Championnat d'URSS 1968/69

 

Pervaya gruppa

Classement (22 matches)

                           Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 CSKA Moscou              37  18  1  3  142-57  +85
 2 Spartak Moscou           35  16  3  3  112-66  +46
 3 Khimik Voskresensk       27  13  1  8   63-48  +15
 4 Avtomobilist Sverdlovsk  25  11  3  8   93-70  +23
 5 Dynamo Moscou            23   9  5  8   90-70  +20
 6 Krylia Sovietov Moscou   23  10  3  9   82-83  -1
 7 Lokomotiv Moscou         22  10  2 10   73-79  -6
 8 SKA Leningrad            21   9  3 10   69-85  -16
 9 Torpedo Gorki            20   9  2 11   63-74  -11
10 Dynamo Kiev              16   7  2 13   74-104 -30
11 Traktor Chelyabinsk       8   4  0 18   48-116 -68
12 Sibir Novosibirsk         7   2  3 17   46-103 -57

 

Poule finale (30 matches)

                           Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
1 Spartak Moscou            48   23  2  5    150-91   +59
2 CSKA Moscou               45   22  1  7    171-79   +92
3 Dynamo Moscou             35   16  3  11   118-109  +9
4 Khimik Voskresensk        22   11  0  19    87-110  -23
5 Avtomobilist Sverdlovsk   20    9  2  19    99-144  -45
6 Krylia Sovietov Moscou    10    3  4  23    89-181  -92

Le titre se décide dans un dernier choc de titans décisifs entre le CSKA et le Spartak. Les travées du Loujniki sont bondées pour l'occasion, et même en tribune présidentielle, les membres du Politburo doivent se tasser. Le Spartak a l'avantage 2-1 mais il est sous pression dans la troisième période. C'est l'époque où l'on change encore de côté en milieu de troisième tiers. Le CSKA domine, et d'un tir imparable de l'enclave, Vladimir Petrov égalise. Pourtant, l'arbitre Yuri Karandin refuse le but car il a sifflé la fin des dix minutes auparavant. Même s'il reste une seconde à jouer au tableau d'affichage public, la table de marque assure que celui-ci n'est pas correct et qu'il retarde. Mais le bruit est tel dans la patinoire, comme à chaque match du Spartak, que personne n'a entendu le coup de sifflet de l'arbitre, sauf le centre spartakiste Vyacheslav Starshinov si l'on en croit les déclarations en direct qu'il fait au commentateur Nikolaï Ozerov.

L'entraîneur du CSKA, Anatoli Tarasov, cloître son équipe dans les vestiaires, et refuse d'en sortir tant que le but ne sera pas accordé. Ses joueurs solidaires crient à l'injustice. Au lieu de dix minutes, la pause dure trente-cinq minutes, dans la plus grande confusion. La pression est à la hauteur de l'enjeu, le match est retransmis en direct à la télévision, et l'on s'impatiente. Le ministre des sports Sergueï Pavlov fait des allers-retours entre les vestiaires et la tribune gouvernementale. C'est Leonid Brejnev, surpporter n1 du CSKA en tant que dirigeant n1 de l'URSS et donc de l'armée rouge, qui aura le dernier moment. On ne contredit pas le Secrétaire Général, pas plus que lorsqu'il est le seul à pouvoir outrepasser l'interdiction de fumer dans la patinoire. Il ordonne finalement la reprise du jeu, et Tarasov, l'humeur sombre, est bien obligé et de s'exécuter. Le CSKA est habitué à se faire obéir et à faire la loi, mais il perd pour une fois cette épreuve de force.

Modèle de sérénité, Nikolaï Karpov, l'entraîneur du Spartak, transmet son calme à ses joueurs durant cette interruption, ce qui contraste avec la tension qui règne dans l'équipe rivale. Alors que le Spartak récupère et retrouve son jeu, le CSKA ne se remettra pas dans la déperdition nerveuse consentie dans cet incident. Il est assommé par un but d'Evgueni Zimin qui donne au Spartak son troisième titre de champion.

