NHL 1960/61

 

Saison régulière (70 matches)

                           Pts    V   N  D     BP-BC   Diff
1 Canadiens de Montréal     92   41  10  19   254-188  +66
2 Toronto Maple Leafs       90   39  12  19   234-176  +58
3 Chicago Black Hawks       75   29  17  24   198-180  +18
4 Detroit Red Wings         66   25  16  29   195-215  -20
5 New York Rangers          54   22  10  38   204-248  -44
6 Boston Bruins             43   15  13  42   176-254  -78

Il aura fallu attendre la retraite de Maurice Richard, en septembre 1960, pour que son record de 50 buts soit égalé, par son coéquipier Bernie "Boom Boom" Geoffrion. Pour autant, il faut rappeler que la saison régulière comptait 50 et non 70 matches quand le "Rocket" avait établi son record. Gordie Howe, le capitaine de Detroit, franchit un autre jalon mythique en étant le premier joueur à marquer 1000 points en saison régulière de NHL dans sa carrière.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                    MJ    B   A  Pts    Pén
 1 Bernie Geoffrion     Montréal    64   50  45   95    29'
 2 Jean Béliveau        Montréal    69   32  58   90    57'
 3 Frank Mahovlich      Toronto     70   48  36   84   131'
 4 Andy Bathgate        New York    70   29  48   77    22'
 5 Gordie Howe          Detroit     64   23  49   72    30'
 6 Norm Ullmann         Detroit     70   28  42   70    34'
 7 Leonard "Red" Kelly  Toronto     64   20  50   70    12'
 8 Dickie Moore         Montréal    57   35  34   69    62'
 9 Henri Richard        Montréal    70   24  44   68    91'
10 Alex Delvecchio      Detroit     70   27  35   62    26'
11 Bill Hay             Chicago     69   11  48   59    45'
12 Bob Nevin            Toronto     68   21  37   58    13'
13 Bobby Hull           Chicago     67   31  25   56    43'
14 Andy Hebenton        New York    70   26  28   54    10'
15 Camille Henry        New York    53   28  25   53     8'

Meilleurs gardiens

                                    MJ    Min    Moy. 
1 Charlie Hodge         Montréal    30   1800    2,47
2 Johnny Bower          Toronto     58   3480    2,50 (Vézina)
3 Glenn Hall            Chicago     70   4200    2,51
4 Jacques Plante        Montréal    40   2400    2,80
5 Hank Bassen           Detroit     34   2050    2,93
6 Terry Sawchuk         Detroit     38   2150    3,13

 

Les trophées

Meilleur joueur (trophée Hart) : Bernie Geoffrion (Canadiens de Montréal).

Meilleur défenseur (trophée Norris) : Doug Harvey (Canadiens de Montréal).

Meilleure recrue (trophée Calder) : Dave Keon (Toronto Maple Leafs).

Fair-play (trophée Lady Byng) : Red Kelly (Toronto Maple Leafs).

Première équipe all-star : Johnny Bower (Toronto) ; Marcel Pronovost (Detroit) - Doug Harvey (Montréal) ; Frank Mahovlich (Toronto) - Jean Béliveau (Montréal) - Bernie Geoffrion (Montréal).

Deuxième équipe all-star : Glenn Hall (Chicago) ; Pierre Pilote (Chicago) - Allan Stanley (Toronto) ; Dickie Moore (Montréal) - Henri Richard (Montréal) - Gordie Howe (Detroit).

