Championnat de Suisse 1991/92

 

Ligue Nationale A

Classement (36 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Fribourg-Gottéron  55  25  5  6  186-99  +87
 2 HC Lugano          51  23  5  8  151-92  +59
 3 SC Berne           48  21  6  9  142-98  +44
 4 HC Ambrì-Piotta    46  22  2 12  157-117 +40
 5 EV Zoug            37  16  5 15  133-129 +4
 6 EHC Kloten         35  14  7 15  139-124 +15
 7 Zurich SC          28  11  6 19  140-168 -28
 8 EHC Bienne         23   8  7 21  105-179 -74
 9 EHC Olten          19   8  3 25  102-191 -89
10 EHC Coire          18   6  6 24  134-192 -58

La LNA devient un des championnats les plus attrayants d'Europe grâce aux merveilles du duo russe de Fribourg-Gottéron, Bykov-Khomutov. À l'opposé de ce jeu spectaculaire, il y a le hockey cadenassé du riche Lugano, mais aussi le hockey conservateur et physique du SC Berne de l'entraîneur canadien Bill Gilligan.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                   B   A  Pts
 1 Vyacheslav Bykov    Fribourg   38  47   85
 2 Andreï Khomutov     Fribourg   31  43   74
 3 Petr Malkov         Ambrì      23  41   64
 4 Robert Lavoie       Coire      36  17   53
 5 Yuri Leonov         Ambrì      26  25   51
 6 Gilles Thibaudeau   Lugano     29  17   46
 7 Chad Silver         Fribourg   23  21   44
 8 Peter Jaks          Ambrì      22  20   42
 9 Aleš Polcar         Olten      14  26   40
10 Keith Fair          Ambrì      18  21   39

Trophée Jacques-Plante (meilleur gardien) : Pauli Jaks (Ambrì-Piotta).

Spectateurs

Berne      12820
Zurich SC   8422
Fribourg    7021
Ambrì       5898
Zoug        5358
Lugano      4882
Bienne      4358
Kloten      4217
Coire       3535
Olten       3147 

 

 

Quarts de finale (7, 10, 14, 17 et 19 mars 1992)

Fribourg - Bienne 2-2 (0-1,2-0,0-1,0-0) / 1-4 aux tirs au but
Bienne - Fribourg 3-4 a.p. (1-1,1-1,1-1,0-1)
Fribourg - Bienne 11-2 (4-1,5-0,2-1)
Bienne - Fribourg 4-8 (1-1,2-3,1-4)

Ambrì-Piotta - Zoug 3-2 (0-0,1-1,2-1)
Zoug - Ambrì-Piotta 5-1 (2-1,2-0,1-0)
Ambrì-Piotta - Zoug 6-5 (5-1,0-1,1-3)
Zoug - Ambrì-Piotta 6-2 (4-0,1-1,1-1)
Ambrì-Piotta - Zoug 3-2 (2-2,0-0,1-0)

Berne - Kloten 2-0 (0-0,1-0,1-0)
Kloten - Berne 1-2 (0-1,0-0,1-1)
Berne - Kloten 5-1 (1-0,4-0,0-1)

Lugano - Zurich 3-3 a.p. (1-1,2-2,0-0,0-0) / 1-4 aux tirs au but
Zurich - Lugano 4-2 (1-0,1-1,2-1)
Lugano - Zurich 10-0 (3-0,2-0,5-0)
Zurich - Lugano 3-3 a.p. (1-2,1-1,1-0,0-0) / 3-0 aux tirs au but

Le club présenté comme le modèle de professionnalisme et de rigueur, le Lugano de John Slettvoll, est éliminé à la surprise générale par l'équipe supposée irrégulière et lunatique de Zurich. Après avoir perdu les deux premières manches, le HCL a pourtant remis les choses au point dans la troisième, et il mène 3-1 dans la quatrième face à un ZSC diminué qui ne joue qu'avec quatre défenseurs. Sauf que l'un d'eux s'appelle Marcel Wick, le vétéran au corps d'athlète qui en est à sa deuxième année au ZSC après avoir jouée quatorze saisons de LNA dans son club formateur Kloten. Plutôt que de servir le légendaire Vladimir Krutov comme tout le monde s'y attend, Wick la joue finement. Il entre dans la zone d'attaque puis en ressort pour perturber les défenseurs et ouvrir une brèche dans laquelle il s'engouffre, débordant un défenseur avant de tirer en angle fermé. Son but inattendu relance les Zurichois, qui égalisent par Jirí Faic et s'imposent pour la seconde fois aux tirs au but.

