Championnat de Grande-Bretagne 1986/87

 

Premier Division

Classement (36 matches)

                        Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 Murrayfield Racers    60  29  2  5  414-218  +196
 2 Dundee Rockets        53  26  1  9  324-203  +121
 3 Nottingham Panthers   47  23  1 12  286-227  +59
 4 Fife Flyers           47  23  1 12  317-215  +102
 5 Durham Wasps          46* 22  2 11  335-214  +121
 6 Ayr Bruins            36  17  2 17  186-261  -75
 7 Whitley Warriors      30  14  2 20  298-321  -23
 8 Streatham Redskins    22  10  2 24  212-332  -120
 9 Solihull Barons        9*  4  1 30  178-368  -190
10 Billingham Bombers     8   3  2 31  178-369  -191

* un match non joué

Murrayfield a traversé une série de pépins. Tout d'abord, l'entraîneur-joueur Ian Ramsay s'est blessé au dos fin décembre. Comme les voisins de Fife avaient viré leur meilleur marqueur Mike Jeffrey (qu'ils ont brillamment remplacé par le créatif Steve Moria), il a pu se recaser du côté d'Édimbourg. Mais un mois plus tard, Jeffrey s'est cassé la cheville en tombant dans un escalier, à quelques jours de la clôture des transferts. Les Racers ont alors engagé Brian Burley, mais une enquête sut la situation contractuelle du joker de dernière minute retarde son entrée en jeu de deux semaines. Murrayfield remporte tout de même aisément la ligue, désormais conduits sur le banc par l'ancien défenseur Derek Reilly. Personne n'aura su arrêter le duo offensif formé par le petit ailier rapide Rick Fera et par le talent de 19 ans Tony Hand, premier joueur formé en Grande-Bretagne drafté en NHL (par les prestigieux Edmonton Oilers qu'il rejoint l'été en camp d'entraînement).

Le promu Solihull s'est montré trop impatient et désorganisé. Les recrues de l'intersaison ont fini par retourner tour à tour dans leurs anciens clubs. La plus grosse erreur de gestion fut cependant le renvoi en décembre du principal artisan de la montée Jay Forslund, car aucun équivalent n'a pu être trouvé. Pire, son ultime remplaçant Stuart Martson est parti juste après la limite des transferts du 31 janvier, obligeant l'équipe à terminer la saison avec 2 étrangers au lieu de 3. Devant les difficultés financières, presque tous les dirigeants ont démissionné. Contre vents et marées, les supporters restent (1611 de moyenne !) et le coach Iain Finlayson revient après avoir été viré en début de saison. Cela suffit pour sauver l'équipe par une ultime victoire 8-5 sur Streatham, après 22 défaites consécutives ! Ce résultat provoque la relégation des Cleveland Bombers de Billingham : Richard Garneau, qui s'est cassé la cheville en novembre, a pris les commandes de l'équipe en béquilles après le renvoi du coach Larry McKeighan, puis est revenu au jeu, mais sans pouvoir éviter la descente.

 

Meilleurs marqueurs

                                     B   A  Pts
 1 Rick Fera          Murrayfield  133 109  242
 2 Tony Hand          Murrayfield  105 111  216
 3 Dave Stoyanovich   Fife          88  97  185
 4 Fred Perlini       Nottingham    89  82  171
 5 Craig Homola       Dundee        73  94  167
 6 Craig Melancon     Streatham     55 100  155
 7 Steve Moria        Fife          56  95  151
 8 Brent Hogan        Streatham     81  60  141
 9 Jim Keyes          Nottingham    69  72  141
10 Al Sims            Fife          52  86  138

 

 

Play-offs

Groupe A

11/04/1987 Murrayfield - Nottingham 6-4
12/04/1987 Durham - Murrayfield 7-6
14/04/1987 Nottingham - Durham 6-10
16/04/1987 Durham - Nottingham 8-3
18/04/1987 Nottingham - Murrayfield 6-9
19/04/1987 Murrayfield - Durham 13-7

Classement : 1 Murrayfield 6, 2 Durham 6, 3 Nottingham 0.

Murrayfield et Durham se qualifient pour les finales de Wembley.