En lançant cet ultimatum qui se révéla être une erreur stratégique, Anatoli Tarasov a perdu plus que le titre, et il en concevra une grande amertume jusqu'à la fin de ses jours. En effet, en raison de son comportement, on lui retire alors le prestigieux ordre du mérite des entraîneurs de l'URSS, une véritable vexation pour celui qui est considéré comme le père du hockey soviétique.

 

Meilleurs buteurs

                                       B
 1 Aleksandr Yakushev      Spartak    50
 2 Vyacheslav Starshinov   Spartak    40
 3 Valeri Kharlamov         CSKA      37 
 4 Boris Mikhaïlov          CSKA      36
 5 Anatoli Firsov           CSKA      28
 6 Vladimir Petrov          CSKA      27
   Valeri Chekatkin      Sverdlovsk   27
 8 Aleksandr Maltsev       Dynamo     26
   Vladimir Rasko          Krylia     26
10 Vladimir Yurzinov       Dynamo     24

Équipe-type : Viktor Zinger (Spartak) ; Vitali Davydov (Dynamo) - Aleksandr Ragulin (CSKA) ; Anatoli Firsov (CSKA) - Vyacheslav Starshinov (Spartak) - Boris Mikhaïlov (CSKA).

Deuxième équipe-type : Viktor Puchkov (Sverdlovsk) ; Igor Romishevsky (CSKA) - Viktor Kuzkin (CSKA) ; Valeri Kharlamov (CSKA) - Vladimir Petrov (CSKA) - Vladimir Vikulov (CSKA).

Troisième équipe-type : Nikolaï Tolstikov (CSKA) ; Evgueni Poladiev (Spartak) - Aleksandr Sapelkin (Voskresensk) ; Boris Maïorov (Spartak) - Aleksandr Maltsev (Dynamo) - Evgueni Zimin (Spartak).

Élection des meilleurs joueurs : 1 Anatoli Firsov (CSKA) 68 pts, 2 Viktor Zinger (Spartak) 63, 3 Vyacheslav Starshinov (Spartak) 56, 4 Valeri Kharlamov (CSKA) 51, 5 Boris Mikhaïlov (CSKA) 30.

 

 

Poule de classement (68 matches)

On conserve les résultats des rencontres particulières des équipes classées de 7 à 12 en première phase.

                           Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 7 Lokomotiv Moscou        115   55  5  8    373-140  +233
 8 SKA Leningrad           106   51  4  13   380-176  +204
 9 Torpedo Gorki            94   43  8  17   312-194  +118
10 Traktor Chelyabinsk      83   38  7  23   299-215  +84
11 Sibir Novosibirsk        79   35  9  24   297-246  +51
12 Dynamo Kiev              79   34 11  23   232-215  +17
13 Salavat Yulaev Ufa       78   34 10  24   237-241  -4
14 Torpedo Minsk            71   34  3  31   241-276  -35
15 Energiya Saratov         62   27  8  33   204-257  -53
16 Metallurg Novokuznetsk   62   25 12  31   202-236  -34
17 Zvezda Chebarkul         59   27  5  36   254-267  -13
18 Molot Perm               54   22 10  36   202-263  -61
19 Torpedo Ust-Kamenogorsk  52   22  8  38   227-299  -72
20 SK Uritskogo Kazan       51   19 13  36   222-268  -46
21 Dizelist Penza           51   21  9  38   209-290  -81
22 Kristall Elektrostal     50   20 10  38   180-257  -77
23 Voskhod Chelyabinsk      42   18  6  44   203-325  -122
24 SKA Novosibirsk          36   16  4  48   165-276  -111

Le six premiers joueront en première division l'an prochain. Le Voskhod Chelyabinsk et le SKA Novosibirsk sont relégués en II. gruppa.

