Championnat de Grande-Bretagne 2014/15

 

Lexique des compétitions

Le championnat se compose de ligues indépendantes :

L'Elite Ice Hockey League (EIHL), élite à dix clubs. Deux trophées séparés récompensent le vainqueur de la saison régulière et celui des play-offs.

L'English Premier League (EPL), réservée aux clubs d'Angleterre.

L'English National League (ENL), découpée dans chaque zone nord et sud en une division 1 et une division 2 (et potentiellement sous-groupes).

La Scottish National League (SNL) pour les clubs écossais.

Diverses coupes rythment la saison :

La Challenge Cup pour les clubs d'Elite League.

L'English Challenge Cup, nouvelle compétition regroupant les clubs d'English Premier League et quelques formations de National League.

La Coupe d'Écosse.

 

 

Elite Ice Hockey League

La saison précédente semble avoir marqué un tournant dans cette ligue à 3 trophées distincts. Avec un détenteur différent de chaque coupe (Belfast en saison régulière, Sheffield en play-offs et Nottingham en coupe), chaque formation britannique peut à présent nourrir une réelle ambition d'accéder aux honneurs d'un succès.

Classement (52 matches)

                       Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
 1 Sheffield Steelers   74   30  5  4  13   193-134  +59
 2 Braehead Clan        73   33  2  3  14   190-136  +54
 3 Cardiff Devils       72   29  5  4  14   210-151  +59
 4 Nottingham Panthers  65   23  6  7  16   166-141  +25
 5 Belfast Giants       60   25  2  6  19   177-148  +29
 6 Coventry Blaze       51   17  7  3  25   127-145  -18
 7 Hull Stingrays       49   16  4  9  23   154-192  -38
 8 Fife Flyers          47   18  4  3  27   170-180  -10
 9 Edimbourg Capitals   46   13  7  6  26   135-215  -80
10 Dundee Stars         33    6  8  5  33   123-203  -80

En 2013-2014, Belfast s'octroyait le titre dès début février. Il n'en fut rien pour cet exercice où le suspense a guidé les passionnés britanniques jusqu'au dernier week-end de compétition. Trois équipes furent en course et ce sont finalement les Steelers de Sheffield qui remportèrent la mise, grâce notamment à son duo nord-américain Mathieu Roy et Mike Forney, très prolifique en fin de saison régulière. C'est justement cette fin de saison qui a posé problème aux Écossais du Braehead Clan, qui furent leaders pendant plusieurs mois avant de céder. Le podium est complété par le réveil des Devils de Cardiff, qui n'avaient pris part aux derniers play-offs en date, et qui ont cette fois-ci bâti une impressionnante équipe autour notamment des anciens Morzinois et Amiénois Carl Hudson et Jake Morissette. Le représentant de l'EIHL lors de la première Champions Hockey League, Nottingham, a abouti à la quatrième place. L'équipe s'est appuyée sur de nombreux contrats courts en vue des joutes européennes, ce qui a notamment permis un parcours honorable dans cette compétition, mais les résultats en championnat furent pour la seconde fois consécutive en deša des objectifs initiaux.

Une autre déception fut la cinquième place des détenteurs du trophée : les Giants de Belfast. Rien ne prédestinaient les nord-irlandais à une saison régulière aussi moyenne, d'autant que l'effectif avait subi peu de changements. Les deux tours joués en Coupe Continentale (notamment le second à Angers) ont peut-être contribué en un sens. Le Blaze de Coventry, aux exigeants supporters, ont prouvé cette saison comme les précédentes que l'équipe ne réussit que très moyennement dans la durée. Leurs compatriotes de Hull ont fait avec les moyens du bord pour assurer l'essentiel, à savoir une qualification en play-offs acquise dans le money time. Un objectif que les Capitals d'Édimbourg, fréquemment lanterne rouge distancée, ont cette saison touché du doigt, échouant d'un point au profit de Fife. Mais les Capitals ont montré un courage exemplaire et auraient mérité de goûter à nouveau aux séries tant les joueurs se sont accrochés jusqu'au bout. Le rôle de faire-valoir de la saison est l'héritage d'autres Écossais, les Stars de Dundee, transparents du début à la fin.