Groupe B

11/04/1987 Fife - Ayr 12-3
12/04/1987 Dundee - Fife 7-6
15/04/1987 Dundee - Ayr 14-3
16/04/1987 Ayr - Dundee 8-6
18/04/1987 Fife - Dundee 8-5
19/04/1987 Ayr - Fife 3-6

Classement : 1 Fife 6, 2 Dundee 4, 3 Ayr 2.

Fife et Dundee se qualifient pour les finales de Wembley. La tâche d'Ayr était presque impossible compte tenu de la suspension de son joueur le plus important, le défenseur André Malo, pour les deux premières rencontres.

 

Demi-finales (25 avril 1987 à Wembley)

Durham - Fife 7-5 (1-1,2-4,4-0)
Murrayfield - Dundee 9-6 (2-2,5-2,2-2)

Les équipes qui ont deux bonnes lignes s'imposent contre celles qui ne reposent que sur leurs étrangers. Fife craque ainsi au troisième tiers, victime d'un but d'Anthony Johnson - élu homme du match - puis d'un triplé du buteur canadien Mario Bélanger.

Dundee s'incline dans un climat d'amertume car leur dirigeant Tom Stewart - qui avait joué un rôle décisif dans la réintroduction des professionnels nord-américains - les place en liquidation judiciaire. "Je me retire du sport que j'aime, mais qui a détruit mon business et ma vie personnelle", a-t-il déclaré. Les Rockets explosent en vol, et l'équipe redémarrera l'année suivante sous le nom de "Dundee Tigers".

Finale (26 avril 1987 à Wembley)

Durham - Murrayfield 9-5 (2-0,4-1,3-4)

Pour la première fois depuis treize ans, le champion de Grande-Bretagne n'est pas écossais : c'est le seul représentant anglais dans le dernier carré, les Wasps de Durham. Wembley est plein (7900 spectateurs) et la BBC diffuse le match en direct, mais la finale n'est pas à la hauteur : Murrayfield est timoré, à l'instar de son junior-vedette Tony Hand, qui n'élève pas son jeu pour les play-offs contrairement à l'an dernier. Son frère Paul Hand, quant à lui, va à la limite mais est victime de crampes en troisième période, mettant un terme aux espoirs de revenir dans le match.

Durham est donc champion et Mario Bélanger est le héros du week-end avec deux triplés en deux jours. Les Wasps avaient essayé dix étrangers durant la saison, avant de trouver les trois bons imports pour les conduire au titre. Ils sont entraînés par Hap Tindale, coach purement bénévole car il est laitier de profession. Ancien joueur et entraîneur, Tindale avait accepté de donner un coup de main quand le coach Pete Johnson avait démissionné à cause de la pression après un début de saison calamiteux.

Meilleurs marqueurs des play-offs

                                  B   A  Pts
1 Tony Hand         Murrayfield   9  19   28
2 Steve Moria       Fife          9  18   27
3 Rick Fera         Murrayfield  12  12   24
4 Kevin Conway      Durham        9  15   24
5 Craig Homola      Dundee       14   9   23
6 Mario Bélanger    Durham       13   9   22

 

 

Joueur de l'année : Rick Fera (Murrayfield).

Équipe-type : Martin McKay (Dundee) ; Jaroslav Lycka (Dundee) - Chris Kelland (Murrayfield) ; Steve Moria (Fife) - Rick Fera (Murrayfield) - Tony Hand (Murrayfield).

Équipe-type britannique : Martin McKay (Dundee) ; Stephen Cooper (Durham) - Philip Lee (Solihull) ; Ronnie Wood (Dundee) - Tony Hand (Murrayfield) - Paul Smith (Durham).

Meilleur jeune (moins de 21 ans) : Martin McKay (Dundee).

Entraîneur de l'année : Alex Dampier (Nottingham).

Coupe du fair-play : Dundee Rockets.

