Championnat de Suède 1988/89

 

Elitserien

Première phase (22 matches)

                       Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Leksands IF          27  13  1  8  107-75  +32
 2 AIK Solna Stockholm  26  13  0  9   87-65  +22
 3 Djurgårdens IF       26  12  2  8   75-65  +10
 4 Södertälje SK        26  10  6  6   80-74  +6
 5 Luleå HF             25  12  1  9   93-85  +8
 6 Färjestads BK        23  11  1 10   86-78  +8
 7 HV 71 Jönköping      22  10  2 10   92-79  +13
 8 Brynäs IF Gävle      20   9  2 11   66-78  -12
 9 MoDo Örnsköldsvik    20   9  2 11   74-89  -15
10 Skellefteå HC        17   8  1 13   71-75  -4
11 Västerås IK          17   7  3 12   69-108 -39
12 IF Björklöven        15   5  5 12   59-88  -29

Les dix premiers continuent leur chemin, mais les deux derniers, Västerås et Björklöven, sont éliminés. Ils disputent ensuite l'Allsvenskan pour chercher à conserver leur place en Elitserien.

 

Classement final (40 matches)

                       Pts    V  N  D     BP-BC   Diff
 1 Djurgårdens IF       53   24  5  11   162-124  +38
 2 Leksands IF          52   25  2  13   204-151  +53
 3 Södertälje SK        46   19  8  13   157-140  +17
 4 Luleå HF             43   20  3  17   177-170  +7
 5 Färjestad Karlstad   42   20  2  18   161-153  +8
 6 Brynäs IF Gävle      41   19  3  18   142-147  -5
 7 AIK                  40   19  2  19   161-142  +19
 8 HV71 Jönköping       37   17  3  20   156-155  +1
 9 MoDo                 37   17  3  20   148-170  -22
10 Skellefteå HC        21   10  1  29   122-170  -48

 

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                       B   A  Pts
 1 Lars-Gunnar Pettersson   Luleå     29  24   53
 2 Ivan Hansen             Leksand    20  27   47
 3 Kjell Dahlin           Färjestad   23  20   43
   Robert Burakovsky         AIK      23  20   43
 5 Johan Strömvall          Luleå     23  19   42
   Thomas Sjögren         Södertälje  23  19   42
 7 Kent Nilsson           Djurgården  21  21   42
 8 Thomas Rundqvist       Färjestad   15  26   41
 9 Björn Carlsson            AIK      21  19   40
10 Per-Olof Carlsson       Leksand    18  22   40

 

 

Quarts de finale (26, 28 février et 2 mars 1989)

Djurgården - AIK 7-2 (2-0,1-0,4-2)
AIK - Djurgården 2-4 (0-1,1-2,1-1)

Leksand - HV 71 9-3 (4-1,4-1,1-1)
HV 71 - Leksand 5-4 a.p. (1-2,2-0,1-2,1-0)
Leksand - HV 71 4-1 (2-0,0-1,2-0)

Luleå - Brynäs 3-1 (0-1,1-0,2-0)
Brynäs - Luleå 4-1 (1-0,2-1,1-0)
Luleå - Brynäs 1-4 (1-1,0-0,0-3)

Södertälje - Färjestad 10-2 (3-0,4-2,3-0)
Färjestad - Södertälje 3-4 a.p. (2-1,1-2,0-0,0-1)

Djurgården expulse ses vieux démons de l'an passé en prenant sa revanche sur l'AIK. Aucun des quatre demi-finalistes de la saison précédente n'est encore en lice.

 

Demi-finales (5, 7 et 9 mars 1989)

Djurgården - Brynäs 4-0 (1-0,1-0,2-0)
Brynäs - Djurgården 4-5 a.p. (0-2,1-1,3-1,0-1)

Leksand - Södertälje 3-0 (1-0,2-0,0-0)
Södertälje - Leksand 5-2 (0-1,5-1,0-0)
Leksand - Södertälje 7-3 (2-3,3-0,2-0)

Le dynamique entraîneur Christer Abrahamsson a réussi à tirer le meilleur de l'équipe de Leksand, qui a suivi la vocation offensive de Djurgården, emmenée par son buteur suédo-danois Ivan Hansen.

