Championnat de Russie 1992/93

 

Malgré la dissolution de l'URSS, la Russie, s'inspirant sur la forme de la NHL, crée la MHL, une ligue de hockey "internationale" qui regroupe des clubs de différentes nations de l'ex-URSS et qui est divisée entre deux conférences ouest et est. En pratique, ces conférences sont en fait indépendantes l'une de l'autre et font suite à une première phase en quatre groupes géographiques.

 

MHL (Mezhnatsionalnaya Hockeynaya Liga)

Groupe 1 (20 matches)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dynamo Moscou           29  12  5  3   67-31  +36
2 Krylia Sovietov Moscou  25  11  3  6   53-38  +15
3 Spartak Moscou          22   9  4  7   54-46  +8
4 Khimik Voskresensk      22   9  4  7   54-64  -10
5 Torpedo Yaroslavl       14   6  2 13   42-60  -18
6 CSKA Moscou              8   2  4 14   37-68  -31

Groupe 2 (20 matches)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Sokol Kiev (UKR)        27  13  1  6   77-54  +23
2 Pardaugava Riga (LET)   26  12  2  6   70-54  +16
3 Metallurg Cherepovets   22  10  2  8   57-56  +1
4 SKA Saint-Pétersbourg   20   9  2  9   48-48   0
5 Kristall Saratov        13   5  3 12   42-65  -23
6 Dynamo Minsk (BLR)      12   4  4 12   38-55  -17

Groupe 3 (20 matches)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Lada Togliatti          34  16  2  2   79-34  +45
2 Metallurg Magnitogorsk  28  12  4  4   79-42  +37
3 Salavat Yulaev Ufa      25  11  3  6   64-45  +19
4 Torpedo Nijni Novgorod  13   5  3 12   38-53  -15
5 Molot Perm              11   5  1 14   46-90  -44
6 Itil Kazan               9   3  3 14   39-81  -42

Groupe 4 (20 matches)

                               Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Traktor Chelyabinsk           31  15  1  4   81-46  +35
2 Avangard Omsk                 25  10  5  5   83-61  +22
3 Avtomobilist Ekaterinbourg    23  10  3  7   68-62  +6
4 Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ) 20   9  2  9   83-67  +16
5 Metallurg Novokuznetsk        14   6  2 12   48-76  -28
6 Avtomobilist Karaganda (KAZ)   7   2  3 15   41-92  -51

 

Les équipes des groupes 1 et 2 forment la conférence ouest, celles des groupes 3 et 4 la conférence est. Tous les résultats sont conservés.

 

Conférence ouest (42 matches)

                           Pts    V  N  D    BP-BC  Diff
 1 Dynamo Moscou            61   26  9  7   141-83  +58
 2 Krylia Sovietov Moscou   54   25  4 13   127-93  +34
 3 Spartak Moscou           50   22  6 14   133-109 +24
 4 SKA Saint-Pétersbourg    49   22  5 15   125-115 +10
 5 Torpedo Yaroslavl        46   20  6 16   126-106 +20
 6 Pardaugava Riga (LET)    46   19  8 15   142-125 +17
 7 Sokol Kiev (UKR)         43   18  7 17   141-119 +22
 8 Khimik Voskresensk       43   18  7 17   117-125 -8
 9 Metallurg Cherepovets    41   19  3 20   111-123 -12
10 Dynamo Minsk (BLR)       28   10  8 24    90-124 -34
11 Kristall Saratov         22    8  6 28    92-179 -87
12 CSKA Moscou              21    7  7 28    92-136 -44

Conférence est (42 matches)

