Championnat de Grande-Bretagne 2016/17

 

Lexique des compétitions

Le championnat se compose de ligues indépendantes :

L'Elite Ice Hockey League (EIHL), élite à dix clubs. Deux trophées séparés récompensent le vainqueur de la saison régulière et celui des play-offs.

L'English Premier League (EPL), réservée aux clubs d'Angleterre.

L'English National League (ENL), découpée dans chaque zone nord et sud en une division 1 et une division 2.

La Scottish National League (SNL) pour les clubs écossais.

Diverses coupes rythment la saison :

La Challenge Cup pour les clubs d'Elite League.

L'English Premier Cup, compétition regroupant les clubs d'English Premier League.

Les English National Cups, un ensemble de tournois faisant office de coupes pour certaines équipes de la ligue nationale.

La Coupe d'Écosse.

 

 

Elite Ice Hockey League

En attente d'une expansion de la Ligue, évoquée depuis plusieurs années et sous des projets variés (Londres, Aberdeen, Milton Keynes...), l'EIHL version 2016-2017 repart sous la même formule et avec les mêmes forces en présence.

Classement (52 matches)

                       Pts    V VP  DP D     BP-BC  Diff
 1 Cardiff Devils       81   32  7  3  10   200-136  +64
 2 Belfast Giants       74   30  5  4  13   195-145  +50
 3 Sheffield Steelers   73   31  4  3  14   196-136  +60
 4 Nottingham Panthers  58   22  4  6  20   169-175  -6
 5 Braehead Clan        57   24  3  3  22   191-176  +15
 6 Fife Flyers          53   19  6  3  24   174-186  -12
 7 Dundee Stars         47   16  4  7  25   162-183  -21
 8 Manchester Storm     44   17  1  8  26   141-168  -27
 9 Coventry Blaze       43   13  6  5  28   147-198  -51
10 Édimbourg Capitals   35   11  5  3  33   154-226  -72

Cela faisait plusieurs années que le représentant gallois d'EIHL tournait autour de la principale couronne de la ligue, celle de la saison régulière, sans pouvoir la porter. Fort d'un effectif déjà stable (ce qui n'est pas si courant outre-Manche), et encore renforcé par les arrivées de joueurs comme l'expérimenté centre Layne Ulmer, l'ailier Patrick Asselin ou l'Italo-Canadien Sean Bentivoglio, les Devils de Cardiff ont réalisé une saison pleinement aboutie pour s'octroyer le titre de champion de la saison régulière, titre qu'ils n'avaient obtenu depuis la Superleague saison 1996/97. Le quatuor est complété par les trois autres principales équipes du hockey britannique de ces dix dernières années : les Nord-Irlandais de Belfast prennent la deuxième place, après une lutte acharnée avec les Steelers de Sheffield, qui comptaient dans les cages l'ancien portier letton de Grenoble, Ervins Mustukovs, meilleur pourcentage d'arrêts de la saison. Ces trois formations terminent loin devant les Panthers de Nottingham (qui semblent de plus en plus entrer dans le rang). Les Anglais ont dû attendre la dernière journée pour s'octroyer cette quatrième place.

À mi-classement, on retrouve le désormais célèbre Clan de Braehead. Une équipe qui n'aura d'ailleurs pas tout perdu puisque malgré sa cinquième position, le Clan remporte sa conférence (Gardiner). C'est un tir groupé d'équipes écossaises puisque suivent les Flyers de Fife et les Stars de Dundee, deux équipes à la trajectoire semblable à la saison passée. Le bas de tableau ressemble d'ailleurs fortement à celui du précédent exercice, à la différence près, mais elle est de taille, que dans la lutte pour la dernière place pour les play-offs, c'est cette fois-ci le Storm de Manchester qui a pris le dessus sur le Blaze de Coventry. Objectif atteint pour Manchester, qui visait les play-offs pour sa deuxième saison, et immense contre-performance pour Coventry, une équipe qui jouait les premiers rôles il n'y a pas si longtemps et qui fut finaliste des play-offs la saison passée. Moins "largués" mais pas encore assez armés, les Capitals d'Édimbourg héritent une fois de plus de la dernière place, la troisième sur les quatre dernières saisons, et la quatrième saison consécutive sans play-offs. Pas d'effet Jared Staal, même si le cadet de cette grande fratrie avait posé ses valises en Écosse cette saison.