 

Meilleurs marqueurs (Challenge Cup incluse)

                                            B   A  Pts
 1 Mathieu Roy (CAN)          Sheffield    46  55  101
 2 Michael Forney (USA)       Sheffield    43  44   87
 3 Joey Martin (CAN)          Cardiff      27  57   84
 4 Brent Walton (CAN)         Cardiff      29  48   77
 5 Stefan Meyer (CAN)         Braehead     36  38   74
 6 Neil Trimm (CAN)           Braehead     29  45   74
 7 Jake Morissette (CAN)      Cardiff      27  46   73
 8 Carl Lauzon (CAN)          Hull         32  38   70
 9 Matt Keith (CAN)           Braehead     20  50   70
10 Colton Fretter (CAN)       Sheffield    29  40   69
11 Leigh Salters (CAN)        Braehead     32  35   67
12 Ray Sawada (CAN)           Belfast      24  43   67
13 Ned Lukacevic (CAN)        Fife         28  38   66
14 Tyler Mosienko (CAN)       Sheffield    26  40   66
15 Cory Tanaka (CAN)          Hull         28  36   64
16 Bobby Chaumont (CAN)       Fife         27  37   64
30 Colin Shields (GBR)        Belfast      18  35   53

 

Quarts de finale (27, 28 et 29 mars 2015)

Belfast - Cardiff 1-0 (1-0,0-0,0-0)
Cardiff - Belfast 3-7 (1-2,1-3,1-2)

Braehead - Hull 3-2 (1-0,1-1,1-1)
Hull - Braehead 3-1 a.p. (0-0,0-0,2-1,1-0)

Nottingham - Coventry 3-3 (0-2,2-1,1-0)
Coventry - Nottingham 2-1 (2-0,0-1,0-0)

Fife - Sheffield 2-3 (0-0,1-2,1-1)
Sheffield - Fife 3-3 (2-0,1-1,0-2)

C'est la première fois depuis l'avènement de l'EIHL (2003-2004) que les Panthers de Nottingham ratent le carré final deux saisons consécutives. Ils n'avaient par ailleurs plus connu de saison vierge de tout trophée depuis 2008-2009. Et cela s'est joué à bien peu de choses en ces quarts de finale, où ils n'ont su faire la différence à domicile au match aller. Une courte victoire (2-1) a permis au Blaze de Chuck Weber d'atteindre le tour suivant qui se jouera comme chaque saison... à Nottingham. À vrai dire, seule l'opposition entre Belfast et Cardiff ne fut pas frappée d'un fort suspense. Les Giants ont assuré l'essentiel à domicile avant de signer une victoire sans trembler au Pays de Galles. Au vu de la saison régulière, c'est presque une surprise. Il a fallu un but en prolongation de l'ancien Chamoniard (et Avignonnais) Carl Lauzon pour permettre à Hull de décrocher son ticket pour le week-end final, tandis que les habitués Steelers ont craint jusqu'au bout un retour au courage de Fife.

 

Tournoi final (4 et 5 avril 2015 au National Ice Centre de Nottingham)

Demi-finales

Sheffield - Hull 3-2 (0-0,2-1,1-1)
Coventry - Belfast 3-2 t.a.b (1-1,0-1,1-0,0-0,1-0)

Ils y auront cru jusqu'au bout... Les invités surprises de ce tournoi final, les Stingrays d'Hull, ont mis en difficulté Sheffield. De l'avis même de Carl Lauzon, la participation à ce week-end final était déjà une expérience incroyable pour l'équipe. À jouer libérés quand on n'a rien à perdre, les bleus et jaunes sont passés tout proche d'un véritable exploit. Fondée en 2003, l'équipe menée par l'entraineur-joueur Omar Pacha n'a jamais atteint la finale des play-offs. Mais là où on pouvait s'attendre à un classique Sheffield-Belfast pour jouer le titre, Coventry en a décidé autrement. Le Blaze était pourtant mené au score mais Jereme Tendler a inscrit en troisième période le but égalisateur. Plus rien ne sera alors marqué jusqu'à la loterie des fusillades, où seul Ben Arnt marquera pour envoyer les siens vers la finale du lendemain.

