Été 2013 : anecdotes

 

Le golf, sport trop dangereux pour les hockeyeurs ?

On sait que certains contrats de sportifs professionnels interdisent la pratique du ski, activité jugée beaucoup trop risquée. On ne connaît en revanche aucun contrat bannissant le golf, sport préféré des hockeyeurs nord-américains l'été. Et pourtant... Le centre canadien Claude Giroux a dû être opéré car son club de golf s'est brisé et qu'un morceau s'est fiché dans son index et a abimé le tendon. Déjà en 2008, le défenseur international américain Erik Johnson s'était déchiré les ligaments du genou quand son pied s'était coincé entre les pédales de sa voiturette de golf !

La bague du parrain

James "Whitey" Bulger, 83 ans, parrain de la mafia irlandaise de Boston dans les années 70 et 80, vient d'être déclaré coupable de 31 des 32 chefs d'accusation retenus contre lui (11 assassinats, trafics, blanchiment, etc). Un document vient d'être publé dans lequel il renonšait à récupérer les biens saisis lors de son arrestation en juin 2011 (822 000 dollars en liquide et des armes), à l'exception d'une... bague de Coupe Stanley en sa possession. Juste avant son arrestation en Californie, alors qu'il était déjà surveillé par la police, ce mafieux fan de hockey était parti en voiture jusqu'à Vancouver pour assister au match 7 de la finale contre Boston, traversant tranquillement la frontière car les faux papiers n'ont guère de secret pour lui.

D'où vient cette bague ? Elle a été décernée pour la victoire en Coupe Stanley 1986 des Canadiens de Montréal. Les médias du Massachussets ont vite fait la connection avec Chris Nilan, un hockeyeur de Boston qui était le gros bras des Habs dans les années 80 et qui est aujourd'hui animateur radio à Montréal. De 1981 à 2006, il a été marié à Karen Stanley, la fille d'une des nombreuses maîtresses de Bulger. Nilan s'est empressé de rectifier : selon lui, il a donné la vraie bague à son père, et c'est Bulger qui en a fait faire des copies pour son ex-femme et sa famille. Le seul bien avec lequel le mafieux veut finir sa vie en prison ne serait donc qu'une simple copie ?

Le pro de l'affûtage

Un club de DEL qui recrute en AHL, c'est banal à en devenir même ennuyeux. Mannheim a cependant innové cette année car sa nouvelle prise américaine est... un responsable du matériel ! L'ancien policier Steve Castelletti a une conception si professionnelle de sa fonction qu'il traversé l'Atlantique avec... son affûteuse de patins ! Les douaniers avaient rarement enregistré ce genre de machine à l'aéroport. "On ne sait jamais à quoi s'attendre, a expliqué Castelletti. En Suède et en Finlande, ils fabriquent en tout cas des types différents d'affûteuses." Décidément, les Américains préfèrent emmener tout avec eux quand ils vont à l'étranger...

Le prénom

Le défenseur numéro 7 des Chicago Blackhawks, Brent Seabrook, a donné comme deuxième prénom à son fils nouveau-né son numéro de maillot. Il s'appellera donc Carter Seven Seabrook. Le papa a expliqué que cette idée surgie dans la chambre d'hôpital venait de sa femme. Elle avait vu un épisode de Seinfeld où le personnage veut appeler ses enfants "Seven" en référence au numéro d'une légende de baseball. Bon, après tout, cela se porte mieux que Eighty-Eight Crosby...

 

 

Les citations du mois

 

"Je me retire de mon mandat et je retourne dans le milieu plus sain du sport. [Rires dans l'assemblée]. Pour vous, c'est ridicule. Mais quand les sportifs reviennent avec des victoires, vous êtes les premiers à vouloir être photographiés avec eux."

Déclaration de l'ancien hockeyeur Jiri Slegr à sa démission du parlement tchèque.

 

 

Le mois précédent (mai 2013)

Le mois suivant (septembre 2013)

 

Retour au sommaire