Championnat du monde des moins de 20 ans 2016/17

 

Championnat du monde (du 26 décembre 2017 au 5 janvier 2017 à Montréal et Toronto, Canada)

Présentation de la compétition

Groupe A (à Montréal)

Suède - Danemark 6-1 (2-0,4-0,0-1)
République Tchèque - Finlande 2-1 (1-1,0-0,1-0)
République Tchèque - Suisse 3-4 a.p. (0-0,0-2,3-1,0-1)
Danemark - Finlande 3-2 (2-0,1-0,0-2)
Suisse - Suède 2-4 (1-2,1-0,0-2)
Danemark - République Tchèque 3-2 a.p. (0-1,1-1,1-0,1-0)
Finlande - Suède 1-3 (1-0,0-1,0-2)
Suisse - Danemark 5-4 t.a.b. (1-3,2-1,1-0,0-0,1-0)
Suède - République Tchèque 5-2 (3-0,1-0,1-2)
Finlande - Suisse 2-0 (0-0,2-0,0-0)

Classement : 1 Suède 12, 2 Danemark 6, 3 République Tchèque 5, 4 Suisse 4, 5 Finlande 3.

 

Groupe B (à Toronto)

États-Unis - Lettonie 6-1 (1-1,2-0,3-0)
Canada - Russie 5-3 (1-1,2-0,2-2)
Lettonie - Russie 1-9 (0-3,1-3,0-3)
Canada - Slovaquie 5-0 (0-0,4-0,1-0)
Slovaquie - États-Unis 2-5 (1-2,0-3,1-0)
Russie - États-Unis 2-3 (1-1,1-2,0-0)
Lettonie - Canada 2-10 (0-3,1-5,1-2)
Slovaquie - Lettonie 4-2 (1-1,1-0,2-1)
États-Unis - Canada 3-1 (2-0,1-1,0-0)
Russie - Slovaquie 2-0 (0-0,1-0,1-0)

Classement : 1 États-Unis 12, 2 Canada 9, 3 Russie 6, 4 Slovaquie 3, 5 Lettonie 0.

 

 

Quarts de finale (2 janvier 2016)

Danemark - Russie 0-4 (0-2,0-0,0-0)
Suède - Slovaquie 8-3 (3-0,2-2,3-1)
États-Unis - Suisse 3-2 (2-0,0-1,1-1)
Canada - République Tchèque 5-3 (0-1,3-1,2-1)

 

Demi-finales (4 janvier 2016 à Montréal)

États-Unis - Russie 4-3 t.a.b. (1-1,2-1,0-1,0-0,1-0)
Suède - Canada 2-5 (2-2,0-1,0-2)

 

Match pour la troisième place (5 janvier 2016 à Montréal)

Suède - Russie 1-2 a.p. (0-0,1-1,0-0,0-1)

Finale (5 janvier 2016 à Montréal)

États-Unis - Canada 5-4 t.a.b. (0-2,2-0,2-2,0-0,1-0)

Les Américains sont champions du monde juniors.

 

Barrage de maintien (2, 3 et 5 janvier 2016)

Finlande - Lettonie 2-1 (1-0,0-1,1-0)
Lettonie - Finlande 1-4 (1-1,0-0,0-3)

La Lettonie est reléguée en division I.

 

 

Meilleurs marqueurs

                              B  A Pts
 1 Kirill Kaprizov      RUS   9  3  12
 2 Alexander Nylander   SUE   5  7  12
 3 Clayton Keller       USA   3  8  11
 4 Thomas Chabot        CAN   4  6  10
 5 Dylan Strome         CAN   3  7  10
 6 Mikhaïl Vorobyov     RUS   0 10  10
 7 Joel Eriksson Ek     SUE   6  3   9
 8 Colin White          USA   7  1   8
 9 Matt Barzal          CAN   3  5   8
   Jordan Greenway      USA   3  5   8

Meilleur joueur : Thomas Chabot (Canada).

Meilleur gardien : Felix Sandström (Suède).

Meilleur défenseur : Thomas Chabot (Canada).

Meilleur attaquant : Kirill Kaprizov (Russie).

Équipe-type des journalistes : Ilya Samsonov (RUS) ; Thomas Chabot (CAN) - Charlie McAvoy (USA) ; Kirill Kaprizov (RUS) - Clayton Keller (USA) - Alexander Nylander (SUE).