Match pour la troisième place

Belfast - Hull 8-6 (2-2,3-3,3-1)

Tradition respectée de la finale troisième dite "portes ouvertes" : Adam Keefe, le capitaine des Giants, a soigné ses stats avec 4 points dans la partie (2 buts, 2 assistances).

Finale

Coventry - Sheffield 4-2 (1-0,3-0,0-2)

Tenants du titre des play-offs et champions de la saison régulière, les Steelers sont légitimement les grands favoris pour conserver leur couronne et s'octroyer un doublé. Les joueurs de Coventry en ont bien conscience, et c'est pourquoi ils misent sur la stratégie de l'offensive immédiate, empêchant Sheffield de développer son jeu. On joue depuis 3 minutes et Goertzen ouvre la marque pour le Blaze, permettant à Coventry d'entrer aux vestiaires avec un mince avantage. Mais cet avantage prend de l'ampleur en deuxième période grâce à Jereme Tendler, Ross Venus et Ashley Tait. À la surprise générale, Coventry mène 4-0 et c'est totalement mérité. Les Steelers se réveillent en dernière période, et avec la manière : Mathieu Roy marque un doublé en 6 minutes, dont le deuxième but en infériorité numérique. Mais la défense des Midlands ne craquera guère plus, et le Blaze de Coventry s'offre un titre qui lui échappait depuis 2004-2005. Seule "ombre" au tableau, la désignation préalable des attributions britanniques pour la prochaine CHL, qui prévoyaient la présence du champion de la saison régulière (Sheffield) et de son dauphin (Braehead), et non du champion des play-offs.

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                            B  A  Pts
1 Mathieu Roy (CAN)            Sheffield    3  3   6
2 Nathan Robinson (CAN)        Belfast      3  3   6
3 Eric Galbraith (CAN)         Hull         5  0   5
4 Adam Keefe (CAN)             Belfast      3  2   5
5 Colin Shields                Belfast      1  4   5
6 Ryan O'Marra (CAN)           Coventry     1  4   5

 

Trophées officiels

Joueur de l'année : Mathieu Roy (Sheffield).

Gardien de l'année : Brian Stewart (Coventry).

Défenseur de l'année : Andrew Hotham (Cardiff).

Attaquant de l'année : Mathieu Roy (Sheffield).

Joueur britannique de l'année : Ben O'Connor (Sheffield).

Entraîneur de l'année : Ryan Finnerty (Braehead).

Première équipe-type : Brian Stewart (Coventry) ; Andrew Hotham (Cardiff) - Ben O'Connor (Sheffield) ; Michael Forney (Sheffield) - Joey Martin (Cardiff) - Mathieu Roy (Sheffield).

Deuxième équipe-type : Kyle Jones (Braehead) ; Tyson Marsh (Cardiff) - Scott Aarssen (Braehead) ; Stefan Meyer (Braehead) - Leigh Salters (Braehead) - Brent Walton (Cardiff).

 

 

Challenge Cup

Groupe A (8 matches)

                   Pts   V  DP D   BP-BC  Diff
1 Braehead          14   7  0  1   28-18  +10
2 Fife              12   5  2  1   27-14  +13
3 Belfast            8   3  2  3   31-21  +10
4 Dundee             2   1  0  7   19-32  -13
5 Edimbourg          1   0  1  7   12-32  -20

Groupe B (8 matches)

                   Pts   V  DP  D   BP-BC  Diff
1 Sheffield         13    6  1  1   25-17  +8
2 Cardiff           12    6  0  2   29-17  +12
3 Nottingham         8    4  0  4   18-24  -6
4 Coventry           6    2  2  5   18-26  -8
5 Hull               5    2  1  5   24-30  -6

 

Quarts de finale

14/01/2015 Coventry - Braehead 1-3 (0-1,1-1,0-1)
21/01/2015 Braehead - Coventry 1-3 (1-1,0-0,0-2,0-0) / Coventry qualifié aux tirs au but

