND David       188  84  17/08/1980  Nashville Predators    NHL     71   13  15   28    30'
12 PLANTE Derek        181  83  17/01/1971  Dallas Stars           NHL     16    1   1    2     2'
                                            Michigan K-Wings       IHL     19    1   9   10    30'
                                            Chicago Blackhawks     NHL     17    1   1    2     2'
                                            Chicago Wolves         IHL     12    5   2    7     8'
14 HENDRICKSON Darby   186  88  28/08/1972  Vancouver Canucks      NHL     40    5   4    9    14'
                                            Syracuse Crunch        AHL     20    5   8   13    16'
16 PELUSO Mike         186  88  02/09/1974  Portland Pirates       AHL     75   27  29   56    86'
17 HALPERN Jeff        184  88  03/05/1976  Washington Capitals    NHL     84   20  12   32    39'
19 NIELSEN Jeff        184  88  20/09/1971  Anaheim Mighty Ducks   NHL     79    8  10   18    14'
23 HEINZE Steve        182  92  30/01/1970  Boston Bruins          NHL     75   12  13   25    36'
24 GIONTA Brian        171  75  18/01/1979  Boston College         NCAA    42   33  23   56    66'
33 BOGUNIECKI Eric     174  87  06/05/1975  Florida Panthers       NHL      4    0   0    0     2'
                                            Louisville Panthers    AHL     61   36  44   80   168'
39 HAGGERTY Sean       186  85  11/02/1976  New York Islanders     NHL      7    1   1    2     8'
                                            Kansas City Blades     IHL     76   27  33   60    94'
55 BLAKE Jason         179  82  02/09/1973  Los Angeles Kings      NHL     67    5  18   23    26'
                                            Long Beach Ice Dogs    IHL      7    3   6    9     2'

Entraîneur : Lou Vairo.

 

 

Finie, l'époque des clans, où les joueurs préféraient partir en vacances que rejoindre l'équipe de Suisse qui ne faisait que nuire à leur réputation. Le sélectionneur Ralph Krueger a transformé la Nati avec des joueurs prêts à le suivre, parfois parce qu'ils sont plus jeunes et malléables. Mais cela n'exclut pas que des vétérans puissent se fondre dans la moule, tel Jean-Jacques Aeschlimann rappelé cinq ans après son dernier Mondial pour prendre le poste de centre défensif de la quatrième ligne.

Les Suisses peuvent être mis en confiance par la réussite européenne de leurs clubs, performants même avec la limite restrictive des joueurs étrangers. Demi finaliste d'EHL, Lugano amène les principales armes offensives avec l'interaction du duo Crameri-Jenni (ce dernier a ensuite fini la saison en Suède). Vainqueur de la Coupe Continentale, Ambrì-Piotta fournit des joueurs de devoir à l'instar de l'engagement physique d'Alain Demuth. Et on peut y ajouter le patinage de Flavien Conne, les joueurs du champion Zurich et des gardiens toujours performants.

La Nati devra surtout démontrer sa régularité. Jusqu'ici, elle arrivait parfois à signer une performance éclatante, mais retombait ensuite aussi vite dans ses travers. Si la Suisse entrait dans le top-8 mondial pour la troisième année consécutive, ce serait une première depuis... 1955 ! Un défi qui n'est pas impossible : le tableau peut s'ouvrir face aux équipes techniques de l'ex-URSS pour l'accès aux quarts de finale... à condition de bien négocier le piège du premier tour, y compris contre des Français revanchards.

Gardiens

                           cm  kg   Naissance                              MJ    Moy.
 1 GERBER Martin         179  81  03/09/1974  SC Langnau          SUI-1    50    3,46
20 PAVONI Reto           178  78  24/01/1968  EHC Kloten          SUI-1    52    2,78
28 JAKS Pauli            183  87  25/01/1972  HC Ambrì-Piotta     SUI-1    48    2,59

