Championnat d'URSS 1989/90

 

Vysshaya Liga

Classement (30 matches)

                           Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Khimik Voskresensk       50  23  4  3  129-58  +71
 2 Dynamo Moscou            46  21  4  5  126-61  +65
 3 CSKA Moscou              46  22  2  6  120-63  +57
 4 Dinamo Riga              38  17  4  9   93-64  +29
 5 Krilya Sovietov Moscou   34  13  8  9   98-90  +8
 6 Torpedo Yaroslavl        34  16  2 12   93-86  +7
 7 Sokol Kiev               33  13  7 10   90-86  +4
 8 Spartak Moscou           30  14  2 14  122-104 +18
 9 Dynamo Minsk             29  12  5 13   94-92  +2
10 Torpedo Gorki            28  12  4 14   65-86  -21
11 Traktor Chelyabinsk      27  11  5 14   71-94  -23
12 SKU Kazan                24  10  4 16   67-99  -32
13 Avtomobilist Sverdlovsk  19   8  3 19   83-123 -40
14 SKA Leningrad            15   6  3 21   78-136 -58
15 Torpedo Ust-Kamenogorsk  15   5  5 20   80-123 -43
16 Dynamo Kharkov           12   3  6 21   65-109 -44

Après avoir perdu l'intégralité de son super-bloc (Krutov, Larionov, Makarov et le défenseur Fetisov, puis Kasatonov à Noël) vers la NHL, le CSKA Moscou commence bien la saison grâce à l'envie de bien faire de ses jeunes. Mais à ce jeu-là, il est devancé par une équipe de province, le Khimik Voskresensk, conduite par des jeunes joueurs motivés qui croient en eux et qui démontrent une belle présence physique. Il faut dire que le pouvoir absolu du CSKA de Tikhonov est en train de se fissurer. Deux joueurs de Voskresensk, le gardien Alekseï Chervyakov et l'attaquant Valeri Zelepukin, déclenchent un scandale en rentrant dans leur club au bout de leurs deux années de service militaire, au lieu de poursuivre leur carrière toute tracée d'officiers de l'armée rouge au sein du CSKA.

 

Poule finale

1re journée (mardi 16 et mercredi 17 janvier 1990)

CSKA Moscou - Dinamo Riga 2-3 (2-0,0-2,0-1)
Sokol Kiev - Krilya Sovietov Moscou 5-2 (2-1,2-0,1-1)
Spartak Moscou - Torpedo Gorki 3-3 (2-2,0-0,1-1)
Torpedo Yaroslavl - Dynamo Moscou 2-5 (0-4,1-0,1-1)
Khimik Voskresensk - Dynamo Minsk 6-2 (4-0,0-0,2-2)

2e journée (jeudi 18 et vendredi 19 janvier 1990)

CSKA Moscou - Krylia Sovietov Moscou 1-3 (0-0,0-2,1-1)
Sokol Kiev - Dinamo Riga 5-4 (2-2,2-0,1-2)
Spartak Moscou - Dynamo Moscou 3-4 (0-1,0-2,3-1)
Torpedo Yaroslavl - Torpedo Gorki 2-4 (1-1,0-2,1-1)

3e journée (dimanche 21 et lundi 22 janvier 1990)

Krylia Sovietov Moscou - Dynamo Minsk 9-7 (3-3,1-3,5-1)
Dinamo Riga - Khimik Voskresensk 3-5 (2-1,0-2,1-2)
Dynamo Moscou - Sokol Kiev 5-4 (2-0,1-3,2-1)
Torpedo Gorki - CSKA Moscou 0-5 (0-2,0-1,0-2)

4e journée (mardi 23 et mercredi 24 janvier 1990)

Torpedo Yaroslavl - Spartak Moscou 2-1 (2-1,0-0,0-0)
Krylia Sovietov Moscou - Khimik Voskresensk 3-3 (0-1,3-2,0-0)
Dinamo Riga - Dynamo Minsk 3-1 (1-0,1-0,1-1)
Dynamo Moscou - CSKA Moscou 1-2 (0-0,0-2,1-0)
Torpedo Gorki - Sokol Kiev 5-2 (2-1,1-0,2-1)