 

 

 

Division IA (11, 12, 14, 15 et 17 décembre 2016 à Bremerhaven, Allemagne)

France - Bélarus 3-6 (1-2,1-3,1-1)
Allemagne - Kazakhstan 5-3 (2-0,2-2,1-1)
Norvège - Autriche 3-6 (1-2,1-2,1-2)

Kazakhstan - France 1-3 (0-0,1-1,0-2)
Bélarus - Norvège 4-2 (1-1,0-1,3-0)
Autriche - Allemagne 3-0 (1-0,2-0,0-0)

Autriche - Kazakhstan 3-6 (2-2,1-1,0-3)
France - Norvège 2-3 (1-2,0-0,1-1)
Bélarus - Allemagne 3-4 t.a.b. (2-2,0-0,1-1,0-0,0-1)

Autriche - France 3-4 (0-1,0-2,3-1)
Kazakhstan - Bélarus 1-3 (0-2,0-1,1-0)
Norvège - Allemagne 0-2 (0-0,0-0,0-2)

Kazakhstan - Norvège 3-2 (0-0,2-0,1-2)
Bélarus - Autriche 4-0 (1-0,2-0,1-0)
Allemagne - France 6-4 (2-0,2-2,2-2)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Bélarus           13   4  0  1  0   20-10  +10
2 Allemagne         11   3  1  0  1   17-13  +4
3 France             6   2  0  0  3   16-19  -3
4 Kazakhstan         6   2  0  0  3   14-16  -2
5 Autriche           6   2  0  0  3   15-17  -2
6 Norvège            3   1  0  0  4   10-17  -7

Physiquement solide mais pas très rapide, l'Allemagne échoue encore, même à domicile, et c'est le Bélarus qui remonte dans l'élite mondiale, alors que l'Allemagne fait naufrage. L'équipe de France, portée par l'efficacité de sa première ligne Maia-Texier-Ville, atteint sa meilleure place depuis quinze ans. De ce fait, la Norvège descend pour la première fois en division IB.

 

Meilleurs marqueurs

                               B  A Pts
1 Gabin Ville           FRA    4  8  12
2 Bastien Maïa          FRA    5  5  10
3 Ruslan Vasilchuk      BLR    4  6  10
4 Andrei Belevich       BLR    6  3   9
5 Alexandre Texier      FRA    1  7   8
6 Jakob Mayenschein     ALL    3  3   6
7 Tobias Eder           ALL    2  4   6
8 Evgeni Astankov       BLR    1  5   6

Meilleur gardien : Mirko Pantkowski (Allemagne).

Meilleur défenseur : Pavel Vorobei (Bélarus).

Meilleur attaquant : Andrei Belevich (Bélarus).

 

 

 

Division IB (11, 12, 14, 15 et 17 décembre 2016 à Budapest, Hongrie)

Ukraine - Pologne 2-4 (0-1,0-1,2-2)
Hongrie - Italie 5-2 (1-0,4-1,0-1)
Slovénie - Grande-Bretagne 4-3 a.p. (0-0,2-1,1-2,1-0)

Italie - Ukraine 1-2 a.p. (1-1,0-0,0-0,0-1)
Grande-Bretagne - Hongrie 1-5 (0-3,1-1,0-1)
Pologne - Slovénie 5-3 (1-0,2-1,2-2)

Italie - Slovénie 0-7 (0-2,0-1,0-4)
Hongrie - Ukraine 3-1 (1-1,0-0,2-0)
Pologne - Grande-Bretagne 3-2 t.a.b. (0-1,1-1,1-0,0-0,1-0)

Ukraine - Slovénie 1-4 (1-2,0-2,0-0)
Pologne - Hongrie 5-4 (4-0,1-0,0-4)
Grande-Bretagne - Italie 1-4 (0-3,1-1,0-0)

Italie - Pologne 5-4 (3-1,1-1,1-2)
Slovénie - Hongrie 3-4 (0-1,3-0,0-3)
Grande-Bretagne - Ukraine 1-3 (0-1,0-1,1-1)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC Diff
1 Hongrie           12   4  0  0  1   21-12  +9
2 Pologne           11   3  1  0  1   21-16  +5
3 Slovénie           8   2  1  0  2   21-13  +8
4 Italie             7   2  0  1  2   12-19  -7
5 Ukraine            5   1  1  0  3    9-13  -4
6 Grande-Bretagne    2   0  0  2  3    8-19  -11

Toute proche du but, la Pologne se fait surprendre le dernier jour face aux Italiens. La Hongrie - qui avait cru tout perdre la veille en encaissant trois buts en infériorité après la pénalité majeure de Daniel Vizi pour une charge dans le dos - réussit ainsi l'exploit de monter d'une division pour la seconde année consécutive ! La Grande-Bretagne est reléguée en division IIA.