 

Demi-finales (21, 24, 26, 28 et 31 mars 1992)

Fribourg-Gottéron - Ambrì-Piotta 5-2 (1-0,3-2,1-0)
Ambrì-Piotta - Fribourg-Gottéron 3-0 (1-0,2-0,0-0)
Fribourg-Gottéron - Ambrì-Piotta 4-3 (1-2,1-1,2-0)
Ambrì-Piotta - Fribourg-Gottéron 6-3 (1-1,3-2,2-0)
Fribourg-Gottéron - Ambrì-Piotta 5-4 a.p. (2-2,0-2,2-0,1-0)

Berne - Zurich 2-1 a.p. (0-1,0-0,1-0,1-0)
Zurich - Berne 1-4 (0-0,1-3,0-1)
Berne - Zurich 7-4 (0-0,5-1,2-3)

Première alerte pour Fribourg-Gottéron face à l'autre équipe "russisée", Ambrì-Piotta emmené par Leonov et Malkov. À vingt secondes de la fin du cinquième match décisif, Gottéron est mené 3-4, lorsque le sauveur Andreï Khomutov égalise, avant de marquer le but vainqueur après sept minutes de prolongation.

 

Finale (2, 4, 7, 9 et 11 avril 1992)

Fribourg-Gottéron - Berne 3-4 (1-2,1-1,1-1)
Berne - Fribourg-Gottéron 11-2 (3-1,4-1,4-0)
Fribourg-Gottéron - Berne 5-1 (1-0,3-0,1-1)
Berne - Fribourg-Gottéron 0-3 (0-1,0-1,0-1)
Fribourg-Gottéron - Berne 1-4 (1-1,0-1,0-2)

Après avoir remporté les deux premières manches dont un impressionnant 11-2, Berne se fait remonter clairement par un adversaire qui a su réagir. Il faut faire quelque chose, et Gilligan décide de remplacer l'attaquant canadien Alan Haworth par l'ex-international tchécoslovaque Jirí Lála, recruté comme joker après son élimination des play-offs allemands avec Mannheim. Or, le recordman des pénalités Haworth avait été l'homme chargé de surveiller le pilier Bykov.

À sa place, ce poste-clé est confié à l'infatigable patineur Roberto Triulzi. Cela commence mal puisqu'il prend une pénalité à la première minute, mais ensuite il prend le pli et assume parfaitement le rôle de chien de garde de Bykov qui lui est alloué : "Cela n'a rien de facile de courir après son adversaire et de le marquer comme un sac à dos. Il est naturellement plus beau de pouvoir jouer sans être captif d'un schéma tactique. Mais quand l'entraîneur exige de ne pas permettre à l'adversaire de rentrer dans le match, on doit appliquer les consignes. Le plus important est d'atteindre son objectif." Non seulement Triulzi effectue son travail défensif, mais en plus il marque le but du 2-1, et c'est son compagnon de ligne, le rapide et agressif Patrick Howald, qui enfonce le clou en troisième période.

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                               B   A  Pts
1 Andreï Khomutov   Fribourg  10  12   22
2 Chad Silver       Fribourg  12   6   18
3 Vyacheslav Bykov  Fribourg   4  14   18
4 Peter Jaks        Ambrì      8   5   13
5 Alan Haworth      Berne      7   6   13
  Patrick Howald    Berne      7   6   13

 

 

 

Poule de promotion / relégation (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 EHC Coire         15   5  5  0   70-30  +40
2 HC Ajoie          15   7  1  2   52-48  +4
3 EHC Olten         14   6  2  2   42-31  +11
4 SC Lyss            6   2  2  6   31-46  -15
5 EHC Bülach         6   2  2  6   35-58  -23
6 HC Martigny        4   2  0  8   35-52  -17

Ajoie, entraîné par son l'ex-roi des buteurs Richmond Gosselin, est promu en LNA aux dépens d'Olten.

