Matches amicaux internationaux entre clubs 1959/60

 

Industrie-Pokal (les 10 et 11 octobre 1959 à Mannheim, Allemagne de l'ouest)

Mannheim (RFA) - Zurich SC (SUI) 8-5 (4-1,2-2,2-2)
Füssen (RFA) - AC Boulogne-Billancourt (FRA) 4-5 (3-1,1-4,0-0)

Match pour la troisième place

Füssen - Zurich SC 7-2 (2-0,2-0,3-2)

Finale

Mannheim - AC Boulogne-Billancourt 3-3 (1-0,1-1,1-2)

L'ACBB est vainqueur du tournoi par tirage au sort.

 

16/10/1959 ACBB (FRA) - Young Sprinters Neuchâtel (SUI) 10-7
19/10/1959 Chamonix (FRA) - Gottéron (SUI) 8-2 (4-0,1-0,3-2) [à Lyon]
2?/10/1959 Lausanne (SUI) - Dynamo Weißwasser (RDA) 4-12
2?/10/1959 Servette (SUI) - Dynamo Weißwasser (RDA) 4-8

 

Coupe Mauroux-Sports (du 23 au 25 octobre 1959 à Fribourg, Suisse)

Chamonix (FRA) - Kitzbühel (AUT) 11-5 (5-2,2-3,4-0)
Gottéron (SUI) - Viège (SUI) 7-3 (1-0,3-3,3-0)

Match pour la troisième place

Viège - Kitzbühel 10-3 (4-0,4-1,2-2)

Finale

Gottéron - Chamonix 7-3 (1-1,1-1,5-1)

 

Coupe Marvin (les 24 et 25 octobre 1959 à La Chaux-de-Fonds, Suisse)

La Chaux-de-Fonds (SUI) - ACBB (FRA) 1-8 (0-2,1-3,0-3)
SC Berne (SUI) - Dynamo Weißwasser (RDA) 1-8 (0-1,0-3,1-4)

Match pour la troisième place

La Chaux-de-Fonds - Berne 7-4 (1-4,2-0,4-0)

Finale

Dynamo Weißwasser - AC Boulogne-Billancourt 3-2 a.p. (0-0,1-2,1-0,1-0)

Pete Laliberté et Camille Gélinas donnent l'avantage à l'ACBB, mais les Est-Allemands égalisent sur un tir de pénalité. Pete Laliberté lance sur le poteau en prolongation, mais c'est le Dynamo qui marque le but vainqueur après quatorze minutes en profitant d'une blessure de Stu Cruikshank.

 

??/??/1959 Gottéron (SUI) - SIK Alfredshem (SUE) 3-8
??/??/1959 Gottéron (SUI) - Viking Hagfors (SUE) 2-3
11/11/1959 La Haye (HOL) - Örebro (SUE) 10-3 (3-0,5-2,2-1)
13/11/1959 ACBB (FRA) - RCAF Zweibrücken (CAN/ALL) 2-7 (0-1,1-6,1-0)
15/11/1969 Davos (SUI) - Pardubice (TCH) 4-9 (1-4,3-4,0-1)

 

Coupe de Martigny (Suisse, les 14 et 15 novembre 1959)

Martigny (SUI) - MoDo Alfredshem (SUE) 0-7 (0-2,0-3,0-2)
La Chaux-de-Fonds (SUI) - Chamonix (FRA) 6-5 a.p. (2-1,2-4,1-0,1-0)

Match pour la troisième place

Martigny - Chamonix 2-10 (1-1,0-1,1-8)

Finale

MoDo Alfredshem (SUE) - La Chaux-de-Fonds 6-0 (1-0,4-0,1-0)

 

Tournoi d'inauguration de la patinoire du Locle (Suisse, les 21 et 22 novembre 1959)

Le Locle (SUI) - Young Sprinters (SUI) 2-19 (1-7,0-9,1-3)
Arosa (SUI) - Chamonix (FRA) 2-10 (1-3,0-3,1-4)

Match pour la troisième place

Le Locle - Arosa 3-13 (1-4,2-6,0-3)

