Championnat d'Europe 1978 des moins de 18 ans

 

Groupe A (du 27 décembre 1977 au 2 janvier 1978 à Helsinki et Vantaa, Finlande)

Groupe A (27, 28 et 30 décembre 1977 à Helsinki)

Suède - Norvège 14-0 (5-0,4-0,5-0)
Finlande - Suisse 10-7 (6-1,1-4,3-2)
Suède - Suisse 7-2 (3-0,3-1,1-1)
Finlande - Norvège 11-1
Finlande - Suède 2-1 (0-0,0-1,2-0)
Suisse - Norvège 6-5 (2-2,1-0,3-3)

Classement : 1 Finlande 6, 2 Suède 4, 3 Suisse 2, 4 Norvège 0.

 

Groupe B (27, 28 et 30 décembre 1977 à Vantaa)

Tchécoslovaquie - Pologne 8-2 (1-0,4-0,3-2)
URSS - Allemagne de l'ouest 13-1 (2-1,6-0,5-0)
Tchécoslovaquie - Allemagne de l'ouest 13-1 (8-1,1-0,4-0)
URSS - Pologne 8-1 (7-0,1-0,0-1)
URSS - Tchécoslovaquie 3-0 (2-0,1-0,0-0)
Pologne - Allemagne de l'ouest 5-3 (0-1,3-2,2-0)

Classement : 1 URSS 6, 2 Tchécoslovaquie 4, 3 Pologne 2, 4 RFA 0.

 

 

Poule finale (1er et 2 janvier 1978 à Helsinki)

Rappel : Finlande - Suède 2-1
         URSS - Tchécoslovaquie 3-0
Finlande - Tchécoslovaquie 6-2 (2-0,3-0,1-2)
URSS - Suède 5-3 (0-2,1-0,4-1)
Suède - Tchécoslovaquie 4-2 (0-2,3-0,1-0)
Finlande - URSS 6-5 a.p. (1-2,1-1,1-0,2-2,1-0)

Classement : 1 Finlande 6, 2 URSS 4, 3 Suède 2, 4 Tchécoslovaquie 0.

C'est sans doute au match le plus mémorable de l'histoire des championnats d'Europe juniors qu'assistent les dix mille spectateurs de la patinoire de Helsinki. La Finlande, qui n'a jamais rien gagné, obtient son premier titre à domicile en battant une équipe soviétique qui compte dans ses rangs Vladimir Krutov, déjà redoutable, et Igor Larionov, encore discret. Menés 0-2 puis 1-3, les jeunes locaux dominent la dernière période 15 tirs à 4 et reviennent au score par Juha Huikari. Evgueni Popikhin marque deux fois dans la prolongation de vingt minutes, mais Huikari égalise encore, à quinze secondes de la fin, dans une ambiance indescriptible, alors que le gardien Paavola a été sorti de ses cages. La deuxième prolongation se déroule pour sa part en mort subite, et Jari Kurri met fin au suspense en moins de deux minutes. Il ne reste plus beaucoup de forces à la Finlande, mais portée par son esprit d'équipe et par l'adrénaline de l'évènement, elle fait tomber l'URSS. C'est un grand succès pour Alpo Suhonen et Rauno Korpi, qui s'étaient vu confier l'équipe car la fédération finlandaise cherchait de jeunes entraîneurs pour ses juniors.

 

Poule de maintien (1er et 2 janvier 1978 à Vantaa)

Rappel : Suisse - Norvège 6-5
         Pologne - Allemagne de l'ouest 5-3
Suisse - Allemagne de l'ouest 10-7 (2-2,3-4,5-1)
Pologne - Norvège 6-3 (0-2,4-0,2-1)
Allemagne de l'ouest - Norvège 2-1 (1-0,1-1,0-0)
Pologne - Suisse 4-3 (1-1,1-2,2-0)

Classement : 1 Pologne 6, 2 Suisse 4, 3 RFA 2, 4 Norvège 0.