08/01/2015 Dundee - Sheffield 0-3 (0-2,0-1,0-0)
14/01/2015 Sheffield - Dundee 11-1 (3-0,3-1,5-0)

09/12/2014 Fife - Nottingham 2-7 (0-1,1-4,1-2)
07/01/2015 Nottingham - Fife 4-6 (3-3,1-1,0-2)

06/01/2015 Belfast - Cardiff 3-4 (0-0,1-3,2-1)
14/01/2015 Cardiff - Belfast 4-2 (0-2,2-0,2-0)

 

Demi-finales

18/02/2015 Coventry - Cardiff 1-4 (0-1,1-3,0-0)
25/02/2015 Cardiff - Coventry 5-3 (3-1,0-2,2-0)

19/02/2015 Sheffield - Nottingham 1-3 (0-2,1-1,0-0)
24/02/2015 Nottingham - Sheffield 4-6 (0-3,3-0,1-3,0-0) / Sheffield qualifié aux tirs au but

 

Finale (à Sheffield)

08/03/2015 Cardiff - Sheffield 2-1 (0-0,2-0,0-1)

Légère modification de la formule de cette compétition avec une finale unique attribuée à la patinoire de Sheffield. Cela tombe plutôt bien puisque le futur vainqueur de la saison régulière se voit octroyer une chance de remporter ce premier trophée à la maison. Mais pour cela, il faut se défaire des Gallois de Cardiff, au parcours parfait depuis la sortie de la phase des poules. Lord ouvre d'ailleurs le score en supériorité numérique dès l'entame de la deuxième période, avant que Chris Culligan double la mise pour Cardiff. Le but du défenseur Cullen Eddy n'y change rien, les Diables de Cardiff ramène la coupe au Pays de Galles.

 

 

 

 

English Premier League

Classement (48 matches)

                            Pts    V VP  DP D     BP-BC   Diff
 1 Telford Tigers            81   37  2  3   6   226-119  +107
 2 Guildford Flames          63   25  5  3  15   177-144  +33
 3 Basingstoke Bison         61   24  4  5  15   170-155  +15
 4 Peterborough Phantoms     56   21  6  2  19   167-163  +4
 5 Swindon Wildcats          56   24  4  0  20   172-150  +22
 6 Manchester Phoenix        49   17  4  7  20   179-165  +14
 7 Milton Keynes Lightning   42   16  2  6  24   152-186  -34
 8 Sheffield Steeldogs       38   12  6  2  28   150-203  -53
 9 Bracknell Bees            19    7  0  5  36   108-216  -108

De nombreux changements en cette saison de Premier League. Dès l'intersaison, les Jets de Slough ont annoncé leur retrait de la compétition, réduisant la ligue à 9 équipes et 48 matchs. Une saison régulière qui ne fut pas sans surprise : les Tigers de Telford s'étaient construits une sacrée armada (on a évoqué un temps la possibilité d'un retrait d'équipe en EIHL, et Telford s'était positionné sur la place potentiellement vacante), mais rien ne pouvait laisser entrevoir une telle hégémonie. Emmenés par Peter Szabo toujours aussi efficace (désigné joueur de la saison par le comité des journalistes), les Tigers se sont littéralement amusés. On aurait pu imaginer une lutte à deux avec les Phoenix, mais à l'inverse les Mancuniens ont souffert, n'occupant qu'une décevante sixième place. Les nouveaux amis des Dunkerquois, les Steeldogs de Sheffield, ont pris le dernier ticket pour les play-offs, mais comme chaque saison c'est bien au registre des pénalités qu'ils se sont fait remarquer : 1409 minutes cumulées, loin de leur "record", mais plus gros total de la saison, comme à l'accoutumée.