 

Meilleurs marqueurs

                                            B   A  Pts
 1 Matt Beca (CAN)            Braehead     27  48   75
 2 Scott Pitt (CAN)           Braehead     32  42   74
 3 Vinny Scarsella (USA)      Dundee       18  54   72
 4 Alex Leavitt (CAN)         Braehead     24  45   69
 5 Mathieu Roy (CAN)          Sheffield    28  29   57
 6 Blair Riley (CAN)          Belfast      28  28   56
 7 Chris Higgins (USA)        Belfast      20  35   55
 8 Mathew Sisca (CAN)         Fife         17  38   55
 9 Ryan Dingle (USA)          Fife         31  23   54
10 Kevin Bruijsten (HOL)      Dundee       23  31   54
11 Joey Martin (CAN)          Cardiff      17  36   53
12 Andrew Hotham (CAN)        Cardiff      10  43   53
13 Darian Dziurzynski (CAN)   Manchester   29  23   52
14 Layne Ulmer (CAN)          Cardiff      19  33   52
15 Colton Fretter (CAN)       Sheffield    26  25   51
19 Colin Shields (GBR)        Belfast      26  23   49

 

Quarts de finale (1er et 2 avril 2017)

Cardiff - Manchester 3-2 (1-0,0-2,2-0)
Manchester - Cardiff 1-3 (1-2,0-1,0-0)

Dundee - Braehead 3-1 (1-0,1-1,1-0)
Braehead - Dundee 0-3 (0-0,0-1,0-2)

Nottingham - Sheffield 5-2 (4-0,0-1,1-1)
Sheffield - Nottingham 5-1 a.p (1-0,1-0,2-1,1-0)

Belfast - Fife 4-2 (0-1,3-0,1-1)
Fife - Belfast 1-4 (0-1,1-2,0-1)

Le découpage de ces quarts de finale peut étonner aux premiers abords, mais il s'explique par une règle spécifique à l'EIHL. En marge de la saison classique, les équipes sont réparties en 2 conférences. Chaque équipe affronte 4 fois les équipes de l'autre conférence, et 8 fois celles de la sienne. À l'issue, un classement propre à la conférence (confrontations directes) est établi. Il s'avère que cette saison, la répartition fut franchement déséquilibrée. Ainsi Braehead, pourtant cinquième de la saison régulière, remporte sa conférence Gardiner et prend ainsi la 2e place pour les play-offs, affrontant donc les 7e de la saison régulière. Cela ne leur a pas pour autant réussi car ils sont éliminés dans un derby écossais par les Stars de Dundee. Ce sera le seul quart de finale où la logique du classement de saison régulière ne sera pas respectée. Les Devils passent sans encombre face au Storm de Manchester, déjà content d'être là. Dans une confrontation choc de l'Angleterre, l'affiche a tenu toutes ses promesses et Nottingham a bien cru regagner de sa superbe en attaquant très fort cette opposition. Il a fallu des prolongations le lendemain à Sheffield pour que Guillaume Desbiens envoie les Steelers au carré final... à Nottingham ! Enfin, les Giants de Belfast n'ont pas vraiment eu de difficulté pour éliminer Fife, et ainsi offrir, ce qui n'est pas banal, un week-end final avec un représentant des 4 pays britanniques formant l'EIHL (Angleterre, Écosse, Pays de Galles et Irlande du Nord).

 

Tournoi final (8 et 9 avril 2017 au National Ice Centre de Nottingham)

Demi-finales

Cardiff - Dundee 4-2 (0-2,1-0,3-0)
Sheffield - Belfast 2-0 (1-0,0-0,1-0)

Les Devils de Cardiff avaient tous les feux au vert en ce week-end final, mais ils passèrent à deux doigts de la mauvaise surprise. En invité surprise, Dundee n'avait rien à perdre et l'a prouvé en dominant le premier tiers grâce à des buts de Kevin Hart et Brett Switzer. Il a fallu que le club gallois se réveille pour revenir et prendre l'avantage à 9 minutes du terme, avant qu'Andrew Hotham ne scelle la rencontre en cage vide. Cardiff est alors encore en lice pour le "Treble Winner" (remporter les trois trophées de la saison). Dans l'autre demi-finale de l'après-midi, Ervins Mustukovs fut tout bonnement impérial devant les attaquants nord-irlandais, permettant ainsi au but de Guillaume Desbiens en tout début de match, puis à celui de Levi Nelson en cage vide, de suffir à la qualification de Sheffield pour la finale.

