Championnat de Grande-Bretagne 1988/89

 

Premier Division

Classement (36 matches)

                        Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 Durham Wasps          56  26  4  6  371-246  +225
 2 Murrayfield Racers    52  25  2  9  404-266  +138
 3 Nottingham Panthers   49  22  5  9  305-193  +112
 4 Fife Flyers           49  24  1 11  311-231  +80
 5 Whitley Warriors      46  22  2 12  347-266  +81
 6 Ayr Bruins            38  17  4 15  285-273  +12
 7 Peterborough Pirates  22   9  4 23  268-331  -63
 8 Solihull Barons       21   9  3 24  228-386  -158
 9 Dundee Tigers         17   7  3 26  236-331  -95
10 Streatham Redskins    10   4  2 30  221-453  -232

Après la défection des frères Cooper (partis à Cardiff) qui a causé beaucoup d'amertume, les Durham Wasps avaient annoncé une "saison de reconstruction". Ils réussissent pourtant à remporter la ligue. Dave Anderson, le frère de Glenn Anderson (le buteur-vedette des Edmonton Glenn), amène sa puissance à l'aile et ouvre ainsi des espaces au centre Rick Brebant qui devient le meilleur marqueur du championnat. Ce trophée est celui des fratries : en plus des trois frères Johnson, il y a les Smith : Paul perd sa place en première ligne en fin de saison au profit de... son frangin de 15 ans, Damian.

Murrayfield, placé pour lutter pour le titre, le laisse filer dans une incroyable défaite 13-12 chez la lanterne rouge Streatham. L'entraîneur-joueur Louis Haman se fera reprocher d'avoir remplacé le premier gardien Moray Hanson dans cette rencontre, tout comme dans un 12-12 contre Durham deux semaines plus tôt.

 

Meilleurs marqueurs

                                    B   A  Pts
 1 Rick Brebant      Durham        99 119  218
 2 Tony Hand         Murrayfield   86 126  212
 3 Scott Morrison    Whitley       97 112  209
 4 Hilton Ruggles    Whitley       97  92  189
 5 Louis Haman       Murrayfield   65 105  170
 6 Vincent Lukac     Fife          88  73  161
 7 Luc Beausoleil    Murrayfield   79  77  156
 8 Paul Adey         Nottingham    82  71  153
 9 Todd Bidner       Peterborough  76  67  143
10 Dave Anderson     Durham        73  70  143

 

 

Play-offs

Groupe A

01/04/1989 Whitley - Durham 9-9
02/04/1989 Durham - Fife 10-4
08/04/1989 Fife - Whitley 8-5
09/04/1989 Durham - Whitley 5-6
15/04/1989 Fife - Durham 4-4
16/04/1989 Whitley - Fife 9-0

Classement : 1 Whitley 5, 2 Durham 4, 3 Fife 3.

Le Fife Flyers ont été la première équipe à tourner le dos aux habituels Nord-Américains pour engager comme renforts étrangers trois internationaux tchécoslovaques de renom, le défenseur Milan Figala et les attaquants Vincent Lukac et Jindrich Kokrment. Mais leur style de jeu fluide s'adapte mal à un championnat britannique très physique, et en play-offs, Rob Petrie, qui a pris les rênes de l'équipe en cours de saison, assène un définitif "Ils n'ont pas les qualités de leadership que je requiers" à propos de ses trois vedettes, qui finissent blanchies par le gardien Kevin Dean (40 arrêts). Ce sont Whitley et Durham se qualifient pour les finales de Wembley.

Groupe B

01/04/1989 Ayr - Murrayfield 8-6
02/04/1989 Murrayfield - Nottingham 10-7
08/04/1989 Nottingham - Ayr 7-1
09/04/1989 Murrayfield - Ayr 5-8
15/04/1989 Nottingham - Murrayfield 8-7
16/04/1989 Ayr - Nottingham 8-4

Classement : 1 Ayr 6, 2 Nottingham 4, 3 Murrayfield 2.

Pour la première fois, les Murrayfield Racers ne participeront pas au grand week-end de Wembley. Et c'est la faute de Tony Hand, si supérieur aux autres joueurs britanniques qu'il a atteint le cap inédit des 1000 points... en à peine six saisons régulières ! La superstar écossaise, qui a encore refusé de partir à l'étranger, prend une pénalité de match pour une bagarre alors que le score est de 4-4 contre Ayr, et il laisse son équipe perdre en son absence. Déjà, au match aller, c'est une double pénalité mineure de son frère, le défenseur Paul Hand, qui avait été fatale. Ce sont Ayr et Nottingham qui se qualifient pour les finales de Wembley.