 

 

 

Ligue Nationale B

Classement (36 matches)

                   Pts   V  N  D    BP-BC   Diff
 1 Ajoie            46  21  4  11  176-153  +23
 2 Lyss             44  19  6  11  145-112  +33
 3 Bülach           44  18  8  10  171-140  +31
 4 Martigny         41  20  1  15  157-126  +31
 5 Davos            37  14  9  13  154-133  +21
 6 Herisau          37  15  7  14  177-188  -11
 7 Rapperswil-Jona  35  14  7  15  154-166  -12
 8 Lausanne         32  15  2  19  186-185  +1
 9 Sierre           29  12  5  19  136-174  -38
10 Neuchâtel        15   4  7  25  125-204  -79

Les quatre premiers sont qualifiés pour la poule de promotion/relégation avec les deux derniers de LNA.

 

Meilleurs marqueurs de LNB

                             B   A  Pts
1 Normand Dupont  Ajoie     43  44   87
2 Lane Lambert    Ajoie     51  34   85
3 Kelly Glowa     Martigny  47  38   85
4 Libor Dolana    Herisau   57  24   81
5 Ilya Byakin     Rappi     28  40   68

Spectateurs

Ajoie       2870
Lausanne    2769
Rapperswil  2686
Sierre      2658
Martigny    2174
Davos       1734
Lyss        1653
Herisau     1484
Bülach      1349
Neuchâtel   1329

 

 

Poule de maintien (10 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Rapperswil-Jona   50   7  1  2   66-43  +23
2 Herisau           50   6  1  3   71-59  +12
3 Davos             48   5  1  4   65-49  +16
4 Lausanne          44   6  0  4   59-50  +9
5 Sierre            38   4  1  5   43-52  -9
6 Neuchâtel         15   0  0 10   36-87  -51

Sierre et Neuchâtel sont relégués en 1re ligue.

 

 

 

1re ligue

Groupe 1 (Suisse orientale)

Classement (22 matches) : 1 Thurgovie 39, 2 Grasshopper Zurich 37, 3 Winterthur 29, 4 Uzwil 27, 5 Dübendorf 22, 6 Saint-Moritz 22, 7 Urdorf 20, 8 Lucerne 18, 9 Wil 17, 10 Illnau-Effretikon 16, 11 Arosa 14, 12 Chiasso 3.

Arosa et Chiasso sont relégués en 2e ligue.

 

Demi-finales

Thurgovie bat Uzwil 2 manches à 0
Grasshopper bat Winterthur 2 manches à 1

Finale

Thurgovie bat Grasshopper 2 manches à 0

Thurgovie est qualifié pour la finale nationale.

 

 

Groupe 2 (Suisse centrale)

Classement (22 matches) : 1 Langnau 42, 2 Langenthal 37, 3 Wiki-Münsingen 30, 4 Burgdorf 29, 5 Worb 24, 6 Solothurn-Zuchwil 20, 7 Grindelwald 19, 8 Thoune/Steffisburg 19, 9 Seewen 15, 10 Adelboden 12, 11 Zunzgen-Sissach 11, 12 Marzili-Länggasse 6.

Zunzgen-Sissach et Marzili-Länggasse sont relégués en 2e ligue.

 

Demi-finales

Langnau bat Burgdorf 2 manches à 0
Wiki-Münsingen bat Langenthal 2 manches à 1

Finale

Langnau bat Wiki-Münsingen 2 manches à 0

Langnau est qualifié pour la finale nationale.

 

 

Groupe 3 (Suisse romande)

Classement (22 matches) : 1 La Chaux-de-Fonds 37, 2 Genève-Servette 35, 3 Viège 33, 4 Moutier 27, 5 Fleurier 26, 6 Champéry 20, 7 Villars 19, 8 Star Lausanne 18, 9 Yverdon 17, 10 Saas-Grund 13, 11 Monthey 10, 12 Le Locle 9.

Monthey et Le Locle sont relégués en 2e ligue.

 

Demi-finales

La Chaux-de-Fonds bat Moutier 2 manches à 0
Viège bat Genève-Servette 2 manches à 1

Finale

La Chaux-de-Fonds bat Viège 2 manches à 0

La Chaux-de-Fonds est qualifié pour la finale nationale.

 

 

Poule finale nationale

Classement (4 matches) : 1 Thurgovie 5, 2 Langnau 5, 3 La Chaux-de-Fonds 2.

Thurgovie et Langnau (où Rolf Tschiemer, l'idole des années soixante-dix, a rechaussé les patins à 40 ans, dix années après sa retraite, pour aider son club de toujours) sont promus en LNB.