 

 

 

Vtoraya gruppa

Zone ouest (40 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Torpedo Yaroslavl          64   29  6  5    156-76   +80
 2 SKA Kalinin                53   24  5  11   187-142  +145
 3 Dynamo Riga                48   22  4  14   132-106  +26
 4 SKA Kuybyshev              44   21  2  17   137-133  +4
 5 Metallurg Cherepovets      37   16  5  19   139-138  +1
 6 Dynamo Leningrad           37   14  9  17   132-125  +7
 7 Progress Glazov            37   16  5  19   111-132  -21
 8 Torpedo Podolsk            36   14  8  18   105-116  -11
 9 Khimik Dnieprodzerzhinsk   33   12  9  19   110-140  -30
10 Torpedo Ulianovsk          27   11  5  24   110-141  -31
11 Olimpiya Kirovo-Chepetsk   24   10  4  26    98-168  -70

Le Torpedo Yaroslavl est promu en I. gruppa.

 

Zone est (40 matches)

                           Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Avtomobilist Alma-Ata    56   25  6  9    149-92   +57
 2 Shakhter Prokopievsk     52   22  8  10   141-95   +46
 3 Ermak Angarsk            46   19  8  13   127-94   +33
 4 Spoutnik Nijni Taghil    46   20  6  14   126-105  +21
 5 Vodnik Tioumen           42   19  4  17   108-120  -12
 6 Kauchuk Omsk             42   17  8  15   119-122  -3
 7 Metallurg Serov          35   15  5  20   116-144  -28
 8 Taganaï Zlatoust         31   14  3  23   102-127  -25
 9 Motor Barnaul            31   13  5  22   120-144  -24
10 Burevestnik Chelyabinsk  31   12  7  21   101-124  -23
11 Stroïtel Kemerovo        28   13  2  25   122-164  -42

L'Avtomobilist Alma-Ata est promu en I. gruppa.

 

 

 

Klass B

Zone 1 (36 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Neftyanik Ukhta            57   27  3  6    150-80   +70
 2 Saturn Ramenskoye          56   27  2  7    167-76   +91
 3 Trud Pavlovsky Posad       43   20  3  13   127-100  +27
 4 Temp Zagorsk               41   19  3  14   154-130  +24
 5 Shakhter Chita             40   19  2  15   135-119  +16
 6 Meteor Rybinsk             40   19  2  15   130-140  -10
 7 Stankostroitel Ryazan      30   14  2  20   103-131  -28
 8 Avangard Podolsk           26   12  2  22   118-137  -19
 9 Torpedo Vologda            20    9  2  25   116-178  -62
10 Khimik Klin                 7    2  3  31   104-213  -109

Zone 2 (36 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC  Diff
 1 Chauffeur Sverdlovsk       53   26  1  9    183-109  +74
 2 Titan Berezniki            49   24  1  11   146-100  +46
 3 Sputnik Almetievsk         48   22  4  10   151-100  +51
 4 Dynamo Gorki               41   18  5  13   127-110  +17
 5 Polet Gorki                35   14  7  15   121-135  -14
 6 Rossiya Krasnokamsk        31   14  3  19   125-129  -4
 7 Fakel Sverdlovskaia oblast 28   12  4  20    94-144  -50
 8 Neftyanik Leninogorsk      26   13  0  23   128-172  -44
 9 Ural Perm                  25    9  7  20    96-125  -29
10 SK im. Vorovskogo Kazan    24    9  6  21    96-147  -51

Zone 3 (36 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Kedr Sverdlovskaïa oblast  49   21  7  8    123-75   +48
 2 Zarya Miass                49   22  5  9    155-95   +60
 3 Khimik Olenburg            46   20  6  10   132-87   +45
 4 Yuzhny Ural Orsk           41   17  7  12   101-91   +10
 5 Metallurg Chelyabinsk      36   14  8  14   141-127  +14
 6 Visokogorets Nijni Tagil   34   14  6  16   110-129  -19
 7 Mayak Kuybyshev            34   15  4  17   145-159  -14
 8 Shakhter Korkino           28   11  6  19    89-127  -38
 9 Zauralets Kurgan           23   11  1  24   113-148  -35
10 Trud Sterlitamak           22    9  4  23    92-163  -71

Zone 4 (36 matches) : 1 Lokomotiv Omsk 60, 2 Chkalovets Novosibirsk 50, 3 Alyuminshchik Novokuznetsk 50, 4 Yantar Tomsk 45, 5 Hydrostroitel Divnogorsk 39, 6 Vimpel Mezhdurechensk 39, 7 Molodost Novosibirsk 36, 8 Torpedo Rubtsovsk 23, 9 Temp Ugra 14, 10 Politekhnik Krasnoïarsk 4.