                                 Pts    V  N  D    BP-BC  Diff
 1 Lada Togliatti                 65   31  3  8   165-87  +78
 2 Traktor Chelyabinsk            61   28  5  9   175-112 +63
 3 Avangard Omsk                  52   21 10 11   160-130 +30
 4 Salavat Yulaev Ufa             50   22  6 14   147-105 +38
 5 Torpedo Ust-Kamenogorsk (KAZ)  48   23  2 17   177-146 +31
 6 Metallurg Magnitogorsk         47   20  7 15   147-120 +27
 7 Avtomobilist Ekaterinbourg     45   18  9 15   136-130 +6
 8 Torpedo Nijni Novgorod         34   13  8 21    96-115 -19
 9 Itil Kazan                     32   14  4 24   126-156 -30
10 Molot Perm                     28   13  2 27   110-178 -68
11 Metallurg Novokuznetsk         25   10  5 27    95-156 -61
12 Avtomobilist Karaganda (KAZ)   17    6  5 31    96-195 -99

L'évènement de la saison a été la chute vertigineuse du CSKA Moscou, qui termine dernier de son groupe. Une humiliation pour le club de l'armée habitué à tout écraser à l'époque soviétique. Mais cette fois-ci, ce n'est plus lui qui rassemble de force les meilleurs joueurs du pays. Les temps ont changé et le voilà qui se fait à son tour piller de ses meilleurs joueurs. En outre, les détournements d'argent du président Nugsar Nachkeya - et sans doute aussi les combines de la mafia qui a envahi en quelques années le sport russe depuis l'éclatement de l'URSS - ont laissé les caisses du club complètement vides.

Le CSKA a donc dû vendre une partie de son gigantesque complexe d'entraînement pour pouvoir finir la saison. Viktor Tikhonov a dû entraîner une équipe composée en grande majorité de juniors, et n'avait comme joueur d'expérience que le gardien international Maksim Mikhaïlovsky, dont la doublure est le prometteur Nikolaï Khabibulin (20 ans).

 

Meilleurs marqueurs

                                          MJ   B   A  Pts
 1 Alekseï Tkachuk           Spartak      42  27  21  48
 2 Aleksandr Barkov          Spartak      42  16  29  45
 3 Sergueï Zhebrovsky        Saratov      42  20  22  42
 4 Boris Timofeïev             Ufa        41  26  15  41
 5 Igor Varitsky           Chelyabinsk    41  24  15  39
 6 Igor Fedulov            Chelyabinsk    38  16  23  39
 7 Konstantin Shafranov  Ust-Kamenogorsk  42  19  19  38
 8 Aleksandrs Kercs            Riga       42  23  14  37
 9 Oleg Maltsev            Chelyabinsk    39  21  15  36
10 Andreï Kudinov          Chelyabinsk    41  13  23  36

Troïkas les plus productives : Aleksei Tkachuk - Aleksandr Barkov - Aleksandr Selivanov (Spartak Moscou), 59 buts (14 + 17 + 28), à égalité avec Oleg Maltsev - Igor Fedulov - Konstantin Astrakhantsev (Traktor Chelyabinsk).

Équipe-type : Andreï Zuïev (Chelyabinsk) ; Sergueï Sorokin (Dynamo Moscou) - Denis Tsygurov (Togliatti) ; Valeri Karpov (Chelyabinsk) - Alekseï Yashin (Dynamo Moscou) - Alekseï Tkachuk (Spartak Moscou).

Coupe du fair-play : Salavat Yulaev Ufa, 357 minutes de pénalité.

 

 

Coupe MHL (Play-offs)

Huitièmes de finale (2, 5 et 6 mars 1993)

Torpedo Nijni-Novgorod - Dynamo Moscou 1-2 2-3
Torpedo Yaroslavl - Salavat Yulaev Ufa 4-2 6-5(t.a.b.)
Metallurg Magnitogorsk - Spartak Moscou 7-4 4-5 6-4
Traktor Chelyabinsk - Sokol Kiev 1-2 4-3 3-0
Avtomobilist Ekaterinbourg - Krylia Sovietov Moscou 3-2 4-5(a.p.) 0-3
Pardaugava Riga - Avangard Omsk 2-5 3-5
Torpedo Ust-Kamenogorsk - SKA Saint-Pétersbourg 5-3 0-7 3-8
Khimik Voskresensk - Lada Togliatti 0-1 3-6