Match pour la troisième place

Dundee - Belfast 8-15 (4-4,2-5,2-6)

C'est une tradition, ce match pour du beurre relève clairement de la "Pizza Cup", en lever de rideau de la grande finale. Gageons que cette saison la pizza fut tout de même bien garnie avec cette opération portes ouvertes qui aura au moins eu le mérite de ne distribuer aucune pénalité sur toute la rencontre !

Finale

Sheffield - Cardiff 6-5 a.2p. (1-3,4-1,0-1,0-0,1-0)

L'EIHL est une entité qui a connu sa première saison en 2003-2004. Et de l'avis des spécialistes britanniques, jamais une finale des play-offs ne fut aussi incroyable et haletante. L'affiche sportive était déjà prometteuse, la réalité de la glace fut plus forte encore et les (télé)spectateurs peuvent à présent se satisfaire d'avoir assisté à une très grande partie de hockey, de celles qui marquent les esprits. En première période ce sont les Devils qui prennent le pouvoir : après l'ouverture du score de Guillaume Doucet et l'égalisation de John Armstrong, les buts successifs de Joey Haddad et Joey Martin mettaient à mal les plans des Anglais. Mais Sheffield n'a jamais voulu subir cette rencontre. En deuxième période, Geoff Walker, Colton Fretter puis Levi Nelson permettent aux Steelers de prendre la tête dans la rencontre. Pas pour longtemps car Layne Ulmer remet les équipes à égalité à la 32e minute. Sheffield réagit pour passer en tête avant le retour aux vestiaires, sur un doublé de Walker. Le match offensif tourne alors à la guerre psychologique et stratégique pour le troisième tiers-temps. Chaque fait de jeu prend son importance et c'est une supériorité numérique qui permet aux Devils gallois d'égaliser par Andrew Hotham. Les deux équipes auront alors chacune leur chance de marquer le but vainqueur en fin de match, sans succès. À 5-5 et déjà un grand match, les deux équipes poursuivent sur une mort subite. La fin est proche... juste dans les faits ! Cette bataille tactique est intense et aucune équipe ne cède... jusqu'à la fin de la prolongation. En Grande Bretagne, les finales ne se jouent jamais sur une séance de fusillade. C'est donc une deuxième prolongation qui débute, et elle débute sur les mêmes bases que la précédente. Il faut attendre la 94e minute de jeu pour voir Levi Nelson tromper Ben Bowns et offrir le titre des play-offs aux Steelers de Sheffield. Au terme d'un match incroyable, les Devils de Cardiff cèdent leur seul titre de la saison, mais en tant que champion de la saison régulière, ils participeront à la prochaine CHL, avec les Panthers de Nottingham qui gagnent leur place au prix du titre de vainqueur de la dernière Coupe Continentale. Coupe pour laquelle les Steelers de Sheffield représenteront l'EIHL la saison prochaine.

 

 

Trophées officiels (par les entraîneurs et les managers généraux de la Ligue)

Joueur de l'année : Andrew Hotham (Cardiff).

Gardien de l'année : Ben Bowns (Cardiff).

Défenseur de l'année : Andrew Hotham (Cardiff).

Attaquant de l'année : Joey Martin (Cardiff).

Joueur britannique de l'année : Colin Shields (Belfast).

Entraîneur de l'année : Andrew Lord (Cardiff).

Première équipe-type : Ben Bowns (GB - Cardiff) ; Jim Vandermeer (CAN - Belfast) - Andrew Hotham (CAN - Cardiff) ; Mathieu Roy (CAN - Sheffield) - Joey Martin (CAN - Cardiff) - Vinny Scarsella (USA - Dundee).

Deuxième équipe-type : Shane Owen (CAN - Fife) ; Félix-Antoine Poulin (CAN - Dundee) - Derrick Walser (CAN - Belfast) ; Blair Riley (CAN - Belfast) - Scott Pitt (CAN - Braehead) - Matt Beca (CAN - Braehead).

 

 

Challenge Cup

Groupe A (8 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Belfast           13   5  1  1  1   31-20  +11
2 Dundee            11   4  1  1  2   32-23  +9
3 Braehead           9   2  1  3  2   24-25  -1
4 Edimbourg          8   2  2  0  4   22-31  -9
5 Fife               5   1  1  1  5   22-32  -10

Groupe B (8 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Sheffield         12    5  1  0  2   42-34  +8
2 Nottingham        12    5  1  0  2   28-22  +6
3 Cardiff            8    3  1  0  4   26-25  +1
4 Manchester         6    2  0  2  4   25-33  -8
5 Coventry           5    2  0  1  5   21-28  -7

 

