Avril 2007 : anecdotes

 

Un fan pas comme les autres

Si vous avez suivi la finale suédoise via internet grâce au lien indiqué sur ce site, sachez que vous n'étiez pas seul. Un certain Peter Forsberg a suivi avec anxiété par le même biais les deux premiers tiers-temps du match 6 entre Linköping et son club de MODO. Les deux premiers tiers uniquement, car il a ensuite dû rejoindre ses coéquipiers de Nashville pour un lointain match de play-offs NHL à San José. Et rarement "Foppa" aura été aussi tendu en avion que durant ces cinq heures de vol, interminables, sans aucun moyen de connaître le résultat. L'attente en valait la peine : MODO est devenu champion pour la première fois depuis 1979, quand Forsberg avait 5 ans. L'évènement en valait la peine : il a appelé la pizzeria des hockeyeurs d'Örnsköldsvik avec comme instruction de commander à ses frais 30 bouteilles de Dom Péignon pour la fête de l'équipe...

Au passage, dans ces retransmissions, vous aurez peut-être perçu le remarquable effort de prononciation des Suédois pour citer des noms tchèques qui n'ont rien d'évident pour eux, là où les commentateurs sportifs français - et nord-américains - écorchent voire massacrent sans scrupule le moindre patronyme étranger...

Tibbets et le haka

James Tibbets, ancien membre du staff des équipes de France dont la "tolérance", pour parler pudiquement, avait été publiquement mise en cause par Antoine Mindjimba, s'est fait remarquer comme coach de l'équipe d'Irlande lors du dernier Mondial de division III. L'Américain est allé voir son homologue néo-zélandais, le Canadien Jeff Bonnazzo, pour lui demander si son équipe allait faire cette "stupide danse". Il s'entendit répondre que, oui, ils feraient le haka, et demanda alors si ses joueurs pourraient se lancer dans une danse eux aussi. Contenant sa colère, le coach des "Ice Blacks" répondit froidement qu'ils pouvaient une gigue irlandaise s'ils voulaient, ce qui rendit furieux Tibbets qui tourna les talons. L'équipe d'Irlande tourna le dos au haka qui dut se dérouler malgré la musique maintenue dans la patinoire. L'incident, rapporté sur le site des Blacks, a eu pas mal d'échos dans la presse en Nouvelle-Zélande et a ainsi mis en lumière la performance des joueurs des antipodes, vainqueurs de la division III sans le moindre naturalisé. L'Irlande, deuxième, monte également en division II.

Un capitaine polémique

Le capitanat donné par l'équipe canadienne à Shane Doan pour les championnats du monde est en train de causer une vive polémique au Canada. Ses performances sur la glace ne sont évidemment pas en cause, pas plus que son investissement en sélection qui pourrait en remontrer à beaucoup. Le problème, c'est qu'en décembre 2005, Doan a traité le juge de ligne de NHL Michel Cormier - selon ce dernier - de "fucking Frenchman" et qu'il a d'ailleurs été suspendu pour insultes à officiels. Il n'a pas cependant jamais reconnu avoir tenu ces propos, et s'est d'ailleurs engagé dans une bataille de procès croisés en diffamation avec un député libéral (Michel Coderre) qui s'était élevé contre sa nomination dans l'équipe olympique. Sa nouvelle sélection a été fraîchement accueillie par ses détracteurs, mais c'est surtout le "C" confié à Doan qui a été vécu comme une provocation. Et comme toujours au Canada, ce genre de sujet ne tarde pas à apparaître au parlement, où des questions des groupes d'opposition sur ce capitanat de Doan ont placé le parti conservateur au pouvoir dans un silence embarrassé.

Cette affaire arrive au sein d'une équipe nationale où les francophones brillent par leur absence (précisons que Simon Gagné qui se remet d'une hernie a décliné l'invitation), et à un an des Mondiaux à Québec et Halifax où certains indépendantistes avancent depuis plusieurs mois l'idée absurde de la participation d'une "équipe Québec". Absurde parce que, même si elle était politiquement possible (ce qui n'est pas le cas), cette équipe devrait repartir du bas de l'échelle et n'aurait aucune raison de bénéficier de faveurs que n'ont pas eues la Slovaquie ou la Lettonie en leur temps.

 

 

Les citations du mois

 

"Il ne faut pas se voiler la face, on a un public de théâtre."

Gérald Guennelon sur France Bleue Isère. D'où les talents de comédien de certains joueurs grenoblois pendant la finale ?

"Je pense que toutes ces histoires d'amitié proche entre les joueurs d'autrefois et les artistes sont largement exagérées. Les hockeyeurs passaient onze mois à la base à l'époque soviétique. Quand donc auraient-ils eu la possibilité d'être amis ?"

Aleksandr Kharitonov, après une soirée au théâtre organisée par le sélectionneur russe Slava Bykov, casse les mythes "kharlamoviens" dans Sport-Express.

"Un cerveau humain est déjà difficile à comprendre, alors un cerveau de gardien..."

Alain Vogin, entraîneur de Rouen, dans Hockey Magazine.

"Je crois que le temps arrive où nous allons mourir - si aucun changement ne se produit. Avec le modèle actuel, nous ne serons pas en mesure de tenir très longtemps. Dans notre équipe nationale actuelle, il y a un ou deux joueurs qui sont connus nationalement, guère plus. Nous faisons des matches internationaux à domicile devant 3000 spectateurs. Ce n'est pas bon signe, il y a un ver dans le fruit. La Suisse réduit maintenant les étrangers à quatre, et chaque équipe de LNA fait un super travail de formation. Nous sommes loin derrière. Il faut que la DEL abaisse au moins la limité d'étrangers à huit. Je ne vois aucun signe de changement à l'horizon. Cela devient chaque année plus criant, nous ne pouvons pas travailler comme les autres à cause de nos structures."

Dans une interview au Süddeutschen Zeitung avant les Mondiaux, le sélectionneur national allemand Uwe Krupp dresse un constat déjà tenu par nombre de ses prédécesseurs (Kingston, Zach...)

"J'ai vécu aux États-Unis depuis que j'ai 19 ans. Je ne suis jamais rentré l'été. Vous savez, quand j'ai commencé à coacher l'équipe allemande il y a un an et demi, mon allemand était si mauvais que je ne pouvais pas parler hockey aux joueurs. Il a beaucoup progressé depuis, cependant."

Uwe Krupp, sur le site internet des championnats du monde

 

 

Le mois précédent (mars 2007)

Le mois suivante (mai 2007)

 

Retour au sommaire