Championnat d'URSS 1952/53

 

Klass A

Groupe A (à Sverdlovsk)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 VVS MVO Moscou          10   5  0  0   38-2   +36
2 Khimik Elektrostal       8   4  0  1   16-17  -1
3 Dynamo Sverdlovsk        5   2  1  2   22-18  +4
4 Daugava Riga             3   1  1  3   13-16  -3
5 Torpedo Gorki            2   1  0  4   12-24  -12
6 Dynamo Tallinn           2   1  0  4   12-37  -25

Groupe B (à Molotov, c'est-à-dire Perm)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Krylia Sovietov Moscou  10   5  0  0   53-9   +44
2 Dynamo Moscou            8   4  0  1   37-10  +27
3 ODO Leningrad            6   3  0  2   25-23  +2
4 ODO Novosibirsk          4   2  0  3   22-33  -11
5 Spartak Minsk            2   1  0  4   12-34  -22
6 SK im Sverdlova Molotov  0   0  0  5   13-53  -40

Groupe C (à Chelyabinsk)

                          Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
1 CDSA Moscou              8   4  0  0   51-8   +43
2 Dynamo Leningrad         6   3  0  1   28-17  +11
3 Spartak Moscou           4   2  0  2   22-24  -2
4 Dzerzhinets Chelyabinsk  2   1  0  3   15-13  +2
5 Spartak Kalinin          0   0  0  4    3-57  -54

 

Poule finale (16 matches)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 VVS MVO Moscou          27  12  3  1   80-20  +60
2 CDSA Moscou             26  12  2  2   99-32  +67
3 Dynamo Moscou           25  12  1  3  107-47  +60
4 Krylia Sovietov Moscou  24  10  4  2  102-32  +70
5 ODO Leningrad           14   5  4  7   67-82  -15
6 Spartak Moscou          10   5  0 11   48-103 -55
7 Dynamo Leningrad         7   3  1 12   53-85  -32
8 Khimik Elektrostal       6   3  0 13   37-127 -90
9 Dynamo Sverdlovsk        5   2  1 13   37-103 -66

Les quatre équipes de tête se tiennent dans un mouchoir de poche, mais malgré la blessure de sa vedette Bobrov, c'est encore le VVS qui est champion d'URSS pour la troisième et dernière fois. En effet, Staline meurt en mars 1953, et sous la conduite de Khrouchtchev, le pays s'engage bientôt dans la voie de la déstalinisation. Le fils de l'ex-dictateur, Vassili, qui dirigeait le sport soviétique, est concerné au premier chef, et l'équipe de l'Armée de l'Air, son jouet favori, est dissoute. Le VVS, ce club où les joueurs évoluaient contre leur gré, disparaît donc sans cérémonie.

Poule pour la dixième place (7 matches, du 19 décembre 1952 au 3 janvier 1953 à Gorki)

                           Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
10 Daugava Riga             12   6  0  1   59-18  +41
11 Dzerzhinets Chelyabinsk  12   6  0  1   47-23  +24
12 ODO Novosibirsk          11   5  1  1   52-16  +36
13 Torpedo Gorki             7   3  1  3   27-29  -2
14 Dynamo Tallinn            6   3  0  4   31-30  +1
15 SK im Sverdlova Perm      4   2  0  5   27-28  -1
16 Spartak Minsk             4   2  0  5   20-52  -32
17 Spartak Kalinin           0   0  0  7   14-81  -67

Riga et Chelyabinsk se maintiennent en Klass A, les autres formeront la future Klass B.

 

Meilleurs buteurs

                                     B
1 Viktor Shuvalov          VVS      44
2 Belyaï Bekyashev        ODO L.    28
3 Alekseï Guryshev        Krylia    26
4 Nikolaï Khlystov        Krylia    22
5 Aleksandr Uvarov        Dynamo    19

 

 

 

Championnat de Russie

Tournoi final (du 7 au 16 mars 1953 à Novosibirsk)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dynamo Novosibirsk      10   5  0  0   42-12  +30
2 ODO Sverdlovsk           7   3  1  1   31-9   +22
3 Dynamo oblast de Moscou  5   2  1  2   28-20  +8
4 Dynamo Voronezh          4   2  0  3   33-33   0
5 Traktor Kuybyshev        4   2  0  3   19-26  -7
6 Spartak Ivanovo          0   0  0  5    7-60  -53

Le Dynamo Novosibirsk est promu dans le championnat national.

 

 

 

Coupe d'URSS

Tour préliminaire (dimanche 15 février 1953)

Kalev Tallinn - Krylia Sovietov Moscou 0-31 (0-8,0-13,0-10) [mardi 10 février]
SK im. Stalina Molotov - Dynamo Moscou 3-8 (0-5,0-0,3-3) [mercredi 11 février]
Daugava Riga - Dynamo Novosibirsk 6-4 (3-0,0-3,3-1) [samedi 14 février]
Zalgiris Kaunas - Dynamo Leningrad 2-10 [samedi 14 février]
Dynamo Riga - VVS Moscou 1-19
Institut im. Lesgafta Leningrad - Dynamo Sverdlovsk 0-9
Spartak Moscou - VVS-2 Moscou 12-4
Nauka Minsk - CDSA Moscou 0-22
Torpedo Gorki - ODO Leningrad 3-9
Dynamo Tallinn - Dzerzhinets Chelyabinsk 6-2 (3-1,1-0,2-1) [lundi 16 février]

Huitièmes de finale (dimanche 22 février 1953)

Dynamo Tallinn - VVS Moscou 0-6 (0-0,0-2,0-4) [vendredi 20 février]
ODO Leningrad - CDSA Moscou 3-7 (0-3,1-3,2-1) [samedi 21 février]
Dynamo Minsk - Spartak Minsk 1-2 (1-0,0-1,0-1)
Dynamo Moscou - Inkaras Kaunas 16-1
Daugava Riga - Dynamo Sverdlovsk 8-0 (2-0,2-0,4-0)
Dynamo Leningrad - Spartak Moscou 10-7 (2-4,4-1,4-2)
Krylia Sovietov Moscou - ODO Novosibirsk 4-1
Khimik Elektrostal qualifié par forfait du vainqueur des éliminatoires de Carélie

Quarts de finale (vendredi 27 février 1953)

Spartak Minsk - Dynamo Moscou 1-7 (0-1,0-4,1-2)
Daugava Riga - VVS Moscou 3-5 (0-0,2-3,1-2)
Dynamo Leningrad - CDSA Moscou 2-7
Khimik Elektrostal - Krylia Sovietov Moscou 3-14 (1-6,2-5,0-3) [samedi 28 février]

Demi-finales (mardi 4 et mercredi 5 mars 1953)

CDSA Moscou - Krylia Sovietov Moscou 6-0 (4-0,0-0,2-0)
Dynamo Moscou - VVS Moscou 3-2 (1-0,1-0,1-2)

Finale (jeudi 12 mars 1953 au stade du Dynamo)

Dynamo Moscou - CDSA 3-2 (2-1,0-0,1-1)

Le Dynamo remporte la Coupe grâce à un doublé de Vsevolod Blinkov et un but décisif d'Aleksandr Soldatenkov.

Meilleurs marqueurs : Vsevolod Blinkov (Dynamo) et Lev Mishin (CDKA), 8 buts.

 

 

La saison précédente (1951/52)

La saison suivante (1953/54)

 

Retour aux archives