5e journée (samedi 27 janvier 1990)

CSKA Moscou - Torpedo Yaroslavl 7-2 (3-2,1-0,3-0)
Sokol Kiev - Spartak Moscou 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Khimik Voskresensk - Torpedo Gorki 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Dynamo Minsk - Dynamo Moscou 0-4 (0-3,0-1,0-0)
Krylia Sovietov Moscou - Dinamo Riga 3-4 (1-1,0-1,2-2) [dimanche 28 janvier]

6e journée (lundi 29 janvier 1990)

CSKA Moscou - Spartak Moscou 5-3 (1-3,2-0,2-0)
Khimik Voskresensk - Dynamo Moscou 1-3 (0-0,1-0,0-3)
Dynamo Minsk - Torpedo Gorki 3-5 (0-3,0-2,3-0)
Sokol Kiev - Torpedo Yaroslavl 2-1 (1-0,0-1,1-0) [reporté fin mars]

7e journée (mardi 6 et mercredi 7 février 1990)

Spartak Moscou - Dynamo Minsk 5-0 (0-0,3-0,2-0)
Torpedo Yaroslavl - Khimik Voskresensk 2-2 (0-2,1-0,1-0)
Dynamo Moscou - Dinamo Riga 5-1 (1-0,1-1,3-0)
Torpedo Gorki - Krylia Sovietov Moscou 0-2 (0-1,0-0,0-1)

8e journée (jeudi 8 et vendredi 9 février 1990)

Sokol Kiev - CSKA Moscou 2-8 (1-2,0-2,1-4)
Spartak Moscou - Khimik Voskresensk 4-2 (1-1,1-0,2-1)
Torpedo Yaroslavl - Dynamo Minsk 5-4 (1-1,3-2,1-1)
Dynamo Moscou - Krylia Sovietov Moscou 3-4 (1-0,2-3,0-1)
Torpedo Gorki - Dinamo Riga 2-3 (1-2,1-1,0-0)

9e journée (dimanche 11 et lundi 12 février 1990)

Dynamo Minsk - CSKA Moscou 2-10 (0-3,0-3,2-4)
Khimik Voskresensk - Sokol Kiev 1-3 (0-2,0-0,1-1)
Krylia Sovietov Moscou - Torpedo Yaroslavl 3-6 (1-2,1-4,1-0)
Dinamo Riga - Spartak Moscou 2-3 (2-2,0-0,0-1)
Dynamo Moscou - Torpedo Gorki 7-2 (3-0,2-1,2-1) [mardi 13 février]

10e journée (mercredi 14 et jeudi 15 février 1990)

CSKA Moscou - Khimik Voskresensk 4-6 (1-2,1-0,2-4)
Dynamo Minsk - Sokol Kiev 6-1 (3-1,3-0,0-0)
Dinamo Riga - Torpedo Yaroslavl 3-2 (1-1,1-1,1-0)
Krylia Sovietov Moscou - Spartak Moscou 3-5 (2-1,1-3,0-1)

11e journée (dimanche 18 février 1990)

Sokol Kiev - Dynamo Moscou 5-6 (2-2,1-2,2-2)
CSKA Moscou - Torpedo Gorki 3-2 (2-1,0-0,1-1)
Khimik Voskresensk - Dinamo Riga 5-2 (1-0,2-2,2-0)
Dynamo Minsk - Krylia Sovietov Moscou 2-4 (1-1,1-1,0-2)
Spartak Moscou - Torpedo Yaroslavl 3-2 (1-2,1-0,1-0) [lundi 19 février]

12e journée (mardi 20 février 1990)

CSKA Moscou - Dynamo Moscou 4-4 (0-0,0-1,4-3)
Khimik Voskresensk - Krylia Sovietov Moscou 6-0 (0-0,1-0,5-0)
Sokol Kiev - Torpedo Gorki 8-3 (1-1,3-0,4-2)
Dynamo Minsk - Dinamo Riga 1-4 (0-1,0-3,1-0)

13e journée (vendredi 23 et samedi 24 février 1990)