 

Finale (12, 14, 16 et 19 mars 1989)

Djurgården - Leksand 4-5 (1-3,1-1,2-1)
Leksand - Djurgården 1-4 (0-0,1-0,0-4)
Djurgården - Leksand 5-3 (1-1,2-1,2-1)
Leksand - Djurgården 1-6 (0-1,1-2,0-3)

Tout proche de la faillite deux ans plus tôt, Djurgården n'avait été sauvé que parce que ses deux principaux créanciers avaient accepté un plan de redressement rigoureux. Le club de Stockholm s'en est sorti en s'appuyant sur son excellente formation des jeunes, devenant en même temps champion junior et remportant des succès dans toutes les catégories d'âge. Même si Leksand lui a succédé comme meilleure attaque, le DIF a finalement accédé au titre grâce aux bonnes performances de sa défense, Thomas Eriksson et Orvar Stambert en tête, et surtout de son gardien Rolf Ridderwall, qui fait la meilleure saison de sa carrière et réalise d'excellents play-offs. Ce succès de Djurgården offre à la star Kent Nilsson une étonnante série victorieuse : champion NHL en 1987, champion d'Italie en 1988 (et même champion de Suisse la même année grâce à une pige à Lugano), il devient enfin champion de Suède et maître chez lui.

 

 

Meilleur joueur (Guldpucken) : Kent Nilsson (Djurgården).

Meilleur joueur élu par ses pairs (Guldhjälmen) : Bengt-Åke Gustafsson (Färjestad).

Équipe-type des journalistes (ouverte aux expatriés) : Rolf Ridderwall (Djurgården) ; Anders Eldebrink (Södertälje) - Börje Salming (Toronto, NHL) ; Kent Nilsson (Djurgården) - Thomas Rundqvist (Färjestad) - Jonas Bergqvist (Leksand).

 

 

 

Division 1

Nord

Les deux clubs de Kiruna ont fusionné pour former le Team Kiruna IF.

Poule préliminaire (18 matches)

                       Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 IF Sundsvall         30  14  2  2  116-53  +63
 2 Kiruna IF            26  12  2  4   84-56  +28
 3 Timrå IK             25  11  3  4   85-51  +34
 4 Piteå HC             20   9  2  7   78-72  +6
 5 Bodens IK            19   9  1  8   84-61  +23
 6 Husums IF            18   9  0  9   90-88  +2
 7 CRIF                 16   7  2  9   65-87  -22
 8 Sollefteå HK          9   4  1 13   59-104 -45
 9 Bergnäsets IF         9   4  1 13   46-96  -50
10 Lejonströms SK        8   4  0 14   61-100 -39

Sundsvall et Kiruna sont qualifiés pour l'Allsvenskan. Les autres redémarrent avec un nombre de points correspondant à leur classement : 7 pour Timrå, 6 pour Piteå, ..., 0 pour Lejonström.

 

Poule de qualification (14 matches)

                     Pts(B)   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Bodens IK           27(5)  10  2  2   78-42  +36
2 Timrå IK            25(7)   9  0  5   74-42  +32
3 Piteå HC            24(6)   9  0  5   67-58  +9
4 Husums IF           21(4)   8  1  5   64-57  +7
5 Sollefteå HK        12(2)   5  0  9   59-73  -14
6 Lejonströms SK      12(0)   6  0  8   55-70  -15
7 CRIF                12(3)   4  1  9   54-75  -21
8 Bergnäsets IF        7(1)   3  0 11   46-80  -34

(B) : entre parenthèses, les points de bonus hérités de la première phase.