 

 

 

Division One

Classement (30 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC   Diff
 1 Peterborough     55  27  1  2  426-187  +239
 2 Medway           46  22  2  6  342-188  +154
 3 Southampton      46  23  0  7  325-206  +119
 4 Telford          40* 23  3  4  389-197  +192
 5 Slough           38  19  0 11  293-195  +98
 6 Glasgow          38  18  2 10  321-265  +56
 7 Altrincham       33  16  1 13  284-287  -3
 8 Fife 2           30  13  4 13  237-224  +13
 9 Lee Valley       29  14  1 15  337-307  +30
10 Richmond         25  11  3 16  178-246  -68
11 Blackpool        22  11  0 19  257-350  -93
12 Sunderland       16   8  0 22  257-352  -95
13 Swindon          15   7  1 22  243-386  -143
14 Bournemouth      14** 6  4 20  187-278  -91
15 Oxford City      12   5  2 23  214-346  -132
16 Irvine           10   5  0 25  215-491  -276

* neuf points déduits car ils ont été remportés avec Garry McLoughlin, dont le transfert de Bournemouth à Telford n'avait pas été correctement enregistré

** deux points déduits car ils ont été remportés avec un joueur suspendu (Mike Iverson)

Peterborourgh remonte en première division grâce à trois imports de qualité. Bournemouth réussit "l'exploit" d'aligner par deux fois durant la saison un joueur suspendu : la seconde fois est plus grave car elle prive les Stags des deux points de leur victoire décisive sur Lee Valley. Ils sont donc relégués avec Oxford City et Irvine.

On notera l'apparition d'un nouveau club : les Slough Jets, formés dans cette ville à l'ouest de Londres par Gary Stefan qui a emmené deux joueurs britanniques de Streatham avec lui (Dave Rapely et Mark Howell) pour former la première - et presque seule - ligne en compagnie du trio d'imports.

 

Joueur de l'année : Gerry Unger (Peterborough).

Équipe-type : Lloyd Clifford (Richmond) ; Janne Lehti (Lee Valley) - Doug McEwen (Peterborough) ; Todd Bidner (Peterborough) - Garry Unger (Peterborough) - Mark Budz (Telkford).

Équipe-type britannique : Jeff Smith (Telford) ; Geoff Williams (Lee Valley / Medway) - Robert Breskal (Medway) ; Dave Rapley (Slough) - Stephen Nell (Swindon) - Alan Gould (Telford).

Entraîneur de l'année : Kevin Murphy (Southampton).

 

 

 

Division Two

Écosse

                   Pts  MJ   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Aviemore          32  16  16  0  0  229-65  +164
2 Murrayfield 2     23  15  11  1  3   94-65  +29
3 Fife 3            10  16   4  2 10   60-124 -64
4 Ayr 2              8  12   4  0  8   50-96  -46
5 Glenrothes         6  14   3  0 11   61-122 -61
6 Glasgow 2          5  11   2  1  8   30-82  -52

Nord (12 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Grimsby           19   9  1  2  132-80  +52
2 Nottingham 2      18   9  0  3   64-49  +15
3 Sheffield         15   7  1  4   55-51  +4
4 Durham 2          13   6  1  5   79-57  +22
5 Billingham 2       8   4  0  8   63-85  -22
6 Bradford           8   4  0  8   66-93  -27
7 Whitley 2          3   1  1 10   35-79  -44

Midlands (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Cardiff           27  13  1  0  304-16  +288
2 Deeside           25  12  1  1  284-40  +244
3 Bristol           18   9  0  5  213-126 +87
4 Solihull 2        12*  6  0  6   67-112 -45
5 Peterborough 2    11   5  1  8   67-118 -51
6 Altrincham 2       8   4  0 10   55-167 -112
7 Telford 2          5*  2  1  9   44-243 -199
8 Ashfield           2   1  0 13   35-247 -212

* deux matches non joués

Sud (14 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Streatham 2       28  14  0  0  160-26  +134
2 Brighton          20  10  0  4   88-58  +30
3 Southampton 2     16   8  0  6   55-50  +5
4 Bournemouth 2     15   7  1  6   69-75  -6
5 Medway 2          14   7  0  7   88-87  +1
6 Oxford City 2     10   5  0  9   68-84  -16
7 Richmond 2         8   4  0 10   55-105 -100
8 Hastings           1   0  1 13   33-131 -98

 

Demi-finales (2 mai 1987 à Cardiff)

Aviemore - Streatham 13-4 (6-2,3-0,4-2)
Cardiff - Grimsby 10-4 (3-1,4-0,3-3)

Match pour la troisième place (3 mai 1987 à Cardiff)

Grimsby - Streatham 9-6 (5-3,2-3,2-0)

Finale (2 mai 1987 à Cardiff)

Aviemore - Cardiff 10-9 (6-2,3-3,1-4)

Les Aviemore Blackhawks et les Cardiff Devils (nouveau club emmené par le joueur-manager John Lawless) sont promus en division 1.