 

Quarts de finale (27 et 28 mars 2015)

Telford - Sheffield  5-0, 6-3
Guildford - Milton Keynes 2-3, 3-4
Basingstoke - Manchester 5-4, 2-4
Peterborough - Swindon 4-3, 2-1

Tournoi final (4 et 5 avril 2014 à Coventry)

Demi-finales

Telford - Peterborough 2-4 (1-2,0-1,1-1)
Manchester - Milton Keynes 7-4 (2-2,3-1,2-1)

Finale

Peterborough - Manchester 5-2 (3-1,0-1,2-0)

Les play-offs furent également riches en rebondissements, là où l'on s'attendait à l'instar de la saison à une promenade de santé pour les Tigers. Les éternelles "toujours placées, rarement gagnantes" que sont Guildford et Basingstoke sont éliminées dès les quarts de finale par des équipes moins bien classées. À Coventry pour le week-end final, l'incroyable se produit avec la victoire des Phantoms face à Telford (4-2), qui voit son parcours prendre fin subitement en demi-finale. L'international lituanien Pliskauskas est l'auteur d'un salvateur doublé. Dans l'autre demi-finale, on retrouve enfin Manchester au niveau attendu, les Phoenix se défont de Milton Keynes (7-4). Manchester s'était incliné à ce stade la saison passée, mais pense tenir une chance face aux Phantoms, guère coutumiers à ce stade de la compétition. Il n'en sera rien, les hommes de la famille Koulikov (Slava entraîneur-joueur et son père Olexander en assistant) mènent rapidement de 3 buts et géreront la rencontre (5-2) pour s'octroyer un titre plutôt inattendu, qui les fuyait depuis 2009.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                            B   A  Pts
 1 Peter Szabo (SVK)          Telford      28  59   87
 2 Aaron Nell                 Swindon      39  43   82
 3 Frantisek Bakrlik (TCH)    Manchester   37  43   80
 4 Jason Silverthorn (CAN)    Telford      38  39   77
 5 Robin Kovar (TCH)          Manchester   30  46   76
 6 Milan Kostourek (TCH)      Milton K     38  31   69
 7 Ciaran Long                Basingstoke  33  31   64
 8 David Longstaff            Guildford    15  47   62
 9 Jonas Höög (SUE)           Swindon      16  44   60
10 Joe Greener                Basingstoke  28  31   59

 

Vote des journalistes

Meilleur joueur : Peter Szabo (Telford Tigers).

Meilleur entraîneur : Slava Koulikov (Peterborough Phantoms).

Première équipe-type : Tom Murdy (Telford) ; Jonathan Weaver (Telford) - Sam Zajac (Telford) ; Peter Szabo (Telford) - Jason Silverthorn (Telford) - Aaron Nell (Swindon).

Deuxième équipe-type : Stevie Lyle (Swindon) ; Petr Hovara (Milton Keynes) - Branislav Kvetan (Guildford)  Frantisek Bakrlik (Manchester) - Ciaran Long (Basingstoke) - Milan Baranyk (Peterborough).

 

 

 

 

English National Ice Hockey League

Zone nord

Moralee Conference (division 1) (24 matches)

                     Pts    V  N  D   BP-BC  Diff
1 Blackburn Hawks     45   21  0  3  155-45  +110
2 Billingham Stars    31   15  1  8  105-67  +38
3 Solway Sharks       30   15  0  9  120-88  +32
4 Sheffield Spartans  24    9  6  9   90-85  +5
5 Sutton Sting        21    9  3 12   82-85  -3
6 Whitley Warriors    17    7  3 14   80-99  -19 
7 Manchester Minotaurs 0    0  0 24   53-216 -163

Nouvelle formule de la zone Nord EIHL, ou plutôt réorganisation avec la "Moralee Conference" qui passe en "première division" dans la hiérarchie de l'EIHA. À l'issue de la saison régulière, on retrouve le trio qui avait dominé la saison passée, mais avec Blackburn en tête, et les Écossais de Solway à la troisième place. Les Minotaurs de Manchester n'avaient eux pas les armes pour prendre le moindre point. Ils sont relégués au terme d'une saison catastrophique.