Boden et Timrå se qualifient pour les barrages. Bergnäset est relégué en division 2 alors que le CRIF doit passer par des barrages de maintien.

 

 

Ouest

Poule préliminaire (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Örebro IK        32  16  0  2  127-48  +79
 2 IK Vita Hästen   30  14  2  2   97-54  +43
 3 Falu IF          22  10  2  6   81-64  +17
 4 Mora IK          20  10  0  8   57-55  +2
 5 Linköpings HC    19   6  1  8   87-84  +3
 6 Mariestad BoIS   14   6  2 10   68-80  -12
 7 Grums IK         12   6  0 12   73-99  -26
 8 Surahammars IF   12   5  2 11   59-87  -28
 9 Bofors IK        11   5  1 12   77-104 -27
10 Arvika HC         8   4  0 14   62-113 -51

Örebro et Vita Hästen sont qualifiés pour l'Allsvenskan. Les autres redémarrent avec un nombre de points correspondant à leur classement : 7 pour Falu, 6 pour Mora, ..., 0 pour Arvika.

 

Poule de qualification (14 matches)

                       Pts(B)   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Mora IK               25(6)   9  1  4   63-42  +21
2 Grums IK              23(3)   9  2  3   78-60  +18
3 Mariestads BoIS       19(4)   7  1  6   58-65  -7
4 Falu IF               18(7)   5  1  8   53-63  -10
5 Linköpings HC         16(5)   5  1  8   70-70   0
6 Bofors IK             15(1)   7  0  7   62-68  -6
7 Arvika HC             15(0)   7  1  6   59-65  -6
8 Surahammars IF         9(2)   3  1 10   54-64  -10

(B) : entre parenthèses, les points de bonus hérités de la première phase.

Mora et Grums se qualifient pour les barrages. Surahammar est relégué en division 2 alors qu'Arvika doit passer par des barrages de maintien.

 

 

Est

Poule préliminaire (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Hammarby IF      27  13  1  4   98-69  +29
 2 Uppsala AIS      26  12  2  4   87-62  +25
 3 Väsby IK         24  10  4  4   84-49  +35
 4 Huddinge IK      21  10  1  7   83-66  +17
 5 IK Tälje         21  10  1  7   69-62  +7
 6 Nacka HK         17   8  1  9   70-66  +4
 7 IFK Lidingö      14   6  2 10   70-81  -11
 8 S/G Hockey       14   6  2 10   57-85  -28
 9 Vallentuna BK    11   5  1 12   55-82  -27
10 Skutskärs SK      5   2  1 15   42-93  -51

Hammarby et Uppsala sont qualifiés pour l'Allsvenskan. Les autres redémarrent avec un nombre de points correspondant à leur classement : 7 pour Väsby, 6 pour Huddinge, ..., 0 pour Skutskär.

 

Poule de qualification (14 matches)

                   Pts(B)   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Huddinge IK       32(6)  13  0  1   83-34  +39
2 Väsby IK          25(7)   9  0  5   66-42  +24
3 Nacka HK          19(4)   7  1  6   60-53  +7
4 S/G Hockey        16(2)   7  0  7   52-59  -7
5 IK Tälje          16(5)   5  1  8   58-74  -16
6 Vallentuna BK     15(1)   7  0  7   59-64  -5
7 IFK Lidingö       13(3)   5  0  9   60-76  -16
8 Skutskärs SK       4(0)   2  0 12   39-75  -36

(B) : entre parenthèses, les points de bonus hérités de la première phase.

Huddinge et Väsby se qualifient pour les barrages. Skutskär est relégué tandis que Lidingö doit passer par des barrages de maintien.