 

 

 

Autumn Cup

Écosse (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Fife              16   8  0  0  104-44  +60
2 Murrayfield       12   6  0  2   85-37  +48
3 Ayr                8   4  0  4   60-50  +10
4 Dundee             2   1  0  7   37-56  -19
5 Glasgow            2   1  0  7   30-129 -99

Angleterre nord (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Whitley           13   6  1  1   92-52  +40
2 Peterborough      12   6  0  2   89-64  +25
3 Durham            11   5  1  2   95-38  +57
4 Billingham         4   2  0  6   54-65  -11
5 Sunderland         0   0  0  8   33-144 -111

Angleterre sud (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Nottingham        10   5  0  3   57-45  +12
2 Streatham         10   5  0  3   72-50  +22
3 Telford           10   5  0  3   66-50  +16
4 Solihull           8   4  0  4   65-69  -4
5 Lee Valley         2   1  0  7   35-81  -46

Finale anglaise (30 octobre et 4 novembre 1986)

Whitley - Nottingham 5-7 (2-2,1-1,2-4)
Nottingham - Whitley 8-4 (1-0,5-2,2-2)

Finale (15 novembre 1986 à Birmingham)

Nottingham - Fife 5-4 a.p. (2-2,1-1,1-1,1-0)

Le sponsor de la coupe (les assurances Norwich Union) finance la mise en glace du NEC de Birmingham et n'est pas déçu du retour sur investissement. 5301 spectateurs payants sont recensés, et surtout 3 millions de téléspectateurs assistent à la fin de match diffusée en direct sur la BBC. Les Nottingham Panthers remportent leur premier trophée depuis plus de trente ans sur un but en prolongation de Layton Eratt, un des pionniers du retour du hockey à Nottingham en 1980 après deux décennies d'absence.

 

Meilleurs marqueurs de la coupe

                                  B   A  Pts
1 Mike Jeffrey      Fife         30  37   67
2 Rick Fera         Murrayfield  20  35   55
3 Dave Stoyanovich  Fife         33  21   54
4 Craig Melancon    Streatham    21  27   48
5 Al Sims           Fife         16  24   40
6 Luc Chabot        Ayr          26  13   39

 

 

 

Scottish League / Scottish Cup

Classement (8 matches)

                   Pts   V  N  D   BP-BC  Diff
1 Murrayfield       13   7  0  1  107-55  +52
2 Dundee             9   5  0  3   80-71  +9
3 Fife               7   5  0  3   77-56  +21
4 Ayr                5   3  0  5   68-67  +1
5 Glasgow            0   0  0  8   48-132 -84

Les Murrayfield Racers sont champions d'Écosse dans cette ligue aux règles particulières : la victoire à l'extérieur rapporte 3 points, le succès à domicile seulement 1. Les matchs nuls sont interdits, mais les arbitres ignorent le règlement : comme Fife et Murrayfield ne se sont pas départagés, ils doivent disputer une séance de tirs au but pour décider du résultat - favorable aux Fife Flyers - lors de leur rencontre suivante en championnat quelques semaines plus tard.

Demi-finales (28 février 1987 à Kirkcaldy)

Dundee - Fife 9-2 (2-1,4-0,3-1)
Murrayfield - Ayr 9-4 (2-2,4-1,3-1)

Finale (1er mars 1987)

Murrayfield - Dundee 7-6 (1-2,4-4,2-0)

Les Murrayfield Racers remportent la Coupe d'Écosse dont la finale est diffusée sur la télévision écossaise.

Meilleurs marqueurs (ligue + coupe)

                             B   A  Pts
1 Craig Homola     Dundee   28  29   57
2 Tony Hand        Murray.  28  28   56
3 Rick Fera        Murray.  26  24   50
4 Wayne Bartley    Ayr      22  17   39
5 Chris Kelland    Murray.   7  28   35

 

 

La saison précédente (1985/86)

La saison suivante (1987/88)

 

Retour aux archives