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                            B   A  Pts
 1 Luke Brittle (GB)          Blackburn    35  37   72
 2 Adam Brittle (GB)          Blackburn    24  44   68
 3 Richard Bentham (GB)       Solway       21  28   49
 4 Jared Owen (GB)            Blackburn    16  25   41
 5 Oliver Barron (GB)         Sheffield    26  13   39

 

Carré final (11 et 12 avril 2015 à Dumfries)

Demi-finales

Blackburn - Sheffield 4-2
Billingham - Solway 9-6

Finale

Blackburn - Billingham 6-3

Pas de surprise avec la présence des Hawks et des Stars en finale. Emmené par les frères Brittle, Blackburn fait le trou dans la dernière période et s'octroie le doublé "championnat / play-offs".

 

Laidler Conference (division 2) (36 matches)

                        Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Solihull Barons       72  36  0  0  330-82  +248
 2 Telford Tigers NIHL   56  26  4  6  188-102 +86
 3 Sheffield Senators    54  27  0  9  204-125 +79
 4 Widnes Wild           42  20  2 14  176-139 +37
 5 Deeside Dragons       34  16  2 18  173-142 +31
 6 Nottingham Lions      30  14  2 20  156-124 +32
 7 Hull Jets             29  13  3 20  112-148 -36 	
 8 Coventry Blaze NIHL   20   8  4 24  108-199 -91
 9 Blackburn Eagles      19   8  3 25  109-170 -61
10 Bradford Bulldogs      4   2  0 34   83-408 -325

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                            B   A   Pts
 1 James Smith               Telford NIHL  56  53   109
 2 Joe Henry                 Solihull      50  49   99
 3 Thomas Soar               Solihull      51  36   87
 4 Filip Supa (SVK)          Widnes        55  25   80
 5 Josh Bruce                Solihull      36  44   80
 6 Niklas Ottosson (SUE)     Solihull      34  46   80

 

Carré final (4, 5 et 6 avril 2015 à Solihull)

Demi-finales

Solihull - Widnes 12-3
Telford NIHL - Sheffield 5-1

Finale

Solihull - Telford NIHL 4-3

Aucune défaite pour les Barons de Solihull, une équipe qui avait déjà remporté les play-offs de la conférence la saison passée. Autant dire que le doublé n'est guère surprenant. Pour autant, le titre des play-offs de cette année ne fut pas simple à obtenir : à la maison, les Barons furent menés 0-3 avant un improbable retour et un but vainqueur inscrit dans les dernières secondes. Cette saison de transition vise à l'organisation souhaitée pour la saison prochaine : de fait Solihull, Telford et Sheffield sont promus. Widnes a joué un barrage face à Whitley (avant dernier de la division 1), mais s'incline lourdement en aller-retour (3-9 et 2-11).

 

 

Zone sud

Division 1 (36 matches)

                            Pts  V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Chelmsford Chieftains    57  26  5  5  163-79  +84
 2 Invicta Dynamos          50  25  0 11  202-140 +62
 3 Streatham Redskins       48  23  2 11  187-141 +46
 4 Wightlink Raiders        47  20  7  9  164-107 +57
 5 Bracknell Hornets        38  17  4 15  151-135 +16
 6 Milton Keynes Thunder    37  16  5 15  127-118 +9
 7 Solent & Gosport Devils  27  13  1 22  151-175 -24
 8 London Raiders           21   9  3 24  120-191 -71
 9 Oxford City Stars        18   7  4 25  143-230 -87
10 Cardiff Devils NIHL      17   7  3 26  100-192 -92

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                          B   A  Pts
 1 Callum Best              Streatham    36  54   90
 2 Juraj Huska (SVK)        Invicta      46  41   87
 3 Callum Fowler            Invicta      29  58   87
 4 Steve Fisher             Streatham    31  42   73
 5 Jaroslav Cesky (TCH)     Wightlink    31  38   69

 

Quarts de finale

Chelmsford - London 0-5, 0-5
Wightlink - Bracknell 5-3, 6-2
Streatham - Milton Keynes 2-2, 2-7
Invicta - Solent & Gosport 3-3, 8-7