Quarts de finale

23/11/2016 Édimbourg - Sheffield 2-2 (1-0,0-1,1-1)
26/11/2016 Sheffield - Édimbourg 7-1 (1-1,3-0,3-0)

08/12/2016 Braehead - Nottingham 3-3 (0-2,1-0,2-1)
14/12/2016 Nottingham - Braehead 3-1 (1-0,1-0,1-1)

14/12/2016 Manchester - Belfast 3-3 (0-0,3-1,0-2)
20/12/2016 Belfast - Manchester 4-3 a.p (1-3,0-0,2-0,1-0)

07/12/2016 Dundee - Cardiff 1-4 (0-1,0-0,1-3)
21/12/2016 Cardiff - Dundee 4-2 (1-1,2-1,1-0)

 

Demi-finales

25/01/2017 Nottingham - Sheffield 1-2 (1-0,0-1,0-1)
14/02/2017 Sheffield - Nottingham 3-0 (1-0,0-0,2-0)

01/02/2017 Cardiff - Belfast 4-5 (2-1,2-1,0-3)
08/02/2017 Belfast - Cardiff 1-5 (0-2,1-2,0-1)

 

Finale (à Cardiff)

05/03/2017 Cardiff - Sheffield 3-2 (1-2,1-0,1-0)

Pour sa première réception de la finale de la Challenge Cup dans sa toute neuve Ice Arena Wales, Cardiff aura vu l'équipe locale atteindre la finale après un parcours plutôt calme malgré une petite troisième en phase de groupe. En face des Devils, l'équipe tenante du titre des Steelers de Sheffield (ce sera finalement la même affiche en finale des play-offs quelques semaines plus tard). Galvanisés par cette finale à la maison, les Gallois n'ont pas laissé passer leur chance et ont raflé leur premier titre (chronologiquement) de la saison.

 

 

 

 

English Premier League

Classement (48 matches)

                            Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
 1 Telford Tigers            83   33  7  3   5   221-128  +93
 2 Milton Keynes Lightning   71   28  6  3  11   174-124  +50
 3 Basingstoke Bison         61   29  1  1  17   168-112  +54
 4 Peterborough Phantoms     60   27  2  2  17   186-141  +45
 5 Guildford Flames          49   20  2  5  21   175-171  +4
 6 Swindon Wildcats          48   14  8  4  22   156-170  -14
 7 Hull Pirates              42   20  0  2  26   162-201  -39
 8 Sheffield Steeldogs       28    9  2  6  31   153-225  -72
 9 Bracknell Bees            20    6  2  4  36   114-237  -123
10 Manchester Phoenix          Forfait en cours de saison 

Démarrée à 10 équipes, la Premier League s'est terminée à 9. En effet après 39 matchs et arrivé fin janvier, Manchester a produit un communiqué qui confirmait des bruits de couloir : en pourparlers avec un investisseur potentiel, les négociations ont échoué et cela a contraint l'équipe à stopper net sa participation. Le champion 2013/14 voit là une chute malheureusement prévisible, car il était devenu difficile de subsister dans une ville qui a fait renaître à côté, sur une structure indépendante, une équipe EIHL (le Storm). Par équité sportive, il a été décidé suite au retrait de Manchester de considérer toutes les rencontres contre le Phoenix comme non jouées. Cela n'a guère entaché l'évolution de la formule des play-offs, puisque les quarts de finale n'existent plus dans cette ligue, aux dépens d'un système de poule selon la place au classement, puis des demi-finales directement pour les deux premières équipes de chaque poule. Il ne restait donc plus qu'une seule équipe qui ne prendrait pas part aux play-offs, et sans trop de surprise les Bracknell Bees restent une nouvelle fois sur le carreau.

 

Phase de poules des play-offs

Groupe A (6 matches)

                   Pts   V VP  DP D   BP-BC  Diff
1 Guildford         11    5  0  1  0   18-9   +9
2 Telford            8    3  1  0  2   28-13  +15
3 Peterborough       6    3  0  0  3   26-19  +7
4 Sheffield          0    0  0  0  6    8-39  -31

Groupe B (6 matches)

                   Pts   V VP  DP  D   BP-BC  Diff
1 Basingstoke       10    5  0  0  1   27-12  +15
2 Milton Keynes     10    5  0  0  1   28-15  +13
3 Swindon            4    1  1  0  4   21-29  -8
4 Hull               1    0  0  1  5   14-34  -20

 

Étonnamment ballotés en saison régulière, les Flames de Guildford se sont repris au bon moment et remportent leur groupe. Ils sont accompagnés pour le carré final des Tigers de Telford, les vainqueurs de la saison régulière. Dans l'autre groupe, on retrouve les deux autres habitués du haut de tableau de la ligue, le Bison de Basingstoke et le Lightning de Milton Keynes, pour un week-end final regroupant finalement les 4 têtes d'affiche de ce championnat.