Dynamo Moscou - Dynamo Minsk 4-2 (2-1,2-0,0-1)
Torpedo Gorki - Khimik Voskresensk 2-5 (0-0,1-4,1-1)
Spartak Moscou - Sokol Kiev 3-6 (3-1,0-2,0-3)
Torpedo Yaroslavl - CSKA Moscou 4-4 (2-2,0-2,2-0)
Dinamo Riga - Krylia Sovietov Moscou 2-2 (1-2,1-0,0-0)

14e journée (dimanche 25 et lundi 26 février 1990)

Dynamo Moscou - Khimik Voskresensk 5-3 (1-0,2-2,2-1)
Torpedo Gorki - Dynamo Minsk 3-2 (1-1,2-1,0-0)
Spartak Moscou - CSKA Moscou 1-2 (0-2,1-0,0-0)
Torpedo Yaroslavl - Sokol Kiev 5-2 (1-1,0-0,4-1)

15e journée (mercredi 28 février et jeudi 1er mars 1990)

Krylia Sovietov Moscou - Torpedo Gorki 0-7 (0-2,0-2,0-3)
Dinamo Riga - Dynamo Moscou 4-3 (1-0,2-2,1-1)
Khimik Voskresensk - Torpedo Yaroslavl 3-3 (1-1,1-1,1-1)
Dynamo Minsk - Spartak Moscou 5-6 (0-2,2-1,3-3)
CSKA Moscou - Sokol Kiev 7-1 (5-0,1-1,1-0) [vendredi 2 mars]

16e journée (samedi 3 mars 1990)

Krylia Sovietov Moscou - Dynamo Moscou 0-4 (0-2,0-2,0-0)
Dinamo Riga - Torpedo Gorki 5-2 (1-2,3-0,1-0)
Khimik Voskresensk - Spartak Moscou 3-2 (1-1,1-1,1-0)
Dynamo Minsk - Torpedo Yaroslavl 2-2 (0-1,1-1,1-0)

17e journée (mardi 6 et mercredi 7 mars 1990)

CSKA Moscou - Dynamo Minsk 6-2 (2-2,2-0,2-0)
Sokol Kiev - Khimik Voskresensk 4-3 (0-2,2-0,2-1)
Spartak Moscou - Dinamo Riga 5-2 (1-0,2-0,2-2)
Torpedo Yaroslavl - Krylia Sovietov Moscou 0-2 (0-1,0-0,0-1)
Torpedo Gorki - Dynamo Moscou 1-2 (1-0,0-1,0-1)

18e journée (vendredi 9 mars 1990)

Khimik Voskresensk - CSKA Moscou 2-5 (2-0,0-1,0-4)
Sokol Kiev - Dynamo Minsk 5-2 (3-1,1-1,1-0)
Spartak Moscou - Krylia Sovietov Moscou 2-2
Torpedo Yaroslavl - Dinamo Riga 1-4

19e journée (lundi 12 et mardi 13 mars 1990)

Krylia Sovietov Moscou - Sokol Kiev 1-4
Dinamo Riga - CSKA Moscou 3-3
Dynamo Moscou - Torpedo Yaroslavl 6-5
Torpedo Gorki - Spartak Moscou 4-8

20e journée (jeudi 15 mars 1990)

Krylia Sovietov Moscou - CSKA Moscou 2-2
Dinamo Riga - Sokol Kiev 3-3
Dynamo Moscou - Spartak Moscou 4-2
Torpedo Gorki - Torpedo Yaroslavl 3-6
Dynamo Minsk - Khimik Voskresensk 1-3

Classement cumulé (48 matches)

                           Pts    V   N   D    BP-BC   Diff
 1 Dynamo Moscou            75   35   5   8   201-106  +95
 2 CSKA Moscou              72   33   6   9   200-106  +94
 3 Khimik Voskresensk       71   32   7   9   192-107  +85
 4 Dinamo Riga              59   26   7  15   148-117  +31
 5 Sokol Kiev               54   23   8  17   154-152  +2
 6 Krilya Sovietov Moscou   50   19  12  17   143-153  -10
 7 Torpedo Yaroslavl        48   21   6  21   145-146  -1
 8 Spartak Moscou           48   22   4  22   182-157  +25
 9 Torpedo Gorki            39   17   5  26   114-156  -42
10 Dynamo Minsk             32   13   6  29   138-177  -39

Le CSKA reste légèrement favori des parieurs clandestins à l'abord de la poule finale, mais il se fait surprendre. L'entraîneur du CSKA, Viktor Tikhonov, est pour la première fois ouvertement critiqué par des journalistes finalement libres, ainsi que par des membres de la fédération qui parlent derrière le dos. C'est dire s'il est animé d'un esprit de revanche lorsqu'il reprend les commandes de la sélection avant les championnats du monde.