Demi-finales

London - Wightlink 6-12, 3-8
Milton Keynes - Invicta 1-3, 4-6

Finale

Wightlink - Invicta 3-2, 6-4

Cela faisait plusieurs saisons que les Chieftains de Chelmsford rafflaient tout dans cette poule Sud de NIHL, saison régulière et play-offs. On pensait qu'il en serait de même cette saison avec un nouveau titre en championnat, mais la machine s'est étrangement enrayée en quarts de finale. Cela aurait dû être une formalité face à Londres, dernier qualifié pour les play-offs, mais les Raiders ont brillé sur leur glace de Lee Valley comme en déplacement, avec deux blanchissages à l'aller comme au retour. L'occasion était alors trop belle pour les représentants de l'Ile de Wight de s'offrir enfin un titre qui les fuyait si souvent du fait de Chelmsford, et ils ne louperont pas l'occasion, en disposant du dauphin Invicta en finale. Le promu Oxford se maintient aux dépends de la réserve NIHL des Devils de Cardiff.

 

Division 2

Poule Est (20 matchs)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Slough Jets            38  19  0  1  146-41  +105
 2 Peterborough Islanders 28  13  2  5   94-62  +32
 3 Chelmsford Warriors    24  12  0  8  117-59  +58
 4 Haringey Racers        17   8  1 11   70-115 -45
 5 Lee Valley Lions       11   5  1 14   67-110 -43
 6 Invicta Mustangs        2   1  0 19   40-147 -107

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                         B   A  Pts
 1 Zoran Kozic (SRB)       Slough       21  27   48
 2 Alan Green              Slough       19  25   44
 3 Nathan Pollard          Peterborough 25  17   42
 4 Benjamin Ealey-Newman   Slough       18  22   40
 5 Joshua Ealey-Newman     Slough       26  12   38

 

Poule Ouest (16 matchs)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Bristol Pitbulls       24  11  2  3   96-38  +58
 2 Basingstoke Buffalo    24  10  4  2   84-56  +28
 3 Cardiff Satans         14   7  0  9   55-63  -8
 4 Wightlink Tigers       11   5  1 10   56-88  -32
 5 Swindon Wildcats NIHL   7   2  3 11   46-92  -46

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                         B   A  Pts
 1 Mark Pitts             Basingstoke   12  23   35
 2 Matthew Lawday         Basingstoke   22   9   31
 3 Steve Osman            Bristol       17  12   29
 4 Daniel Lackey          Basingstoke   10  16   26
 5 Loris Taylor           Swindon NIHL  14  11   25

 

Demi-finales

Bristol - Peterborough 5-1, 8-4
Slough - Basingstoke 11-3, 3-0

Finale

Bristol - Slough 4-0, 5-4

 

Nouvelle formule également pour la zone Sud avec l'instauration de deux groupes "est" et "ouest", puis un système de demi-finales entre le premier de chaque poule et le deuxième de l'autre, et enfin une finale pour sacrer l'équipe promue. Ce sera finalement les Pitbulls de Bristol qui accèdent à la Division 1 en remportant la finale face à Slough, une ancienne équipe de Premier League qui repart du bas de l'échelle pour ne pas avoir pu s'aligner dans la ligue fermée. Les différentes équipes londoniennes (Haringey, Lee Valley) n'ont elles pas su peser.

 

English Challenge Cup

Poule Sud (14 matches)

                             Pts  V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Swindon Wildcats          22   9  2  0  3   58-29  +29
 2 Guildford Flames          22  10  1  0  3   68-28  +40
 3 Milton Keynes Lightning   22  10  0  2  2   69-34  +35
 4 Basingstoke Bison         21  10  0  1  3   66-33  +33
 5 Bracknell Bees            12   6  0  0  8   46-47  -1
 6 Chelmsford Chieftains      6   3  0  0 11   34-58  -24
 7 Invicta Dynamos            6   3  0  0 11   39-98  -59
 8 Wightlink Raiders          4   2  0  0 12   24-77  -53

 

Poule Nord (12 matches)

                             Pts  V VP  DP D   BP-BC  Diff
 1 Telford Tigers            23  10  1  1  0   84-26  +58
 2 Manchester Phoenix        19   8  1  1  2   79-35  +44
 3 Sheffield Steeldogs       16   8  0  0  4   64-37  +27
 4 Peterborough Phantoms     12   6  0  0  6   47-47  +0
 5 Blackburn Hawks            8   4  0  0  8   47-63  -16
 6 Solway Sharks              6   3  0  0  9   25-81  -56
 7 Billingham Stars           2   1  0  0 11   23-80  -57