 

Tournoi final (7 et 8 avril 2017 à Coventry)

Demi-finales

Guildford - Milton Keynes 3-8 (1-1,2-2,0-5)
Basingstoke - Telford 2-3 (1-1,1-1,0-1)

Finale

Milton Keynes - Telford 7-2 (2-0,3-0,2-2)

Ce sont les deux équipes qui ont terminé à la deuxième place de leur groupe, mais en ayant dominé la saison régulière, qui se retrouvent en finale le dimanche. À ce jeu-là, le Lightning de Przemyslaw Odrobny, l'ancien gardien de Morzine, a connu un week-end impressionnant en disposant littéralement de ses deux adversaires pour s'octroyer le titre. Un dernier titre pour cette équipe dans la ligue, et peut être même un dernier titre tout court pour la Premier League. Cette ligue est en effet en proie à d'importantes difficultés et son avenir proche apparait en pointillés. Si le championnat se tient tout de même la saison prochaine, il prendra des traits bien différents ne serait-ce qu'en termes des forces en présence. Si le Phoenix de Manchester qui s'est désisté, la Premier League va également perdre le Lightning de Milton Keynes et les Flames de Guildford. Conscientes des difficultés de la ligue, ces deux formations profitent d'un projet d'expansion de l'EIHL pour rejoindre la ligue élite la saison prochaine et ainsi proposer un championnat à 12 formations. Il est demandé aux formations de Premier League de préparer un dossier d'adhésion à la National League, ce qui laisse penser au clap de fin prochain pour ce championnat.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                            B   A  Pts
 1 Andrej Themar (SVK)        Hull         46  36   82
 2 Matthew Davies             Telford      16  63   79
 3 Arnoldas Bosas (LIT)       Sheffield    34  44   78
 4 Tomasz Malasinski (POL)    Swindon      36  39   75
 5 Doug Clarkson (CAN)        Telford      43  30   73
 6 Jonas Hoog (SUE)           Swindon      17  56   73
 7 Ciaran Long                Basingstoke  33  30   63
 8 Stanislav Lascek (SVK)     Hull/Sheff   23  39   62
 9 Jason Silverthorn (CAN)    Telford      37  24   61
10 Ben Campbell               Guildford    30  30   60

 

 

English Premier Cup

Phase de qualification (18 matches)

                            Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
 1 Telford Tigers            31   11  3  3  1    77-47    +30
 2 Milton Keynes Lightning   28   10  4  0  4    58-45    +13
 3 Hull Pirates              22   11  0  0  7    81-66    +15
 4 Peterborough Phantoms     21    8  2  1  7    76-54    +22
 5 Basingstoke Bison         21   10  0  1  7    54-40    +14
 6 Swindon Wildcats          20    7  2  2  7    59-54    +5
 7 Guildford Flames          19    8  0  3  7    63-63     0
 8 Sheffield Steeldogs       16    6  1  2  9    58-64    -6
 9 Bracknell Bees             9    4  0  1 13    46-87    -41
10 Manchester Phoenix         6    2  1  0 15    40-92    -52

 

Demi-finales

Hull - Milton Keynes 1-4 2-8
Peterborough - Telford 4-2 2-7 (Peterborough qualifié suite à une séance de tirs au but)

Finale

Milton Keynes - Peterborough 1-2 4-0 (Milton Keynes vainqueur suite à une séance de tirs au but)

Deuxième finale consécutive d'English Premier Cup pour les Phantoms de Peterborough, mais ils s'inclinent à nouveau face au Lightning qui s'offre une saison à deux titres.

 

 

 

English National Ice Hockey League

Zone nord

Division 1 - Moralee Conference (28 matches)

                     Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Solway Sharks       49  23  3  2  134-52  +82
2 Billingham Stars    36  18  0 10  135-105 +30
3 Blackburn Hawks     26  12  2 14  108-125 -17
4 Solihull Barons     24  11  2 15  117-122 -5
5 Whitley Warriors    24* 12  2 14  107-118 -11
6 Sutton Sting        21   9  3 16   83-106 -23
7 Deeside Dragons     21   9  3 16  114-153 -39
8 Telford Tigers B    21   9  3 16  107-124 -17

* Whitley a été sanctionné de deux points de pénalité pour des problèmes autour du calendrier pour des matchs à domicile. Ces deux points manquants ont privé l'équipe de carré final.