Quarts de finale (10, 13 et 14 mars 1993)

Torpedo Yaroslavl - Dynamo Moscou 1-4 4-5(a.p.)
Metallurg Magnitogorsk - Traktor Chelyabinsk 0-1 2-3
Avangard Omsk - Krilya Sovietov Moscou 3-4(t.a.b.) 1-4
SKA Saint-Pétersbourg - Lada Togliatti 3-4(t.a.b.) 3-2 1-4

Demi-finales (18, 21 et 22 mars 1993)

Traktor Chelyabinsk - Dynamo Moscou 3-1 2-3(a.p.) 3-4(t.a.b.)
Krylia Sovietov Moscou - Lada Togliatti 1-2(a.p.) 0-2

Finale (26, 27 et 30 mars 1993)

Lada Togliatti - Dynamo Moscou 2-3 (1-0,1-0,0-3)
Lada Togliatti - Dynamo Moscou 3-4 (1-3,1-1,1-0)
Dynamo Moscou - Lada Togliatti 5-1 (1-0,1-1,3-1)

Togliatti parvient en finale après avoir notamment éliminé en quarts le SKA du sélectionneur national Boris Mikhaïlov, qui s'obstine à ne pas sélectionner de joueurs du Lada, déclarant "ne pas avoir eu l'occasion de les observer". Bien que les clubs moscovites ne soient plus seuls au monde, ils ont toujours la cote. Le centre médiatique est encore à Moscou, mais les clubs de province sont maintenant plus puissants financièrement, et le Dynamo n'a pas eu la partie facile pour gagner le titre. Le Traktor Chelyabinsk lui a mené la vie dure en demi-finale et a fait impression au point que cinq des siens ont réussi à se faire une place en équipe nationale pour les Mondiaux : Zuïev, Varitsky, Karpov, Astrakhantsev et Sapozhnikov. Mais le Dynamo Moscou, où Yurzinov a été remplacé par son adjoint Piotr Vorobiev, compte six internationaux (le capitaine Karpovtsev, Sorokin, Petrenko, Kaminsky, Nikolishin et le junior Aleksei Yashin) et conserve une courte avance sur ses rivaux.

Meilleur joueur des play-offs : Valeri Karpov (Chelyabinsk).

 

 

 

Pervaya Liga

Première phase

Zone 1 (32 matches)

                           Pts   V  N  D    BP-BC  Diff
1 Kristall Elektrostal      53  26  1  5   152-83  +69
2 Vyatich Ryazan            46  22  2  8   133-73  +60
3 Dizelist Penza            43  21  1  10  116-90  +26
4 Buran Voronezh            33  14  5  13  102-112 -10
5 Russky varnant Lipetsk    32  15  2  15  107-99  +8
6 Krylia Sovietov Moscou 2  25  12  1  19  101-120 -19
7 Dynamo Moscou 2           23   8  7  17   94-126 -32
8 Torpedo Nijni Novgorod 2  22   9  4  19   66-101 -35
9 CSKA Moscou 2             11   4  3  25   82-149 -67

 

Zone 5 (40 matches)

                           Pts   V  N  D    BP-BC  Diff
 1 SKA Khabarovsk           62  30  2  8   177-99  +78
 2 Zapolyarnik Norilsk      55  26  3  11  142-110 +32
 3 Sibir Novosibirsk        54  26  2  12  185-112 +73
 4 Motor Barnaul            52  14  4  12  174-134 +40
 5 Amurstal Komsomolsk      45  22  1  17   99-115 -16
 6 Sokol Krasnoïarsk        39  18  3  19  169-156 +13
 7 Ermak Angarsk            33  15  3  22  131-165 -34
 8 Shakhter Prokopievsk     30  14  2  24  115-159 -44
 9 Kedr Tomsk               27  11  5  24  125-134 -9
10 Metallurg Achinsk        26  12  2  26  145-223 -78
11 SHVSM Ust-Kamenogorsk    17   7  3  30  111-166 -55