 

Meilleurs marqueurs

                               B  A Pts
1 Alan Lyszczarczyk     POL    4  7  11
2 Bartlomiej Jeziorski  POL    6  4  10
3 Andor Peter           HON    3  5   8
  Marcell Revesz        HON    3  5   8
5 Nik Simsic            SLO    2  6   8
6 Martin Sagi           HON    6  1   7

Meilleur gardien : Mark Vlahovic (Slovénie).

Meilleur défenseur : Bence Stipsicz (Hongrie).

Meilleur attaquant : Alan Lyszczarczyk (Pologne).

 

 

 

Division IIA (11, 12, 14, 16 et 17 décembre 2016 à Tallinn, Estonie)

Roumanie - Croatie 3-4 t.a.b. (0-1,3-0,0-2,0-0,0-1)
Estonie - Japon 2-6 (1-2,0-0,1-4)
Lituanie - Pays-Bas 5-0 (2-0,1-0,2-0)

Japon - Croatie 11-2 (5-1,3-0,3-1)
Pays-Bas - Roumanie 2-6 (1-1,0-2,1-3)
Lituanie - Estonie 7-1 (1-1,2-0,4-0)

Japon - Pays-Bas 7-2 (1-0,1-0,5-2)
Lituanie - Roumanie 11-5 (3-1,6-2,2-2)
Estonie - Croatie 6-3 (1-1,1-0,4-2)

Croatie - Lituanie 0-13 (0-7,0-4,0-2)
Roumanie - Japon 1-7 (1-2,0-2,0-3)
Pays-Bas - Estonie 2-4 (0-1,1-3,1-0)

Japon - Lituanie 4-6 (2-2,1-2,1-2)
Croatie - Pays-Bas 2-3 (2-1,0-2,0-0)
Estonie - Roumanie 5-6 (1-2,4-1,0-3)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Lituanie          15   5  0  0  0   42-10  +32
2 Japon             12   4  0  0  1   35-13  +22
3 Roumanie           7   2  0  1  2   21-29  -8
4 Estonie            6   2  0  0  3   18-24  -6
5 Pays-Bas           3   1  0  0  4    9-24  -15
6 Croatie            2   0  1  0  4   11-36  -25

Relégué à ce niveau pour avoir annulé son voyage en France l'an passé, le Japon n'arrive pas à remonter. C'est la Lituanie - entraînée par Jim Setter qui s'est occupé pendant vingt ans de l'équipe d'Allemagne U18 - qui est promue en division IB. La Croatie descend en division IIB.

 

Meilleurs marqueurs

                               B  A Pts
1 Emilijus Krakauskas   LIT   11  4  15
2 Ilya Cetvertak        LIT    4  9  13
3 Szilard Rokaly        ROU    5  7  12
4 Dominik Bogdziul      LIT    4  8  12
5 Tamas Reszegh         ROU    5  6  11

Meilleur gardien : Artur Pavliukov (Lituanie).

Meilleur défenseur : Yusuke Kon (Japon).

Meilleur attaquant : Emilijus Krakauskas (Lituanie).

 

 

 

Division IIB (7, 8, 10, 11 et 13 janvier 2017 à Logroño, Espagne)

Mexique - Belgique 3-5 (1-2,1-1,1-2)
Serbie - Corée du Sud 2-3 t.a.b. (0-0,1-1,1-1,0-0,0-1)
Espagne - Australie 15-2 (4-1,8-0,3-0)

Corée du Sud - Belgique 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Australie - Mexique 5-6 a.p. (1-0,3-3,1-2,0-1)
Espagne - Serbie 4-2 (2-1,1-1,1-0)

Corée du Sud - Australie 4-1 (1-0,1-1,2-0)
Serbie - Belgique 6-1 (2-0,3-1,1-0)
Espagne - Mexique 10-0 (4-0,3-0,3-0)

Australie - Serbie 0-6 (0-2,0-1,0-3)
Mexique - Corée du Sud 0-12 (0-3,0-6,0-3)
Belgique - Espagne 3-6 (0-2,0-3,3-1)

Serbie - Mexique 7-4 (3-0,1-2,3-2)
Belgique - Australie 5-1 (2-0,2-1,1-0)
Corée du Sud - Espagne 5-3 (1-1,1-0,3-2)

Classement (5 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Corée du Sud      14   4  1  0  0   27-7   +20
2 Espagne           12   4  0  0  1   38-12  +26
3 Serbie            10   3  0  1  1   23-12  +11
4 Belgique           6   2  0  0  3   15-19  -4
5 Mexique            2   0  1  0  4   13-39  -26
6 Australie          1   0  0  1  4    9-36  -27

La Corée du Sud remonte en division IIA en battant l'équipe locale devant 1100 spectateurs. L'Australie descend en division III : le Mexique a réussi à se maintenir grâce à un but de son capitaine Jorge Perez lors de la prolongation en nouvelle formule à 3 contre 3.