Dans cette Division 1 Nord appelée "Moralee Conference", le suspense fut assez limité avec la qualification pour le carré final des quatre mêmes équipes que la saison passée. Les Barons s'en sortent tout de même bien car ce sont les points de pénalité de Whitley qui leur permettent de se qualifier. Avec une équipe en moins par rapport à la saison passée, le championnat a eu l'avantage de l'homogénéïté, sans équipe totalement à la dérive. Preuve en est le trio de bas de tableau au même nombre de points. À ce jeu-là et du fait du goal-average particulier, c'est la réserve de Telford qui devrait évoluer en Division 2 la saison prochaine (sauf repêchage). Les Gallois de Deeside, promus de la saison précédente, doivent eux passer par le barrage.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                            B   A  Pts
 1 Scott McKenzie             Deeside      19  34   53
 2 Richard Bentham            Solw/Black   25  27   52
 3 Chris Sykes                Billingham   23  28   51
 4 Dennis Boström (SUE)       Billingham   29  16   45
 5 Aaron Davies               Blackburn    20  22   42

 

Carré final (8 et 9 avril 2017 à Sheffield)

Demi-finales

Solway - Solihull 3-2
Billingham - Blackburn 7-3

Finale

Solway - Billingham 3-1

Dans la zone Nord NIHL, la nouvelle équipe dominante est la formation écossaise des Sharks de Solway. Après avoir largement dominé la saison régulière, Solway n'a pas tremblé pour le carré final des play-offs, et se voit récompenser d'un nouveau trophée.

 

Division 2 - Laidler Conference (28 matches)

                        Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Blackburn Eagles      44  20  4  4  155-67  +88
 2 Widnes Wild           42  20  2  6  136-77  +59
 3 Altrincham Aces       35  16  3  9  125-97  +28
 4 Sheffield Senators    34  14  6  8  133-95  +38
 5 Nottingham Lions      33  13  7  8  114-91  +23
 6 Hull Jets             21   9  3 16  105-145 -40
 7 Bradford Bulldogs      9   4  1 23   99-181 -82 
 8 Coventry Blaze NIHL    6   2  2 24   51-165 -114

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                            B   A  Pts
 1 Richard Haggar            Hull          31  39   70
 2 Stuart Brittle            Widnes        19  40   59
 3 Kieran Beach              Hull          27  29   56
 4 Nathan Britton            Sheffield     26  28   54
 5 Oliver Barron             Widnes        30  22   52

 

Carré final (8 et 9 avril 2017 à Sheffield)

Demi-finales

Blackburn - Sheffield 1-3
Widnes - Altrinchham 2-0

Finale

Widnes - Sheffield 2-1

Si les Aigles de Blackburn se sont octroyés la saison régulière, ils se sont fait surprendre au premier jour du week-end final par les Senators de Sheffield (4e de la saison). Ces derniers n'ont su surfer sur cet exploit, puisqu'ils s'inclinent en finale face à Widnes, nouveau champion des play-offs de cette Laidler Conference.

 

Barrage de promotion/relégation (2 avril 2017 à Blackburn)

Deeside Dragons - Widnes Wild 4-3

Le week-end précédant les play-offs, Widnes participait à son deuxième barrage consécutif de promotion/relégation, après avoir échoué la saison passée. Le Wild n'aura guère plus de succès cette fois-ci et n'accompagnera pas Blackburn en Division 1. Ce sont les Dragons de Deeside qui se maintiennent, sur un but de Pearsons en supériorité numérique durant la prolongation.

 

Zone sud

Division 1 (28 matches)

                           Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Chelmsford Chieftains    52  25  2  1  181-78  +103
 2 Invicta Dynamos          34  16  2 10  113-99  +14
 3 Streatham IHC            32  15  2 11   94-86  +8
 4 Oxford City Stars        28  12  4 12  122-114 +8
 5 London Raiders           26  11  4 13   92-105 -13
 6 Solent & Gosport Devils  24  11  2 15   91-102 -11
 7 Milton Keynes Thunder    20   9  2 17   91-125 -34
 8 Bracknell Hornets         8   2  4 22   67-142 -75