Finale

Young Sprinters Neuchâtel - Chamonix 4-3 (2-1,2-0,0-2)

 

Coupe Schaefer (les 21 et 22 novembre 1959 à Lausanne, Suisse)

Demi-finales

Lausanne (SUI) - RCAF Zweibrücken (CAN/ALL) 6-7 (1-4,4-0,1-3)
ACBB (FRA) - Diavoli Milan (ITA) 4-3 (3-3,1-0,0-0)

Match pour la troisième place

Lausanne - Diavoli Milan 6-10 (1-2,3-6,2-2)

Finale

AC Boulogne-Billancourt - Royal Canadian Air Force 4-6 (2-3,0-2,2-1)

La RCAF élimine Lausanne sur un but de Wong Kee à dix secondes de la fin et bat le tenant du titre en finale : l'ACBB, hué par le public suisse durant la demi-finale pour la médiocrité de son jeu (la Tribune de Lausanne écrit même que "l'ACBB n'est plus une grande équipe"). Les Français jouent sans leur rugueux défenseur Hubert Nivet suspendu et perdent leur buteur canadien Gaston Pelletier, victime d'une fracture de la malléole externe de la jambe droite au début du troisième tiers contre Milan. Le président Philippe Potin veut le remplacer pour les prochains tournois pour maintenir la compétitivité de son équipe. L'entraîneur-joueur canadien Pete Laliberté contacte alors un ami, Marc Parent, qui arrive d'Indianapolis en IHL.

 

Coupe Precisa (les 21 et 22 novembre 1959 à Zurich, Suisse)

Demi-finales

Mannheim (ALL) - HJK Helsinki (FIN) 5-4 (3-1,1-2,1-1)
Zürich SC (SUI) - Davos (SUI) 5-8 (2-2,1-5,2-1)

Match pour la troisième place

Zürich SC - HJK Helsinki 4-7 (0-3,2-1,2-3)

Finale

HC Davos - Mannheimer ERC 5-3 (1-0,2-2,2-1)

 

25/11/1959 La Haye (HOL) - Kitzbühel (AUT) 9-6 (3-5,3-0,3-1)
27/11/1959 AC Boulogne-Billancourt (FRA) - Kitzbühel (AUT) 6-8 (1-3,4-3,1-2)
30/11/1959 Chamonix (FRA) - Kitzbühel (AUT) 

 

Basler Cup (les 28 et 29 novembre 1959 à Bâle, Suisse)

Demi-finales

Viking Hagfors (SUE) - Cortina (ITA) 5-4 (2-1,1-2,2-1)
EHC Bâle (SUI) - Ambrì-Piotta (SUI) 6-4 (2-0,4-1,0-3)

Match pour la troisième place

Ambrì-Piotta - Cortina 8-4 (1-2,3-1,4-1)

Finale

Bâle - Hagfors 3-4 (1-1,1-3,1-0)

 

Coupe de la Journée de la République (les 28 et 29 novembre 1959 à Belgrade, Yougoslavie)

Demi-finales

Partizan Belgrade (YOU) - AC Boulogne-Billancourt (FRA) 3-13 (1-4,2-5,0-4)
Étoile Rouge Belgrade (YOU) - SB Rosenheim (RFA)

Match pour la troisième place

Étoile Rouge Belgrade - Partizan Belgrade

Finale

AC Boulogne-Billancourt - Rosenheim 15-5 (3-0,7-1,5-4)

 

03/12/1959 Diavoli Milan (ITA) - AC Boulogne-Billancourt (FRA) 5-3 (4-1,1-0,0-2)
09/12/1959 La Haye (HOL) - Krefeld (RFA) 7-6 (1-2,5-1,1-3)
10/12/1959 Servette (SUI) - La Haye (HOL) 6-7 (3-2,2-3,1-2)
11/12/1959 Bienne (SUI) - La Haye (HOL) 7-4 (1-1,1-2,5-1)
12/12/1959 Young Sprinters (SUI) - IK Göta (SUE) 5-4 (2-1,1-1,2-2)
??/12/1959 Lausanne (SUI) - La Haye (HOL) 10-3
??/12/1959 Chamonix (FRA) - La Haye (HOL) 8-0
16/12/1959 La Haye (HOL) - Étoile Rouge Belgrade (YOU) 16-1 (4-1,2-0,10-0)
27/12/1959 EV Berchtesgaden (RFA) - EK Zell am See (AUT) 3-4
27/12/1959 Anvers (BEL) - La Haye (HOL) 11-9 (3-2,5-2,3-5)