L'entraîneur de l'année, c'est Vladimir Yurzinov, qui s'affirme au contraire à travers ces périodes de crise en dirigeant le Dynamo à tous les niveaux, de l'équipe senior à l'école de hockey.

Quant au Khimik Voskresensk, son agressivité l'a finalement perdu. C'est le revers de la médaille de la philosophie de jeu de l'entraîneur Vladimir Vassiliev, celui qui dirigeait l'équipe nationale junior lors de la scandaleuse rixe du Mondial juniors 1987. À un mois de la fin de la saison, son défenseur Sergueï Selianin est suspendu à cause d'une bagarre. Les deux tournées en Amérique du nord pendant l'hiver ont également brisé l'élan du Khimik.

 

Meilleurs marqueurs

                                       B   A  Pts
 1 Dmitri Kvartalnov    Voskresensk   25  28  53
 2 Anatoli Stepanishev     Kiev       20  26  46
 3 Nikolaï Borshevski     Spartak     17  25  42
 4 Olegs Znaroks           Riga       15  27  42
 5 Yuri Shipitsyn         Spartak     12  30  42
 6 Aleksei Tkachuk        Spartak     26  14  40
 7 Yuri Leonov            Dynamo      20  20  40
 8 Petr Malkov             Kiev       18  22  40
 9 Aleksandr Zybin       Yaroslavl    15  24  39
10 Vyacheslav Bykov        CSKA       21  16  37

Meilleur marqueur de buts : Ramil Yuldashev (Sokol Kiev), 28 buts.

Troïka la plus productive : Valeri Kamensky - Vyacheslav Bykov - Andrei Khomutov (CSKA Moscou), 61 buts (19 + 21 + 21).

Élection des meilleurs joueurs : 1 Andrei Khomutov (CSKA) 155 pts, 2 Arturs Irbe (Riga) 140, 3 Vyacheslav Bykov (CSKA) 78, 4 Mikhaïl Tatarinov (Dynamo) 53, 5 Valeri Kamensky (CSKA) 16.

Équipe-type : Arturs Irbe (Riga) ; Vladimir Konstantinov (CSKA) - Mikhaïl Tatarinov (Dynamo) ; Valeri Kamensky (CSKA) - Vyacheslav Bykov (CSKA) - Andrei Khomutov (CSKA).

 

 

Poule de promotion-relégation (36 matches)

                           Pts   V  N  D    BP-BC   Diff
 1 Torpedo Ust-Kamenogorsk  50  24  2  10  165-117  +48
 2 SKU Kazan                45  20  5  11  125-105  +20
 3 Traktor Chelyabinsk      44  20  4  12  126-111  +15
 4 Avtomobilist Sverdlovsk  41  18  5  13  143-120  +23
 5 SKA Leningrad            41  18  5  13  134-114  +20
 6 Kristall Elektrostal     38  17  4  15  136-127  +9
 7 Salavat Yulaev Ufa       35  15  5  16  109-117  -8
 8 Dynamo Kharkov           31  13  5  18   92-110  -18
 9 Kristall Saratov         21   6  9  21  104-147  -43
10 Avangard Omsk            14   6  2  28   93-159  -66

Les cinq premiers sont qualifiés pour la Vysshaya Liga l'an prochain. Le Dynamo Kharkov est donc relégué en Pervaya Liga.