L'équipe des Raiders de Wightlink a fait forfait général en tout début de saison.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                          B   A  Pts
 1 Juraj Huska (SVK)        Chelmsford   42  32   74
 2 Adam Rehak (TCH)         Invicta      27  25   52
 3 Daniel Hammond           Chelmsford   28  23   51
 4 Richard Facey            Solent & G   21  27   48
 5 Aidan Doughty            Wight/Solent 18  23   41

 

Quarts de finale

Chelmsford - Bracknell 4-2 6-2
Invicta - Milton Keynes 3-1 6-5
Streatham - Solent & Gosport 2-2 3-2
Oxford City - London 2-4 1-7

Demi-finales

Chelmsford - London 5-1 11-3
Invicta - Streatham 3-3 10-1

Finale

Chelmsford - Invicta 3-8 4-2

Considérée comme la meilleure équipe de la ligue Nationale (nord et sud confondus), Chelmsford continue de remplir son armoire à trophées avec un nouveau titre de champion de la saison régulière. Mais alors qu'ils traversaient les play-offs sans difficulté, les Chieftains ont lourdement chuté en finale aller sur la glace du dauphin de la saison, Invicta. Les Dynamos ont fait exploser la défense des indiens (8-3) et malgré une défaite au match retour, ils ont su s'appuyer sur leurs cinq buts d'avantage pour remporter les play-offs.

 

Division 2

Poule Est (20 matchs)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Peterborough Islanders 39  19  1  0  128-40  +88
 2 Chelmsford Warriors    26  12  2  6   80-59  +21
 3 Invicta Mustangs       15   6  3 11   73-90  -17
 4 Haringey Racers        14   7  0 13   70-104 -34
 5 Lee Valley Lions       14   6  2 12   63-85  -22
 6 Slough Jets            12   4  4 12   67-103 -36

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                         B   A  Pts
 1 Nathan Pollard          Peterborough 20  23   43
 2 Jake Luton              Invicta      20  12   32
 3 Conor  Pollard          Peterborough 15  16   31
 4 Deivid Cetvertak (LTU)  Invicta       9  22   31
 5 Connor Stokes           Peterborough 21   9   30

 

Poule Ouest (16 matchs)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Cardiff Fire           32  16  0  0   91-24  +67
 2 Bristol Pitbulls       19   8  3  5   72-55  +17
 3 Wightlink Buccaners    11   5  1 10   29-54  -25
 4 Basingstoke Buffalo    10   4  2 10   44-77  -33
 5 Swindon Wildcats NIHL   8   3  2 11   61-87  -26

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                         B   A  Pts
 1 Robert Sedlak (SVK)    Cardiff       13  11   24
 2 Tamas Elias (HUN)      Cardiff       14   9   23
 3 Loris Taylor           Swindon       12  11   23
 4 Jordan Powell          Cardiff        9  14   23
 5 Oliver Shone           Bristol       11   9   20

 

Demi-finales

Peterborough - Bristol 4-1 10-5
Cardiff - Chelmsford 2-6 (demi-finale unique)

Finale

Peterborough - Chelmsford 9-1 4-5

Cette saison c'est une victoire nette et sans bavure de l'Est sur l'Ouest, puisque les deux représentants de la poule de l'est se sont imposés en demi-finale sur les équipes de l'ouest. Mauvaise surprise pour les Gallois de Cardiff qui semblaient un candidat sérieux pour le titre. C'est donc Peterborough et Chelmsford que l'on a retrouvé en finale, et à ce jeu les Islanders ont respecté la logique de la saison régulière en soulevant la coupe après une large victoire à l'aller (pourtant sur la glace adverse) et une courte défaite au retour.

 

English National Cups

Poule Nord (12 matches)

                             Pts  V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Solway Sharks             32  10  1  0  1   78-31  +47
 2 Billingham Stars          15   4  1  1  6   49-59  -10
 3 Blackburn Hawks           13   4  0  1  7   37-60  -23
 4 Whitley Warriors          12   4  0  0  8   43-57  -14

Saison à trois titres pour les Ecossais de Solway qui remportent la saison régulière, les play-offs et la coupe du Nord.

 

Coupe de la Division 1 Sud (6 matchs)

Phase de groupe

                             Pts  V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Invicta Dynamos           10   5  0  0  1   27-19  +8
 2 London Raiders             7   3  1  0  2   26-22  +4
 3 Chelmsford Chieftains      4   2  0  0  4   16-20  -4
 4 Streatham IHC              3   1  0  1  4   15-23  -8

Groupe B

Demi-finales

Invicta - Streatham 7-2 5-2
Chelmsford - London 3-2 5-0

Finale

Invicta - Chemsford 3-4 2-4

Pourtant mal engagés dans la phase de poule (3e), les Chieftains de Chelmsford conservent leur trophée de la coupe Nationale de Division 1 Sud.