 

Demi-finales (22 avril 1989 à Wembley)

Whitley - Nottingham 6-8 (1-2,3-3,2-3)
Ayr - Durham 12-6 (4-0,4-3,4-3)

L'ancien joueur de NHL Rocky Saganiuk a arrêté sa carrière en novembre pour se concentrer sur son rôle de coach... et de prophète ? Il avait prédit qu'Ayr sera en finale alors que son équipe était la dernière qualifiée en play-offs. Le renfort étranger qui lui a succédé remplacé sur la glace, le petit attaquant américain Danny Shea, lui donne raison en marquant cinq buts dans une performance inspirée.

Finale (23 avril 1989 à Wembley)

Ayr - Nottingham 3-6 (1-1,2-2,0-3)

Contrairement à toutes les habitudes en Grande-Bretagne, où les scores à deux chiffres sont légion, Alex Dampier a bâti son équipe de Nottingham sur la défense : il a engagé deux arrières étrangers, les anciens partenaires d'université Terry Kurtenbach et Darren "Doc" Durdle, contre un seul attaquant, Paul Adey, qui arrive de Briançon. Il s'appuie aussi sur le meilleur gardien britannique, David Graham. Son équipe qui ne figurait pas parmi les favorites devient championne de Grande-Bretagne avec deux buts et une assistance de Randall Weber en finale.

 

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                  B   A  Pts
1 Danny Shea        Ayr          19   9   28
2 Rick Brebant      Durham       12  10   22
3 Scott Morrison    Whitley      11   8   19
4 Tony Hand         Murrayfield   8  10   18
5 Hilton Ruggles    Whitley       7  11   18
6 Paul Adey         Nottingham    6  12   18

 

 

Joueur de l'année : Tony Hand (Murrayfield).

Équipe-type : David Graham (Nottingham) ; Mike O'Connor (Durham) - Darren Durdle (Nottingham) ; Hilton Ruggles (Whitley) - Rick Brebant (Durham) - Tony Hand (Murrayfield).

Équipe-type britannique : David Graham (Nottingham) ; Phil Lee (Solihull) - Paul Hand (Murrayfield) ; John Iredale (Whitley) - Tony Hand (Murrayfield) - Scott Neil (Murrayfield).

Meilleur jeune (moins de 21 ans) : Anthony Johnson (Durham).

Entraîneur de l'année : Alex Dampier (Nottingham).

Coupe du fair-play : Durham Wasps.

 

 

Barrage de promotion/relégation (2 et 9 avril 1989)

Cardiff - Streatham 12-1 (4-1,3-0,5-0)
Streatham - Cardiff 5-9 (2-2,2-2,1-5)

Les Streatham Redskins ont vécu une saison noire au cours de laquelle huit renforts se sont succédé aux trois places réservées aux étrangers. L'un d'eux, Bryan Wells, est resté six semaines avant que l'on découvre qu'il était suspendu sur le plan international à cause d'un casier disciplinaire lourd au Canada. Les joueurs et l'entraîneur se renvoient mutuellement la responsabilité de l'échec, et le coach Ian Fowles finit par s'en aller juste avant les play-offs. Streatham est sans espoir face à l'ambitieux Cardiff qui prend sa place en première division.

 

 

Division One

Classement (24 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 Cardiff          44  22  0  2  300-110  +190
 2 Medway           43  21  1  2  332-133  +199
 3 Slough           34  16  2  6  218-152  +66
 4 Telford          30  14  2  8  256-192  +64
 5 Billingham       29  13  3  8  199-134  +65
 6 Altrincham       26  11  4  9  177-191  -14
 7 Swindon          22  11  0 13  211-213  -2
 8 Deeside          21  10  1 13  223-215  +8
 9 Richmond         21  10  1 13  157-246  -89
10 Lee Valley       19   8  3 13  193-213  -20
11 Romford          14   6  2 16  145-201  -56
12 Glasgow           8   4  0 20  155-322  -167
13 Sunderland        1   0  1 23  111-355  -244

John Lawless, joueur et manager de Cardiff, avait annoncé en créant le club en 1986 qu'il faudrait trois ans pour atteindre le plus haut niveau. Il suit sa feuille de route grâce au recrutement de l'attaquant canadien Steve Moria (Fife) et surtout des frères Cooper (Durham). En offrant un salaire aux joueurs britanniques, Lawless est accusé par les clubs du nord de pratiquer le hockey avec un chéquier. Le sillon du professionnalisme se creuse inéluctablement dans le sillage des Gallois.

Les quatre descentes, décidées pour réduire la division 1 à dix équipes, mettent peu d'équipes à l'abri de la lutte farouche contre la relégation. Lee Valley, qui n'a pas du tout démérité (et a même battu les trois premiers), passe ainsi à la trappe, mais sera finalement repêché par le retrait d'une autre équipe londonienne, les Richmond Flyers.

 

Joueur de l'année : Luc Chabot (Medway).