Défenseurs

                          cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
 3 VAUCLAIR Julien       185  88  02/10/1979  HC Lugano           SUI-1    59    3   3    6    16'
 5 SUTTER Patrik         175  78  06/07/1970  EV Zoug             SUI-1    53    6  34   40   139'
 7 STREIT Mark           183  84  11/12/1977  Springfield Falcons  AHL     48    3  12   15    20'
                                              Utah Grizzlies       IHL      1    0   1    1     2'
                                              Tallahassee Tiger S. ECHL    14    0   5    5    16'
11 STEINEGGER Martin     187  88  15/02/1972  SC Berne            SUI-1    49    9  11   20    86'
22 KELLER Olivier        190  88  20/03/1971  HC Lugano           SUI-1    57    3   6    9    20'
27 SALIS Edgar           188  92  20/05/1970  Zurich SC Lions     SUI-1    54    5  10   15    48'
31 SEGER Mathias         180  82  17/12/1977  Zurich SC Lions     SUI-1    56    7  19   26    88'
34 ZIEGLER Rolf          189  90  14/09/1975  Fribourg-Gottéron   SUI-1    49    0   3    3    68'

Attaquants

                          cm  kg   Naissance                               MJ    B   A  Pts    Pén
 4 CONNE Flavien         177  81  01/04/1980  Fribourg-Gottéron   SUI-1    48   19  23   42    83'
 8 MICHELI Claudio       180  85  17/12/1970  Zurich SC Lions     SUI-1    55   17  29   46    20'
12 DELLA ROSSA Patric    186  92  28/07/1975  Zurich SC Lions     SUI-1    60   18  19   37    75'
14 DEMUTH Alain          180  84  03/06/1979  HC Ambrì-Piotta     SUI-1    54    6   7   13    40'
15 VON ARX Reto          183  84  13/09/1976  HC Davos            SUI-1    50   21  26   47    80'
17 CRAMERI Gian-Marco    176  77  13/12/1972  HC Lugano           SUI-1    49   15  26   41    20'
19 AESCHLIMANN Jean-J.   185  85  30/05/1967  HC Lugano           SUI-1    59   18  18   36    12'
21 FISCHER Patrick       181  86  06/09/1975  HC Davos            SUI-1    49   21  19   40   107'
24 ZEITER Michel         186  93  22/04/1974  Zurich SC Lions     SUI-1    56   21  29   50   101'
30 JENNI Marcel          180  80  02/03/1974  HC Lugano           SUI-1    33   11  15   26    30'
                                              Färjestads BK       SUE-1    21    7   6   13    22'
32 RÜTHEMANN Ivo         172  75  12/12/1976  SC Berne            SUI-1    50   16  16   32    36'
38 ZIEGLER Thomas        179  79  09/06/1978  HC Ambrì-Piotta     SUI-1    54    8  12   20    40'

Entraîneur : Ralph Krueger (CAN).

 

 

L'équipe de France est de moins en moins prise au sérieux dans le hockey mondial à force de dégringoler au classement. Un manager réputé a été nommé pour redorer le blason de l'équipe nationale : l'ancien entraîneur de ski acrobatique Nano Pourtier a conduit le bobsleigh tricolore - une discipline confidentielle en France - à une médaille olympique et un titre de champion de monde. Ce compétiteur-né a donc été appointé par la Fédération Française des Sports de Glace pour s'occuper d'une autre de ses disciplines dans le besoin, le hockey sur glace. Dans une équipe de France qui a beaucoup pâti depuis des années de problèmes de moyens et d'organisation en coulisses, le pari a donc été fait d'engager une forte personnalité comme manager, mais un jeune entraîneur peu connu, Stéphane Sabourin, qui s'occupait auparavant du petit poucet de la ligue élite Viry-Châtillon. C'est déjà le sixième sélectionneur en six ans, et il ne faut pas chercher plus loin pourquoi la maison bleue donne parfois l'impression de naviguer à vue...

Il est pourtant possible de regarder l'avenir. La qualification mondiale et la préqualification olympique se sont bien passées, et l'équipe de France a su se renouveler. Comme Christian Pouget s'est mis en congé de l'équipe nationale, une place était vacante en première ligne aux côtés du leader de toujours Philippe Bozon et du centre Arnaud Briand, élu capitaine par ses coéquipiers au début de la saison.