 

 

 

2e ligue

Suisse orientale

Groupe 1 (18 matches) : 1 Wetzikon 32, 2 Bellinzona 32, 3 Wallisellen 30, 4 Dielsdorf/Niederhasli 19, 5 Dürnten 16, 6 Schaffhausen 15, 7 Küssnacht am Rigi 15, 8 Ascona 14, 9 Embrach 5, 10 Engelberg 2.

Wetzikon et Bellinzona accèdent à la poule finale. Embrach et Engelberg relégués en 3e ligue.

Groupe 2 (18 matches) : 1 SC Küsnacht 34, 2 Rheintal 31, 3 Frauenfeld 21, 4 Saint-Gall 20, 5 Lenzerheide 15, 6 Kreuzlingen 15, 7 Bassersdorf 14, 8 Landquart 12, 9 Kemmental 10, 10 Flawil 9.

Küsnacht et Rheintal accèdent à la poule finale. Kemmental et Flawil sont relégués en 3e ligue.

 

Poule finale (6 matches) : 1 Küsnacht 10, 2 Wetzikon 8, 3 Rheintal 5, 4 Bellinzona 3.

Küsnacht et Wetzikon sont promus en 1re ligue.

 

 

Suisse centrale

Groupe 3 (18 matches) : 1 Bâle-Petit-Huningue 28, 2 Grächwil 25, 3 Meinisberg 24, 4 Wohlen 23, 5 Wettingen 19, 6 Oensingen 17, 7 Aarwangen 16, 8 Rot-Weiss Aarau 12, 9 Baden 9, 10 Obergerlafingen 7.

Bâle-Petit-Huningue et Grächwil accèdent à la poule finale. Baden et Obergerlafingen sont relégués en 3e ligue.

Groupe 4 (18 matches) : 1 Unterseen 35, 2 Signau 29, 3 Thunerstern 22, 4 Schwarzenburg 21, 5 Freimettingen 20, 6 Rot-Blau Berne 17, 7 Biberen 15, 8 Mirchel 9, 9 Belp 8, 10 Uttigen 4.

Unterseen et Signau accèdent à la poule finale. Belp et Uttigen sont relégués en 3e ligue.

 

Poule finale (6 matches) : 1 Unterseen 9, 2 Thunerstern 8, 3 Bâle-Petit-Huningue 7, 4 Grächwil 0.

Unterseen et Thunerstern sont promus en 1re ligue

 

 

Suisse romande

Groupe 5 (18 matches) : 1 Tramelan 28, 2 Star Chaux-de-Fonds 27, 3 Université Neuchâtel 25, 4 Franches-Montagnes 23, 5 Saint-Imier 22, 6 Court 19, 7 Allaine 16, 8 État Fribourg 12, 9 Unterstadt Fribourg 8, 10 Serrières-Peseux 0.

Tramelan et Star Chaux-de-Fonds accèdent à la poule finale. Serrières-Peseux est relégué en 3e ligue. Le HC Unterstadt fusionnera avec le HC État de Fribourg.

Groupe 6 (18 matches) : 1 Sion 30, 2 Nendaz 28, 3 Loèche-les-Bains 25, 4 Sainte-Croix 20, 5 Val d'Illiez 20, 6 Château d'Oex 18, 7 Meyrin 17, 8 Leysin 13, 9 Vallée de Joux , 10 Verbier 5.

Sion et Nendaz accèdent à la poule finale. Vallée de Joux et Verbier sont relégués en 3e ligue.

 

Poule finale (6 matches) : 1 Star Chaux-de-Fonds 12, 2 Nendaz 8, 3 Tramelan 2, 4 Sion 2.

Star Chaux-de-Fonds et Nendaz sont promus en 1re ligue.

 

 

 

3e ligue

Suisse orientale

Groupe 1 (14 matches) : 1 Neuenkirch 24, 2 Illnau-Effretikon II 22, 3 Bioggio 19, 4 Faido 18, 5 Nivo 11, 6 Bassersdorf II 10, 7 Sonogno 5, 8 Küssnacht am Rigi II 3.

Neuenkirch renonce aux barrages, et comme la réserve d'Illnau-Effretikon n'est pas autorisée à y participer, c'est Bioggio qui y est repêché. Sonogno et Küssnacht am Rigi II sont relégués en 4e ligue.