Zone 5 (28 matches) : 1 SKA Khabarovsk 52, 2 Granit Tetyukhe 42, 3 Vodnik Vanino 34, 4 SKA Ukhta 28, 5 Stroitel Magadan 18, 6 Gornyak Tetyukhe 17, 7 Okean Vladivostok 17, 8 Lokomotiv Ukhta 16. Amurets Blagoveshchensk forfait.

Zone des républiques de l'union (36 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Elektron Pavlovsky Posad   59   28  3  5    215-79   +136
 2 Trud Penza                 59   26  3  7    193-76   +117
 3 Vodnik Gorki               49   24  1  11   191-101  +90
 4 SKIF Burevestnik Minsk     45   21  3  12   158-92   +66
 5 Avangard Engels            41   17  7  12   119-118  +1
 6 RVZ Riga                   36   17  2  17   144-122  +22
 7 Tula                       30   14  2  20   101-137  -36
 8 SKIF Burevestnik Smolensk  26   10  6  20    88-112  -24
 9 Eksakavator Tallinn        15    6  3  27   115-212  -97
10 Frunzenets Sumy             0    0  0  36    44-319  -275

Zone Kazakhstan (36 matches)

                             Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Gornyak Rudny              64   32  0  4    257-63   +194
 2 Stroitel Temirtau          55   26  3  7    176-76   +100
 3 Stroitel Karaganda         52   24  4  8    149-97   +52
 4 Avangard Petropavlovsk     40   19  2  15   143-119  +24
 5 Spartak Alma-Ata           39   18  3  15   179-130  +49
 6 Sever Dzhezkazgan          36   17  2  17   128-137  -9
 7 Metallurg Zyryanovo        26   13  0  23   103-136  -33
 8 Avtomobilist Ermak         25   12  1  23   115-167  -52
 9 Irtysh Glubvokoye          19    9  1  26    78-170  -92
10 Stroitel Dzhezkazgan        4    2  0  34    53-286  -233

 

Demi-finale 1 (du 28 février au 7 mars 1969 à Rudny)

                        Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 Shakhter Sverdlovsk    8   4  0  1   26-13  +13
2 Lokomotiv Omsk         7   3  1  1   26-15  +11
3 Gornyak Rudny          6   3  0  2   18-10  +8
4 Saturn Ramenskoye      4   2  0  3   20-23  -3
5 Zarya Miass            3   1  1  3   15-28  -13
6 Stroitel Temirtau      2   1  0  4   16-32  -16

Demi-finale 2 (à Ukhta) : SKA Khabarovsk et Neftyanik Ukhta qualifiés.

 

Finale (du 17 au 22 mars à Ukhta)

Shakhter Sverdlovsk - SKA Khabarovsk 4-7
Neftyanik Ukhta - Lokomotiv Omsk 1-2
Lokomotiv Omsk - Shakhter Sverdlovsk 6-2
Neftyanik Ukhta - SKA Khabarovsk 2-1
Lokomotiv Omsk - SKA Khabarovsk 3-1
Neftyanik Ukhta - Shakhter Sverdlovsk 6-2
SKA Khabarovsk - Shakhter Sverdlovsk 6-1
Neftyanik Ukhta - Lokomotiv Omsk 2-2
Shakhter Sverdlovsk - Lokomotiv Omsk 3-8
Neftyanik Ukhta - SKA Khabarovsk 2-4
SKA Khabarovsk - Lokomotiv Omsk 9-1
Neftyanik Ukhta - Shakhter Sverdlovsk 5-7

Classement : 1 Omsk 9, 2 Khabarovsk 8, 3 Ukhta 5, 4 Sverdlovsk 2.