Maurice Rozenthal a su la saisir, lui qui confiait récemment à L'Équipe Magazine n'avoir "jamais réussi à passer un cap en équipe de France" et s'être remis en question de ne pas avoir "fait l'effort de sortir d'une certaine routine". Après avoir obtenu son deuxième trophée Hassler consécutif de meilleur joueur français, il doit s'imposer sur la scène internationale pour devenir le leader de la génération montante.

Sans être très nombreuse, la relève tricolore existe bel et bien. Premier joueur français drafté en NHL, Yorick Treille a débuté en bleu lors de la préparation aux côtés de son ami Laurent Meunier, qui complètera son cursus d'ingénieur en le rejoignant dans son université américaine la saison prochaine. Le changement le plus spectaculaire s'est déroulé en défense après les retraites internationales de la première paire Poudrier-Lemoine, ainsi que la grave blessure de Gérald Guennelon. À tout juste 22 ans, Vincent Bachet est déjà propulsé dans le cinq majeur aux côtés de son coéquipier caennais Jean-Christophe Filippin, tandis que Baptiste Amar pointe à son tour le bout de son nez à 20 ans. Mais l'apprentissage du très haut niveau va être accéléré pour ces jeunes joueurs avec la montagne russe comme premier adversaire. Les Bleus sont en effet placés de nouveau dans un groupe très difficile.

Gardiens

                            cm  kg   Naissance                             MJ    Moy.
33 LHENRY Fabrice          180  78  29/06/1972  Chamonix HC       FRA-1
39 HUET Cristobal          183  84  13/09/1975  HC Lugano         SUI-1    44    1,78
45 ROLLAND Patrick         176  80  07/06/1969  Villard-de-Lans   FRA-2    11

Défenseurs

                            cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén 
 3 SOGHOMONIAN Jean-Marc   190  88  24/07/1971  Chamonix HC       FRA-1    35    3   3    6    
 4 DUBOIS Gregory          175  76  27/03/1975  HC Amiens         FRA-1    39    3  10   13    32'
13 DEWOLF Karl             179  77  21/02/1972  HC Amiens         FRA-1    39    4  10   14    25'
24 PEREZ Denis             184  95  25/04/1965  Anglet Hormadi    FRA-1    33    3   6    9    13'  
27 AMAR Baptiste           183  82  11/11/1979  Lyon HC           FRA-1    39    1   6    7    28'
34 FILIPPIN J.-Christophe  195 103  18/05/1969  HC Caen           FRA-1    43    5  14   19    42'
35 BACHET Vincent          180  85  29/04/1978  HC Caen           FRA-1    41    2  10   12    33'

Attaquants

                            cm  kg   Naissance                             MJ    B   A  Pts    Pén
 7 BARIN Stéphane          180  81  08/01/1971  Krefeld Pinguine  ALL-1    60   13  10   23    28'
 8 BRIAND Arnaud           186  92  29/04/1970  HC Reims          FRA-1    40   25  23   48    38'
 9 ROZENTHAL Maurice       177  74  20/06/1975  HC Amiens         FRA-1    40   27  18   45    27'
10 MEUNIER Laurent         182  82  16/01/1979  Lyon HC           FRA-1    32   16  13   29    42'
11 ROZENTHAL François      177  75  20/06/1975  HC Amiens         FRA-1    21    7   4   11    12'
12 BOZON Philippe          180  87  30/11/1966  HC Lugano         SUI-1    56   22  37   59   128'
14 TREILLE Yorick          190  89  15/07/1980  U.Mass-Lowell     NCAA     34   10  12   22    34'
15 ALLARD Pierre           180  85  19/08/1972  Manchester Storm  GBR-1    46   13  14   27    24'
19 OUELLET Robert          178  85  18/03/1968  Krefeld Pinguine  ALL-1    59    4  12   16    18'
22 MORTAS Anthony          184  85  13/02/1974  HC Reims          FRA-1    41   14  29   43    35'
36 AIMONETTO Richard       183  83  24/01/1973  Lyon HC           FRA-1    33   16  18   34    14'
42 ZWIKEL Jonathan         182  85  16/07/1975  HC Reims          FRA-1    40   13  28   41    37'
46 BACHELET Benoit         174  80  06/11/1974  Milano 24         FR/IT    33   12  17   29     4'

Entraîneur : Stéphane Sabourin (CAN).

 

Marc Branchu

 

Retour à la rubrique articles