Groupe 2 (14 matches) : 1 Schlieren 24, 2 Herti Zoug 21, 3 Dielsdorf-Niederhasli II 18, 4 SC Küsnacht II 15, 5 Affoltern-Hedingen 11, 6 Zurich SC II 10, 7 Dietikon 9, 8 Wallisellen II 4.

Schlieren monte directement en 2e ligue et Herti Zoug accède aux barrages. Dietikon et Wallisellen II sont relégués en 4e ligue.

Groupe 3 (12 matches) : 1 Bergün 21, 2 Rheintal II 16, 3 Zuoz 15, 4 Silvaplana 12, 5 Filisur 12, 6 Brüch Davos 5, 7 Sils 3.

Bergün accède aux barrages. Sils est relégué en 4e ligue.

Groupe 4 (14 matches) : 1 Weinfelden 24, 2 Uzwil II 21, 3 Dübendorf II 17, 4 Hittnau 15, 5 Wil II 15, 6 Bäretswil 10, 7 Glarus 5, 8 Blau-Weiss Dübendorf 5.

Weinfelden monte directement en 2e ligue, et comme les réserves n'ont pas le droit d'accéder aux barrages, c'est Hittnau qui y est repêché. Glarus et Blau-Weiss Dübendorf sont relégués en 4e ligue.

 

Barrages de promotion

Herti Zoug bat Bioggio 2 victoires à 0
Bergün bat Hittnau par une victoire et un nul

Herti Zoug et Bergün sont promus en 2e ligue.

 

 

Suisse centrale

Groupe 5 (14 matches) : 1 Rheinfelden 25, 2 Binningen 23, 3 Altstadt Olten 18, 4 Hölstein/Niederdorf 14, 5 Zunzgen-Sissach II 13, 6 Bâle-Petit-Huningue II 11, 7 Reinach 4*, 8 Solothurn-Zuchwil 2*. (* un match en moins)

Rheinfelden et Binningen accèdent aux barrages. Reinach et Solothurn sont relégués en 4e ligue.

Groupe 6 (14 matches) : 1 Burgdorf II 27, 2 Brandis 19, 3 Lengnau 16, 4 Nidau 15, 5 Rohrbach 12, 6 Thunstetten 12, 7 Konolfingen 11, 8 Lyssach.

La réserve de Burgdorf n'ayant pas le droit de monter, Brandis et Lengnau accèdent aux barrages. Konolfingen et Lyssach sont relégués en 4e ligue.

Groupe 7 (16 matches) : 1 Münchenbuchsee-Moosseedorf 27, 2 Marzili-Länggasse II 23, 3 Boll 22, 4 Rubigen 20, 5 Worb II 17, 6 Biberen II 14, 7 Ursellen 11, 8 Signau II 7, 9 Schwarzenburg II 3.

Münchenbuchsee et Boll (la réserve de Marzili-Länggasse n'ayant pas le droit de monter) accèdent aux barrages. Ursellen, Signau II et Schwarzenburg sont relégués en 4e ligue.

Groupe 8 (14 matches) : 1 Höfen 17, 2 Kandersteg 17, 3 Wiki-Münsingen II 16, 4 Oberlangenegg 14, 5 Lerchenfeld 14, 6 Grindelwald II 13, 7 Längenbühl 12, 8 Bönigen 9.

Höfen et Kandersteg accèdent aux barrages. Längenbühl et Bönigen sont relégués en 4e ligue.

 

Barrages de promotion

Brandis bat Binningen, une victoire partout (+2)
Rheinfelden bat Langnau, 2 victoires à 0
Münchenbuchsee bat Kandersteg, 2 victoires à 0
Höfen bat Boll, une victoire et un nul

Brandis, Rheinfelden, Münchenbuchsee-Moosseedorf et Höfen sont promus en 2e ligue.

 

 

Suisse romande

Groupe 9 (16 matches) : 1 Crémines 22, 2 Tramelan 20, 3 Moutier II 20, 4 Corgémont 18, 5 Les Breuleux 18, 6 Court II 17, 7 Tavannes 14, 8 Courtetelle 13, 9 Bassecourt 2.

Crémines est promu en 2e ligue. Bassecourt doit repasser par un barrage de relégation.

Groupe 10 (18 matches) : 1 Le Locle II 36, 2 Les Ponts-de-Martel 28, 3 Star Chaux-de-Fonds II 25, 4 Saint-Imier II 21, 5 Couvet 18, 6 La Brévine 15, 7 Franches-Montagnes II 15, 8 Les Brenets 14, 9 Reuchenette 11, 10 Le Fuet-Bellelay 0.