La Norvège est reléguée dans le groupe B.

 

 

Meilleur marqueur : Henry Locher (Suisse), 15 points (12 buts, 3 assists).

Meilleur gardien : Jari Paavola (Finlande).

Meilleur défenseur : Evgueni Popikhin (URSS).

Meilleur attaquant : Jari Kurri (Finlande).

Équipe-type : Dmitri Saprykin (URSS) ; Jan-Åke Danielsson (SUE) - Timo Blomqvist (FIN) ; Jari Kurri (FIN) - Jarmo Mäkitalo (FIN) - Igor Funikov (URSS).

 

 

 

Groupe B (du 1er au 5 mars 1978 à Deurne, Belgique, et s'Hertogenbosch, Pays-Bas)

Groupe A (à Den Bosch)

Italie - Yougoslavie 3-2
Pays-Bas - Danemark 2-0
Danemark - Yougoslavie 1-3
Pays-Bas - Italie 4-5
Yougoslavie - Pays-Bas 4-2
Danemark - Italie 7-6

Classement : 1 Italie 4, 2 Yougoslavie 4, 3 Pays-Bas 2, 4 Danemark 2.

L'Italie vire en tête de son groupe, mais son capitaine Di Biasio prend une pénalité de match et est suspendu pour la finale.

 

Groupe B (à Deurne)

Roumanie - France 4-4 (0-1,2-3,2-0)
Belgique - Autriche 0-16
Autriche - Roumanie 5-5
France - Belgique 10-2 (1-0,5-1,4-1)
Autriche - France 1-6 (1-4,0-0,0-2)
Belgique - Roumanie 1-12

Classement : 1 France 5, 2 Roumanie 4, 3 Autriche 3, 4 Belgique 0.

Grâce à un très bon esprit d'équipe autour de son capitaine Jean-Paul Collard, aux buts de Philippe Combe et aux arrêts du gardien Laurent Dentz, la France s'étonne elle-même en se qualifiant pour la finale, même si elle perd Jacques Vouillamoz victime d'une déchirure au genou droit contre la Belgique.

 

 

Match pour la septième place

Danemark - Belgique 15-2 (5-1,5-0,5-1)

Le Danemark est relégué dans le groupe C.

Match pour la cinquième place

Autriche - Pays-Bas 5-3 (0-1,0-0,5-2)

Match pour la troisième place

Roumanie - Yougoslavie 7-5 a.p. (1-2,3-2,1-1,2-0)

Finale (lundi 27 mars 1978 à Deurne)

Italie - France 3-3 a.p. (0-0,2-1,0-1,1-1), Italie vainqueur aux tirs au but

La France égalise à trois minutes de la fin par Bruno Marie et obtient la prolongation en deux fois cinq minutes. L'Italie ouvre le score dans la première moitié, mais la France tue une pénalité et égalise après le changement de camp par Robert Bennett sur une passe d'Yvon Bourgault. Néanmoins, les Italiens prennent un court avantage dans la séance de tirs au but et montent en groupe A.

 

Meilleur marqueur : Lörinc Töke (Roumanie), 14 points (9 buts et 5 assists).

Meilleur gardien : Henrik Jensen (Danemark).

Meilleur défenseur : Daniel Kump (Autriche).

Meilleur attaquant : Robin Saraber (Pays-Bas).

 

 

 

Groupe C (du 20 ai 26 janvier 1978 à Sofia, Bulgarie)

Bulgarie - Espagne 1-3
Hongrie - Espagne 8-1
Bulgarie - Hongrie 2-2
Bulgarie - Espagne 9-2
Hongrie - Espagne 5-5
Bulgarie - Hongrie 5-6

Classement : 1 Hongrie 6, 2 Bulgarie 3, 3 Espagne 3.

La Hongrie est promue dans le groupe B.

 

 

Les précédents championnats d'Europe juniors (1977)

Les championnats d'Europe juniors suivants (1979)

 

Retour aux archives