 

 

Sud

Poule préliminaire (18 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Västra Frölunda    31  15  1  2  127-48  +79
 2 Rögle BK           30  15  0  3  136-67  +69
 3 Malmö IF           29  14  1  3  115-48  +67
 4 Mölndals IF        21   9  3  6   79-84  -5
 5 Tyringe SoSS       17   8  1  9  101-101  0
 6 Mörrums GoIS       15   7  1 10   90-96  -6
 7 IF Troja/Ljungby   15   7  1 10   76-87  -11
 8 Osby IK            14   7  0 11   84-100 -16
 9 Nybro IF            7   3  1 14   50-120 -70
10 Tingsryds AIF       1   0  1 17   45-152 -107

Västra Frölunda et Rögle sont qualifiés pour l'Allsvenskan. Les autres redémarrent avec un nombre de points correspondant à leur classement : 7 pour Malmö, 6 pour Mölndal, ... , 0 pour Tingsryd.

 

Poule de qualification (14 matches)

                   Pts(B)   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Malmö IF          31(7)  12  0  2  100-39  +61
2 Mölndals IF       29(6)  11  1  2   84-43  +41
3 IF Troja/Ljungby  27(3)  12  0  2   96-62  +34
4 Tyringe SoSS      19(5)   6  2  6   84-73  +11
5 Mörrums GoIS      11(4)   2  3  9   47-75  -28
6 Osby IK           10(2)   4  0 10   42-90  -48
7 Nybro IF           9(1)   3  2  9   50-72  -22
8 Tingsryds AIF      4(0)   2  0 12   40-89  -49

(B): entre parenthèses, les points de bonus hérités de la première phase.

Malmö et Mölndal se qualifient pour les barrages. Tingsryd est relégué alors que Nybro doit passer par des barrages de maintien.

 

 

Allsvenskan

Classement (18 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Västerås IK      28  14  0  4   83-58  +25
 2 Västra Frölunda  27  13  1  4   97-56  +41
 3 Rögle BK         22  10  2  6   87-61  +26
 4 IF Björklöven    22  11  0  7   73-62  +11
 5 IK Vita Hästen   21  10  1  7   65-55  +10
 6 Örebro IK        16   7  2  9   64-60  +4
 7 Hammarby IF      16   8  0 10   79-88  -9
 8 IF Sundsvall     13   6  1 11   77-88  -11
 9 Kiruna IF         9   3  3 12   49-103 -54
10 Uppsala AIS       6   2  2 14   48-91  -43

Västerås et Västra Frölunda disputent une finale, Rögle et Björklöven accèdent au troisième tour des barrages, et les quatre suivants au deuxième tour.

 

 

Finale de l'Allsvenskan (1er, 5, 8, 12 et 15 mars 1989)

Västerås - Västra Frölunda 5-3 (2-2,1-0,2-1)  
Västra Frölunda - Västerås 6-3 (4-1,2-0,0-2)  
Västerås - Västra Frölunda 8-3 (1-0,4-0,3-3)  
Västra Frölunda - Västerås 10-3 (4-0,3-2,1-1)  
Västerås - Västra Frölunda 4-2 (1-0,1-2,2-0)

Västerås préserve sa place en Elitserien.

 

 

Barrages

Premier tour (23, 26 février et 1er mars 1989)

Boden - Väsby 6-4 (2-0,3-1,1-3)
Väsby - Boden 8-3 (2-1,4-2,2-0)
Boden - Väsby 1-8 (0-1,1-6,0-1)

Huddinge - Timrå 6-0 (1-0,3-0,2-0)
Timrå - Huddinge 4-5 a.p. (1-0,1-3,2-1,0-0,0-0,0-1)
Huddinge - Timrå 0-4 (0-1,0-1,0-2)

Mora - Mölndal 7-5 (3-3,2-2,2-0)
Mölndal - Mora 8-2 (6-1,1-0,1-1)
Mora - Mölndal 5-6 a.p. (1-1,2-1,2-3,0-1)

Malmö - Grums 7-2 (1-1,1-1,5-0)
Grums - Malmö 0-6 (0-1,0-2,0-3)

Le deuxième match entre Timrå et Huddinge, qui est décidé en prolongation après 101'14" de jeu, établit le record (qui sera battu quatre ans plus tard par un Osby-Mariestad en huit périodes pour la promotion en D1) du plus long match jamais joué en Suède.