 

Coupe de la Division 2 Sud (6 matchs)

Groupe A

                             Pts  V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Cardiff Fire              11   5  1  0  0   22-6   +16
 2 Whitlink Buccaners         6   2  1  1  2    9-9    0
 3 Slough Jets                4   0  2  2  2   10-20  -10
 4 Haringey Racers            3   1  0  1  4   22-28  -6

Groupe B

                             Pts  V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Peterborough Islanders    10   5  0  0  1   40-15  +25
 2 Swindon Wildcats NIHL      7   3  1  0  2   22-29  -7
 3 Bristol Pitbulls           7   3  0  1  2   25-20  +5
 4 Lee Valley Lions           0   0  0  0  6   12-35  -23

Demi-finales

Cardiff - Swindon 9-5
Peterborough - Wightlink 5-2

Finale

Cardiff - Peterborough 0-5

C'est une saison étrange pour les Gallois de Cardiff, qui comme en saison régulière semblaient largement surplomber les débats, mais ne soulèvent finalement pas le trophée, parti à Peterborough.

 

 

 

 

Scottish National League

Classement (16 matchs)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Paisley Pirates        27  12  3  1   104-30  +74
 2 Aberdeen Lynx          26  11  4  1    98-40  +58
 3 Dundee Comets          24  11  2  3    81-43  +38
 4 Kirkcaldy Kestrels     19   9  1  6    86-56  +30
 5 Edimbourg Capitals SNL 15   6  3  7    56-67  -11
 6 Moray Elgin Typhoons   12   6  0 10    53-80  -27
 7 Dundee City Tigers     11   4  3  9    50-64  -14
 8 North Ayrshire Wild     6   2  2 11    29-90  -61
 9 Kilmarnock Storm        2   1  0 14    36-123 -87

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                           B   A  Pts
 1 Jordan Leyden           Aberdeen       22  21   43
 2 Chris Wilson            Paisley        11  23   34
 3 Mark Laing              Aberdeen       11  21   32
 4 John Dolan              Dundee Comets  13  17   30
 5 Lewis Gold              Dundee Comets  14  15   29
 6 David Orr               Paisley        10  18   28
 7 Stuart Miller           Paisley        13  14   27
 8 Conor Duncan            Kirkcaldy      17   9   26
 9 Jonathan Hogan          Aberdeen       12  13   25
10 Grant Reekie            Dundee Tigers  11  14   25

 

Quarts de finale

Paisley - North Ayrshire 8-1 9-1
Kirkcaldy - Edimbourg SNL 5-5 5-3
Dundee Comets - Moray Elgin 7-2 4-3
Aberdeen - Dundee City Tigers 7-3 1-5

Carré final (8 et 9 avril 2017 à Kirkcaldy)

Demi-finales

Paisley - Kirkcaldy 3-2 t.a.b
Dundee Comets - Aberdeen 4-1

Finale

Paisley - Dundee Comets 3-4

Vainqueurs de la saison régulière, les Pirates étaient légitimement favoris pour ces play-offs, surtout en abordant le week-end final en pleine confiance. Mais après avoir bataillé pour sortir les hôtes de Kirkcaldy en demi-finale (après une séance de fusillades), Paisley s'incline le lendemain face aux Comets de Dundee, une équipe réputée très forte sur les matchs à élimination directe. Ils avaient déjà fait chuter le favori Kirkcaldy la saison passée.

 

 

Scottish Cup

Tour préliminaire

Edimbourg SNL - Aberdeen 14-1 1-3

Quarts de finale

Paisley - Aberdeen 6-2 3-2
Kilmarnock - North Ayrshire 5-6 4-2
Kirkcaldy - Dundee City Tigers 3-5 3-2
Dundee Comets - Moray Elgin 3-1 10-2

Demi-finales

Paisley - Kilmarnock 11-2 15-1
Dundee City Tigers - Dundee Comets 1-5 3-7

Finale (le 22 avril 2017 à Fife)

Paisley - Dundee Comets 5-9

Les Comets de Dundee auront décidément été la bête noire des Pirates cette année, les privant par 2 fois du titre. Après les play-offs, Dundee s'impose en Coupe et achève une inattendue saison à 2 trophées.

 

 

La saison précédente (2015/16)

 

Retour aux archives