 

Deuxième phase

Zone centre-ouest (18 matches)

                           Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Kristall Elektrostal     30  15  0  3   97-35  +62
 2 Dizelist Penza           27  13  1  4   62-41  +21
 3 Mars Tver                22  11  0  7   64-53  +11
 4 Vyatich Ryazan           22  10  2  6   53-44  +9
 5 Neman Grodno (BLR)       20  10  0  8   70-53  +17
 6 Khimik Novopolotsk       20   8  4  6   60-62  -2
 7 Buran Voronezh           17   7  3  8   59-53  +6
 8 Russky varnant Lipetsk   13   6  1 11   63-76  -13
 9 Sokol Kiev 2              5   2  1 15   30-86  -56
10 Yarintercom Yaroslavl     4   2  0 16   30-85  -55

 

Zone Volga - Oural (18 matches)

                           Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Mayak CSK VVS Samara     25  11  3  4   93-53  +40
 2 Rubin Tioumen            24  10  4  4   69-50  +19
 3 Mechel Chelyabinsk       22  10  2  6   67-54  +13
 4 Olimpiya Kirovo-Chepetsk 22  10  2  6   85-67  +18
 3 Sokol Novocheboksarsk    20   8  4  6   69-56  +13
 6 Neftekhimik Nijnekamsk   19   9  1  7   53-55  -2
 7 Burat Temirtau (KAZ)     17   8  1  7   70-59  +11
 8 Neftyanik Almetievsk     13   5  3  9   45-44  +1
 9 Kedr Ekaterinburg        12   6  0 11   50-75  -25
10 Yuzhny Ural Orsk          2   1  0 17   37-123 -86

 

Zone Sibérie (20 matches)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 SKA Khabarovsk          30  15  0  5   75-39  +36
2 Sibir Novosibirsk       29  13  3  4   86-51  +34
3 Zapolyarnik Norilsk     27  11  5  4   40-36  +4
4 Amurstal Komsomolsk     16   7  2 11   49-73  -24
5 Sokol Krasnoïarsk       15   6  3 11   52-85  -33
6 Motor Barnaul            3   0  3 17   21-39  -18

 

Huitièmes de finale (27, 30 et 31 mars 1993)

Dizelist Penza - Sokol Novocheboksarsk 2-1(t.a.b.) 6-1
Mars Tver - Olimpiya Kirovo-Chepetsk 3-2 3-4 4-1
Sibir Novosibirsk - Neman Grodno 4-3 4-6 4-3
Vyatich Ryazan - Mechel Chelyabinsk 3-1 6-4

Quarts de finale (3, 6 et 7 avril 1993)

Mars Tver - Kristall Elektrostal 1-2 2-9
Sibir Novosibirsk - Rubin Tioumen 5-0 3-0
Dizelist Penza - Mayak CSK VVS Samara 2-3 2-5* 3-4
Vyatich Ryazan - SKA Khabarovsk 1-2 4-5

* commué en 5-0 sur tapis vert car Samara a aligné un joueur non qualifié

Demi-finales (10, 11, 14, 15 et 17 avril 1993)

Sibir Novosibirsk - Kristall Elktrostal 3-5 0-5 4-2 3-1 5-4(a.p.)
Mayak CSK VVS Samara - SKA Khabarovsk 3-1 6-2 0-4 2-4 8-4

Match pour la septième place

Olimpiya Kirovo-Chepetsk - Sokol Novocheboksarsk 7-5 6-5

Match pour la cinquième place

Vyatich Ryazan - Dizelist Penza 7-2 3-2

Finale (22, 23 et 26 avril 1993)

Mayak CSK VVS Samara - Sibir Novossibirsk 6-4 6-4 3-1

 

 

La saison précédente (1991/92)

La saison suivante (1993/94)

 

Retour aux archives