 

Deuxième tour (3, 5 et 9 mars 1989)

Vita Hästen - Timrå 4-5 (0-2,1-1,3-2)
Timrå - Vita Hästen 0-1 (0-0,0-1,0-0)
Vita Hästen - Timrå 5-4 a.p. (1-1,0-2,3-1,0-0,1-0)

Örebro - Mölndal 7-6 a.p. (2-1,2-4,2-1,1-0)
Mölndal - Örebro 7-4 (1-1,4-2,2-1) [lundi 6 mars]
Örebro - Mölndal 10-3 (5-2,3-1,2-0)

Hammarby - Väsby 2-7 (1-2,0-2,1-3)
Väsby - Hammarby 5-4 a.p. (3-1,0-1,1-2,1-0)

Sundsvall - Malmö 1-3 (1-1,0-2,0-0) [jeudi 2 mars]
Malmö - Sundsvall 10-3 (3-1,3-1,4-1)

 

Troisième tour (12, 15 et 17 mars 1989)

Rögle - Örebro 8-2 (3-1,4-1,1-0)
Örebro - Rögle 8-3 (4-1,4-1,0-1)
Rögle - Örebro 2-4 (0-1,1-2,1-1)

Björklöven - Väsby 5-1 (1-0,2-1,2-0)
Väsby - Björklöven 3-6 (1-1,0-3,2-2)

Vita Hästen - Malmö 4-3 (2-2,0-0,2-1)
Malmö - Vita Hästen 8-2 (1-0,4-2,3-0)
Vita Hästen - Malmö 1-3 (1-1,0-0,0-2)

Örebro, Björklöven et Malmö accèdent aux Kvalserien.

 

 

Poule de promotion (Kvalserien)

1re journée (lundi 20 mars 1989)

Västra Frölunda - Örebro 7-4 (3-1,1-2,3-1)
Björklöven - Malmö 3-4 (0-1,2-2,1-1)

2e journée (mercredi 22 mars 1989)

Örebro - Björklöven 4-4 a.p. (2-0,1-4,1-0,0-0)
Malmö - Västra Frölunda 1-10 (0-2,0-5,1-3)

3e journée (vendredi 24 mars 1989)

Västra Frölunda - Björklöven 5-3 (2-1,0-1,3-1)
Malmö - Örebro 3-2 a.p. (1-1,1-1,1-1,1-0)

4e journée (lundi 27 mars 1989)

Björklöven - Västra Frölunda 7-3 (5-1,0-0,2-2)
Örebro - Malmö 4-5 (2-1,1-1,1-3)

5e journée (mercredi 29 mars 1989)

Västra Frölunda - Malmö 6-1 (1-0,1-1,4-0)
Björklöven - Örebro 3-5 (0-0,2-2,1-3)

6e journée (vendredi 31 mars 1989)

Örebro - Västra Frölunda 4-8 (4-1,0-4,0-3)
Malmö - Björklöven 3-6 (1-1,2-3,0-2)

Classement (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Västra Frölunda   10   5  0  1   40-20  +20
2 Malmö IF           6   3  0  3   17-31  -14
3 IF Björklöven      5   2  1  3   26-25  +1
4 Örebro IK          3   1  1  4   23-30  -7

Västra Frölunda HC, le club de Göteborg qui joue devant plus de douze mille supporters, est promu en Elitserien. Malgré le recrutement de trois joueurs du champion Färjestad, le défenseur Mats Lusth, l'attaquant Bo Svanberg et le gardien n1 de l'équipe nationale Peter Lindmark, Malmö n'atteint pas son objectif affiché, la montée.

 

 

La saison précédente (1987/88)

La saison suivante (1989/90)

 

Retour aux archives