 

Play-offs

Demi-finales (21, 23, 26, 28 mars, 1er et 4 avril 1961)

Montréal - Chicago 6-2 (1-1,1-1,4-0)
Montréal - Chicago 3-4 (0-0,2-2,1-2)
Chicago - Montréal 2-1 a.p. (1-0,0-1,0-0,0-0,0-0,1-0)
Chicago - Montréal 2-5 (1-2,1-2,0-1)
Montréal - Chicago 0-3 (0-0,0-1,0-2)
Chicago - Montréal 3-0 (0-0,3-0,0-0)

Toronto - Detroit 3-2 a.p. (0-1,1-0,1-1,0-0,1-0) [le 22 mars]
Toronto - Detroit 2-4 (0-0,1-2,1-2) [le 25 mars]
Detroit - Toronto 2-0 (0-0,0-0,2-0)
Detroit - Toronto 4-1 (1-1,1-0,2-0)
Toronto - Detroit 2-3 (0-2,1-1,1-0)

Après cinq Coupes Stanley et dix participations en finale consécutives, les Canadiens de Montréal n'auront donc pas vu leur série survivre à la retraite de leur idole. Chicago vient s'imposer une première fois au Forum sur un but du géant Ed Litzenberger : il a bien grandi, le gamin qui avait pleuré quand Montréal l'avait échangé au milieu de sa première saison professionnelle pour aider l'équipe de Chicago. Pendant l'hiver 1959/60, sa femme est morte en percutant un viaduc sur une route verglacée, et Ed, son passager, a souffert de côtes fêlées, d'un hématome au foie et d'une forte commotion. Revenu au jeu, Litzenberger a été nommé capitaine des Blackhawks, et s'il n'a plus les mêmes jambes qu'avant, il est devenu un modèle collectif.

Murray Balfour, qui a connu un parcours similaire à Litzenberger (naissance dans le Saskatchewan, star en junior chez les Regina Pats qui sont affiliés à l'organisation des Canadiens, vente à Chicago contre une somme d'argent), marque les deux buts au troisième match. Et même si Montréal égalise avec une très nette victoire, Chicago se qualifie grâce à une tactique défensive qui fonctionne avec deux blanchissages pour le gardien Glenn Hall, le maître des nerfs.

 

Finale (6, 8, 10, 12, 14 et 16 avril 1961)

Chicago - Detroit 3-2 (3-0,0-1,0-1)
Detroit - Chicago 3-1 (2-0,0-1,1-0)
Chicago - Detroit 3-1 (0-0,3-0,0-1)
Detroit - Chicago 2-1 (0-0,1-1,1-0)
Chicago - Detroit 6-3 (2-2,1-1,3-0)
Detroit - Chicago 1-5 (1-0,0-2,0-3)

Les Blackhawks de Chicago n'avaient pas atteint la finale depuis 1944, et leur retour à ce niveau est un coup de maître puisqu'ils soulèvent leur troisième Coupe Stanley (après celles de 1934 et 1938). Ils ne peuvent pas rentre fêter ça dans leur ville le soir même, car Chicago est englouti sous une tardive tempête de neige printanière qui domine l'actualité ; les vols sont annulés. Ce sacre des Blackhawks a été bâti sur une solide défense avec Pierre Pilote, Al Arbour, Jack Evans et Elmer Vasko, devant l'indéboulonnable gardien Glenn Hall.

Du côté de Detroit, on regrettera surtout la blessure à la cheville de son meilleur défenseur Marcel Pronovost, qui manque deux rencontres dans cette finale et joue diminué le reste du temps.

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                   MJ   B  A Pts  Pén
1 Gordie Howe           Detroit    11   4 11  15  10'
2 Pierre Pilote         Chicago    12   3 12  16   8'
3 Bobby Hull            Chicago    12   4 10  14   4'
4 Stan Mikita           Chicago    12   6  5  11  21'
5 Murray Balfour        Detroit    11   5  5  10  14'
6 Alex Delvecchio       Detroit    11   4  5   9   0'
7 Kenny Wharram         Chicago    12   3  5   8  12'
8 Bill Hay              Chicago    12   2  5   7  20'
  Vic Stasiuk           Detroit    11   2  5   7   4'

 

 

La saison précédente (1959/60)

La saison suivante (1961/62)

 

Retour aux archives