 

Ahearne Cup (à Stockholm, Suède)

Djurgårdens IF (SUE) - Södertälje SK (SUE) 6-3
Södertälje - Wembley Lions (GBR) 7-5
Djurgården - Wembley Lions 7-1

Classement : 1 Djurgården (SUE) 4, 2 Södertälje (SUE) 2, 3 Wembley Lions (GBR) 0.

 

Coupe du Dalarna (à Leksand, Suède)

Leksands IF (SUE) - Djurgårdens IF (SUE) 2-10
Djurgården - Wembley Lions (GBR) 5-1
Leksand - Wembley Lions 4-6

Classement : 1 Djurgården (SUE) 4, 2 Wembley Lions (GBR) 2, 3 Leksand (SUE) 0.

 

Coupe Spengler (du 27 au 31 décembre 1959 à Davos, Suisse)

AC Boulogne-Billancourt (FRA) - Diavoli Milan (ITA) 4-2 (0-1,3-0,1-1)
HC Davos (SUI) - Nacka SK (SUE) 2-5 (2-1,0-4,0-0)
AC Boulogne-Billancourt - EV Füssen (ALL) 6-2 (2-1,0-1,4-0)
Nacka SK - Diavoli Milan 5-2 (2-0,2-1,1-1)
EV Füssen - Nacka SK 5-3 (0-0,2-1,3-2)
HC Davos - Diavoli Milan 6-3 (1-0,1-2,4-1)
AC Boulogne-Billancourt - Nacka SK 9-0 (2-0,3-0,4-0)
HC Davos - EV Füssen 1-4 (0-1,0-2,1-1)
EV Füssen - Diavoli Milan 6-5 (0-1,2-0,4-4)
HC Davos - AC Boulogne-Billancourt 3-6 (0-2,1-3,2-1)

Classement : 1 ACBB (FRA) 8, 2 Füssen (RFA) 6, 3 Nacka (SUE) 4, 4 Davos (SUI) 2, 5 Diavoli Milan (ITA) 0.

La profondeur de banc de l'ACBB est testée par la perte de Georges Baudin, rentré à Paris auprès de sa femme malade, puis de Jean Paupardin, qui a le nez écrasé par un tir de l'impressionnant défenseur allemand Paul Ambros. Cependant, Pete Laliberté tient à prouver que son équipe est un vrai collectif, et les cinq buts du technicien des travaux publics Gérard Alezard, qu'il a contribué à révéler, en constituent la meilleure preuve. Le renfort suisse Elvin Friedrich s'intègre bien et forme un excellent duo avec Camille Gélinas. L'ACBB remporte la première Coupe Spengler d'un club français. Tout au plus recense-t-on un petit relâchement du jeune capitaine Philippe Lacarrière et de ses hommes au dernier match alors que le tournoi est déjà gagné. Le défenseur André Longuet, remplaçant en début de tournoi, est maladroit, mais même le pilier Stu Cruikshank, qui ne quitte jamais la glace, semble désinvolte. Son collègue Hubert Nivet marque un but contre son camp qui fait revenir le HCD (auparavant mené 0-5) à 3-5. Mais l'ACBB ne se laisse pas surprendre : Gélinas se faufile derrière la cage et sert un palet en or à Friedrich. Davos et Milan, qui avaient devancé les Français l'an passé, terminent cette fois aux deux dernières places.