Équipe-type : Jeff Smith (Cardiff) ; Shannon Hope (Cardiff) - Stephen Cooper (Cardiff) ; Fred Perlini (Deeside) - Steve Moria (Cardiff) - Luc Chabot (Medway).

Équipe-type britannique : Jeff Smith (Cardiff) ; Robert Breskal (Medway) - Stephen Cooper (Cardiff) ; Ian Cooper (Cardiff) - Kenny Redmond (Glasgow) - Tony Goldstone (Richmond).

Entraîneur de l'année : Mark Didcott (Richmond).

 

 

 

English League

Classement (28 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
1 Humberside (Hull) 49  24  1  3  373-146  +227
2 Bracknell         48  24  0  4  370-187  +183
3 Oxford City       42  20  2  6  368-225  +143
4 Basingstoke       27  13  1 14  302-242  +60
5 Chelmsford        23  10  3 15  148-153  -5
6 Solihull 2        14   7  0 21  224-426  -202
7 Birmingham        11   5  1 22  210-369  -159
8 Peterborough 2    10   5  0 23  245-492  -247

Deux nouveaux clubs font leur apparition : les Humberside Seahawks et les Bastingstoke Beavers, qui rassemblent respectivement 1724 et 1344 spectateurs de moyenne. C'est la preuve de la curiosité que provoque le hockey sur glace, sport en pleine expansion en Grande-Bretagne puisque le nombre de licenciés est passé de deux mille à cinq mille en trois ans.

Pour construire une équipe de zéro, Basingstoke a tiré profit de la fermeture au même moment de la patinoire de Southampton, à 50 kilomètres de là, qui a permis de récupérer quatre joueurs. Humberside - le club de la ville à Hull - bâtit pour sa part son effectif avec des hockeyeurs de Grimsby, ville située de l'autre côté de l'estuaire du Humber où il n'y a plus de hockey senior mais toujours des équipes de jeunes. Le succès est total puisque les Seahawks remportent le championnat et la promotion en division 1.

 

 

 

Autumn Cup

Angleterre nord (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Durham            16   8  0  0   80-37  +43
2 Whitley           12   6  0  2   83-56  +27
3 Nottingham         7   3  1  4   48-41  +7
4 Billingham         3   1  1  6   43-60  -17
5 Altrincham         2   1  0  7   31-91  -60

Angleterre sud (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Peterborough      14   7  0  1   83-59  +24
2 Solihull          10   5  0  3   58-57  +1
3 Streatham          8   4  0  4   65-73  -8
4 Telford            6   3  0  5   81-79  +2
5 Slough             2   1  0  7   65-84  -19

Écosse (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Dundee            12   6  0  2   66-46  +20
2 Murrayfield       12   5  2  1   76-59  +17
3 Fife              11   4  3  1   72-42  +30
4 Ayr                3   1  1  6   58-61  -3
5 Glasgow            2   1  0  7   35-99  -64

Finale anglaise (19 et 26 octobre 1988)

Peterborough - Durham 7-7 (1-6,3-1,3-0)
Durham - Peterborough 17-3 (7-2,5-1,5-0)

Finale (3 décembre 1988 à Birmingham)

Dundee - Durham 5-7 (1-1,3-4,1-2)

Les Durham Wasps remportent cette Coupe d'Automne jouée en début de saison, dont une demi-heure est diffusée sur la BBC.

Meilleurs marqueurs de la coupe

                                 B   A  Pts
1 Rick Brebant      Durham      35  28   63
2 Tim Salmon        Telford     16  42   58
3 Kevin Conway      Telford     24  30   54
4 Rick Fera         Dundee      26  27   53
5 Todd Bidner       Peterbo.    24  29   53

 

 

 

Scottish League

Classement (6 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Murrayfield       12   6  0  0   69-41  +28
2 Ayr                7   3  1  2   47-41  +6
3 Fife               4   2  0  4   38-42  -4
4 Dundee             1   0  1  5   24-54  -30

Les Murrayfield Racers sont champions d'Écosse.

Meilleurs marqueurs

                             B   A  Pts
1 Louis Haman       Murr.   11  22   33
2 Scott Neil        Murr.   16  14   30
3 Danny Shea        Ayr      7  21   28
4 Luc Beausoleil    Murr.   15  11   26
5 Frank Morris      Ayr     17   8   25

 

 

Scottish Cup

Tour préliminaire (7 mars 1989)

Dundee - Glasgow 10-8

Demi-finales (25 mars 1989)

Murrayfield - Dundee 16-12
Ayr - Fife 7-4

Finale (26 mars 1989)

Murrayfield - Ayr 9-5 (5-2,2-2,2-1)

Les Murrayfield Racers remportent la Coupe d'Écosse avec des triplés de leurs deux attaquants canadiens Louis Haman et Luc Beausoleil en finale..

 

 

La saison précédente (1987/88)

La saison suivante (1989/90)

 

Retour aux archives