 

Demi-finales

Telford - Guildford 4-3 5-2
Swindon - Manchester 3-3 5-10

Finale

Telford - Manchester 3-1 5-2

Encore une nouveauté de la saison que cette English Challenge Cup : une compétition qui regroupe les équipes de Premier League et quelques formations phares de NIHL, dans un système de poule Nord et Sud en aller-retour, puis demi-finales et finale. Le fossé entre les équipes des deux championnats est encore important malgré la structuration de la National League, en témoigne le fait que tous les représentants NIHL tiennent les dernières places de la première phase. Au terme de la compétition ce sont les Tigers qui remportent le trophée devant Manchester, finaliste malchanceux par deux fois avec les play-offs de Premier League. Des play-offs qui constitueront d'ailleurs le seul trophée manquant dans la saison de Telford.

 

 

 

 

Scottish National League

Classement (20 matchs)

                         Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
 1 Kirkcaldy Kestrels     36  17  2  1   105-48  +57
 2 Edimbourg Capitals SNL 32  15  2  3   130-47  +83
 3 Paisley Pirates        32  15  2  3   105-47  +58
 4 Dundee Comets          29  13  3  4    87-48  +39
 5 Dundee City Tigers     21   9  3  8    79-80  -1
 6 Aberdeen Lynx          19   8  3  9    87-76  +11
 7 Solway Sharks SNL      18   8  2 10    67-71  -4
 8 Moray Firth Typhoon    13   5  1 13    63-100 -37
 9 North Ayrshire Wild    12   5  2 13    76-117 -41
10 Kilmarnock Storm        8   3  2 15    61-137 -76
11 Belfast J. Giants SNL   0   0  0 10    18-107 -89 (n'a joué que les 10 matchs à l'extérieur, avec les points doublés).

 

Meilleurs marqueurs de la saison régulière

                                           B   A  Pts
 1 Joel Gautschi (SUI)     Edimbourg SNL  23  26   49
 2 Mark Paterson           Edimbourg SNL  22  23   45
 3 Sean Donaldson          Edimbourg SNL  13  30   43
 4 Connor Duncan           Kirkcaldy      19  17   36
 5 Daryl Venters           Kirkcaldy       9  27   36
 6 Grant Reekie            Dundee Tigers  13  19   32
 7 Liam Cassidy            Kirkcaldy      18  12   30
 8 Graham McCamley         Paisley        16  14   30
 9 Chris Wilson            Paisley        13  16   29
10 Robin Floyd             Kirkcaldy      16  10   26

 

Quarts de finale

Kirkcaldy - Moray Firth 4-3, 6-2
Dundee Comets - Dundee City Tigers 6-3, 2-4
Paisley - Aberdeen 6-5, 9-5
Edimbourg SNL - Solway SNL 9-0, 6-1

Demi-finales

Kirkcaldy - Dundee Comets 6-0
Edimbourg SNL - Paisley 5-3

Finale

Kirkcaldy - Edimbourg SNL 4-2

Les Capitals d'Édimbourg n'ont su conserver leur titre de la saison passée, puisque cette saison ce sont leurs voisins de Kirkcaldy qui s'offrent le doublé championnat-play offs.

 

 

Scottish Cup

Tour préliminaire

Kirkcaldy - Kilmarnock 2-0
Moray Firth qualifié sur forfait de Paisley

Quarts de finale

Aberdeen - North Ayrshire 8-1
Dundee Comets - Kirkcaldy 6-5 t.a.b
Dundee City Tigers - Solway SNL 5-3
Edimbourg SNL - Moray Firth 8-1

Demi-finales

Aberdeen - Dundee Comets 5-6 t.a.b
Dundee City Tigers - Edimbourg SNL 3-11

Finale

Edimbourg SNL - Dundee Comets 6-0

 

 

La saison précédente (2013/14)

La saison suivante (2015/16)

 

Retour aux archives