Les Ponts-de-Martel sont promus en 2e ligue. Reuchenette et Le Fuet-Bellelay doivent repasser par un barrage de relégation.

Groupe 11 (16 matches) : 1 Octodure 32, 2 Forward Morges 28, 3 Bulle 17, 4 Jonction Genève 15, 5 Star Lausanne 14, 6 Lausanne HC II 14, 7 Académique Genève 10, 8 Riviera Saintlégier 9, 9 Renens 5.

Octodure et Forward Morges sont promus en 2e ligue. Renens est relégué en 4e ligue.

Groupe 12 (16 matches) : 1 Viège II 28, 2 Saas Almagell 25, 3 Lens 23, 4 Montana-Crans 16, 5 Leukergrund 16, 6 Embd-Kalpetran 12, 7 Turtmann 12, 8 Täsch 9, 9 Grimentz 3.

Grimentz est relégué en 4e ligue.

 

Barrages de promotion/relégation 3e ligue / 4e ligue.

Poule 1 : 1 Le Landeron 8, 2 Courrendlin 4, 3 Bassecourt 0.

Poule 2 : 1 Reuchenette 7, 2 Glovelier 3, 3 Sonceboz 2.

Poule 3 : 1 Savagnier 6, 2 Reconvillier 6, 3 Le Fuet / Bellelay 0.

Reuchenette se maintient en 3e ligue. Le Landeron, Courrendlin, Savagnier et Reconvillier sont promus en 3e ligue, alors que Bassecourt et Le Fuet / Bellelay sont relégués en 4e ligue.

 

 

 

4e ligue

Suisse orientale

Groupe 1a (12 matches) : 1 Sent 24, 2 Samedan 16, 3 Val Mustair 15, 4 La Punt 11, 5 Maloja 9, 6 Poschiavo 6, 7 Zernez 3.

Groupe 1b (8 matches) : 1 Landquart 13, 2 Klosters 11, 3 Surava 10, 4 Trun 6, 5 Felsberg 0.

Barrages de promotion 1

Sent bat Klosters 2 manches à 0
Landquart bat Samedan 2 manches à 0

Sent et Landquart sont promus en 3e ligue.

 

Groupe 2a (14 matches) : 1 Lavizzara 22, 2 Osco 21, 3 Gorduno 19, 4 Airolo 17, 5 Rodi-Dalpe 14, 6 Iragna 11, 7 Lavorgo 4, 8 Blenio Campra 2.

Groupe 2b (12 matches) : 1 Seewen II 24, 2 Affoltern II 17, 3 Andermatt 14, 4 Lucerne II 13, 5 Wolhusen 12, 6 Rotkreuz II 2, 7 Engelberg II 2.

Barrage de promotion 2

Affoltern-Hedingen bat Lavizzara 2 manches à 1
Seewen bat Osco 2 manches à 0

Affoltern-Hedingen et Seewen sont promus en 3e ligue.

 

Groupe 3a (12 matches) : 1 Rapperswil II 22, 2 Wetzikon II 20, 3 Winterthur II 18, 4 Dürnten II 11, 5 Uster 7, 6 Glarus II 4, 7 Thalwil 2.

Groupe 3b (14 matches) : 1 Feldkirch II (AUT) 27, 2 Saint-Gall II 20, 3 Schaffhausen II 18, 4 Uttwil 16, 5 Herisau II 15, 6 Wilen/Neunform 10, 7 Kreuzlingen II 4, 8 Seuzach 2.

Barrages de promotion 3

Rapperswil II bat Schaffhausen II 2 manches à 0
Wetzikon II bat Saint-Gall II 2 manches à 0

Rapperswil II et Wetzikon II sont promus en 3e ligue.

 

Groupe 4a (14 matches) : 1 Dietikon 28, 2 Rotkreuz 21, 3 Urdorf 20, 4 Wiedikon Zurich 13, 5 Stapo Zurich 12, 6 Glarus II 11, 7 Grasshopper Club Zurich II 7, 8 Züri-Lions 0.

Groupe 4b (14 matches) : 1 Wallisellen II 26, 2 Glarus 26, 3 Akademiker Zurich 18, 4 Oerlikon Zurich 15, 5 Grasshopper Zurich III 12, 6 Zurich 11 II 10, 7 Thalwil 3, 8 Blau Weiss Dübendorf II 2.