 

Meilleurs marqueurs

                             B  A Pts
1 Oriol Rubio          ESP   5  6  11
2 Mirko Djumic         SRB   3  8  11
3 Bruno Baldris        ESP   1 10  11
4 Ignacio Granell      ESP   6  4  10
5 Alejandro Burgos     ESP   4  6  10

Meilleur gardien : Jug Mitic (Serbie).

Meilleur défenseur : Bruno Baldris (Espagne).

Meilleur attaquant : Oriol Rubio (Espagne).

 

 

 

Division III (les 16, 17, 19, 21 et 22 janvier 2017 à Dunedin, Nouvelle-Zélande)

Groupe A

Israël - Islande 0-3 (0-1,0-2,0-0)
Chine - Taïwan 9-3 (5-2,3-0,1-1)
Israël - Taïwan 3-0 (0-0,2-0,1-0)
Islande - Chine 1-4 (1-1,0-0,0-3)
Taïwan - Islande 2-7 (0-2,1-5,1-0)
Chine - Israël 6-4 (3-1,1-1,2-2)

Classement : 1 Chine 9, 2 Islande 6, 3 Israël 3, 4 Taïwan 0.

Groupe B

Bulgarie - Afrique du Sud 5-2 (2-1,1-1,2-0)
Nouvelle-Zélande - Turquie 4-6 (1-3,1-2,2-1)
Turquie - Bulgarie 8-1 (2-0,2-0,4-1)
Nouvelle-Zélande - Afrique du Sud 3-2 (2-2,0-0,1-0)
Afrique du Sud - Turquie 0-6 (0-1,0-2,0-3)
Bulgarie - Nouvelle-Zélande 4-5 (0-3,3-0,1-2)

Classement : 1 Turquie 9, 2 Nouvelle-Zélande 6, 3 Bulgarie 3, 4 Afrique du Sud 0.

Matches de classement

Israël - Afrique du Sud 9-0 (0-0,5-0,4-0)
Bulgarie - Taïwan 6-1 (3-0,2-0,1-1)

Demi-finales

Turquie - Israël 3-2 (0-1,0-1,3-0)
Chine - Nouvelle-Zélande 11-2 (4-0,1-2,6-0)

Match pour la septième place

Afrique du Sud - Taïwan 1-7 (0-2,1-2,0-3)

Match pour la cinquième place

Israël - Bulgarie 3-2 (2-0,0-0,1-2)

Match pour la troisième place

Islande - Nouvelle-Zélande 10-0 (0-0,5-0,5-0)

Finale

Turquie - Chine 2-1 (1-0,1-1,0-0)

La Chine a récupéré depuis trois semaines l'entraîneur russe Aleksandr Barkov senior (adjoint viré avec tout le staff de la Finlande en plein Mondial élite quand son équipe a été envoyée en barrage de relégation). Elle est favorite pour remonter, emmenée par son capitaine Rudi Ying qui est dans l'effectif de la nouvelle équipe chinoise de KHL (Red Star Kunlun), mais se fait surprendre en finale. La Turquie reçoit les fruits du travail de l'entraîneur américain Keith McAdams. Cette génération 1997/1998/1999, il l'a en grande partie formée à Erzurum, à partir de débutants qui ont commencé le hockey alors qu'ils avaient entre 11 et 13 ans, en 2010, dans la patinoire construite pour les Universiades d'hiver 2011. Les joueurs d'Erzurum ont très tôt été champions de Turquie chez les jeunes. Dès sa nomination à la tête des sélections juniors en 2014/15, McAdams a fait jouer la même équipe en U18 mais aussi avec deux ans d'avance en U20, sacrifiant les précédentes générations pour préparer l'avenir. On y retrouve aussi une poignée de joueurs d'Istanbul comme Hakan Salt (âgé de 16 ans seulement et parti cette saison aux États-Unis), qui a ouvert le score en finale. Avec l'expérience de trois années dans ces Mondiaux U20, les Turcs ont ensuite su défendre homme à homme et bloquer la zone neutre.

 

Meilleurs marqueurs

                             B  A Pts
1 Rudi Ying           CHN    9 10  19
2 Ou Li               CHN    6  4  10
3 Hakan Salt          TUR    7  2   9
4 Zemin Deng          CHN    4  5   9
  Ariel Kapulkin      ISR    4  5   9

Meilleur gardien : Raz Werner (Israël).

Meilleur défenseur : Yusuf Kars (Turquie).

Meilleur attaquant : Rudi Ying (Chine).

 

 

Les championnats du monde juniors précédents (2015/16)

 

Retour aux archives