 

 

 

Pervaya Liga

Phase de classement (68 matches)

                           Pts   V  N  D    BP-BC   Diff
 1 Metallurg Cherepovets    86  38 10  20  270-205  +65
 2 Izhstal Izhevsk          76  35  6  27  286-267  +19
 3 SHVSM Grodno             75  32 11  25  253-193  +60
 4 Sibir Novosibirsk        71  31  9  28  264-271  -7
 5 Metallurg Chelyabinsk    71  33  5  30  272-255  +17
 6 Lada Togliatti           70  29 12  27  225-242  -17
 7 Avtomobilist Karaganda   66  28 10  30  229-231  -2
 8 Buran Voronezh           63  28  7  33  263-253  +10
 9 SKA Khabarovsk           60  26  6  34  193-215  -22
10 Metallurg Novokuznetsk   60  25 10  33  223-247  -24
11 SKA MVO Kalinin          59  23 13  32  209-256  -47
12 SKA Sverdlovsk           59  27  5  36  233-278  -45
13 Molot Perm               58  23 12  33  188-243  -55
14 Izhorets Leningrad       55  23  9  36  216-265  -49
15 Luch Sverdlovsk          54  23  8  37  253-263  -10
16 SKA Novosibirsk          45  17 11  40  187-275  -88

 

 

 

Vtoraya Liga

Zone ouest (66 matches)

                             Pts   V  N  D    BP-BC   Diff
 1 Kreenholm Narva            96  45  6  15  290-173  +117
 2 Traktor Lipetsk            89  47  7  18  289-203  +86
 3 Dizelist Penza             81  37  7  22  252-210  +42
 4 Sokol Novocheboksarsk      79  32 15  19  252-198  +54
 5 Krod Shchiokino            78  34 10  22  250-211  +39
 6 Olimpiya Kirovo-Chepetsk   74  31 12  23  264-242  +22
 7 Stankostroïtel Ryazan      72  34  4  28  292-255  +37
 8 SHVSM Kiev                 69  30  9  27  224-196  +28
 9 Qvartz Bor                 63  24 15  27  210-237  -27
10 SHVSM Yaroslavl            58  24 10  32  242-280  -38
11 Khimik Engels              58  23 12  31  198-238  -40
12 RSHVSM Energo Riga         57  22 13  31  247-250  -3
13 Desna Briansk              56  23 10  33  238-271  -33
14 SKA Leningrad 2            56  20 16  30  243-260  -17
15 Progress Glazov            56  24  8  34  252-304  -52
16 Dynamo Moscou 2            55  19 17  30  217-264  -47
17 Spartak Arkhangelsk        42  14 14  38  186-306  -120
18 Tallex Tallinn             17*  7  3  24  106-154  -48

* n'a joué que la première moitié du championnat (34 matches)

Le Kreenholm Narva est promu en Pervaya Liga. Arkhangelsk et Tallinn sont relégués en Klass B.

 

Zone est (60 matches)

                           Pts   V  N  D    BP-BC   Diff
 1 Metallurg Magnitogorsk  105  51  3  6   297-135  +162
 2 Rubin Tioumen            88  41  6  13  253-159  +94
 3 Neftyanik Almetievsk     72  32  8  20  223-160  +63
 4 Stroïtel Temirtau        69  32  5  23  257-230  +27
 5 Shakhter Prokopievsk     67  30  7  23  225-175  +50
 6 Sokol Krasnoïarsk        64  29  6  25  194-185  +9
 7 Spoutnik Nijni Taghil    62  26 10  24  218-201  +17
 8 SK Yuzhny Ural Orsk      58  27  4  29  206-213  -7
 9 Rossiya Krasnoïarsk      55  27  1  32  217-241  -24
10 Kedr Tomsk               54  25  4  31  183-172  +11
11 Torpedo Neftekamsk       53  22  9  29  214-228  -14
12 Avangard Ufa             52  23  6  31  204-233  -29
13 Ermak Angarsk            50  22  6  32  190-238  -48
14 Motor Barnaul            47  21  5  34  174-217  -43
15 Gornyak Dalnegorsk       35  14  7  39  138-259  -121
16 Mayak Kuybyshev          29  13  3  44  194-219  -25

Le Metallurg Magnitogorsk est promu en Pervaya Liga.

 

 

La saison précédente (1988/89)

La saison suivante (1990/91)

 

Retour aux archives