Barrages de promotion 4

Glattbrugg bat Akademiker 2 manches à 0
Zurich 11 bat Rotkreuz 2 manches à 0

Glattbrugg et l'EHC Zurich 11 sont promus en 3e ligue.

 

 

Suisse centrale

Groupe 5a (10 matches) : 1 Altstadt Olten II 19, 2 Lausen 14, 3 Binningen II 13, 4 Rheinfelden II 8, 5 Uni Bâle 6, 6 Hölstein/Niederdorf II 0.

Groupe 5b (12 matches) : 1 Baden II 20, 2 Kleindöttingen 17, 3 Wohlen II 17, 4 Rot-Weiß Aarau 14, 5 Oensingen II 10, 6 Fischbach-Göslikon II 6, 7 Vogelsang 0.

Groupe 5c (10 matches) : 1 Fischbach-Göslikon et Koppigen 18, 3 Obergerlafingen 11, 4 Niederbipp 7, 5 Herzogenbuchsee 4, 6 Gerlafingen 2.

Barrage

Fischbach-Göslikon - Koppigen 4-8

Poule de promotion 5 : 1 Baden II 4, 2 Koppigen 2, 3 Lausen 0.

Baden II et Koppigen sont promus en 3e ligue.

 

Groupe 6a (10 matches) : 1 Bellmund 17, 2 Grächwil II 13, 3 Bramberg 13, 4 Bösingen 9, 5 Kriechenwil 6, 6 Büetigen 2.

Groupe 6b (10 matches) : 1 Scheuren 19, 2 Etzikon-Wasseramt 14, 3 Ins 11, 4 Nidau II 7, 5 Seedorf-Pinguins 6, 6 Meinisberg II 3.

Groupe 6c (8 matches) : 1 Old Boys Langenthal 16, 2 Huttwil 10, 3 Rohrbach II 9, 4 Koppigen II 5, 5 Thunstetten II 0.

Les Old Boys de Langenthal et Huttwil renoncent à la montée et cèdent leur place en poule de promotion à Rohrbach II.

Poule de promotion 6 : 1 Scheuren 4, 2 Bellmund 2, 3 Rohrbach II 0.

Scheuren et Bellmund sont promus en 3e ligue.

 

Groupe 7a (10 matches) : 1 SC Berne II et Polar Berne 18, 3 Bahnpostamt Berne 9, 4 Yschrauer 8, 5 Rot-Blau Berne II 7, 6 KAPO Berne 0.

Barrage

SC Berne II - Polar Berne 11-4

Groupe 7b (10 matches) : 1 Schafhausen im E. 16, 2 Konolfingen 13, 3 Wasen-Sumiswald 11, 4 Brandis II 10, 5 Weissenbühl Berne 9, 6 Belp II 1.

Groupe 7c (10 matches) : 1 Mirchel II 19, 2 Köniz 17, 3 Schwarzenburg III 9, 4 Polar Berne II 8, 5 Münchenbuchsee II 5, 6 Uni Berne 2.

Poule de promotion 7 : 1 SC Berne II 4, 2 EHC Schafhausen 2, 3 Mirchel II 0.

SC Berne II et Schafhausen sont promus en 3e ligue.

 

Groupe 8a (12 matches) : 1 Adelboden II 22, 2 Freimettigen II 18, 3 Lenk-Zweisimmen 16, 4 Heimberg 14, 5 Lerchenfeld II 8, 6 Uetendorf 4, 7 Uttigen II 2.

Groupe 8b (12 matches) : 1 Reutigen 21, 2 Mühleturnen 20, 3 Freimettigen III 19, 4 Ursellen II 9, 5 Höfen II 8, 6 Längenbühl II 4, 7 Kandersteg II 3.

Groupe 8c (12 matches) : 1 Beatenberg et Wimmis 20*, 3 Unterseen II 12**, 4 Adelboden III 10, 5 Bönigen II 9, 6 Jungfrau-Lauterbach 7, 7 Grindelwald III 2. (* un match en moins et ** deux matches en moins)

Barrage

Beatenberg - Wimmis 6-3

Poule de promotion 8 : 1 Adelboden II 4, 2 Beatenberg 2, 3 Reutigen 0.

Adelboden II et Beatenberg sont promus en 3e ligue.