Le Lokomotiv Omsk et le SKA Khabarovsk sont promus en Klass A.

 

 

 

Coupe d'URSS

Trente-deuxièmes de finale

Kauchuk Omsk - SKA Novosibirsk 7-4
Burevestnik Chelyabinsk - Energiya Saratov 3-5
Ermak Angarsk - Torpedo Ulianovsk 8-4
Lokomotiv Moscou bat Motor Barnaul par forfait
Shakhter Prokopievsk - Metallurg Novokuznetsk 10-0
Progress Glazov - Molot Perm 1-4
Avtomobilist Alma-Ata - Olimpiya Kirovo-Chepetsk 6-1
SK Uristkogo Kazan - Khimik Voskresensk 1-8
Torpedo Yaroslavl - Dynamo Minsk 4-5
Spoutnik Nijni Taghil - Dynamo Leningrad 5-3
Metallurg Serov - Taganaï Zlatoust 0-1
Stroïtel Kemerovo - Torpedo Ust-Kamenogorsk 4-8
SKA Kuybyshev - Vodnik Tioumen 2-4
SKA MVO Kalinin - Traktor Chelyabinsk 1-2

Seizièmes de finale

Zvezda Cherbakul - CSKA Moscou 1-8
Salavat Yulaev Ufa - Dynamo Kiev 4-3
Dynamo Riga - Kristall Elektrostal 7-4
Torpedo Podolsk - Torpedo Gorki 1-4
Krylia Sovietov Moscou - Kauchuk Omsk 8-6
Ermak Angarsk bat Energiya Saratov par forfait
Lokomotiv Moscou - Shakhter Prokopievsk 3-4
Molot Perm bat Avtomobilist Alma-Ata par forfait
Khimik Voskresensk - Dynamo Moscou 2-4
Spoutnik Nijni Taghil - Taganaï Zlatoust 4-3
Vodnik Tioumen bat Torpedo Ust-Kamenogorsk par forfait
Traktor Chelyabinsk - Sibir Novosibirsk 4-6
Metallurg Cherepovets - SKA Leningrad 1-5
Dizelist Penza - Avtomobilist Sverdlovsk 4-6
Voskhod Chelyabinsk - Torpedo Minsk 2-8
Khimik Dnieprodzerzhinsk - Spartak Moscou 0-9

Huitièmes de finale (4 janvier 1969)

CSKA Moscou - Salavat Yulaev Ufa 10-3
Torpedo Gorki - Dynamo Riga 5-4
Krylia Sovietov Moscou - Ermak Angarsk 8-3
Molot Perm bat Shakhter Prokopievsk par forfait
Dynamo Moscou - Spoutnik Nijni Taghil 4-3
Vodnik Tioumen - Sibir Novosibirsk 6-3
Torpedo Minsk - Spartak Moscou 2-3 a.p.
SKA Leningrad - Avtomobilist Sverdlovsk 4-2

Quarts de finale

CSKA Moscou - Torpedo Gorki 4-2
Krylia Sovietov - Molot Perm : Perm forfait
Dynamo Moscou - Vodnik Tioumen 7-2
Spartak Moscou - SKA Leningrad 3-1

Demi-finales

CSKA Moscou - Krylia Sovietov 8-3 (6-0,0-3,2-0)
Dynamo Moscou - Spartak Moscou 5-4 (1-2,2-1,2-1)

Finale (le 5 mai 1969 au Luzhniki de Moscou)

CSKA Moscou - Dynamo Moscou 3-1 (1-0,1-1,1-0)

Le CSKA de Moscou remporte la Coupe d'URSS grâce à un doublé de Boris Mikhaïlov (en photo ci-contre en finale face à Vitali Davydov du Dynamo).

Meilleurs buteurs : Evgueni Groshev (Krylia Sovietov Moscou) et Vyacheslav Starshinov (Spartak Moscou), 7 buts.

 

 

La saison précédente (1967/68)

La saison suivante (1969/70)

 

Retour aux archives