 

0?/01/1960 Bienne (SUI) - ACBB (FRA) 7-10
0?/01/1960 Servette (SUI) - ACBB (FRA) 5-10
03/01/1960 Kitzbühel (AUT) - La Haye (HOL) 3-3 (0-0,0-2,3-1)
0?/01/1960 Innsbruck (AUT) - La Haye (HOL) 8-2
07/01/1960 La Haye (HOL) - Tigrene (NOR) 7-0 (0-0,5-0,2-0)
09/01/1960 ACBB (FRA) - La Chaux-de-Fonds (SUI) 10-3 (1-1,3-2,6-0)
13/01/1960 La Haye (HOL) - Furuset IF Oslo (NOR) 8-5 (1-1,5-2,2-2)
19/01/1960 Davos (SUI) - Furuset IF Oslo (NOR) 9-2 (4-1,4-0,1-1)
19/01/1960 Fribourg-Gottéron (SUI) - Jesenice (SLO) 6-8 (2-5,3-0,1-3)
22/01/1960 ACBB (FRA) - Furuset IF Oslo (NOR) 10-2 (2-1,3-1,5-0)
26/01/1960 EK Zell am See (AUT) - EV Berchtesgaden (RFA) 9-5
??/0?/19?? Hradec Králové (TCH) - Vorwärts Berlin (RDA) 4-4 (3-2,0-1,1-1)
??/0?/1960 Spartak Plzen (TCH) - Khimik Moscou (URSS) 3-0
16/02/1960 Innsbruck (AUT) - Slovan Bratislava (TCH) 1-5 (0-3,1-0,0-2)
24/02/1960 Davos (SUI) - Riessersee (RFA) 3-4 (0-1,2-2,1-1)
24/02/1960 La Haye (HOL) - Leysin (SUI) 6-1 (2-1,3-0,1-0)

 

Challenge Pedrolini (du 25 au 27 février 1960 à Lugano, Suisse)

Lugano (SUI) - Ambrì-Piotta (SUI) 9-6 (1-2,4-0,4-4)
Lugano - Cortina (ITA) 3-7 (0-4,2-0,1-3)
Ambrì-Piotta - Cortina 5-4 (4-1,0-1,1-2)

Classement : 1 Cortina (ITA) 2 (+3), 2 Lugano (SUI) 2 (-1), 3 Ambrì-Piotta (SUI) 2 (-2).

 

28/02/1960 SC Riessersee (RFA) - Bolzano (ITA) 5-3
04/03/1960 Ceské Budejovice (TCH) - Traktor Chelyabinsk (URSS) 6-6
05/03/1960 Ruda zvezda Brno (TCH) - Traktor Chelyabinsk (URSS) 3-3
06/03/1960 Dukla Jihlava (TCH) - Traktor Chelyabinsk (URSS) 5-2
08/03/1960 Spartak Olomouc (TCH) - Traktor Chelyabinsk (URSS) 2-8
09/03/1960 Vitkovice (TCH) - Traktor Chelyabinsk (URSS) 7-6
10/03/1960 Spartak Prague (TCH) - Traktor Chelyabinsk (URSS) 2-4

 

Coupe Jean Potin (les 18 et 19 mars 1960 à Boulogne-Billancourt, France)

Demi-finales

Riessersee (RFA) - SC Berne (SUI) 10-1 (1-0,3-1,6-0)
ACBB (FRA) - Diavoli Milan (ITA) 4-2 (0-1,3-0,1-1)

Match pour la troisième place

Diavoli Milan - SC Berne 12-3 (4-1,5-2,3-0)

Finale

AC Boulogne-Billancourt - Riessersee Garmisch-Partenkirchen 4-1 (1-1,1-0,2-0)

Les Milanais, à cause de la blessure au poignet d'Agazzi, refusent de monter sur la glace si on ne les laisse pas aligner deux renforts extérieurs italo-canadiens Tucci (Cortina) et Coletti (Bolzano), transgressant le réglement prévu. Leurs exigences sont acceptées pour éviter le scandale mais Philippe Potin promet de ne plus les réinviter. Malgré des buts de Branduardi et Rabanser, les Diavoli sont éliminés par des buts de Lacarrière, Baudin, Laliberté et Longuet. Dans l'autre demi-finale, les trois lignes d'attaque de Riessersee battent à l'usure les deux lignes d'attaque de Berne, mais elles ne trouvent plus la clé en finale.

 

 

La saison précédente (1958/59)

La saison suivante (1960/61)

 

Retour aux archives