 

 

Suisse romande

Groupe 9a (16 matches) : 1 Courrendlin 30, 2 Glovelier 23, 3 Laufon 23, 4 Saicourt 22, 5 Crémines II 21, 6 Les Breuleux II 8, 7 Franches-Montagnes III 6, 8 Court III 6, 9 Courtételle II 5.

Groupe 9b (12 matches) : 1 Sonceboz 23, 2 Reconvillier 22, 3 Cortébert 20, 4 Courtelary 14, 5 Plateau de Diesse 13, 6 Dombresson 12, 7 Corgémont II 6, 7 Courrendlin II 2.

Groupe 10a (12 matches) : 1 Savagnier 22, 2 Le Landeron 17, 3 Uni Neuchâtel II 15, 4 Marin 14, 5 Ponts-de-Martel II 7, 6 Le Locle II 6, 7 Couvet II 3.

Courrendlin, Glovelier, Sonceboz, Reconvillier, Savagnier et Le Landeron sont qualifiés pour des poules de promotion.

 

Groupe 11a (16 matches) : 1 Prilly 32, 2 Genève-Servette II 28, 3 Forward Morges II 19, 4 L'Auberson 17, 5 Vallée de Joux II 16, 6 Saint-Cerque 15, 7 Meyrin II 13, 8 Montchoisi 4, 9 Jonction Genève II 0.

Groupe 11b (16 matches) : 1 Star Fribourg 31, 2 Unterstadt Fribourg II 24, 3 Vallorbe 23, 4 Villars-sur-Glâne 19, 5 Vannerie 90 18, 6 Alterswil 13, 7 Payerne 9, 8 St-Ursen 5, 9 Bulle II 2.

Prilly et Genève-Servette II sont promus en 3e ligue.

 

Groupe 12a (12 matches) : 1 Sembrancher 21, 2 Ayer-Vissoie 17, 3 Nendaz II 17, 4 Sierre II 14, 5 Charrat 7, 6 Salvan 5, 7 Saint-Léonard 3.

Groupe 12b (14 matches) : 1 Zermatt 26, 2 Saas-Fee 21, 3 Raron 20, 4 Loèche-les-Bains II 17, 5 Grächen 13, 6 Bürchen 8, 7 Leukergrund 5, 8 Ayer-Vissoie II 2.

Zermatt est promus en 3e ligue.

 

 

 

Matches amicaux

Industrie Cup (du 5 au 8 septembre 1991 à Lyss)

Demi-finales

Lyss - Bienne 2-4 (0-0,2-4,0-0)
Fribourg-Gottéron - Davos 10-2 (2-0,5-0,3-2)

Match pour la troisième place

Lyss - Davos 2-8 (1-2,0-6,1-0)

Finale

Fribourg-Gottéron - Bienne 6-2 (1-0,2-1,3-1)

 

Coupe du Jura (du 11 au 14 septembre 1991 à Porrentruy)

Groupe 1 : 1 Sierre 4, 2 Lausanne 2, 3 Genève-Servette 0.

Groupe 2 : 1 Fribourg-Gottéron 4, 2 Ajoie 2, 3 Neuchâtel 0.

Match pour la cinquième place

Neuchâtel - Genève-Servette 10-9 a.p. (4-4,2-2,3-3,1-0)

Match pour la troisième place

Ajoie - Lausanne 7-6 (2-1,2-2,3-3)

Finale

Fribourg-Gottéron - Sierre 6-4 (1-3,2-0,3-1)

 

Tournoi de Viège (du 11 au 15 septembre 1991)

Martigny - Viège 8-3
Viège - Rapperswil-Jona 
Martigny - Rapperswil-Jona 5-3

Classement : 1 Martigny 4...

 

Oberaargauer Cup (du 13 au 15 septembre 1991 à Langenthal)

Demi-finales

Ambri`-Piotta - Lyss 6-3 (2-2,3-0,1-1) 
Langenthal - Olten 4-6 (1-2,1-2,2-2)

Match pour la troisième place

Langenthal - Lyss 2-4

Finale

Ambrì-Piotta - Olten 10-3 (1-1,5-0,4-2)

Bienne, Sierre, Lugano, Coire et Ambrì-Piotta ont aussi participé à des matches et tournois amicaux internationaux.

 

 

La saison précédente (1990/91)

La saison suivante (1992/93)

 

Retour aux archives